Partager

« Les résultats du troisième trimestre finissent en beauté une année exceptionnelle », s’est réjouit le PDG de Sodastream Daniel Birnbaum après la publication des résultats financiers de la compagnie pour le troisième trimestre et l’intégralité de l’année 2017. Sodastream a dépassé toutes les prévisions à la fois en termes de revenus et en termes de profits avec, dans les deux aspects, une année 2017 en croissance de 17%.

La bonne conjoncture de la société de boissons gazeuses domestiques explique aussi la hausse de 66% de son action en bourse lors de l’année écoulée, à 78.60$. La capitalisation de Sodastream s’élève désormais à 1.7 milliards de dollars.

Les revenus de Sodastream au troisième trimestre se sont élevés à 158 millions de dollars, soit 19.6% de plus qu’à la même période en 2016. Les analystes avaient tablé sur 152m$.

En termes de profits, la société affiche 25.5 millions de dollars net au troisième trimestre, soit 63.2% de plus que l’année dernière à la même période. Sur 2017, c’est 74.4 millions de dollars que la compagnie a gagnés. C’est 67.3% de plus que sur 2016.

Ces résultats sont particulièrement intéressants quand on sait que Sodastream est régulièrement pris pour cibles par les tenants du BDS qui s’insurgent de voir leurs produits vendus très largement partout dans le monde. L’actrice Scarlett Johansson, qui avait été l’égérie de la marque il y a quelques années, avait été prise pour cible par les partisans du boycott de tous les produits israéliens. Il semblerait donc, à en croire ces formidables résultats, que leur entreprise a un peu de plomb dans l’aile.

Partager