Oct 4

ISRAELVALLEY - EXTRAIT DE L'ÉDITION 77 DU DAGUESH SCIENCE "TECHNOLOGIES DE L'INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION". Réécrire l’ADN pour mieux le comprendre.

Authors picture

Myriam Rosenberg (Jérusalem) | Économie

Headline image

Le bureau scientifique a le plaisir de vous présenter l’édition 77 du Daguesh Science “Technologies de l’information et de la communication”.

Au sommaire de ce numéro

Nouvelles Technologies de l’Information et de la communication :
-Les mathématiques ont la vie dure !
-Le nuage Israélien à la pointe de la technologie
-Quand nos appareils agiront et penseront pour nous

Innovation
-Réécrire l’ADN pour mieux le comprendre
-Le goûteur high tech

Insolite
-Un escargot vivant transformé en pile électrique

Médecine
-Suivi des problèmes respiratoires chez les prématurés
-Un vaccin contre le cancer
-Un canon à tumeur

Matériaux
-Comment faire de « bons » plastiques ?

Electronique
-Le Xampling : une révolution dans le domaine du traitement du signal

Agenda
-Le CRFJ fête ses 60 ans
-1er Sommet International sur les Valves cardiaques en Israël
-Rencontres Franco-israéliennes de Dermatologie
-Haïm Brézis, mathématicien français nommé Chevalier de la Légion d’honneur

Extrait: Réécrire l’ADN pour mieux le comprendre

A l’Institut Weizmann une nouvelle technologie permet de « récrire » plus rapidement l’ADN et de mesurer les conséquences des changements dans les cellules vivantes.
Au cours des dernières dizaines d’années, d’énormes progrès,scientifiques ont permis de « lire » l’ADN mais il reste cependant difficile de comprendre et de modifier le code génétique, c’est-à-dire de « réécrire » les instructions codées de l’ADN. Une nouvelle recherche menée à l’Institut Weizmann permet maintenant de
mieux comprendre le code génétique : elle propose un moyen d’introduire efficacement de nombreux segments d’ADN soigneusement préparés dans les génomes de cellules vivantes et d’examiner les conséquences de ces changements. Un compte rendu de cette étude est publié dans les numéros de juin des revues Nature Biology et Nature Genetics.

Jusqu’à présent transformer la séquence de l’ADN qui était une entreprise lente qui exigeait un travail intense. Il fallait plusieurs semaines pour modifier seulement une région d’ADN à la fois, et examiner l’effet de chacun de ces changements prenait encore plus de temps. Dans ,cette nouvelle recherche les scientifiques de l’Institut
Weizmann ont développé une technologie qui permet d’introduire simultanément des dizaines de milliers de régions d’ADN dans des – dizaines de milliers de cellules vivantes chaque région dans une cellule individuelle de manière organisée et systématique, et – de mesurer les résultats de chacun de ces changements avec une grande précision et au cours d’une seule et unique expérience.

Le professeur Eran Segal, des départements d’Informatique et mathématiques appliquées et de Biologie moléculaire de la cellule, à ,l’Institut Weizmann, qui dirige le groupe explique : « Cette méthode rapide accélérera notablement la capacité des cherche comprendre le « langage de l’ADN. » Lire le génome entier d’une personne est déjà possible, mais quel est exactement le sens de ce qui est écrit dans ce génome ? Après tout, un génome ressemble à une longue suite de lettres dont la signification est la plupart du temps obscure. Se contenter de déchiffrer les lettres de l’ADN est comme essayer de comprendre une langue étrangère rien qu’en écoutant les gens parler. Notre méthode nous aidera à identifier les « mots » de l’ADN et à comprendre ce qu’ils signifient.

Comprendre ce qui est écrit dans l’ADN,pourrait nous aider à interpréter, entre autres comment les différences génotypiques entre les personnes produisent des différences observables entre elles, partant de leur aspect extérieur jusqu’à la manière dont,fonctionnent les cellules. Ainsi, par exemple il pourrait être possible de comprendre quelles différences génétiques sont responsables du développement de différentes maladies chez certaines personnes. La technologie
de l’Institut Weizmann peut aussi conduire à l’amélioration de thérapies génétiques basées sur l’introduction de nouveaux gènes ou à l’amélioration de séquences d’ADN régulatrices dans les cellules afin de réparer des malformations génétiques.

Dans cette nouvelle étude, les chercheurs ont examiné un aspect essentiel du langage de l’ADN : comment le contrôle de l’expression génique est encodé dans l’ADN, en d’autres mots, quelles sont les instructions qui déterminent le niveau d’activité de chaque gène dans le code génétique. Du fait que les niveaux de l’activité génique ont des effets très,importants sur le fonctionnement de la cellule
cette question, considérée comme l’une des plus importantes de la biologie moléculaire, est étudiée depuis longtemps. La nouvelle technologie permet aux scientifiques d’isoler et de tester les effets de différents paramètres sur les niveaux
de l’activité génique : par exemple, comment le niveau d’activité d’un gène est affecté par la distance entre le gène et sa séquence régulatrice;

Les chercheurs ont réussi à découvrir comment différents paramètres définissent le langage » de la régulation de » l’ADN et à montrer comment des changements délibérés dans la séquence génétique affectent ces paramètres d’une manière qui change le niveau de l’activité génique de manière prévisible. Cette nouvelle méthode consiste en quatre étapes qui utilisent d’une manière originale des technologies déjà existantes. Ces étapes sont la création de 50 000 séquences génétiques différentes sur des puces à ADN, l’insertion massive de toutes ces séquences en même temps dans les cellules, le tri des cellules à l’aide d’une machine à trier sensible aux niveaux d’expression d’un gène rapporteur, et le séquençage parallèle à très haut débit de l’ADN.

Département des Publications et Relations Media de l’Institut Weizmann

Source: Ambassade de France en Israël

La société israélienne SodaStream International étend sa production dans le Parc industriel Idan Haneguev près de Lehavim dans le sud d’Israël. Elle a notamment embauché 300 nouveaux employés sur les trois derniers mois. 70 salariés devraient également être engagés dans les prochaines semaines. Aujourd’hui, la multinationale compte 1400 employés dans ce parc, dont un tiers d...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Économie

Les automobilistes israéliens paieront plus cher leur voiture dès le 1 janvier 2017. La taxe éco gonflera les prix de quelques milliers de shekels. Bizarrement, h4. les voitures de luxe ne seront pas touchées. Les petites voitures dites mini verront leur prix augmenter de 1500 à 3000 shekels et curieusement les voitures hybrides augmenteront sensiblement. Ces voitures très peu gourmand...

IsraelValley Plus | Économie

22 ans après l’accord de paix avec la Jordanie, Israël est sur le point de renforcer ses relations avec son voisin par le biais d’initiatives conjointes. Début juillet, une délégation menée par le ministre-adjoint à la coopération régionale Ayoob Kara a rencontré le premier ministre jordanien Hani Al-Muki. Les deux parties se sont alors entendues sur une coopération plus importan...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Économie

Par Nathalie Hamou (thegoodlife) : "Premier « génériqueur » mondial, ce champion israélien a également su miser sur les médicaments innovants". La cérémonie s’est déroulée début ­décembre dans un grand hôtel de Tel-Aviv, devant le gotha du monde des affaires israélien. Désigné homme de l’année 2015 par le quotidien des affaires Globes, Erez Vigodman, qui a repris, ...

IsraelValley Plus | Économie

Depuis plus de 20 ans, Israël connaît un phénomène unique : Le dynamisme du pays et sa jeunesse donne à ses habitants l'envie de développer leur propre projet. Beaucoup d’israéliens ont la fibre entrepreneuriale due à une combinaison de facteurs uniques. Le gouvernement joue un rôle actif, et finance l'innovation via 21 structures et centres de recherche et développement, comme...

Jessica Philippe Consulting | Économie

Peut-être passées inaperçues, elles ont pourtant leur importance. Quelques nouvelles qu'il ne fallait pas rater ce week-end. 1. Teva vend pour 15 milliards d’obligations : Jeudi dernier, le groupe israélien Teva a annoncé avoir vendu 15 milliards de dollars d’obligations. L’objectif ? Permettre l’acquisition de la division des génériques de la multinationale pharmaceutique ...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Économie

A l’occasion de la conférence “Israël, la clé du Moyen-Orient ?” organisée par Herez Israël et accueillant Olivier Rafowicz, colonel de réserve et ancien porte-parole de Tsahal, ainsi qu’Avi Pazner, ancien ambassadeur d’Israël en France, Israël Valley est allé à la rencontre de Jérôme Jarmoune et Laurent Perez associés directeur de la structure en Israël et de Dan Cal...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Économie

Rami Lévy, le propriétaire de la chaîne de supermarchés à bas prix qui porte son nom, a décidé de construire entre Jérusalem et Ramallah le premier centre commercial israélo-palestinien. Certaines enseignes palestiniennes comme la boulangerie Sinokrot ou les bonbons Zalatimo ont déjà retenu des emplacements. Au total, 70 magasins ouvriront dans un peu plus d'un an. Rami Lévy tab...

IsraelValley Plus | Économie

Le ministère des Finances israélien, qui a déjà fait le tour des conséquences du retrait du Royaume-Uni dans un rapport récemment publié, pense quant à lui que le Brexit peut être une chance pour Israël : „Il est possible que la sortie de la Grande-Bretagne de l’UE améliore les chances d’Israël en matière de compétitivité sur le marché européen“. En effet, Israël s...

IsraelValley Plus | Économie

Selon Investing.com : "Israël: Les marchés actions ont terminé la séance en baisse ce jeudi; le repli des secteurs Communication, Pétrole et gaz, et Immobilier a contribué à cette baisse. En clôture à Tel Aviv, l'indice Tel Aviv 25 a lâché 0,04%. La meilleure performance de la séance pour l'indice Tel Aviv 25 est à mettre au crédit du titre Mylan NV (TA:MYL) en hausse de 1,4...

IsraelValley Plus | Économie

Netanyahou et les ministre des Finances Moshé Kahlon ont décidé d’une nouvelle baisse du taux de l’impôt sur les sociétés pour le budget 2017-2018. Il devrait passer en deux étapes de 25% à 23%, ce qui est un plancher historique. LPH : "Dans le budget actuel, ce taux avait déjà été ramené de 26,5% à 25%. Cette mesure devrait encourager les investissements, créer de l’em...

IsraelValley Plus | Économie

1. L’israélien Delek lorgne sur les champs gaziers de la mer du Nord : Le Groupe Delek, géant israélien du gaz a annoncé être en négociation avec la société d’exploitation pétrolière et gazière EnQuest PLC, basée au Royaume-Uni, pour l’acquisition de 20% des droits d’exploration et les licences de production pour le champ “Kraken”. Ce dernier est situé dans les eaux...

Nathan Driot | Économie

Shikun & Binui va construire l’autoroute à péage Cundinamarca 010 de 160 km de long, près de Bogota, la capitale du pays sud-américain. Le projet – comprenant le financement, les coûts de construction, la réhabilitation, l’exploitation et la maintenance – est estimé à environ 640 millions de dollars. La société israélienne mondiale de la construction et des infrastructures...

IsraelValley Plus | Économie

Un des hommes les plus riches d'Israël s'avère être aussi l'un des hommes d'affaires les plus socialement avertis du pays. Reconnu pour sa modestie, l'industriel Stef Wertheimer a gagné des milliards dans l'industrie métallurgique et a construit son sixième parc technologique dans la ville arabe israélienne de Nazareth. Wertheimer a déjà construit cinq parcs de ce type, un en Turqui...

IsraelValley Plus | Économie

Embraer (Empresa Brasileira de Aeronáutica) va livrer 6 avions E195-E2 à Arkia pour $650 Millions (livraison dans 3 ans). Embraer est un constructeur aéronautique brésilien, spécialisé dans les avions civils de petite et de moyenne taille, utilisés dans l'aviation régionale, d'affaire et agricole. L'entreprise construit également des avions de chasse, de télédétection et de transpor...

IsraelValley Plus | Économie