Dec 14

Le Phénomène de « Petit Monde », Clé du Succès Economique Israélien.

Authors picture

Dr Daniel Rouach et Dr Michael Bichart | Éditorial

Headline image

Depuis sa création, l’économie israélienne a cherché à mettre en valeur son capital humain. Israël profite d’une population très internationale. Plus du quart des israéliens sont nés à l’étranger (35% des juifs). Dans de nombreux cas, les réseaux diasporiques restent vivaces et favorisent les échanges commerciaux. En particulier, tout comme l’Irlande et l’Inde, Israël s’est largement appuyé sur sa diaspora américaine (en l’occurrence, les réseaux juifs américains).

Cette tendance est extrêmement visible par exemple dans le domaine du capital risque : l’Etat hébreu, à travers le programme Yozma (1992), a spécifiquement construit son capital-risque sur le savoir-faire américain. L’ex président de la banque d’Israël, M. Stanley Fisher, est lui-même issu directement de la diaspora juive.

Peu avantagée par un sol faible en ressources naturelles, Israël a su mettre en place un système éducatif efficace. Le Technion, Israel Institute of Technology, et l’Institut Weizmann ne sont que les fers de lance d’un dense réseau d’institutions qui combinent la tradition allemande d’orientation vers les sciences (la moitié des étudiants israéliens sont des scientifiques) et un mode de fonctionnement « à l’américaine » (les sphères universitaires américaines et israéliennes sont très liées).

La performance du système éducatif israélien trouve notamment son explication dans l’engagement de l’Etat en sa faveur. Avec 9,2% de son Produit Intérieur Brut, Israël figure au premier niveau mondial en matière de ressources consacrées à son système éducatif.

En plus de l’engagement de l’Etat dans la conception d’un système éducatif performant, Israël a bénéficié à diverses reprises au cours de son histoire d’une immigration considérable de personnes très qualifiées. A titre d’exemple, environ la moitié des adultes en provenance d’ex-URSS qui se sont installés dans les années 1990 en Israël a fait des études supérieures. C’est pratiquement deux fois plus que la moyenne des Israéliens avant l’immigration (28%). Dans le domaine médical, l’immigration russe a ajouté 10 000 médecins à Israël entre 1990 et 1992, ceci alors que le pays, avec 12 000 médecins, comptait déjà une des proportions de docteurs les plus élevées du monde.

La combinaison entre une immigration qualifiée et un système d’enseignement efficace produit une main d’oeuvre largement éduquée : 60% de la population active israélienne a un niveau d’études égal ou supérieur à celui du baccalauréat et 35% de celle-ci possède un diplôme universitaire. La population active israélienne est composée à 1,4% de scientifiques et d’ingénieurs, soit largement plus que dans les autres pays (le taux est de 0,88% au Japon, 0,85% aux USA et 0,60% en Allemagne).

La diversité de la population israélienne, son orientation vers l’étranger ainsi que son niveau de qualification sont des éléments majeurs du succès économique de l’état hébreu.

La culture israélienne, élément non quantifiable par excellence, occupe néanmoins un rôle majeur dans le système national d’innovation. Si le fait de posséder une population internationale et éduquée est un avantage considérable pour l’économie israélienne, son succès tient également à des éléments proprement culturels.

Par exemple, la culture israélienne est très tournée vers l’innovation technologique. Que ce soit dans les médias ou dans les sphères politiques, la population de l’état hébreu est caractérisée par une adoption rapide des nouvelles technologies. Les israéliens ont ainsi été recemment classés 2ème mondiaux (derrière le Canada) pour leur utilisation intensive d’internet. Cette ouverture aux technologies est également liée à l’apprentissage que la plupart des jeunes israéliens en font lors de leur long passage à l’armée.

Outre l’orientation vers les nouvelles technologies, le fait qu’Israël possède une population très diverses mais très connectée favorise également la créativité et l’innovation locale. En effet, de nombreux sociologues ont montré l’importance du contexte social dans la capacité individuelle d’innovation.

De fait, l’idée du « génie créatif », de l’inventeur génial déconnecté du monde et qui aurait des idées révolutionnaires seul dans son coin n’a correspondu à la réalité que dans trois cas (Collins 1998) : le métaphysicien confucéen Wang Ch’ung du premier siècle après J-C, le spiritualiste zen du 14ème siècle Bassui Tokusho et le philosophe arabe du même siècle Ibn Khaldun.

En réalité, l’énorme majorité des génies (comme Ludwig van Beethoven, Thomas David Hume ou Adam Smith), doivent beaucoup de leur créativité au contexte social, et en particulier au phénomène du « petit monde » (small world). Même si la théorie sociale du « petit monde » est plutôt compliquée, son principe est simple : une personne est d’autant plus créative/innovante qu’elle a d’attaches dans des groupes de personnes variés.

La théorie développée par Brian Uzzi et Jarrett Spiro dans leur article sur le phénomène du « petit monde » peut être (grossièrement) résumée de la manière suivante : si l’on considère deux groupes homogènes différents et qu’on crée quelques liens entre eux, on augmente la créativité de ces groupes. Si on les mélange trop, le groupe devient homogène et la créativité décroît.

Ce phénomène de « petit monde » est un élément important (bien que peu quantifiable) du succès économique israélien. En effet, à une population extrêmement diverse, Israël allie une culture d’ouverture des uns vers les autres dans la vie quotidienne. Tous les lieux publics – cafés, transports en commun, plages, etc. – sont autant d’opportunités de faire de nouvelles rencontres. Les Israéliens échangent très facilement leurs numéros de téléphone et se constituent ainsi un réseau très étoffé de connaissances variées qu’ils n’hésiteront pas à mettre à profit. Au final, le fait que ces derniers aient très souvent des attaches dans des groupes sociaux différents est un atout pour l’économie israélienne.

Ces deux traits sociaux – diversité et connections – forment ainsi un terreau fertile au développement de l’innovation en Israël. De nombreuses histoires à succès de la technologie locale sont ainsi nées de rencontres fortuites. Given Imaging, par exemple, l’inventeur de la PillCam, la capsule endoscopique – qui compte aujourd’hui plus de 300 employés de par le monde – et est le fruit de l’association d’un médecin avec un ingénieur spécialisé dans les systèmes de guidage des missiles.

Au delà de l’avantage qu’elle tire de sa population et de sa culture originale, Israël s’est dotée d’institutions qui ont pu soutenir son développement économique, et ce malgré l’environnement difficile dans lequel elles évoluaient.
Conscient de l’importance essentielle de l’éducation pour assurer la viabilité du projet sioniste, les pères fondateurs de l’état d’Israël ont investi dans la création d’universités de pointe qui placeraient l’industrie israélienne à la frontière technologique. De fait, son système universitaire est un pilier du succès économique d’Israël.

Rencontre acheteurs FRENCH TECH DAYS TEL AVIV. A l'occasion de l’événement annuel le plus emblématique de la high tech israélienne, le Festival de l'Innovation DLD Tel-Aviv 2016, prenez part aux French Tech Days Israël organisés par Business France du 25 au 29 septembre 2016. Forts du succès très remarqué de la délégation française menée sur le DLD 2015, en présence d'Emmanue...

IsraelValley Plus | Éditorial

La nouvelle bibliothèque nationale sera située entre la Knesset et le musée d’Israël. L’inauguration est prévue pour 2020. Le bâtiment, conçu par les architectes suisses Herzog et de Meuron et construit par la société israélienne Amir Mann-Ami Shinar Architects, comprendra six étages hors sol et quatre en sous-sol. Le bâtiment s’étendra sur une surface de 45 000 mètres carr...

IsraelValley Plus | Éditorial

La télévision israélienne ne parle que de Kira Radinsky (30 ans). Elle fascine les startupistes du pays qui ont appris la vente de sa startup à eBay. Ella a gagné plus de 7 millions de dollars au passage (elle avait 15%des actions). Le communiqué officiel : "eBay a fait l’acquisition de l’entreprise israélienne SalesPredict dirigée par Kira Radinsky, qui a développé une solution p...

Eyal Aviv (Ramat Hasharon) | Éditorial

EDITORIAL. Hillary Clinton n'a pas de souci à se faire avec le vote de la communauté juive américaine. 85% à 90% des juifs américains vont voter pour elle aux prochaines élections ! Les suprémacistes antisémites américains servent d'alliés de Donald Trump aux yeux de la très grande majorité des juifs américains. Pour les suprémacistes blancs, la race blanche est supérieure ...

Daniel Rouach | Éditorial

Le futur candidat à la vice-présidence est né en 1958 à Saint Paul (Minnesota) au sein d’une famille catholique très pratiquante d’origine irlandaise et a grandi à Kansas City (Missouri). Aucun commentaire en Israël après la nomination du co-listier de Clinton aux élections américaines. Tim Kaine avait boycotté le discours de Netanyahou au Congrès. Il est considéré comme pro-...

IsraelValley Plus | Éditorial

Cockpit Innovation Hub, la société de venture capital de El Al Israel Airlines Ltd. (TASE: ELAL) et JetBlue Technology Ventures lancent un incubateur hightech. Les israéliens ne sont pas les premiers à avoir créee un incubateur de startup dans l'aéronautique. Impulse Partners (France) a annoncé en 2014 la création de l’incubateur parisien Boucicaut, le premier du genre, spécialis...

Eyal Aviv (Ramat Hasharon) | Éditorial

Dans une interview au quotidien turc Cumhuriyet en Aout 2013, BHL s’expliquait sur Israël, la Turquie, la Syrie et le coup d’Etat en Egypte. Intéressant de relire le texte de cet interview après la nuit sanglante qui vient de se passer en Turquie. La tentative de coup d’Etat déclenchée vendredi soir en Turquie a fait au moins 60 morts. 754 militaires auraient été arrêtés. Erdogan...

IsraelValley Plus | Éditorial

SPECIAL URGENCE TURQUIE. Des militaires ont tenté de renverser le pouvoir turc vendredi soir, causant de la confusion en Turquie et une violente riposte d'Ankara au cours de la nuit. « Israël respecte le processus démocratique en Turquie et compte sur la poursuite du processus de réconciliation entre la Turquie et Israël », a déclaré un porte-parole du ministère israélien des Affaire...

Eyal Aviv (Ramat Hasharon) | Éditorial

REACTIONS CLASSE POLITIQUE ISRAELIENNE. Binyamin Netanyahou s’est exprimé à propos de l’attentat perpétré à Nice : “Israël condamne avec la plus grande fermeté le terrible attentat commis à Nice. Cet acte rappelle une fois de plus que le terrorisme peut frapper n’importe où et qu’il faut impérativement lutter contre lui en tout lieu”. YOGEV. Le député Motti Yogev (...

IsraelValley Plus | Éditorial

Theresa May, Premier ministre du Royaume-Uni, est largement perçue comme une bonne amie de la communauté juive, et d’Israël. Theresa May s’est rendue en Israël pour la première fois en 2014 pour rencontrer des experts israéliens en cyber-sécurité et sur le combat contre l’esclavage moderne ; « deux défis qu’Israël et le Royaume-Uni affrontent avec une grande détermination »...

IsraelValley Plus | Éditorial

L'ancien patron de la 8.200 s'inspire de la biodiversité pour réinventer la cybersécurité. Exclusivité Israelvalley. Ceux qui pénètrent votre système deviennent vous. Nadav (*) est élégamment accoudé à son pupitre de la cyberweek. Il s'exprime avec flegme, par métaphores chocs. La nature humaine est de commettre des erreurs, nous en commettons tous. Et c'est probablement u...

Dominique Bourra | Éditorial

Alors que la normalisation des relations entre la Turquie et Israël semble toute proche, les entrepreneurs des deux pays espèrent une reprise et une accélération des échanges commerciaux. Ces cinq dernières années, la balance commerciale turque avec Israël a été excédentaire. Alors que les exportations turques vers Israël ont augmenté de 13% pour atteindre 2,7 milliards de do...

IsraelValley Plus | Éditorial

L'accord historique entre le Vatican et les Palestiniens est entré en vigueur après la clôture des formalités de procédure, a annoncé le Saint-Siège. L'accord avait été signé en juin 2015, en dépit de la forte opposition d'Israël, deux ans après la reconnaissance des Territoires palestiniens comme un Etat souverain par l'Eglise catholique. «L'accord entre le Saint-Siège ...

IsraelValley Desk | Éditorial

Dernier long interview de Michel Rocard paru dans Israël Magazine (Copyrights) (1) : "Les Palestiniens posent comme condition préalable qu’une partie de Jérusalem devienne leur capitale, alors qu’Israël en refuse le principe. Comment aller au-delà de ce blocage ? – Personne n’a jamais vu une majorité à la Knesset, prête à signer les sacrifices nécessaires à la paix. Il y a...

IsraelValley Plus | Éditorial

Viva Technology a fermé ses portes. L’événement a hébergé des centaines de startups du 30 juin au 2 juillet, porte de Versailles à Paris. Les israéliens étaient très actifs pour cette édition. Nous avons sillonné le Salon deux jours entiers. L'hébreu faisait partie des langues parlées dans les travées. Un pavillon "Israël hightech" était bien là mais, les firmes israéliennes...

Youval Barzilaï (Paris) | Éditorial