Sep 29

ISRAELVALLEY. Combien y a-t-il de scientologues en Israël ? L’Église de Scientologie s’installe dans un quartier sud de Tel-Aviv. Le théâtre de l’Alhambra a rouvert ses portes en grande pompe.

Authors picture

IsraelValley Desk | Culture

Headline image

L’Église de Scientologie s’installe dans un quartier sud de Tel-Aviv. Présente depuis les années 1950 dans le pays, l’organisation religieuse a complètement réhabilité le vieux théâtre de Jaffa, en périphérie de la ville. En quête d’une bonne image auprès des Israéliens, le Centre de Scientologie a organisé une soirée d’ouverture en grande pompe.

Plus tôt le mois dernier, sur le grand mais vétuste boulevard Jérusalem à Jaffa, dans les quartiers sud de Tel-Aviv, le théâtre de l’Alhambra a rouvert ses portes en grande pompe. Joyau de l’art déco en son temps, ses deux années de restauration ont été si méticuleuses que même la vieille enseigne au néon, en hébreu stylisé, a retrouvé une nouvelle jeunesse.

Sur le côté opposé à la tour blanche et luisante, surplombant l’avenue, sur une petite pancarte, on observe deux triangles qui se chevauchent accolés à un « S » majuscule, le signe international pour la Scientologie. L’Alhambra de Tel-Aviv a été transformé en un Centre de scientologie, l’un des 9000 qui constituent le réseau mondial de l’organisation.

Une soirée d’inauguration exceptionelle a été organisée, le mois dernier, et l’ouverture du Centre a été présidée par David Miscavige, président du conseil d’administration du Centre de technologie religieuse et leader ecclésiastique de la scientologie.

Deux représentant du bureau du Premier ministre Benjamin Netanyahu ont également honoré la cérémonie de leur présence : le directeur du Secteur Bédouin, Mohammad Kaabia, et le coordinateur principal de la condition de la femme en situation minoritaire, Rania Pharyra.

« Vous enseignez aux hommes leurs droits, vous enseignez aux jeunes de ne pas se droguer, vous enseignez aux hommes comment construire leur individualité et vous inspirez la bonté envers les autres. Je crois que nous devons introduire ces programmes dans tous les secteurs arabes et bédouins d’Israël », aurait déclaré Mohammad Kaabia lors de la cérémonie d’ouverture, selon un communiqué de presse de l’Église de scientologie.

De son côté, Rania Pharyra a fait une référence au livre de L. Ron Hubbard, l’un des fondateurs de l’Église de scientologie, « Le Chemin du Bonheur », qu’elle a qualifié de « nouvelle façon de comprendre le but de l’humanité – mon but, votre but ».

Si aucune des deux personnalités ne nie avoir fait ces remarques lors de la cérémonie d’ouverture, la raison de leur participation reste un mystère pour beaucoup. Pour David Becker, porte-parole de Benjamin Netanyahu, les deux politiciens se sont exprimés de manière personnelle.

« Les deux personnalités en questions, en réponse à votre demande, ont assisté à l’évènement à titre privé, sans aucun lien avec leurs fonctions officielles respectives. Ils affirment qu’ils ont été invités par une organisation basée à Jaffa appelée “Israël dit non à la drogue” et qu’ils ont été invités par cette organisation uniquement à titre de citoyen privés, étant très impliqués dans la promotion des questions sociales dans leurs secteurs ».

Silence également du côté de l’Église. Plus d’une douzaine de demandes à trois porte-paroles de l’organisation en Israël sont restée sans réponse à la question : « Combien y a-t-il de scientologues en Israël ? » De la même manière, aucun des responsables israéliens qui ont participé à l’inauguration du bâtiment n’a souhaité répondre à des questions concernant l’adaptation de l’Église de scientologie, connue pour sa politique de recrutement actif, à la très stricte loi anti-missionnaire d’Israël.

«Tant que le tribunal ne détermine pas qu’ils sont hors-la-loi, je suis d’accord avec eux. Nous sommes pluralistes. Nous devons les accepter. Nous ne pouvons certainement pas les arrêter », explique Meital Lehavi, un membre du Conseil municipal présente lors de la soirée d’inauguration.

« Jaffa a 7 000 ans. C’est la première ville mentionnée dans la Bible. Elle a vu des croisés, des musulmans, des juifs, tous les gens de cette terre. Donc je ne vois aucun mal à ce que la scientologie vienne aujourd’hui. »

Plus de soixante ans de présence en Israël
Comme de nombreuses franchises internationales, la religion de L. Ron Hubbard s’adapte aux goûts locaux. En Israël, elle ne s’appelle donc pas l’Église de scientologie mais le Centre idéal de scientologie.

Sarale Segale, une des porte-paroles de l’Église de scientologie locale, explique que l’Église est présente en Israël depuis 1950, lorsque plusieurs douzaines de fidèles au livre de L. Ron Hubbard, « La Dianétique : La science moderne de la santé mentale », ont commencé à se rassembler ici. À la suite de l’établissement du premier centre israélien de scientologie en 1972, explique-t-elle, le mouvement « est devenu populaire et des centaines d’Israéliens nous ont rejoints ».

Une image à redorer
Néanmoins, certains restent sceptiques concernant les véritables motivations du groupe. Un membre bien connu de l’élite des médias israéliens qui s’était approché de la scientologie avant de la quitter brusquement a une fois déclaré : « Ils ont une très mauvaise image et ils le savent, ils font de grands efforts pour obtenir une sorte de légitimité. Ils opèrent par de nombreux services communautaires, anti-drogue, anti-crime, alphabétisation à l’école, et ils prétendent avoir d’excellents résultats. Ils ne mentionnent pas la scientologie comme une religion. Ils invitent des personnalités civiles et politiques à leurs évènements et ils espèrent que cela va améliorer leur image. »

Global Post – Adaptation Sybille de larocque – JOL Press

Source: http://www.jolpress.com/religion-eglise-centre-scientologie-israel-tel-aviv-jaffa-alhambra-l-ron-hubbard-ouverture-inauguration-scientologue-david-miscavige-benjamin-netanyahu-article-813543.html

Six compagnies françaises de danse se produiront en Israël et proposeront sept spectacles inédits présentés dans six différents festivals ou manifestations à travers le pays. L’Ambassade de France et l’Institut français d’Israël ont choisi cette année de mettre la danse à l’honneur et proposent « FRENCH FOCUS DANCE 2014 » : d’avril à septembre 2014. Cette saison de danse permettra au pub...

IsraelValley Desk | Culture

Le 29 Avril à 19h30, l’Ambassade de France et l’Institut français d’Israël ont le plaisir d’accueillir l’historienne et écrivain Miriam Rosman pour une conférence exceptionnelle à l'occasion de la publication en hébreu du livre « La France et Israël 1947-1970 - De la création de l'Etat d'Israël au départ des Vedettes de Cherbourg » aux éditions Resling (2014). Avec la présence exceptionne...

IsraelValley Desk | Culture

La campagne ” lundi sans viande“, dirigée par l’ancienne présentatrice Miki Haimovich en Israël, s’est avérée être un franc succès. Les chiffres présentés par l’Institut de Recherche de Panels  montrent que 20,8% d’Israéliens – plus de 300 000 personnes – ont adopté l’initiative depuis son lancement il y a un an. Selon les données de l’Institut de recherche, la réduction de la consommation d...

IsraelValley Desk | Culture

Traditionnelles, au blé complet ou enrobées de chocolat, elles sont désormais accessibles à tous. Les matsots ont parcouru un long chemin depuis la pâte sans levain, cuite par nos ancêtres lorsqu'ils quittèrent l'Egypte, jusqu'aux packs géants économiques des épiceries locales. Son histoire reflète celle du peuple hébreu, pour qui elle est devenue un aliment de base, sept jours durant, et chaqu...

Yoram Berger | Culture

Les patrons israéliens perpétuent une tradition qui fait toujours plaisir à leurs salariés : le cadeau de fêtes. A l'occasion de Pessah, ce sont des millions de salariés qui vont recevoir de leur employeur un cadeau; cette année. Le marché du cadeau est estimé à plusieurs milliards de shekels. La popularité des émissions télévisées de cuisine exercent une influence sur le type de cadeau offe...

J.B et D.R | Culture

"C''est en Israël, dans le cimetière de Guivat Shaoul à Jérusalem, que repose désormais Ilan. Sa mère a transféré la dépouille de son fils, ne pouvant imaginer qu'il trouve la paix sur la terre où il a été torturé. Par peur aussi, qu'une fois libres, ses bourreaux "aillent cracher sur sa tombe". (Source Philosemite) LE PARISIEN. Le film «24 jours, la vérité sur l’affaire Ilan Halimi», d'Alex...

IsraelValley Desk | Culture

Nouvel eldorado de la télé, Israël est le pays à l’honneur du 51e marché international des programmes (MIPTV) qui se déroule à Cannes jusqu'à mercredi… Il y a le télé-crochet «Rising Star» acheté par M6, l'explosif «Boom» acheté par TF1. Quels seront les prochains? Vedettes du MIPTV cette année avec 18 sociétés de production et plus de 200 représentants, les producteurs israéliens sont toujo...

Annabelle Laurent | Culture

Artiste, maître à penser et éducateur, il a été aussi directeur de l’enseignement artistique au Ministère de l’Education Nationale et de la Culture en Israël ...

Shalom Marciano | Culture

265 photographies, 1000 œuvres exposées, 25 expositions, 15 salles d’exposition, 30000 visiteurs. Exposition du photographe français Jean-François Lepage « Memories from the future » 5-19 avril 2014, Carmel Winery, Rishon LeZion Pour sa 3ème édition, le festival a choisi le thème « mémoire photographique...

IsraelValley Desk | Culture

Que l'on se rassure, la réplique du palais présidentiel du boucher de Damas récemment construite à Kfar Saba (au Nord de Tel Aviv), n'a d'autres destinées que les besoins d’une nouvelle série américaine, intitulée “Tyrant”, dont la sortie est prévue en juin. De la taille de trois terrains de football, le palais présidentiel a été construit en dix jours par une équipe de 150 ouvriers. Selon Y...

Avner Myers | Culture

L'Ambassade de France et l’Institut français d’Israël accueillent Stanislas Dehaene, l’un des plus éminents spécialistes mondiaux de neurosciences, Professeur au Collège de France et membre de l’Académie des Sciences. Stanislas Dehaene animera une conférence exceptionnelle le jeudi 10 avril à 19h30 sur « Les neurones de la lecture », une conférence à la portée du grand public, jeunes et moins j...

IsraelValley Desk | Culture

La finale du 11e Concours international de Piano d'Orléans a eu lieu (22 candidats en lice). Le grand lauréat est Imri Talgam (Israël) qui, après avoir obtenu les Prix "Edison Denisov" et Hellfer, a reçu des mains d’Alicia Terzian le grand prix "Blanche Selva". La médaille de la ville d’Orléans lui fut aussi remise par Serge Grouard , député maire. La Nouvelle République: "Reste que c’est l...

Youval Blumenthal | Culture

Une sorte d'abécédaire « pour les Nuls » traduit en hébreu vise à enseigner aux Juifs ultra-orthodoxes d'Israël tout ce qui a attrait à la sexualité. Un choix de thématique qui s'adresse à un public particulièrement muet sur ce brûlant sujet.  ...

Avner Myers | Culture

Une question qui agite le monde du show-business en Israël. À la suite de la mort de sa compagne L'Wren Scott, Mick Jagger et ses amis vont-ils annuler leur show en Israël comme ils l'ont fait en Australie ? Difficile de le savoir. Les Rolling Stones doivent être à Tel-Aviv, au parc Ayarkon, le 4 juin prochain. ISRAELVALLEY PLUS Le Figaro : "À la suite de la mort de sa compagne L'Wren Scot...

IsraelValley Desk | Culture

Exposition de l’artiste du 21 au 29 mars 2014 à Tel Aviv Né en 1931 à Tel Aviv, Uri Eliaz entre à l'Ecole d'Art Betzalel de Jérusalem en 1947 mais ses études sont très vite interrompues par la Guerre d'Indépendance de 1948 et les émeutes qui éclatent à Jérusalem. Âgé de 17 ans, Uri rejoint les forces de la Hagana alors que Jérusalem est as...

Shalom Marciano | Culture