Sep 30

ISRAELVALLEY ECONOMIE. EXCELLENTE NOUVELLE POUR LE MORAL D'ISRAEL AVANT LA FETE DE SOUCCOTH : L'AGENCE DE NOTATION STANDARD & POOR DONNE UN A+ "AVEC UN FUTUR STABLE".

Authors picture

Daniel Assayah (Tel-Aviv) | Économie

Headline image

Le Ministre israélien de l’économie Yuval Steinitz et Stanley Fischer, le Gouverneur de la banque d’Israel, ont gardé le sourire durant tout le week-end. La note de Standard & Poor parue ce vendredi pour l’Etat Hébreu ne change pas malgré des bruits de guerres contre l’Iran. Les chiffres sont corrects pour le pays. Selon un article de Silicon Wadi paru au tout debut de l’été : "Le taux d’inflation constaté sur la période se terminant en mars 2012 est de 1,9%, donc au milieu de la fourchette. Les anticipations d’inflation pour les 12 mois à venir s’établissent à environ 2,5%, tant pour les prévisionnistes que selon les données dérivées du marché obligataire (différence entre le taux de rendement des obligations d’Etat à taux fixe et celui des obligations indexées sur l’inflation).

Les pressions inflationnistes sont limitées aux prix de l’énergie et à la composante locative des prix immobiliers. Sans autre tendance inflationniste, la Banque d’Israël estime que le taux directeur devrait rester stable dans les prochains mois.

La Banque d’Israël a également révisé légèrement à la hausse sa prévision de croissance économique pour 2012, à 3,1% contre 2,8% lors de sa précédente estimation fin 2011, en notant que les entreprises affichent des perspectives légèrement plus favorables, et que l’environnement international, essentiellement dans la zone euro, s’est un peu calmé après la période de stress intense de la fin de l’année précédente.

Parmi les indicateurs économiques, l’indice composite de l’état de l’économie a augmenté de 0,2% en mars par rapport à février, augmentation similaire à celle constatée les mois précédents, signe que l’activité économique continue de croître à un rythme modéré.

Comme pour toutes les banques centrales, le taux directeur de la Banque d’Israël est le principal instrument utilisé pour atteindre l’objectif de stabilité des prix à moyen terme, en favorisant la croissance économique.

Lorsque le taux directeur augmente, le coût de financement du système bancaire est plus élevé; les banques accordent donc des crédits à l’économie à un taux plus important, ce qui a pour effet de freiner l’investissement et la consommation, et donc de contenir les pressions inflationnistes. Au contraire, une baisse du taux directeur favorise la croissance économique, au risque d’une remontée de l’inflation.

La banque d’Israël a été très active ces dernières années dans le réglage de sa politique monétaire, prenant en compte l’évolution de l’économie, les prévisions d’inflation, le niveau de change du Shekel, ainsi que des éléments plus spécifiques comme la hausse des prix de l’immobilier".

Haaretz : "The international credit-rating agency, Standard & Poor’s, announced that it had decided to leave Israel’s sovereign debt rating in place at A + with a stable outlook for the future.

The decision followed an annual visit to Israel by representatives of S&P several months ago, during the course of which the delegation met with Finance Minister Yuval Steinitz, Bank of Israel Governor Stanley Fischer and other officials from the public and business sector. “The confirmation of Israel’s debt rating, with a stable outlook, is testimony to Israel’s economic stability in the face of the global economic crisis,” Finance Minister Steinitz said in response to the credit agency’s decision.

“The agency’s announcement reaffirms the fact that Israel is the only Western country that has managed to have its credit rating raised since the outbreak of the global crisis, thus once again underscoring the need to maintain budgetary discipline and a responsible economic policy going forward,” Steinitz added".

En quelques décennies, le high tech est devenu la locomotive de l’économie israélienne; aujourd’hui, la pénurie de main d’œuvre menace son avenir. La Start-up Nation serait-elle menacée par son propre succès ? Avec de milliers de startups et des centaines de centres de R&D établies par des multinationales en Israël, la poursuite du développement du secteur des hautes techno...

Jacques Bendelac | Économie

Rivulis Irrigation (Kibbutz Gvat) a fait la Une de la presse spécialisée en Grèce après avoir racheté Eurodrip (le montant de la transactionn'a pas été divulgué). La firme israélienne est spécialisée dans l’industrie de la micro-irrigation et du goutte à goutte, "en fournissant des solutions aux agriculteurs qui souhaitent optimiser leurs rendements et leurs opérations". Rivul...

Ilan Berger (Césarée) | Économie

La situation des finances publiques d’Israël s’améliore : avec quatre années d’avance, sa dette publique tombe à 60% de son PIB. L’objectif financier était prévu pour 2020 mais il a été atteint dès la fin de 2016 : la dette publique d’Israël a frôlé les 60% en 2016, exactement 60,4%. À l’origine de ce résultat inattendu : la hausse des recettes fiscales qui est lié...

Jacques Bendelac | Économie

Les exportations de produits de haute technologie ont représenté 49% de toutes les exportations israéliennes de marchandises l'an dernier. Les exportations de haute technologie ont diminué de 7,1% en 2016, par rapport à 2015, selon les chiffres publiés hier par le Bureau central des statistiques. L'une des raisons pour lesquelles les exportations de haute technologie ont chuté a é...

Aharon Kahn | Économie

L'Etat israélien n'avait pas sollicité les investisseurs obligataires en euros depuis 2014. Et son retour sur le marché, mercredi, s'est déroulé de manière plus que satisfaisante. Le pays, noté A1 /A+ a levé 1,5 milliard d'euros à 10 ans et 750 millions d'euros à 20 ans. Un total supérieur à l'objectif initialement affiché, compris entre 1 et 2 milliards d'euros. Cette aug...

IsraelValley Desk | Économie

Comme son cours de bourse continue à baisser, l'analyste UBS Marc Goodman a abaissé l’objectif de cours de la société pharmaceutique israélienne de 7$. Le cours de l'action de Teva Pharmaceutical Industries Ltd. (Nasdaq: TEVA ; TASE: TEVA ) a continué de baisser à nouveau. Dans le commerce de l'après-midi, le cours de l'action a baissé de 2,51% après avoir chuté de 2,61% sur...

Aharon Kahn | Économie

"Je crois que c'est la première fois qu'un Premier ministre jamaïcain vient en Israël" (Netanyahou) Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a rencontré jeudi son homologue jamaïcain, Andrew Holness, lors de sa première visite en Israël. "Je crois que c'est la première fois qu'un Premier ministre jamaïcain vient en Israël", a déclaré Netanyahou, en remerciant Holness...

i24news | Économie

Les députés israéliens continuent de mettre de l’ordre dans le secteur de la loterie : les paris sur les courses hippiques seront mis hors-la-loi. La commission des Réformes de la Knesset a discuté cette semaine de la proposition du gouvernement de limiter les jeux et paris en Israël. Après avoir interdit les machines à sous, ce sont les paris sur les courses hippiques qui seront...

Jacques Bendelac | Économie

En Israël, la compétitivité de l’industrie est en perte de vitesse : le gouvernement concocte un "plan de renforcement de l’industrie israélienne". Les industriels israéliens ont été entendus : les pouvoirs publics se penchent enfin au chevet de l’industrie qui souffre, depuis longtemps d’une perte de sa compétitivité sur les marchés internationaux. Certes, le rythme de l...

Jacques Bendelac | Économie

Les relations entre Israël et l’Inde se renforcent de jour en jour dans des domaines très divers, dans le cadre d’une coopération de plus en plus active sur le plan commercial, scientifique et militaire. Après la visite, en novembre dernier, du président Rivlin à New Dehli, c’est au tour du ministre de l’Agriculture Ouri Ariel de faire le voyage pour assister à une conférenc...

IsraelValley Desk | Économie

Les israéliens continuent de consommer à crédit alors que de plus en plus de commerçants acceptent les cartes de crédit en moyen de paiement. 272 milliards de shekels ou 65 milliards d'euros: c'est le montant fabuleux des achats à crédit que les consommateurs israéliens ont réalisé auprès de leurs commerçants en 2016. C'est 7,2% de plus que l'année précédente. Et encore ce c...

Jacques Bendelac | Économie

Netanyahou a annulé un déplacement prévu au Forum économique mondial de Davos (Suisse) le 18 janvier, a indiqué lundi son cabinet sans plus de détails. "Le Premier ministre Benyamin Netanyahou n'ira pas à Davos", a affirmé son bureau dans un communiqué laconique. Des médias ont fait état de son possible déplacement à Washington pour assister à la cérémonie d'investiture du...

IsraelValley Desk | Économie

Les propriétaires de Fox et de Castro sont parmi ceux qui exigent que la TVA de 17% soit imposée sur la mode et les chaussures achetées par internet sur des sites à l’étranger. Les hauts responsables des industries de la mode et des centres commerciaux de détail en Israël ont lancé une campagne pour faire infléchir la croissance des ventes de produits de mode en ligne. Selon ...

IsraelValley Desk | Économie

Le gouvernement a approuvé à l'unanimité le plan de développement pour le Nord, proposé par le Premier ministre Benjamin Netanyahou, en collaboration avec le ministre des Finances, Moshe Kahlon, le ministre de la Périphérie, du Néguev et de la Galilée et le ministre de l'Intérieur Aryeh Derhi. Dans le cadre du programme 15 milliards de shekels seront investis par l’Etat et par le KK...

Aharon Kahn | Économie

Les recettes de l'Etat ont dépassé les prévisions de près de 9 milliards de shekels en 2016, ce qui rend le déficit budgétaire de 2,15% pour l'année, selon une estimation comptable initiale publiée aujourd'hui par le ministère des Finances. L'objectif de déficit budgétaire était de 2,9% du PIB, mais le déficit réel était nettement inférieur à l'objectif fixé pour la deuxiè...

Aharon Kahn | Économie