Oct 7

ISRAELVALLEY. UNE SEMAINE DANS LA PRESSE ISRAELIENNE. Le Premier ministre et le ministère des Affaires étrangères israélien vont tenter de convaincre l’UE d’alourdir l’embargo commercial sur l’Iran.

Authors picture

IsraelValley Desk | News

La fin de l’idylle entre le Premier ministre et son ministre de la Défense, Ehoud Barak. Nétanyahou lui reprocherait d’avoir manœuvré dans son dos lors de son déplacement aux Etats-Unis, se présentant comme un « modéré » contrastant avec les positions « radicales » du Premier ministre. Ce dernier aurait été particulièrement, furieux en apprenant que son ministre de la Défense avait rencontré à son insu Ram Emmanuel, ancien conseiller et très proche de Barak Obama. Selon le Maariv, Nétanyahou aurait même songé ces derniers jours à limoger Ehoud Barak.

Pour certains analystes, ce clash n’est rien d’autre qu’un énième « spin » monté par le « duo de choc » (Haaretz) pour engranger le plus grand nombre de voix lors du prochain scrutin. Le virage à gauche opéré par le ministre de la Défense, viserait en effet à mobiliser des électeurs du centre-gauche en sa faveur, tandis que Nétanyahou conforterait ainsi son assise auprès des ministres de la droite dure du Likoud qui réclame souvent la « peau » d’Ehoud Barak.

La classe politique a immédiatement réagi à la rumeur d’un éventuel scrutin, notent les médias. Pour le ministre des Transports Israël Katz, un proche de M. Netanyahou, « le Premier ministre tente encore de présenter un budget responsable, mais si ce n’est pas possible il y a aura des élections à la mi-février ». Le ministre de l’Intérieur, Eli Yishaï, chef du parti ultra-orthodoxe sépharade Shass, a estimé à la radio militaire que la tenue d’élections anticipées était « un fait accompli ».

Le président de la Knesset, Réouven Rivlin (Likoud) a proposé de dissoudre le parlement dès le 15 octobre prochain lors de la reprise de l’ouverture de la session d’hiver. Au sein de l’opposition, la chef de file du Parti travailliste, Shelly Yachimovitz, a déclaré au site d’informations Ynet, qu’Israël a besoin d’élections « pour trancher entre diverses alternatives ». « Le Parti travailliste est prêt pour des élections et proposera une alternative à la politique socio-économique de Nétanyahou », a-t-elle ajouté.

Le chef de Kadima, la plus grande formation d’opposition, Shaoul Mofaz, a estimé qu’il fallait « redonner de l’espoir aux Israéliens ». « Le Premier ministre a franchi trop de lignes rouges : la répartition inéquitable des tâches, la vie chère, le budget social, le règlement du conflit avec nos voisins. Tout cela a été sacrifié sur l’autel de la question unidimensionnel du nucléaire iranien », a-t-il déclaré à la radio publique.

Au-delà de la question du budget, les commentateurs estiment que le Premier ministre souhaite convoquer un scrutin anticipé pour faire une campagne courte sur les questions sécuritaires et prendre de court un bloc de centre-gauche en manque de leader charismatique et en ordre dispersé.

QUAND TOUT CHANGE, RIEN NE CHANGE / YAEL PAZ-MELAMEDMAARIV
Il faudrait un miracle pour qu’au mois de février prochain Binyamin Nétanyahou ne soit pas désigné vainqueur, qu’il ne fasse pas son entrée sous les acclamations debout des militants du Likoud scandant « Bibi, Roi d’Israël » et qu’il promettre d’être le Premier ministre de « tous les Israéliens » avant de retrouver ses alliés de l’extrême droite et les ultra-orthodoxes. Cette prophétie ne s’appuie pas sur l’évaluation des capacités de Nétanyahou en tant que Premier ministre mais sur l’absence d’alternatives réelles à son pouvoir. Aucun des chefs des partis d’opposition ne menace réellement Nétanyahou. Tel est le malheur des prochaines élections 2013.

Shelly Yachimovitz, le grand espoir du bloc de centre-gauche, ne parvient toujours pas, selon les sondages, à atteindre les sommets de la « première-ministrabilité » et ce en dépit de ses réels succès politiques. Elle est une excellente chef d’opposition, combative, mais si elle a réussi à faire renouer son parti avec un véritable ordre du jour, celui-ci est encore trop restreint.

(…) Yaïr Lapid, pourra un jour peut-être rivaliser avec Nétanyahou, mais il est encore trop tôt. Il tarde trop à mettre en place son nouveau parti et n’a toujours pas annoncer les noms de ceux qui, dans sa liste, pourraient combler son inexpérience politique.

Et Shaoul Mofaz, Livni et Ramon ? Allons donc, tout cela n’est que fantasmes d’optimistes. Dans l’absolu, si Lapid, Livni et Yachimovitch unissaient leurs forces, il serait possible de battre Nétanyahou. Mais l’actuel Premier ministre peut dormir tranquille, rien de tel ne se produira.

Intensification des sanctions contre l’Iran : le nouveau cheval de bataille de Nétanyahou

Ayant, semble-t-il, assimilé le fait qu’il ne parviendrait pas à convaincre le président américain de lancer une opération militaire contre les installations nucléaires iraniennes, ou tout du mois d’imposer au régime de Téhéran des lignes rouges claires, Nétanyahou souhaite à présent mettre l’accent sur l’intensification des sanctions, notent les médias.

La presse annonce que le cabinet du Premier ministre et le ministère des Affaires étrangères israélien vont tenter de convaincre l’UE d’alourdir l’embargo commercial sur l’Iran. Ces nouvelles sanctions, que souhaite promouvoir Nétanyahou lors de ses prochains déplacements en Europe à l’hiver 2012, prévoient, selon la presse, une rupture totale des relations bancaires avec l’Iran, ainsi que l’interdiction absolue d’échanges commerciaux de produits de première nécessité.

De telles sanctions, estime le gouvernement, feraient peser sur le régime des ayatollahs la menace d’une révolte civile capable de conduire à un renversement du pouvoir. Selon un haut responsable israélien, cité sous couvert de l’anonymat par le Maariv, il s’agit d’un « changement de paradigme au sujet de l’Iran ».

Dans différentes interviews accordées le week-end dernier, le chef de la diplomatie israélienne, Avigdor Liebermann, a estimé, citant un rapport du département de la recherche de son ministère, qu’une révolte civile pourrait intervenir en Iran avant les élections présidentielles de juin 2013.

Cette semaine, la presse a largement couvert les effets des sanctions sur l’économie iranienne (dévaluation du rial, protestations à Téhéran, etc)
Par ailleurs, le quotidien à grand tirage Yédiot Aharonoth, révèle que des centaines de parlementaires étrangers se sont réunis mardi soir à Jérusalem à l’initiative du lobby conjoint de la Knesset et de dizaines d’associations d’amitié avec Israël pour prendre des décisions contre l’Iran.

Les députés devaient voter une proposition visant à s’aligner sur la décision canadienne et d’expulser ainsi l’ambassadeur iranien de leur pays.

BATTU FROID PAR LES ETATS-UNIS, NETANYAHOU SE FOCALISE SUR L’EUROPE DANS SA CAMPAGNE ANTI-IRANIENNE / SAM SER & AP – TIMES OF ISRAEL

Le Premier ministre Binyamin Nétanyahou se rendra en Europe avant la fin de l’année pour essayer de convaincre les dirigeants européens de durcir les sanctions imposées à l’Iran. La semaine dernière, Nétanyahou avait déclaré à l’AGNU qu’il faudrait probablement stopper l’Iran avant l’été prochain, date à laquelle ce pays aura cumulé suffisamment d’uranium enrichi à 20 % pour fabriquer une bombe. Il avait indiqué ne pas exclure une frappe militaire. Toutefois, suite à l’échec qu’il a enregistré dans sa tentative de mobiliser l’Administration Obama en faveur d’une telle frappe ou de lignes rouges substantielles, les prochains voyages en Europe de Nétanyahou témoignent d’un tournant dans sa politique.

Dans un rapport récent, le ministère israélien des Affaires étrangères constatait que les sanctions portaient gravement atteinte à l’Iran et recommandait vivement d’en imposer davantage. Mardi dernier, les ambassades israéliennes en Europe ont reçu l’ordre de plaider auprès des gouvernements européens pour qu’ils prennent des sanctions plus étendues contre l’Iran. (…) Mardi, le New York Times citait sous couvert de l’anonymat un officiel israélien : « Nous avons le sentiment qu’en raison des présidentielles, on ne voit pas grand-chose côté américain, à part le colmatage de brèches utilisé par les Iraniens pour contourner les sanctions ».

Concernant ce virage vers l’Europe, l’officiel israélien a indiqué que « jusqu’présent, c’étaient les Etats-Unis qui menaient et les Européens qui suivaient ; Si l’ordre des choses devait s’inverser, soit. On doit faire avec ce qu’on a ». Et d’ajouter : « Personnellement, je ne pense pas qu’on puisse obtenir un embargo total sur le commerce avec l’Iran, mais c’est toujours bien de viser haut et voir ce qu’il en ressort ».

Source: Revue de Presse de l'Ambassade

Pour un temps limité seulement, les restaurants Burger King israéliens serviront un hamburger-beignet appelé le SufganiKing pour célébrer le miracle de Hanoucca. Les chaînes Burger King à travers Israël serviront des hamburgers-beignets spécialement pour les fêtes de Hanoucca. Le hamburger sera nommé «SufganiKing», nom associant le mot hébreu «sufganiyah» qui signifie beigne...

IsraelVallley Desk | News

Comment parler d’Israël ? Un séjour d’une seule semaine est trop court pour décrire un pays aussi complexe, aussi diversifié, et aussi riche, tant sur les plans touristique, culturel, historique, spirituel que technologique. Sur le plan touristique, peu de pays au monde possèdent autant de sites et de diversités géographiques qu’Israël. Il y a tous les sites mentionnés dans la B...

IsraelValley Desk | News

Le tribunal de district de Jérusalem a jugé que le simple fait de tenir un téléphone mobile en main en conduisant montre que l’on est forcément en train de s’en servir. Pour ce motif, il a retiré son permis de conduire à un avocat pour une durée de 14 jours et lui a infligé une amende de 1500 shekels. L’avocat en question, Baruch Ben Yossef, qui a été surpris par une voi...

IsraelValley Desk | News

Le ministre Togolais de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, effectue depuis lundi une visite de travail en Israël. Il fait partie d’une délégation ministérielle de la Cédéao (La Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest) qui pendant 4 jours va découvrir les technologies israéliennes et sillonner les grandes exploitations agricoles du pays. Les officiels présen...

IsraelVallley Desk | News

L’organisation United Hatzalah a réussi à concilier engagement civique, proximité et nouvelles technologies. La vocation de cette toile de secouristes volontaires, disséminés dans tout le pays, est de combler les lacunes du système ambulancier. LETTRE DE JÉRUSALEM Hémorragie ? Crise cardiaque ? On sait tous que chaque minute peut compter lors des secours d’urgence. Mais comm...

IsraelVallley Desk | News

La commission spéciale mise en place par l’ancien ministre de l’Intérieur Gideon Saar qui a enquêté sur les problèmes de limites associées à la ville de Bat Yam, a publié ses recommandations dimanche. Quatre des cinq membres ont recommandé la fusion de Bat Yam avec son voisin Tel-Aviv dans les deux ans….. Le Ministre de l’Intérieur Aryeh Deri a annoncé qu’il chercher...

IsraelVallley Desk | News

L'homme d'affaires israélien Nochi Dankner, sanctionné pour manipulation du marché, a été condamné lundi matin à deux ans d'emprisonnement. Le juge du tribunal de district de Tel Aviv, M. Chaled Kabub, a également ordonné à Dankner, ancien actionnaire majoritaire de la BID Holding, de payer une amende de 800.000 NIS assortie d’une peine supplémentaire d'une année avec sursis. ...

IsraelVallley Desk | News

C’est le programme « Hatsinor » sur la dixième chaine israélienne qui a mené l’enquête. Des tonnes de tomates cultivées à Gaza finissent dans l’assiette des soldats de Tsahal. A priori, pas de quoi fouetter un chat sauf que deux ou trois informations supplémentaires rendent la tomate de Gaza légèrement indigeste. La première est d’ordre économique. Le marché israélie...

IsraelVallley Desk | News

En plus des allocations pour les enfants, le ministre des Finances Moshe Kahlon (Kulanu) a lancé le projet décidé en 2015 qui vise à ouvrir un plan d'épargne pour chaque enfant. Ce plan a été créé à l'origine pour tenter de concilier les exigences des parties ultra-orthodoxes avec la nécessité traiter de la même façon chaque famille, quel que soit le secteur religieux. Plu...

David Illouz | News

Nos ancêtres ont utilisé des pierres pour recueillir la rosée de l'air, de nos jours nous poussons l'idée plus loin. Avi Tamir, un Israélien a mis au point un système qui permet d’économiser de l’eau. Une entreprise israélienne a mis au point un bac en polypropylène breveté qui recouvre les racines de la plante pour ainsi diriger l'eau et l'engrais directement sur celles-ci to...

Aharon Kahn | News

Une délégation de journalises et de promoteurs allemands se sont rendus à Bné Brak jeudi soir et ont été invités notamment à pénétrer dans la Yeshivat Poniowicz. Cette visite s’inscrivait dans le cadre des activités menées conjointement par la fondation Bertelsmann, qui œuvre notamment pour le dialogue entre Israël et l’Allemagne, et une association qui agit pour établir un ...

IsraelVallley Desk | News

Israël a ratifié l’Accord de Paris sur le climat, le 14 novembre 2016, soit 10 jours après son entrée en vigueur le 4 novembre dernier. Israël s’engage à réduire de 25% ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030, ce qui implique la limitation des rejets de Co2 à 7,7 tonnes par habitant et par an. L’Accord de Paris est un accord climatique universel adopté pour ...

IsraelVallley Desk | News

(Envoyé spécial en Israël) – L’Afrique est toujours un continent très convoité. Plusieurs pays de par le monde, ne cachent plus leur intérêt à établir une collaboration étroite et «gagnant-gagnant» avec «ce continent d’avenir». C’est dans cette perspective qu’Israël essaie de mieux se faire connaitre afin d’apporter sa contribution au développement des pays d’Afriq...

IsraelVallley Desk | News

Une résolution consacrée à Jérusalem présente le Mont du Temple comme un lieu saint pour les seuls musulmans L'Assemblée générale des Nations Unies a adopté mercredi par vote six résolutions condamnant Israël et soutenant les Palestiniens, au cours de sa session annuelle consacrée à la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien, qui a commencé mardi. U...

i24news | News

Après des mois de concertations avec les habitants du quartier Emek Refaïm, le maire de la capitale Nir Barkat a donné son accord pour le tracé de la future ligne de tramway qui reliera le quartier de Ramot, au nord de Jérusalem, à celui de Gilo au sud. Dans un premier temps il était notamment question d’utiliser l’ancienne ligne de chemin de fer désaffectée qui longe la rue Em...

IsraelVallley Desk | News