Oct 7

ISRAELVALLEY. UNE SEMAINE DANS LA PRESSE ISRAELIENNE. Le Premier ministre et le ministère des Affaires étrangères israélien vont tenter de convaincre l’UE d’alourdir l’embargo commercial sur l’Iran.

Authors picture

IsraelValley Desk | News

La fin de l’idylle entre le Premier ministre et son ministre de la Défense, Ehoud Barak. Nétanyahou lui reprocherait d’avoir manœuvré dans son dos lors de son déplacement aux Etats-Unis, se présentant comme un « modéré » contrastant avec les positions « radicales » du Premier ministre. Ce dernier aurait été particulièrement, furieux en apprenant que son ministre de la Défense avait rencontré à son insu Ram Emmanuel, ancien conseiller et très proche de Barak Obama. Selon le Maariv, Nétanyahou aurait même songé ces derniers jours à limoger Ehoud Barak.

Pour certains analystes, ce clash n’est rien d’autre qu’un énième « spin » monté par le « duo de choc » (Haaretz) pour engranger le plus grand nombre de voix lors du prochain scrutin. Le virage à gauche opéré par le ministre de la Défense, viserait en effet à mobiliser des électeurs du centre-gauche en sa faveur, tandis que Nétanyahou conforterait ainsi son assise auprès des ministres de la droite dure du Likoud qui réclame souvent la « peau » d’Ehoud Barak.

La classe politique a immédiatement réagi à la rumeur d’un éventuel scrutin, notent les médias. Pour le ministre des Transports Israël Katz, un proche de M. Netanyahou, « le Premier ministre tente encore de présenter un budget responsable, mais si ce n’est pas possible il y a aura des élections à la mi-février ». Le ministre de l’Intérieur, Eli Yishaï, chef du parti ultra-orthodoxe sépharade Shass, a estimé à la radio militaire que la tenue d’élections anticipées était « un fait accompli ».

Le président de la Knesset, Réouven Rivlin (Likoud) a proposé de dissoudre le parlement dès le 15 octobre prochain lors de la reprise de l’ouverture de la session d’hiver. Au sein de l’opposition, la chef de file du Parti travailliste, Shelly Yachimovitz, a déclaré au site d’informations Ynet, qu’Israël a besoin d’élections « pour trancher entre diverses alternatives ». « Le Parti travailliste est prêt pour des élections et proposera une alternative à la politique socio-économique de Nétanyahou », a-t-elle ajouté.

Le chef de Kadima, la plus grande formation d’opposition, Shaoul Mofaz, a estimé qu’il fallait « redonner de l’espoir aux Israéliens ». « Le Premier ministre a franchi trop de lignes rouges : la répartition inéquitable des tâches, la vie chère, le budget social, le règlement du conflit avec nos voisins. Tout cela a été sacrifié sur l’autel de la question unidimensionnel du nucléaire iranien », a-t-il déclaré à la radio publique.

Au-delà de la question du budget, les commentateurs estiment que le Premier ministre souhaite convoquer un scrutin anticipé pour faire une campagne courte sur les questions sécuritaires et prendre de court un bloc de centre-gauche en manque de leader charismatique et en ordre dispersé.

QUAND TOUT CHANGE, RIEN NE CHANGE / YAEL PAZ-MELAMEDMAARIV
Il faudrait un miracle pour qu’au mois de février prochain Binyamin Nétanyahou ne soit pas désigné vainqueur, qu’il ne fasse pas son entrée sous les acclamations debout des militants du Likoud scandant « Bibi, Roi d’Israël » et qu’il promettre d’être le Premier ministre de « tous les Israéliens » avant de retrouver ses alliés de l’extrême droite et les ultra-orthodoxes. Cette prophétie ne s’appuie pas sur l’évaluation des capacités de Nétanyahou en tant que Premier ministre mais sur l’absence d’alternatives réelles à son pouvoir. Aucun des chefs des partis d’opposition ne menace réellement Nétanyahou. Tel est le malheur des prochaines élections 2013.

Shelly Yachimovitz, le grand espoir du bloc de centre-gauche, ne parvient toujours pas, selon les sondages, à atteindre les sommets de la « première-ministrabilité » et ce en dépit de ses réels succès politiques. Elle est une excellente chef d’opposition, combative, mais si elle a réussi à faire renouer son parti avec un véritable ordre du jour, celui-ci est encore trop restreint.

(…) Yaïr Lapid, pourra un jour peut-être rivaliser avec Nétanyahou, mais il est encore trop tôt. Il tarde trop à mettre en place son nouveau parti et n’a toujours pas annoncer les noms de ceux qui, dans sa liste, pourraient combler son inexpérience politique.

Et Shaoul Mofaz, Livni et Ramon ? Allons donc, tout cela n’est que fantasmes d’optimistes. Dans l’absolu, si Lapid, Livni et Yachimovitch unissaient leurs forces, il serait possible de battre Nétanyahou. Mais l’actuel Premier ministre peut dormir tranquille, rien de tel ne se produira.

Intensification des sanctions contre l’Iran : le nouveau cheval de bataille de Nétanyahou

Ayant, semble-t-il, assimilé le fait qu’il ne parviendrait pas à convaincre le président américain de lancer une opération militaire contre les installations nucléaires iraniennes, ou tout du mois d’imposer au régime de Téhéran des lignes rouges claires, Nétanyahou souhaite à présent mettre l’accent sur l’intensification des sanctions, notent les médias.

La presse annonce que le cabinet du Premier ministre et le ministère des Affaires étrangères israélien vont tenter de convaincre l’UE d’alourdir l’embargo commercial sur l’Iran. Ces nouvelles sanctions, que souhaite promouvoir Nétanyahou lors de ses prochains déplacements en Europe à l’hiver 2012, prévoient, selon la presse, une rupture totale des relations bancaires avec l’Iran, ainsi que l’interdiction absolue d’échanges commerciaux de produits de première nécessité.

De telles sanctions, estime le gouvernement, feraient peser sur le régime des ayatollahs la menace d’une révolte civile capable de conduire à un renversement du pouvoir. Selon un haut responsable israélien, cité sous couvert de l’anonymat par le Maariv, il s’agit d’un « changement de paradigme au sujet de l’Iran ».

Dans différentes interviews accordées le week-end dernier, le chef de la diplomatie israélienne, Avigdor Liebermann, a estimé, citant un rapport du département de la recherche de son ministère, qu’une révolte civile pourrait intervenir en Iran avant les élections présidentielles de juin 2013.

Cette semaine, la presse a largement couvert les effets des sanctions sur l’économie iranienne (dévaluation du rial, protestations à Téhéran, etc)
Par ailleurs, le quotidien à grand tirage Yédiot Aharonoth, révèle que des centaines de parlementaires étrangers se sont réunis mardi soir à Jérusalem à l’initiative du lobby conjoint de la Knesset et de dizaines d’associations d’amitié avec Israël pour prendre des décisions contre l’Iran.

Les députés devaient voter une proposition visant à s’aligner sur la décision canadienne et d’expulser ainsi l’ambassadeur iranien de leur pays.

BATTU FROID PAR LES ETATS-UNIS, NETANYAHOU SE FOCALISE SUR L’EUROPE DANS SA CAMPAGNE ANTI-IRANIENNE / SAM SER & AP – TIMES OF ISRAEL

Le Premier ministre Binyamin Nétanyahou se rendra en Europe avant la fin de l’année pour essayer de convaincre les dirigeants européens de durcir les sanctions imposées à l’Iran. La semaine dernière, Nétanyahou avait déclaré à l’AGNU qu’il faudrait probablement stopper l’Iran avant l’été prochain, date à laquelle ce pays aura cumulé suffisamment d’uranium enrichi à 20 % pour fabriquer une bombe. Il avait indiqué ne pas exclure une frappe militaire. Toutefois, suite à l’échec qu’il a enregistré dans sa tentative de mobiliser l’Administration Obama en faveur d’une telle frappe ou de lignes rouges substantielles, les prochains voyages en Europe de Nétanyahou témoignent d’un tournant dans sa politique.

Dans un rapport récent, le ministère israélien des Affaires étrangères constatait que les sanctions portaient gravement atteinte à l’Iran et recommandait vivement d’en imposer davantage. Mardi dernier, les ambassades israéliennes en Europe ont reçu l’ordre de plaider auprès des gouvernements européens pour qu’ils prennent des sanctions plus étendues contre l’Iran. (…) Mardi, le New York Times citait sous couvert de l’anonymat un officiel israélien : « Nous avons le sentiment qu’en raison des présidentielles, on ne voit pas grand-chose côté américain, à part le colmatage de brèches utilisé par les Iraniens pour contourner les sanctions ».

Concernant ce virage vers l’Europe, l’officiel israélien a indiqué que « jusqu’présent, c’étaient les Etats-Unis qui menaient et les Européens qui suivaient ; Si l’ordre des choses devait s’inverser, soit. On doit faire avec ce qu’on a ». Et d’ajouter : « Personnellement, je ne pense pas qu’on puisse obtenir un embargo total sur le commerce avec l’Iran, mais c’est toujours bien de viser haut et voir ce qu’il en ressort ».

Source: Revue de Presse de l'Ambassade

Lors du premier semestre 2015, Mercedes a vendu 1612 voitures en Israël, contre 945 voitures l’an passé à la même époque, ce qui représente une augmentation de 71%. Mercedes a mis en vente en Israël des Smart For Two, dont le prix de départ commence à 100.000 shekels. La sportive C63 AMG est à un prix de 715.000 shekels pour les voitures en série. ISRAELVALLEY PLUS SUR LES ROUTES D'ISRAË...

JSS News | News

Shraga Blum : "Les travaux de construction du futur tramway de Tel-Aviv dureront quelques bonnes années. La police estime qu’ils ne vont pas seulement perturber sérieusement la circulation et le stationnement à l’intérieur de la ville de Tel-Aviv mais que toute la région du Goush Dan en subira les conséquences à des dizaines de kilomètres à la ronde. Les embouteillages risquent de se produi...

IsraelValley Desk | News

Selon (1) : "Merck USA a annoncé l'acquisition de cCAM Biotherapeutics (Israël), une société spécialisée dans le développement d'immunothérapies contre le cancer. Aux termes de l'accord, Merck versera 95 millions de dollars pour reprendre la totalité du capital de cCAM. Les actionnaires de cCAM pourront ensuite recevoir jusqu'à 510 millions de dollars en fonction de l'atteinte de certains objec...

IsraelValley Desk | News

Hausse des dépenses dues à la criminalité en Israël. Le ministère de la Sécurité publique a déclaré que le coût de la criminalité en Israël a augmenté par rapport à 2013. En effet cela coûte à la société 15,8 milliards de NIS en 2014, marquant une augmentation de 9,1 % par rapport à l’année précédente. Selon un rapport officiel, entre les années 2001 et 2014, la criminalité a coûté à l'Etat d'I...

(A.H) Ariel Aviv | News

Un comité municipal de Jérusalem a approuvé la construction d’un gratte-ciel et du projet commercial qui l’accompagne, dans le centre animé de la capitale, et ce dans l’espoir de revitaliser le centre-ville. Conçue par Daniel Libeskind, un architecte d’origine polonaise qui a créé le Musée juif de Berlin et le Mémorial du 11 septembre de New York, la « Freedom Pyramid » (« Pyramide Liberté ») s...

The Time of Israel. | News

L'organisation du Livre Guinness des records estime qu'il est "trop dangereux" d'envoyer un juge en Israël Un cinéaste israélien avait prévu de battre le record du monde du plus grand plat de houmous au monde mais l’organisation du Livre Guinness des records à Londres a refusé d’envoyer un représentant en Israël pour des raisons de sécurité. “C’est la dernière chose que j’espérais”, a déc...

i24news | News

Manor Automotive Groupe (MAG) est une société de droit luxembourgeois créée en 2011 par la famille Manor et qui représente depuis plus de 75 ans les marques du groupe PSA en Israël. 12.000 Peugeot et Citroën ont été vendues (2012). Au côté de BMW, Citroën a été retenu pour la fourniture de la flotte gouvernementale. Lubinski fournit également la plupart des grands groupes et des grandes adm...

IsraelValley Desk | News

ISRAELVALLEY SPECIAL. Selon le Wall Street Journal, faute d'avoir acheté Mylan, le groupe israélien Teva serait en train de clôturer un deal à Dublin pour le rachat de Allergan. Cette firme est surtout connue pour le Botox et le Namenda contre la maladie d'Alzheimer. Ce rachat éventuel intervient en plein bouleversement du paysage pharmaceutique américain, secoué par une annonce de fusion q...

Dan Rosh (Tel Aviv) | News

Le chiffre du jour: 200 Français prendront un vol simple pour Tel Aviv au départ de Paris ce lundi 27 juillet. Ils étaient 130 à la fin du mois de juin. L'agence juive pour Israël continue de noter une importante hausse de l'intérêt et de la volonté des Juifs de France à s'installer en Israël, que ce soit dans le cadre d'un programme de longue durée (Massa) ou d'un départ définitif (Alyah). ...

Magali Allouche (Tel Aviv) | News

MUSIQUE. Mariah Carey sera en Israël le 18 août prochain pour un concert à l'amphithéâtre du parc Rishon Lezion. Avec des prix fixés à partir de 59 euros, on peut dire que la diva a envie qu'un maximum de personnes assiste au spectacle. Selon les informations de TMZ, Mariah Careh recevra 450.000 euros pour ce tour de chant. CASPI. Le basketteur israélien Omri Caspi qui évolue sur les parque...

IsraPresse et IsraelValley | News

Florian Bardou (Yagg) : "Eyal Gross, juriste à l'université de Tel Aviv et co-fondateur du forum des études LGBT et queer au sein de l'établissement, critique la réappropriation des droits des lesbiennes, gays, bi.e.s et trans' par les autorités israéliennes au service de la propagande d'État. «Je suis invité partout dans le monde pour faire du pinkwashing! Je refuse de le faire. Je lutte po...

IsraelValley Desk | News

On épargnera rien à l'Etat Juif. Une nouvelle guerre économique contre l'Europe se pointe à l'horizon pour Israël qui en a vu d'autres. Le prochain combat des Autorités israéliennes à Bruxelles et dans les capitales Européennes est clair : tenter d'empêcher un boycott de l'Europe sur les banques israéliennes. Cette lutte sera longue et obligera les meilleurs experts israéliens (juristes, éc...

Eyal Dayan (Rehovot) | News

Des policiers israéliens et américains ont arrêté quatre personnes en Israël et en Floride dans le cadre de l'enquête sur le piratage informatique dont ont été victimes l'an dernier la banque américaine JP Morgan Chase et d'autres institutions financières, rapporte mardi Bloomberg. Les procureurs de New York ont accusé Gery Shalon et Ziv Orenstein, des Israéliens, et Joshua Aaron, un citoyen...

i24News | News

Tout le monde connaît la colocation ou le co-voiturage mais une petite révolution s’opère dans le milieu professionnel avec l’apparition, depuis une dizaine d’années, du co-working . Né aux États-Unis dans le milieu des start-ups, le nombre de co-workers est passé de quelques centaines en 2006 à près de 2 millions de personnes en 2015 dans le monde. Ces espaces facilitent l’installation d...

Esther Ruben | News

Un designer israélien a récemment dévoilé la plus grande mezouza du monde. Yaakov Merdinger a travaillé pendant cinq mois sur cette mezouza, qui mesure 182 cm de hauteur, 7 cm de diamètre et qui pèse environ 9 kg. Merdinger a été invité en Ukraine par un homme d'affaires juif local pour exposer cette mezouza unique, qui sera bientôt inscrite dans le livre " Guinness World Records ". La mezouza ...

David Illouz | News