Oct 29

ISRAELVALLEY. LÉGISLATIVES 2013: LES PARTIS POLITIQUES COURTISENT LA CLASSE MOYENNE. Les grandes formations politiques recrutent des candidats connus pour leur sensibilité sociale.

Authors picture

Jacques Bendelac, à Jérusalem | Économie

Headline image

Le social s’invite dans la campagne électorale israélienne. Les partis politiques ont bien compris que pour courtiser les classes moyennes et les catégories les plus défavorisées, un discours sécuritaire ne suffit plus; il leur faut adopter aussi un discours social. Et pour être crédible, rien de mieux que de recruter des candidats qui sont connus pour leur sensibilité sociale, ou qui ont œuvré en faveur des Israéliens les plus déshérités: les meneurs de la dernière “révolte des tentes” (pour Avoda), une éducatrice (pour Yesh Atid), un ex-leader politique (pour Shas), etc. Au Likoud, la désertion du ministre qui était devenu un symbole social, est désormais occultée par la fusion avec la liste Israël Beiteinou.

Le social redevient donc à la mode à l’occasion dans la campagne électorale: la lutte que vont se livrer les grands partis pour chaque séduire les électeurs ne fait que commencer.

Avoda : les leaders de la “révolte des tentes”

Les travaillistes de l’Avoda auront leurs candidats sociaux. Ils ont convaincu deux leaders de la « révolte des tentes » de l’été 2011 de les rejoindre: il s’agit d’Itsik Shmuli, le président de l’Union des Etudiants, et de Stav Shafir dont la chevelure rousse ne passait pas inaperçue parmi les manifestants de l’avenue Rothschild. Les deux nouvelles recrues vont permettre à Shelly Yehimovitz, qui préside aux destinées d’Avoda, de présenter une liste de candidats plus jeunes et motivés.

La plateforme électorale des travaillistes reprendra donc les grands slogans de la révolte sociale de l’été 2011: un logement accessible pour tous, une santé publique meilleure, une protection sociale plus efficace, etc. L’éducation sera symbolisée par Hili Tropper, un directeur d’école et éducateur portant kippa, qui vient de rejoindre les rangs de l’Avoda.

Yesh Atid : une éducatrice et des rabbins

Le parti de l’ancien journaliste Yaïr Lapid (“Yesh Atid” – un futur existe) a fait appel à deux jeunes inconnues pour incarner les préoccupations sociales de ses électeurs potentiels: Adi Kol, qui a créé et qui dirige, à l’Université de Tel Aviv, le projet “Access for All” destiné à intégrer dans un cursus universitaire les enfants issus des classes défavorisés, et l’avocate Karine Elharar, qui dirige le département de l’aide juridique à l’université Bar-Ilan.

Par ailleurs, le parti de Yaïr Lapid va présenter, sur sa liste électorale, 3 candidats religieux parmi les vingt premières places. Parmi eux: le rav Shay Piron de Petah-Tikva, qui sera le numéro deux de la liste, et le rav Dov Lipman qui habite à Bet-Shemesh et qui a combattu la discrimination contre les femmes dans sa ville.

Shas : une direction tricéphale

Finalement, Arié Dérhy a rejoint les rangs de Shas. L’accord imposé par le Rav Ovadia Yossef permet aux trois leaders du parti de conduire la campagne électorale: Ariel Attias, Elie Yshaï et Arié Dérhy. Le retour sur la liste de Shas d’Arié Dérhy, écarté après sa condamnation pour corruption, va permettre de remettre en avant les slogans sociaux dont l’ex-leader du parti séfarade s’était fait le symbole lors de ses précédentes fonctions ministérielles.

Du reste, Arié Dérhy n’a pas attendu le lancement de la campagne pour mettre les points sur les i. Le jour même de son retour à Shas, il a annoncé la couleur sur la seconde chaîne de la télévision israélienne: « Israël est un pays à deux vitesses: ceux qui ont les moyens et ceux qui n’en ont pas » et d’ajouter: « nous voulons défendre ceux qui n’ont rien ». Le retour fracassant d’Arié Dérhy est un coup dur pour son rival de toujours, Elie Yshaï, l’actuel ministre de l’Intérieur: celui-ci comptait centrer sa campagne électorale sur l’expulsion des immigres clandestins, thème que rejette catégoriquement Arié Dérhy.

Likoud-Beiteinou : un économiste séfarade

Le parti de Benyamin Netanyahou vient d’embaucher un nouveau candidat: l’économiste Shlomo Maoz. Celui-ci apportera au Likoud autant son origine séfarade que son franc-parler pour défendre les Israéliens les plus défavorisés. Récemment, Shlomo Maoz avait critiqué “l’élite ashkénaze” de la finance et les “enfants gâtés” de la révolte sociale de l’été 2011. Il vient d’indiquer que son principal combat sera de s’attaquer à la crise de l’immobilier et de résoudre la pénurie de logement. La candidature de Shlomo Maoz va permettre au Likoud de faire face à la défection du ministre Moshe Kahlon, symbole social du gouvernement, qui a renoncé à se présenter aux prochaines élections législatives.

Entretemps, la fusion de la liste du Likoud avec celle d’Israël Beiteinou va conduire Benyamin Netanyahou et Avigdor Lieberman à choisir d’autres personnalités connues pour leurs convictions sociales. Au Likoud, deux ministres se posent en candidat social. Le premier est Sylvain Shalom, ministre du Néguev et de la Galilée, qui réside à Beer-Sheva: il estime que son expérience dans le développement de la périphérie lui donne un avantage sur tout autre candidat. Le second est Youval Steinitz, l’actuel ministre des Finances: il vient de déclarer qu’au cours des quatre dernières années, son ministère avait réalisé des transformations sociales de la plus haute importance comme l’école gratuite à partir de 3 ans, la revalorisation du salaire minimum, les soins dentaires gratuits jusqu’à 12 ans, etc.

Jacques Bendelac (Jérusalem)

En Israël, le sport a aussi des enjeux politiques, économiques et touristiques. Surtout lorsqu’il s’agit d’un championnat d’Europe de football. Le 18e championnat d'Europe (UEFA) de football féminin des moins de 19 ans se tiendra en Israël du 15 au 28 juillet 2015. Les joueuses nées après le 1er janvier 1996 pourront participer à la compétition. À cette occasion, le sport, l’économie et la...

Jacques Bendelac | Économie

Arthur de Villemandy : "Google ambitionne d’inaugurer un incubateur l’année prochaine à Séoul pour élargir sa communauté d’entrepreneurs, mais surtout pour profiter de la dynamique entrepreneuriale de la Corée du Sud. Depuis quelques années, Google montre sa volonté d’être hyperactif dans le milieu entrepreneurial avec son fonds d’investissement dédié aux startups Google Ventures, mais aussi...

IsraelValley Desk | Économie

REVELATIONS ISRAELVALLEY. La presse israélienne et nos propres sources à Tel Aviv, parlent d'un montant minima de $350 millions déboursés par Amazon pour se payer Annapurna Labs, un fleuron "caché" du high tech israélien. Selon lemondeinformatique.fr : "Depuis sa création en 2011, la start-up israélienne Annapurna Labs, qui vient d'être acquise par Amazon, était restée assez discrète sur se...

IsraelValley Desk | Économie

Microsoft a officiellement acheté Equivio, une start-up qui développe l’outil Zoom disposant d’une technologie de Machine Learning capable de structurer des documents de différentes natures autour d’un sujet précis avec une analyse poussée du texte et en rapprochant automatiquement les doublons. Au fur et à mesure les algorithmes seront en capables de mieux trier ces fichiers pour répondre p...

Citizenkane | Économie

Un nouveau produit d’exportation apparaît en Israël: la mouche. Stérilisé, l’insecte permet de lutter contre la "mouche méditerranéenne des fruits". Un nouveau mouvement migratoire se développe d’Israël vers l’Europe : il ne s’agit pas d’émigrants israéliens attirés par la vie facile d’une capitale européenne. Il s’agit d’un container de mouches qui a été expédié par avion depuis Tel Aviv ...

Jacques Bendelac | Économie

Depuis des années IsraelValley à l'habitude de suivre un dossier très sensible. Celui de l'emploi des travailleurs étrangers en Israël. Beaucoup a été fait par les autorités israéliennes pour éviter une situation dramatique des travailleurs Thaïlandais dans le pays qui sont abusés par des employeurs escrocs. Une nouvelle étude tire un signal d'alarme : Selon un document tout a fait sérieux...

IsraelValley Desk | Économie

Un nouveau rapport publié par le Fonds monétaire international dévoile une prévision favorable de la croissance économique d'Israël en 2015 qui serait de 3%. Les projections du FMI ont attribué la faible croissance de l'économie israélienne au ralentissement général de l'économie en Europe ainsi que l'opération " Bordure protectrice " menée dans la bande de Gaza l'été dernier. Les projections d...

IsraelValley Desk | Économie

Bonne nouvelle pour Juifs de France qui hésitent à s’installer en Israël : le revenu moyen de l’Israélien est plus élevé que celui du Français. La bonne nouvelle aurait pu surprendre si la fiabilité de la source n’était pas à remettre en cause. Car c’est la très sérieuse Agence Centrale du Renseignement (CIA) des États-Unis qui est l’origine de ce scoop qui a déjà fait la une de la presse ...

Jacques Bendelac | Économie

Suite et fin du feuilleton à rebondissements; hier, les députés israéliens réunis en séance extraordinaire, ont voté la revalorisation du Smic. C’est du jamais vu de mémoire de parlementaires : en quelques heures, les députés israéliens ont réussi à achever toute la procédure législative nécessaire pour approuver la loi sur le salaire minimum. Vote en première lecture, débat à la commissio...

Jacques Bendelac | Économie

ANALYSE – Le gouvernement israélien vient de donner son feu vert à la revalorisation du salaire minimum mais les députés aussi devront l’approuver. Nouvel épisode de la saga du salaire minimum en Israël : le Conseil des ministres vient d’approuver la proposition de loi présentée par le Premier ministre qui est aussi le ministre des Finances par intérim. Objectif : revaloriser du salaire mi...

Jacques Bendelac | Économie

Selon israelscienceinfo.com : "Vascular Dynamics a levé 17M$ auprès de Rainbow Medical, Medfocus (USA), et HBM Healthcare Investments (Suisse). La société a développé un stent pour réguler les cas d’hypertension ne pouvant être traités par les médicaments. Cette levée devrait permettre à Vascular Dynamics de terminer sa phase d’essai clinique en Europe et aux USA. Vasculaire Dynamics, Inc. ...

Marc Benmussa | Économie

Les consommateurs israéliens ont dépensé 8,262 milliards shekels pour des cigarettes en 2014, selon les chiffres diffusés par StoreNext. Le marché des cigarettes a augmenté de 4,9% en termes monétaires en 2014, mais la totalité de l’augmentation est due à l’augmentation des taxes. En termes quantitatifs, le marché a continué de baisser de 3.5% par rapport à l’année précédente. En 2 ans, le ...

Gérard Steinberger – JSSNews | Économie

Le Smic israélien passera de 4 300 shekels (943 €) à 5 000 shekels (1096 €), à partir du 1er avril 2015. La mesure sera apportée à la Knesset mercredi 21 janvier 2015. Dimanche 18 janvier 2015, lors de la réunion hebdomadaire du Cabinet, toutes les fractions de la Knesset sont tombées d’accord : le Smic israélien va augmenter dès le mois d’avril 2015 et la loi sera votée impérativement avan...

Hélène Lesman (Econostrum) | Économie

Benjamin Netanyahou a annoncé qu'Israël allait réduire sa dépendance économique à l'égard de l'Europe de l'Ouest. La réaction de Netanyahou fait suite à la décision de tribunal de La Haye d'ouvrir un examen préliminaire sur de possibles crimes de guerre commis par Israël, pendant l’Opération Protective Edge à Gaza. "Nous ne laisserons pas les soldats de Tsahal passer devant un Tribunal qui lé...

Hélène Lesman (Econostrum) | Économie

Netanyahou affirme vouloir réduire la dépendance d’Israël à certains marchés d’Europe Occidentale. Le Premier Ministre israélien a déclaré dimanche dernier qu’une vague antisémite et un phénomène qu’il appelle «islamisation» en Europe de l’Ouest sont autant de facteurs qui encouragent le gouvernement à élargir ses échanges commerciaux avec l’Asie. L’Europe représente le plus important par...

Maëlle Lassy | Économie