Oct 31

ISRAELVALLEY. FRANCE ISRAËL. PARIS MATCH DIFFUSE L'INTERVIEW DE NETANYAHOU. "Nous avons maintenu une croissance positive et nous sommes capables de mener une politique économique responsable".

Authors picture

Daniel Assayah (Tel-Aviv) | News

Headline image

Lors d’un débat lors de la conférence GO4Europe qui a eu lieu en début de semaine au Hilton de Tel-Aviv, Roger Cukierman, l’ancien Président du CRIF, dans le cadre d’une table ronde qu’il animait sur l’image d’Israël dans le monde, reprochait une certaine passivité aux leaders israéliens en matière de communication internationale. Il semble que les israéliens réagissent vraiment au manque de reactivité évident face au déluge d’articles négatifs sur Israël. La preuve. L’interview qui suit fait parler B. Netanyahou sans le censurer. Sans langue de bois.

Paris Match (Copyrights, tous droits réservés) (1). Vous avez décidé de vous rendre à Toulouse. Là, des enfants juifs ont été assassinés, en mars dernier, par un jeune musulman français qui se vantait de liens avec Al-Qaïda et avançait comme explication de ces crimes : “Les juifs ont tué nos frères et nos sœurs en Palestine.” Vous sentez-vous concerné par cet argument et quel message délivrerez-vous dans ce lieu symbolique ?

Benyamin Netanyahou. Massacrer des enfants, c’est la barbarie à l’état pur. Et toute tentative de l’expliquer, la ­justifier, l’excuser est absurde. Je vais à Toulouse pour ­exprimer ma solidarité envers les victimes du terrorisme, juives ou non, et appeler à agir contre les terroristes et les Etats qui les ­soutiennent.

Dans un livre, vous aviez prévu les événements du 11 septembre et évoquez souvent “la naïveté des juifs qui n’ont pas compris qu’il fallait quitter l’Europe à la fin des années 30”… Après l’affaire Merah et le récent démantèlement d’un réseau islamiste à Strasbourg, conseilleriez-vous aux juifs de France de partir ?

Le gouvernement français est très déterminé à combattre l’antisémitisme et fait le nécessaire contre “ses” terroristes. François Hollande m’en a assuré comme, du reste, son pré­décesseur, Nicolas Sarkozy. Les dirigeants français ont compris que ce combat n’est pas seulement important pour les citoyens juifs de France, mais aussi pour la France elle-même. Pour le reste, en tant que Premier ministre d’Israël, je souhaite évidemment que chaque juif revienne ici, chez lui, sur sa terre.

Qu’attendez-vous de ce tête-à-tête avec François Hollande ?
Depuis qu’il est président, nous avons eu des échanges téléphoniques intéressants que j’ai hâte d’approfondir. Il ne s’agit pas simplement de cimenter les relations franco-­israéliennes, mais également d’évoquer les fortes convulsions qui secouent notre région.

En premier lieu, je veux discuter avec lui des façons concrètes d’intensifier les sanctions contre l’Iran. Il va falloir aussi nous atteler ensemble pour combattre le terrorisme. Il ne faut pas résumer cela à une affaire de religion. C’est un combat entre modérés, et des radicaux qui, par la force, voudraient nous ramener à des valeurs édictées en des temps très reculés et peu joyeux…

Un choc des civilisations ?
Oui, un combat pour continuer d’aller de l’avant dans une société moderne, prospère, libre, reconnaissant les droits de tous, des femmes, des minorités, des enfants, des adolescents… Israël, qui vit dans une région aux mentalités parfois étroites, est depuis longtemps à la pointe de ce combat.

“D’ici à quatre ans, promettait le secrétaire général de la Maison-Blanche, Rahm Emanuel, en 2009, il y aura un accord permanent de coexistence entre Israël et les Palestiniens sur la base de deux Etats pour deux peuples. Et peu importe qui sera le Premier ministre alors !” Il rêvait ?

C’est vrai, ces quatre années sont des années perdues du point de vue des avancées vers la paix. Mais c’est très dif­ficile de songer à un résultat quand les Palestiniens refusent de s’asseoir à une table pour négocier sans conditions préalables. Ce n’est pas faute de le leur proposer. Une seule fois le président Abbas est venu ici, chez moi, alors qu’il n’est qu’à 7 kilo­mètres. Je lui ai proposé d’aller le voir à Ramallah, mais il a décliné. J’espère qu’il changera d’avis, car c’est autant dans son intérêt que dans le nôtre.

L’annonce, le 18 octobre, de la construction de 800 logements à Jérusalem-Est n’a pas soulevé d’objection du côté de Washington. Est-ce à dire que vous avez fait fléchir Obama ?

Pourquoi se serait-il insurgé ?
Il ne faut pas désespérer du printemps arabe. Les nouvelles technologies peuvent changer les mentalités

Parce qu’il n’a eu de cesse de vous demander de geler votre politique de construction en territoire palestinien, afin, justement, de dégeler le processus de paix…

Jérusalem n’est pas un territoire occupé. Jérusalem unifiée est, depuis trois mille ans, la capitale du peuple juif et nous sommes déterminés à ce qu’elle le reste.

Pas une seule visite de Barack Obama sur vos terres pendant son mandat alors qu’il est passé par l’Egypte. Pensez-vous qu’il n’a pas d’affection particulière pour Israël ?

Je crois que tous les présidents des Etats-Unis ont une relation particulière à Israël, ne serait-ce que parce que leur pays, leurs concitoyens ont une relation particulière au nôtre. Nous avons tant de vues et de valeurs communes !

L’attendez-vous, s’il est réélu ?
Il est le bienvenu… Mais je me garderai de tout autre commentaire concernant les élections américaines à venir.

Pour la première fois de son histoire, Israël a connu des manifestations contre la vie chère et vous avez dû vous résoudre à des mesures d’austérité. Vivez-vous dans la hantise d’un scénario catastrophe, à la grecque, et d’une sanction des agences de notation internationales ?

Beaucoup de pays ont souffert et souffrent des tur­bulences économiques sans précédent que nous traversons tous. Certaines puissances, à commencer par les Etats-Unis, ont vu leur notation dégradée. Celle de notre pays, pourtant petit, a progressé ! Cela peut durer, nous avons la capacité de maintenir une croissance positive et sommes capables de mener une politique économique responsable.

Pourquoi avoir décidé d’organiser des élections anticipées le 22 janvier 2013, neuf mois avant le terme de votre mandat ?

Face aux défis économiques qui nous attendent, il faut un nouveau Parlement apte à voter, au plus vite, sans pinailler, un budget responsable.

Alors que vous et votre parti, le Likoud, êtes en tête des sondages, pourquoi avoir lié, la semaine dernière, votre destin politique à celui d’Avigdor Lieberman, ministre des Affaires étrangères, par une alliance avec son parti ultranationaliste ? Cela signifie-t-il un virage à droite toute ?

Il y a tant de petits partis en Israël que gouverner n’est pas chose aisée. En créant de véritables blocs d’alliance, j’espère trouver la majorité stable qu’il faut pour entamer certaines réformes qui ne peuvent plus attendre, notamment sur le plan domestique. Revenir à des coalitions fortes est sain pour la démocratie.

Avigdor Lieberman est bien plus pragmatique qu’on ne l’imagine. Beaucoup de mes prédécesseurs l’ont eu dans leur gouvernement sans que cela ébranle leur politique. A mes côtés, il n’a pas refusé de faire des gestes en faveur de la paix. En ce qui concerne la politique étrangère, selon nos accords, je continuerai d’y veiller très directement, comme je l’ai fait ces quatre dernières années.

Printemps arabes, hivers islamistes ?
Il ne faut pas désespérer. Je crois que le vent de liberté porté par les nouvelles technologies peut balayer les dogmes et provoquer un vrai changement dans les mentalités au Moyen-Orient. On parle de jeunes dont les esprits ont été contrôlés, auxquels on a dénié le droit au savoir, le droit de choisir. La propagation des réseaux sociaux finira par générer les doutes, la curiosité, les questionnements nécessaires à l’ouverture de leurs esprits. Mais c’est un processus complexe, lent, qui n’ira pas sans soubresauts. Il faut rester vigilant.

Pensez-vous que Nicolas Sarkozy a bien fait de pousser la communauté internationale à agir en Libye contre le régime de Mouammar Kadhafi ?
Oui…Point final

Retrouvez l’intégralité de cet entretien exclusif dans Paris Match n°3311 du 1er au 7 novembre 2012

Source: (1) http://www.parismatch.com

Mako, le site internet de la chaine Aroutz 2, publie un article intitulé « Demain, amendes pour les cyclistes à Tel Aviv ». A partir de ce dimanche, la police israélienne commencera à distribuer des amendes pouvant atteindre 250 shekels aux cyclistes empruntant les trottoirs. Cette nouvelle règle du code de la route sera appliquée aux cyclistes et aux vélos électriques qui ne respecteront p...

i24News | News

Après un partenariat avec la société Shlomo en Israël, Sixt ouvre une succursale parisienne, plateforme "qui facilitera les déplacements entre les deux pays". L'ouverture de cette succursale a pour vocation de répondre aux besoins grandissant d'une clientèle touristique et d'affaires depuis Paris, de leur garantir un service à des prix préférentiels et de leur faire bénéficier d'avantages exclu...

IsraelValley Plus | News

1. Un réseau de véhicules accessibles en libre service sera opérationnel courant 2017 à Tel Aviv. Les premiers modèles proposés seront toutefois des modèles thermiques. Les habitants de Tel Aviv disposeront d'un nouveau mode de transport courant 2017. C'est en effet à compter de cette date que la ville israélienne lancera son réseau de véhicules accessibles en libre service sur le modèle d'Auto...

IsraelValley Plus | News

Le nombre d'accidents graves de la route ne cesse d'augmenter en Israël. Nana10, le site d'information de la chaîne privée Aroutz 10, rapporte que plusieurs conducteurs accusés d'avoir enfreint le code de la route vont probablement rester impunis en raison des tribunaux surchargés. Des dizaines de milliers de cas sont actuellement en attente de jugement, selon un rapport, qui précise que les au...

i24News | News

Yaakov Berg, qui produit chaque année 250.000 bouteilles de vin Psagot, déclare "refuser des offres de plusieurs millions de dollars parce que ses investisseurs lui demandait de se relocaliser en Israël. "Je ne partirai jamais d'ici", affirme-t-il. Avec des vignobles plantés sur d’anciennes terrasses calcaires à 900 mètres d’altitude, la Psagot Winery propose des vins qui ont un lien avec la te...

IsraelValley Plus | News

BREAKING NEWS ISRAELVALLEY. Etat d'alerte maximale ce matin à l'aéroport de Tel Aviv. Un avion en provenance d'Egypte a été escorté par des jets militaires à l'atterrissage à Ben Gourion Airport. L'avion avait dévié de sa route sans explications. Selon Le Figaro: " Des avions de combat israéliens ont intercepté samedi un avion étranger qui ne s'était pas identifié avant de l'escorter jusqu'à...

Ilan Dreyfus | News

Aux Etats-Unis, sur la Côte Ouest, le bon vin coule à flot après la signature d'un accord aussi important pour les financiers américains. C'est le deal dont personne ne parle, car la firme israélienne rachetée par un groupe tentaculaire américain ne fait jamais parler d'elle. Et pourtant! Fransisco Partners (Etats-Unis) vient de se payer pour $400 Millions, SintecMedia (Jérusalem). Francisco Pa...

Eyal Federman | News

Des retards énormes ont lieu à l'aéroport Ben Gourion ce jour. La raison officielle : "des interférences provenant d'une radio pirate de Ramallah. Les agents de contrôle retardent les pour des raisons de sécurité". En fait des passagers bloqués à l'aéroport sont persuadés que "les pilotes se sont mis en grève". LE PLUS. Times : "Radio transmissions Thursday from the West Bank city of Ramalla...

Dan Rosh (Rehovot) | News

Intel va licencier 12.000 personnes dans le monde, soit environ 11% de ses effectifs, en raison d'une restructuration de ses activités due à la baisse des ventes d'ordinateurs personnels. En Israël, 10.000 personnes travaillent directement pour Intel et 20.000 autres travaillent pour des entreprises qui sont en affaires avec Intel. Intel, qui a longtemps été le leader mondial des micro-pr...

David Illouz | News

Les services du renseignement israélien utilisent les réseaux sociaux pour empêcher les attaques terroristes palestiniennes, selon une étude du journal The Economist. Plus de six mois après le début de la vague de violences palestiniennes contre les Israéliens, les responsables de la sécurité osent à peine parler d'une baisse des attaques. Alors que les ministres israéliens accusent les P...

i24News | News

Le commandant de la police de Jérusalem a déclaré "aucun doute, il s'agit bien d'un attentat". 21 personnes ont été blessées dans l'explosion d'un bus à Jérusalem, lundi après-midi. Le Magen David Adom a rapporté que des médecins et du personnel paramédical ont fourni des soins médicaux aux victimes, dont deux sont dans un état critique et six dans un état modéré. Ils ont été évacués vers...

i24News | News

LYON. ANNECY. PARIS. GRENOBLE. BEERSHEVA. NESS ZIONA. Disparition. Ce jour à 14 heures aura lieu, en présence de sa famille et de ses amis, l'inhumation de Joseph Rouach (1923 - 2016), père du Rédacteur en Chef de "IsraelValley" et Président de la CCIIF (Chambre de Commerce Israël France à Tel Aviv) à Ashkélone (Israël). Vieux Cimetière. (Cette annonce est faite pour répondre aux nombreuses...

IsraelValley Plus | News

Une émission d'investigation "Uvda" de la télévision israélienne a révélé au travers de témoignages accablants que le Héros était peut-être un violeur en série, un partenaire de gangsters israéliens, un tueur de Bédouins. Sa famille hurle au scandale. Netanyahou reste silencieux... pour l'instant. Rehavam (Gandhi) Zeevi (hébreu : רחבעם זאבי) (Jérusalem, 20 juin 1926 - 17 octobre 2l001) est ...

Eyal Model | News

Mieux vaut tard que jamais! Après des années d'hésitations, le Groupe Motorola va enfin installer en Israël un nouveau centre de R&D dédié à l 'internet des objets, au cyber. Le patron de Motorola Solutions Greg Brown était à Jérusalem pour annoncer la bonne nouvelle. A SAVOIR. Le ministère de la Défense avait signé il y a deux ans un accord avec Motorola qui livrera à Tsahal un nouveau rés...

Ilan Dreyfus (Tel Aviv) | News

Les Cinq salons les plus importants du pays pour les mois à venir. 1. IATI BIOMED. Semaine des sciences et technologies de la vie (24.05 - 26.05 2016). IATI BIOMED Israël, l'un grand rendez-vous international dans le domaine des Sciences de la Vie (Biotechs/ Medtechs/ Pharmas etc.) Selon Business France : "Plus de 100 entreprises françaises dans le domaine des biotechnologies, de la pharmac...

Ilan Katzir (Dizengoff Street) | News