Oct 31

ISRAELVALLEY. FRANCE ISRAËL. PARIS MATCH DIFFUSE L'INTERVIEW DE NETANYAHOU. "Nous avons maintenu une croissance positive et nous sommes capables de mener une politique économique responsable".

Authors picture

Daniel Assayah (Tel-Aviv) | News

Headline image

Lors d’un débat lors de la conférence GO4Europe qui a eu lieu en début de semaine au Hilton de Tel-Aviv, Roger Cukierman, l’ancien Président du CRIF, dans le cadre d’une table ronde qu’il animait sur l’image d’Israël dans le monde, reprochait une certaine passivité aux leaders israéliens en matière de communication internationale. Il semble que les israéliens réagissent vraiment au manque de reactivité évident face au déluge d’articles négatifs sur Israël. La preuve. L’interview qui suit fait parler B. Netanyahou sans le censurer. Sans langue de bois.

Paris Match (Copyrights, tous droits réservés) (1). Vous avez décidé de vous rendre à Toulouse. Là, des enfants juifs ont été assassinés, en mars dernier, par un jeune musulman français qui se vantait de liens avec Al-Qaïda et avançait comme explication de ces crimes : “Les juifs ont tué nos frères et nos sœurs en Palestine.” Vous sentez-vous concerné par cet argument et quel message délivrerez-vous dans ce lieu symbolique ?

Benyamin Netanyahou. Massacrer des enfants, c’est la barbarie à l’état pur. Et toute tentative de l’expliquer, la ­justifier, l’excuser est absurde. Je vais à Toulouse pour ­exprimer ma solidarité envers les victimes du terrorisme, juives ou non, et appeler à agir contre les terroristes et les Etats qui les ­soutiennent.

Dans un livre, vous aviez prévu les événements du 11 septembre et évoquez souvent “la naïveté des juifs qui n’ont pas compris qu’il fallait quitter l’Europe à la fin des années 30”… Après l’affaire Merah et le récent démantèlement d’un réseau islamiste à Strasbourg, conseilleriez-vous aux juifs de France de partir ?

Le gouvernement français est très déterminé à combattre l’antisémitisme et fait le nécessaire contre “ses” terroristes. François Hollande m’en a assuré comme, du reste, son pré­décesseur, Nicolas Sarkozy. Les dirigeants français ont compris que ce combat n’est pas seulement important pour les citoyens juifs de France, mais aussi pour la France elle-même. Pour le reste, en tant que Premier ministre d’Israël, je souhaite évidemment que chaque juif revienne ici, chez lui, sur sa terre.

Qu’attendez-vous de ce tête-à-tête avec François Hollande ?
Depuis qu’il est président, nous avons eu des échanges téléphoniques intéressants que j’ai hâte d’approfondir. Il ne s’agit pas simplement de cimenter les relations franco-­israéliennes, mais également d’évoquer les fortes convulsions qui secouent notre région.

En premier lieu, je veux discuter avec lui des façons concrètes d’intensifier les sanctions contre l’Iran. Il va falloir aussi nous atteler ensemble pour combattre le terrorisme. Il ne faut pas résumer cela à une affaire de religion. C’est un combat entre modérés, et des radicaux qui, par la force, voudraient nous ramener à des valeurs édictées en des temps très reculés et peu joyeux…

Un choc des civilisations ?
Oui, un combat pour continuer d’aller de l’avant dans une société moderne, prospère, libre, reconnaissant les droits de tous, des femmes, des minorités, des enfants, des adolescents… Israël, qui vit dans une région aux mentalités parfois étroites, est depuis longtemps à la pointe de ce combat.

“D’ici à quatre ans, promettait le secrétaire général de la Maison-Blanche, Rahm Emanuel, en 2009, il y aura un accord permanent de coexistence entre Israël et les Palestiniens sur la base de deux Etats pour deux peuples. Et peu importe qui sera le Premier ministre alors !” Il rêvait ?

C’est vrai, ces quatre années sont des années perdues du point de vue des avancées vers la paix. Mais c’est très dif­ficile de songer à un résultat quand les Palestiniens refusent de s’asseoir à une table pour négocier sans conditions préalables. Ce n’est pas faute de le leur proposer. Une seule fois le président Abbas est venu ici, chez moi, alors qu’il n’est qu’à 7 kilo­mètres. Je lui ai proposé d’aller le voir à Ramallah, mais il a décliné. J’espère qu’il changera d’avis, car c’est autant dans son intérêt que dans le nôtre.

L’annonce, le 18 octobre, de la construction de 800 logements à Jérusalem-Est n’a pas soulevé d’objection du côté de Washington. Est-ce à dire que vous avez fait fléchir Obama ?

Pourquoi se serait-il insurgé ?
Il ne faut pas désespérer du printemps arabe. Les nouvelles technologies peuvent changer les mentalités

Parce qu’il n’a eu de cesse de vous demander de geler votre politique de construction en territoire palestinien, afin, justement, de dégeler le processus de paix…

Jérusalem n’est pas un territoire occupé. Jérusalem unifiée est, depuis trois mille ans, la capitale du peuple juif et nous sommes déterminés à ce qu’elle le reste.

Pas une seule visite de Barack Obama sur vos terres pendant son mandat alors qu’il est passé par l’Egypte. Pensez-vous qu’il n’a pas d’affection particulière pour Israël ?

Je crois que tous les présidents des Etats-Unis ont une relation particulière à Israël, ne serait-ce que parce que leur pays, leurs concitoyens ont une relation particulière au nôtre. Nous avons tant de vues et de valeurs communes !

L’attendez-vous, s’il est réélu ?
Il est le bienvenu… Mais je me garderai de tout autre commentaire concernant les élections américaines à venir.

Pour la première fois de son histoire, Israël a connu des manifestations contre la vie chère et vous avez dû vous résoudre à des mesures d’austérité. Vivez-vous dans la hantise d’un scénario catastrophe, à la grecque, et d’une sanction des agences de notation internationales ?

Beaucoup de pays ont souffert et souffrent des tur­bulences économiques sans précédent que nous traversons tous. Certaines puissances, à commencer par les Etats-Unis, ont vu leur notation dégradée. Celle de notre pays, pourtant petit, a progressé ! Cela peut durer, nous avons la capacité de maintenir une croissance positive et sommes capables de mener une politique économique responsable.

Pourquoi avoir décidé d’organiser des élections anticipées le 22 janvier 2013, neuf mois avant le terme de votre mandat ?

Face aux défis économiques qui nous attendent, il faut un nouveau Parlement apte à voter, au plus vite, sans pinailler, un budget responsable.

Alors que vous et votre parti, le Likoud, êtes en tête des sondages, pourquoi avoir lié, la semaine dernière, votre destin politique à celui d’Avigdor Lieberman, ministre des Affaires étrangères, par une alliance avec son parti ultranationaliste ? Cela signifie-t-il un virage à droite toute ?

Il y a tant de petits partis en Israël que gouverner n’est pas chose aisée. En créant de véritables blocs d’alliance, j’espère trouver la majorité stable qu’il faut pour entamer certaines réformes qui ne peuvent plus attendre, notamment sur le plan domestique. Revenir à des coalitions fortes est sain pour la démocratie.

Avigdor Lieberman est bien plus pragmatique qu’on ne l’imagine. Beaucoup de mes prédécesseurs l’ont eu dans leur gouvernement sans que cela ébranle leur politique. A mes côtés, il n’a pas refusé de faire des gestes en faveur de la paix. En ce qui concerne la politique étrangère, selon nos accords, je continuerai d’y veiller très directement, comme je l’ai fait ces quatre dernières années.

Printemps arabes, hivers islamistes ?
Il ne faut pas désespérer. Je crois que le vent de liberté porté par les nouvelles technologies peut balayer les dogmes et provoquer un vrai changement dans les mentalités au Moyen-Orient. On parle de jeunes dont les esprits ont été contrôlés, auxquels on a dénié le droit au savoir, le droit de choisir. La propagation des réseaux sociaux finira par générer les doutes, la curiosité, les questionnements nécessaires à l’ouverture de leurs esprits. Mais c’est un processus complexe, lent, qui n’ira pas sans soubresauts. Il faut rester vigilant.

Pensez-vous que Nicolas Sarkozy a bien fait de pousser la communauté internationale à agir en Libye contre le régime de Mouammar Kadhafi ?
Oui…Point final

Retrouvez l’intégralité de cet entretien exclusif dans Paris Match n°3311 du 1er au 7 novembre 2012

Source: (1) http://www.parismatch.com

BUDGET : Un rapport du Haaretz indique que le budget israélien de la Défense devrait être revu à la hausse et atteindre 70 milliards de shekels (environ 14 milliards d'euros) en raison des dépenses supplémentaires occasionnées par l’opération Bordure protectrice dans la bande de Gaza. Le ministère israélien de la Défense a réclamé une augmentation de 11 milliards de shekels (près de 2.2 milliar...

IsraelValley Desk | News

Un garçon de quatre ans, Daniel Tregerman, a été tué vendredi en début de soirée suite à l’explosion d’un obus de mortier sur une voiture dans un kibboutz de la région Shaar Hanegev au sud d’Israël. L’engin avait été tiré de la région de Shejajiah (Gaza). i24News : "L’enfant a succombé à ses blessures quelques instants après l’explosion. La branche armée du Hamas a revendiqué quelques minut...

i24News et IsraelValley | News

La confiance des Israéliens envers leur Premier ministre Benyamin Netanyahou a fortement baissé depuis le début de la guerre menée contre le Hamas dans la bande de Gaza, selon un sondage rendu public jeudi. Le pourcentage de personnes qui jugent positivement l'action du Premier ministre est tombé à 53%, alors que les Israéliens qui jugent négativement Benyamin Netanyahou atteint 33%, le rest...

i24News | News

L'homme d'affaires franco-israélien Edouard Cukierman est de plus en plus actif en Chine. Un fonds spécial a été crée récemment par ses soins pour alimenter des partenariats sino-israéliens. Une première annonce d'investissement de $42 Millions a été faite en juillet et qui concerne Lamina Technologies (Israël). SUISSE. Lamina est un fabricant suisse d’outils de coupe en carbure, installé en...

Youval Barzilay (Tel Aviv) | News

La police israélienne a découvert jeudi matin qu'un des abris censés protéger les civils contre les tirs de roquettes palestiniens avait été transformé par d'astucieux opportunistes en salle de jeux clandestine doublée d'une plantation de cannabis, a-t-elle indiqué. Les habitants du sud d'Israël exposés depuis un mois aux tirs de roquettes de la bande de Gaza passent de nombreuses heures, vo...

IsraelValley Desk | News

L'aéroport Ben Gourion fonctionne. Aucun retard ni annulation ce matin. Un responsable du Hamas avait déclaré mercredi que son mouvement avait « décidé de riposter à l’agression » d’Israël en faisant de l’aéroport David Ben Gourion de Tel Aviv une "cible d’attaque" . Selon (1) : En réponse aux bombardements israéliens sur Gaza qui ont repris mardi 19 août après une courte trêve, le Hamas men...

Eyal Kaddosh (Tel Aviv) | News

"Mousa Abou Marzouk, un dirigeant du Hamas a accusé mercredi Israël d’avoir tenté d’éliminer dans un raid aérien le chef militaire du mouvement islamiste, Mohammed Deif. Les autorités sanitaires palestiniennes ont déclaré que trois personnes ont été tuées dans l’attaque, dont une fille de trois ans et une femme. La troisième victime n’a pas été identifiée. Les Brigades Izz ad-Din al-Qassam o...

Dan Rosh (Tel Aviv) | News

Les israéliens ont besoin de souffler après la guerre. Ainsi des informations relativement "anodines" prennent actuellement une place démesurée dans les médias du pays. C'est le cas d'une donation de zèbres et lions d'Israël à l'Inde qui pose problème car ... deux lions offerts aux indiens vont être obligés de voyager sur 1700 kilomètres en camion pour retrouver leur place définitive dans un zo...

Igal Klatzmann (Rehovot) | News

BREAKING NEWS. ACCORD DE CESSEZ - LE - FEU. Selon des sources Egyptiennes et Palestiniennes un accord de prolongations de cessez-le feu aurait été signé entre Israël et le Hamas. La télévision israélienne n'a pas encore confirmé d'accord de manière formelle. Ynet et JPost donnent des versions contradictoires. France Info (correspondant en Israël) : "Selon un haut responsable palestinien qui par...

IsraelValley Desk | News

Tesco, la plus grande chaîne de supermarchés britanniques, a annoncé qu’elle allait cesser de vendre des produits fabriqués provenant de Cisjordanie à partir du mois de septembre. Tesco possède des magasins en Europe continentale, en Amérique du Nord et en Asie. Tesco, qui a été fondée par un homme d’affaires juif Jack Cohen, a été au centre d’un certain nombre de controverses concernant sa ...

Times of Israel | News

Bonne nouvelle pour les israéliens qui se rendent en Jordanie. Après plus de trois semaines de fermeture des activités, Royal Jordanian, la compagnie aérienne nationale de la Jordanie, reprend ses vols. Elle opère des vols nationaux et internationaux sur quatre continents depuis sa plate-forme de correspondance à l'aéroport international Queen Alia d'Amman. Elle fait partie de l'alliance Onewor...

Igal Klatzmann | News

Situé à – 400 mètres au-dessous du niveau de la mer, le kibboutz surplombe Yam a Melah (la mer morte). Mais l’endroit le plus extraordinaire de ce kibboutz c’est certainement son jardin botanique. Cet espace accueille une variété considérable de plantes et d’arbres tout aussi exceptionnels les uns que les autres. Plus de 1000 espèces provenant des quatre coins du globe vivent ici, sous le s...

IsraelValley Desk | News

Un groupe de thérapeutes artistiques américains ont rendu visite aux localités israéliennes proches de la bande de Gaza afin de prévenir et de guérir le trouble de stress post-traumatique (TSPT) chez les enfants du sud d'Israël. Avec des techniques des plus sophistiquées, le groupe a rencontré les jeunes enfants qui ont souffert de la menace de roquettes ainsi que de la présence de tunnels t...

i24News | News

Les négociations entre Israël et le Hamas en Egypte se poursuivent. Une prolongation du cessez-le feu est acceptée par les deux parties. Selon des négociateurs palestiniens, Israël consentirait à alléger les restrictions à deux points de passage de la frontière entre Gaza et le territoire israélien, l'un pour les personnes, l'autre pour les biens. Ce dernier serait sous supervision internationa...

IsraelValley Desk | News

Robin Williams, un acteur prolifique qui a gagné les cœurs de millions de personnes avec ses personnages charmants et comiques, est décédé lundi dans ce qui semble être un suicide. Il a joué des rôles mémorables et émouvants tels que Mme Doubtfire, Mork, et le Génie. Il était âgé de 63 ans. Williams a été déclaré mort à son domicile de San Francisco Bay Area lundi, selon le bureau du shérif ...

IsraelValley Desk | News