Sep 29

ISRAELVALLEY. Combien y a-t-il de scientologues en Israël ? L’Église de Scientologie s’installe dans un quartier sud de Tel-Aviv. Le théâtre de l’Alhambra a rouvert ses portes en grande pompe.

Authors picture

IsraelValley Desk | Culture

Headline image

L’Église de Scientologie s’installe dans un quartier sud de Tel-Aviv. Présente depuis les années 1950 dans le pays, l’organisation religieuse a complètement réhabilité le vieux théâtre de Jaffa, en périphérie de la ville. En quête d’une bonne image auprès des Israéliens, le Centre de Scientologie a organisé une soirée d’ouverture en grande pompe.

Plus tôt le mois dernier, sur le grand mais vétuste boulevard Jérusalem à Jaffa, dans les quartiers sud de Tel-Aviv, le théâtre de l’Alhambra a rouvert ses portes en grande pompe. Joyau de l’art déco en son temps, ses deux années de restauration ont été si méticuleuses que même la vieille enseigne au néon, en hébreu stylisé, a retrouvé une nouvelle jeunesse.

Sur le côté opposé à la tour blanche et luisante, surplombant l’avenue, sur une petite pancarte, on observe deux triangles qui se chevauchent accolés à un « S » majuscule, le signe international pour la Scientologie. L’Alhambra de Tel-Aviv a été transformé en un Centre de scientologie, l’un des 9000 qui constituent le réseau mondial de l’organisation.

Une soirée d’inauguration exceptionelle a été organisée, le mois dernier, et l’ouverture du Centre a été présidée par David Miscavige, président du conseil d’administration du Centre de technologie religieuse et leader ecclésiastique de la scientologie.

Deux représentant du bureau du Premier ministre Benjamin Netanyahu ont également honoré la cérémonie de leur présence : le directeur du Secteur Bédouin, Mohammad Kaabia, et le coordinateur principal de la condition de la femme en situation minoritaire, Rania Pharyra.

« Vous enseignez aux hommes leurs droits, vous enseignez aux jeunes de ne pas se droguer, vous enseignez aux hommes comment construire leur individualité et vous inspirez la bonté envers les autres. Je crois que nous devons introduire ces programmes dans tous les secteurs arabes et bédouins d’Israël », aurait déclaré Mohammad Kaabia lors de la cérémonie d’ouverture, selon un communiqué de presse de l’Église de scientologie.

De son côté, Rania Pharyra a fait une référence au livre de L. Ron Hubbard, l’un des fondateurs de l’Église de scientologie, « Le Chemin du Bonheur », qu’elle a qualifié de « nouvelle façon de comprendre le but de l’humanité – mon but, votre but ».

Si aucune des deux personnalités ne nie avoir fait ces remarques lors de la cérémonie d’ouverture, la raison de leur participation reste un mystère pour beaucoup. Pour David Becker, porte-parole de Benjamin Netanyahu, les deux politiciens se sont exprimés de manière personnelle.

« Les deux personnalités en questions, en réponse à votre demande, ont assisté à l’évènement à titre privé, sans aucun lien avec leurs fonctions officielles respectives. Ils affirment qu’ils ont été invités par une organisation basée à Jaffa appelée “Israël dit non à la drogue” et qu’ils ont été invités par cette organisation uniquement à titre de citoyen privés, étant très impliqués dans la promotion des questions sociales dans leurs secteurs ».

Silence également du côté de l’Église. Plus d’une douzaine de demandes à trois porte-paroles de l’organisation en Israël sont restée sans réponse à la question : « Combien y a-t-il de scientologues en Israël ? » De la même manière, aucun des responsables israéliens qui ont participé à l’inauguration du bâtiment n’a souhaité répondre à des questions concernant l’adaptation de l’Église de scientologie, connue pour sa politique de recrutement actif, à la très stricte loi anti-missionnaire d’Israël.

«Tant que le tribunal ne détermine pas qu’ils sont hors-la-loi, je suis d’accord avec eux. Nous sommes pluralistes. Nous devons les accepter. Nous ne pouvons certainement pas les arrêter », explique Meital Lehavi, un membre du Conseil municipal présente lors de la soirée d’inauguration.

« Jaffa a 7 000 ans. C’est la première ville mentionnée dans la Bible. Elle a vu des croisés, des musulmans, des juifs, tous les gens de cette terre. Donc je ne vois aucun mal à ce que la scientologie vienne aujourd’hui. »

Plus de soixante ans de présence en Israël
Comme de nombreuses franchises internationales, la religion de L. Ron Hubbard s’adapte aux goûts locaux. En Israël, elle ne s’appelle donc pas l’Église de scientologie mais le Centre idéal de scientologie.

Sarale Segale, une des porte-paroles de l’Église de scientologie locale, explique que l’Église est présente en Israël depuis 1950, lorsque plusieurs douzaines de fidèles au livre de L. Ron Hubbard, « La Dianétique : La science moderne de la santé mentale », ont commencé à se rassembler ici. À la suite de l’établissement du premier centre israélien de scientologie en 1972, explique-t-elle, le mouvement « est devenu populaire et des centaines d’Israéliens nous ont rejoints ».

Une image à redorer
Néanmoins, certains restent sceptiques concernant les véritables motivations du groupe. Un membre bien connu de l’élite des médias israéliens qui s’était approché de la scientologie avant de la quitter brusquement a une fois déclaré : « Ils ont une très mauvaise image et ils le savent, ils font de grands efforts pour obtenir une sorte de légitimité. Ils opèrent par de nombreux services communautaires, anti-drogue, anti-crime, alphabétisation à l’école, et ils prétendent avoir d’excellents résultats. Ils ne mentionnent pas la scientologie comme une religion. Ils invitent des personnalités civiles et politiques à leurs évènements et ils espèrent que cela va améliorer leur image. »

Global Post – Adaptation Sybille de larocque – JOL Press

Source: http://www.jolpress.com/religion-eglise-centre-scientologie-israel-tel-aviv-jaffa-alhambra-l-ron-hubbard-ouverture-inauguration-scientologue-david-miscavige-benjamin-netanyahu-article-813543.html

Grâce au travail et à l'engagement d'un luthier de Tel-Aviv, des instruments de musique utilisés pendant la période de la Shoah connaissent une nouvelle vie. « Pendant la guerre, les Allemands utilisaient ce violon pour piéger les juifs. Quand ils sortaient des trains, à l’arrivée au camp, entendaient le son du violon et se disaient ‘rien ne peut nous arriver ici, il y a un violon qui joue’....

IsraelValley Desk | Culture

Une nouvelle exposition parrainée par le ministère des Affaires étrangères et le ministère des Affaires stratégiques d'Israël a ouvert à Rome le week-end. L'exposition interactive est construite autour de neuf portes qui racontent l'histoire d'Israël. Chaque porte ouvre sur différents aspects de la société israélienne, notamment l'éducation, la culture, la technologie, la diversité. Le ...

David Illouz | Culture

Illustration de l’âme israélienne, se rassemblant sur ses valeurs mais tellement diversifiées par ses cultures, les kibboutzim offrent une pluralité d’atmosphères, d’architectures et de comportements qui vous enchanteront par leurs personnalités distinctes. Ainsi, Ein Harod partagé en deux : Ein Harod (Meuhad) et Ein Harod (Ihud) est devenu un kibboutz emblématique par sa vocation environnem...

IsraelValley Desk | Culture

Le site Roots Israel est un régal. A lire le week-end pour sentir l'air respirable du pays. Quelques auteurs du site que nous avons sélectionné : 1. Lionel Friedfeld est un investment banker « multinationalisé » après avoir vécu en France, au Canada, à Hong Kong, à Singapour et en Israël. Néo-conservateur pragmatique, spécialiste de Corporate Finance (M&A, Marchés de Capitaux, Venture Ca...

IsraelValley Desk | Culture

Des Israéliens lambda sont soupçonnés d’assassinat. Victimes ou agents troubles? La série False Flag confirme la vitalité des productions télé "made in Tel-Aviv". Et si les meilleures séries d'espionnage venaient d'Israël? La formidable Homeland est l'adaptation hollywoodienne de Hatufim, qui racontait de façon encore plus audacieuse le difficile retour dans leurs foyers de trois otages tort...

IsraelValley Desk | Culture

ANTI-BOYCOTT. Des dizaines d’artistes sont venus présenter des films et se produire en concert en Israël en 2015, notamment Emma Shapplin, Matissyahou, Bon Jovi, Kanye West, Gloria Gaynor, Maria Carrey, Julio Iglesias, Enrique Iglesias, Art Garfunkel, One Republic, Gilberto Gil, Robbie Williams, Duran Duran, Suzanne Vega, Damian et Ziggy Marley, James Blunt, John Turturro et Michael Douglas. (I...

IsraelValley Desk | Culture

Le réalisateur Xavier Dolan a publié lundi sur son compte Twitter une lettre destinée à la filiale britannique du géant Netflix, l'accusant « d'altérer le ratio » du film Mommy. En Israël le film ne sera pas retouché et sera vu dans sa version originale. Selon Radio Canada : "Dolan reprochait au service de vidéos en continu d'avoir modifié sans son consentement le ratio de certaines scènes d...

IsraelValley Desk | Culture

Des latkes "Made in Sheinkin". Dans un décor très minimaliste, le restaurant Orna et Ella est une valeur sûre et un incontournable de Tel Aviv. Certaines des scènes du film d’Eytan Fox, The Bubble y ont été tournées. Passer quelques temps dans ce café/restaurant est une bonne manière de ressentir l’ambiance de Sheinkin et de côtoyer des célébrités locales tout en se régalant. Et ceci à tout...

Rachel Semoul | Culture

ATTIA CHANTE BRASSENS le MERCREDI 6 JANVIER A 20h30 au Théâtre Inbal, Centre Suzanne Dellal, Tel Aviv. Né le 22 octobre (1921), décédé le 29 octobre (1981), Georges Brassens a marqué la littérature et la culture française par sa liberté de ton, sa finesse d’esprit, son humour et sa détermination à parler au plus grand nombre. Comme les 8 jours de l’éphéméride Brassens (du 22 au 29 octobre), ...

IsraelValley Desk | Culture

Apres un triomphe a Londres, Paris ,Genève, Jérusalem, Netanya, Versailles, Lyon, Anvers, Strasbourg, Nice, Lausanne et Grenoble, Inch' Alyah revient a Tel Aviv le 28 Décembre 2015! Description du show: Dans son One Womam Show pétillant "Inch' Alyah" Judith nous parle de tous ces espoirs idylliques qu'on fonde sur la fameuse montée en terre promise. "Etre enfin dans un pays ou l'on sera ...

Israel Valley Desk | Culture

Le Conseil européen de la Recherche (ERC) a publié en fin de semaine dernière les lauréats de ses prestigieuses bourses de recherche attribuées à de jeunes chercheurs pour l’année 2015 dans le cadre du programme Horizons 2020. Parmi les 291 bourses allouées, 24 ont été accordées à de jeunes chercheurs israéliens dont 8 de l’Université de Tel-Aviv. L’Université hébraïque suit avec 5 bourses,...

IsraelValley Desk | Culture

L’Opéra de Paris a invité la troupe de danse israélienne Batsheva à se produire à l’Opéra Garnier début janvier 2016, malgré la pression incroyable mise sur la direction de l’Opéra de la part des organisations anti-israéliennes, qui utilisent leurs relais dans toute l’Europe et jusqu’en Australie. Rien n’y fait, la troupe de danse est toujours programmée Opéra Garnier. ISRAELVALLEY PLUS. Sel...

IsraelValley Plus | Culture

« UN SPECTACLE SANS NOM, ET SANS AFFICHE », de David SMADJA. LUNDI 30 NOVEMBRE à 20h30. ZOA, 26 rue Ibn Gvirol, Tel-Aviv Le Spectacle Après une tournée triomphale en France et en Suisse (Pronzo, Djamel Comedy Club, festival de Neuchâtel, etc.), le spectacle de one man show de David Smadja "Un spectacle sans nom" revient en Israël pour notre plus grand plaisir, moins anonyme que jamais !! ...

IsraelValley Plus | Culture

Facebook Israël se concentre sur des projets pour « faire le bien ». Le projet Internet.org de Facebook permet d’accéder à des services de base d’Internet gratuitement dans les pays en développement. Il permet aux personnes n’ayant pas accès à Internet, de créer une connexion via leurs téléphones cellulaires. Ce projet est testé aux Philippines, en Inde, au Ghana. LE SAVIEZ-VOUS? Vous l’av...

Anthéa Bismuth | Culture

Journaliste pour l’Express, L’obs, Newsweek et The Times of Israël, Rebecca Benhamou revient de Tel Aviv avec un petit guide précieux aux éditions Cosmopole. Sous ses airs de guide de voyage, le Dictionnaire insolite de Tel-Aviv est surtout une porte d’entrée très bien construite dans une culture et une histoire complexes. Classés par ordre alphabétique, les concepts, les noms et les lieux q...

IsraelValley Desk | Culture