Oct 28

ISRAELVALLEY INTERVIEW. DANIEL TAUB : "LA COOPERATION ISRAËL-ROYAUME UNI SE PORTE BIEN MALGRE DES TENTATIVES POUR FAIRE STOPPER UNE COOPERATION FLORISSANTE."

Authors picture

Jenni Frazer | Économie

Entretien avec l’ambassadeur d’Israël en Grande-Bretagne, Daniel Taub, pour le Jewish Chronicle, par Jenni Frazer : "Durant l’année écoulée depuis sa nomination en tant ambassadeur d’Israël en Grande-Bretagne, Daniel Taub, n’a pas eu beaucoup de temps pour souffler. Il n’est pas inhabituel pour les envoyés de Jérusalem à travers le monde d’avoir un chemin semé d’embûches. Mais Daniel Taub occupe l’un des postes d’ambassadeur d’Israël les plus difficiles dans le monde.

« Oui, il y a des manifestations hostiles – mais l’enquête montre que le public récuse la manière dont ce dialogue culturel est pris en otage »

Au cours des 12 derniers mois, une grande partie de son attention a dû être monopolisée vers les manifestations incessantes de boycott pour lesquelles la Grande-Bretagne est devenue malheureusement célèbre. Depuis l’action contre l’Orchestre philharmonique d’Israël en septembre 2012 jusqu’aux attaques de mai dernier contre le passage du Théâtre Habima au Globe, en passant par les manifestations plus récentes contre la compagnie Batsheva, la fermeture du magasin Ahava à Covent Garden et la manifestation devant la boutique Sodastream à Brighton, les Juifs de Grande-Bretagne ont été confrontés à un torrent d’actions de boycott.

Mais l’ambassadeur demeure optimiste. Lors de sa prise de fonctions, il avait déclaré : « Nous avons besoin de voir Israël comme une maison avec de nombreuses portes, et d’ouvrir autant de canaux d’engagement différents que possible ». En un an, il a inauguré une conférence entre cardiologues israéliens et britanniques, organisé, conjointement avec l’Anglo-Israel Association, un panel réunissant des experts de Grande-Bretagne et d’Israël dans le domaine des énergies renouvelables et a accueilli une délégation de 20 maires israéliens venus au Royaume-Uni pour rencontrer leurs homologues. « Et le commerce entre le Royaume-Uni et Israël représente aujourd’hui £ 8 milliards», affirme-t-il.

Daniel Taub rappelle en particulier la réussite de la conférence « Innovate Israel », qui a réuni plus de 30 entreprises israéliennes et 70 entreprises britanniques, dans le domaine des hautes technologies. Il évoque aussi le meeting « Dragons’ Den-style » de jeunes stars-ups, qui a eu lieu sur le campus Google-tech de Londres. Dans la quasi-totalité de ces événements – y compris lors du Birax, le British Israel Academic Exchange Partnership – l’ambassadeur d’Israël au Royaume-Uni affirme avoir eu la chance de travailler avec Matthew Gould comme son homologue à Tel-Aviv. L’Ambassadeur Gould est fortement engagé dans la coopération technologique entre les deux pays, un engagement partagé par Daniel Taub…

Bien qu’il reconnaisse les tentatives presque constantes pour faire dérailler ces échanges – « il est regrettable que quelques extrémistes soient résolus à faire autant de bruits» – l’ambassadeur est convaincu que, dans sa majorité, le public rejette les militants du boycott. Il rappelle qu’une enquête récente a montré que la grande majorité des Britanniques s’opposent au boycott culturel d’Israël. « Oui, il y a des manifestations hostiles – mais l’enquête montre que le public récuse la manière dont ce dialogue culturel est pris en otage. Nous travaillons très dur dans l’objectif d’enrayer ces actions, par une activité positive ».

Néanmoins, il ajoute: «Je pense qu’il ya des domaines de préoccupation particulière sur lesquels nous devons rester concentrés. Je suis préoccupé par l’atmosphère sur certains campus, et par le fait que certains administrateurs universitaires ne semblent pas toujours se rappeler qu’ils sont les gardiens d’un espace ouvert, où ils doivent veiller à ce que chaque point de vue, y compris celui qui soutient Israël, puisse être exprimé librement et sans crainte »…

Source: Un article du Jewish Chronicle traduit et adapté en français par la newsletter du CRIF.

Les mois d’été seront chargés à l’aéroport Ben Gourion ; 2 millions d’Israéliens en partance croiseront environ 700.000 étrangers aux arrivées. Les vacances scolaires débutent aujourd'hui pour 1,5 million de petits Israéliens des classes primaires et secondaires ainsi que pour 170.000 enseignants. À la veille des vacances d’été, les autorités aéroportuaires d'Israël sont sur « le pied de g...

Jacques Bendelac | Économie

Le constat peut être décevant, les véhicules hybrides et électriques ne comptent que pour trois pourcent des 89 millions de voitures vendues chaque année dans le monde. Les principales raisons invoquées pour cet échec relatif sont le coût élevé des hybrides et la faible autonomie des électriques. Quand d’autres s’acharnent à concevoir des moteurs plus léger ou des batteries plus efficaces, u...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Économie

Pépinières, incubateurs, accélérateurs... En France, comme dans bien d'autres pays, et enIsraël particulièrement, on ne compte plus les structures d'accompagnement destinées à favoriser l'éclosion de startups. Celles-ci se sont multipliées, ces dernières années, souvent sous l'égide de grandes entreprises. Après Londres, New York, Cape Town, la Barclays Bank a décidé d'ouvrir en Israël un accél...

IsraelValley Plus | Économie

L'Israélien épargne de plus en plus : en 2015, le taux d’épargne atteignait 12,1% de son revenu disponible net, un record depuis plus de vingt ans. Le comportement financier du consommateur israélien est en train de changer. Il y a quelques années, il consacrait presque tout son revenu à des achats de biens et services ; il n'hésitait pas aussi à s'endetter fortement si son revenu ne lui s...

Jacques Bendelac | Économie

Tous les médias l’ont annoncé, les relations entre Israël et la Turquie se normalisent. L’accord prévoit notamment le versement d’une indemnisation pour les familles des victimes turques de la flotille de Gaza de 2010, Erdogan s’engageant quant à lui de ne pas laisser se développer des activités anti-israéliennes sur son territoire et à ne plus mettre à l’épreuve le blocus maritime sur la bande...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Économie

La Fondation Nomads organise un concours destiné aux startup suisses, en partenariat avec Bilan. Les lauréats seront invités à rejoindre la délégation suisse au DLD Tel Aviv Innovation Festival, du 25 au 29 septembre 2016. Pôle technologique reconnu, Tel-Aviv talonne désormais de près la Silicon Valley. Largement soutenue par des investissements en capital-risque, sa scène innovante dispose ...

IsraelValley Plus | Économie

Netanyahu : le Brexit n'a pas d'impact direct sur Israël. Le vote de la Grande-Bretagne en faveur de la sortie de l'Union Européenne n'aura pas d'incidence directe sur Israël, a déclaré Netanyahou lors de la réunion hebdomadaire du cabinet ministériel. "Il n'y a pas d’effet direct sur Israël, en dehors du fait que nous faisons de l'économie mondiale," a déclaré le premier ministre avant un v...

Israelalley Plus | Économie

La Tribune - Acteurs de l'Economie. Par Maxime Hanssen. "Lyon French Tech a célébré sa première année d'existence ce 21 juin. Avant la fête, les acteurs de l'écosystème ont présenté les projets pour l'année en cours : implantation du French Tech Ticket à Lyon, hubs internationaux et labels thématiques étaient notamment au menu. Pour son premier anniversaire, Lyon French Tech a mis les petit...

La Tribune | Économie

ANALYSE – Le vote historique des Anglais provoque une onde de choc qui touchera aussi Israël : le Brexit sera négatif pour l’économie israélienne. Le Royaume-Uni (RU) quittera l’Union européenne (UE) ; ainsi en ont décidé les Britanniques à l’issue du référendum de jeudi dernier. Les conséquences économiques négatives du Brexit (abréviation de "British Exit") seront perceptibles aussi en I...

Jacques Bendelac | Économie

L’été 2016 est déjà là et beaucoup de vacanciers s’accorderont un repos bien mérité sur une plage d’Israël ; mais gare aux dangers qui menacent. La saison des baignades est déjà bien entamée le long des 143 plages surveillées d’Israël : 96 plages sur la Méditerranée, 27 plages autour du Kinnereth (lac de Tibériade), 16 plages sur la mer Morte et 4 plages sur la mer Rouge. Si les vacance...

Jacques Bendelac | Économie

La Bitcoin Embassy de Tel Aviv est submergée de demandes. Bits of Gold (son fondateur Jonathan Rouach, est co-fondateur d'IsraelValley), leader du marché du Bitcoin en Israël, a l'habitude des baisses et hausses vertigineuses du bitcoin. Il reste cool. Bits of Gold a été sélectionnée dans le "Top 5" (sur plus de cent dossiers) des "meilleures startups de Tel Aviv". Bits of Gold a gagné égal...

Youval Barzilaï (Rehovot) | Économie

Selon un nouveau rapport de l'OCDE, Tel Aviv est au top des régions israéliennes pour les emplois, l'accès aux services, le revenu et l'environnement. Les inégalités de revenu s’aggravent dans de nombreux pays, et les disparités régionales constatées en matière de logement, de sécurité et de qualité de l’air se creusent aussi, selon un nouveau rapport de l’OCDE. Le rapport couvre l’ensemb...

Jacques Bendelac | Économie

POLÉMIQUE. Y aurait-il en Israël plus de logements qu’on ne le croit ? Les chiffres officiels sur la pénurie de logements ignorent le marché noir. À en croire les chiffres officiels, il ne manquerait pas moins de 100.000 logements en Israël ; cette pénurie immobilière est le résultat d’une décennie de construction lente et insuffisante. « La demande est supérieure à l’offre » expliquent le...

Jacques Bendelac | Économie

Comme en 2014, les Français sont ceux qui ont le moins travaillé en Europe avec un total de 1.646 heures, selon des chiffres d'Eurostat. Selon l'OCDE, Israël détient un taux d’employés travaillant 50 heures ou plus par semaine (16%) très élevé. Une proposition de loi visant à diminuer le temps de travail a été soumis aux membres du parlement israélien à au moins quatre reprises, sans succès...

Eyal Aviv (Ramat Hasharon) | Économie

Le salaire minimum en Israël doit être revu à la hausse pour atteindre 4 825 NIS (1 104 euros) par mois à partir du 1er juillet. Benjamin Netanyahu, qui est également ministre de l’Economie, a ratifié la loi sur cette nouvelle augmentation du salaire minimum. Ce geste intervient après une décision du cabinet, prise plus tôt cette année, d’augmenter le salaire minimum à 5 000 NIS (1 144 euros...

IsraelValley Plus | Économie