Sep 29

ISRAELVALLEY. A JERUSALEM : Balade sensorielle au Mahane Yehuda, Menu biblique à l'Eucalyptus, Cours de cuisine chez Tali Friedman, Méditation culinaire au Mamilla Hotel

Authors picture

IsraelValley Desk | Culture

Headline image

Dans la cité de David, on ne fait pas que prier. La ville est désormais une destination gastronomique qui rivalise avec la tourbillonnante Tel-Aviv. De jeunes chefs ingénieux y proposent une cuisine généreuse aux accents libanais ou irakiens à base de produits de saison glanés dans les collines alentour.

CARNET D’ADRESSES :

  • Méditation culinaire au Mamilla Hotel
    A deux pas de la porte de Jaffa qui conduit à la vieille ville, ce chic établissement se distingue de l’hôtellerie israélienne, pas toujours à la hauteur. Les murs, bruts, sont en pierre de Jérusalem, le design, contemporain, est l’oeuvre de l’Italien Piero Lisoni. Chambres dotées de tout le confort (high-tech notamment), spa réputé avec cours de méditation, de yoga et une carte de soins pointus, sans oublier que l’on y mange très bien.
  • Cours de cuisine chez Tali Friedman
    Jeune chef trentenaire et auteure de plusieurs ouvrages culinaires, Tali Friedman connaît le marché de Mahane Yehuda comme sa poche. A tel point qu’elle a lancé, il y a quelques années, des tours gastronomiques à la découverte du meilleur fromage, du muesli fait maison et autres épices enivrantes. Après avoir fait ses courses, le groupe est invité à rejoindre l’atelier-cuisine de Tali, installé au coeur du marché, pour un cours suivi d’une dégustation. Un repas qui se prend, si le temps le permet, sur la terrasse panoramique aménagée sur le toit. www.talifriedman.co.il
  • Menu biblique à l’Eucalyptus
    C’est le genre d’endroit qu’on ne trouve qu’à Jérusalem. Dans son restaurant, le chef Moshe Basson revisite les plats bibliques. Au menu, soupe de topinambours (aussi appelés artichauts de Jérusalem), aubergines fumées au charbon avec sirop de grenade, figues farcies au poulet, et de la crème de sésame avec des dattes au miel. Divin…
  • Coup de chaud au Mifgash Ha-Sheikh
    Quand le thermostat chute à Jérusalem, les locaux se réchauffent à grands coups de sahlab. A base d’une racine égyptienne, cette boisson chaude très parfumée est à mi-chemin entre le pudding et le lait entier. L’une des plus réputées se boit en hiver chez Mifgash Ha-Sheikh, qui la sert avec de la poudre de noix de coco, de la noix et de la cannelle. Ouvert 24 heures sur 24 (sauf le jour du shabbat), le lieu est aussi prisé des fêtards.
  • Balade sensorielle au Mahane Yehuda
    Bien loin de l’ambiance solennelle qui règne près du mur des Lamentations, ce bouillonnant marché alimentaire, qui date de la période ottomane, est aussi bien fréquenté par des hippies que par des rabbins. Les étals de fruits et légumes, les échoppes d’olives, et les spécialistes des fameux borekas (feuilletés au fromage ou aux épinards) côtoient aujourd’hui galeries, boutiques et restaurants en tous genres. A ne pas manquer dans ce marché surnommé le “Shouk” : la fine sélection du fromager Basher et le restaurant Machneyuda avec cuisine ouverte et atmosphère festive.

Vicky Chahine. Stylisme Fiona Khalifa

Source: http://www.lemonde.fr/style/article/2012/09/28/l-esprit-de-jerusalem_1766435_1575563.html

“Ce soir c’est le premier soir de Pessah, la fête qui célèbre l’émancipation des juifs de l’esclavage, la fête qui raconte aussi comment ils ont survécu en tant que réfugiés et se sont reconstruit comme immigrant dans une terre nouvelle” a posté le PDG de Facebook. Il a ajouté : “Chaque année, ma famille se réunit pour dire merci pour notre liberté et remercier ceux qui ont souffert pour qu’on...

IsraelValley Plus | Culture

C'est dans un brûlant mélange de chants yéménites ancestraux et de rythmes hip-hop que les trois soeurs israéliennes du groupe A-WA enflamment en langue arabe aussi bien Israéliens qu'Arabes et Européens. Telles des héroïnes modernes des contes des Mille et une nuits, robes brodées traditionnelles et baskets clinquantes aux pieds, les trois soeurs recréent à chaque concert l'ambiance énergis...

IsraelValley Plus | Culture

En arrivant à Moscou, le candidat israélien de l’Eurovision 2016 a provoqué les moqueries des fonctionnaires, qui ont déchiré son passeport. Le représentant d’Israël pour l’Eurovision de cette année, Hovi Star, a fait part du traitement humiliant qu’il a reçu quand il est passé par l’aéroport de Moscou dans le cadre d’une tournée Eurovision il y a environ 15 jours, probablement en raison de ...

Eretzaujourdhui | Culture

Etgar Keret (en hébreu אתגר קרת), né le 20 août 1967 (48 ans) à Tel-Aviv, est un écrivain, scénariste de bande dessinée et cinéaste israélien et polonais, de parents ayant survécu à l'holocauste en Pologne. Son œuvre littéraire, principalement composée de nouvelles, est publiée en français aux éditions Actes Sud. Selon (1) : "Les propriétaires de « tiny houses », ces maisons minuscules dont ...

IsraelValley Plus | Culture

Le Parisien : "Des centaines d'anonymes et de grands noms du cinéma israélien ont rendu un dernier hommage mercredi à la cinémathèque de Tel-Aviv à l'actrice et réalisatrice Ronit Elkabetz, décédée mardi des suites d'un cancer à l'âge de 51 ans. "C'est un jour triste pour le cinéma israélien, qui a perdu un de ses moteurs", a déclaré Yoël Liba, représentant de l'Association des artistes isra...

Le Parisien | Culture

C'était le secret le mieux gardé dans le mondre artistique israélien. Selon (1) : Ronit Elkabetz L'actrice, scénariste et réalisatrice israélienne Ronit Elkabetz est décédée ce mardi des suites d'un cancer, annonce le journal israélien «Haaretz». Elle était âgée de 51 ans. Depuis 1990, début de sa carrière d'actrice, elle a été à l'affiche d'une vingtaine de films. Elle a reçu 8 récompenses...

IsraelValley Plus | Culture

L’Autorité de la population et de l’Immigration a publié des statistiques sur les prénoms « anormaux » en Israël. Concernant les prénoms liés à la fête, 91 Israéliens ont été nommés Pourim, une femme a été nommée Vashti et un homme porte le nom de Haman. Il y a 49.907 femmes en Israël qui s’appellent Esther et 22.797 hommes qui s’appellent Mordechai. D’autres jours fériés sont représentés, a...

IsraelValley Plus | Culture

Des murs, des barbelés, des gardes armés et des caméras de sécurité… non ce n’est pas une base militaire mais bien une plantation de marijuana qui est protégée de la sorte. Ici, à la périphérie d’un village calme dans le nord d’Israël, 50.000 plantes de 230 variétés font de cette plantation de cannabis médical la deuxième plus importante du pays. « Pour le cannabis, nous sommes sur la terr...

IsraelValley Plus | Culture

Les Echos (Copyrights) : "Huit longs métrages, autant de documentaires et quelques courts métrages. Le Festival du cinéma israélien vient de démarrer rive gauche à Paris. L’occasion de faire le point avec son directeur, Charles Zrihen. 2016 marque le seizième anniversaire du Festival du cinéma israélien. Qu’est-ce qui différencie ce Festival des précédents ? Le Festival du Cinéma Israélie...

IsraelValley Plus | Culture

La moitié des candidats à la conversion, environ 200 cas par an, sont des Palestiniens et des travailleurs étrangers, d’après la commission parlementaire de Contrôle de l’État. D’après la loi israélienne, les personnes non israéliennes ou non concernées par la Loi du Retour ne peuvent entamer un processus de conversion qu’après avoir reçu une autorisation de la Commission des exceptions. ...

IsraelValley Plus | Culture

La chaîne de télévision qatarie Al-Jazeera, qui fêtera en novembre son 20e anniversaire, a annoncé dimanche 500 nouveaux licenciements, alors que le paysage médiatique mondial est en pleine transformation et que l'émirat qui l'a lancée fait face à des difficultés économiques. Les 500 postes supprimés s'ajoutent aux 700 autres appelés à disparaître avec la chaîne Al-Jazeera America qui mettra...

IsraelValley Plus | Culture

L’un des personnages centraux de la Méguilat Esther, Haman, est le descendant direct d’Amalek qui a attaqué les Enfants d’Israël alors qu’ils venaient à peine de sortir de l’esclavage d’Égypte. En hébreu, Amalek a la même valeur numérique que le mot Safek qui signifie le doute. Il représente donc dans le judaïsme l’incarnation d’un doute qu’il a réussi à semer au sein du peuple juif, ébranl...

IsraelValley Plus | Culture

L’extraordinaire vitalité littéraire d'Israël ne se verra pas forcément au Salon du Livre qui a ouvert à Paris. Mais on rencontrera au Salon (du 16 au 20 mars, à la Porte de Versailles) des caricaturistes israéliens comme Yirmi Pinkus et Rutu Modan. Selon CoolIsrael : "Le mercredi 16 mars, à l’ouverture du Salon du Livre, renommé Livre Paris, le Président de la république M. François Holland...

IsraelValley Desk | Culture

Le Salon du livre de Paris est la manifestation littéraire grand public la plus importante en Europe, En 2016, il faut le reconnaître, le nombre d'auteurs israéliens qui seront à Paris pour le Salon du Livre sera minima. Un stand Israël sera bien là avec des dédicaces. Selon les organisateurs du Salon : "4 jours, 193 000 visiteurs, 1 pays à l'honneur, 1 200 éditeurs, 4 700 séances de dédicaces,...

Dan Rosh (Paris) | Culture

La géopolitique des séries (20 mars 2016, 18:00 - 19:00, STOCK (EDITIONS) (1-K51), MOÏSI Dominique, Auteur. « Les deux extrémismes que sont l’organisation de l’État islamique et le régime de Téhéran se livrent à un jeu de trône mortel », disait le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, dans son discours au Congrès des États-Unis, le 3 mars 2015. Il n’a donc pas hésité, pour convaincre...

IsraelValley Plus | Culture