Oct 11

ISRAELVALLEY SCHISTE. Les réserves de pétrole bitumineux en Israël seraient de 250 milliards de barils. Israël pourrait être le 3ème plus grand gisement de pétrole bitumineux dans le monde.

Authors picture

Antoine RIPAUD et Caroll AZOULAY | Économie

Headline image

Plus de 500 Israéliens se sont réunis (sous la bannière de Greenpeace) début octobre afin de créer une pancarte géante humaine où l’on pouvait lire depuis le ciel : “STOP”. Stop à une expérience d’exploitation de schiste bitumineux dans la vallée d’Elah. Un lieu célèbre selon la Bible puisque David et Goliath s’y affrontèrent lors du mythique combat.

Cette manifestation est un “appel lancé au Premier Ministre Netanyahu afin que soit mis un terme aux expériences d’exploitation de schiste qui pourraient entrainer la destruction de cette vallée”.

Des expériences menées dans le cadre d’un projet dirigé par une firme américaine qui espèrent en tirer de substantiels bénéfices. Dans un rapport publié en 2010 par le Dr Youval Bartov, géologue en chef pour les initiatives d’Israël, il apparait que les réserves de pétrole bitumineux en Israël seraient équivalentes à 250 milliards de barils. Des chiffres qui placeraient Israël comme le troisième plus grand gisement de pétrole bitumineux, après les USA et la Chine.

Pourtant l’exploitation du schiste bitumineux est la méthode la plus hasardeuse pour produire du pétrole. Malgré le danger que cela représente (contamination des sources d’eaux, échappement de gaz mortel et augmentation du gaz à effet de serre) le gouvernement a pris des mesures approuvant l’exploitation du schiste bitumineux. “Pourtant, les ministères de l’Environnement et de l’Agriculture sont contre ce projet” a expliqué Danny Gigi, responsable de la communication de Greenpeace en Israël lors d’un entretien téléphonique avec lepetitjournal.com Tel-Aviv.

L’association a donc saisi la court suprême afin de rendre cette exploitation illégale.

La pancarte géante humaine de Greenpeace : “STOP”

L’opération mise en place le 4 octobre par Greenpeace a accueilli au total 7.000 personnes durant 4 journées. Réunis autour d’ateliers de formations, de prévention et d’activités, les Israéliens ont pu échanger sur ce problème avec d’autres associations environnementales locales présentes.

Dans les nombreuses discussions qui se sont tenues pendant les 4 jours, Dov Hanin, membre de la Knesset s’est exprimé. “Netanyahou a choisi l’argent facile et promeut les intérêts économiques des riches plutôt que de prendre en considération les attentes des citoyens ordinaires d’Israël, leur santé et leur environnement”.

Pour Hila Krupsky, membre de Greenpeace, “C’est très excitant de voir que des centaines de personnes sont venues ici pendant leurs vacances pour prendre part à la manifestation contre l’exploitation du schiste bitumineux. Le message adressé au Premier Ministre Netanyahu est clair, “STOP” à cette exploitation dangereuse”.

Greenpeace Israël est apparu en 1996 et réunit quelques centaines d’activistes. Les actions menées dans le pays sont sensiblement les mêmes que dans le reste du monde.

Combat contre le réchauffement climatique, contre l’exploitation de gaz de schiste bitumineux, pour l’utilisation d’énergie propre. Une particularité peut-être, est le combat pour sensibiliser les israéliens au recyclage, car c’est un domaine qui n’est que trop peu développé dans le pays.

Les méthodes de Greenpeace reposent en partie sur des actions non-violentes, souvent très médiatisées. L’organisation agit également en tant que lobby auprès des autorités politiques et des dirigeants d’entreprises afin de promouvoir les changements souhaités.

En 2012, les activistes de Greenpeace ont escaladés le bâtiment de Microsoft à Herzliya afin de dénoncer l’utilisation de charbon comme source d’énergie. Ce fût une action très médiatisée et Microsoft a aussitôt expliqué qu’il s’engageait à résoudre ce problème.

Des résultats encourageants donc pour ces activistes qui jouent parfois avec les lois. En effet, en 2010, trois militants ont été arrêtés pour être illégalement monté à bord d’un cargo transportant du charbon au large des côtes israéliennes.

Selon Danny Gigi, “les Israéliens sont conscients des problèmes environnementaux. Mais comme partout, ce n’est jamais assez, il faudrait toujours en faire plus. Notre groupe Facebook réunit plus de 45.000 membres et comme le montre la fréquentation lors de l’opération menée à Elah, le mouvement prend de plus en plus d’ampleur, et c’est très encourageant”.

Ce succès parviendra t-il a enrayer l’exploitation de schiste bitumeux – un des projets économiques les plus prometteurs pour l’Etat hébreu – ? Rien n’est moins sûr. Affaire à suivre…

Antoine RIPAUD et Caroll AZOULAY (lepetitjournal.com/telaviv) Mardi 9 octobre 2012

Source: http://www.lepetitjournal.com/tel-aviv-societe/124952-ecologie-greenpeace-en-guerre-contre-lexploitation-de-gaz-de-schiste-en-israel.html

Le nouveau rapport de la Sécurité sociale révèle la sortie de 96.000 Israéliens de la pauvreté en 2013: renversement de tendance ou baisse passagère? La bonne nouvelle de l’année est apportée par le rapport annuel de la pauvreté que la Sécurité sociale a publié hier à Jérusalem; pour la première fois depuis des années, la pauvreté recule en Israël. S’il est encore trop tôt pour dire s’il s...

Jacques Bendelac | Économie

La Plupart des Ménages Israéliens Dépensent plus qu'ils ne Gagnent. Seulement 20% d'entre eux feraient des économies et ne vivraient pas à découvert. Selon un rapport publié ce mardi par le Centre Taub spécialisé dans les études sociales, la plupart des ménages israéliens ont dépensé plus que ce qu'ils gagnaient en 2011 et 2012. Les juifs non-orthodoxes ont dépensé en moyenne 864 shekels par mo...

Avner Myers | Économie

Nul ne saura jamais si le projet de Yaïr Lapid de supprimer la TVA de 0 % aurait été viable. Les premiers à s’insurger furent les économistes. On se souvient du choc que causa la démission d’un directeur du Budget : désavoué par l’un de ses hauts fonctionnaires, le tout nouveau promu ministre des Finances venait de recevoir son premier désaveu. Lequel – déchu de ses fonctions par le Premier min...

David Jortner (Hamodia) | Économie

Le Prof. Yossi Matias de l’Ecole des sciences de l’informatique de l’Université de Tel-Aviv, directeur général du centre de R &D de Google en Israël a été nommé vice-président de Google. Il sera à la tête des efforts de recherche de l’équipe de la société au niveau mondial, tout en continuant de diriger son Centre de R &D en Israël. “Google a fait de gros progrès depuis les dix liens bleus q...

Dr S. Cohen-Wiesenfeld | Économie

Après des études en finance et un début de carrière dans des banques en France, Jonathan Taieb quitte la France pour Israël. Passionné par le monde de la finance et partant du principe que tout est possible, il cofonde, Winigood, premier acteur de P2P Lending (plateforme internet permettant le prêt entre particuliers) en Israël. Il crée et dirige ensuite une société de High Tech spécialisée ...

Anael Dahan | Économie

Le gouvernement israélien se lance dans une "économie électorale". Enjeu: s’attirer les faveurs de l’électorat par largesses et promesses infondées. Depuis la proclamation des élections anticipées en mars prochain, le chef du gouvernement israélien, Benyamin Netanyahou, multiplie les promesses dont beaucoup répondent aux impératifs d’une « économie électorale ». Son objectif : se faire rééli...

Jacques Bendelac | Économie

Le second groupe agroalimentaire d’Israël va réaliser en 2014 des profits importants grâce surtout à la vente de café et du houmous. Strauss contrôle 12% du marché israélien de l’agroalimentaire. Ses produits phares sont le café et les salades préparées, dont le célèbre houmous. En 2014, le groupe Strauss a dû l’essentiel de la croissance de ses ventes aux marchés étrangers, notamment au B...

Jacques Bendelac | Économie

New-York où Tel Aviv ? Un mouvement qui semble de l'ampleur ? Les groupes industriels israéliens qui snobaient la bourse de Tel Aviv semblent y revenir. Ce serait le cas pour Ormat (une capitalisation boursière de 1,2 milliards de dollars. Ormat emploie 1 100 personnes, dont 600 aux Etats-Unis et est présent dans 24 pays. Sa technologie est protégée par au moins 82 brevets. Times of Israe...

Dan Rosh (Paris) | Économie

En 2014, l’économie israélienne était toujours dominée par 32 groupes industriels et financiers ; ceux-ci contrôlent plus de 2.500 firmes du pays. La commission anti-trust mise en place en 2013 pour réduire l’influence des monopoles dans l’économie israélienne vient de publier une liste exclusive : il s’agit de 32 groupes industriels et financiers qui contrôlent l’immense majorité de l’écon...

Jacques Bendelac | Économie

L’arène telavivienne change de sponsor ; l’assureur israélien Menorah payera 20 millions de shekels en huit ans pour que l’arène porte son nom. "Out" la « Nokia Aréna », "In" la “Menorah Aréna” : les israéliens devront s’habituer au nouveau nom qui désignera la célèbre salle omnisports de Tel Aviv. Ainsi en a décidé la municipalité de Tel Aviv qui vient de signer un contrat avec la grande ...

Jacques Bendelac | Économie

Le stock d’investissements directs français en Israël est retombé à 250 millions de dollars en 2012, soit 0,3% des investissements étrangers en Israël. Le stock d’investissements directs étrangers (IDE) en Israël se montait à 74,4 milliards de dollars en 2012 ; c’est ce que révèle la dernière livraison de l’Annuaire de Statistiques que vient de publier l’Institut de la Statistique à Jérusa...

Jacques Bendelac | Économie

En Israël, les entreprises s’adaptent au renforcement du dollar face au shekel : certaines y gagnent, d’autres y laissent des plumes. Démonstration. Ces dernières semaines, un phénomène économique domine les échanges internationaux : le billet vert s’envole. En Israël aussi, le shekel s’affaiblit face au billet vert : certaines sociétés y gagnent, d’autres essaient de limiter les dégâts. ...

Jacques Bendelac | Économie

Israël est devenue la nation rêvée pour tout entrepreneur souhaitant créer une start-up. C’est aussi le pays où de plus en plus d’investisseurs étrangers souhaitent prendre part intégrante dans l’économie israélienne via l’investissement dans des start-ups. L’absence de relation et de confiance entre entrepreneurs et investisseurs sème leur rencontre d’embûches. Dans ce contexte, Audrey Cho...

Anael Dahan | Économie

Le salaire moyen en Israël est de 2 382 dollars. En septembre, Israël comptait plus 3.230.000 salariés. Selon les chiffres publiés cette semaine par le Bureau central des statistiques, le nombre d'emplois salariés a augmenté de 0,5% entre Juillet et Septembre. Les secteurs d'activités qui connaissent la plus forte croissance en matière de création d'emplois sont les services financiers et les a...

Avner Myers | Économie

Le Premier ministre Netanyahu a utilisé la Conférence économique organisée par le magazine "Globes " pour prononcer un discours de campagne dans lequel il a déclaré que "plutôt que de proposer une TVA a 0% sur certains achats immobiliers, il serait plus judicieux d'annuler la TVA sur les produits alimentaires de base..." Le Premier Ministre : " Je n'étais pas un fan de la loi sur la TVA a 0%...

David Illouz | Économie