Oct 7

ISRAELVALLEY-GUERRE DE KIPPOUR:TEMOIGNAGE DE YOEL SHER,MINISTRE PLÉNIPOTENTIAIRE A L'AMBASSADE D'ISRAËL EN FRANCE DE 1979 A 1984.Son fils a aussi participé aux combats acharnés ayant eu lieu au Sinai.

Authors picture

IsraelValley Desk | News

Headline image

Pour comprendre le traumatisme qu’a été le Guerre du Kippour pour les Israéliens, il faut revenir sur la symbolique et l’ambiance très particulières qui rendent chaque année ce jour unique. Le caractère saint et solennel du jour le plus important du calendrier juif est palpable et transforme chaque coin de rue, chaque synagogue, et chaque maison.

Les heures passent dans le silence du recueillement. Ceux qui choisissent de ne pas observer le jeûne ou de ne pas aller prier respectent également le calme et acceptent que tout s’arrête le temps d’une journée. Les commerces, les écoles, les entreprises ferment pendant cette journée. Personne ne travaille. Seuls quelques services d’urgence dans les hôpitaux et des ambulances continuent de fonctionner.
Mais ce n’est pas tout. Les chaînes de télévision, les radios, et les journaux s’arrêtent également le temps d’une journée. Même l’armée fonctionne différemment. Seuls certains soldats continuent d’effectuer des gardes. Aucun exercice ou entraînement n’a lieu. C’est dans ce contexte unique que les armées syriennes et égyptiennes ont attaqué par surprise l’État d’Israël: “A 13h55, alors que tout le pays était concentré dans les synagogues, une sirène retentit. Elle fit l’effet d’un tremblement de terre”, se souvient Yoel Sher, ancien ambassadeur d’Israël en France et réserviste pendant la Guerre du Kippour.

Les Israéliens rentrèrent chez eux précipitamment et allumèrent leurs postes de radio, normalement éteints le jour de Yom Kippour: “En effet, aucun programme n’est diffusé, sauf en cas de guerre ou d’urgence un jour comme celui-là…”, nous explique Yoel Sher.
Pour les Israéliens, ce jour prenait déjà une tournure inhabituelle et inquiétante. “Nous écoutions, attentifs, l’énumération des noms de code qui indiquent quelles unités sont mobilisées. Les soldats et les réservistes, savent ce qu’il leur reste à faire si leur unité est rappelée : rejoindre le plus rapidement possible leur base.Un bruit violait déjà le silence habituel de Yom kippour. Les hommes se préparaient précipitamment, et prenaient la route dans la hâte. En raison de la fête de Yom Kippour, les routes étaient vides, et c’est d’ailleurs ca qui a permis aux soldats de rejoindre rapidement leurs bases. La nuit tomba rapidement et beaucoup d’hommes n’étaient pas encore arrivés à destination. Faire de la route en temps de guerre était particulièrement dangereux. Pour ne pas attirer l’attention dans l’obscurité et se faire prendre pour cible par l’ennemi, nous éteignions les lumières des voitures, des routes, et nous peignions les parties lumineuses de la voiture.C’est la seule guerre qui a éclaté dans un effet de surprise générale comme celui-là”.

La surprise résidait aussi dans les nouvelles armes et les nouveaux moyens d’attaque que les armées ennemies possédaient. Les missiles anti-tank de l’armée syrienne ont causé de nombreux dégâts dans le Plateau du Golan.
“A l’époque, j’avais plus de 40 ans, donc j’ai été mobilisé pour des missions de protection d’installations militaires dans la ville de Jérusalem. Mon fils, tankiste a directement été envoyé pour combattre dans le Sinaï. Pendant dix jours, des combats cruels ont eu lieu, et nous n’avions aucune nouvelle de notre fils, comme beaucoup d’autres parents israéliens. La base militaire de mon fils avait été l’une des premières a avoir été détruite par l’armée égyptienne.La seule certitude que nous avions était que des combats d’une extrême cruauté avaient lieu sans interruption dans le Sinaï. Les soldats devaient tenir le coup, et pendant les premiers jours de la guerre, aucune heure de sommeil ne leur avait été octroyée”, nous raconte Yoel Sher.

“Le 16 octobre 1973, après dix jours de combats acharnés, le Général Ariel Sharon parvint à franchir le canal de Suez. Nous savions que la tendance s’était inversée”, se souvient Yoel Sher. Les forces israéliennes avaient finalement réussi à encercler la deuxième armée égyptienne dans le Sinaï. Ceci avait permis à l’armée israélienne de réclamer la libération des 300 soldats israéliens qui avaient été faits prisonniers contre la libération des soldats égyptiens. Dans le Plateau du Golan également, des nouvelles plus rassurantes commençaient à être diffusées à la radio. ”Nous étions parvenus à stopper l’avancée des Syriens. Nous n’étions plus qu’à 35 km de Damas, la capitale syrienne.Après la fin de la guerre, j’ai également été envoyé dans le Sinaï. Nos forces étaient stationnées au kilomètre 101 (à 101 km du Caire). Par hasard, j’ai retrouvé mon fils avec ses camarades tankistes à 101 km du Caire. Une formidable surprise. Il avait traversé à son tour le Canal de Suez le 18 octobre avec ses camarades tankistes et n’avait pas pu nous prévenir.”

Une victoire éclatante, mais un traumatisme qui persiste – ”L’ empreinte de la Guerre du Kippour est très différente de celle laissée par la Guerre des Six Jours.”
Elle avait eu l’effet d’un tremblement de terre. La Guerre de Kippour avait fait des milliers de blessés et plus de 2200 morts, sans compter les 300 soldats qui avaient été faits prisonniers pendant les combats.“Un ‘tremblement de terre’, un ‘séisme’, ne sont pas des mots trop forts pour exprimer l’état de choc dans lequel le retentissement de la sirène en plein milieu de Yom kippour nous avait laissés. Après la guerre, nous avons cherché à comprendre comment une telle chose avait pu se produire. Les menaces avaient bien été réelles, les égyptiens avaient essayé de nous attaquer à plusieurs reprises cette année-là, et nous n’avions pas pris ces avertissements assez au sérieux.”

D’après Yoel Sher, l’opinion publique mondiale avait été également très frappée et profondément choquée par le fait que les Syriens et les Égyptiens avaient attaqué Israël le jour le plus sacré de l’année. Cet acte était perçu comme une atteinte au sentiment religieux.

Source: Armée de Défense d’Israël – Copyright © . Tous droits réservés.

SPECIAL ISRAELVALLEY. Wix.com rachète la plateforme DeviantArt, l’une des références pour les artistes et les designers. Elle héberge plus de 325 millions de contenus. Wix.com va débourser $36 millions en cash. Le co-fondateur de DeviantArt, Angelo Sotira, va rejoindre Wix.com avec le reste de son équipe. Wix est une plateforme en ligne qui permet de créer des sites web en HTML5 (l'...

Eyal Koren | News

Nikki Haley, la nouvelle ambassadrice des États-Unis aux Nations Unies a un discours résolument pro-israélien, elle vient encore d’en faire la preuve lors de la réunion du Conseil de Sécurité sur le Proche-Orient. A l’issue de sa participation à la dite réunion, sa première remarque vaut mieux que tout un discours : : « C’est la première fois que j’y participe et je tiens...

IsraelValley | News

Dans le cadre de programmes financés par l’Union européenne, le Maroc est tenu d’abriter certaines réunions auxquelles prennent part des Israéliens. En l’espace d’une semaine, la participation de représentants d’Israël à deux événements organisés à Rabat et Agadir a été à l’origine d’une polémique avec des responsables marocains. Agadir accueille, mardi 21 et...

IsraelValley | News

Paul Amar quitte l'aventure i24News. En raison d'une grande proximité, très informelle et amicale (reprise d'articles), entre i24News et IsraelValley, nous préférons citer dans cet article la presse spécialisée. D'après le site puremedias.com (repris par d'autres médias et blogs en Israël) : "Le journaliste Paul Amar aurait annoncé son éviction à ses équipes ce lundi à Tel Aviv...

IsraelValley Desk | News

Après sa visite de deux jours à Singapour, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a atterri mercredi à Sydney, pour ce qui constitue la première visite officielle d'un chef de gouvernement de l'Etat hébreu en Australie. Netanyahou, qui a été accueilli à l'aéroport par le ministre australien pour le Développement international et le Pacifique, Concetta Fierravanti-Wells,...

i24news | News

Un tribunal militaire israélien a condamné mardi à 18 mois de prison le soldat Elor Azaria, accusé d'avoir achevé un assaillant palestinien blessé, point d'orgue d'un procès qui aura profondément divisé le pays.      Le sergent de 21 ans est entré dans le prétoire exigu de Tel-Aviv sous les applaudissements. Il est le premier soldat israélien depuis plus de dix ans à être con...

IsraelValley Desk | News

La communauté juive d’Espagne a entamé une procédure délicate. Elle demande à l’Eglise catholique espagnole de lui restituer l’antique synagogue de Séville, transformée en église et appelée depuis lors Santa Maria la Blanca. Cette magnifique et luxueuse synagogue avait été construite en 1300 par la communauté juive locale et était la plus grande et plus importante synagogu...

Shraga Blum | News

En quête d'une solution "régionale" pour régler le conflit israélo-palestinien, les Etats-Unis encouragent la formation d'un front uni entre l'Etat hébreu et les puissances arabes sunnites contre l'Iran chiite, leur bête noire commune. La première rencontre cette semaine à la Maison Blanche entre Donald Trump et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a été dominée par l...

IsraelValley Desk | News

BONJOUR CHERS AUDITEURS DE RADIO J. BONJOUR PHILIPPE SAINT CLAIR 1. CYBER EVENT. Le mercredi 15 mars 2017 -16è Rencontres Economiques et Technologiques France-Israël 2017. Pr Eli Biham, Head of the new Technion Cyber Security Research Center Shai Blitzblau, President and co-founder of Israeli cyber security company Maglan 2. Le département des Affaires Economiques et Scientifiques ...

IsraelValley | News

Ce sera la première fois qu'un Premier ministre israélien fait une visite officielle dans ces deux pays A peine rentré des Etats-Unis où il a rencontré le président Trump, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou s'envole dimanche après-midi à Singapour, avant de se rendre en Australie mardi. Ce sera la première fois qu'un Premier ministre israélien fait une visite offici...

i24news | News

La magazine Forbes s’interroge sur le nombre de sandwichs Falafel que l’on peut obtenir pour 10 dollars. On s’aperçoit que l’on peut acheter 17 sandwichs falafel à Gaza, contre 7 au Liban, 4 à Rabat au Maroc et seulement 2 à Haifa, Tel Aviv . (Agathe Edery / Source Cool Israel) Les falafels (arabe : فلافل, hébreu : פלאפל) ou tamiya sont une spécialité culinaire levan...

IsraelValley Desk | News

Depuis son passage aux Etats-Unis, les réseaux sociaux hurlent de joie. En portant un costume rose bonbon sur le perron de la White House, Sarah Netanyahou est devenue, encore une fois, et bien malgré elle, la risée des réseaux sociaux. Son nouveau nom : "Miss Piggy". A Savoir : Piggy la cochonne (miss Piggy est une des principales marionnettes de la série télévisée Muppets). Épris...

Eyal Koren | News

La superbe compagnie El Al, va avoir un nouveau concurrent originaire de Hongrie. Wizz Air, qui va ouvrir de nouvelles lignes Tel Aviv-Londres, est une Compagnie aérienne à bas prix originaire de Hongrie qui dessert 140 destinations à partir de 22 bases situées en Europe centrale (Pologne, République tchèque, Hongrie, Serbie) et en Europe de l'Est (Bulgarie, Roumanie, Lettonie, Lituanie, ...

Ilan Dreyfus | News

Après huit ans de relations tendues avec Obama, le Premier ministre israélien se prépare à un changement d’atmosphère. Quel Donald Trump reçois aujourd'hui, à la Maison Blanche, Benyamin Netanyahu, à l'occasion de la première visite du Premier ministre israélien ? Celui qui déclarait pendant sa campagne en mars dernier « personne n'est plus pro­-Israël que moi » ? Ou celui q...

i24news | News

Le classement se base sur le nombre et la taille des arbres situés dans une zone géographique spécifique. La ville de Tel Aviv est arrivée en 7ème position du classement des "villes les plus vertes" au monde, publié lundi, et réalisé par des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT) en collaboration avec le Forum Economique mondial. Cette étude a permis la créat...

IsraelValley Desk | News