Dec 14

Le Phénomène de « Petit Monde », Clé du Succès Economique Israélien.

Authors picture

Dr Daniel Rouach et Dr Michael Bichart | Éditorial

Headline image

Depuis sa création, l’économie israélienne a cherché à mettre en valeur son capital humain. Israël profite d’une population très internationale. Plus du quart des israéliens sont nés à l’étranger (35% des juifs). Dans de nombreux cas, les réseaux diasporiques restent vivaces et favorisent les échanges commerciaux. En particulier, tout comme l’Irlande et l’Inde, Israël s’est largement appuyé sur sa diaspora américaine (en l’occurrence, les réseaux juifs américains).

Cette tendance est extrêmement visible par exemple dans le domaine du capital risque : l’Etat hébreu, à travers le programme Yozma (1992), a spécifiquement construit son capital-risque sur le savoir-faire américain. L’ex président de la banque d’Israël, M. Stanley Fisher, est lui-même issu directement de la diaspora juive.

Peu avantagée par un sol faible en ressources naturelles, Israël a su mettre en place un système éducatif efficace. Le Technion, Israel Institute of Technology, et l’Institut Weizmann ne sont que les fers de lance d’un dense réseau d’institutions qui combinent la tradition allemande d’orientation vers les sciences (la moitié des étudiants israéliens sont des scientifiques) et un mode de fonctionnement « à l’américaine » (les sphères universitaires américaines et israéliennes sont très liées).

La performance du système éducatif israélien trouve notamment son explication dans l’engagement de l’Etat en sa faveur. Avec 9,2% de son Produit Intérieur Brut, Israël figure au premier niveau mondial en matière de ressources consacrées à son système éducatif.

En plus de l’engagement de l’Etat dans la conception d’un système éducatif performant, Israël a bénéficié à diverses reprises au cours de son histoire d’une immigration considérable de personnes très qualifiées. A titre d’exemple, environ la moitié des adultes en provenance d’ex-URSS qui se sont installés dans les années 1990 en Israël a fait des études supérieures. C’est pratiquement deux fois plus que la moyenne des Israéliens avant l’immigration (28%). Dans le domaine médical, l’immigration russe a ajouté 10 000 médecins à Israël entre 1990 et 1992, ceci alors que le pays, avec 12 000 médecins, comptait déjà une des proportions de docteurs les plus élevées du monde.

La combinaison entre une immigration qualifiée et un système d’enseignement efficace produit une main d’oeuvre largement éduquée : 60% de la population active israélienne a un niveau d’études égal ou supérieur à celui du baccalauréat et 35% de celle-ci possède un diplôme universitaire. La population active israélienne est composée à 1,4% de scientifiques et d’ingénieurs, soit largement plus que dans les autres pays (le taux est de 0,88% au Japon, 0,85% aux USA et 0,60% en Allemagne).

La diversité de la population israélienne, son orientation vers l’étranger ainsi que son niveau de qualification sont des éléments majeurs du succès économique de l’état hébreu.

La culture israélienne, élément non quantifiable par excellence, occupe néanmoins un rôle majeur dans le système national d’innovation. Si le fait de posséder une population internationale et éduquée est un avantage considérable pour l’économie israélienne, son succès tient également à des éléments proprement culturels.

Par exemple, la culture israélienne est très tournée vers l’innovation technologique. Que ce soit dans les médias ou dans les sphères politiques, la population de l’état hébreu est caractérisée par une adoption rapide des nouvelles technologies. Les israéliens ont ainsi été recemment classés 2ème mondiaux (derrière le Canada) pour leur utilisation intensive d’internet. Cette ouverture aux technologies est également liée à l’apprentissage que la plupart des jeunes israéliens en font lors de leur long passage à l’armée.

Outre l’orientation vers les nouvelles technologies, le fait qu’Israël possède une population très diverses mais très connectée favorise également la créativité et l’innovation locale. En effet, de nombreux sociologues ont montré l’importance du contexte social dans la capacité individuelle d’innovation.

De fait, l’idée du « génie créatif », de l’inventeur génial déconnecté du monde et qui aurait des idées révolutionnaires seul dans son coin n’a correspondu à la réalité que dans trois cas (Collins 1998) : le métaphysicien confucéen Wang Ch’ung du premier siècle après J-C, le spiritualiste zen du 14ème siècle Bassui Tokusho et le philosophe arabe du même siècle Ibn Khaldun.

En réalité, l’énorme majorité des génies (comme Ludwig van Beethoven, Thomas David Hume ou Adam Smith), doivent beaucoup de leur créativité au contexte social, et en particulier au phénomène du « petit monde » (small world). Même si la théorie sociale du « petit monde » est plutôt compliquée, son principe est simple : une personne est d’autant plus créative/innovante qu’elle a d’attaches dans des groupes de personnes variés.

La théorie développée par Brian Uzzi et Jarrett Spiro dans leur article sur le phénomène du « petit monde » peut être (grossièrement) résumée de la manière suivante : si l’on considère deux groupes homogènes différents et qu’on crée quelques liens entre eux, on augmente la créativité de ces groupes. Si on les mélange trop, le groupe devient homogène et la créativité décroît.

Ce phénomène de « petit monde » est un élément important (bien que peu quantifiable) du succès économique israélien. En effet, à une population extrêmement diverse, Israël allie une culture d’ouverture des uns vers les autres dans la vie quotidienne. Tous les lieux publics – cafés, transports en commun, plages, etc. – sont autant d’opportunités de faire de nouvelles rencontres. Les Israéliens échangent très facilement leurs numéros de téléphone et se constituent ainsi un réseau très étoffé de connaissances variées qu’ils n’hésiteront pas à mettre à profit. Au final, le fait que ces derniers aient très souvent des attaches dans des groupes sociaux différents est un atout pour l’économie israélienne.

Ces deux traits sociaux – diversité et connections – forment ainsi un terreau fertile au développement de l’innovation en Israël. De nombreuses histoires à succès de la technologie locale sont ainsi nées de rencontres fortuites. Given Imaging, par exemple, l’inventeur de la PillCam, la capsule endoscopique – qui compte aujourd’hui plus de 300 employés de par le monde – et est le fruit de l’association d’un médecin avec un ingénieur spécialisé dans les systèmes de guidage des missiles.

Au delà de l’avantage qu’elle tire de sa population et de sa culture originale, Israël s’est dotée d’institutions qui ont pu soutenir son développement économique, et ce malgré l’environnement difficile dans lequel elles évoluaient.
Conscient de l’importance essentielle de l’éducation pour assurer la viabilité du projet sioniste, les pères fondateurs de l’état d’Israël ont investi dans la création d’universités de pointe qui placeraient l’industrie israélienne à la frontière technologique. De fait, son système universitaire est un pilier du succès économique d’Israël.

Dov Moran est le fondateur de M-Systems, la société qui a créé le lecteur flash USB (DiskOnKey) et a continué à le vendre pour 1,6 milliard de dollars à SanDisk, il a créé modu, qui a fait des appareils cellulaires une réalité et l'a vendu à Google pour 4,9 millions de dollars, et, plus récemment, Comigo, pour développer une plate-forme de télévision basé sur Android et Smartype, qui a développ...

Eyal Aviv (Ramat Hasharon) | Éditorial

Monsieur le Premier Ministre Manuel Valls bienvenue à vous et à votre délégation. Nous nous connaissons tous les deux depuis un certain temps. Je sais votre amitié envers Israël, votre implication dans les relations franco-israéliennes, votre position ferme contre l’antisémitisme. Nous avons passé du temps avec François Hollande, après les terribles attaques terroristes. Nous avons passé du tem...

IsraelValley Plus | Éditorial

Yehuda Glick, victime d’une attaque terroriste en 2014, s’apprête à faire son entrée à la Knesset, le parlement israélien, après la démission et le retrait politique du ministre de la Défense Moshé Yaalon. « Je prie Dieu pour qu’il me guide dans ma tâche de représenter dignement la nation d’Israël », a déclaré M. Glick, dans un entretien accordé au site Arutz7. Yehuda Glick, âgé de 52 an...

IsraelValley Plus | Éditorial

Le Premier ministre part ce jour au Proche-Orient pour un voyage officiel de quatre jours et parmi ses invités, il y a quelques artistes dont la chanteuse Keren Ann. Samedi soir, Manuel Valls entamera un voyage de quatre jours en Israël et dans les Territoires palestiniens. Dans la délégation qui accompagne le Premier ministre, il n’y aura pas sa femme, la violoniste Anne Gravoin, mais la chant...

IsraelValley Plus | Éditorial

Piotr Smolar (Jérusalem, correspondant) : "Le ministre de la défense israélien, Moshe Yaalon, a annoncé vendredi 20 mai, dans un communiqué, qu’il avait présenté sa démission à Benyamin Nétanyahou. « J’ai informé le premier ministre ce matin qu’en raison de sa conduite dans les derniers développements et du manque de confiance en lui, je démissionnais du gouvernement et de la Knesset [Parle...

IsraelValley Plus | Éditorial

"Le Brésil a beaucoup à apprendre d'Israël" a-t-il déclaré lors d'une conférence organisée à Tel-Aviv Ilan Goldfajn, un économiste né en Israël avec une carrière reconnue tant dans le secteur public et privé, a été nommé mardi à la tête de la Banque centrale du Brésil. Goldfajn, âgé de 50 ans est originaire de Haïfa dans le nord d'Israël et a grandi à Rio de Janeiro, a rapporté le JTA. ...

i24News | Éditorial

La France a voté le 16 avril dernier une résolution arabe « ignorant le lien entre les juifs, le Mur occidental et le Mont du Temple à Jérusalem », déplore Haïm Korsia. Ce matin la presse israélienne couvre de louanges le Grand Rabbin de France qui "a trouvé les mots justes pour convaincre François Hollande à regretter ce vote". LE PLUS. La Croix :"Le grand rabbin de France Haïm Korsia a r...

Dan Rosch (Tel Aviv) | Éditorial

Un chiffre étonnant : 90% des drapeaux qui flottent sur les monuments officiels du pays sont "Made in China". Il y a quelques temps de cela, l'association des Industriels israéliens était particulièrement critique vis-à-vis de la municipalité de Tel Aviv: elle avait commandé 8.000 drapeaux pour ce Yom Haatsmaout, tous fabriqués en Chine! Cette année, les Israéliens ont acheté plus de 285...

IsraelValley Plus | Éditorial

Teva: bénéfice trimestriel en hausse de 28% à 570 mio USD, meilleur que prévu. Le numéro un mondial des médicaments génériques, l'israélien Teva, a annoncé lundi avoir dégagé au premier trimestre un bénéfice net en hausse de 28% sur un an à 570 millions de dollars, en dépit d'un repli de son chiffre d'affaires de 3%. Ramené par action et hors éléments exceptionnels, la mesure de référence à Wal...

IsraelValley Plus | Éditorial

Invité des Amis du Crif, le ministre de l'Intérieur a estimé qu'il «ne fallait pas voter» en faveur de ce texte qui rebaptise les lieux symboliques du peuple juif de noms arabes. Il le juge «mal rédigé». «Je m'étonnais que cette question ne soit pas venue plus vite. Et j'ai bien l'intention d'y répondre». Invité des Amis du Crif ce lundi soir, Bernard Cazeneuve s'est longuement exprimé sur l...

IsraelValley Plus | Éditorial

Israël - Territoires palestiniens - Résolution UNESCO - Réponse de M. Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international, à une question à l'Assemblée nationale (Paris, 10/05/2016) Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Députés, Monsieur le Député, Je vous remercie de m'avoir posé cette question, vous l'avez fait avec le ton qui vous convient. ...

IsraelValley Plus | Éditorial

UN ARTICLE EXCEPTIONNEL ET EXCLUSIF ISRAELVALLEY. Des étudiants de l'université islamique de Gaza, une des plus prestigieuses universités palestiniennes, ont pu pour la première fois dans la bande de Gaza assister a une opération chirurgicale a l'autre bout du monde. Grâce a des Google glass, les étudiants de la faculté de médecine ont pu observer a distance une opération du colon effectuée au ...

Ilan Braj-Stein. | Éditorial

Le parcours du nouveau maire de la capitale britannique, musulman et fils d’une famille immigrée pakistanaise aux revenus modestes, suscite l’admiration. En Israël, le fait qu'il soit musulman a été traité par les médias comme une "banalité". En effet le nombre de maires arabes musulmans en Israël est très élevé. LES ECHOS : "Sadiq Khan, dont la victoire à Londres va être officialisée incess...

Dan Rosh (Tel Aviv) | Éditorial

Jardins connectés : la solution de la société israélienne Green IQ. Au-delà de son excellence reconnue mondialement dans le domaine de la technologie, Israël joue depuis longtemps un rôle majeur dans le domaine des éco-technologies, passant du statut de nation aux ressources limitées à celui d’acteur incontournable de la durabilité mondiale. Dans un entretien accordé à la chaîne de télévisio...

IsraelValley Desk | Éditorial

La vie s’est figée dans tout Israël pendant deux minutes jeudi à 10H00 au son des sirènes, pour marquer la journée de la Shoah en mémoire des six millions de victimes juives du nazisme. Les sirènes qui hurlent sont pour moi la marque du passage vers la réalité d'Israël. Les immigrants de France vivent souvent ce moment de manière très différente que lorsqu'ils étaient simples vacanciers. Cette ...

Dan Assayah (Tel Aviv) | Éditorial