Sep 30

ISRAELVALLEY ECONOMIE. EXCELLENTE NOUVELLE POUR LE MORAL D'ISRAEL AVANT LA FETE DE SOUCCOTH : L'AGENCE DE NOTATION STANDARD & POOR DONNE UN A+ "AVEC UN FUTUR STABLE".

Authors picture

Daniel Assayah (Tel-Aviv) | Économie

Headline image

Le Ministre israélien de l’économie Yuval Steinitz et Stanley Fischer, le Gouverneur de la banque d’Israel, ont gardé le sourire durant tout le week-end. La note de Standard & Poor parue ce vendredi pour l’Etat Hébreu ne change pas malgré des bruits de guerres contre l’Iran. Les chiffres sont corrects pour le pays. Selon un article de Silicon Wadi paru au tout debut de l’été : "Le taux d’inflation constaté sur la période se terminant en mars 2012 est de 1,9%, donc au milieu de la fourchette. Les anticipations d’inflation pour les 12 mois à venir s’établissent à environ 2,5%, tant pour les prévisionnistes que selon les données dérivées du marché obligataire (différence entre le taux de rendement des obligations d’Etat à taux fixe et celui des obligations indexées sur l’inflation).

Les pressions inflationnistes sont limitées aux prix de l’énergie et à la composante locative des prix immobiliers. Sans autre tendance inflationniste, la Banque d’Israël estime que le taux directeur devrait rester stable dans les prochains mois.

La Banque d’Israël a également révisé légèrement à la hausse sa prévision de croissance économique pour 2012, à 3,1% contre 2,8% lors de sa précédente estimation fin 2011, en notant que les entreprises affichent des perspectives légèrement plus favorables, et que l’environnement international, essentiellement dans la zone euro, s’est un peu calmé après la période de stress intense de la fin de l’année précédente.

Parmi les indicateurs économiques, l’indice composite de l’état de l’économie a augmenté de 0,2% en mars par rapport à février, augmentation similaire à celle constatée les mois précédents, signe que l’activité économique continue de croître à un rythme modéré.

Comme pour toutes les banques centrales, le taux directeur de la Banque d’Israël est le principal instrument utilisé pour atteindre l’objectif de stabilité des prix à moyen terme, en favorisant la croissance économique.

Lorsque le taux directeur augmente, le coût de financement du système bancaire est plus élevé; les banques accordent donc des crédits à l’économie à un taux plus important, ce qui a pour effet de freiner l’investissement et la consommation, et donc de contenir les pressions inflationnistes. Au contraire, une baisse du taux directeur favorise la croissance économique, au risque d’une remontée de l’inflation.

La banque d’Israël a été très active ces dernières années dans le réglage de sa politique monétaire, prenant en compte l’évolution de l’économie, les prévisions d’inflation, le niveau de change du Shekel, ainsi que des éléments plus spécifiques comme la hausse des prix de l’immobilier".

Haaretz : "The international credit-rating agency, Standard & Poor’s, announced that it had decided to leave Israel’s sovereign debt rating in place at A + with a stable outlook for the future.

The decision followed an annual visit to Israel by representatives of S&P several months ago, during the course of which the delegation met with Finance Minister Yuval Steinitz, Bank of Israel Governor Stanley Fischer and other officials from the public and business sector. “The confirmation of Israel’s debt rating, with a stable outlook, is testimony to Israel’s economic stability in the face of the global economic crisis,” Finance Minister Steinitz said in response to the credit agency’s decision.

“The agency’s announcement reaffirms the fact that Israel is the only Western country that has managed to have its credit rating raised since the outbreak of the global crisis, thus once again underscoring the need to maintain budgetary discipline and a responsible economic policy going forward,” Steinitz added".

Le gouvernement israélien veut encourager la reconversion des agriculteurs de l’Arava qui produisent essentiellement du poivron destiné à la Russie. La crise économique en Russie et la chute du rouble se répercutent jusque dans les exploitations israéliennes de la vallée de l’Arava. Au fil des dernières années, de nombreux agriculteurs israéliens se sont spécialisés dans la culture du poiv...

Jacques Bendelac | Économie

La saison 3 est lancée ! Les 6 start-ups sélectionnées parmi 175 candidatures pour le programme d’accélération Orange Fab France ont présenté leur projet devant des investisseurs et des entrepreneurs à Paris aujourd’hui. Dopez vos plus-values Afrostream est le service de vidéo à la demande par abonnement qui donne à des millions de fans un accès illimité aux films et séries africaines, afro...

IsraelValley Desk | Économie

Les transactions immobilières ont reculé en février après une poussée en janvier ; le Sud d’Israël devient très recherché par les investisseurs. La note de conjoncture hebdomadaire publiée par le ministère des Finances à Jérusalem consacre une longue analyse au marché immobilier au début 2015. En février dernier, 10.500 logements ont été achetés en Israël, soit 3,5% de moins qu’en janvier. C...

Jacques Bendelac | Économie

Si la situation économique des rescapés de la Shoah s’améliore, ils sont encore nombreux à vivre dans la pauvreté et à rogner sur leurs dépenses. Israël commémore aujourd’hui la Journée de la Shoah, officiellement dénommée Yom ha-zikaron laShoah vélaGvoura (« Journée du souvenir pour la Shoah et l’Héroïsme »). Au début 2015, 189.000 rescapés de la Shoah vivaient en Israël ; deux tiers d’en...

Jacques Bendelac | Économie

Le ministre israélien des Transports prépare une mini-révolution dans les plaques d’immatriculation des véhicules; son coût élevé sera inévitable. À partir de 2017, les plaques d’immatriculation des véhicules en Israël sera composé de huit chiffres, contre sept aujourd’hui. Explication : au rythme actuel des immatriculations, toutes les combinaisons à sept chiffres seront prochainement épu...

Jacques Bendelac | Économie

Fin de la trêve pascale en Israël : les tractations pour la formation d’un gouvernement reprennent, les dossiers économiques restent brûlants. L’économie sera un des principaux enjeux des transactions pour former un gouvernement de coalition israélien. Le Premier ministre nommé, Benyamin Netanyahou, devra « jongler » entre les exigences des différents partenaires potentiels, tout en leur f...

Jacques Bendelac | Économie

De nombreuses universités et associations philantropiques israéliennes rêvent de reçevoir une partie de la fortune de Tim Cook. Selon i24News : "Le patron d'Apple, Tim Cook, céderait sa fortune à des oeuvres de charité, une somme qui approcherait les 800 millions de dollars, selon une révélation du magazine Fortune. Aujourd'hui âgé de 54 ans, Tim Cook a indiqué qu'il donnera son argent à des...

IsraelValley et i24News | Économie

Avec le recul de l’euro face au shekel, la parité euro/dollar deviendrait une réalité dans le courant de 2015. Quel impact sur l’économie d’Israël? Au dernier jour de cotation de la semaine de Pessah à la bourse de Tel Aviv, le dollar est resté stable à 3,94 shekels. En revanche, la monnaie européenne a encore perdu 1% de sa valeur face à la devise israélienne : l’euro vaut désormais 4,24 ...

Jacques Bendelac | Économie

HiLabs tente de faire passer le message de la nation start-up aux 200 000 Juifs argentins. Situé à Buenos Aires, HiLabs cherche recréer autant que possible l’atmosphère des incubateurs israéliens, en donnant aux participants les outils et le mentorat nécessaires au développement d’applications et de nouvelles technologies. « Nous avons reçu 300 candidatures pour 30 places. Cela a dépassé tou...

Times of Israel | Économie

Benjamin Netanyahu a l’intention de revenir à des budgets sur deux ans, une politique financière que son gouvernement avait adoptée lors de son mandat de 2009 à 2013 mais qui avait été abandonnée par le gouvernement récemment dissous. La decision de réintroduire cette politique n’a pas été motivée par des considérations budgétaires, mais dans le but de stabiliser la future coalition au pouvoir ...

Times of Israel | Économie

Le secteur chimique en Israël est incontestablement un des piliers de son industrie et joue un rôle majeur dans l’économie du pays. Il couvre une variété d’activités ; le raffinage et la pétrochimie, les engrais, la fabrication de matières premières de base, l’utilisation des ressources minérales naturelles, les produits de biotechnologie, cosmétiques, pharmaceutiques, les produits d’entretien...

IsraelValley Desk | Économie

Les villes monnayent le nom de leurs installations sportives, terrains et gymnases ; des sociétés commerciales s’engouffrent dans ce sponsoring. C’est désormais un phénomène courant en Israël ; pour injecter des fonds dans le secteur du sport, les municipalités israéliennes vendent le nom de leurs installations sportives à des sponsors privés. Cette semaine, c’est la ville de Haïfa qui a p...

Jacques Bendelac | Économie

INFO ? INTOX? Le BDS va pleurer de rage. Israël pourrait devenir exportateur de saucisses Hallal vers l’Arabie Saoudite. Les saoudiens pourraient bientôt manger des hot-dogs Hallal fabriqués en Israël, mais ils ne seront pas étiquetés comme tels. Reuven Maskit, directeur général de l’usine Soglowek de saucisses et viande à Nahariya, a déclaré qu’un intermédiaire européenne a offert d’acheter...

JSS News | Économie

Peut-on vivre en Israël sans compte en banque ? La réponse est positive pour 73.400 ménages qui ne sont pas « bancarisés », soit 3% de la population. Une étude inédite de l’Institut de la Statistique publiée récemment à Jérusalem, révèle les habitudes financières des Israéliens et leurs comportements en matière d’épargne. Cette enquête a été réalisée auprès de 4.621 ménages israéliens, rep...

Jacques Bendelac | Économie

Il y a ceux qui prennent des vacances, ceux qui voyagent, ceux qui consomment et ceux qui travaillent : profil de l’Israélien modèle Pessah 5775. Pessah est une semaine importante et festive pour la majorité des Israéliens. C’est d’abord une semaine de vacances pour la majorité des familles qui la mettent à profit pour se reposer, se balader, ou effectuer un séjour à l’étranger. En revanch...

Jacques Bendelac | Économie