Dec 14

Le Phénomène de « Petit Monde », Clé du Succès Economique Israélien.

Authors picture

Dr Daniel Rouach et Dr Michael Bichart | Éditorial

Headline image

Depuis sa création, l’économie israélienne a cherché à mettre en valeur son capital humain. Israël profite d’une population très internationale. Plus du quart des israéliens sont nés à l’étranger (35% des juifs). Dans de nombreux cas, les réseaux diasporiques restent vivaces et favorisent les échanges commerciaux. En particulier, tout comme l’Irlande et l’Inde, Israël s’est largement appuyé sur sa diaspora américaine (en l’occurrence, les réseaux juifs américains).

Cette tendance est extrêmement visible par exemple dans le domaine du capital risque : l’Etat hébreu, à travers le programme Yozma (1992), a spécifiquement construit son capital-risque sur le savoir-faire américain. L’ex président de la banque d’Israël, M. Stanley Fisher, est lui-même issu directement de la diaspora juive.

Peu avantagée par un sol faible en ressources naturelles, Israël a su mettre en place un système éducatif efficace. Le Technion, Israel Institute of Technology, et l’Institut Weizmann ne sont que les fers de lance d’un dense réseau d’institutions qui combinent la tradition allemande d’orientation vers les sciences (la moitié des étudiants israéliens sont des scientifiques) et un mode de fonctionnement « à l’américaine » (les sphères universitaires américaines et israéliennes sont très liées).

La performance du système éducatif israélien trouve notamment son explication dans l’engagement de l’Etat en sa faveur. Avec 9,2% de son Produit Intérieur Brut, Israël figure au premier niveau mondial en matière de ressources consacrées à son système éducatif.

En plus de l’engagement de l’Etat dans la conception d’un système éducatif performant, Israël a bénéficié à diverses reprises au cours de son histoire d’une immigration considérable de personnes très qualifiées. A titre d’exemple, environ la moitié des adultes en provenance d’ex-URSS qui se sont installés dans les années 1990 en Israël a fait des études supérieures. C’est pratiquement deux fois plus que la moyenne des Israéliens avant l’immigration (28%). Dans le domaine médical, l’immigration russe a ajouté 10 000 médecins à Israël entre 1990 et 1992, ceci alors que le pays, avec 12 000 médecins, comptait déjà une des proportions de docteurs les plus élevées du monde.

La combinaison entre une immigration qualifiée et un système d’enseignement efficace produit une main d’oeuvre largement éduquée : 60% de la population active israélienne a un niveau d’études égal ou supérieur à celui du baccalauréat et 35% de celle-ci possède un diplôme universitaire. La population active israélienne est composée à 1,4% de scientifiques et d’ingénieurs, soit largement plus que dans les autres pays (le taux est de 0,88% au Japon, 0,85% aux USA et 0,60% en Allemagne).

La diversité de la population israélienne, son orientation vers l’étranger ainsi que son niveau de qualification sont des éléments majeurs du succès économique de l’état hébreu.

La culture israélienne, élément non quantifiable par excellence, occupe néanmoins un rôle majeur dans le système national d’innovation. Si le fait de posséder une population internationale et éduquée est un avantage considérable pour l’économie israélienne, son succès tient également à des éléments proprement culturels.

Par exemple, la culture israélienne est très tournée vers l’innovation technologique. Que ce soit dans les médias ou dans les sphères politiques, la population de l’état hébreu est caractérisée par une adoption rapide des nouvelles technologies. Les israéliens ont ainsi été recemment classés 2ème mondiaux (derrière le Canada) pour leur utilisation intensive d’internet. Cette ouverture aux technologies est également liée à l’apprentissage que la plupart des jeunes israéliens en font lors de leur long passage à l’armée.

Outre l’orientation vers les nouvelles technologies, le fait qu’Israël possède une population très diverses mais très connectée favorise également la créativité et l’innovation locale. En effet, de nombreux sociologues ont montré l’importance du contexte social dans la capacité individuelle d’innovation.

De fait, l’idée du « génie créatif », de l’inventeur génial déconnecté du monde et qui aurait des idées révolutionnaires seul dans son coin n’a correspondu à la réalité que dans trois cas (Collins 1998) : le métaphysicien confucéen Wang Ch’ung du premier siècle après J-C, le spiritualiste zen du 14ème siècle Bassui Tokusho et le philosophe arabe du même siècle Ibn Khaldun.

En réalité, l’énorme majorité des génies (comme Ludwig van Beethoven, Thomas David Hume ou Adam Smith), doivent beaucoup de leur créativité au contexte social, et en particulier au phénomène du « petit monde » (small world). Même si la théorie sociale du « petit monde » est plutôt compliquée, son principe est simple : une personne est d’autant plus créative/innovante qu’elle a d’attaches dans des groupes de personnes variés.

La théorie développée par Brian Uzzi et Jarrett Spiro dans leur article sur le phénomène du « petit monde » peut être (grossièrement) résumée de la manière suivante : si l’on considère deux groupes homogènes différents et qu’on crée quelques liens entre eux, on augmente la créativité de ces groupes. Si on les mélange trop, le groupe devient homogène et la créativité décroît.

Ce phénomène de « petit monde » est un élément important (bien que peu quantifiable) du succès économique israélien. En effet, à une population extrêmement diverse, Israël allie une culture d’ouverture des uns vers les autres dans la vie quotidienne. Tous les lieux publics – cafés, transports en commun, plages, etc. – sont autant d’opportunités de faire de nouvelles rencontres. Les Israéliens échangent très facilement leurs numéros de téléphone et se constituent ainsi un réseau très étoffé de connaissances variées qu’ils n’hésiteront pas à mettre à profit. Au final, le fait que ces derniers aient très souvent des attaches dans des groupes sociaux différents est un atout pour l’économie israélienne.

Ces deux traits sociaux – diversité et connections – forment ainsi un terreau fertile au développement de l’innovation en Israël. De nombreuses histoires à succès de la technologie locale sont ainsi nées de rencontres fortuites. Given Imaging, par exemple, l’inventeur de la PillCam, la capsule endoscopique – qui compte aujourd’hui plus de 300 employés de par le monde – et est le fruit de l’association d’un médecin avec un ingénieur spécialisé dans les systèmes de guidage des missiles.

Au delà de l’avantage qu’elle tire de sa population et de sa culture originale, Israël s’est dotée d’institutions qui ont pu soutenir son développement économique, et ce malgré l’environnement difficile dans lequel elles évoluaient.
Conscient de l’importance essentielle de l’éducation pour assurer la viabilité du projet sioniste, les pères fondateurs de l’état d’Israël ont investi dans la création d’universités de pointe qui placeraient l’industrie israélienne à la frontière technologique. De fait, son système universitaire est un pilier du succès économique d’Israël.

Cimagine va devenir le centre de recherche et développement de Snapchat en Israël. Selon le journal Calcalist qui a publié l'information, l’acquisition aurait été plus motivée par l'équipe hautement qualifiée de la société, plus que sa technologie. Rappelons que Snapchat continue de préparer son introduction en Bourse pour mars prochain, avec une valorisation record de 23 millia...

IsraelValley Desk | Éditorial

Oracle a ouvert à Tel-Aviv un accélérateur de startups pour doper sa présence dans le cloud. « Les 5 , voire 10 prochaines années promettant des innovations et de la croissance qui vont déboucher sur de nouvelles activités entraînées par le cloud », a commenté dans la capitale économique israélienne le senior vice-président en charge des développements des produits de l’éd...

IsraelValley Desk | Éditorial

Le gouvernement brésilien a approuvé la nomination de Yossi Sheli, ancien homme d'affaires, pour devenir le nouvel ambassadeur israélien du pays. Le Brésil reprend donc ses relations diplomatiques avec l'Etat hébreu alors qu'Israël n'était plus représenté dans ce pays d'Amérique latine depuis un an et demi. Le ministère des Affaires étrangères a répondu que la nomination favori...

i24News | Éditorial

Le Technion France organise du Vendredi 12 au Lundi 15 mai 2017,  la 12ème édition de sa Mission Annuelle au TECHNION de Haïfa, Israel Institute of Technology,  et dans l’écosystème en Israël : #technionconnectedworld, Vers une Révolution 4.0. Dans la continuité de l'année 2016, #technionconnectdworld, cette édition 2017 se concentrera cette fois-ci autour du thème...

IsraelValley Desk | Éditorial

Plusieurs centaines de personnes se sont retrouvées ce soir devant l'Ambassade d'Israël en France (Rue Rabelais) pour dénoncer la conférence de Paris. Déclaration du Premier ministre Netanyahu en ouverture de la réunion hebdomadaire du Cabinet (Communiqué par le conseiller médias du Premier ministre) Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a fait les remarques suivantes, ce mati...

IsraelValley Desk | Éditorial

Plusieurs associations organisent un rassemblement de soutien à Israël à l’appel du CRIF, le 15 janvier. Les diplomates israéliens ne sont pas les seuls à se soucier des conclusions dont pourrait accoucher la Conférence de Paris. Avec la participation du Consistoire et du Fonds social juif unifié, le Conseil représentatif des institutions juives (CRIF) organise le dimanche 15 janvi...

IsraelValley Desk | Éditorial

C'est un nouveau coup dur pour Benjamin Netanyahou. Empêtré dans l'affaire des cadeaux qu’il aurait reçus de la part de riches donateurs et soupçonné d'un possible financement illégal de campagne, le Premier ministre israélien aurait été enregistré en train de négocier un traitement de faveur auprès d'un journal d'opposition. Dimanche, la télévision israélienne Channel 2 r...

Thomas Liabot - leJDD.fr | Éditorial

Des startupers et une cohorte d'investisseurs "Made in Israel", débarquent actuellement en Californie pour participer à l'évènement le plus emblématique de l'année. Du 5 au 8 janvier, le plus grand salon consacré à l’électronique grand public de la planète, le Consumer Electronic Show (CES), convie à Las Vegas les plus grands groupes high-tech de la planète. Les leaders is...

Eyal Kaplan (Tel Aviv) | Éditorial

Pour tous nos lecteurs de France, Suisse, Belgique, Pologne, Hongrie, Maroc, Algérie, Tunisie, Canada, Liban, Jordanie, USA, Madagascar, nous avons le plaisir de vous adresser nos meilleurs voeux de bonheur, santé et Paix. Si les fêtes de fin d'année (Noël et Nouvel An) ne sont pas des fêtes juives, de plus en plus d'Israéliens en profitent pour prendre quelques jours de vacances. Va...

IsraelValley Desk | Éditorial

Benjamin Netanyahou avait appelé le ministre des Affaires étrangères néo-zélandais pour le prévenir que le vote de la résolution anti-colonisation de l'ONU serait considérée comme «une déclaration de guerre». Le Premier ministre israélien aurait passé un appel «agressif» à Murray McCully, ministre des Affaires étrangères de la Nouvelle-Zélande, lui assénant : «C'est une...

IsraelValley Desk | Éditorial

SPECIAL ISRAELVALLEY. Son nom : Raviv Drucker. Il est "le" journaliste le plus détesté par Netanyahou et sa femme Sarah. A lui seul il est le "Canard Enchaîné" d'Israël. Son visage est devenu une légende du journalisme d'investigation en Israël... surtout pour ceux qui veulent en finir avec un Premier ministre aussi présent dans la vie politique. Ravid Drucker a eu des menaces qui n...

Eyal Kaplan (Tel Aviv) | Éditorial

En Israël la "Bitcoin Embassy" située face à la Bourse de Tel Aviv attire le regard. Les visiteurs du monde entier ne comprennet pas vraiment la hausse vertigineuse du bitcoin. Le succès de cette monnaie virtuelle semble indécent... sauf pour IsraelValley qui suit cette monnaie magique depuis ses débuts (l'un des co-fondateurs d'IsraelValley est le leader emblématique du secteur). BIT...

Dan Rosh (Tel Aviv) | Éditorial

Moshe Katzav, qui purgeait depuis 2011 une peine de sept ans pour viols, est sorti hier de prison, en vertu d'une libération anticipée. Entouré par ses proches, M. Katzav est monté dans une voiture à la sortie de la prison de Maassiyahu, à Ramla. Moshe Katzav est cependant soumis à un certain nombre de restrictions : il ne pourra pas voyager à l'étranger, il devra rester à son dom...

IsraelValley Desk | Éditorial

Moshe Katsav, qui a été reconnu coupable de viol et d'actes indécents commis contre des femmes qui travaillaient pour lui, va bientôt devenir un homme libre après que la Commission des libérations conditionnelles ait accepté sa demande de libération anticipée. (David Illouz) En 2006, Moshe Katsav est accusé de viol sur une ancienne employée, celle-ci affirmant avoir été abusée ...

Eyal Kaplan (Tel Aviv) | Éditorial

IsraelValley pourrait écrire un roman sur les vrais et fausses rumeurs de rachats de Golan telecom par des industriels israéliens. Cette semaine cela semble sérieux. Selon la presse économique israélienne, Golan Telecom pourrait passer dans les mains de Electra (Elco Holdings). Elco Holdings Ltd est côté à la bourse de Tel Aviv (TASE: ELCO) BIO EXPRESS. Michaël Golan est un homme d...

Ilan Berger (Césarée) | Éditorial