Oct 11

ISRAELVALLEY SCHISTE. Les réserves de pétrole bitumineux en Israël seraient de 250 milliards de barils. Israël pourrait être le 3ème plus grand gisement de pétrole bitumineux dans le monde.

Authors picture

Antoine RIPAUD et Caroll AZOULAY | Économie

Headline image

Plus de 500 Israéliens se sont réunis (sous la bannière de Greenpeace) début octobre afin de créer une pancarte géante humaine où l’on pouvait lire depuis le ciel : “STOP”. Stop à une expérience d’exploitation de schiste bitumineux dans la vallée d’Elah. Un lieu célèbre selon la Bible puisque David et Goliath s’y affrontèrent lors du mythique combat.

Cette manifestation est un “appel lancé au Premier Ministre Netanyahu afin que soit mis un terme aux expériences d’exploitation de schiste qui pourraient entrainer la destruction de cette vallée”.

Des expériences menées dans le cadre d’un projet dirigé par une firme américaine qui espèrent en tirer de substantiels bénéfices. Dans un rapport publié en 2010 par le Dr Youval Bartov, géologue en chef pour les initiatives d’Israël, il apparait que les réserves de pétrole bitumineux en Israël seraient équivalentes à 250 milliards de barils. Des chiffres qui placeraient Israël comme le troisième plus grand gisement de pétrole bitumineux, après les USA et la Chine.

Pourtant l’exploitation du schiste bitumineux est la méthode la plus hasardeuse pour produire du pétrole. Malgré le danger que cela représente (contamination des sources d’eaux, échappement de gaz mortel et augmentation du gaz à effet de serre) le gouvernement a pris des mesures approuvant l’exploitation du schiste bitumineux. “Pourtant, les ministères de l’Environnement et de l’Agriculture sont contre ce projet” a expliqué Danny Gigi, responsable de la communication de Greenpeace en Israël lors d’un entretien téléphonique avec lepetitjournal.com Tel-Aviv.

L’association a donc saisi la court suprême afin de rendre cette exploitation illégale.

La pancarte géante humaine de Greenpeace : “STOP”

L’opération mise en place le 4 octobre par Greenpeace a accueilli au total 7.000 personnes durant 4 journées. Réunis autour d’ateliers de formations, de prévention et d’activités, les Israéliens ont pu échanger sur ce problème avec d’autres associations environnementales locales présentes.

Dans les nombreuses discussions qui se sont tenues pendant les 4 jours, Dov Hanin, membre de la Knesset s’est exprimé. “Netanyahou a choisi l’argent facile et promeut les intérêts économiques des riches plutôt que de prendre en considération les attentes des citoyens ordinaires d’Israël, leur santé et leur environnement”.

Pour Hila Krupsky, membre de Greenpeace, “C’est très excitant de voir que des centaines de personnes sont venues ici pendant leurs vacances pour prendre part à la manifestation contre l’exploitation du schiste bitumineux. Le message adressé au Premier Ministre Netanyahu est clair, “STOP” à cette exploitation dangereuse”.

Greenpeace Israël est apparu en 1996 et réunit quelques centaines d’activistes. Les actions menées dans le pays sont sensiblement les mêmes que dans le reste du monde.

Combat contre le réchauffement climatique, contre l’exploitation de gaz de schiste bitumineux, pour l’utilisation d’énergie propre. Une particularité peut-être, est le combat pour sensibiliser les israéliens au recyclage, car c’est un domaine qui n’est que trop peu développé dans le pays.

Les méthodes de Greenpeace reposent en partie sur des actions non-violentes, souvent très médiatisées. L’organisation agit également en tant que lobby auprès des autorités politiques et des dirigeants d’entreprises afin de promouvoir les changements souhaités.

En 2012, les activistes de Greenpeace ont escaladés le bâtiment de Microsoft à Herzliya afin de dénoncer l’utilisation de charbon comme source d’énergie. Ce fût une action très médiatisée et Microsoft a aussitôt expliqué qu’il s’engageait à résoudre ce problème.

Des résultats encourageants donc pour ces activistes qui jouent parfois avec les lois. En effet, en 2010, trois militants ont été arrêtés pour être illégalement monté à bord d’un cargo transportant du charbon au large des côtes israéliennes.

Selon Danny Gigi, “les Israéliens sont conscients des problèmes environnementaux. Mais comme partout, ce n’est jamais assez, il faudrait toujours en faire plus. Notre groupe Facebook réunit plus de 45.000 membres et comme le montre la fréquentation lors de l’opération menée à Elah, le mouvement prend de plus en plus d’ampleur, et c’est très encourageant”.

Ce succès parviendra t-il a enrayer l’exploitation de schiste bitumeux – un des projets économiques les plus prometteurs pour l’Etat hébreu – ? Rien n’est moins sûr. Affaire à suivre…

Antoine RIPAUD et Caroll AZOULAY (lepetitjournal.com/telaviv) Mardi 9 octobre 2012

Source: http://www.lepetitjournal.com/tel-aviv-societe/124952-ecologie-greenpeace-en-guerre-contre-lexploitation-de-gaz-de-schiste-en-israel.html

Israël et l’Inde seraient sur le point de conclure un accord de ventes d’armes évalué à 3 milliards de dollars, un deal qui fera de l’Etat Hébreu, l’un des trois plus importants fournisseurs d’armes de l’armée indienne et de l’Inde, le premier acheteur de l’armement israélien. Au menu, des lasers de ciblage, et des bombes téléguidées, plus exactement 164 systèmes laser et 250 bombes Bunker ...

H.P. Benhamou | Économie

Jusqu’où iront les privatisations en Israël ? Dans une économie qui prône un libéralisme à outrance, aucun secteur n’échappe au retrait de l’État. « En Israël, on privatise tout ce qui bouge » : cet adage populaire va encore être prouvé si le ministère de la Santé mène à son terme son nouveau projet de privatisation de la morgue publique. En effet, le ministre Yaakov Litzman examine la pos...

Jacques Bendelac | Économie

Instabilité géopolitique, gaz, immigration, tensions sociales: l'OCDE prévoit quatre chocs potentiels susceptibles d'affecter l'économie israélienne. L'économie israélienne est résiliente: elle connaît sa 13e année consécutive de croissance, et elle fait preuve d'une capacité de résistance aux chocs extérieurs. Le dernier rapport de l’OCDE ne tarit pas d’éloge sur l’économie israélienne : ...

Jacques Bendelac | Économie

La dette publique d’Israël est tombée à 64,9% du PIB en 2015, son plus bas niveau historique; l'agence S&P confirme la note de crédit d'Israël à A+ Standard & Poor’s, l’une des trois principales agences mondiales de notation financière et économique, vient de confirmer la note « A+ » pour l’économie israélienne qui bénéfice d’une « perspective stable ». Les experts de S&P se félicitent de...

Jacques Bendelac | Économie

Shraga Blum : "Standard & Poor’s l’une des trois principales agences mondiales de notation financière et économique vient de décerner à l’économie israélienne la note « A+ » qui est la cinquième place sur une échelle de ving-trois niveaux. La note A+ est la plus haute de la catégorie « Qualité moyenne supérieure », juste avant d’accéder à la catégorie « Haute qualité ». L’agence S&P féli...

IsraelValley Desk | Économie

Le ministère de l’Economie va investir 225 millions de shekels (environ 52 millions d’euros) dans un nouveau programme de soutien en faveur des moyennes entreprises. Ce programme concerne les sociétés qui ne font pas partie du secteur de la haute technologie et dont le chiffre d’affaires annuel est compris entre 10 et 100 millions de shekels. „Les petites et moyennes entreprises sont le...

IsraelValley Desk | Économie

L’accord de partenariat transpacifique donnera naissance à la plus vaste zone de libre-échange de la planète ; et Israël aussi en profitera. Jeudi dernier, les représentants des douze nations ayant finalisé, l’an dernier, l’accord de partenariat transpacifique ou TPP, se sont retrouvés à Auckland en Nouvelle-Zélande, pour signer formellement le grand pacte commercial. Dorénavant, l’Austra...

Jacques Bendelac | Économie

C'est la news'éco d'Israël qui a fait bondir la bourse de Tel Aviv. Nestlé (Suisse) devrait racheter 100% de Osem. Le montant versé par Nestlé €752m ($840m) pour prendre le contrôle total de la société israélienne. Nestlé est une entreprise suisse, et l'un des principaux acteurs de l'agroalimentaire dans le monde. Selon la presse Suisse : "Nestlé a conclu avec le conseil d'administration du...

IsraelValley Desk | Économie

En 2015, 91% des Israéliens ont fait des emplettes en ligne ; les sites de vente chinois caracolent en tête des sites préférés des Israéliens. La consommation en ligne se développe rapidement en Israël. En 2015, ce sont 91% des Israéliens adultes qui ont effectué au moins un achat sur Internet : c’est ce qu’il ressort d’une enquête réalisée par l’institut de sondages TRI. Les sites chinois...

Jacques Bendelac | Économie

Le Premier Ministre israélien ne laissera pas le BDS occuper le terrain médiatique. A la Knesset Yarden Vatikai (un ex des services de sécurité) a laissé entrevoir la réponse d'Israël au BDS. Il a annoncé que 35 personnes (tous recrutés cette année) vont rejoindre le "Strategic Affairs Ministry". Par ailleurs, Ayelet Shaked, ministre de la Justice prépare un projet de loi permettant de faire co...

Ludwig Walter | Économie

La crise du logement en Israël n'épargne pas les étudiants : si 49% d'entre eux louent un logement, 36% habitent toujours chez leurs parents. Les 310 000 étudiants israéliens ont de plus en plus de mal à se loger ; un bon tiers de ceux qui habitent en location, est obligé de déménager en cours d’études, et cela en raison de la cherté de la location. C’est ce que révèle une récente enquête ...

Jacques Bendelac | Économie

Le chef du ministère de la Défense politique, Amos Gilad, s’est exprimé dans un interview à la radio militaire, ce matin, et a annoncé que les Etats-Unis participent au montant de plus de 100 millions de $ dans le projet technologique israélien qui vise à identifier les tunnels dans la bande de Gaza. Amos Gilad a ajouté que, selon les évaluations du renseignement, aucun tunnels n’a traversé la...

IsraelValley Desk | Économie

Contrairement à la Fed américaine, la Banque d'Israël a décidé de ne pas relever son taux d'intérêt en février: celui-ci reste à 0,1%. Explications. Le taux d'intérêt directeur en Israël reste fixé à 0,1% en février : ainsi en a décidé la commission monétaire de la Banque d'Israël. Contrairement à La Banque centrale américaine (Fed) qui vient de relever ses taux, Israël préfère attendre : le...

Jacques Bendelac | Économie

La croissance de l’économie d’Israël devrait redémarrer en 2016 ; certains secteurs d’activité, plus prometteurs, s’en sortiront mieux que d’autres. L’économie d’Israël continuera de progresser en 2016, mais à un rythme modéré ; le principal moteur de la croissance restera la consommation des ménages. Dans certains secteurs, la concurrence profitera encore au consommateur israélien, mais ...

Jacques Bendelac | Économie

Impossible de le dissimuler : l'OCDE, avec une batterie de statistiques, le dit : "les Israéliens sont satisfaits de la qualité de vie" et sont finalement, malgré les tuiles de la vie, assez heureux (les nouveaux immigrants de France, face aux diffficultés d'intégration sont assez sceptiques sur ses stats!). Selon IsraPresse : Le secrétaire général de l’OCDE Angel Gurria en visite officielle...

IsraelValley Desk | Économie