Oct 7

ISRAELVALLEY. UNE SEMAINE DANS LA PRESSE ISRAELIENNE. Le Premier ministre et le ministère des Affaires étrangères israélien vont tenter de convaincre l’UE d’alourdir l’embargo commercial sur l’Iran.

Authors picture

IsraelValley Desk | News

La fin de l’idylle entre le Premier ministre et son ministre de la Défense, Ehoud Barak. Nétanyahou lui reprocherait d’avoir manœuvré dans son dos lors de son déplacement aux Etats-Unis, se présentant comme un « modéré » contrastant avec les positions « radicales » du Premier ministre. Ce dernier aurait été particulièrement, furieux en apprenant que son ministre de la Défense avait rencontré à son insu Ram Emmanuel, ancien conseiller et très proche de Barak Obama. Selon le Maariv, Nétanyahou aurait même songé ces derniers jours à limoger Ehoud Barak.

Pour certains analystes, ce clash n’est rien d’autre qu’un énième « spin » monté par le « duo de choc » (Haaretz) pour engranger le plus grand nombre de voix lors du prochain scrutin. Le virage à gauche opéré par le ministre de la Défense, viserait en effet à mobiliser des électeurs du centre-gauche en sa faveur, tandis que Nétanyahou conforterait ainsi son assise auprès des ministres de la droite dure du Likoud qui réclame souvent la « peau » d’Ehoud Barak.

La classe politique a immédiatement réagi à la rumeur d’un éventuel scrutin, notent les médias. Pour le ministre des Transports Israël Katz, un proche de M. Netanyahou, « le Premier ministre tente encore de présenter un budget responsable, mais si ce n’est pas possible il y a aura des élections à la mi-février ». Le ministre de l’Intérieur, Eli Yishaï, chef du parti ultra-orthodoxe sépharade Shass, a estimé à la radio militaire que la tenue d’élections anticipées était « un fait accompli ».

Le président de la Knesset, Réouven Rivlin (Likoud) a proposé de dissoudre le parlement dès le 15 octobre prochain lors de la reprise de l’ouverture de la session d’hiver. Au sein de l’opposition, la chef de file du Parti travailliste, Shelly Yachimovitz, a déclaré au site d’informations Ynet, qu’Israël a besoin d’élections « pour trancher entre diverses alternatives ». « Le Parti travailliste est prêt pour des élections et proposera une alternative à la politique socio-économique de Nétanyahou », a-t-elle ajouté.

Le chef de Kadima, la plus grande formation d’opposition, Shaoul Mofaz, a estimé qu’il fallait « redonner de l’espoir aux Israéliens ». « Le Premier ministre a franchi trop de lignes rouges : la répartition inéquitable des tâches, la vie chère, le budget social, le règlement du conflit avec nos voisins. Tout cela a été sacrifié sur l’autel de la question unidimensionnel du nucléaire iranien », a-t-il déclaré à la radio publique.

Au-delà de la question du budget, les commentateurs estiment que le Premier ministre souhaite convoquer un scrutin anticipé pour faire une campagne courte sur les questions sécuritaires et prendre de court un bloc de centre-gauche en manque de leader charismatique et en ordre dispersé.

QUAND TOUT CHANGE, RIEN NE CHANGE / YAEL PAZ-MELAMEDMAARIV
Il faudrait un miracle pour qu’au mois de février prochain Binyamin Nétanyahou ne soit pas désigné vainqueur, qu’il ne fasse pas son entrée sous les acclamations debout des militants du Likoud scandant « Bibi, Roi d’Israël » et qu’il promettre d’être le Premier ministre de « tous les Israéliens » avant de retrouver ses alliés de l’extrême droite et les ultra-orthodoxes. Cette prophétie ne s’appuie pas sur l’évaluation des capacités de Nétanyahou en tant que Premier ministre mais sur l’absence d’alternatives réelles à son pouvoir. Aucun des chefs des partis d’opposition ne menace réellement Nétanyahou. Tel est le malheur des prochaines élections 2013.

Shelly Yachimovitz, le grand espoir du bloc de centre-gauche, ne parvient toujours pas, selon les sondages, à atteindre les sommets de la « première-ministrabilité » et ce en dépit de ses réels succès politiques. Elle est une excellente chef d’opposition, combative, mais si elle a réussi à faire renouer son parti avec un véritable ordre du jour, celui-ci est encore trop restreint.

(…) Yaïr Lapid, pourra un jour peut-être rivaliser avec Nétanyahou, mais il est encore trop tôt. Il tarde trop à mettre en place son nouveau parti et n’a toujours pas annoncer les noms de ceux qui, dans sa liste, pourraient combler son inexpérience politique.

Et Shaoul Mofaz, Livni et Ramon ? Allons donc, tout cela n’est que fantasmes d’optimistes. Dans l’absolu, si Lapid, Livni et Yachimovitch unissaient leurs forces, il serait possible de battre Nétanyahou. Mais l’actuel Premier ministre peut dormir tranquille, rien de tel ne se produira.

Intensification des sanctions contre l’Iran : le nouveau cheval de bataille de Nétanyahou

Ayant, semble-t-il, assimilé le fait qu’il ne parviendrait pas à convaincre le président américain de lancer une opération militaire contre les installations nucléaires iraniennes, ou tout du mois d’imposer au régime de Téhéran des lignes rouges claires, Nétanyahou souhaite à présent mettre l’accent sur l’intensification des sanctions, notent les médias.

La presse annonce que le cabinet du Premier ministre et le ministère des Affaires étrangères israélien vont tenter de convaincre l’UE d’alourdir l’embargo commercial sur l’Iran. Ces nouvelles sanctions, que souhaite promouvoir Nétanyahou lors de ses prochains déplacements en Europe à l’hiver 2012, prévoient, selon la presse, une rupture totale des relations bancaires avec l’Iran, ainsi que l’interdiction absolue d’échanges commerciaux de produits de première nécessité.

De telles sanctions, estime le gouvernement, feraient peser sur le régime des ayatollahs la menace d’une révolte civile capable de conduire à un renversement du pouvoir. Selon un haut responsable israélien, cité sous couvert de l’anonymat par le Maariv, il s’agit d’un « changement de paradigme au sujet de l’Iran ».

Dans différentes interviews accordées le week-end dernier, le chef de la diplomatie israélienne, Avigdor Liebermann, a estimé, citant un rapport du département de la recherche de son ministère, qu’une révolte civile pourrait intervenir en Iran avant les élections présidentielles de juin 2013.

Cette semaine, la presse a largement couvert les effets des sanctions sur l’économie iranienne (dévaluation du rial, protestations à Téhéran, etc)
Par ailleurs, le quotidien à grand tirage Yédiot Aharonoth, révèle que des centaines de parlementaires étrangers se sont réunis mardi soir à Jérusalem à l’initiative du lobby conjoint de la Knesset et de dizaines d’associations d’amitié avec Israël pour prendre des décisions contre l’Iran.

Les députés devaient voter une proposition visant à s’aligner sur la décision canadienne et d’expulser ainsi l’ambassadeur iranien de leur pays.

BATTU FROID PAR LES ETATS-UNIS, NETANYAHOU SE FOCALISE SUR L’EUROPE DANS SA CAMPAGNE ANTI-IRANIENNE / SAM SER & AP – TIMES OF ISRAEL

Le Premier ministre Binyamin Nétanyahou se rendra en Europe avant la fin de l’année pour essayer de convaincre les dirigeants européens de durcir les sanctions imposées à l’Iran. La semaine dernière, Nétanyahou avait déclaré à l’AGNU qu’il faudrait probablement stopper l’Iran avant l’été prochain, date à laquelle ce pays aura cumulé suffisamment d’uranium enrichi à 20 % pour fabriquer une bombe. Il avait indiqué ne pas exclure une frappe militaire. Toutefois, suite à l’échec qu’il a enregistré dans sa tentative de mobiliser l’Administration Obama en faveur d’une telle frappe ou de lignes rouges substantielles, les prochains voyages en Europe de Nétanyahou témoignent d’un tournant dans sa politique.

Dans un rapport récent, le ministère israélien des Affaires étrangères constatait que les sanctions portaient gravement atteinte à l’Iran et recommandait vivement d’en imposer davantage. Mardi dernier, les ambassades israéliennes en Europe ont reçu l’ordre de plaider auprès des gouvernements européens pour qu’ils prennent des sanctions plus étendues contre l’Iran. (…) Mardi, le New York Times citait sous couvert de l’anonymat un officiel israélien : « Nous avons le sentiment qu’en raison des présidentielles, on ne voit pas grand-chose côté américain, à part le colmatage de brèches utilisé par les Iraniens pour contourner les sanctions ».

Concernant ce virage vers l’Europe, l’officiel israélien a indiqué que « jusqu’présent, c’étaient les Etats-Unis qui menaient et les Européens qui suivaient ; Si l’ordre des choses devait s’inverser, soit. On doit faire avec ce qu’on a ». Et d’ajouter : « Personnellement, je ne pense pas qu’on puisse obtenir un embargo total sur le commerce avec l’Iran, mais c’est toujours bien de viser haut et voir ce qu’il en ressort ».

Source: Revue de Presse de l'Ambassade

Un responsable israélien a nié mardi qu'il soit désormais interdit aux travailleurs palestiniens en Israël d'emprunter les mêmes bus que les colons pour rentrer en Cisjordanie, après des accusations de "ségrégation raciale". "Il n'y a pas d'interdiction (pour les Palestiniens) de prendre le bus avec des Israéliens", a affirmé un haut responsable du ministère de la Défense, répondant par écrit à...

IsraelValley Desk | News

Ce mardi, 28 octobre, à l'initiative de Dr Daniel Rouach, Professeur ESCP Europe et Président de la CCIIF (Tel Aviv) de Amos Ron de la CCIIF, s'ouvre la grande conférence sur le transfert de technologie et les technologies financières, organisé par la Chambre de Commerce Israël-France à l'Université de Tel Aviv. Lors de cet événement, organisé en total coopération avec l’Ambassade de France,...

LG | News

L'ancien premier ministre israélien Ehoud Barak a tenté cette semaine de mettre fin à une rumeur envahissante sur sa prétendue maladie d'Alzheimer. Peine perdu car dans les réseaux sociaux personne ne le croit! Ehoud Barak, né le 12 février 1942 au kibboutz Mishmar Hasharon, est un homme politique israélien. Il est, de 1999 à 2001, Premier ministre de l'État d'Israël. Candidat à la direct...

Eyal Dayan (Rehovot) | News

Le cimetière Yarkon est le plus grand cimetière de Tel-Aviv, avec 110.000 concessions réparties sur 60 hectares, mais il est aujourd'hui presque plein. Le projet architectural de Tuvia Sagiv doit permettre de créer le nombre de concessions nécessaires pour les 25 années à venir, indique Der Spiegel: «Grâce à 30 édifices funéraires verticaux, la capacité doit grimper à 250.000 tombes, sans ...

Slate | News

L’ambassadeur de France en Israël, Patrick Maisonnave, participera mardi 28 octobre 2014 à la Night Run de Tel Aviv, course de 10 km dans les rues de Tel-Aviv. A ses côtés courront également M. Gilles Pécassou, n°2 de l’ambassade et Mme Sonia Barbry, conseiller presse, ainsi qu’une équipe de l’ambassade de France en Israël formée d’une dizaine d’agents. L’ambassade de France en Israël se réj...

IsraelValley Desk | News

Des restaurants en Suisse alémanique ont servi depuis le début de la semaine des cafés avec des portions de crème à l’effigie de Mussolini et de Hitler, a révélé mercredi le journal 20 Minutes. Ces petits pots en plastique, servis traditionnellement en Suisse en plus du sucre lorsqu’on commande un café, ont été livrés à une centaine de restaurants par une filiale du groupe Migros qui a prés...

Times of Israel | News

Huit israéliens élèves du secondaire, étudiants au Centre de physique Ilan Ramon à l'Université Ben-Gourion, dans le Néguev, ont gagné les premiers prix au concours international de l'Académie polonaise des sciences de la physique. 80 pays participaient à la compétition annuelle qui s'est tenue à Varsovie. Deux des huit lauréats israéliens ont reçu le premier prix : Idan Fishman et Abou Gan...

David Illouz | News

Israël et la compagnie pékinoise China Harbor ont signé un accord de 3.3 milliards de shekels (705 M€), pour la construction d'un immense port privé à Ashdod. "Le nouveau port va transformer Israël en une route majeure, reliant l'Orient et l'Occident" a déclaré Benjamin Netanyahu, lors de la cérémonie de signature du contrat, qui s’est déroulée le mois dernier, au cabinet du Premier ministr...

Econostrum | News

L'heure d'hiver 2014 est fixée le dimanche 26 octobre 2014 (nuit du 25 au 26). La Syrie, la Jordanie, Israël et les Territoires palestiniens avaient avancé l'heure d'hiver le vendredi 28 mars 2014 à 2 heures du matin. L'heure d'été sera en vigueur jusqu'au 26 octobre 2014 (2 heures du matin). ISRAELVALLEY PLUS Israël pratique le passage à l'heure d'été, appelé heure d'été d'Israël (en hébr...

IsraelValley Desk | News

Chaque année, 500 Israéliens seront autorisés à voyager et à travailler en Australie pendant par an. Israël et l'Australie ont signé un accord bilatéral mercredi qui permettra à 500 Israéliens par an de voyager et travailler en Australie pendant une année entière, et vice versa annonce ynet. Les citoyens des deux Etats devront répondre à certains critères : être âgés de 18 à 30 ans et ne pas...

i24News | News

Sony prend 50 % du capital des chaînes Viva et Viva Plus, deux chaînes câblées israéliennes qui diffusent des soap-opéras en espagnol, qui appartiennent à la compagnie Dori. C’est la première fois que Sony Pictures pénètre le marché de la télévision israélienne. Dori Media, qui est dirigé par l’homme d’affaires israélo-argentin Yair Dori, a réussi à s’implanter dans le marché de la télévisio...

IsraelValley Desk | News

" The Vegan Fest " à Tel-Aviv, a attiré 15.000 personnes en une journée. Le stand le plus visité durant cette foire alimentaire spécialisée a été celle de Domino Pizza, le géant américain de la pizza. Celui-ci a lancé en Israël en 2013 une pizza végétalienne garnie de fromage de soja, une première mondiale pour l'entreprise qui en aurait vendu très rapidement plus de 300.000 unités. A Tel-A...

IsraelValley Desk | News

Pour la première fois en 19 ans, deux rassemblements commémoratifs distincts auront lieu en Israël pour marquer les 19 ans de l'assassinat de l'ancien Premier ministre israélien Yitzhak Rabin. Les deux événements auront lieu à Tel Aviv deux samedi soir consécutifs, à l'endroit où il a été assassiné, mais porteront pourtant un message complètement différent. Le second rassemblement, le 8 nove...

Lily Galili (i24News) | News

L'excellent Moshe Kahlon est de retour. C'est le moment. Son approche très pragmatique et économique des problèmes des jeunes et démunis d'Israël en a fait une véritable star. Il avait en tant que Ministre réussit à faire l'impossible : casser des monopoles dans un pays où les magnats multimilliardaires avaient dominé le terrain économique durant des années. Né le 19 novembre 1960 à Hadera,...

Youval Carlebach (Tel Aviv) | News

Une entreprise de mode basée à Tel Aviv vient de lancer un calendrier dont les modèles féminins sont aussi des soldates israéliennes. Le calendrier montre des femmes légèrement vêtues qui sont, selon la compagnie, de « vraies soldates » portant une ligne de vêtements largement inspirée du vêtement militaire. « MTKL Apparel » : c’est le nom de l’entreprise, une anglicisation de l’hébreu « matkal...

Times of Israel | News