Mar 10

Entretien avec un aide-soignant à la frontière israélo-syrienne

Authors picture

IsraelValley Desk | Interview

Headline image

Depuis 2013, plus de 2600 blessés syriens ont traversé la frontière de leur pays pour se faire soigner en Israël. Avant d’être dispersés dans les hôpitaux israéliens, les blessés syriens sont traités par les aides-soignants de Tsahal lorsqu’ils arrivent à la frontière. Nous nous sommes entretenus avec le caporal Yoad, l’un de ces aides-soignants.
 
– Qu’est-ce qui est le plus difficile dans votre travail ?

– Caporal Yoad : pour moi, le plus difficile est de voir des enfants blessés. Je me souviens de cette famille entière blessée – une mère, son garçon et sa fille. Ils étaient tous dans un état critique. La mère et la fillette souffraient de graves blessures à l’estomac. On pouvait voir leurs intestins. Le fils était inconscient à cause d’une blessure à la tête et avait besoin d’un respirateur artificiel. Grâce à l’interprète qui était sur place, nous avons compris qu’un missile s’était abattu sur leur maison. Nous avons allongé la petite fille à côté de sa mère et de son frère et nous les avons traités sur place. Dès qu’ils étaient assez stables, nous avons évacué la mère et la fille vers un hôpital et le fils vers un autre.

C’était très difficile pour eux d’être séparés et la petite fille était choquée de voir sa mère dans cet état. C’est vraiment dur de voir tout ça tout en restant détaché afin de pouvoir continuer à travailler. Quand je sens que suis trop affecté par mon travail, j’en parle avec les autres aides-soignants et on se remonte le moral. Ça aide vraiment.

– Quelle est la différence entre vous et Magen David Adom (MDA), le service d’urgence israélien ?

– Il y a une différence entre les blessés évacués par Magen David Adom et ceux qui viennent de la Syrie. Les blessés qui sont évacués par les ambulances de MDA ont pour la grande majorité des blessures récentes causées par des accidents de la route ou par des mauvaises chutes. Les Syriens, eux, fuient une zone de guerre et les soins médicaux dont ils ont besoin sont complètement différents. Alors que les personnes traitées par Magen David Adom ont des blessures qui remontent au maximum à 20 minutes, les Syriens qui arrivent à la frontière ont des blessures qui peuvent dater d’il y a deux heures et il faut tout faire pour les maintenir conscients et en vie. Les Syriens arrivent avec des blessures graves, ce n’est pas comparable à Magen David Adom.

– La Syrie et Israël sont des pays ennemis. Que répondez-vous aux gens qui disent que vous soignez votre ennemi ?

– Tous ceux qui pensent comme ça peuvent aller dans un hôpital et rendre visite à un blessé syrien âgé de deux ans. Lorsqu’ils voient les patients, ils changent d’avis. C’est facile de parler sans savoir mais à la minute où ils voient les patients que nous traitons, tout change. Ces gens-là ne sont pas nos

– Qu’avez-vous ressenti lorsque vous avez appris que vous alliez travailler avec des Syriens ?

– Lorsqu’on m’a envoyé à la frontière syrienne, je savais que j’allais soigner des blessés syriens. Durant notre formation, on nous a enseigné qu’en tant qu’aide-soignant, il est de notre devoir de soigner tous ceux qui en ont besoin, peu importe qui ils sont ou d’où ils viennent. Nous soignons des êtres humains qui ont fui un conflit qu’ils n’ont pas choisi. Prenez par exemple cette fillette de sept ans dont la maison avait été frappée par un missile, je ne vois pas pourquoi je ne l’aiderais pas.

– Que pensez-vous de votre position aujourd’hui ?

– Lorsqu’on vit dans un pays qui a tant de choses à apporter, on ne réalise pas à quel point on a de la chance. Les gens que nous soignons se battent pour survivre. Être capable de les aider procure vraiment un sentiment de satisfaction. Je ne sais pas comment l’expliquer – ces personnes sont juste au mauvais endroit au mauvais moment. C’est tellement gratifiant d’aider sans attendre quelque chose en retour mais juste parce que tu en as les moyens. C’est indescriptible.

Source: Tsahal

Interview d’Ofir Pariz responsable chez Hôme 26 et spécialiste des domaines Tama 38 et Pinouy ouBinouy afin d’éclairer les propriétaires d’appartements susceptibles de bénéficier de ces projets, leur faisant gagner une plus-value sur leur appartement. QU’EST-CE QUE LE TAMA 38 ? Ofir Pariz : Le but principal du projet Tama 38, (article 413) est le renforcement et la mise en ...

IsraelValley Desk | Interview

A deux jours du second tour de la primaire de la droite et du centre, le maire de Bordeaux a répondu aux questions d'Actualité juive. Laïcité, relations à Israël et à l'Iran, polémique sur "Ali Juppé": le candidat favori devenu outsider est revenu en longueur sur quelques uns des thèmes qui ont marqué la campagne. Revenons tout d’abord sur la polémique « Ali Juppé ». Vous ...

IsraelVallley Desk | Interview

ENTRETIEN. Zabilo ou le e-commerce français en Israël (2/2). De gauche à droite: Ilan Cabilo, Harry Lelloum et Yoël Zirah Israel Valley est allé à la rencontre de Yoël Zirah, co-fondateur de Zabilo, plateforme israélienne de e-commerce permettant à tout particulier et à toute société de créer son propre magasin en ligne. Zabilo a été fondé en 2015, les trois entreprene...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Interview

De gauche à droite: Ilan Cabilo, Harry Lelloum et Yoël Zirah Israel Valley est allé à la rencontre de Yoël Zirah, co-fondateur de Zabilo, plateforme israélienne de e-commerce permettant à tout particulier et à toute société de créer son propre magasin en ligne. Zabilo a été fondé en 2015, les trois entrepreneurs souhaitant combler l'absence d'une plate-forme de commerce en lign...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Interview

La chaîne i24NEWS lance le programme « Innovation stories », parrainé par Sony Mobile. i24NEWS, chaîne d'infos internationale, lance ''Innovation Stories'', un programme court de 40 épisodes développé en partenariat avec Sony Mobile. Ce programme d'une minute, entièrement conçu et réalisé par les équipes d'i24NEWS, est dédié à l'innovation et aux nouvelles technologies. Ch...

i24News | Interview

À 21 ans, Shlomit Malka est l’égérie d’Intimissimi. Entre deux avions, elle répond aux questions de L’Officiel. Propos recueillis par Karen Rouach Comment tout a commencé pour vous ? Mon agent, Elinor Shahar, a vu mes photos sur la page Facebook d’un ami et m’a convaincue de commencer le mannequinat. En quoi êtes-vous fière d’être l’égérie d’Intimissimi ? ...

Karen Rouach | Interview

Le journal Actualité Juive a fait paraître un article tout a fait intéressant qui traite, au travers d'une rencontre avec Marc Eisenberg, de l'Alyah de France. Quels sont les objectifs de Qualita ? Marc Eisenberg : Qualita est une association qui fédère et rassemble plusieurs dizaines d’associations israéliennes agissant sur le terrain dans les domaines du logement, du social, de l...

Yaël Scemama | Interview

Pour la première fois, Israël est représenté en France par une femme ambassadeur. Paris-Match (Copyrights): "Il s’en est fallu de peu que Klaus, son mari d’origine allemande, soit au Stade de France le 13 novembre. Parti en retard, il a dû faire demi-tour, à la demande de la sécurité. Le premier kamikaze venait de se faire sauter. Elle a appris la nouvelle à la résidence, vaste ...

Paris-Match | Interview

Actualité Juive a rencontré, en exclusivité, Avi Gabay, ministre israélien de l’Environnement. Actualité Juive : La France vient de connaître des attentats terroristes sans précédent. Quel est votre message aux Français à l’occasion de votre arrivée à Paris ? Avi Gabay : Je tiens, bien sûr, à adresser aux citoyens français mon soutien et ma solidarité dans cette épreu...

Actualité Juive | Interview

Le témoignage suivant se rapporte à une nouvelle composante de l'Alyah de France : celle des élèves de Grandes Ecoles venus en Israël par centaines chaque année. Il montre aussi comment un élève de l'X, venu pour un stage temporaire, change progressivement son approche au contact de l'environnement israélien et participe au lancement d'une Startup en Israël. Ezra Charles BANOUN : ...

Ezra Charles Banoun | Interview

Ingénieur dans une entreprise française de construction, le jeune homme vit depuis un an à Tel Aviv. Son quotidien et ses revenus ont radicalement changé. Il ouvre son nouveau porte-monnaie d’expatrié à Rue89. C’est lui qui a pris l’initiative de demander à son entreprise, une multinationale française spécialisée dans la construction, d’être muté à l’étranger. Léonar...

Rue 89 | Interview

EXCLUSIF. IsraelValley est allé à la rencontre de Zeev Dahan, directeur général du Club Med en Israël. Dans son bureau, moderne et immaculé, se dressent face à face deux photos de paysages de rêve. Nous voici tout comme arrivés dans l'un des villages du Club. Idéalement situés sur la promenade Herbert Samuel à Tel Aviv – dont la vue sur mer était à couper le souffle – les l...

Magali Allouche (Tel Aviv) | Interview

Tel Aviv accueille un concert exceptionnel le mois prochain : Judy Bechar et Gadi Sadeh. Le spectacle « De la Scala aux Champs Élysées », combinant le monde lyrique de l'opéra (O sole moi, Toréador...) et la chanson française (Edith Piaf, Aznavour, Yves Montand...), sera assuré par deux grands chanteurs d'opéra de renommée internationale : Judy Bechar et Gabi Sadeh. Le show est...

Magali Allouche (Tel Aviv) | Interview

PUBLICITE SPECIAL IMMOBILIER. Eli Frydman est le directeur de l'agence immobilière « Eli Frydman » située sur Ben-Yehuda, l'une des avenues les plus dynamiques de Tel-Aviv. Question : Vous êtes né en Uruguay et avait immigré en Israël. Pouvez-vous nous raconter votre parcours ? Eli Frydman : « En effet, je suis né à Montevideo la capitale de l'Uruguay, pays dans lequel j'...

Magali Allouche (Tel Aviv) | Interview