Dec 14

Le Phénomène de « Petit Monde », Clé du Succès Economique Israélien.

Authors picture

Dr Daniel Rouach et Dr Michael Bichart | Éditorial

Headline image

Depuis sa création, l’économie israélienne a cherché à mettre en valeur son capital humain. Israël profite d’une population très internationale. Plus du quart des israéliens sont nés à l’étranger (35% des juifs). Dans de nombreux cas, les réseaux diasporiques restent vivaces et favorisent les échanges commerciaux. En particulier, tout comme l’Irlande et l’Inde, Israël s’est largement appuyé sur sa diaspora américaine (en l’occurrence, les réseaux juifs américains).

Cette tendance est extrêmement visible par exemple dans le domaine du capital risque : l’Etat hébreu, à travers le programme Yozma (1992), a spécifiquement construit son capital-risque sur le savoir-faire américain. L’ex président de la banque d’Israël, M. Stanley Fisher, est lui-même issu directement de la diaspora juive.

Peu avantagée par un sol faible en ressources naturelles, Israël a su mettre en place un système éducatif efficace. Le Technion, Israel Institute of Technology, et l’Institut Weizmann ne sont que les fers de lance d’un dense réseau d’institutions qui combinent la tradition allemande d’orientation vers les sciences (la moitié des étudiants israéliens sont des scientifiques) et un mode de fonctionnement « à l’américaine » (les sphères universitaires américaines et israéliennes sont très liées).

La performance du système éducatif israélien trouve notamment son explication dans l’engagement de l’Etat en sa faveur. Avec 9,2% de son Produit Intérieur Brut, Israël figure au premier niveau mondial en matière de ressources consacrées à son système éducatif.

En plus de l’engagement de l’Etat dans la conception d’un système éducatif performant, Israël a bénéficié à diverses reprises au cours de son histoire d’une immigration considérable de personnes très qualifiées. A titre d’exemple, environ la moitié des adultes en provenance d’ex-URSS qui se sont installés dans les années 1990 en Israël a fait des études supérieures. C’est pratiquement deux fois plus que la moyenne des Israéliens avant l’immigration (28%). Dans le domaine médical, l’immigration russe a ajouté 10 000 médecins à Israël entre 1990 et 1992, ceci alors que le pays, avec 12 000 médecins, comptait déjà une des proportions de docteurs les plus élevées du monde.

La combinaison entre une immigration qualifiée et un système d’enseignement efficace produit une main d’oeuvre largement éduquée : 60% de la population active israélienne a un niveau d’études égal ou supérieur à celui du baccalauréat et 35% de celle-ci possède un diplôme universitaire. La population active israélienne est composée à 1,4% de scientifiques et d’ingénieurs, soit largement plus que dans les autres pays (le taux est de 0,88% au Japon, 0,85% aux USA et 0,60% en Allemagne).

La diversité de la population israélienne, son orientation vers l’étranger ainsi que son niveau de qualification sont des éléments majeurs du succès économique de l’état hébreu.

La culture israélienne, élément non quantifiable par excellence, occupe néanmoins un rôle majeur dans le système national d’innovation. Si le fait de posséder une population internationale et éduquée est un avantage considérable pour l’économie israélienne, son succès tient également à des éléments proprement culturels.

Par exemple, la culture israélienne est très tournée vers l’innovation technologique. Que ce soit dans les médias ou dans les sphères politiques, la population de l’état hébreu est caractérisée par une adoption rapide des nouvelles technologies. Les israéliens ont ainsi été recemment classés 2ème mondiaux (derrière le Canada) pour leur utilisation intensive d’internet. Cette ouverture aux technologies est également liée à l’apprentissage que la plupart des jeunes israéliens en font lors de leur long passage à l’armée.

Outre l’orientation vers les nouvelles technologies, le fait qu’Israël possède une population très diverses mais très connectée favorise également la créativité et l’innovation locale. En effet, de nombreux sociologues ont montré l’importance du contexte social dans la capacité individuelle d’innovation.

De fait, l’idée du « génie créatif », de l’inventeur génial déconnecté du monde et qui aurait des idées révolutionnaires seul dans son coin n’a correspondu à la réalité que dans trois cas (Collins 1998) : le métaphysicien confucéen Wang Ch’ung du premier siècle après J-C, le spiritualiste zen du 14ème siècle Bassui Tokusho et le philosophe arabe du même siècle Ibn Khaldun.

En réalité, l’énorme majorité des génies (comme Ludwig van Beethoven, Thomas David Hume ou Adam Smith), doivent beaucoup de leur créativité au contexte social, et en particulier au phénomène du « petit monde » (small world). Même si la théorie sociale du « petit monde » est plutôt compliquée, son principe est simple : une personne est d’autant plus créative/innovante qu’elle a d’attaches dans des groupes de personnes variés.

La théorie développée par Brian Uzzi et Jarrett Spiro dans leur article sur le phénomène du « petit monde » peut être (grossièrement) résumée de la manière suivante : si l’on considère deux groupes homogènes différents et qu’on crée quelques liens entre eux, on augmente la créativité de ces groupes. Si on les mélange trop, le groupe devient homogène et la créativité décroît.

Ce phénomène de « petit monde » est un élément important (bien que peu quantifiable) du succès économique israélien. En effet, à une population extrêmement diverse, Israël allie une culture d’ouverture des uns vers les autres dans la vie quotidienne. Tous les lieux publics – cafés, transports en commun, plages, etc. – sont autant d’opportunités de faire de nouvelles rencontres. Les Israéliens échangent très facilement leurs numéros de téléphone et se constituent ainsi un réseau très étoffé de connaissances variées qu’ils n’hésiteront pas à mettre à profit. Au final, le fait que ces derniers aient très souvent des attaches dans des groupes sociaux différents est un atout pour l’économie israélienne.

Ces deux traits sociaux – diversité et connections – forment ainsi un terreau fertile au développement de l’innovation en Israël. De nombreuses histoires à succès de la technologie locale sont ainsi nées de rencontres fortuites. Given Imaging, par exemple, l’inventeur de la PillCam, la capsule endoscopique – qui compte aujourd’hui plus de 300 employés de par le monde – et est le fruit de l’association d’un médecin avec un ingénieur spécialisé dans les systèmes de guidage des missiles.

Au delà de l’avantage qu’elle tire de sa population et de sa culture originale, Israël s’est dotée d’institutions qui ont pu soutenir son développement économique, et ce malgré l’environnement difficile dans lequel elles évoluaient.
Conscient de l’importance essentielle de l’éducation pour assurer la viabilité du projet sioniste, les pères fondateurs de l’état d’Israël ont investi dans la création d’universités de pointe qui placeraient l’industrie israélienne à la frontière technologique. De fait, son système universitaire est un pilier du succès économique d’Israël.

Avant de poser le pied en Europe pour promouvoir Rebel Heart, son 13e album studio, Madonna a enregistré aux États-Unis une interview réalisée par Géraldine Woessner et diffusée ce vendredi 27 février sur Europe 1. La star évoque sa collaboration avec Alicia Keys (qui joue du piano sur le single Living for Love), mais aussi et surtout le climat politique français et la montée du Front national ...

IsraelValley Desk | Éditorial

Huit candidats parlent de leurs projets futurs et leurs réalisations durant de très longues minutes à la télévision israélienne. Des cris. Des invectives. L'affrontement est dur. Très dur. Le mot le plus souvent prononçé : "menteur". Zehava Gal-On s'agite comme une "crazy woman" sur sa chaise. Pas une fois la Alyah de France fait partie de leurs préoccupations. Une honte. Selon i24News : "Is...

Dan Rosh (Tel Aviv) | Éditorial

L'opposant russe russe Boris Nemtsov (né de mère juive) a été tué par balle en plein centre de Moscou dans la nuit de vendredi à samedi, a annoncé la police de la capitale. Le millions de Russes qui vivent en Israël sont sous le choc et accusent ... Poutine (très populaire en Israël, contrairement à Obama). Selon un site francophone Russe : "Boris Nemtsov est né le 9 octobre 1959 à Sotchi da...

IsraelValley Desk | Éditorial

Israël a qualifié lundi de "victoire morale" la décision d'un jury américain de condamner l'Autorité palestinienne à verser des centaines de millions de dollars de dommages pour des attentats en Israël, les Palestiniens annonçant immédiatement leur intention de faire appel. "Cela constitue avant tout une victoire morale pour l'État d'Israël et pour les victimes du terrorisme", a affirmé le ...

Le Point | Éditorial

Israël et la Jordanie ont signé jeudi un accord historique visant à fournir de l'eau potable aux Jordaniens et ralentir la baisse du niveau de la mer Morte. Selon les termes de l'accord, une pipeline reliera la mer Rouge à la mer Morte et une usine de dessalement sera construite dans la ville portuaire d'Aqaba. L'accord prévoit le pompage annuel de 200 millions de mètres cubes d'eau de la...

i24News | Éditorial

Une valise à roulettes au pied de la table de travail, une bibliothèque vitrée ne contenant en tout et pour tout qu’une rame de papier, deux fauteuils, vue sur la cour. Le bureau de Yoram Gutgeld, conseiller économique de Matteo Renzi, au deuxième étage du Palais Chigi, siège de la présidence du Conseil à Rome ne traduit pas forcément l’importance de l’influence du premier sur le second. ...

Le Monde | Éditorial

LIBRE PROPOS. Lily Galili est analyste de la société israélienne. Elle a cosigné un livre, "Le million qui a changé le Moyen-Orient" sur l'immigration d'ex-URSS vers Israël, son domaine de spécialisation. OPINION. Le rêve du premier Premier ministre, David Ben Gourion, était de voir un "voleur juif ". Cela représentait alors pour lui un signe de normalité du jeune Etat d’Israël. Son rêve a c...

I24News | Éditorial

Christine Taubira veut que « les infractions reconnues dans l'espace public » le soient aussi sur Internet. La ministre de la justice s'est exprimée en clôture des premières assises de la lutte contre la haine sur Internet organisée par l'Union des étudiants juifs de France (UEJF), le 22 février. Le Monde (Copyrights) : "Christiane Taubira a réaffirmé dimanche 22 février sa détermination à d...

Dan Assayah | Éditorial

Les Etudiants juifs de France organisaient les Assises de la lutte contre la haine sur Internet, ce dimanche. Malgré des sanctions pouvant aller jusqu'à 6 mois de prison, la haine, et notamment le racisme et l'antisémitisme, prospère sur Internet comme nulle part ailleurs. Une solution: que les hébergeurs et les opérateurs comme Google ou Twitter fassent eux-mêmes le ménage. Comment lutter c...

IsraelValley Desk | Éditorial

IsraelValley est fatigué de poster des articles cruels pour le Premier Ministre d'Israël. Mieux vaut donc en rire. En pleine campagne électorale Bibi est visé par un rapport du contrôleur général des comptes dénonçant des dépenses excessives dans la gestion de résidences publiques et privées. AFP (Copyrights) : "Le rapport tombe mal pour Benyamin Nétanyahou, à un mois des élections législati...

IsraelValley Desk | Éditorial

Communiqué du Rédacteur en Chef. "Nos excuses aux très nombreux lecteurs d'IsraelValley pour la "disparition temporaire" de notre site. Mille fois mercis à ceux qui nous ont adressé des messages de sympathie durant une panne "historique" de 36 heures. Depuis l'ouverture de notre site le 15 Mai 2006 nous n'avions pas vécu une situation aussi "sensible". De nombreux lecteurs ont pensé que nou...

Daniel Rouach | Éditorial

Israël va lancer une nouvelle vague de privatisations en novembre ou en décembre en dépit des incertitudes engendrées par les élections du mois prochain, a déclaré mardi Ori Yogev, directeur du département des entreprises publiques auprès du ministère des Finances. Une décennie après le précédent programme de privatisation, le gouvernement compte vendre huit entreprises et deux ports en tou...

Le Figaro (Copyrights) | Éditorial

L’entreprise israélienne spécialisée dans les jeux en ligne 888 (qui avait récemment reçu une autorisation pour se développer sur le marché Français) ne va finalement pas être rachetée par une firme britannique, William Hill. La société britannique de paris en ligne 888 Holdings avait confirmé avoir été approché par William Hill, le plus important bookmaker britannique, en vue d'une éventue...

Eyal Dayan (Rehovot) | Éditorial

Intel est un prodigieux succès en Israël. A elle seule la firme représente environ 9% de toutes les exportations du pays. En 2014 la firme américaine a eu une croissance de 10%. Selon Usine Digitale : "Avec le soutien du gouvernement israélien, le géant mondial des semi-conducteurs Intel va investir en Israël 6 milliards de dollars pour la création d’une usine de fabrication de microprocesse...

Ilana Dreyfus | Éditorial

La Bourse de Londres attire, sans discontinuer, les leaders du hightech israélien. En nombre de IPO (en anglais « Initial Public Offering », représenté par l'acronyme « IPO ») Israël se retrouve, de manière exceptionnelle, en deuxième position en 2014. Le chiffre est étonnant. Neuf firmes israéliennes, dont Matomy Media Group, se sont fait lister au LSE de Londres l'an dernier avec une IPO. ...

Eyal Dayan (Rehovot) | Éditorial