Dec 14

Le Phénomène de « Petit Monde », Clé du Succès Economique Israélien.

Authors picture

Dr Daniel Rouach et Dr Michael Bichart | Éditorial

Headline image

Depuis sa création, l’économie israélienne a cherché à mettre en valeur son capital humain. Israël profite d’une population très internationale. Plus du quart des israéliens sont nés à l’étranger (35% des juifs). Dans de nombreux cas, les réseaux diasporiques restent vivaces et favorisent les échanges commerciaux. En particulier, tout comme l’Irlande et l’Inde, Israël s’est largement appuyé sur sa diaspora américaine (en l’occurrence, les réseaux juifs américains).

Cette tendance est extrêmement visible par exemple dans le domaine du capital risque : l’Etat hébreu, à travers le programme Yozma (1992), a spécifiquement construit son capital-risque sur le savoir-faire américain. L’ex président de la banque d’Israël, M. Stanley Fisher, est lui-même issu directement de la diaspora juive.

Peu avantagée par un sol faible en ressources naturelles, Israël a su mettre en place un système éducatif efficace. Le Technion, Israel Institute of Technology, et l’Institut Weizmann ne sont que les fers de lance d’un dense réseau d’institutions qui combinent la tradition allemande d’orientation vers les sciences (la moitié des étudiants israéliens sont des scientifiques) et un mode de fonctionnement « à l’américaine » (les sphères universitaires américaines et israéliennes sont très liées).

La performance du système éducatif israélien trouve notamment son explication dans l’engagement de l’Etat en sa faveur. Avec 9,2% de son Produit Intérieur Brut, Israël figure au premier niveau mondial en matière de ressources consacrées à son système éducatif.

En plus de l’engagement de l’Etat dans la conception d’un système éducatif performant, Israël a bénéficié à diverses reprises au cours de son histoire d’une immigration considérable de personnes très qualifiées. A titre d’exemple, environ la moitié des adultes en provenance d’ex-URSS qui se sont installés dans les années 1990 en Israël a fait des études supérieures. C’est pratiquement deux fois plus que la moyenne des Israéliens avant l’immigration (28%). Dans le domaine médical, l’immigration russe a ajouté 10 000 médecins à Israël entre 1990 et 1992, ceci alors que le pays, avec 12 000 médecins, comptait déjà une des proportions de docteurs les plus élevées du monde.

La combinaison entre une immigration qualifiée et un système d’enseignement efficace produit une main d’oeuvre largement éduquée : 60% de la population active israélienne a un niveau d’études égal ou supérieur à celui du baccalauréat et 35% de celle-ci possède un diplôme universitaire. La population active israélienne est composée à 1,4% de scientifiques et d’ingénieurs, soit largement plus que dans les autres pays (le taux est de 0,88% au Japon, 0,85% aux USA et 0,60% en Allemagne).

La diversité de la population israélienne, son orientation vers l’étranger ainsi que son niveau de qualification sont des éléments majeurs du succès économique de l’état hébreu.

La culture israélienne, élément non quantifiable par excellence, occupe néanmoins un rôle majeur dans le système national d’innovation. Si le fait de posséder une population internationale et éduquée est un avantage considérable pour l’économie israélienne, son succès tient également à des éléments proprement culturels.

Par exemple, la culture israélienne est très tournée vers l’innovation technologique. Que ce soit dans les médias ou dans les sphères politiques, la population de l’état hébreu est caractérisée par une adoption rapide des nouvelles technologies. Les israéliens ont ainsi été recemment classés 2ème mondiaux (derrière le Canada) pour leur utilisation intensive d’internet. Cette ouverture aux technologies est également liée à l’apprentissage que la plupart des jeunes israéliens en font lors de leur long passage à l’armée.

Outre l’orientation vers les nouvelles technologies, le fait qu’Israël possède une population très diverses mais très connectée favorise également la créativité et l’innovation locale. En effet, de nombreux sociologues ont montré l’importance du contexte social dans la capacité individuelle d’innovation.

De fait, l’idée du « génie créatif », de l’inventeur génial déconnecté du monde et qui aurait des idées révolutionnaires seul dans son coin n’a correspondu à la réalité que dans trois cas (Collins 1998) : le métaphysicien confucéen Wang Ch’ung du premier siècle après J-C, le spiritualiste zen du 14ème siècle Bassui Tokusho et le philosophe arabe du même siècle Ibn Khaldun.

En réalité, l’énorme majorité des génies (comme Ludwig van Beethoven, Thomas David Hume ou Adam Smith), doivent beaucoup de leur créativité au contexte social, et en particulier au phénomène du « petit monde » (small world). Même si la théorie sociale du « petit monde » est plutôt compliquée, son principe est simple : une personne est d’autant plus créative/innovante qu’elle a d’attaches dans des groupes de personnes variés.

La théorie développée par Brian Uzzi et Jarrett Spiro dans leur article sur le phénomène du « petit monde » peut être (grossièrement) résumée de la manière suivante : si l’on considère deux groupes homogènes différents et qu’on crée quelques liens entre eux, on augmente la créativité de ces groupes. Si on les mélange trop, le groupe devient homogène et la créativité décroît.

Ce phénomène de « petit monde » est un élément important (bien que peu quantifiable) du succès économique israélien. En effet, à une population extrêmement diverse, Israël allie une culture d’ouverture des uns vers les autres dans la vie quotidienne. Tous les lieux publics – cafés, transports en commun, plages, etc. – sont autant d’opportunités de faire de nouvelles rencontres. Les Israéliens échangent très facilement leurs numéros de téléphone et se constituent ainsi un réseau très étoffé de connaissances variées qu’ils n’hésiteront pas à mettre à profit. Au final, le fait que ces derniers aient très souvent des attaches dans des groupes sociaux différents est un atout pour l’économie israélienne.

Ces deux traits sociaux – diversité et connections – forment ainsi un terreau fertile au développement de l’innovation en Israël. De nombreuses histoires à succès de la technologie locale sont ainsi nées de rencontres fortuites. Given Imaging, par exemple, l’inventeur de la PillCam, la capsule endoscopique – qui compte aujourd’hui plus de 300 employés de par le monde – et est le fruit de l’association d’un médecin avec un ingénieur spécialisé dans les systèmes de guidage des missiles.

Au delà de l’avantage qu’elle tire de sa population et de sa culture originale, Israël s’est dotée d’institutions qui ont pu soutenir son développement économique, et ce malgré l’environnement difficile dans lequel elles évoluaient.
Conscient de l’importance essentielle de l’éducation pour assurer la viabilité du projet sioniste, les pères fondateurs de l’état d’Israël ont investi dans la création d’universités de pointe qui placeraient l’industrie israélienne à la frontière technologique. De fait, son système universitaire est un pilier du succès économique d’Israël.

La banque mondiale vient de publier son étude annuelle sur "Doing Business". Cette année Israël a perdu deux places et se retrouve au rang numéro 40 sur 189. Même si cette place est honorable, elle révèle malgré tout des failles majeures dans le processus d'attraction des investissements étrangers dans le pays. En matière de taxation le pays est classé à la 97ème place. Le pire classement est c...

Dan Rosh (Tel Aviv) | Éditorial

L'ancienne superstar du football israélien Eli Ohana a rejoint les rangs du parti Habayit Hayehudi (Foyer juif), a annoncé lundi soir le parti, s'attirant de lourdes critiques. Ohana a été inscrit en huitième position sur la liste conduite par Naftali Bennett. Ohana, 50 ans, a joué avec l'équipe de football du Beitar Jérusalem pendant de nombreuses années et notamment avec plusieurs équipes ...

i24News | Éditorial

La France et Israël ont décidé de se focaliser sur certains secteurs de coopérations considérés comme complémentaires. La robotique médicale en est certainement un. Ainsi Ubifrance Israël préapare une mission de très haute qualité pour des industriels Français. (Contact : karen.gordon @ubifrance.fr et aurelie.guthmann@ubifrance.fr). BON A SAVOIR. Selon un site professionnel : "on a vu appara...

Eyal Cohen-Sellam | Éditorial

Aucun pays, ni en Asie, ni en Europe n'a des liens aussi étroits et aussi chaleureux avec Israël que l'Azerbaïdjan. Cette situation surprend beaucoup de gens parce que l'Azerbaïdjan est un pays ayant une majorité musulmane chiite et, parce que Bakou n'a pas encore établi de façon officielle une mission diplomatique en Israël. Mais les raisons de cette relation étroite se trouvent à la fois da...

L'Express | Éditorial

Natan Sharansky, le patron de l'agence juive s'inquiète sérieusement. La question clé est la suivante. Face à une concurrence très forte venant de la Grande Bretagne, Canada, Etats-Unis, pour attirer les juifs de France qui quittent l'Hexagone, comment faire pour que ceux qui souhaitent s'établir en Israël y débarquent dans de bonnes conditions ? Sharansky demande à l'Etat Hébreu, sans atte...

Ilan Rosenthal | Éditorial

Depuis cinq ans environ, la Grèce et Israël entretiennent de bonnes relations. Les deux pays coopèrent à la fois dans les domaines militaire, de renseignement, de l'économie et de la culture. Contrairement aux prévisions, Jérusalem reste sereine ce soir après la victoire de Syriza en Grèce. Peu de politiques israéliens pensent qu'une période "glaciaire" va être de mise entre les deux pays. ...

Dan Rosh (Tel Aviv) | Éditorial

Les israéliens font la promotion de Tel Aviv comme ville extraordinaire en matière de terre fertile de l'innovation. Mais de nouvelles villes émergent; La France bouge. L'Atelier : "De nouvelles terres d’accueil sont en train de se développer pour les start-ups comme New York (7 start-ups valorisées à plus d’un milliard) mais aussi Stockholm (cinq start-ups) ou encore Los Angeles (4 start-up...

IsraelValley Desk | Éditorial

Période électorale oblige. Le Premier Ministre Benjamin Netanyahou, qui fait aussi office de Ministre des Finances, sera à Davos (Suisse) cette semaine pour vendre la Startup Nation. En 2015, Israël a décidé d'envoyer en Suisse une délégation de très haut niveau (banquiers, économistes, industriels, startupistes). DAVOS 2015. 40 chefs d'Etat et 2500 chefs d'entreprises se réunissent depuis ...

Ilana Dayan (Paris) | Éditorial

Le Prix Scopus est la plus haute distinction décernée par les Associations d’Amis de l’Université de Jérusalem à travers le monde, à une personnalité engagée dans des actions éducatives et sociales pour la promotion du progrès et du savoir. Cette année le prix est attribué à Patrick Drahi. Il reçevra le prix le 18 Mars 2015 à Paris. CV. DE PATRICK DRAHI. Patrick Drahi, né le 20 août 1963 à ...

IsraelValley Desk | Éditorial

Selon la revue économique Calcalist qui reprend les chiffres de Nimbeo, Israël a été classé au 22e rang des pays dont le coût de la vie est le plus élevé. L’indice du coût de la vie a été calculé en fonction du coût de la vie à New York dont l’indice est de 100. En comparaison, l’indice du coût de la vie en Israël est 79,29, de sorte qu’il est 20 % moins cher de vivre dans l’État hébreu qu’à Ne...

Times of Israel | Éditorial

Extrait du discours du Président d’Israël, Rubin Rivlin, aux obsèques de Philippe Braham, Yoav Hattab, Yohan Cohen et François-Michel Saada : "On parle beaucoup, depuis ces assassinats, du sujet de l'immigration en Israël des Juifs de France. Mes chers frères et sœurs, citoyens juifs de France, vous êtes les bienvenus. Notre terre est votre terre, et nous attendons avec impatience votre install...

Reuven Rivlin | Éditorial

Ce matin quatre corps sont arrivés en Israël. Ce sont ceux des jeunes juifs assassinés à Paris. Le transporteur El Al possède une expérience unique de ce transport très spécial. De nombreux juifs de France, depuis au moins quinze ans, on décidé qu'être enterré en France "n'a pas de sens" et choisissent la Terre Sainte. Autre raison, tout a fait fondée, qui explique les transports de cercueils ...

Dan Rosh (Tel Aviv) | Éditorial

« Nos pensées vont aux victimes de l’attentat, les morts et ceux qui seront marqués pour leur vie. Nous rendons hommage au courage et à la constance avec lesquels les journalistes de Charlie Hebdo ont poursuivi leur indispensable combat. Ces assassinats sont le fruit d’un projet soigneusement planifié, exécuté avec une froide détermination par des individus entraînés et lourdement armés. Q...

Richard Prasquier (Keren Hayessod) | Éditorial

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et son ministre des Affaires étrangères Avigdor Liberman seront dimanche à Paris. Benett a confirmé également sa présence. SPECIAL. Ce soir la TV israélienne a consacré une émission spéciale sur les attentats en France. Dans l'émission, Bibi Netanyahou est interviewé : j'ai conversé ce jour avec une otage (Céline). Elle m'a raconté ce qui s'es...

Dan Rosh (Tel Aviv) | Éditorial

VERBATIM. Moment de recueillement en hommage aux victimes de l’attentat contre « Charlie Hebdo » et pour défendre la liberté d’expression. Jeudi 8 janvier 2015 à 17h30. Résidence de France à Tel Aviv   C’est un jour de deuil pour le peuple français et pour tous les peuples qui aspirent à nos valeurs de paix, de droit et de respect des libertés. Nous honorons ce soir la mémoire de Charb, Ca...

IsraelValley Desk | Éditorial