Oct 9

ISRAELVALLEY. FRANCE ISRAËL. LES PHYSICIENS ISRAELIENS FELICITENT LE PROFESSEUR SERGE HAROCHE (NE AU MAROC) QUI DEVIENT PRIX NOBEL DE PHYSIQUE 2012.

Authors picture

Daniel Assayah (Paris) | Économie

Headline image

“. Surtout lorsqu’elle collabore très étroitement et sans limites avec les meilleurs scientifiques d’Israël.

Le Professeur Serge Haroche a eu l’occasion de connaître les physiciens israéliens et d’inviter dans son laboratoire à Paris le très brillant Professeur Asher Peres du Technion Institute (Haifa), (disparu en 2005). Le Prix Nobel Français Claude Cohen-Tannoudji, un grand scientifique (proche du Technion de Haïfa) qui a été le Directeur de thèse de Serge Haroche, doit être très heureux aujourd’hui car il connait bien le nouveau Prix Nobel.

Selon cdu/div/mw : "Le prix Nobel de physique 2012 a été attribué ce mardi à l’Américain David Wineland et au Français Serge Haroche pour leurs travaux sur les interactions entre la lumière et la matière. le Professeur Haroche est très connu dans les mileux de la physique israélienne

Les deux hommes, tous deux âgés de 68 ans, ont ouvert de nouvelles perspectives d’expérimentation en physique quantique en démontrant qu’il était possible d’observer des particules individuelles sans les détruire. Ces travaux fournissent des éléments clefs pour concevoir un jour un ordinateur extrêmement puissant basé sur les lois de la physique quantique, a souligné l’Assemblée des Nobel.

Avec son équipe du laboratoire Kastler Brossel (CNRS/ENS/Collège de France) à Paris, Serge Haroche a mis au point un piège à photons. Cette “boîte”, ou cavité, est composée de miroirs ultra réfléchissants, refroidis à près de -273 C, et permet ainsi de conserver un nombre déterminé de photons, de les compter et de les étudier. “Les expériences qui ont débouché sur ce projet ont été imaginées 20 ans plus tôt” a expliqué Serge Haroche à l’Associated Press.

De son côté, l’Américain David Wineland, du NIST (National Institute of Standards and Technology) et de l’Université du Colorado, a conçu des pièges à ions – des atomes qui possèdent une charge électrique. Wineland utilise des champs électriques pour suspendre ces atomes dans le vide et les refroidit avec des lasers.

Ces tactiques subtiles sont nécessaires dans le monde étrange de la physique quantique où évoluent ces chercheurs. Dans ce domaine de la physique, un objet (un photon par exemple) peut exister dans plusieurs états différents à la fois. Cependant le fait de l’observer ou de le mesurer lui fait perdre cette propriété quantique et le contraint à choisir l’un des états.

Ce concept est décrit par l’expérience du chat de Shrödinger: enfermé dans une boîte, le chat est à la fois mort et vivant. Si un observateur ouvre le couvercle, il verra soit un chat mort, soit un chat vivant. Grâce aux dispositifs expérimentaux développés par Serge Haroche et David Wineland, ces bizarreries quantiques peuvent désormais être observées.

Ces travaux fondamentaux apportent des éléments essentiels à la conception d’un futur ordinateur quantique. D’ores et déjà, ces recherches ont permis d’améliorer la précision des horloges optiques, qui pourraient à terme remplacer les horloges atomiques qui servent aujourd’hui à définir la seconde de référence depuis les années 70.

Serge Haroche, né en 1944 à Casablanca (Maroc), oncle du chanteur Raphaël, dirige le groupe d’électrodynamique des systèmes simples au sein du laboratoire Kastler Brossel (Ecole normale supérieure/Université Pierre et Marie Curie/CNRS/Collège de France). Il est professeur au Collège de France depuis 2001.

Médaille d’or du CNRS en 2009, Serge Haroche est le cinquième physicien français à recevoir un prix Nobel en onze ans seulement. Il succède à Pierre-Gilles de Gennes en 1991, Georges Charpak en 1992, Claude Cohen-Tannoudji (son directeur de thèse) en 1997 et enfin Albert Fert en 2007".

cdu/div/mw

La plupart des grandes compagnies internationales, comme Air France, ont mis un arrêt a tout vol vers Israël. Premier impact immédiat et majeur sur l'économie de l'Etat Hébreu : l'arrêt des visites des touristes étrangers dans les hôtels du pays. Des millions d'euros de pertes pour toute une industrie qui se voit obligée de se séparer d'une grande partie de son personnel. Deuxième impact : a...

Jonathan Friedman (Tel Aviv) | Économie

La banque privée basée à Zurich Julius Baer a annoncé lundi son intention d'acheter les activités de banque privée de la Banque Leumi au Luxembourg et en Suisse. Le deal porterait sur une somme de 70 millions de francs suisses (78 millions de dollars). Julius Baer est actuellement soumis à une enquête des autorités américaines qui soupçonnent la banque suisse d'aider de riches Américains à...

Avner Myers | Économie

Selon Globes et l'Israel Hotel Association (Association des Hoteliers d'Israel), 30 à 40% d'annulation de séjours de touristes étrangers dans les hôtels a été enregistré depuis le début de la crise en juillet. Cette chute se fait sentir notamment dans le Sud du pays mais aussi a Tel Aviv (-30%). Pour le Directeur de l'Israel Tourist and Travel As...

Lionel Bobot | Économie

Des chiffres publiés par le journal turc Zaman samedi, citant l'Institut turc de statistique, révèlent que, malgré la position officiellement anti-israélienne envers Israël, les échanges commerciaux entre les deux pays fleurissent - et cette croissance devrait se poursuivre cette année. Le volume des échanges commerciaux entre les deux pays du Moyen-Orient a atteint plus de 5 milliards de do...

i24News | Économie

Mauvaise passe pour une des grandes banques israéliennes qui durant des années à tenté de valoriser dans ses publicités clinquantes son réseau international. BANQUE. Changement majeur dans la stratégie de la Banque Leumi en Europe. La Banque Suisse Julius Baer devrait racheter la Banque Leumi de Genève. Plus de 100 employés de la banque israélienne vont perdre leur job. Les ennuis de la Leu...

Eyal Friedman (Tel Aviv) | Économie

Mais l'offensive terrestre va sérieusement augmenter la facture pour les industriels. L'Association des Industriels d'Israël (MAI : Manufacturers Association of Israel) indique que le sud du pays a payé le plus lourd tribut. 60% des pertes ont cependant pour origine d'autres zones géographiques. Une hausse des achats en ligne a été enregistrée chez les habit...

Avner Myers | Économie

Les opérations menées par Tsahal dans la Bande de Gaza vont accélérer le ralentissement économique qui menaçait déjà Israël avant le déclenchement du conflit. La prolongation des opérations militaires paralyse l’activité économique du Sud du pays : commerce, artisans, PME, usines, etc., des milliers de professionnels sont privés de ressources depuis le début du conflit. *PERTES ÉCONOMI...

Jacques Bendelac | Économie

La croissance des commandes sur internet avec livraison à domicile atteint plus de 40% depuis le début du conflit. Imaginez la situation que vivent de nombreux israéliens. Vous habitez Beersheva où Ashdod et vous souhaitez avoir votre réfrigérateur plein. Mais la situation sécuritaire vous "interdit" de sortir de chez vous pour faire vos emplettes. Vous pouvez toujours commander vos denrées...

Eric Shiran (Tel Aviv) | Économie

D’habitude peu enclins aux états d’âme, c’est avec une certaine nostalgie que les économistes israéliens font le point sur l’agriculture de l’Etat hébreu. La raison ? Alors qu’en 1949, l’agriculture générait 12 % du PIB et 65 % des exportations israéliennes, en 2011 celle-ci ne représentait plus que 1,7 % du PIB et 2 % du total des exportations. Cette diminution des chiffres ne signifie pas...

David Jortner | Économie

Six entreprises israéliennes ont fait leur entrée sur le plus grand marché boursier américain en 2014. Elles ont levé en cumulé plus de 500 millions de dollars lors de leur introduction. A la même période en 2013, seules deux sociétés israéliennes avaient menées cette opération financière pour une cotation de titres d'un montant total de 77 millions de dollars. Kite Pharma, une société amér...

Avner Myers | Économie

En Israël, l’armée est l’un des creusets de la « start-up nation ». Tel-Aviv est un centre mondial d’innovations. L’armée a souvent permis aux entrepreneurs de se rencontrer. Les liens avec la Silicon Valley sont étroits. La Croix (Extraits) : "Ils sont des milliers de juifs chaque année à choisir de s’installer en Israël. « Ce flux contribue à faire d’Israël un monde en miniature, avec une ...

Pierre COCHEZ (à Tel-Aviv) | Économie

Du volume, de la lumière, des teintes douces et des matériaux élégants : dès l’entrée du King David Lounge d’El Al, le passager en transit sait qu’il va passer un moment agréable. D’autant plus que le salon, réparti sur deux étages avec une large vue sur les pistes, offre un panel assez étendu de services : ordinateurs, imprimantes, fax et scans, mais aussi sièges massants, Havana Club pour...

IsraelValley Desk | Économie

IsraelValley à l'habitude de rencontrer de nouveaux immigrants qui sont euphoriques les premiers mois de leur Alyah. Ils aiment le soleil, la joie de vivre. Le temps passe et ils regrettent très souvent un des éléments clé de la culture du travail de l'Hexagone : le temps exceptionnel réservé aux vacances et surtout le nombre d'heures de travail assez leger en comparaison de celui d' Israël...

Youval Krieff | Économie

Inutile de le dire, mais les commerçants de tout Israël, et surtout du Sud, vivent dans une inquiétude justifiée. Depuis le début du conflit tout change. Les israéliens accumulent à la maison du cash et réduisent leurs achats. Ils se terrent pour ne pas subir l'affront de courrir paniqués vers les abris (si ceux-ci sont ouverts). La chute de 18% (chiifre officiel publié hier) des transactio...

Yaïr Friedman-Sharah | Économie

SPECIAL EDITO. Les espoirs de développement économique de la bande de Gaza s’effondrent: les dégâts de la guerre vont faire revenir les Gazaouis une décennie en arrière. La guerre qui se déroule sur la bande de Gaza aggrave la détresse de la population locale ; avec un taux de chômage de 40% et une pauvreté généralisée, la population gazaouite voit s’évanouir ses espoirs d’amélioration de ...

Jacques Bendelac | Économie