Dec 14

Le Phénomène de « Petit Monde », Clé du Succès Economique Israélien.

Authors picture

Dr Daniel Rouach et Dr Michael Bichart | Éditorial

Headline image

Depuis sa création, l’économie israélienne a cherché à mettre en valeur son capital humain. Israël profite d’une population très internationale. Plus du quart des israéliens sont nés à l’étranger (35% des juifs). Dans de nombreux cas, les réseaux diasporiques restent vivaces et favorisent les échanges commerciaux. En particulier, tout comme l’Irlande et l’Inde, Israël s’est largement appuyé sur sa diaspora américaine (en l’occurrence, les réseaux juifs américains).

Cette tendance est extrêmement visible par exemple dans le domaine du capital risque : l’Etat hébreu, à travers le programme Yozma (1992), a spécifiquement construit son capital-risque sur le savoir-faire américain. L’ex président de la banque d’Israël, M. Stanley Fisher, est lui-même issu directement de la diaspora juive.

Peu avantagée par un sol faible en ressources naturelles, Israël a su mettre en place un système éducatif efficace. Le Technion, Israel Institute of Technology, et l’Institut Weizmann ne sont que les fers de lance d’un dense réseau d’institutions qui combinent la tradition allemande d’orientation vers les sciences (la moitié des étudiants israéliens sont des scientifiques) et un mode de fonctionnement « à l’américaine » (les sphères universitaires américaines et israéliennes sont très liées).

La performance du système éducatif israélien trouve notamment son explication dans l’engagement de l’Etat en sa faveur. Avec 9,2% de son Produit Intérieur Brut, Israël figure au premier niveau mondial en matière de ressources consacrées à son système éducatif.

En plus de l’engagement de l’Etat dans la conception d’un système éducatif performant, Israël a bénéficié à diverses reprises au cours de son histoire d’une immigration considérable de personnes très qualifiées. A titre d’exemple, environ la moitié des adultes en provenance d’ex-URSS qui se sont installés dans les années 1990 en Israël a fait des études supérieures. C’est pratiquement deux fois plus que la moyenne des Israéliens avant l’immigration (28%). Dans le domaine médical, l’immigration russe a ajouté 10 000 médecins à Israël entre 1990 et 1992, ceci alors que le pays, avec 12 000 médecins, comptait déjà une des proportions de docteurs les plus élevées du monde.

La combinaison entre une immigration qualifiée et un système d’enseignement efficace produit une main d’oeuvre largement éduquée : 60% de la population active israélienne a un niveau d’études égal ou supérieur à celui du baccalauréat et 35% de celle-ci possède un diplôme universitaire. La population active israélienne est composée à 1,4% de scientifiques et d’ingénieurs, soit largement plus que dans les autres pays (le taux est de 0,88% au Japon, 0,85% aux USA et 0,60% en Allemagne).

La diversité de la population israélienne, son orientation vers l’étranger ainsi que son niveau de qualification sont des éléments majeurs du succès économique de l’état hébreu.

La culture israélienne, élément non quantifiable par excellence, occupe néanmoins un rôle majeur dans le système national d’innovation. Si le fait de posséder une population internationale et éduquée est un avantage considérable pour l’économie israélienne, son succès tient également à des éléments proprement culturels.

Par exemple, la culture israélienne est très tournée vers l’innovation technologique. Que ce soit dans les médias ou dans les sphères politiques, la population de l’état hébreu est caractérisée par une adoption rapide des nouvelles technologies. Les israéliens ont ainsi été recemment classés 2ème mondiaux (derrière le Canada) pour leur utilisation intensive d’internet. Cette ouverture aux technologies est également liée à l’apprentissage que la plupart des jeunes israéliens en font lors de leur long passage à l’armée.

Outre l’orientation vers les nouvelles technologies, le fait qu’Israël possède une population très diverses mais très connectée favorise également la créativité et l’innovation locale. En effet, de nombreux sociologues ont montré l’importance du contexte social dans la capacité individuelle d’innovation.

De fait, l’idée du « génie créatif », de l’inventeur génial déconnecté du monde et qui aurait des idées révolutionnaires seul dans son coin n’a correspondu à la réalité que dans trois cas (Collins 1998) : le métaphysicien confucéen Wang Ch’ung du premier siècle après J-C, le spiritualiste zen du 14ème siècle Bassui Tokusho et le philosophe arabe du même siècle Ibn Khaldun.

En réalité, l’énorme majorité des génies (comme Ludwig van Beethoven, Thomas David Hume ou Adam Smith), doivent beaucoup de leur créativité au contexte social, et en particulier au phénomène du « petit monde » (small world). Même si la théorie sociale du « petit monde » est plutôt compliquée, son principe est simple : une personne est d’autant plus créative/innovante qu’elle a d’attaches dans des groupes de personnes variés.

La théorie développée par Brian Uzzi et Jarrett Spiro dans leur article sur le phénomène du « petit monde » peut être (grossièrement) résumée de la manière suivante : si l’on considère deux groupes homogènes différents et qu’on crée quelques liens entre eux, on augmente la créativité de ces groupes. Si on les mélange trop, le groupe devient homogène et la créativité décroît.

Ce phénomène de « petit monde » est un élément important (bien que peu quantifiable) du succès économique israélien. En effet, à une population extrêmement diverse, Israël allie une culture d’ouverture des uns vers les autres dans la vie quotidienne. Tous les lieux publics – cafés, transports en commun, plages, etc. – sont autant d’opportunités de faire de nouvelles rencontres. Les Israéliens échangent très facilement leurs numéros de téléphone et se constituent ainsi un réseau très étoffé de connaissances variées qu’ils n’hésiteront pas à mettre à profit. Au final, le fait que ces derniers aient très souvent des attaches dans des groupes sociaux différents est un atout pour l’économie israélienne.

Ces deux traits sociaux – diversité et connections – forment ainsi un terreau fertile au développement de l’innovation en Israël. De nombreuses histoires à succès de la technologie locale sont ainsi nées de rencontres fortuites. Given Imaging, par exemple, l’inventeur de la PillCam, la capsule endoscopique – qui compte aujourd’hui plus de 300 employés de par le monde – et est le fruit de l’association d’un médecin avec un ingénieur spécialisé dans les systèmes de guidage des missiles.

Au delà de l’avantage qu’elle tire de sa population et de sa culture originale, Israël s’est dotée d’institutions qui ont pu soutenir son développement économique, et ce malgré l’environnement difficile dans lequel elles évoluaient.
Conscient de l’importance essentielle de l’éducation pour assurer la viabilité du projet sioniste, les pères fondateurs de l’état d’Israël ont investi dans la création d’universités de pointe qui placeraient l’industrie israélienne à la frontière technologique. De fait, son système universitaire est un pilier du succès économique d’Israël.

Notre entretien avec Mme Touaty, Directrice Générale de l’ATF, nous a permis de passer en revue les axes de développement en cours entre la France et Israël impliquant le Technion. Le colloque #ApplyingBigData du Technion : une place au sommet pour un acteur majeur Le colloque du Technion en décembre 2015, considéré le plus important en France en Big Data, a placé le Technion au sommet d...

Carmela Serfaty (Paris) | Éditorial

L’Europe n’est pas la seule à discuter du statut des migrants. En Israël, plus de 10 000 réfugiés sont dans l’attente d’une décision quant à leur situation. Le nombre de demandes ne cesse d’augmenter (2015 : 5 558, 2016 : 10 571). De nombreux réfugiés en provenance d’Erythrée et du Soudan sont arrivés en Israël par voie terrestre. Depuis, Israël a sécurisé sa frontière avec l’Egypte. Un ...

IsraelValley Desk | Éditorial

La Croix : Sur la scène internationale, que représente la French Tech ? Stéphane Distinguin : La French Tech est un label qui essaie de réunir sous sa marque des entreprises à très fort potentiel d’innovation et de croissance. Il n’a que quelques années. Le fait que la France soit le deuxième pays le plus représenté au Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas est un très bon signe pour l...

IsraelValley Desk | Éditorial

Encore une histoire difficile à croire et qui porte sur des agressions sexuelles (tout est encore à prouver par la justice mais des premières preuves semblent l'attester) qui risquent de peser lourd sur l'image du Magen Adom en Israël. Selon les médias israéliens : "Révélations d’Arutz1 (1ère chaine TV israélienne) concernant des agressions sexuelles et des viols de jeunes volontaires bénév...

Dan Rosh (Paris) | Éditorial

Grâce à ses liens privilégiés avec Athènes, plusieurs pays des Balkans ainsi que Chypre, l'Etat hébreu est parvenu à atténuer les positions de l'UE contre la colonisation. Cyrille Louis, Le Figaro (Copyrights) : "Les dirigeants israéliens, confrontés aux critiques récurrentes de Bruxelles, cherchent la parade. Après que plusieurs capitales européennes ont récemment haussé le ton contre l'occ...

IsraelValley Desk | Éditorial

Le président de l'Association médicale israélienne , Dr Leonid Eidelman, considère comme très graves les menaces de boycott visant les médecins israéliens. C’est pour cette raison qu’il s’est adressé au ministère des Affaires étrangères pour lui demander d’agir au plus vite, en soulignant qu’une telle mesure risquait de porter atteinte à la qualité de la médecine israélienne. « Les médecins ...

Claire Dana-Picard | Éditorial

Un nouveau rapport de Teva donne une floppée de statistiques sur ses résultats, ses engagements sociaux... Un chiffre est très intéressant qui a attiré notre attention : le pouvoir des femmes dans cette "firme symbole" d'Israël. En terme de management Teva fait fort : plus de 49% des positions de management au sein du groupe israélien de génériques est tenu par des femmes. Egalement 35% des ...

Dan Rosh (Paris) | Éditorial

Déroute sur les marchés, ralentissement industriel, transition douloureuse... La Chine serait-elle en train de s’assoupir ? C’est l’impression diffuse que donne le début 2016. Impression trompeuse qui oublie l’activisme de ses industriels. Et dans ce domaine, le champion toutes catégories s’appelle ChemChina. Sur le seul mois de janvier, il a déjà annoncé deux investissements majeurs et ser...

IsraelValley Desk | Éditorial

Lutter contre la corruption : Un nouvel enjeu de performance pour le management des entreprises. Des représentants d'IsraelValley assisteront à cette conférence exceptionnelle. A l’ESCP Europe, 79, avenue de la République, 75011 Paris Le 18 février 2016, de 19h00 à 21h00. Après les mises en garde répétées des organisations internationales (OCDE) et des ONG (TI), la France et ses entrepri...

IsraelValley Desk | Éditorial

Longtemps considéré comme un grand ami et allié de l’ex-premier ministre conservateur Stephen Harper, Benyamin Nétanyahou a affirmé, jeudi, qu’il avait établi une très bonne relation avec le successeur libéral de M. Harper. Le premier ministre israélien, qui se trouve à Davos cette semaine afin de participer au Forum économique mondial, a révélé que Justin Trudeau et lui avaient eu une belle...

IsraelValley Desk | Éditorial

Le favori républicain Donald Trump, a fait écho aux promesses de ses rivaux mardi (les sénateurs Ted Cruz et Marco Rubio), en promettant de déplacer l'ambassade américaine de Tel Aviv à Jérusalem en cas de victoire. Dans une interview, le journaliste a demandé au magnat de l'immobilier s'il était d'accord avec Cruz et Rubio dans leurs engagements de déplacer l'ambassade s'il était élu. Trump...

David Illouz | Éditorial

Le ministre israélien de l’Energie, Yuval Steinitz, s’est récemment rendu à Abu Dhabi, a indiqué la seconde chaîne de télévision israélienne. La visite du ministre avait pour but de participer à une conférence sur les défis énergétiques à laquelle participait également l'Iran. Steinitz se serait entretenu avec des représentants diplomatiques sur différents sujets concernant Israël et les Émi...

i24News | Éditorial

Le 46 ème Forum économique mondial débute ce mercredi. Les politiques (Netanyahou et ... ses vingt gardes du corps) et le hightech israélien sera présent. Plus d'une centaine de personnes sur les 2500 participants. ARABES & IRAN. Davos, c'est aussi le lieu le plus célèbre où industriels israéliens et homme d'affaires des pays arabes se rencontrent... sans aucune animosité. De très nombreux...

Dan Rosh (Paris) | Éditorial

Le président du directoire du groupe Publicis a réagi lundi matin aux propos de l'ancien président de Médecins sans Frontières, Romy Brauman, qui estimait que le port de la kippa est "un signe d’allégeance à la politique de l'Etat d'Israël". INTERVIEW - "Il faut lutter contre tous les racismes quels qu’ils soient". Interrogé dans la Matinale d'Europe 1 autour du port de la kippa, Maurice Lé...

IsraelValley Desk | Éditorial

Le directeur de l’Agence juive en France, Daniel Benhaïm, a mis les pieds dans le plat : «Certains découvrent que le pays des vacances n’est pas celui du quotidien. Israël n’est pas un eldorado. 20 % des personnes faisant leur alyah finissent par revenir en France, généralement pour des raisons économiques. Partir en Israël est un choix difficile». Ce chiffre est en effet minoré car les statist...

Jacques Benillouche | Éditorial