Oct 31

ISRAELVALLEY. COOL-ATTITUDE DE HOLLANDE ET BIBI A L'ELYSEE. LE VOYAGE DE NETANYAHOU A PARIS DEMARRE TOUT SOURIRES. LES MEDIAS ISRAELIENS PARLENT DE "LA NOUVELLE AMITIE" ENTRE LES DEUX LEADERS.

Authors picture

Daniel Assayah (Tel-Aviv) | Économie

Headline image

Le jour où François Hollande sera reçu en visite officielle à Jérusalem semble se rapprocher car un pas de géant a bien eu lieu ce jour. Les deux leaders ont eu enfin l’occasion de se rencontrer. Selon des informations obtenues en exclusivité par IsraelValley auprès de diplomates israéliens de haut rang, il est certain que le courant est très bien passé entre les deux hommes.

21H08. Le Figaro.fr : "C’est un Benyamin Nétanyahou tout miel qui s’est présenté mercredi devant la presse après son premier entretien à l’Élysée avec François Hollande. Entre ces deux interlocuteurs fort dissemblables, le courant est manifestement passé, au fil d’une conversation plus longue que prévu qui a témoigné d’«une large convergence de vue», selon une formule qui ne serait cette fois pas usurpée. De part et d’autre, on s’est félicité de ces beaux débuts. De source israélienne, on indiquait que le premier ministre israélien a été favorablement impressionné par son nouvel interlocuteur à l’Élysée. Même si la «rupture», en l’occurrence, se résume surtout à un changement de style.

20H. Toutes les télévisions en Israël citent cette déclaration ce jour d’un haut fonctionnaire israélien non identifié : "l’actuel gouvernement Français est plus “pro-israël” que celui du temps de Nicolas Sarkozy. Nous en sommes étonnés. Nous avons un véritable ami à l’Elysée. Hollande sait en détail ce qui se passe au Moyen-Orient et a exprimé sa volonté d’arrêter l’Iran."

17H. Benyamin Netanyahu : "En ma qualité de Premier ministre d’Israël, je le dis toujours aux juifs où qu’ils soient : venez en Israël et faites d’Israël votre chez vous. Le Premier Ministre israélien : "Je vous félicite, vous et la France pour votre position ferme contre l’Iran. Les sanctions vont nuire à l’économie iranienne, mais malheureusement n’ont toujours pas arrêter le projet nucléaire iranien.

C’est une préoccupation commune à Israël, la France, les États-Unis, l’Europe, tous les pays arabes du Moyen-Orient et tous ceux qui veulent voir un monde pacifique. Il n y aura pas de paix dans le monde si les ayatollahs possèdent des armes nucléaires, raison pour laquelle j’ai demandé à l’ONU les lignes rouges que la communauté internationale doit mettre en pratique".

François Hollande : "La place des juifs de France, s’ils en décident, c’est d’être en France, de travailler en France, de vivre en France, à condition qu’ils soient pleinement en sécurité. Lorsqu’un citoyen, parce qu’il est juif, est mis en cause dans sa sécurité c’est toute la République qui est agressée. Il y a de l’antisémitisme, nous devons le pourchasser, le poursuivre, l’éradiquer.

14H50.Jean-Marc Ayrault, réclame de l’"audace" sur la question du processus de paix israélo-palestinien, parce que, précise-il, “il y a trop d’insécurité pour Israël” et “trop de souffrance pour le peuple palestinien”.

11H 06 (PARIS) Question devenue habituelle en France lors de la venue d’un ministre israélien en visite officielle : lors du repas à l’Elysée le repas sera t-il casher ? La réponse est le plus souvent : oui, au moins pour Benjamin Netanyahou car le protocole l’exige(Bibi n’est pas pratiquant)! Pour faciliter la vie aux invités, un repas de poisson est souvent proposé. Netanyahou parle le français! Le saviez-vous ?

10H06 (HEURE DE FRANCE) L’avion du Premier ministre israélien Binyamin Netanyahou s’est posé à Paris. La délégation israélienne se rend à très vive allure entre l’aéroport et Paris. Tous les ponts et routes ont été sécurisés. Des centaines de gendarmes sont sur les dents. Les voitures des services israéliens ont été banalisés. Plus de 16 à 20 gardes du corps font traditionnellement partie de la protection très rapprochée du premier Ministre. Les itinéraires et routes prisent par la délégation israélienne sont très certainement le secret défense le plus protégé en France ce jour.

10H34 Nissim Zvili, ancien ambassadeur d’Israël en France : « Je crois que cette visite est importante parce que c’est une des visites que Benyamin Netanyahu se permet de faire au milieu d’une campagne électorale qui va être très dure (des élections législatives anticipées auront lieu en janvier prochain). Ça veut dire qu’il reconnaît le rôle de la France et de l’Europe dans ce qui se passe dans la communauté internationale et surtout au Moyen-Orient. ». Murielle Paradon (journaliste).

Denis Charbit, professeur de sciences politiques : “la seule vraie pomme de discorde entre MM. Netanyahu et Hollande est l’absence de négociations avec les Palestiniens et la poursuite de la colonisation israélienne”. (Dans Le Point)

Freddy Eytan : “La visite du Premier ministre israélien à Toulouse, sur le lieu de l’attentat monstrueux contre une famille juive est à la fois politique et symbolique. Elle prouve le lien solide et l’attachement indéfectible entre Israël et les Juifs de France. Elle signale que l’époque de Vichy est certes révolue, mais il est du devoir des autorités françaises, de combattre inlassablement contre le terrorisme et contre la haine du Juif, en garantissant la sécurité absolue de notre communauté, qui elle, demeure toujours fidèle à la France et aux lois républicaines”.

Mercredi (8h40). Benjamin Netanyahou s’est envolé mercredi matin pour une visite de deux jours en France durant laquelle il doit rencontrer le président français. Ce jour Benjamin Netanyahou rencontrera, outre François Hollande, son homologue Jean-Marc Ayrault et le chef de la diplomatie Laurent Fabius.

BIO-EXPRESS. Benyamin Netanyahou, transcrit en anglais Benyamin Netanyahu, né le 21 octobre 1949 à Tel Aviv, est l’actuel premier ministre d’Israël. Membre du Likoud, il est Premier ministre de 1996 à 1999, date de sa défaite face à Ehud Barak. Il est surnommé Bibi

Le 20 février 2009, malgré la seconde place du Likoud aux élections législatives, le président Shimon Peres le charge de former un nouveau gouvernement. Le deuxième gouvernement Netanyahou est investi le 31 mars 2009, par une majorité de 69 voix contre 45. Il accorde une place non négligeable aux nationalistes, aux ultra-orthodoxes et aux travaillistes. Benyamin Netanyahou succède ainsi à Ehud Olmert au poste de Premier ministre le lendemain.

En septembre 2012. IsraelValley :"Quatre mois après son élection, le Président Hollande a trouvé le bon moment pour discuter au téléphone avec son interlocuteur israélien. La cheffe de l’opposition israélienne (socialiste) avait pour sa part déjà rencontré François Hollande en Aout 2012. Guysen: "Le président français et le Premier ministre israélien se sont entretenus par téléphone pour discuter de l’Iran et de la Syrie. Le président de la République s’est entretenu par téléphone en fin d’après-midi avec le Premier Ministre de l’Etat d’Israël, M. Benjamin Nétanyahou. Ils ont eu un échange approfondi sur les principales questions d’actualité internationale et régionale.

S’agissant de la question nucléaire iranienne, le Président de la République a rappelé la détermination de la France pour que l’Iran suspende l’ensemble de ses activités sensibles et met en œuvre les résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies et de l’Agence Internationale de l’Energie atomique.

Il a indiqué que la France assumerait pleinement ses responsabilités pour renforcer les sanctions à l’encontre de l’Iran tant qu’il ne se conformera pas à la légalité internationale. Le Chef de l’Etat a également affirmé la nécessité de trouver une solution diplomatique à cette crise".

L’instabilité politique en Israël pourrait conduire à une dégradation de sa note de crédit. Après que l’agence de notation Fitch Ratings ai revu la perspective de note de crédit d’Israël de positive à stable sur le long terme le 22 novembre dernier, l’agence Moody’s a déclaré lundi dernier que la dissolution du gouvernement israélien pourrait avoir un impact négatif sur la notation financiè...

Maelle Lassy | Économie

GetTaxi innove et se plie en quatre pour ses clients. Cette semaine la compagnie annonce la mise en place d'un dispositif spécial réservé aux familles qui ont des enfants en bas âge (deux à huit ans). Pour un peu plus d'un euro il est possible d'avoir un taxi qui mettra à disposition un siège spécial pour enfants. Une idée à reprendre en France ? Inutile d'y penser! GetTaxi, l'application m...

Eyal Dayan (Rehovot) | Économie

La compagnie Air Méditerranée qui a une ligne sur Tel Aviv innove et utilise des sièges en titane ultra-light. Pascal Rabiller (La Tribune) : "Société créée en mars 2011 et implantée majoritairement à Paris mais aussi à Mérignac (33), dans les locaux de la technopole Bordeaux Technowest, Expliseat a conçu le siège d’avion le plus léger du marché. Baptisé Titanium, il ne se contente pas d’accumu...

IsraelValley Desk | Économie

Un avocat aux commandes des Finances : Nimrod Sapir remplira la fonction de ministre intérimaire des Finances, jusqu’aux élections de mars 2015. La nouvelle a pris de court tous les observateurs israéliens : l’avocat Nimrod Sapir dirigera le ministère des Finances à titre temporaire. En revanche, il ne détiendra pas officiellement le portefeuille des Finances qui reste entre les mains du Pre...

Jacques Bendelac | Économie

Pour les besoins d'une campagne marketing, Coca Cola Israël a conçu un algorithme permettant de générer un design différent pour 2 millions d'étiquettes apposées sur ses bouteilles de Diet Coke. En personnalisant ses bouteilles, Coca-Cola veut offrir à ses clients une expérience unique. En période estivale, la marque américaine a déjà lancé – avec succès – l'opération "Partage un Coca-Cola"....

Sylvain Arnulf (Usine Digitale) | Économie

La chute des prix du brut se répercute sur le prix à la pompe et sur les valeurs des sociétés israéliennes qui opèrent dans le secteur de l’énergie. Au cours des six derniers mois, le prix du baril de brut a perdu 35% ; il s’échange en dessous de 60 dollars, contre 110 dollars il y a quelques mois. En Israël, la chute des prix du brut va se répercuter sur le prix de l’essence à la pompe, t...

Jacques Bendelac | Économie

A l'Export Institute d'Israël, comment procédez vous au choix d'un domaine d'intérêt ? Ofer Sachs. Nous n'essayons pas de balayer une branche voire un domaine spécifique afin de le comparer à un autre. Au demeurant, nous n'intervenons que lorsqu'il y a concomitance d'un besoin qui se profile, dans une branche certes considérée comme intéressante, relativement à une offre assortie de la dispo...

C.Serfaty, C.Trigano, D Dinai. | Économie

33 millions de beignets (soufganiot) vendus en huit jours : ce marché immense donne lieu à une concurrence acharnée entre les commerces d’Israël. La soufgania (au pluriel soufganiot) est le beignet traditionnel dont raffolent les Israéliens durant Hanouca. La fête de Hanouca, qui a démarré mardi soir et qui se poursuivra pendant huit jours, est toujours l’objet d’un débat public en Israël...

Jacques Bendelac | Économie

La Plupart des Ménages Israéliens Dépensent plus qu'ils ne Gagnent. Seulement 20% d'entre eux feraient des économies et ne vivraient pas à découvert. Selon un rapport publié ce mardi par le Centre Taub spécialisé dans les études sociales, la plupart des ménages israéliens ont dépensé plus que ce qu'ils gagnaient en 2011 et 2012. Les juifs non-orthodoxes ont dépensé en moyenne 864 shekels par mo...

Avner Myers | Économie

Le nouveau rapport de la Sécurité sociale révèle la sortie de 96.000 Israéliens de la pauvreté en 2013: renversement de tendance ou baisse passagère? La bonne nouvelle de l’année est apportée par le rapport annuel de la pauvreté que la Sécurité sociale a publié hier à Jérusalem; pour la première fois depuis des années, la pauvreté recule en Israël. S’il est encore trop tôt pour dire s’il s...

Jacques Bendelac | Économie

Nul ne saura jamais si le projet de Yaïr Lapid de supprimer la TVA de 0 % aurait été viable. Les premiers à s’insurger furent les économistes. On se souvient du choc que causa la démission d’un directeur du Budget : désavoué par l’un de ses hauts fonctionnaires, le tout nouveau promu ministre des Finances venait de recevoir son premier désaveu. Lequel – déchu de ses fonctions par le Premier min...

David Jortner (Hamodia) | Économie

Le Prof. Yossi Matias de l’Ecole des sciences de l’informatique de l’Université de Tel-Aviv, directeur général du centre de R &D de Google en Israël a été nommé vice-président de Google. Il sera à la tête des efforts de recherche de l’équipe de la société au niveau mondial, tout en continuant de diriger son Centre de R &D en Israël. “Google a fait de gros progrès depuis les dix liens bleus q...

Dr S. Cohen-Wiesenfeld | Économie

Après des études en finance et un début de carrière dans des banques en France, Jonathan Taieb quitte la France pour Israël. Passionné par le monde de la finance et partant du principe que tout est possible, il cofonde, Winigood, premier acteur de P2P Lending (plateforme internet permettant le prêt entre particuliers) en Israël. Il crée et dirige ensuite une société de High Tech spécialisée ...

Anael Dahan | Économie

Le gouvernement israélien se lance dans une "économie électorale". Enjeu: s’attirer les faveurs de l’électorat par largesses et promesses infondées. Depuis la proclamation des élections anticipées en mars prochain, le chef du gouvernement israélien, Benyamin Netanyahou, multiplie les promesses dont beaucoup répondent aux impératifs d’une « économie électorale ». Son objectif : se faire rééli...

Jacques Bendelac | Économie

Le second groupe agroalimentaire d’Israël va réaliser en 2014 des profits importants grâce surtout à la vente de café et du houmous. Strauss contrôle 12% du marché israélien de l’agroalimentaire. Ses produits phares sont le café et les salades préparées, dont le célèbre houmous. En 2014, le groupe Strauss a dû l’essentiel de la croissance de ses ventes aux marchés étrangers, notamment au B...

Jacques Bendelac | Économie