Oct 12

ISRAELVALLEY. FRANCE ISRAEL. SALON E-COMMERCE ET PUBLICITE EN LIGNE. Benny Arbel, PDG de la startup MyThings basée à Tel-Aviv et Londres coopère avec ORANGE en France.

Authors picture

IsraelValley Desk | High-Tech

Headline image

Salon E-Commerce 2012 : Benny Arbel, CEO de MyThings, aborde le business du retargeting et les perspectives de reciblage publicitaire en France. A l’occasion du salon E-Commerce 2012 (19 et 20 septembre à Paris), nous avons rencontré Benny Arbel, P-DG de la société MyThings principalement basée en Israël (dans les environs de Tel-Aviv) ainsi qu’à Londres.

Accompagné d’Alexis Fortier, son directeur général en France, il est venu présenter le développement rapide de sa société sur le marché de la publicité en ligne et évoqué les innovations récentes du reciblage publicitaire et du e-commerce ainsi que son impact sur le marché français. MyThings venait juste d’effectuer une levée de fonds importante (15 millions de dollars) réalisé dans son capital par le fond d’investissement d’Orange-Publicis Venture – Iris Capital.

Cette société fournit des solutions de « retargeting publicitaire personnalisé », appelées aussi »publicité contextuelle » (un concurrent du français Criteo). D’ailleurs, la firme revendique la deuxième place au niveau européen. MyThings a plus de 7 ans d’existence et opère d’ores et déjà sur 14 marchés, dont la France.

Mettant en avant la personnalisation de ses outils de publication des publicités en ligne qui augmentent considérablement l’acquisition de nouveaux clients au travers de technologies de reciblage et de pré-ciblage, MyThings évoque dans son argumentaire la génération de taux de conversion et de croissance supérieurs de 150% à ceux de ses concurrents du retargeting.

Benny Arbel explique : « Notre but principal est de nous imposer comme leader dans le ‘performance display’ en nous appuyant sur la puissance de nos solutions de pretargeting et de retargeting. ». Interrogé sur la nature de ses relations avec Orange, suite à l’investissement massif, au printemps dernier, du fond réunissant Orange et Publicis Venture, le CEO de MyThings explique que ces relations sont au beau fixe, qu’elles sont notamment fortes en France, mais aussi en Espagne et en Amérique (nord et sud).

Que le salon E-Commerce a également été l’occasion d’annoncer l’arrivée d’un outil mobile pour Orange et pour tous les clients du e-commerce. Benny Arbel se montre très optimiste quant à l’avenir immédiat de sa firme : « Notre croissance est rapide, nous sommes profitables. Et nous profitons à la fois d’une croissance organique et géographique, dans une quinzaine de pays. La France est un pays majeur pour nous : une dizaine de personnes travaillent pour nous ici, dans plusieurs registres, et nous profitons du partenariat avec Orange pour avoir un impact maximum sur le Web français. »

En complément, Eric-Alexis Fortier explique : « Notre potentiel vient de la puissance de nos outils. Nous travaillons avec notre propre DSP [demand-side platform, ndlr] que nous avons construite en 2011, et l’on est branché sur tous les AD Exchanges existants. Cela dit, nous pouvons aussi travailler en direct avec certains éditeurs, afin d’obtenir une couverture plus large encore et atteindre une cible de clientèle maximale. »

Heureux d’avoir vu le « Real Time Bidding » et la « création dynamique » se développer rapidement en Europe et autoriser des campagnes personnalisées en temps réel, qualifiées de « rentables et évolutives », M.Arbel réitère l’ambition de son entreprise pour les prochains mois : être un leader solide et incontournable dans le domaine du retargeting. Tous les développements de la firme israélienne vont dans ce sens.

Il précise : « A l’occasion de cette conférence nous annonçons une solution de pretargeting que nous avons testé pendant six mois. Elle va permettre encore plus aux acteurs marchands sur la toile de réaliser plus d’affaires, d’améliorer drastiquement leur efficacité. »

Quand on demande à Eric-Alexis Fortier de citer de grands clients dans l’hexagone, il répond : « Numericable, Boulanger, PriceMinister, Orange, Zalando, et quelques autres ».

Interrogé sur les relations ou la concurrence de MyThings avec Google, Benny Arbel répond : « Nous ne sommes pas en concurrence frontale avec Google, mais les entreprises qui nous font confiance ont une opportunité avec nous d’améliorer leur présence et leur targeting sans forcément passer par un modèle classique. Nous ne sommes pas centrés que sur la recherche, nous nous concentrons sur la volonté d’achat. »

Et quand on le questionne sur les pistes d’évolution possibles, ou les projets R&D actuellement menés chez MyThings, le CEO évoque principalement deux grands axes : le video retargeting et la mobilité

Précisions sur le « moteur de recommandation » signé MyThings
Au cœur de la solution MyThings, il y a un « moteur de recommandation ». Faisant appel aux dernières avancées en matière d’apprentissage, il prône la diffusion uniquement d’impressions sur-mesure, micro-optimisées pour chaque prospect, le tout « en temps réel ». Autrement dit, il diffuse le produit, le service, l’offre ou la promotion ayant la plus forte probabilité d’intéresser l’internaute prospect, y compris en tenant compte d’éléments d’ordre promotionnel ou bien encore venant du cross-selling.

Résultat : MyThings évoque une pertinence accrue des campagnes « on line » et un taux de conversion infiniment supérieur à celui obtenu par « des méthodes traditionnelles ». Concrètement, lorsqu’un visiteur arrive sur le site d’un annonceur utilisant MyThings, il est aussitôt taggués avec un « smart cooki ». Au cours de ses pérégrinations sur la toile et son accès à d’autres sites, MyThings sait les identifier. Via l’agrégation de données anonymes, le moteur de recommandation sélectionne alors les offres ayant la plus forte probabilité de l’intéresser.

Une bannière personnalisée, réalisée sur-mesure, est créée aussitôt à partir des données du produit et pointant le cas échéant sur une page précise ou sur une fiche produit/service."

Source: (1) http://www.itespresso.fr/benny-arbel-mythings-publicite-contextuelle-la-france-marche-majeur-57688.html

My Single Point (MSP) a développé une solution logicielle unique qui prend en charge la gestion de tous les aspects d’un directeur des systèmes d'information (DSI) d'entreprise. British Telecom, (18 milliards de dollars de chiffre d’affaire en 2012), atteste avoir gagné avec My Single Point en clarté et en transparence sur les sujets de l’adéquation ETP / demandes du business. L'autre géant bri...

Thierry Gluzman | High-Tech

eZone , un hub pour les entrepreneurs palestiniens du secteur high-tech en Cisjordanie, a été officiellement ouvert la semaine dernière. Le lieu offre un espace de bureau, un laboratoire de test pour les applications, des programmes de formation, des événements de networking et un même un café. "Avec 400 millions de personnes dans le monde parlant l'arabe et parmi eux 80 millions d'utilisa...

Avner Myers | High-Tech

Priceline, le site internet de voyage employant 8000 personnes a fait l’acquisition le mois dernier d’une start-up israélienne de 6 employés, Qlika. Qlika a été créée dans un incubateur israélien à Palo Alto en 2012. Son activité principale est le micro marketing géolocalisé. En d’autres termes, Qlika essaie de faire pour le marketing ce que Google fait avec la recherche. Le constat de ba...

Esther Kern | High-Tech

Quand Wall Street tousse, Israël s'inquiète. Mais lorsque le Nasdaq chute de plusieurs points Tel Aviv s'angoisse. Le Nasdaq a chuté de plus de 3% ce jeudi, entraînant dans son sillage les places asiatiques et européennes le vendredi. Les Echos (Copyrights) : "Depuis plusieurs semaines, les valeurs Internet sont soumises à de fortes secousses. Ainsi, le top 15 du Nasdaq (comprenant Google, ...

Amitai Shomron (Bne Berak) | High-Tech

L’État hébreu a lancé cette semaine Ofek 10, un nouveau satellite espion. La technologie de Ofek 10, engin de 330 kg qui sera utilisé à des fins militaires, surpasse celle des modèles plus anciens, notamment avec sa capacité à "sauter" d'une cible à l'autre plutôt que de simplement "balayer" des zones, ont indiqué à la presse des responsables du ministère de la Défense. Le satellite israéli...

IsraelValley Desk | High-Tech

Plus de batterie? Recharge en 30 secondes! Une start-up israélienne a annoncé travailler à la mise au point d’une batterie ultra-performante capable de recharger un smartphone en 30 seconde. Ce prototype de batterie utilise des composants naturels capables d’augmenter considérablement la puissance des électrodes contenues dans les batteries des téléphones portables, a expliqué Doron Myersdo...

Tribune Juive | High-Tech

Le fondateur de la start-up israélienne rachetée par Google, explique les avantages et inconvénient d'un écosystème comme celui d'Israël par rapport à la Silicon Valley. Noam Bardin, le fondateur de Waze, la startup israélienne rachetée par Google pour 1,1 milliard de dollars, veut faire profite...

IsraelValley Desk | High-Tech

La société israélienne StoreDot a fait le pari de batteries de nouvelle génération utilisant un matériau bio-organique minuscule. La start-up vient de passer sous le feu des projecteurs en revendiquant cette semaine un moyen pour alimenter un téléphone et recharger sa batterie en 30 secondes. Lors d'une démonstration au Microsoft ...

Avner Myers | High-Tech

Selon L'Usine digitale: "La Fab 28 d'Intel, implantée au sud de Tel Aviv, est la seule usine du groupe à graver en 22 nanomètres en dehors des Etats-Unis. C'est grâce à sa production qu'Intel Israël exporte pour 3,8 milliards de dollars par an. Le site pourrait accueillir la future ligne de production 10 nanomètres qu'Intel prévoit de construire prochainement. Nous sommes en Israël, à Kiryat...

IsraelValley Desk | High-Tech

La voiture qui est une Tesla électrique de luxe devrait arriver en Israël le mois prochain. Mobileye est une société high-tech israélienne qui a développé des systèmes d'évitement de collision. Elle a récemment reçu l'approbation du ministère des Transports pour importer un véhicule qui servira de test à un système de navigation sans conducteur. Le dispositif qui n'est pas conçu pour remplac...

Avner Myers | High-Tech

Un couple d'israéliens propose une application qui permet de gérer et réaliser les petites choses à faire du quotidien. Payez ses factures. Acheter des cadeaux d'anniversaire. Aller chercher les enfants au ...

Avner Myers | High-Tech

Son Application pour Selfies a été élue la plus innovante au monde. L'application CamMe pour iPhone et tablette de la société israélienne PointGrab a reçu le prix de l'application la plus innovante lors du dernier Mobile World Congress de Barcelone. CamMe est une application gratuite et simple d'usage qui permet de réaliser ses prop...

Zoé Kauffman | High-Tech

StartupBootCamp a le plaisir de vous inviter à rencontrer de nouvelles startups israéliennes qui présenteront leurs produits et annonceront de nouveaux développements devant un parterre de fonds d'investissements, de capital-risqueurs et autres business angels Des rafraîchissements seront au programme de cette soirée haute en couleurs. Un parking gratuit est disponible sur le site ( Rabe...

Avner Myers | High-Tech

Des pirates israéliens ont contre-piraté le site de Hacker "Anonymous", sous la bannière de "OpIsrael", qui menaçait de paralyser les sites internet de toutes les grandes institutions israéliennes lundi 7 avril. Israël se préparait à une cyber-attaque globale et massive d'OpIsrael, réunis par les terroristes de la toile "Anonymous" et "militants pro-Gaza", lundi 7 avril, à l'occasion de l'an...

i24News | High-Tech

Les transports en commun sont un dispositif complexe. Imaginez combien il est difficile pour une ville de répondre aux besoins de millions de citadins, souhaitant tous se rendre à différents endroits et à différents moments Et, vous vous retrouvez inévitablement à patienter debout sur un quai de gare ou à un arrêt de bus. Ototo veut changer tout cela. Cette start-up israélienne se base sur ...

Avner Myers | High-Tech