Oct 7

ISRAELVALLEY. "APRÈS LES FÊTES": LES HAUSSES DE PRIX VONT S'ACCÉLÉRER. Le consommateur israélien sera bientôt confronté à une valse des étiquettes de l'alimentation. À qui la faute?

Authors picture

Jacques Bendelac, à Jérusalem | Économie

En Israël, la rentrée est traditionnellement divisée en deux périodes: “avant les fêtes” et “après les fêtes”. Il s’agit des fêtes de Rosh Achana, Kippour et Souccot, qui constituent une trêve de trois semaines dans l’activité économique de la plupart des secteurs de l’économie israélienne.

Les géants de l’agroalimentaire n’ont pas attendu la fin des fêtes pour annoncer les hausses de prix, dont l’objectif avoué est de répercuter la flambée des matières premières: Tnuva, Strauss et Tara ont promis une valse des prix des produits laitiers, Osem et Unilever augmenteront le prix des pâtes, soupes et café, Coca-Cola renchérit les boissons, etc. Si on y ajoute les augmentations prévues dans les tarifs de l’eau et de l’électricité, c’est tout le panier de la ménagère qui va coûter plus cher dès la fin de 2012.

La faute aux matières premières ?
A la veille de la fête de Souccot, le ministère israélien de l’Agriculture a publié une recommandation tout à fait exceptionnelle: les experts agricoles ont estimé que le prix du lait brut a augmenté de 9,4% depuis le début de l’année, ce qui devrait se répercuter sur les prix à la consommation. Suite à cette recommandation, le ministère des Finances va renchérir prochainement les produits laitiers subventionnés: il s’agit des produits dont le prix est fixé administrativement par le gouvernement, comme le lait en sachet et en carton, le beurre et certains fromages. La hausse des prix au détail sera moins importante que celle du lait brut, mais elle devrait se situer quand même entre 6 et 7%.

Dans le secteur privé, la hausse du prix des produits subventionnés va donner le feu vert à la valse des étiquettes de tous les produits similaires. Les grandes laiteries du pays, comme Tnuva, Strauss et Tara, viennent d’annoncer le relèvement de leurs prix: immédiatement après les fêtes de Souccot, la hausse des prix devra compenser le renchérissement des matières premières enregistré depuis plusieurs mois mais qui n’a pas été répercuté à la consommation.

La faute aux fabricants ?

Le lait n’est pas le seul produit alimentaire à connaître la valse des étiquettes. Les autres produits de consommation courante suivront rapidement pour répercuter l’augmentation des coûts de production. Chez Osem, on explique que « depuis janvier 2011, le coût des matières premières dans le monde a flambé de plusieurs dizaines de pourcents, comme la farine, le mais et le soja; par ailleurs, le prix de l’énergie, de l’eau et les impôts locaux ont aussi augmenté sensiblement, ce qui a renchéri les coûts de production ».

Si les principaux accusés sont le sucre, le café, l’huile et la farine, les fabricants israéliens vont renchérir toute une ligne de produits alimentaires comme les soupes en poudre, les pâtes, les cornflakes, les plats cuisinés, la mayonnaise, etc. Chez Osem comme chez Unilever, les nouveaux tarifs entreront en vigueur le 1er novembre et ils refléteront une hausse allant de 3 à 6% selon les produits. De même, Coca-Cola vient d’annoncer une hausse de 5,7% du prix de tous ses produits dont la ligne comprend aussi les boissons gazeuses Sprite, Fanta et Kinley, ainsi que l’eau naturelle Neviot.

La faute aux élections ?

La hausse annoncée des prix des produits alimentaires fait des remous au sommet même de l’Etat. Fait exceptionnel, le Contrôleur de l’Etat est intervenu publiquement pour exprimer son mécontentement: Yossef Shapira vient de se dire scandalisé par l’ampleur des hausses annoncées et par le flou qui entoure le calcul des hausses de prix. Selon les calculs réalisés par ses services, le prix des produits alimentaires a augmenté de 10% entre 2005 et 2011 alors que, sur la même période, le revenu réel a stagné, ce qui a entraîné un recul du pouvoir d’achat. Récemment, le contrôleur Shapira avait recommandé au gouvernement une refonte de la méthode de calcul du prix du lait subventionné: aujourd’hui, il regrette que le renchérissement des produits laitiers ait été annoncé avant même que le système d’ajustement n’ait été revu.

Quant à Youval Steinitz, le ministre des Finances, il se dit convaincu que la baisse de droits de douanes et la concurrence des produits importés vont contribuer à ralentir la hausse des prix. Aujourd’hui, l’importation de produits laitiers supporte 150 à 200% de droits de douane. L’objectif du gouvernement est d’abaisser les taxes d’importation jusqu’à un taux maximal de 50%. Pour l’heure, le puissant lobby des agriculteurs a réussi à retarder toute baisse des droits de douane sur les produits laitiers importés. Et, la tenue d’élections anticipées devrait à nouveau ralentir la libéralisation des importations: les agriculteurs ont une influence importante sur les choix politiques des grands partis israéliens.

Jacques Bendelac (Jérusalem)

La forêt de Yatir, le plus grand espace forestier planté en Israël situé dans le désert du Néguev à quelques 20 km au nord-est de BeerShéva, est déjà reconnue comme un miracle écologique Cependant cette forêt a acquis un atout inattendu. On y produit un vin de qualité appréciable tiré des vignobles improbables qui poussent sur les coteaux boisés du désert. Le Yatir Fores...

IsraelValley Desk | Économie

Coca-Cola a ouvert sa première usine dans la bande de Gaza, qui va offrir du travail à des centaines de personnes dans l’enclave palestinienne close hermétiquement. La compagnie, qui a investi 20 millions de dollars (19 millions d’euros) pour cette usine, va créer 120 postes dans l’immédiat, puis éventuellement 270 autres, selon un communiqué de la compagnie. Il existe trois autres...

IsraelValley Desk | Économie

Israël est devenu un expert dans l’utilisation ingénieuse de l’eau afin de surmonter les problèmes de pénurie. Cette année, les expositions et conférences WATEC, qui se tiendront en Septembre à Tel -Aviv, devraient attirer 10.000 intervenants provenant de 90 pays, qui recherchent les solutions israéliennes pour les questions d’eau. Israël investit 2,2 milliards $ chaque ann...

IsraelValley Desk | Économie

Avec des partenaires de premier plan, Herez (gestion de patrimoine) se prépare à lancer un évènement majeur en Juillet 2017 à Tel Aviv. IsraelValley sera le partenaire média de cet évènement. Avec un milliard d’euros d’actifs financiers conseillés, Herez est un des leaders français indépendants de la Gestion de patrimoine, de la Gestion de Fortune et du Family Office. Élu...

Eyal Aviv (Kikar hamedina) | Économie

1. La police Israélienne a arrêté mardi plusieurs membres d'un gang spécialisé dans le vol d'informations relatives aux cartes de crédit, ces individus, tous des résidents étrangers en provenance de Roumanie, installaient des équipements électroniques sur les distributeurs ATM dans le but de voler des informations et des mots de passe. 2. Le magazine Forbes a publié sa liste des m...

IsraelValley Desk | Économie

Binyamin Netanyahou est en Chine avec une importante délégation à l’occasion du 25e anniversaire de l’instauration de relations diplomatiques entre Pékin et Jérusalem. Dans le cadre de ce séjour, il a rencontré 11 patrons des coopératives les plus importantes de Chine dont certaines investissent déjà en Israël. Netanyahou a souligné que ces investissements chinois en Israël ...

IsraelValley Desk | Économie

Le secteur des importations de voitures en Israël présente peu de concurrence et des marges bénéficiaires exceptionnelles, selon l’économiste en chef du ministère des Finances. Les achats de véhicules neufs ont progressé depuis 2007 et les 12 importateurs de véhicules ont accumulé un bénéfice global de 14,1 milliards de NIS entre 2007-2014, soit une moyenne annuelle de 1,6 mill...

IsraelValley Desk | Économie

Israël lorgne sur le potentiel d'expansion commerciale constitué par les pays africains: l'Afrique ne représente aujourd'hui que 2% de son commerce extérieur, de même que l'État hébreu cherche à s'assurer du soutien des pays africains dans les institutions internationales. Israël et la Banque mondiale (BM) prévoient d'étendre la coopération dans les domaines de l'eau, de la cyber...

IsraelValley Desk | Économie

Surprise pour les analystes qui n'en reviennent pas. Selon des chiffres publiés par les Autorités à Jérusalem, Israël a investi plus de deux milliards de dollars au Mexique l'an dernier. L’économie du Mexique a été classée douzième parmi les économies mondiales avec un produit intérieur brut 1 788 milliards $, mesuré en parité de pouvoir d'achat. Le Mexique possède une écon...

IsraelValley Desk | Économie

"L’économie israélienne a progressé de 4% en 2016, dépassant les taux d’autres pays Etats membres de l'OCDE dont la moyenne est de 1,7% de croissance", a déclaré jeudi, le Bureau central de statistique israélien. La croissance du produit national brut d’Israël se situait à 2,5% en 2015 et 3,2% en 2014. Le secteur des affaires du pays a connu 4,2% de croissance en 2016 par rapp...

IsraelValley Desk | Économie

Seuls 47% des consommateurs ont tendance à vérifier systématiquement leur ticket de caisse. 55% du public pense que les entreprises ne les traitent pas de manière équitable. Selon une enquête menée par l’Autorité internationale des consommateurs à l’occasion de la Journée internationale du consommateur, il apparaît que 77% des clients de supermarchés ayant regardé leur ticke...

IsraelValley Desk | Économie

Le 23 mars prochain le "Gindi Fashion Mall", premier centre commercial de Tel Aviv dédié entièrement à la mode, va ouvrir ses portes au public. Pour la mode, en plus de H&M ET Zara (Femme, Homme et enfant) qui vont y ouvrir leur Flag Store, on peut noter la présence du premier magasin COS d’Israël ou encore de Lacoste, Longchamps et Calvin Klein. (https://happyintlv.net) Zara est la ...

IsraelValley Desk | Économie

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a rencontré le PDG d'Intel, Brian Krzanich, et les fondateurs de Mobileye, Prof. Amnon Shashua et Ziv Aviram, au bureau du Premier ministre à Jérusalem. Le ministre de l'Économie, Eli Cohen, a également assisté à la réunion.   Le Premier ministre Netanyahu : "C'est la fête pour l'économie israélienne et pour Jérusalem. Israël devient rapide...

Aharon Kahn | Économie

L'action Mobileye a bondi de 28,3% ce soir à Wall Street à 60,6 $ par action, après une ouverture à +30,12% - c'est le plus haut niveau depuis Août 2015 - suite à l'annonce de son acquisition par Intel à un prix de $15,3 milliards, la plus importante transaction de l'histoire de l'économie israélienne. Le cours de l'action Intel a quant à lui chuté de 2,2% à 35,1 $ l'action. ...

Aharon Kahn | Économie

AFP – Le géant américain des puces électroniques Intel a décidé de se renforcer dans le secteur de la voiture autonome avec le rachat annoncé lundi de Mobileye, société israélienne spécialisée dans les systèmes anti-collisions, pour plus de 15 milliards de dollars. L'opération chiffrée approximativement à 15,3 milliards de dollars (14,3 milliards d'euros) par Intel est prés...

IsraelValley Desk | Économie