Oct 7

ISRAELVALLEY-GUERRE DE KIPPOUR:TEMOIGNAGE DE YOEL SHER,MINISTRE PLÉNIPOTENTIAIRE A L'AMBASSADE D'ISRAËL EN FRANCE DE 1979 A 1984.Son fils a aussi participé aux combats acharnés ayant eu lieu au Sinai.

Authors picture

IsraelValley Desk | News

Headline image

Pour comprendre le traumatisme qu’a été le Guerre du Kippour pour les Israéliens, il faut revenir sur la symbolique et l’ambiance très particulières qui rendent chaque année ce jour unique. Le caractère saint et solennel du jour le plus important du calendrier juif est palpable et transforme chaque coin de rue, chaque synagogue, et chaque maison.

Les heures passent dans le silence du recueillement. Ceux qui choisissent de ne pas observer le jeûne ou de ne pas aller prier respectent également le calme et acceptent que tout s’arrête le temps d’une journée. Les commerces, les écoles, les entreprises ferment pendant cette journée. Personne ne travaille. Seuls quelques services d’urgence dans les hôpitaux et des ambulances continuent de fonctionner.
Mais ce n’est pas tout. Les chaînes de télévision, les radios, et les journaux s’arrêtent également le temps d’une journée. Même l’armée fonctionne différemment. Seuls certains soldats continuent d’effectuer des gardes. Aucun exercice ou entraînement n’a lieu. C’est dans ce contexte unique que les armées syriennes et égyptiennes ont attaqué par surprise l’État d’Israël: “A 13h55, alors que tout le pays était concentré dans les synagogues, une sirène retentit. Elle fit l’effet d’un tremblement de terre”, se souvient Yoel Sher, ancien ambassadeur d’Israël en France et réserviste pendant la Guerre du Kippour.

Les Israéliens rentrèrent chez eux précipitamment et allumèrent leurs postes de radio, normalement éteints le jour de Yom Kippour: “En effet, aucun programme n’est diffusé, sauf en cas de guerre ou d’urgence un jour comme celui-là…”, nous explique Yoel Sher.
Pour les Israéliens, ce jour prenait déjà une tournure inhabituelle et inquiétante. “Nous écoutions, attentifs, l’énumération des noms de code qui indiquent quelles unités sont mobilisées. Les soldats et les réservistes, savent ce qu’il leur reste à faire si leur unité est rappelée : rejoindre le plus rapidement possible leur base.Un bruit violait déjà le silence habituel de Yom kippour. Les hommes se préparaient précipitamment, et prenaient la route dans la hâte. En raison de la fête de Yom Kippour, les routes étaient vides, et c’est d’ailleurs ca qui a permis aux soldats de rejoindre rapidement leurs bases. La nuit tomba rapidement et beaucoup d’hommes n’étaient pas encore arrivés à destination. Faire de la route en temps de guerre était particulièrement dangereux. Pour ne pas attirer l’attention dans l’obscurité et se faire prendre pour cible par l’ennemi, nous éteignions les lumières des voitures, des routes, et nous peignions les parties lumineuses de la voiture.C’est la seule guerre qui a éclaté dans un effet de surprise générale comme celui-là”.

La surprise résidait aussi dans les nouvelles armes et les nouveaux moyens d’attaque que les armées ennemies possédaient. Les missiles anti-tank de l’armée syrienne ont causé de nombreux dégâts dans le Plateau du Golan.
“A l’époque, j’avais plus de 40 ans, donc j’ai été mobilisé pour des missions de protection d’installations militaires dans la ville de Jérusalem. Mon fils, tankiste a directement été envoyé pour combattre dans le Sinaï. Pendant dix jours, des combats cruels ont eu lieu, et nous n’avions aucune nouvelle de notre fils, comme beaucoup d’autres parents israéliens. La base militaire de mon fils avait été l’une des premières a avoir été détruite par l’armée égyptienne.La seule certitude que nous avions était que des combats d’une extrême cruauté avaient lieu sans interruption dans le Sinaï. Les soldats devaient tenir le coup, et pendant les premiers jours de la guerre, aucune heure de sommeil ne leur avait été octroyée”, nous raconte Yoel Sher.

“Le 16 octobre 1973, après dix jours de combats acharnés, le Général Ariel Sharon parvint à franchir le canal de Suez. Nous savions que la tendance s’était inversée”, se souvient Yoel Sher. Les forces israéliennes avaient finalement réussi à encercler la deuxième armée égyptienne dans le Sinaï. Ceci avait permis à l’armée israélienne de réclamer la libération des 300 soldats israéliens qui avaient été faits prisonniers contre la libération des soldats égyptiens. Dans le Plateau du Golan également, des nouvelles plus rassurantes commençaient à être diffusées à la radio. ”Nous étions parvenus à stopper l’avancée des Syriens. Nous n’étions plus qu’à 35 km de Damas, la capitale syrienne.Après la fin de la guerre, j’ai également été envoyé dans le Sinaï. Nos forces étaient stationnées au kilomètre 101 (à 101 km du Caire). Par hasard, j’ai retrouvé mon fils avec ses camarades tankistes à 101 km du Caire. Une formidable surprise. Il avait traversé à son tour le Canal de Suez le 18 octobre avec ses camarades tankistes et n’avait pas pu nous prévenir.”

Une victoire éclatante, mais un traumatisme qui persiste – ”L’ empreinte de la Guerre du Kippour est très différente de celle laissée par la Guerre des Six Jours.”
Elle avait eu l’effet d’un tremblement de terre. La Guerre de Kippour avait fait des milliers de blessés et plus de 2200 morts, sans compter les 300 soldats qui avaient été faits prisonniers pendant les combats.“Un ‘tremblement de terre’, un ‘séisme’, ne sont pas des mots trop forts pour exprimer l’état de choc dans lequel le retentissement de la sirène en plein milieu de Yom kippour nous avait laissés. Après la guerre, nous avons cherché à comprendre comment une telle chose avait pu se produire. Les menaces avaient bien été réelles, les égyptiens avaient essayé de nous attaquer à plusieurs reprises cette année-là, et nous n’avions pas pris ces avertissements assez au sérieux.”

D’après Yoel Sher, l’opinion publique mondiale avait été également très frappée et profondément choquée par le fait que les Syriens et les Égyptiens avaient attaqué Israël le jour le plus sacré de l’année. Cet acte était perçu comme une atteinte au sentiment religieux.

Source: Armée de Défense d’Israël – Copyright © . Tous droits réservés.

La Chine veut appliquer une nouvelle politique concernant les investissements dans les pays étrangers, mais Netanyahu a demandé au président chinois Xi Jingping de faire une exception pour Israël, qui a selon lui un faible poids économique. Pékin, au mois de janvier, a décidé de restreindre les capitaux chinois dépensés à l’étranger, pour stimuler son économie nationale. La Sa...

IsraelValley Desk | News

Nouvelle mitigée en Israël. Les chiffres ont été publiés par le journal Haaretz : Teva va licencier prochainement environ 3000 employés, ceci afin de "réduire ses couts". Le Groupe emploie actuellement 57 000 personnes dans le monde, dont environ 6000 en Israël. Teva Pharmaceutical Industries est une entreprise pharmaceutique israélienne domiciliée à Petah Tikva, spécialisée dan...

Eyal Aviv (Kikar hamedina) | News

EXCLUSIF ISRAELVALLEY. Excellente nouvelle pour l'Université hébraïque de Jérusalem qui encaisse $40 Millions suite à la vente de Mobileye à Intel. Le Professeur Amnon Shashua, inventeur du système Mobileye, a démarré ses travaux dans le cadre de sa fonction à l'Université. Mobileye est une société israélienne de haute technologie qui développe des systèmes anti-collisions et...

Ilan Kotel (Tel Aviv) | News

Intel, The Floor et la Bourse de Tel Aviv (TASE) avec le support de HSBC, Intesa Sanpaolo, Deutsche Bank, CTBC, Accenture et KPMG, lancent un "Blockchain Hackathon" international. Le mot hackathon désigne à la fois le principe, le moment et le lieu d'un événement où un groupe de développeurs volontaires se réunissent pour faire de la programmation informatique collaborative, sur plusieu...

Ilan Kotel (Tel Aviv) | News

Le Royaume-Uni et les Etats-Unis interdisent plusieurs appareils électroniques en cabine sur les vols en provenance de nombreux pays. Israël n'est pas touché par cette mesure. Les autorités craignent qu'ils puissent dissimuler des bombes. La France réfléchit à prendre des mesures identiques. Selon (1) : "Nouvelles mesures de sécurité dans les avions. Les Etats-Unis et le Royaume-Uni...

IsraelValley Desk | News

Le Premier ministre pourrait avancer le scrutin prévu en 2019. Une façon de mettre à plat les tensions au sein de son gouvernement, mais aussi de faire oublier ses ennuis judiciaires. Des élections anticipées en Israël ? Peut-être, mais pas tout de suite. Du moins pas avant le retour à la fin de la semaine de Benyamin Nétanyahu, actuellement en voyage officiel en Chine. Dans les cou...

IsraelValley Desk | News

L’incident survenu ce samedi à Orly rappelle que les aéroports français sont des cibles vulnérables. Celui de Tel Aviv, à l'inverse, est présenté comme un modèle du genre en matière de sécurité. Des contrôles à l’entrée du terminal d’Orly auraient-il pu empêcher l’attaque d’une patrouille de militaires? Ou dissuader son assaillant, un homme de 39 ans, de passer à l...

IsraelValley Desk | News

Le saviez-vous ? Le fonds Orange Digital Ventures a pris une participation en 2016 au sein de SecBI, une start-up de Beer-Sheva à la pointe dans le développement de solutions pour la détection de menaces avancées de cybersécurité. Selon une revue spécialisée : « Orange a défini la cyber sécurité comme un de ses axes stratégiques prioritaires" a déclaré Michel Van Den Berghe, D...

Eyal Aviv | News

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu est arrivé aujourd’hui en Chine pour une visite officielle. La visite fait suite à une invitation du président chinois Xi Jinping et marque 25 ans de l'établissement des relations diplomatiques entre les deux pays. Le président chinois rencontrera le Premier ministre Netanyahu et l'accueillera pour un dîner officiel. Le Premier ministre rencont...

Aharon Kahn | News

L’équipe d’experts qui prépare le premier plan de budget pour l’année 2018 avait reçu des instructions claires de la part de Donald Trump: réduire (parfois de manière drastique) les budgets de nombreux ministères afin d’augmenter ceux des trois départements liés à la sécurité du pays : défense (+10%), sécurité intérieure (+7%) et ministère des Anciens combattants et vé...

IsraelValley Desk | News

Comme chaque année, l'agence de voyages en ligne eDreams publie le classement des meilleurs aéroports du monde selon ses clients qui ont évalué trois critères : les salles d'embarquement, la restauration, et le shopping. Le classement comporte un Top 10 général des grands vainqueurs, établi selon la moyenne générale. Cette année Ben Gourion Airport est à la 8ème place. L’a...

IsraelValley Desk | News

L'État hébreu va faire venir 6000 travailleurs chinois au cours du premier semestre pour endiguer la pénurie de main-d'œuvre qui contribue à perpétuer la crise immobilière dans laquelle le pays est enlisé depuis 2008. Le Figaro : "Un accord signé par les autorités des deux pays prévoit que 20.000 ouvriers chinois seront à terme autorisés à travailler en Israël. Le ministre...

IsraelValley Desk | News

C’est fait. Grâce au travail merveilleux de l’Agence Juive à Paris vous êtes un nouvel immigrant et vous allez pouvoir habiter pour toujours en Terre Promise. Amen. Pour devenir israélien il faut changer votre notion traditionnelle sur la pudeur. L’Express.fr a réalisé un dossier très intéressant sur les plages du monde : “Sur les plages du monde, le rapport à la pudeur dif...

Youval Barzilaï | News

Depuis des années un centre commercial était en construction à deux pas de la station de trains de Rishon le Zion. Le jour J est enfin arrivé et les visiteurs (15000 /jours) pourront découvrir un magnifique centre commercial de 55 0000 mètres carrés (120 magasins, 1500 places de parking). Le centre a été construit par le Azrieli Group. A SAVOIR. David Joshua Azrieli, né le 10 mai 1...

Eyal Koren | News

Un résident de Netanya de 37 ans a été arrêté à l'aéroport Ben Gourion à son retour du Brésil alors qu'il tentait de faire passer 5 kilos de cocaïne en Israël. L'individu a été inculpé ainsi que son complice de 38 ans. Il est soupçonné d'avoir aidé à importer la drogue depuis le Brésil. L'enquête a révélé qu'en Février, l'accusé a été envoyé par son ami au Brési...

David Illouz | News