Oct 30

ISRAELVALLEY-LE KRAV MAGA, MÉTHODE D’AUTODÉFENSE ISRAÉLIENNE,SE RÉPAND DANS LES SALLES DE SPORT EN FRANCE.Originairement crée en 1930 par I.Lichtenfeld pour protéger la communauté juive de Bratislava.

Authors picture

Myriam Rosenberg (Jérusalem) | News

Headline image

Autrefois réservé aux combattants israéliens, cet art martial, à mi-chemin entre tai-chi et boxe française, envahit les salles de sport et séduit de plus en plus de femmes. La preuve, des cours sont désormais conçus pour elles.

Nul besoin d’être sportive ou baraquée, l’acquisition de bons réflexes et la maîtrise de soi compensent largement le manque de force. On s’entraîne à simuler toutes sortes de situations imprévues, parfois même à jouer les Lara Croft en jupe étroite et talons aiguilles, histoire de refroidir le loulou tenté de piquer votre cher smartphone. Ici, point de pompes, les cours se terminent par de longs étirements et élongations inspirés de la méthode Pilates et du yoga. Trois bonnes raisons de se lancer. Après un échauffement de type fitness, on simule de brefs enchaînements de coups à l’aide des jambes et des bras, visant les points sensibles du partenaire -plexus, yeux ou entrejambe, protégé bien entendu par une coquille. Dans ce corps-à-corps, il faut être rapide et précis dans ses impacts, censés surprendre et déséquilibrer l’autre. Dès le premier cours, on prend un plaisir fou à coordonner et affûter ses gestes, au point d’oublier l’objectif premier, qui est l’autodéfense.

Entre le jeu de jambes pour approcher ou esquiver, les simulacres de coups de coude ou de paume, les torsions de hanches pour accompagner un lancer de genou, pas un muscle de notre corps n’est laissé en jachère. De plus, la recherche constante d’équilibre oblige à se tenir bien droite et donne un port de tête altier. En quelques séances, la silhouette entière s’affine et se raffermit.C’est incroyable comme ces gestes de défense sont simples et évidents. Bien sûr, il faut les répéter jusqu’à en maîtriser parfaitement la justesse, mais en quelques séances on devient vraiment efficace au point de gagner une toute nouvelle confiance en soi, aussi bien physique que morale. Car, sans être épuisant, ce sport est suffisamment intense pour faire oublier toutes les tensions.

INFORMATIONS

Une cinquantaine d’adresses de cours est réunie sur le site de la Fédération européenne de Krav-Maga: www.krav-maga.net

  • Association Paris Krav-Maga, Teddy de Baere.
  • Cours le samedi. 565 euros par an. 44, rue Daguerre, Paris (XIVe)
  • 01-43-22-19-85.
  • Ecole phocéenne de Krav-Maga, Samuel Nahon.
  • Cours le dimanche. 200 euros par an. 167, rue Paradis, Marseille (VIe)
  • 06-16-37-81-47.

ISRAELVALLEY PLUS

Le krav maga, également écrit krav-maga, est une méthode d’autodéfense israélienne. À l’origine, il a été créé par Imi Lichtenfeld, pour protéger la communauté juive de Bratislava dans les années 1930. Il a depuis été adopté par Tsahal et le Mossad, et par de nombreuses polices et troupes d’élite dans le monde. Il connaît également un relatif intérêt chez les civils.

Au début du xxe siècle, la ville de Bratislava, appartenant alors à l’Empire austro-hongrois abritait, à l’instar de nombreuses villes d’Europe de l’Est, une importante communauté juive ashkénaze. Samuel Lichtenfeld était détective et instructeur en chef de la police départementale, devenu célèbre pour ses nombreuses affaires élucidées et son enseignement de la self-defense. Son fils, Imi Lichtenfeld, né à Budapest en 1910, s’inspira grandement des activités de son père. Il remporta de nombreuses compétitions en lutte, boxe et gymnastique. Dans les années 1930, face à la montée du fascisme en Europe, Imi Lichtenfeld réunit autour de lui un groupe de jeunes athlètes dont la mission était de protéger la communauté juive locale. Il prit part à de nombreuses bagarres qui lui firent prendre conscience des différences entre les compétitions sportives et les « combats de rue ».

De par son action, il devint vite impopulaire auprès des autorités locales, et commença en 1940 un périple de deux ans qui le mena finalement en Palestine, après un passage dans les troupes britanniques. Il rejoignit alors la Haganah, formation para-militaire juive préfigurant la future armée israélienne. Il fit partie des troupes de choc, le Palmach, où il enseigna le kapap, la lutte et la gymnastique.

En 1948, Lichtenfeld rejoint Tsahal en tant que chef-instructeur pour l’éducation physique et le Kapap. Son objectif était de développer une méthode simple, efficace et rapidement assimilable pour répondre aux besoins de l’armée : les techniques sont nées d’un réajustement progressif rendu possible par les retours d’expérience sur le champ de bataille. Après une mission de deux années en Éthiopie, Lichtenfeld quitte le service actif en 1964. Il ouvre par la suite une école à Netanya et crée officiellement le krav-maga (littéralement « combat rapproché » en hébreu). C’est à cette époque, en novembre 1964 que Eli Avikzar commença à s’entrainer avec lui et finit par devenir instructeur principal. Il fut aussi la première ceinture noire de l’histoire du krav maga, remise par Imi Lichtenfeld le 5 janvier 1971.

Après le développement d’un contenu suivant des principes (exemple : chemin le plus court, défense et contre-attaque simultanées) mais restant cependant désordonné, Lichtenfeld et son équipe structurent avec ordre leurs découvertes pour pouvoir les enseigner (« j’avais pensé à créer un système applicable dans la réalité »).1980 marque le début de l’internationalisation du krav-maga, auparavant circonscrit au seul État d’Israël. Lichtenfeld autorise ses disciples les plus doués à enseigner cette méthode à travers le monde, entre autres Eyal Yanilov aux États-Unis, ou encore Kobi Lichtenstein en Amérique du Sud.
En 1984, la fédération de krav maga donne le grade de ceinture noire à deux élèves américains, Allen Feldman et Darren Levine. En 1985, Eli Avikzar partit aux États-Unis en tant que représentant de la fédération de krav maga puis y retourna pour y donner son premier entraînement au département de police de Los Angeles. En 1988, Imi Lichtenfeld délègue Richard Douïeb afin de représenter le Krav Maga en Europe.

Le FBI, la DEA, les marines, le GIGN et les SAS popularisèrent cette nouvelle forme de close combat auprès du grand public et de nombreux clubs commencèrent à proposer aux civils une façon différente de pratiquer la self-defense (principalement sous l’impulsion de Darren Levine en Amérique du Nord).
Le décès du fondateur en 1998 marque le début de dissensions au sein des instances dirigeantes. Peu avant sa disparition, Lichtenfeld affirmait encore que son vœu le plus cher était que « chaque enfant sache se défendre, élevé dans le respect d’autrui ».

L’objectif du krav-maga est d’apprendre à se défendre en un minimum de temps de formation. Le krav-maga n’est pas conçu comme un art mais comme une méthode de combat rapproché. Dans ce souci d’efficacité, le krav-maga est en perpétuelle évolution. On y retrouve toutefois un grand nombre de techniques de combat issues de la boxe pieds-poings, du jiu-jitsu et de la lutte. Les entraînements diffèrent de ceux des arts martiaux ou des sports de combat dans la mesure où le but n’est ni la compétition ni une pratique culturelle ou physique. À cela s’ajoutent l’absence de règles a priori et les priorités.La méthode devant être intégrée rapidement pour la formation des soldats, elle ne s’appuie pas sur des qualités physiques particulières et n’est donc pas réservée à des troupes d’élites. La simplicité est déterminante. Le krav-maga est basé sur les réflexes et la rapidité d’action. Des cours sont donnés depuis longtemps, sans danger, aux enfants.

Source: Cool Israël – Copyright © . Tous droits réservés.

REVELATION. Il fait partie des juifs les plus célèbres au monde dans la catégorie artiste-musique. Enrico Macias entre par la grande porte au Musée de la Diaspora en chantant "Zingarella". Le Musée de la Diaspora (ou Beth Hatefutsoth) présente le célèbre chanteur Enrico Macias au côté de Bob Dylan dans sa toute nouvelle aile visitée par IsraelValley cette semaine. L’artiste a souve...

Dan Rosh (Tel Aviv) | News

Donald Trump, le candidat républicain à la présidence américaine, a suscité l'indignation samedi après la publication d'un tweet s'attaquant à sa rivale démocrate, Hillary Clinton, qu'il qualifie de "candidate la plus corrompue de tous les temps". Sur ce tweet de Donald Trump, le visage d'Hillary Clinton figure à côté d'une étoile rouge à six branches dans laquelle est inscrit: ...

IsraelValley Plus | News

Young Sohn, président et chef stratégique de Samsung Electronics : « Notre souhait est de continuer à augmenter nos investissements en Israël, » a-t-il déclaré. Donc si vous avez de bonnes idées, « parlons-nous ». Times of Israel : "Environ 600 personnes ont assisté très récemment au Sommet de l’innovation de Samsung à Tel Aviv, durant lequel Young Sohn a présenté la visio...

IsraelValley Plus | News

L’actualité du dimanche 17 juillet 2016 en trois informations : 1. Moins d’impôts pour les géants du high-tech ? Le ministre des finances, Moshe Kahlon, a annoncé qu’il soutiendrait une proposition de réduction des taxes à destination des grandes sociétés de haute-technologie en Israël. Une telle mesure préviendrait selon lui la fuite des centres de développement des socié...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | News

Le comité de construction et de planification du district de Tel Aviv a approuvé ce jeudi un plan général de couverture de l’autoroute Ayalon. D’ici à deux à quatre ans, un plan d’urbanisme devra être voté pour mettre en oeuvre cette couverture. Le coût d’un tel projet est estimé à 2 milliards de dollars, devenant ainsi le programme d’aménagement le plus important de la mu...

Avi Mondeil (Tel Aviv) | News

La télévision israélienne a consacré hier soir une émission spéciale en prime time sur l'attentat de Nice. Dans un déluge de mots venant d'un "club fermé" de journalistes israéliens qui peuvent parler de tout (Turquie, Grèce, Italie, Japon, Inde, Sécurité, Sexe, Divorce, Thorah, Shass, Chasse et pêche...) et qui connaissent la France (ils ont tous séjourné au Club Med !) enfin u...

IsraelValley Plus | News

François Hollande a annoncé, vendredi 15 juillet, la prolongation de trois mois de l’état d’urgence, qui devait initialement s’achever le 26 juillet, après l’attentat meurtrier qui a fait au moins 84 morts à Nice, jeudi. « Un projet de loi sera soumis au Parlement d’ici à la semaine prochaine », a-t-il précisé lors d’une allocution télévisée depuis le palais de l’Elys...

IsraelValley Plus | News

Chaque année, les grands oiseaux, oiseaux de proie et autres migrateurs arrivent en Israël après avoir volé des milliers de kilomètres. Certains arrivent épuisés, blessés, et ont besoin d’un traitement médical et parfois même de chirurgie. Les vétérinaires de cet hôpital ont réalisé qu’ils pourraient mieux traiter les oiseaux s’ils avaient une banque de sang pour eux par...

IsraelValley Plus | News

Ehud Olmert, actuellement en prison, s’est vu accorder un congé de 48 heures pour la première fois depuis le début de ses 18 mois de prison pour corruption et entrave à la justice en février. Après avoir rejeté ses deux précédentes demandes d’autorisation, le Service pénitentiaire israélien a déterminé qu’Olmert était admissible pour une permission de sortie où il purge sa ...

IsraelValley Plus | News

Où sont les bons et honnêtes emplois en Israël ? Le site d’informations The Times of Israel se pose la question en ces termes, alors que le secteur du high-tech, en plein essor dans l’Etat hébreu, regorge d’emplois douteux. Selon le site, 10 % des compagnies high-tech israéliennes seraient frauduleuses, ce qui représente 30 % des revenus du secteur. A son arrivée en Israël, Rya...

IsraelValley Desk | News

Elie Wiesel, est mort samedi, a annoncé le mémorial de l’Holocauste Yad Vashem à Jérusalem. Un porte-parole du mémorial a confirmé à l’AFP le décès de ce célèbre écrivain juif américain aux 57 livres, dont « La Nuit », publié en 1955, dans lequel il relate la mort de sa famille dans les camps nazis. Il est mort à l’âge de 87 ans et vivait aux Etats-Unis. Adolescent, i...

IsraelValley Plus | News

Au Salon Viva Technology Via a été sans cesse citée comme "startup de l'avenir". La start-up israélienne a bouclé une levée de 100 millions de dollars. Forte de son succès à New York, Via affiche des ambitions mondiales pour sa solution technologique. Selon la startup VIA (Israël) : “Avec les infrastructures de transport existantes qui s’efforcent et parfois échouent à satisf...

IsraelValley Plus | News

Depuis que les autorités ont autorisé les entreprises de sécurité israéliennes à utiliser des drones pour localiser les voitures volées, la société Ituran a enregistré ses premiers succès : l’un de ses drones a, entre autres, localisé une voiture volée dans les territoires sous administration de l’autorité palestinienne, ce qui a permis de la récupérer et de la rendre à son...

IsraelValley Plus | News

L’homme d’affaires franco-israélien Patrick Drahi a racheté en septembre 2015, par l’intermédiaire de son groupe Altice et pour 17,7 milliards de dollars, le deuxième câble-opérateur des États-Unis : Cablevision. Un investissement qui permet aujourd’hui à l’entrepreneur d’y prévoir l'implantation de la chaîne i24 News dès cette année. Lancée, en 2013 avec Frank Mell...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | News

Commence ce jour la 1ere édition du salon Viva Technologie, organisé par Publicis et Les Échos à Paris. Près de 30.000 visiteurs et 5.000 participants sont attendus au salon du numérique du 30 juin au 2 juillet porte de Versailles. IsraelValley sera en reportage ce jour sur le salon (un pavillon Israël sera inauguré ce jour). RTL : "Alors que Facebook va présenter les dernières ava...

IsraelValley Plus | News