Oct 28

ISRAELVALLEY INTERVIEW. DANIEL TAUB : "LA COOPERATION ISRAËL-ROYAUME UNI SE PORTE BIEN MALGRE DES TENTATIVES POUR FAIRE STOPPER UNE COOPERATION FLORISSANTE."

Authors picture

Jenni Frazer | Économie

Entretien avec l’ambassadeur d’Israël en Grande-Bretagne, Daniel Taub, pour le Jewish Chronicle, par Jenni Frazer : "Durant l’année écoulée depuis sa nomination en tant ambassadeur d’Israël en Grande-Bretagne, Daniel Taub, n’a pas eu beaucoup de temps pour souffler. Il n’est pas inhabituel pour les envoyés de Jérusalem à travers le monde d’avoir un chemin semé d’embûches. Mais Daniel Taub occupe l’un des postes d’ambassadeur d’Israël les plus difficiles dans le monde.

« Oui, il y a des manifestations hostiles – mais l’enquête montre que le public récuse la manière dont ce dialogue culturel est pris en otage »

Au cours des 12 derniers mois, une grande partie de son attention a dû être monopolisée vers les manifestations incessantes de boycott pour lesquelles la Grande-Bretagne est devenue malheureusement célèbre. Depuis l’action contre l’Orchestre philharmonique d’Israël en septembre 2012 jusqu’aux attaques de mai dernier contre le passage du Théâtre Habima au Globe, en passant par les manifestations plus récentes contre la compagnie Batsheva, la fermeture du magasin Ahava à Covent Garden et la manifestation devant la boutique Sodastream à Brighton, les Juifs de Grande-Bretagne ont été confrontés à un torrent d’actions de boycott.

Mais l’ambassadeur demeure optimiste. Lors de sa prise de fonctions, il avait déclaré : « Nous avons besoin de voir Israël comme une maison avec de nombreuses portes, et d’ouvrir autant de canaux d’engagement différents que possible ». En un an, il a inauguré une conférence entre cardiologues israéliens et britanniques, organisé, conjointement avec l’Anglo-Israel Association, un panel réunissant des experts de Grande-Bretagne et d’Israël dans le domaine des énergies renouvelables et a accueilli une délégation de 20 maires israéliens venus au Royaume-Uni pour rencontrer leurs homologues. « Et le commerce entre le Royaume-Uni et Israël représente aujourd’hui £ 8 milliards», affirme-t-il.

Daniel Taub rappelle en particulier la réussite de la conférence « Innovate Israel », qui a réuni plus de 30 entreprises israéliennes et 70 entreprises britanniques, dans le domaine des hautes technologies. Il évoque aussi le meeting « Dragons’ Den-style » de jeunes stars-ups, qui a eu lieu sur le campus Google-tech de Londres. Dans la quasi-totalité de ces événements – y compris lors du Birax, le British Israel Academic Exchange Partnership – l’ambassadeur d’Israël au Royaume-Uni affirme avoir eu la chance de travailler avec Matthew Gould comme son homologue à Tel-Aviv. L’Ambassadeur Gould est fortement engagé dans la coopération technologique entre les deux pays, un engagement partagé par Daniel Taub…

Bien qu’il reconnaisse les tentatives presque constantes pour faire dérailler ces échanges – « il est regrettable que quelques extrémistes soient résolus à faire autant de bruits» – l’ambassadeur est convaincu que, dans sa majorité, le public rejette les militants du boycott. Il rappelle qu’une enquête récente a montré que la grande majorité des Britanniques s’opposent au boycott culturel d’Israël. « Oui, il y a des manifestations hostiles – mais l’enquête montre que le public récuse la manière dont ce dialogue culturel est pris en otage. Nous travaillons très dur dans l’objectif d’enrayer ces actions, par une activité positive ».

Néanmoins, il ajoute: «Je pense qu’il ya des domaines de préoccupation particulière sur lesquels nous devons rester concentrés. Je suis préoccupé par l’atmosphère sur certains campus, et par le fait que certains administrateurs universitaires ne semblent pas toujours se rappeler qu’ils sont les gardiens d’un espace ouvert, où ils doivent veiller à ce que chaque point de vue, y compris celui qui soutient Israël, puisse être exprimé librement et sans crainte »…

Source: Un article du Jewish Chronicle traduit et adapté en français par la newsletter du CRIF.

Shimon Pérès était à la recherche d’un emploi après avoir quitté la présidence d’Israël en Septembre dernier, et aux dernières nouvelles il a finalement obtenu une offre sympathique. Selon The Marker, M. Pérès a récemment signé un contrat avec la banque Hapoalim, dans lequel il sera payé 30 000 $ par mois pour aider à promouvoir les affaires de la banque. Un conseiller de l’ancien président...

Coolamnews.com | Économie

ANALYSE – À 67 ans, l’Israélien prend sa retraite. Pour l’économie d’Israël, c’est un nouveau départ: une année de protestation contre la vie chère. Qui a dit que le « printemps arabe » avait épargné la société israélienne ? Si Israël compte 8 millions de sujets, ce sont autant de sujets de mécontentement. À 67 ans, l’économie israélienne entre dans sa phase de maturité ; si les réseaux soci...

Jacques Bendelac | Économie

Les ministres des Affaires étrangères de seize des vingt-huit pays de l’Union européenne, dont la France, ont adressé une lettre à Federica Mogherini. Ils lui demandent d’accélérer le processus de signalisation des produits en provenance des localités juives de Judée-Samarie vendus sur le marché européen. Dans leur lettre, les ministres indiquent qu’il s’agira d’un pas important dans l’appli...

IsraPresse | Économie

Le gouvernement israélien veut encourager la reconversion des agriculteurs de l’Arava qui produisent essentiellement du poivron destiné à la Russie. La crise économique en Russie et la chute du rouble se répercutent jusque dans les exploitations israéliennes de la vallée de l’Arava. Au fil des dernières années, de nombreux agriculteurs israéliens se sont spécialisés dans la culture du poiv...

Jacques Bendelac | Économie

La saison 3 est lancée ! Les 6 start-ups sélectionnées parmi 175 candidatures pour le programme d’accélération Orange Fab France ont présenté leur projet devant des investisseurs et des entrepreneurs à Paris aujourd’hui. Dopez vos plus-values Afrostream est le service de vidéo à la demande par abonnement qui donne à des millions de fans un accès illimité aux films et séries africaines, afro...

IsraelValley Desk | Économie

Les transactions immobilières ont reculé en février après une poussée en janvier ; le Sud d’Israël devient très recherché par les investisseurs. La note de conjoncture hebdomadaire publiée par le ministère des Finances à Jérusalem consacre une longue analyse au marché immobilier au début 2015. En février dernier, 10.500 logements ont été achetés en Israël, soit 3,5% de moins qu’en janvier. C...

Jacques Bendelac | Économie

Si la situation économique des rescapés de la Shoah s’améliore, ils sont encore nombreux à vivre dans la pauvreté et à rogner sur leurs dépenses. Israël commémore aujourd’hui la Journée de la Shoah, officiellement dénommée Yom ha-zikaron laShoah vélaGvoura (« Journée du souvenir pour la Shoah et l’Héroïsme »). Au début 2015, 189.000 rescapés de la Shoah vivaient en Israël ; deux tiers d’en...

Jacques Bendelac | Économie

Le ministre israélien des Transports prépare une mini-révolution dans les plaques d’immatriculation des véhicules; son coût élevé sera inévitable. À partir de 2017, les plaques d’immatriculation des véhicules en Israël sera composé de huit chiffres, contre sept aujourd’hui. Explication : au rythme actuel des immatriculations, toutes les combinaisons à sept chiffres seront prochainement épu...

Jacques Bendelac | Économie

Fin de la trêve pascale en Israël : les tractations pour la formation d’un gouvernement reprennent, les dossiers économiques restent brûlants. L’économie sera un des principaux enjeux des transactions pour former un gouvernement de coalition israélien. Le Premier ministre nommé, Benyamin Netanyahou, devra « jongler » entre les exigences des différents partenaires potentiels, tout en leur f...

Jacques Bendelac | Économie

De nombreuses universités et associations philantropiques israéliennes rêvent de reçevoir une partie de la fortune de Tim Cook. Selon i24News : "Le patron d'Apple, Tim Cook, céderait sa fortune à des oeuvres de charité, une somme qui approcherait les 800 millions de dollars, selon une révélation du magazine Fortune. Aujourd'hui âgé de 54 ans, Tim Cook a indiqué qu'il donnera son argent à des...

IsraelValley et i24News | Économie

Avec le recul de l’euro face au shekel, la parité euro/dollar deviendrait une réalité dans le courant de 2015. Quel impact sur l’économie d’Israël? Au dernier jour de cotation de la semaine de Pessah à la bourse de Tel Aviv, le dollar est resté stable à 3,94 shekels. En revanche, la monnaie européenne a encore perdu 1% de sa valeur face à la devise israélienne : l’euro vaut désormais 4,24 ...

Jacques Bendelac | Économie

HiLabs tente de faire passer le message de la nation start-up aux 200 000 Juifs argentins. Situé à Buenos Aires, HiLabs cherche recréer autant que possible l’atmosphère des incubateurs israéliens, en donnant aux participants les outils et le mentorat nécessaires au développement d’applications et de nouvelles technologies. « Nous avons reçu 300 candidatures pour 30 places. Cela a dépassé tou...

Times of Israel | Économie

Benjamin Netanyahu a l’intention de revenir à des budgets sur deux ans, une politique financière que son gouvernement avait adoptée lors de son mandat de 2009 à 2013 mais qui avait été abandonnée par le gouvernement récemment dissous. La decision de réintroduire cette politique n’a pas été motivée par des considérations budgétaires, mais dans le but de stabiliser la future coalition au pouvoir ...

Times of Israel | Économie

Le secteur chimique en Israël est incontestablement un des piliers de son industrie et joue un rôle majeur dans l’économie du pays. Il couvre une variété d’activités ; le raffinage et la pétrochimie, les engrais, la fabrication de matières premières de base, l’utilisation des ressources minérales naturelles, les produits de biotechnologie, cosmétiques, pharmaceutiques, les produits d’entretien...

IsraelValley Desk | Économie

Les villes monnayent le nom de leurs installations sportives, terrains et gymnases ; des sociétés commerciales s’engouffrent dans ce sponsoring. C’est désormais un phénomène courant en Israël ; pour injecter des fonds dans le secteur du sport, les municipalités israéliennes vendent le nom de leurs installations sportives à des sponsors privés. Cette semaine, c’est la ville de Haïfa qui a p...

Jacques Bendelac | Économie