Dec 14

Le Phénomène de « Petit Monde », Clé du Succès Economique Israélien.

Authors picture

Dr Daniel Rouach et Dr Michael Bichart | Éditorial

Headline image

Depuis sa création, l’économie israélienne a cherché à mettre en valeur son capital humain. Israël profite d’une population très internationale. Plus du quart des israéliens sont nés à l’étranger (35% des juifs). Dans de nombreux cas, les réseaux diasporiques restent vivaces et favorisent les échanges commerciaux. En particulier, tout comme l’Irlande et l’Inde, Israël s’est largement appuyé sur sa diaspora américaine (en l’occurrence, les réseaux juifs américains).

Cette tendance est extrêmement visible par exemple dans le domaine du capital risque : l’Etat hébreu, à travers le programme Yozma (1992), a spécifiquement construit son capital-risque sur le savoir-faire américain. L’ex président de la banque d’Israël, M. Stanley Fisher, est lui-même issu directement de la diaspora juive.

Peu avantagée par un sol faible en ressources naturelles, Israël a su mettre en place un système éducatif efficace. Le Technion, Israel Institute of Technology, et l’Institut Weizmann ne sont que les fers de lance d’un dense réseau d’institutions qui combinent la tradition allemande d’orientation vers les sciences (la moitié des étudiants israéliens sont des scientifiques) et un mode de fonctionnement « à l’américaine » (les sphères universitaires américaines et israéliennes sont très liées).

La performance du système éducatif israélien trouve notamment son explication dans l’engagement de l’Etat en sa faveur. Avec 9,2% de son Produit Intérieur Brut, Israël figure au premier niveau mondial en matière de ressources consacrées à son système éducatif.

En plus de l’engagement de l’Etat dans la conception d’un système éducatif performant, Israël a bénéficié à diverses reprises au cours de son histoire d’une immigration considérable de personnes très qualifiées. A titre d’exemple, environ la moitié des adultes en provenance d’ex-URSS qui se sont installés dans les années 1990 en Israël a fait des études supérieures. C’est pratiquement deux fois plus que la moyenne des Israéliens avant l’immigration (28%). Dans le domaine médical, l’immigration russe a ajouté 10 000 médecins à Israël entre 1990 et 1992, ceci alors que le pays, avec 12 000 médecins, comptait déjà une des proportions de docteurs les plus élevées du monde.

La combinaison entre une immigration qualifiée et un système d’enseignement efficace produit une main d’oeuvre largement éduquée : 60% de la population active israélienne a un niveau d’études égal ou supérieur à celui du baccalauréat et 35% de celle-ci possède un diplôme universitaire. La population active israélienne est composée à 1,4% de scientifiques et d’ingénieurs, soit largement plus que dans les autres pays (le taux est de 0,88% au Japon, 0,85% aux USA et 0,60% en Allemagne).

La diversité de la population israélienne, son orientation vers l’étranger ainsi que son niveau de qualification sont des éléments majeurs du succès économique de l’état hébreu.

La culture israélienne, élément non quantifiable par excellence, occupe néanmoins un rôle majeur dans le système national d’innovation. Si le fait de posséder une population internationale et éduquée est un avantage considérable pour l’économie israélienne, son succès tient également à des éléments proprement culturels.

Par exemple, la culture israélienne est très tournée vers l’innovation technologique. Que ce soit dans les médias ou dans les sphères politiques, la population de l’état hébreu est caractérisée par une adoption rapide des nouvelles technologies. Les israéliens ont ainsi été recemment classés 2ème mondiaux (derrière le Canada) pour leur utilisation intensive d’internet. Cette ouverture aux technologies est également liée à l’apprentissage que la plupart des jeunes israéliens en font lors de leur long passage à l’armée.

Outre l’orientation vers les nouvelles technologies, le fait qu’Israël possède une population très diverses mais très connectée favorise également la créativité et l’innovation locale. En effet, de nombreux sociologues ont montré l’importance du contexte social dans la capacité individuelle d’innovation.

De fait, l’idée du « génie créatif », de l’inventeur génial déconnecté du monde et qui aurait des idées révolutionnaires seul dans son coin n’a correspondu à la réalité que dans trois cas (Collins 1998) : le métaphysicien confucéen Wang Ch’ung du premier siècle après J-C, le spiritualiste zen du 14ème siècle Bassui Tokusho et le philosophe arabe du même siècle Ibn Khaldun.

En réalité, l’énorme majorité des génies (comme Ludwig van Beethoven, Thomas David Hume ou Adam Smith), doivent beaucoup de leur créativité au contexte social, et en particulier au phénomène du « petit monde » (small world). Même si la théorie sociale du « petit monde » est plutôt compliquée, son principe est simple : une personne est d’autant plus créative/innovante qu’elle a d’attaches dans des groupes de personnes variés.

La théorie développée par Brian Uzzi et Jarrett Spiro dans leur article sur le phénomène du « petit monde » peut être (grossièrement) résumée de la manière suivante : si l’on considère deux groupes homogènes différents et qu’on crée quelques liens entre eux, on augmente la créativité de ces groupes. Si on les mélange trop, le groupe devient homogène et la créativité décroît.

Ce phénomène de « petit monde » est un élément important (bien que peu quantifiable) du succès économique israélien. En effet, à une population extrêmement diverse, Israël allie une culture d’ouverture des uns vers les autres dans la vie quotidienne. Tous les lieux publics – cafés, transports en commun, plages, etc. – sont autant d’opportunités de faire de nouvelles rencontres. Les Israéliens échangent très facilement leurs numéros de téléphone et se constituent ainsi un réseau très étoffé de connaissances variées qu’ils n’hésiteront pas à mettre à profit. Au final, le fait que ces derniers aient très souvent des attaches dans des groupes sociaux différents est un atout pour l’économie israélienne.

Ces deux traits sociaux – diversité et connections – forment ainsi un terreau fertile au développement de l’innovation en Israël. De nombreuses histoires à succès de la technologie locale sont ainsi nées de rencontres fortuites. Given Imaging, par exemple, l’inventeur de la PillCam, la capsule endoscopique – qui compte aujourd’hui plus de 300 employés de par le monde – et est le fruit de l’association d’un médecin avec un ingénieur spécialisé dans les systèmes de guidage des missiles.

Au delà de l’avantage qu’elle tire de sa population et de sa culture originale, Israël s’est dotée d’institutions qui ont pu soutenir son développement économique, et ce malgré l’environnement difficile dans lequel elles évoluaient.
Conscient de l’importance essentielle de l’éducation pour assurer la viabilité du projet sioniste, les pères fondateurs de l’état d’Israël ont investi dans la création d’universités de pointe qui placeraient l’industrie israélienne à la frontière technologique. De fait, son système universitaire est un pilier du succès économique d’Israël.

"Il y a une véritable professionnalisation du métier d'administrateur. Ce n'est plus une simple fonction honorifique, octroyée par le patron d'une entreprise à ses bons amis". Cette affirmation tient de plus en plus en France. En Israël "les amis des amis" sont toujours la règle. Le copinage est la règle. La professionnalisation fait figure d'exception. L'exemple symbolique : la comp...

Eyal Kaplan (Tel Aviv) | Éditorial

DIRECT DE CHINE. Près d’un millier d’investisseurs et d’entrepreneurs (1300 exactement) prennent part à la seizième Conférence annuelle “Go for Israël”, qui pour la première fois ne se déroule pas sur le territoire israélien mais à Shanghaï en Chine. La conférence vient de s'ouvrir (9 heures) dans l'immense tour de l'Hotel Hyatt (le lobby est au 54ème étage, et nous r...

Dan Rosh (Shangaï) | Éditorial

La géographie est implacable : Israël est à 60 % désertique. « Le climat est caractérisé par une haute fréquence d’années sèches, de courtes saisons des pluies et une importante évaporation des eaux de surface. Environ 70 % de l’eau de pluie s’évapore, 25 % s’infiltre dans les nappes phréatiques, et 5 % s’écoule dans les lacs et rivières », explique Norbert Lipszyc, ...

IsraelValley Desk | Éditorial

Une source policière dit au "Monde" qu'il s'agissait d'une "fausse alerte". Quelques minutes avant cette annonce :"Une prise d'otage est actuellement en cours rue Saint-Denis à Paris. La préfecture de police a publié un message sur Twitter invitant à éviter le secteur du premier arrondissement de Paris. Des individus armés seraient retranchés dans l'église Saint-Leu. Des hélic...

IsraelValley Desk | Éditorial

L'état de l'ex-président israélien et prix Nobel de la paix Shimon Peres restait « grave » mais a connu une réelle amélioration, après un accident vasculaire cérébral majeur à 93 ans, a indiqué son médecin personnel. « Il y a une amélioration graduelle, il y a de nouveau une réelle amélioration aujourd'hui », a dit Rafi Walden, médecin personnel et gendre de M. Peres. « O...

IsraelValley Desk | Éditorial

Des programmes de coopération entre la pépinière d’entreprises de Hanoi, le centre VIISA (Vietnam Innovative Startup Accelerator) et leurs partenaires israéliens seront signés lors d’un séminaire le 21 septembre à Hanoi. Organisé par le comité populaire municipal, en collaboration avec l’ambassade d’Israël et le groupe FPT, cet évènement réunira plus de 200 représentant...

IsraelValley Desk | Éditorial

Un expert français du contre-terrorisme a largué une "bombe politique" en disant que "nous avons besoin de la détention administrative", ajoutant qu'il visitera le centre de détention de la prison d'Ofer en Israël comme un potentiel modèle pour la France. Le député d'opposition Georges Fenech, a fait ces commentaires surprenants à la conférence IDF Herzliyya sur la lutte contre le...

IsraelValley Desk | Éditorial

Noémie Grynberg pour Israël Magazine : "En Israël, le marché de l’art s’élèverait annuellement à environ 20 millions d’euros en transactions entre galerie et ventes chez Christie’s. Mais la taille du pays ne permet pas de parler de véritable essor local sans fenêtre sur l’extérieur. Inversement, les étrangers comptent pour 40% des acheteurs du marché israélien. Selon i...

IsraelValley Desk | Éditorial

Tel Aviv (Spécial). L’introduction en Bourse du Groupe Shellanoo, appartenant à Roman Abramovitch et Oded Kobo (ou encore David Guetta, le DJ Avicii ou le musicien Will.I.Am) et développant des applications à destination des smartphones et des services en ligne a été annulée suite à une campagne de presse très (très!) défavorable à Shellano. En effet cette firme n'a aucun succès ...

Dan Rosh (Tel Aviv) | Éditorial

En Israël silence total sur les propos de Éric Zemmour qui affirme dans un livre « Un quinquennat pour rien », qu’Israël (Tsahal) aide l’armée française à reconquérir le moment venu ses territoires perdus en France. « L’état-major de l’armée sait qu’un jour viendra où il devra reconquérir ces terres devenues étrangères sur notre propre sol. Le plan est déjà dans l...

Dan Rosh (Tel Aviv) | Éditorial

Avant-première du film "Ils Sont Partout" de Yvan Attal. Scénario de Yvan Attal et Emilie Frèche avec Yvan Attal, Benoit Poelvoorde, Danny Boon, Charlotte Gainsbourg, Valérie Bonneton, Gilles Lellouche ... MARDI 20 SEPTEMBRE 2016. COCKTAIL À 17h00 OFFERT PAR LA BANQUE DISCOUNT PROJECTION À 18h00 SUIVIE D’UN DÉBAT AVEC YVAN ATTAL Sur le campus de l’Université de Tel-Aviv Aud...

IsraelValley Desk | Éditorial

BONJOUR CHERS AUDITEURS DE RADIO J. Chronique de Daniel Rouach sur Radio J. 1. INTEL. C’est au centre de Recherche & Développement d’Intel à Haïfa, qu’est né la septième génération de processeur de la firme américaine. Présenté sous le nom de “Kaby Lake”, celui-ci est 19 % plus rapide que son prédécesseur. L’équipe israélienne a ainsi opéré une refonte des puces C...

IsraelValley Desk | Éditorial

La plupart des demandes de rançons sont exigées en bitcoins, la cryptomonnaie basée sur les technologies de blockchains. La Bitcoin Embassy de Tel Aviv profite du malheur de ceux pris au piège de malwares car le ransomware est en plein boom. Les chiffres publics ne sont pas disponibles mais IsraelValley est très bien informé sur ce phénomène expliqué par ZDNet.com (ci-dessous). A ...

Eyal Kaplan (Tel Aviv) | Éditorial

Excellente nouvelle pour les ultra-orthodoxes qui ne pouvaient se rendre dans le restaurant express du coin, prendre un bon café et payer un prix plancher (5 shekels). Certains des Cofix shop (140 point de vente dans le pays) seront aussi cacher pour ultra-orthodoxes en Israël. (Pour ceux qui ne le savent pas encore, la définition des « ultra-orthodoxes », ou haredim : pratique religie...

Dan Rosh (Tel Aviv) | Éditorial

Dans le « Classement annuel de la compétitivité mondiale » pour l’année 2016. Israël se retrouve en 21ème place (en 2014, Israël était en 24ème place). La France se retrouve en 32ème place. Israël est toujours classé dans le "TOP 15" en Information et Technologie, en main d’œuvre qualifiée, dans l’ouverture aux marchés internationaux et en nombre de Prix Nobel ramenés ...

IsraelValley Desk | Éditorial