Oct 7

ISRAELVALLEY-GUERRE DE KIPPOUR:TEMOIGNAGE DE YOEL SHER,MINISTRE PLÉNIPOTENTIAIRE A L'AMBASSADE D'ISRAËL EN FRANCE DE 1979 A 1984.Son fils a aussi participé aux combats acharnés ayant eu lieu au Sinai.

Authors picture

IsraelValley Desk | News

Headline image

Pour comprendre le traumatisme qu’a été le Guerre du Kippour pour les Israéliens, il faut revenir sur la symbolique et l’ambiance très particulières qui rendent chaque année ce jour unique. Le caractère saint et solennel du jour le plus important du calendrier juif est palpable et transforme chaque coin de rue, chaque synagogue, et chaque maison.

Les heures passent dans le silence du recueillement. Ceux qui choisissent de ne pas observer le jeûne ou de ne pas aller prier respectent également le calme et acceptent que tout s’arrête le temps d’une journée. Les commerces, les écoles, les entreprises ferment pendant cette journée. Personne ne travaille. Seuls quelques services d’urgence dans les hôpitaux et des ambulances continuent de fonctionner.
Mais ce n’est pas tout. Les chaînes de télévision, les radios, et les journaux s’arrêtent également le temps d’une journée. Même l’armée fonctionne différemment. Seuls certains soldats continuent d’effectuer des gardes. Aucun exercice ou entraînement n’a lieu. C’est dans ce contexte unique que les armées syriennes et égyptiennes ont attaqué par surprise l’État d’Israël: “A 13h55, alors que tout le pays était concentré dans les synagogues, une sirène retentit. Elle fit l’effet d’un tremblement de terre”, se souvient Yoel Sher, ancien ambassadeur d’Israël en France et réserviste pendant la Guerre du Kippour.

Les Israéliens rentrèrent chez eux précipitamment et allumèrent leurs postes de radio, normalement éteints le jour de Yom Kippour: “En effet, aucun programme n’est diffusé, sauf en cas de guerre ou d’urgence un jour comme celui-là…”, nous explique Yoel Sher.
Pour les Israéliens, ce jour prenait déjà une tournure inhabituelle et inquiétante. “Nous écoutions, attentifs, l’énumération des noms de code qui indiquent quelles unités sont mobilisées. Les soldats et les réservistes, savent ce qu’il leur reste à faire si leur unité est rappelée : rejoindre le plus rapidement possible leur base.Un bruit violait déjà le silence habituel de Yom kippour. Les hommes se préparaient précipitamment, et prenaient la route dans la hâte. En raison de la fête de Yom Kippour, les routes étaient vides, et c’est d’ailleurs ca qui a permis aux soldats de rejoindre rapidement leurs bases. La nuit tomba rapidement et beaucoup d’hommes n’étaient pas encore arrivés à destination. Faire de la route en temps de guerre était particulièrement dangereux. Pour ne pas attirer l’attention dans l’obscurité et se faire prendre pour cible par l’ennemi, nous éteignions les lumières des voitures, des routes, et nous peignions les parties lumineuses de la voiture.C’est la seule guerre qui a éclaté dans un effet de surprise générale comme celui-là”.

La surprise résidait aussi dans les nouvelles armes et les nouveaux moyens d’attaque que les armées ennemies possédaient. Les missiles anti-tank de l’armée syrienne ont causé de nombreux dégâts dans le Plateau du Golan.
“A l’époque, j’avais plus de 40 ans, donc j’ai été mobilisé pour des missions de protection d’installations militaires dans la ville de Jérusalem. Mon fils, tankiste a directement été envoyé pour combattre dans le Sinaï. Pendant dix jours, des combats cruels ont eu lieu, et nous n’avions aucune nouvelle de notre fils, comme beaucoup d’autres parents israéliens. La base militaire de mon fils avait été l’une des premières a avoir été détruite par l’armée égyptienne.La seule certitude que nous avions était que des combats d’une extrême cruauté avaient lieu sans interruption dans le Sinaï. Les soldats devaient tenir le coup, et pendant les premiers jours de la guerre, aucune heure de sommeil ne leur avait été octroyée”, nous raconte Yoel Sher.

“Le 16 octobre 1973, après dix jours de combats acharnés, le Général Ariel Sharon parvint à franchir le canal de Suez. Nous savions que la tendance s’était inversée”, se souvient Yoel Sher. Les forces israéliennes avaient finalement réussi à encercler la deuxième armée égyptienne dans le Sinaï. Ceci avait permis à l’armée israélienne de réclamer la libération des 300 soldats israéliens qui avaient été faits prisonniers contre la libération des soldats égyptiens. Dans le Plateau du Golan également, des nouvelles plus rassurantes commençaient à être diffusées à la radio. ”Nous étions parvenus à stopper l’avancée des Syriens. Nous n’étions plus qu’à 35 km de Damas, la capitale syrienne.Après la fin de la guerre, j’ai également été envoyé dans le Sinaï. Nos forces étaient stationnées au kilomètre 101 (à 101 km du Caire). Par hasard, j’ai retrouvé mon fils avec ses camarades tankistes à 101 km du Caire. Une formidable surprise. Il avait traversé à son tour le Canal de Suez le 18 octobre avec ses camarades tankistes et n’avait pas pu nous prévenir.”

Une victoire éclatante, mais un traumatisme qui persiste – ”L’ empreinte de la Guerre du Kippour est très différente de celle laissée par la Guerre des Six Jours.”
Elle avait eu l’effet d’un tremblement de terre. La Guerre de Kippour avait fait des milliers de blessés et plus de 2200 morts, sans compter les 300 soldats qui avaient été faits prisonniers pendant les combats.“Un ‘tremblement de terre’, un ‘séisme’, ne sont pas des mots trop forts pour exprimer l’état de choc dans lequel le retentissement de la sirène en plein milieu de Yom kippour nous avait laissés. Après la guerre, nous avons cherché à comprendre comment une telle chose avait pu se produire. Les menaces avaient bien été réelles, les égyptiens avaient essayé de nous attaquer à plusieurs reprises cette année-là, et nous n’avions pas pris ces avertissements assez au sérieux.”

D’après Yoel Sher, l’opinion publique mondiale avait été également très frappée et profondément choquée par le fait que les Syriens et les Égyptiens avaient attaqué Israël le jour le plus sacré de l’année. Cet acte était perçu comme une atteinte au sentiment religieux.

Source: Armée de Défense d’Israël – Copyright © . Tous droits réservés.

Un article de Nathalie Hamou : "Une étude présentée par le sociologue Yehuda Shenhav de l’Université de Tel-Aviv s’est attachée à évaluer la maîtrise de l’arabe parmi les Juifs israéliens. Menée auprès d’un échantillon de 761 personnes, elle révèle que la seconde langue « officielle » du pays n’est « écrite, lue, parlée ou comprise » que par une minorité infime de Juifs israéliens : respectivem...

IsraelValley Plus | News

En Israël, le trend est de plus en plus visible : les meilleurs restaurants non casher du pays vendent des plats à base de crustacés (bien évidemment non cashers!) mais suppriment des plats à base de viande de porc car les meilleurs clients (dont des Français) refusent d'y mettre les pieds. LE PORC EN ISRAËL. L’histoire contemporaine de l’industrie du porc en Israël est vieille de cinquante ...

Youval Barzilaï | News

Aux côtés d’une trentaine de restaurants, cafés et bars télaviviens, la Maison de France, résidence de l’ambassadeur de France à Jaffa, a participé pendant près d’un an à un projet pilote de l’Autorité de Protection de l’environnement de la mairie de Tel Aviv en vue d’obtenir le Label Vert de la municipalité pour son respect de l’environnement. Ce jeudi 19 mai 2016, l’ambassadeur Patrick Ma...

Marine Crouzet | News

UN ARTICLE REMARQUABLE de Brooke Harrington, Auteur et maître de conférences, Copenhagen Business School (Copyrights). "Nous savons combien la situation des inégalités patrimoniales dans le monde est affligeante, mais que savons-nous de ceux qui en sont responsables ? Selon Oxfam, 1 % de la population mondiale détient plus que les autres 99 %. On peut donc se demander qui, ou ce qui, enrichit t...

IsraelValley Desk | News

Blablacar a du souci à se faire : l'application de GPS collaboratif Waze, rachetée par Google, se lance dans le covoiturage. Un programme pilote a été lancé ce lundi dans la région de la baie de San Francisco. Pour le moment, seuls les employés d'une série d'entreprises sélectionnées - soit environ 25.000 personnes - vont pouvoir profiter de ce nouveau service, baptisé "Waze Rider". L'ap...

IsraelValley Plus | News

François Hollande a annoncé, mardi sur Europe 1, que le sommet international prévu à Paris le 30 mai aurait lieu "dans l'été". Europe 1 : "Ce devait être une conférence importante pour relancer le processus de paix entre Israël et la Palestine. Mais ce rendez-vous, prévu le 30 mai à Paris et organisé par le Quai d'Orsay, sera "retardé", a annoncé François Hollande mardi au micro d'Europe 1. ...

IsraelValley Plus | News

La population d’Israël qui compte aujourd’hui 8.522.000 habitants.Au moment de la création de l’Etat, seules 806 000 personnes vivaient en Israël. La population juive est à présent de 6 millions 377 000 d’habitants, à savoir 74,8 %, alors que la population arabe compte 1 million 771 000 d’habitants, à savoir 20,8 %. Le reste, 374 000 personnes, représentent 4,4 % de la population totale...

Claire Dana-Picard | News

Le fonds pionnier américain Accel Partners a bouclé un gros financement pour scruter les start-up du numérique dans la sphère Europe-Israël. Accel Partners vient de collecter 500 millions de dollars pour consacrer des investissements dans une trentaine de start-up d’Israël et d’Europe dans le secteur du numérique. Il s’agit d’une tranche dédiée sur les 2 milliards de dollars récoltés à la...

IsraelValley Plus | News

En Belgique, c'est à Bruxelles, dans le quartier de Schaarbeek qu'une synagogue construite dans les années 70 a été mise en vente pour un peu plus d'un million d'euros. Décrite comme un "bâtiment multi-usages", elle n'avait pas encore trouvé acquéreur. Et une seconde synagogue aurait été mise en vente dans la capitale belge, selon le journal israélien Makor Rishon. "Les Juifs sont partis du ...

IsraelValley Plus | News

Communiqué : "Le Club JINI Privilèges s'adresse à la communauté francophone en Israël (Touristes ou résidents). Il s'agit de prestations de services : Informations, Conciergerie et d'un Club Privilèges, qui propose à ses membres des offres exclusives et promotions grâce aux partenaires de JINI, dans différents secteurs (Santé, assurances, immobilier, tourisme, et autres produits de grande conso...

IsraelValley Plus | News

En raison d'un problème avec l'airbag du côté passager, le constructeur Suzuki a décidé de rappeler 14.000 Suzuki Crossover SX4 qui ont été vendues en Israël. Selon un communiqué de la société importatrice, des messages ont été envoyés à tous ceux qui ont acheté le modèle Suzuki SX4 Crossover depuis 2013, toutes versions confondues. Le communiqué déclare que "le constructeur automobile Su...

David Illouz (Tel Aviv) | News

Le président de la Knesset Yuli Edelstein, veuf depuis quelques années, va se remarier le mois prochain. Plus de mille personnes sont attendues à cette fête, dont le président de l’Etat Reouven Rivlin et le Premier ministre Binyamin Netanyahou. Un véritable casse-tête pour le Shin Bet, la police et les différents services qui vont devoir assurer la protection de cet événement de taille et d...

IsraelValley Plus | News

Siné était un des dessinateurs historiques de Charlie Hebdo. Une chronique sur Jean Sarkozy en 2008 lui vaut d'être taxé d'antisémitisme. Il est licencié par le directeur de la publication de l'époque Philippe Val. Dans son texte, Siné ironisait sur la conversion éventuelle du fils de Nicolas Sarkozy au judaïsme avant son mariage avec la fille du fondateur des magasins Darty. Journalist...

IsraelValley Plus | News

Le ministère de l’Intégration a publié des chiffres intéressants sur les préférences des nouveaux immigrants qui choisissent leur lieu de résidence en arrivant dans le pays. L’étude porte sur ces quinze dernières années et ne tient pas compte des Israéliens de retour au pays ni des enfants de Olim. D’après l’enquête qui a été menée, c’est à Jérusalem que la majorité des Olim souhaite vivre :...

Claire Dana-Picard | News

ISRAËL CELEBRE LE YOM HASHOAH CE JOUR. Yom HaShoah, officiellement dénommé Yom ha-zikaron laShoah vèlaGvoura (hébreu : יום הזיכרון לשואה ולגבורה « Journée du souvenir pour la Shoah et l’héroïsme ») est une date fixée par l’État d’Israël dans la seconde moitié du XXe siècle. Initialement conçue pour rendre hommage aux insurgés du ghetto de Varsovie et autres partisans juifs pendant la Second...

IsraelValley Plus | News