Apr 22

Archéologie: découverte d'un culte à l'époque du roi David

Authors picture

IsraelValley Desk | Culture

Headline image

Le Professeur Yosef Garfinkel, titulaire de la chaire Yigal Yadin d’Archéologie à l’Institut d’Archéologie de l’Université de Jérusalem, a annoncé la découverte d’objets qui, pour la première fois, font la lumière sur la façon dont un culte a été organisé en Juda à l’époque du roi David. Au cours des dernières fouilles archéologiques de Khirbet Qeiyafa, ville fortifiée de Juda située près de la vallée d’Elah, Garfinkel et ses collègues ont découvert de riches assemblages de poterie, des outils en pierre et en métal, de nombreux objets artistiques et destinés au culte. Il s’agit notamment de trois grandes salles qui ont servi de sanctuaires cultuels et qui, dans leur architecture correspondent à la description biblique d’un culte à l’époque du roi David.

Cette découverte est extraordinaire car c’est la première fois que des sanctuaires remontant à l’époque des premiers rois bibliques ont été découverts. Comme ces sanctuaires sont antérieurs de 30 à 40 ans à la construction du temple de Salomon à Jérusalem, ils fournissent la première preuve physique d’un culte à l’époque du roi David, et ont des implications significatives pour l’archéologie, l’histoire, les études bibliques et religieuses .

Sarre Ganor, co-directeur l’Autorité des Antiquités d’Israël a participé à ces fouilles de Khirbet Qeiyafa qui ont été effectuées pendant six semaines chaque été depuis 2007. Les résultats ‘révolutionnaires’ de ces cinq années de travail sont présentés aujourd’hui dans un livre, ‘Footsteps of King David in the Valley of Elah ’, publié par le Yedioth Ahronoth.

Situé à environ 30 km au sud-ouest de Jérusalem, dans la vallée d’Elah, Khirbet Qeiyafa était une ville frontière du royaume de Juda en face de la ville philistine de Gath. La ville, datée par 10 mesures radiométriques (au Carbone14) faites à l’Université d’Oxford sur des noyaux d’olives brûlées, a existé pendant une courte période, approximativement entre 1020 et 980 avant notre ère, puis a été violemment détruite.

Dans la tradition biblique, le peuple d’Israël pratique un culte différent de toutes les autres nations du Proche-Orient Ancien: il monothéiste et n’a pas idoles (interdisant la reproduction de figures humaines ou animales).Toutefois, il n’est on ne sait pas précisément si ces pratiques remontent au temps de la monarchie (10-6ème siècles avant JC), ou sont plus tardives (époques hellénistique ou persane).

L’absence d’objets cultuels représentant l’homme ou des animaux dans les trois sanctuaires fournit la preuve que les habitants du lieu, observant une interdiction sur les images, pratiquaient un culte différent de celui des Cananéens ou les Philistins.

Les fouilles de Khirbet Qeiyafa indiquent également qu’un style architectural élaboré existait dès l’époque du roi David. Ces constructions sont typiques d’une activité royale et montrent la réalité d’un État constitué avec mise en place d’une élite, l’existence de classes sociales et d’un réel urbanisme dans cette région aux temps des premiers rois d’Israël. Ces découvertes renforcent la vérité historique de la tradition biblique et la description que donne la Bible de l’architecturale du Palais et du Temple de Salomon.

Selon le professeur Garfinkel, « C’est la première fois que les archéologues ont découvert une ville fortifiée en Juda datant de l’époque du roi David. Même à Jérusalem, nous n’avons pas une évidence claire d’une ville fortifiée de cette époque. Ainsi, les écrits qui nient complètement la tradition biblique en ce qui concerne le roi David et prétendent qu’il était un personnage mythologique, ou tout simplement un chef de file d’une petite tribu, sont maintenant réfutés. » Garfinkel poursuit « Au fil des ans, des milliers d’ossements d’animaux ont été découverts, dont des moutons, des chèvres et des bovins, mais pas de porcs. Nous avons maintenant découvert trois chambres cultuelles, contenant divers accessoires cultuels, mais aucune figurine humaine ou animale n’y a été trouvée. Ceci suggère que la population de Khirbet Qeiyafa observait les interdictions bibliques relatives au porc et aux images et pratiquait ainsi un culte différent de celui des Cananéens ou les Philistins. »

Description des résultats et leur signification :

Les trois sanctuaires font partie de complexes bâtis plus grands ; de ce fait, on peut considérer qu’ils correspondent à un culte différent de ceux pratiqués par les Cananéens ou Philistins, pour lesquels les temples étaient des bâtiments séparés et dédiés uniquement à des rituels. La tradition biblique a décrit ces pratiques au temps du roi David: «Il prit l’Arche de Dieu dans une maison privée à Kyriat Yearim et l’apporta à Jérusalem dans une maison privée» (2 Samuel 6).

Les objets de culte comprennent cinq pierres verticales (Massebot), deux autels en basalte, deux ustentiles de libation en poterie et deux sanctuaires portables. Aucune figurine humaine ou animale n’a été trouvée, ce qui suggère qu’à Khirbet Qeiyafa les habitants respectaient l’interdiction biblique sur des images.

Deux sanctuaires portables (ou “modèles de sanctuaire”) ont été trouvés, l’une en poterie (environ 20 cm de haut) et l’autre en pierre (35 cm de haut). Ce sont des boîtes en forme de temple, pouvant être fermées par des portes.

Le sanctuaire d’argile est orné d’une façade élaborée, avec deux lions comme gardiens, deux piliers, une porte principale, des poutres pour la toiture, du textile plié et trois oiseaux se tenant debout sur le toit. Deux de ces éléments se retrouvent dans la description du Temple de Salomon: les deux piliers (Yachin et Boaz) et le textile (Parochet).

Le sanctuaire de pierre est en calcaire tendre et est peint en rouge. Sa façade est décorée par deux éléments. Le premier consiste en sept groupes de poutres de toit, de trois planches chacun. Cet élément architectural, le «triglyphe», est connu dans les temples classiques grecs, comme le Parthénon à Athènes. Son apparition à Khirbet Qeiyafa est le plus ancien exemple connu, sculpté dans la pierre et constitue un jalon dans l’architecture mondiale.

Le second élément décoratif est en retrait de la porte. Ce type de portes ou de fenêtres est connu dans l’architecture des temples, des palais et des tombeaux royaux du Proche-Orient Ancien. Ce fut un symbole typique de la divinité et de la royauté à l’époque.

Le modèle en pierre nous aide à comprendre les termes techniques obscurs de la description du palais de Salomon décrit dans la Bible (1 Rois 7, 1-6). Le texte utilise le terme «Slaot » qui a été interprété à tort comme pilier et peut maintenant être compris comme triglyphe. Le texte utilise également le terme «Sequfim », qui était généralement compris comme neuf fenêtres du palais, et peut maintenant être compris comme «porte encastrée triple ».

Des triglyphes similaires et des portes encastrées peuvent être trouvés dans la description du temple de Salomon (1 Rois 6, versets 5, 31-33), et dans la description d’un temple par le prophète Ezéchiel (41:6). Ces textes bibliques sont remplis de termes techniques obscurs qui ont perdu leur sens originel au fil des millénaires. Maintenant, grâce au modèle de pierre découvert à Khirbet Qeiyafa, le texte biblique est clarifié. Pour la première fois dans l’histoire, nous avons des objets réels datant de l’époque de David, pouvant être liés aux monuments décrits dans la Bible.

Source: http://ffhu.org/index.php/quoi-de-neuf/archeologie/114-un-culte-au-temps-du-roi-david--la-decouverte-dun-archeologue-de-luhj

La pièce de théâtre pour enfants "quand tout était vert" du théâtre « la clef » est actuellement jouée à Taiwan, et fin Août, elle sera aussi en Slovénie, Japon, Kosovo Norvège et Pologne. En Juin, la pièce a remporté le Prix d'excellence du Festival de la Paix en Arménie, et a également été présentée à l'expo à Milan. Le théâtre « la clef » » a été créée il y a 17 ans par Dikla Katz et Avi...

Noga Bar Noye | Culture

Israël est en train de devenir l’un des leaders de la "révolution végétarienne" dans le monde, avec plus de 400 établissements végétariens à travers le pays. Devant Berlin, New York ou même l’Inde, Tel Aviv a été désignée comme la destination préférée des touristes végétariens par le site The Daily Meal. L’un des exemples les plus connus du changement qui s’opère actuellement dans la Ville b...

I24News. | Culture

Est-ce un hasard si les israéliens sont les plus importants mangeurs de poulets par tête d'habitant au monde ? Peut-être pas si l'on en croit un travail de recherche publié très récemment par l'Université de Haïfa (lire ci-dessous). La consommation de volaille per capita en Israël est la plus élevée au monde. Selon un calcul réalisé par l'institut de recherche OD Consulting, l'Israélien ma...

Ilan Rosenthal | Culture

Un employé d’Intel a fait circuler sur les réseaux sociaux et dans les agences de presse israéliennes, un document concocté par le service marketing du géant informatique Intel, pour expliquer à ses employés la réalité israélienne et la logique des Israéliens en affaire. Ce document n’est pas choquant en soi car toutes les grandes sociétés internationales (y compris israéliennes) entreprenne...

Coolamnews.com | Culture

Quelques semaines après sa visite en juin, Mariah Carey a annoncé un concert le 18 août à l’amphithéâtre du parc Rishon Lezion. « Shalom Israël, je vais venir vous voir en live le 18 août, alors venez me voir ! Shalom », a déclaré Carey dans une vidéo diffusée lors d’une conférence de presse à Tel Aviv. Les billets ont été mis en vente mercredi matin. (Times of Israel) ISRAELVALLEY PLUS M...

IsraelValley Desk | Culture

L’Institut Weizmann, situé à Rehovot a été classé 10ème dans un classement international des institutions et universités pour la recherche. Il s’agit du seul des 10 établissements à être situé à l’extérieur des Etats-Unis. Le classement a été réalisé par le Centre d’Etudes des Sciences et des Technologies de l’Université de Leiden aux Pays-Bas. Ce classement est basé uniquement sur des indi...

(A.H) Ariel Aviv | Culture

Difficile d'imaginer qu'il y a à peine un an, les Israéliens se réfugiaient dans les abris pour se protéger des roquettes du Hamas, la vie culturelle était au point mort et les artistes étrangers annulaient l'un après l'autre leurs représentations. Cet été, la vie a repris ses droits et jusqu'à présent, même les intimidations des activistes pro-palestiniens du BDS n'ont guère réussi à boulevers...

Pascale Zonszain (Actualité Juive) | Culture

Le 16 Juillet 1942 eut lieu à Paris l’arrestation de plus de 13 000 juifs dont 4 115 enfants. Plus de 70 ans plus tard, à l’occasion de la date d’anniversaire de la rafle du Vel d’Hiv, le musée Beit Lohamei Hagetaot - musée des combattants des ghettos - inaugure l’exposition « Sauver les enfants 1938 - 1945 » conçue par l’Oeuvre de Secours aux Enfants (OSE). Exposée pendant deux ans aux Arc...

Ariel Aviv | Culture

La photographe Rosine Klatzmann a lancé une collecte sur le site de financement participatif KissKissBankBank pour l’aider à faire publier son livre de photomontages sur Tel Aviv (format A4, 96 pages en couleurs,). Un éditeur israélien réputé (le Bauhaus Center) doit le publier, mais il a demandé à l’auteur de financer l’édition. On peut contribuer à partir de cinq euros ; il suffit de cliq...

Rosine Klatzmann | Culture

Plusieurs centaines d’habitants de Tel Aviv se sont réunis sur la place Habima (en plein coeur de Tel Aviv, en face du complexe théâtral.) pour la bataille d’eau organisée chaque année dans la ville, et ceci malgré l’annulation de l’événement officiel suite à des réductions budgétaires. Tous ont convergé vers la place située dans le sud de la ville afin de perpétuer cette tradition estivale...

(A.H) Tel Aviv | Culture

Disparu depuis quelques années, le Professeur Joseph Klaztmann avait écrit un petit livre extraordinaire qui se dénommait "Attention Statistiques!". Avant de lire l'article ci-dessous, il faut se méfier des interprétations hâtives sur les résultats et se poser une question évidente : Comment ce sondage a-t il été réalisé? (nombre de personnes interviewées, mode de formulation des questions, qu...

IsraPresse | Culture

Adi Lederman, un ancien participant du télécrochet israélien Kochav Nolad (« Une star est née»), a plaidé coupable de «piratage d’un certain nombre d’ordinateurs» contenant des chansons inédites de l’artiste et «d’avoir vendu les fichiers musicaux à deux acheteurs», selon le ministère de la Justice. Il a alors été condamné à 14 mois de prison pour ce crime par un tribunal israélien. Lederman...

(A.H) Ariel Beniza (Tel Aviv) | Culture

Du 18 juillet au 30 Septembre 2015, le Musée d’art de Ein Harod accueillera la première exposition muséale en Israël dédiée au peintre franco-israélien Jacques Grinberg (1941-2011). Né à Sofia en 1941, Jacques Grinberg a quitté la Bulgarie pour Israël vers l’âge de 13 ans. Il s’inscrit dès 1958 à l’Avni Art Institute (Tel Aviv). Il y étudie durant trois années avec pour professeurs Mokady, S...

A.H et J.G. | Culture

Gal Gadot, la star Hollywoodienne venue d’Israël, prochainement à l’affiche dans le rôle de Wonder Woman a évoqué son expérience au sein de l’armée israélienne et comment cela l’a préparé à son mode de vie effréné en tant qu’actrice, mannequin, épouse et mère de famille. « L’armée m’a bien entrainé pour Hollywood » a déclaré Gal Gadot au Fashion Magazine. Selon le Daily Mail, c’est même cett...

A.H | Culture

L’été à Tel Aviv est particulièrement animé, et cela grâce notamment à une diversité des événements que la ville propose. En effet le mois de Juillet et d’Août risquent d’être riches en diversité. Tel Aviv aura l’occasion au mois de Juillet d’accueillir notamment le prestigieux Cirque du Soleil pour leur deuxième passage en Israël. Le cirque du soleil se produit donc du 2 au 15 juillet dans ...

Félicien Guillbaud (Tel Aviv) | Culture