Oct 31

ISRAELVALLEY. COOL-ATTITUDE DE HOLLANDE ET BIBI A L'ELYSEE. LE VOYAGE DE NETANYAHOU A PARIS DEMARRE TOUT SOURIRES. LES MEDIAS ISRAELIENS PARLENT DE "LA NOUVELLE AMITIE" ENTRE LES DEUX LEADERS.

Authors picture

Daniel Assayah (Tel-Aviv) | Économie

Headline image

Le jour où François Hollande sera reçu en visite officielle à Jérusalem semble se rapprocher car un pas de géant a bien eu lieu ce jour. Les deux leaders ont eu enfin l’occasion de se rencontrer. Selon des informations obtenues en exclusivité par IsraelValley auprès de diplomates israéliens de haut rang, il est certain que le courant est très bien passé entre les deux hommes.

21H08. Le Figaro.fr : "C’est un Benyamin Nétanyahou tout miel qui s’est présenté mercredi devant la presse après son premier entretien à l’Élysée avec François Hollande. Entre ces deux interlocuteurs fort dissemblables, le courant est manifestement passé, au fil d’une conversation plus longue que prévu qui a témoigné d’«une large convergence de vue», selon une formule qui ne serait cette fois pas usurpée. De part et d’autre, on s’est félicité de ces beaux débuts. De source israélienne, on indiquait que le premier ministre israélien a été favorablement impressionné par son nouvel interlocuteur à l’Élysée. Même si la «rupture», en l’occurrence, se résume surtout à un changement de style.

20H. Toutes les télévisions en Israël citent cette déclaration ce jour d’un haut fonctionnaire israélien non identifié : "l’actuel gouvernement Français est plus “pro-israël” que celui du temps de Nicolas Sarkozy. Nous en sommes étonnés. Nous avons un véritable ami à l’Elysée. Hollande sait en détail ce qui se passe au Moyen-Orient et a exprimé sa volonté d’arrêter l’Iran."

17H. Benyamin Netanyahu : "En ma qualité de Premier ministre d’Israël, je le dis toujours aux juifs où qu’ils soient : venez en Israël et faites d’Israël votre chez vous. Le Premier Ministre israélien : "Je vous félicite, vous et la France pour votre position ferme contre l’Iran. Les sanctions vont nuire à l’économie iranienne, mais malheureusement n’ont toujours pas arrêter le projet nucléaire iranien.

C’est une préoccupation commune à Israël, la France, les États-Unis, l’Europe, tous les pays arabes du Moyen-Orient et tous ceux qui veulent voir un monde pacifique. Il n y aura pas de paix dans le monde si les ayatollahs possèdent des armes nucléaires, raison pour laquelle j’ai demandé à l’ONU les lignes rouges que la communauté internationale doit mettre en pratique".

François Hollande : "La place des juifs de France, s’ils en décident, c’est d’être en France, de travailler en France, de vivre en France, à condition qu’ils soient pleinement en sécurité. Lorsqu’un citoyen, parce qu’il est juif, est mis en cause dans sa sécurité c’est toute la République qui est agressée. Il y a de l’antisémitisme, nous devons le pourchasser, le poursuivre, l’éradiquer.

14H50.Jean-Marc Ayrault, réclame de l’"audace" sur la question du processus de paix israélo-palestinien, parce que, précise-il, “il y a trop d’insécurité pour Israël” et “trop de souffrance pour le peuple palestinien”.

11H 06 (PARIS) Question devenue habituelle en France lors de la venue d’un ministre israélien en visite officielle : lors du repas à l’Elysée le repas sera t-il casher ? La réponse est le plus souvent : oui, au moins pour Benjamin Netanyahou car le protocole l’exige(Bibi n’est pas pratiquant)! Pour faciliter la vie aux invités, un repas de poisson est souvent proposé. Netanyahou parle le français! Le saviez-vous ?

10H06 (HEURE DE FRANCE) L’avion du Premier ministre israélien Binyamin Netanyahou s’est posé à Paris. La délégation israélienne se rend à très vive allure entre l’aéroport et Paris. Tous les ponts et routes ont été sécurisés. Des centaines de gendarmes sont sur les dents. Les voitures des services israéliens ont été banalisés. Plus de 16 à 20 gardes du corps font traditionnellement partie de la protection très rapprochée du premier Ministre. Les itinéraires et routes prisent par la délégation israélienne sont très certainement le secret défense le plus protégé en France ce jour.

10H34 Nissim Zvili, ancien ambassadeur d’Israël en France : « Je crois que cette visite est importante parce que c’est une des visites que Benyamin Netanyahu se permet de faire au milieu d’une campagne électorale qui va être très dure (des élections législatives anticipées auront lieu en janvier prochain). Ça veut dire qu’il reconnaît le rôle de la France et de l’Europe dans ce qui se passe dans la communauté internationale et surtout au Moyen-Orient. ». Murielle Paradon (journaliste).

Denis Charbit, professeur de sciences politiques : “la seule vraie pomme de discorde entre MM. Netanyahu et Hollande est l’absence de négociations avec les Palestiniens et la poursuite de la colonisation israélienne”. (Dans Le Point)

Freddy Eytan : “La visite du Premier ministre israélien à Toulouse, sur le lieu de l’attentat monstrueux contre une famille juive est à la fois politique et symbolique. Elle prouve le lien solide et l’attachement indéfectible entre Israël et les Juifs de France. Elle signale que l’époque de Vichy est certes révolue, mais il est du devoir des autorités françaises, de combattre inlassablement contre le terrorisme et contre la haine du Juif, en garantissant la sécurité absolue de notre communauté, qui elle, demeure toujours fidèle à la France et aux lois républicaines”.

Mercredi (8h40). Benjamin Netanyahou s’est envolé mercredi matin pour une visite de deux jours en France durant laquelle il doit rencontrer le président français. Ce jour Benjamin Netanyahou rencontrera, outre François Hollande, son homologue Jean-Marc Ayrault et le chef de la diplomatie Laurent Fabius.

BIO-EXPRESS. Benyamin Netanyahou, transcrit en anglais Benyamin Netanyahu, né le 21 octobre 1949 à Tel Aviv, est l’actuel premier ministre d’Israël. Membre du Likoud, il est Premier ministre de 1996 à 1999, date de sa défaite face à Ehud Barak. Il est surnommé Bibi

Le 20 février 2009, malgré la seconde place du Likoud aux élections législatives, le président Shimon Peres le charge de former un nouveau gouvernement. Le deuxième gouvernement Netanyahou est investi le 31 mars 2009, par une majorité de 69 voix contre 45. Il accorde une place non négligeable aux nationalistes, aux ultra-orthodoxes et aux travaillistes. Benyamin Netanyahou succède ainsi à Ehud Olmert au poste de Premier ministre le lendemain.

En septembre 2012. IsraelValley :"Quatre mois après son élection, le Président Hollande a trouvé le bon moment pour discuter au téléphone avec son interlocuteur israélien. La cheffe de l’opposition israélienne (socialiste) avait pour sa part déjà rencontré François Hollande en Aout 2012. Guysen: "Le président français et le Premier ministre israélien se sont entretenus par téléphone pour discuter de l’Iran et de la Syrie. Le président de la République s’est entretenu par téléphone en fin d’après-midi avec le Premier Ministre de l’Etat d’Israël, M. Benjamin Nétanyahou. Ils ont eu un échange approfondi sur les principales questions d’actualité internationale et régionale.

S’agissant de la question nucléaire iranienne, le Président de la République a rappelé la détermination de la France pour que l’Iran suspende l’ensemble de ses activités sensibles et met en œuvre les résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies et de l’Agence Internationale de l’Energie atomique.

Il a indiqué que la France assumerait pleinement ses responsabilités pour renforcer les sanctions à l’encontre de l’Iran tant qu’il ne se conformera pas à la légalité internationale. Le Chef de l’Etat a également affirmé la nécessité de trouver une solution diplomatique à cette crise".

Les experts de la Banque d’Israël (qui ont beaucoup d'imagination!) planchent actuellement sur un scénario catastrophe engendré par une inflation galopante, la hausse des taux d’intérêt et du chômage, une hausse des prix de l’immobilier de 25 %, une chute de l’indice boursier de 40 %, ainsi qu’un total de 40 milliards de shekels de prêts irrécouvrables. Les exportations de ...

IsraelValley Plus | Économie

Si son rapport semi-annuel sur la stabilité financière se concentre principalement sur les risques du marché immobilier, la Banque d’Israël en a également consacré une partie non négligeable sur la forte augmentation des crédits aux ménages sur les dernières années, et sur les risques qu’une telle situation implique. Selon l’institution, les crédits accordés aux ménages (...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Économie

Andrew Cuomo, gouverneur de New York, prévient: « C’est très simple, si vous boycottez Israël, New York vous boycottera ». Il calquait alors sa stratégie sur celle adoptée pour cibler les banques et les entreprises européennes qui commerçaient avec l’Iran, à savoir que ces dernières voyaient leurs avoirs gelés sur le lucratif marché américain. La menace de Cuomo fait partie...

IsraelValley Plus | Économie

La société israélienne SodaStream International étend sa production dans le Parc industriel Idan Haneguev près de Lehavim dans le sud d’Israël. Elle a notamment embauché 300 nouveaux employés sur les trois derniers mois. 70 salariés devraient également être engagés dans les prochaines semaines. Aujourd’hui, la multinationale compte 1400 employés dans ce parc, dont un tiers d...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Économie

Les automobilistes israéliens paieront plus cher leur voiture dès le 1 janvier 2017. La taxe éco gonflera les prix de quelques milliers de shekels. Bizarrement, h4. les voitures de luxe ne seront pas touchées. Les petites voitures dites mini verront leur prix augmenter de 1500 à 3000 shekels et curieusement les voitures hybrides augmenteront sensiblement. Ces voitures très peu gourmand...

IsraelValley Plus | Économie

22 ans après l’accord de paix avec la Jordanie, Israël est sur le point de renforcer ses relations avec son voisin par le biais d’initiatives conjointes. Début juillet, une délégation menée par le ministre-adjoint à la coopération régionale Ayoob Kara a rencontré le premier ministre jordanien Hani Al-Muki. Les deux parties se sont alors entendues sur une coopération plus importan...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Économie

Par Nathalie Hamou (thegoodlife) : "Premier « génériqueur » mondial, ce champion israélien a également su miser sur les médicaments innovants". La cérémonie s’est déroulée début ­décembre dans un grand hôtel de Tel-Aviv, devant le gotha du monde des affaires israélien. Désigné homme de l’année 2015 par le quotidien des affaires Globes, Erez Vigodman, qui a repris, ...

IsraelValley Plus | Économie

Depuis plus de 20 ans, Israël connaît un phénomène unique : Le dynamisme du pays et sa jeunesse donne à ses habitants l'envie de développer leur propre projet. Beaucoup d’israéliens ont la fibre entrepreneuriale due à une combinaison de facteurs uniques. Le gouvernement joue un rôle actif, et finance l'innovation via 21 structures et centres de recherche et développement, comme...

Jessica Philippe Consulting | Économie

Peut-être passées inaperçues, elles ont pourtant leur importance. Quelques nouvelles qu'il ne fallait pas rater ce week-end. 1. Teva vend pour 15 milliards d’obligations : Jeudi dernier, le groupe israélien Teva a annoncé avoir vendu 15 milliards de dollars d’obligations. L’objectif ? Permettre l’acquisition de la division des génériques de la multinationale pharmaceutique ...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Économie

A l’occasion de la conférence “Israël, la clé du Moyen-Orient ?” organisée par Herez Israël et accueillant Olivier Rafowicz, colonel de réserve et ancien porte-parole de Tsahal, ainsi qu’Avi Pazner, ancien ambassadeur d’Israël en France, Israël Valley est allé à la rencontre de Jérôme Jarmoune et Laurent Perez associés directeur de la structure en Israël et de Dan Cal...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Économie

Rami Lévy, le propriétaire de la chaîne de supermarchés à bas prix qui porte son nom, a décidé de construire entre Jérusalem et Ramallah le premier centre commercial israélo-palestinien. Certaines enseignes palestiniennes comme la boulangerie Sinokrot ou les bonbons Zalatimo ont déjà retenu des emplacements. Au total, 70 magasins ouvriront dans un peu plus d'un an. Rami Lévy tab...

IsraelValley Plus | Économie

Le ministère des Finances israélien, qui a déjà fait le tour des conséquences du retrait du Royaume-Uni dans un rapport récemment publié, pense quant à lui que le Brexit peut être une chance pour Israël : „Il est possible que la sortie de la Grande-Bretagne de l’UE améliore les chances d’Israël en matière de compétitivité sur le marché européen“. En effet, Israël s...

IsraelValley Plus | Économie

Selon Investing.com : "Israël: Les marchés actions ont terminé la séance en baisse ce jeudi; le repli des secteurs Communication, Pétrole et gaz, et Immobilier a contribué à cette baisse. En clôture à Tel Aviv, l'indice Tel Aviv 25 a lâché 0,04%. La meilleure performance de la séance pour l'indice Tel Aviv 25 est à mettre au crédit du titre Mylan NV (TA:MYL) en hausse de 1,4...

IsraelValley Plus | Économie

Netanyahou et les ministre des Finances Moshé Kahlon ont décidé d’une nouvelle baisse du taux de l’impôt sur les sociétés pour le budget 2017-2018. Il devrait passer en deux étapes de 25% à 23%, ce qui est un plancher historique. LPH : "Dans le budget actuel, ce taux avait déjà été ramené de 26,5% à 25%. Cette mesure devrait encourager les investissements, créer de l’em...

IsraelValley Plus | Économie

1. L’israélien Delek lorgne sur les champs gaziers de la mer du Nord : Le Groupe Delek, géant israélien du gaz a annoncé être en négociation avec la société d’exploitation pétrolière et gazière EnQuest PLC, basée au Royaume-Uni, pour l’acquisition de 20% des droits d’exploration et les licences de production pour le champ “Kraken”. Ce dernier est situé dans les eaux...

Nathan Driot | Économie