Dec 14

Le Phénomène de « Petit Monde », Clé du Succès Economique Israélien.

Authors picture

Dr Daniel Rouach et Dr Michael Bichart | Éditorial

Headline image

Depuis sa création, l’économie israélienne a cherché à mettre en valeur son capital humain. Israël profite d’une population très internationale. Plus du quart des israéliens sont nés à l’étranger (35% des juifs). Dans de nombreux cas, les réseaux diasporiques restent vivaces et favorisent les échanges commerciaux. En particulier, tout comme l’Irlande et l’Inde, Israël s’est largement appuyé sur sa diaspora américaine (en l’occurrence, les réseaux juifs américains).

Cette tendance est extrêmement visible par exemple dans le domaine du capital risque : l’Etat hébreu, à travers le programme Yozma (1992), a spécifiquement construit son capital-risque sur le savoir-faire américain. L’ex président de la banque d’Israël, M. Stanley Fisher, est lui-même issu directement de la diaspora juive.

Peu avantagée par un sol faible en ressources naturelles, Israël a su mettre en place un système éducatif efficace. Le Technion, Israel Institute of Technology, et l’Institut Weizmann ne sont que les fers de lance d’un dense réseau d’institutions qui combinent la tradition allemande d’orientation vers les sciences (la moitié des étudiants israéliens sont des scientifiques) et un mode de fonctionnement « à l’américaine » (les sphères universitaires américaines et israéliennes sont très liées).

La performance du système éducatif israélien trouve notamment son explication dans l’engagement de l’Etat en sa faveur. Avec 9,2% de son Produit Intérieur Brut, Israël figure au premier niveau mondial en matière de ressources consacrées à son système éducatif.

En plus de l’engagement de l’Etat dans la conception d’un système éducatif performant, Israël a bénéficié à diverses reprises au cours de son histoire d’une immigration considérable de personnes très qualifiées. A titre d’exemple, environ la moitié des adultes en provenance d’ex-URSS qui se sont installés dans les années 1990 en Israël a fait des études supérieures. C’est pratiquement deux fois plus que la moyenne des Israéliens avant l’immigration (28%). Dans le domaine médical, l’immigration russe a ajouté 10 000 médecins à Israël entre 1990 et 1992, ceci alors que le pays, avec 12 000 médecins, comptait déjà une des proportions de docteurs les plus élevées du monde.

La combinaison entre une immigration qualifiée et un système d’enseignement efficace produit une main d’oeuvre largement éduquée : 60% de la population active israélienne a un niveau d’études égal ou supérieur à celui du baccalauréat et 35% de celle-ci possède un diplôme universitaire. La population active israélienne est composée à 1,4% de scientifiques et d’ingénieurs, soit largement plus que dans les autres pays (le taux est de 0,88% au Japon, 0,85% aux USA et 0,60% en Allemagne).

La diversité de la population israélienne, son orientation vers l’étranger ainsi que son niveau de qualification sont des éléments majeurs du succès économique de l’état hébreu.

La culture israélienne, élément non quantifiable par excellence, occupe néanmoins un rôle majeur dans le système national d’innovation. Si le fait de posséder une population internationale et éduquée est un avantage considérable pour l’économie israélienne, son succès tient également à des éléments proprement culturels.

Par exemple, la culture israélienne est très tournée vers l’innovation technologique. Que ce soit dans les médias ou dans les sphères politiques, la population de l’état hébreu est caractérisée par une adoption rapide des nouvelles technologies. Les israéliens ont ainsi été recemment classés 2ème mondiaux (derrière le Canada) pour leur utilisation intensive d’internet. Cette ouverture aux technologies est également liée à l’apprentissage que la plupart des jeunes israéliens en font lors de leur long passage à l’armée.

Outre l’orientation vers les nouvelles technologies, le fait qu’Israël possède une population très diverses mais très connectée favorise également la créativité et l’innovation locale. En effet, de nombreux sociologues ont montré l’importance du contexte social dans la capacité individuelle d’innovation.

De fait, l’idée du « génie créatif », de l’inventeur génial déconnecté du monde et qui aurait des idées révolutionnaires seul dans son coin n’a correspondu à la réalité que dans trois cas (Collins 1998) : le métaphysicien confucéen Wang Ch’ung du premier siècle après J-C, le spiritualiste zen du 14ème siècle Bassui Tokusho et le philosophe arabe du même siècle Ibn Khaldun.

En réalité, l’énorme majorité des génies (comme Ludwig van Beethoven, Thomas David Hume ou Adam Smith), doivent beaucoup de leur créativité au contexte social, et en particulier au phénomène du « petit monde » (small world). Même si la théorie sociale du « petit monde » est plutôt compliquée, son principe est simple : une personne est d’autant plus créative/innovante qu’elle a d’attaches dans des groupes de personnes variés.

La théorie développée par Brian Uzzi et Jarrett Spiro dans leur article sur le phénomène du « petit monde » peut être (grossièrement) résumée de la manière suivante : si l’on considère deux groupes homogènes différents et qu’on crée quelques liens entre eux, on augmente la créativité de ces groupes. Si on les mélange trop, le groupe devient homogène et la créativité décroît.

Ce phénomène de « petit monde » est un élément important (bien que peu quantifiable) du succès économique israélien. En effet, à une population extrêmement diverse, Israël allie une culture d’ouverture des uns vers les autres dans la vie quotidienne. Tous les lieux publics – cafés, transports en commun, plages, etc. – sont autant d’opportunités de faire de nouvelles rencontres. Les Israéliens échangent très facilement leurs numéros de téléphone et se constituent ainsi un réseau très étoffé de connaissances variées qu’ils n’hésiteront pas à mettre à profit. Au final, le fait que ces derniers aient très souvent des attaches dans des groupes sociaux différents est un atout pour l’économie israélienne.

Ces deux traits sociaux – diversité et connections – forment ainsi un terreau fertile au développement de l’innovation en Israël. De nombreuses histoires à succès de la technologie locale sont ainsi nées de rencontres fortuites. Given Imaging, par exemple, l’inventeur de la PillCam, la capsule endoscopique – qui compte aujourd’hui plus de 300 employés de par le monde – et est le fruit de l’association d’un médecin avec un ingénieur spécialisé dans les systèmes de guidage des missiles.

Au delà de l’avantage qu’elle tire de sa population et de sa culture originale, Israël s’est dotée d’institutions qui ont pu soutenir son développement économique, et ce malgré l’environnement difficile dans lequel elles évoluaient.
Conscient de l’importance essentielle de l’éducation pour assurer la viabilité du projet sioniste, les pères fondateurs de l’état d’Israël ont investi dans la création d’universités de pointe qui placeraient l’industrie israélienne à la frontière technologique. De fait, son système universitaire est un pilier du succès économique d’Israël.

ISRAELVALLEY EXCLUSIF. Aucune surprise pour ceux qui participent au bonheur de tous les jours à Tel Aviv et dans tout le pays. Israël est en 11ème position et se trouve très bien classé dans l'indice mondial sur le "Bonheur dans le Monde" (World Happiness Report). Les chercheurs ont étudié l'espérance de vie en bonne santé, le PIB par habitant, le soutien social (avoir quelqu'un sur qui compter...

Youval Kaplish (Ariel) | Éditorial

Le groupe pharmaceutique israélien Teva a fait une offre d'achat non sollicitée de plus de 40,1 milliards de dollars (37,4 milliards d'euros) mardi pour s'emparer de son rival américain Mylan, selon un communiqué. Une fusion entre les deux groupes donnerait naissance à un mastodonte des médicaments génériques, réalisant un chiffre d'affaires annuel d'environ 30 milliards de dollars pour un b...

i24News | Éditorial

EXCELLENTE NOUVELLE. Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives français (CEA) a signé un accord de collaboration avec Ben Gourion University. Le CEA est un organisme de recherche sur les énergies nucléaire et renouvelables, les technologies pour l'information et la santé, la défense et la sécurité. Le CEA a pour mission principale de développer les applications de l'é...

IsraelValley Desk | Éditorial

L’ambassadeur Patrick Maisonnave participera à la cérémonie de « Yom Hazikaron » organisée par l’Agence juive, en souvenir des victimes de l’attentat de l’Hyper Cacher à Paris et des victimes des attaques de Copenhague. En ce « Jour du Souvenir », l’Agence juive a pour habitude d’organiser une cérémonie rendant hommage aux victimes d’attaques antisémites au sein de la Diaspora, en plus des ...

IsraelValley Desk | Éditorial

Référence notoire, le concours Red Herring 100 Europe sélectionne parmi des milliers d’entreprises les plus innovantes dans les technologies de l’information et des sciences de la vie. L’événement s’ouvre aujourd’hui à Amsterdam, avec une série de conférences et rencontres avec des investisseurs potentiels, avant la remise des prix demain soir. L’an dernier, quatorze start-up suisses ava...

Agefi.com | Éditorial

1. Robbie Williams sera en Israël le 2 mai prochain pour un concert au Jardin du Parc des expositions de Tel Aviv. Il a annoncé qu’Israël était l’une des étapes les plus intéressantes de sa tournée. « Israël est un secret à mes yeux » a aussi déclaré la pop star britannique au quotidien israélien Yediot Aharonot. Robbie Williams est l’un des ambassadeurs les plus prestigieux de l’UNICEF. «...

Paula Chiche (Tel-Avivre) | Éditorial

Netanyahu semble prêt à présenter au président Rivlin l'ébauche de son futur gouvernement mais il devrait lui demander cependant une prolongation de deux semaines pour pouvoir former une coalition. Selon Israël Hayom, un journal proche de Netanyahu, le Likoud devrait détenir les ministères de la justice, de la sécurité publique, des transports, de la protection sociale, de l'éducation, ains...

David Illouz | Éditorial

Naphtali Benett devrait redevenir Ministre de l'économie. Les observateurs des relations France-Israël le savent, Benett n'a jamais été trop aimé par les Autorités Françaises qui le trouvent "trop extrêmiste". Ayant perdu de sa fougue et des électeurs lors des dernières élections l'ex-Ministre de l'économie devrait pourtant revenir au poste de l'économie. Il est le rare ministre israélie...

Dan Rosh (Tel Aviv) | Éditorial

La commission régionale de la Planification et de la construction au ministère israélien de l'Intérieur a approuvé le dépôt d'un plan directeur en vue de la construction de plusieurs milliers de logements pour le public arabe dans la partie orientale de Jérusalem. Dans le cadre de ce programme, 2.200 nouvelles unités de logement seront construites et des centaines d'autres qui avaient été const...

i24News | Éditorial

LE 14 AVRIL 2015. DISCOURS DE HENRI CUKIERMAN EN PRESENCE DE EMMANUEL MACRON. Monsieur le Ministre, Messieurs les Ambassadeurs, Chers Amis Cher Emmanuel Macron, votre présence avec nous ce soir montre l’intérêt que vous portez aux pays à forte croissance. Trois pays ont en effet traversé la crise sans encombre : la Corée du Sud, la Pologne et Israël. Rassurez vous, je ne parlerai que du 3èm...

Henri Cukierman | Éditorial

"Smart Cities 2015". Lancement à Paris d'un évènement exceptionnel qui se déroulera en mai 2015 à Tel Aviv. Etaient présents hier matin lors d'une conférence de presse : Arié Bensemhoun, directeur exécutif ELNET; André Viau, préfet et ancien président de FITS; Yossi Gal, ambassadeur d'Israël en France; Jean-Christophe Tortora, président de la Tribune; Patrick Maisonnave, ambassadeur de France e...

Giulietta Gamberini (La Tribune) | Éditorial

EXCLUSIF. Le 14 Avril 2015, lors d'une soirée mémorable qui a rassemblé plus de 350 personnes au Pavillon Dauphine, dont un très grand nombre de dirigeants d’entreprises qui font partie des principaux acteurs de l’économie franco-israélienne et en présence de Patrick Maisonnave, l'Ambassadeur de France en Israël, Emmanuel Macron, le ministre de l’Economie, n’a pas hésité à saluer avec force la ...

Dan Rosh (Paris) | Éditorial

Environ 92 % des foyers juifs israéliens ont fêté le seder de Pessah, 80 % n'ont pas mangé de pain pendant cette semaine et 60 % n'ont mangé que des produits cacher pour Pessah. CE SOIR CELEBRATION, LA MIMOUNA. En Israël, la Mimouna est devenue une fête pour tous et de nombreux Israéliens, séfarades ou pas, n'hésitent pas à célébrer cette fête populaire. Avec la fin de Pessah et la célébra...

Eyal Rosenthal | Éditorial

EXCLUSIF ISRAELVALLEY. Durant la Mimouna qui aura lieu ce soir, les israéliens se bourrent de gâteaux au miel. La télévision israélienne à consacré hier soir un superbe reportage à la Mimouna. Le clou du spectacle télévisé était la préparation d'une Mimouna pour 2000 personnes qui se tiendra ce soir en présence d'IsraelValley à Rehovot. Une table exceptionnelle sera réservée à ceux qui pratique...

Eyal Dayan (Rehovot) | Éditorial

Emmanuel Navon dirige le département de Science politique et de Communication au Collège universitaire orthodoxe de Jérusalem et enseigne les relations internationales à l'Université de Tel Aviv et au Centre interdisciplinaire d’Herzliya. Il est membre du Forum Kohelet de politique publique. L’historien britannique Edward Hallett Carr est généralement connu des étudiants en relations interna...

Emmanuel Navon (i24News) | Éditorial