Oct 11

ISRAELVALLEY SCHISTE. Les réserves de pétrole bitumineux en Israël seraient de 250 milliards de barils. Israël pourrait être le 3ème plus grand gisement de pétrole bitumineux dans le monde.

Authors picture

Antoine RIPAUD et Caroll AZOULAY | Économie

Headline image

Plus de 500 Israéliens se sont réunis (sous la bannière de Greenpeace) début octobre afin de créer une pancarte géante humaine où l’on pouvait lire depuis le ciel : “STOP”. Stop à une expérience d’exploitation de schiste bitumineux dans la vallée d’Elah. Un lieu célèbre selon la Bible puisque David et Goliath s’y affrontèrent lors du mythique combat.

Cette manifestation est un “appel lancé au Premier Ministre Netanyahu afin que soit mis un terme aux expériences d’exploitation de schiste qui pourraient entrainer la destruction de cette vallée”.

Des expériences menées dans le cadre d’un projet dirigé par une firme américaine qui espèrent en tirer de substantiels bénéfices. Dans un rapport publié en 2010 par le Dr Youval Bartov, géologue en chef pour les initiatives d’Israël, il apparait que les réserves de pétrole bitumineux en Israël seraient équivalentes à 250 milliards de barils. Des chiffres qui placeraient Israël comme le troisième plus grand gisement de pétrole bitumineux, après les USA et la Chine.

Pourtant l’exploitation du schiste bitumineux est la méthode la plus hasardeuse pour produire du pétrole. Malgré le danger que cela représente (contamination des sources d’eaux, échappement de gaz mortel et augmentation du gaz à effet de serre) le gouvernement a pris des mesures approuvant l’exploitation du schiste bitumineux. “Pourtant, les ministères de l’Environnement et de l’Agriculture sont contre ce projet” a expliqué Danny Gigi, responsable de la communication de Greenpeace en Israël lors d’un entretien téléphonique avec lepetitjournal.com Tel-Aviv.

L’association a donc saisi la court suprême afin de rendre cette exploitation illégale.

La pancarte géante humaine de Greenpeace : “STOP”

L’opération mise en place le 4 octobre par Greenpeace a accueilli au total 7.000 personnes durant 4 journées. Réunis autour d’ateliers de formations, de prévention et d’activités, les Israéliens ont pu échanger sur ce problème avec d’autres associations environnementales locales présentes.

Dans les nombreuses discussions qui se sont tenues pendant les 4 jours, Dov Hanin, membre de la Knesset s’est exprimé. “Netanyahou a choisi l’argent facile et promeut les intérêts économiques des riches plutôt que de prendre en considération les attentes des citoyens ordinaires d’Israël, leur santé et leur environnement”.

Pour Hila Krupsky, membre de Greenpeace, “C’est très excitant de voir que des centaines de personnes sont venues ici pendant leurs vacances pour prendre part à la manifestation contre l’exploitation du schiste bitumineux. Le message adressé au Premier Ministre Netanyahu est clair, “STOP” à cette exploitation dangereuse”.

Greenpeace Israël est apparu en 1996 et réunit quelques centaines d’activistes. Les actions menées dans le pays sont sensiblement les mêmes que dans le reste du monde.

Combat contre le réchauffement climatique, contre l’exploitation de gaz de schiste bitumineux, pour l’utilisation d’énergie propre. Une particularité peut-être, est le combat pour sensibiliser les israéliens au recyclage, car c’est un domaine qui n’est que trop peu développé dans le pays.

Les méthodes de Greenpeace reposent en partie sur des actions non-violentes, souvent très médiatisées. L’organisation agit également en tant que lobby auprès des autorités politiques et des dirigeants d’entreprises afin de promouvoir les changements souhaités.

En 2012, les activistes de Greenpeace ont escaladés le bâtiment de Microsoft à Herzliya afin de dénoncer l’utilisation de charbon comme source d’énergie. Ce fût une action très médiatisée et Microsoft a aussitôt expliqué qu’il s’engageait à résoudre ce problème.

Des résultats encourageants donc pour ces activistes qui jouent parfois avec les lois. En effet, en 2010, trois militants ont été arrêtés pour être illégalement monté à bord d’un cargo transportant du charbon au large des côtes israéliennes.

Selon Danny Gigi, “les Israéliens sont conscients des problèmes environnementaux. Mais comme partout, ce n’est jamais assez, il faudrait toujours en faire plus. Notre groupe Facebook réunit plus de 45.000 membres et comme le montre la fréquentation lors de l’opération menée à Elah, le mouvement prend de plus en plus d’ampleur, et c’est très encourageant”.

Ce succès parviendra t-il a enrayer l’exploitation de schiste bitumeux – un des projets économiques les plus prometteurs pour l’Etat hébreu – ? Rien n’est moins sûr. Affaire à suivre…

Antoine RIPAUD et Caroll AZOULAY (lepetitjournal.com/telaviv) Mardi 9 octobre 2012

Source: http://www.lepetitjournal.com/tel-aviv-societe/124952-ecologie-greenpeace-en-guerre-contre-lexploitation-de-gaz-de-schiste-en-israel.html

Le recul des exportations israéliennes de marchandises vers la France s’est traduit pour Israël par une aggravation de son déficit commercial. 3,14 milliards de dollars : c’est le volume des échanges de marchandises entre Israël et la France en 2016. Selon les chiffres des douanes israéliennes, le commerce bilatéral a reculé de 4,5% entre 2015 et 2016 : l’an passé, les deux ...

Jacques Bendelac | Économie

Le bitcoin est-il la monnaie virtuelle avec la plus grosse valorisation boursière au monde ? L'ethereum et le monero arrivent-ils à rivaliser ? Réponses avec Statista. Les crypto-monnaies, ces monnaies virtuelles qui se sont imposées dans le paysage Internet au point de devenir des moyens de paiement, sont nombreuses. Côté valorisation boursière, c'est la plus populaire d'entre elle...

IsraelValley Desk | Économie

La mer Morte cristallise tous les problèmes géopolitiques du Moyen Orient: une rareté de la ressource en eau, des besoins importants pour l’agriculture et l’eau potable, une manne touristique fragile et une écologie qui passe bien souvent au dernier rang des préoccupations. Ainsi la Mer Morte est en passe de… Mourir. Son assèchement n’est qu’une question d’années tant les ...

IsraelValley Desk | Économie

Des ministres et hauts fonctionnaires des pays du "Groupe G-10" de l'OMC (Organisation mondiale du commerce) se sont rencontrés vendredi à Davos, en marge du Forum économique mondial, sur invitation du ministre suisse de l'économie. Les membres du "Groupe G-10" ont notamment discuté des négociations agricoles dans le cadre de l'OMC et ont souligné "leur volonté de s'engager de maniè...

IsraelValley Desk | Économie

Y aurait-il un effet Trump sur l'économie ? En Israël, les milieux d'affaires le redoutent, notamment sur la question du protectionnisme. La cérémonie d'investiture de Donald Trump ce 20 janvier à Washington marque le début d’une nouvelle ère pour les États-Unis comme pour le monde entier. En Israël, le flou du programme économique de Donald Trump inquiète les économistes, ho...

Jacques Bendelac | Économie

Il y a entre 196 et 250 pays au monde suivant les définitions. Israël est classé 154e pour sa superficie et 97e pour sa population. Mais l’Etat juif occupe des places de premier plan dans l’innovation et la recherche. L’agence économique et financière Bloomberg établit chaque année un classement mondial appelé  Bloomberg Innovation Index  qui est particulièrement élogieu...

IsraelValley Desk | Économie

ANALYSE – Le déficit commercial israélien s'est creusé de 60% en 2016 : à qui la faute ? Les chiffres du commerce extérieur d’Israël pour 2016 ne sont pas très encourageants : le déficit commercial a été le plus élevé depuis 2012, selon l’Institut de la Statistique à Jérusalem. En 2016, la balance des marchandises (exportations moins importations) a été déficitaire de ...

Jacques Bendelac | Économie

A quelques jours de l’ouverture du congrès Cars 2017 à Eilat, l’un des grands rendez-vous de la branche automobile, l’Office israélien du Commerce a publié une proposition intéressante à l’intention du gouvernement. L’avocat Dan Carmeli, adjoint du président Ouriel Linn a proposé que la TVA soit supprimée lors de l’achat de la première voiture pour une famille. Le juri...

IsraelValley Desk | Économie

En quelques décennies, le high tech est devenu la locomotive de l’économie israélienne; aujourd’hui, la pénurie de main d’œuvre menace son avenir. La Start-up Nation serait-elle menacée par son propre succès ? Avec de milliers de startups et des centaines de centres de R&D établies par des multinationales en Israël, la poursuite du développement du secteur des hautes techno...

Jacques Bendelac | Économie

Rivulis Irrigation (Kibbutz Gvat) a fait la Une de la presse spécialisée en Grèce après avoir racheté Eurodrip (le montant de la transactionn'a pas été divulgué). La firme israélienne est spécialisée dans l’industrie de la micro-irrigation et du goutte à goutte, "en fournissant des solutions aux agriculteurs qui souhaitent optimiser leurs rendements et leurs opérations". Rivul...

Ilan Berger (Césarée) | Économie

La situation des finances publiques d’Israël s’améliore : avec quatre années d’avance, sa dette publique tombe à 60% de son PIB. L’objectif financier était prévu pour 2020 mais il a été atteint dès la fin de 2016 : la dette publique d’Israël a frôlé les 60% en 2016, exactement 60,4%. À l’origine de ce résultat inattendu : la hausse des recettes fiscales qui est lié...

Jacques Bendelac | Économie

Les exportations de produits de haute technologie ont représenté 49% de toutes les exportations israéliennes de marchandises l'an dernier. Les exportations de haute technologie ont diminué de 7,1% en 2016, par rapport à 2015, selon les chiffres publiés hier par le Bureau central des statistiques. L'une des raisons pour lesquelles les exportations de haute technologie ont chuté a é...

Aharon Kahn | Économie

L'Etat israélien n'avait pas sollicité les investisseurs obligataires en euros depuis 2014. Et son retour sur le marché, mercredi, s'est déroulé de manière plus que satisfaisante. Le pays, noté A1 /A+ a levé 1,5 milliard d'euros à 10 ans et 750 millions d'euros à 20 ans. Un total supérieur à l'objectif initialement affiché, compris entre 1 et 2 milliards d'euros. Cette aug...

IsraelValley Desk | Économie

Comme son cours de bourse continue à baisser, l'analyste UBS Marc Goodman a abaissé l’objectif de cours de la société pharmaceutique israélienne de 7$. Le cours de l'action de Teva Pharmaceutical Industries Ltd. (Nasdaq: TEVA ; TASE: TEVA ) a continué de baisser à nouveau. Dans le commerce de l'après-midi, le cours de l'action a baissé de 2,51% après avoir chuté de 2,61% sur...

Aharon Kahn | Économie

"Je crois que c'est la première fois qu'un Premier ministre jamaïcain vient en Israël" (Netanyahou) Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a rencontré jeudi son homologue jamaïcain, Andrew Holness, lors de sa première visite en Israël. "Je crois que c'est la première fois qu'un Premier ministre jamaïcain vient en Israël", a déclaré Netanyahou, en remerciant Holness...

i24news | Économie