Partager

A. Investissant des sommes conséquentes dans de nouvelles constructions, la ville de Kiryat Ata, près de la grande métropole de Haïfa, se donne un nouveau souffle et ce, tous secteurs confondus : elle va se doter d’un nouvel hôpital avec 2 200 lits, 15 700 nouveaux logements, des parcs, plus de routes pour traverser la ville, un tramway, une université.

Le maire Yaacov Perets s’est d’ailleurs exprimé à ce sujet : Ce programme d’expansion ouvre un nouveau chapitre de l’histoire de notre ville. C’est la concrétisation d’une longue attente pour moi comme pour les habitants de Kiryat Ata, et de larges opportunités de logement pour les jeunes couples et nouveaux arrivants qui cherchent à s’installer. (http://haguesher.com)

B. Bonne nouvelle pour les habitants de Bné Brak : la mairie a récemment décidé d’accorder des réductions d’impôts de 20 et 30%, ainsi que l’avait demandé le ministre de l’Intérieur Arié Derhy. Auparavant la réduction était évaluée en fonction du nombre de personnes que comptait la famille et du revenu mensuel, à raison généralement de 40-80% et 50-90%.

Concrètement, à compter de cette année, les ménages ayant des revenus supérieurs auront aussi droit à une réduction d’Arnona puisque nombre d’entre eux vivent malgré tout dans une situation financière difficile. Il faudra toutefois régler la somme totale de l’Arnona avant de connaître son éligibilité à une telle réduction. La mairie a décidé de lancer une large campagne de publicité pour informer le public des nouvelles mesures fiscales et des divers documents à fournir lors de chaque demande, que ce soit pour un Avrekh (père de famille qui étudie uniquement), un auto-entrepreneur, un locataire, un chômeur etc. De même, un standard téléphonique a été mis en place afin de répondre au mieux à chacun sans causer d’attente. (http://haguesher.com)

Partager