Sep 23

ISRAELVALLEY - PEUT-ON UTILISER LE TEL-O-FUN (ÉQUIVALENT DU VELIB PARISIEN) DURANT YOM KIPPOUR? Polémique entre le maire de Tel-Aviv, Ron Huldai et le ministre des transports, Israel Katz.

Authors picture

IsraelValley Desk | Économie

Headline image

Les juifs du monde entier célèbrent cette semaine le début de l’année juive. Mais en Israël, l’heure est plutôt à la polémique entre le maire de Tel-Aviv, Ron Huldai, et le ministre des transports, Israel Katz. Entre les deux hommes se joue une “bataille cyclable” de haut vol. En cause, “le système municipal de locations de vélo, Tel-O-Fun, l’équivalent du Vélib’ parisien”, explique sur son blog le correspondant de France Info en Israël. “Doit-il fonctionner à Kippour, le jour du grand pardon ?” s’interrogent les Israéliens.

Le maire de Tel-Aviv souhaite en effet faire profiter ses concitoyens de ce service en ce jour sacré. Problème : “La loi israélienne prévoit une interdiction ce jour-là de faire circuler des véhicules”, a rappelé le ministre des transports, dénonçant “une violation grave de la sainteté du jour le plus saint du peuple juif”. Même si les bicyclettes sont très utilisées par les Israéliens le jour de Yom Kippour, le ministre affirme que le Tel-O-Fun doit être suspendu car il “nécessite le fonctionnement d’un centre d’appels et le renfort de techniciens”.

Le bras de fer a pris de l’ampleur ces derniers jours, et le ministre des transports menace désormais de retirer tous les financements publics au service, accusant le maire de Tel-Aviv de “promouvoir des actions antireligieuses, avec des visées électoralistes”. Celui-ci persiste pourtant, et a mis en place un stratagème pour éviter de tomber sous le coup de la loi. Comme l’an passé, le service sera bien désactivé le jour de Kippour, mais les vélos pourront être loués – gratuitement pour les abonnés annuels – avant la fête et être rapportés après le jour le plus sacré du calendrier juif. Reste à savoir si le ministre maintiendra ses sanctions s’il croise un Tel-O-Fun lors de Kippour.

ISRAELVALLEY PLUS
Tel-O-Fun est un service de partage de vélo qui fournit la ville de Tel-Aviv par les services de la société privée du sol FSM. Le principal objectif du service est de réduire la circulation des véhicules dans la ville. Le projet vise également à réduire la pollution de l’air, de créer une ambiance conviviale dans la ville, et d’encourager l’activité physique. Le nom du service est le pain des mots et la façon de Tel-Aviv, et le mot anglais pour le plaisir (plaisir).

Le service a été lancé le 28 avril 2011 et sa sortie a fourni plus de 250 vélos disponibles à toute personne âgée de plus de 15 dans 35 stations d’accueil déployées autour de la ville. Comme octobre 2011 il y a 125 stations actives fournissent plus de 1000 vélos. En avril 2011, le municipalité a achevé la construction d’environ 100 kilomètres de pistes cyclables.

Système de location, construit en collaboration avec Transport Corporation Ban Deutsche terminal informatique complexe situé positions des stations d’accueil, de commandement et de contrôle associés gère l’intégralité du tableau. Côté terminaux sont installés avec chaînes câblées pages magnétiques connectez vélos. Pour éviter une pénurie de disponibilité de la moto à une station et un autre poste de chargement du vélo, de réglementer les équipages de transport à vélo d’une station à, selon un modèle élaboré à l’Université de Tel-Aviv.

L’accès au service se fait – par un développeur de l’Université de Tel-Aviv – comment (puce munie d’un abonnement annuel) ou fourni par l’utilisateur de carte code-barres pour les abonnés après l’inscription du site web ou à la borne située à la moto. Bike peut être retourné à chaque station. Le projet est basé sur un déficit budgétaire de la municipalité et n’est pas rentable. Budget pour les dix prochaines années est d’environ 130 millions de shekels.

Source: Le Monde.fr – Copyright © . Tous droits réservés.

Selon une estimation flash des comptes nationaux, le PIB israélien augmentera de 2,2% en 2014. Par habitant, le revenu moyen progressera de 0,3%. L’Institut de la Statistique à Jérusalem vient de publier des estimations corrigées des comptes nationaux d’Israël : en 2014, le PIB israélien augmentera de 2,2%, contre une progression de 3,2% en 2013 et de 3% en 2012. *CROISSANCE RALENTIE* ...

Jacques Bendelac | Économie

La reprise des échanges commerciaux est attendue pour 2014 : les exportations de biens et services augmenteront de 1,2% cette année, contre une hausse de 0,9% en 2013. Côté importations (défense et diamants exclus), une hausse de 3,2% est prévue pour 2014. Il s’agit d’une nette reprise après la baisse des importations de 2,7% enregistrée en 2013. ISRAELVALLEY PLUS BILLET – Yom Kippour est l...

Jacques Bendelac | Économie

Isabelle Puderbeutel de ActuJ (Copyrights) : "Le mouvement de protestation lancé récemment autour du prix du Milky, crème dessert garnie de Chantilly, qui vaut l'équivalent d'un shekel à Berlin et presque trois fois plus en Israël a relancé le débat sur le coût de la vie dans l'Etat hébreu. Le ministre des Finances, Yaïr Lapid, a exprimé sa sympathie pour les protestataires en déclarant : « Je ...

ActuJ | Économie

Selon francetvinfo : "La chasse aux sites de trading est ouverte. L'Autorité des Marchés Financiers (AMF) se lance à la poursuite de certains sites Internet qui proposent aux particuliers de gagner beaucoup d'argent en très peu de temps. Entre 2009 et 2012, près de 13 000 épargnants ont perdu au total près de 175 millions d’euros. Dans une liste noire, l'AMF fait état d'une centaine de sites...

IsraelValley Desk | Économie

Une course contre la montre est engagée dans le monde pour trouver un traitement anti-Ebola: les israéliens Protalix et CollPlant sont en lice. La recherche médicale israélienne pourrait contribuer à mettre au point un vaccin ou un traitement contre le virus Ebola. C’est, du moins, ce que croient de nombreux spécialistes et investisseurs qui misent sur les valeurs boursières de plusieurs s...

Jacques Bendelac | Économie

La guerre à Gaza aurait-elle dissuadé les voleurs de voitures ? Sans doute que oui : les vols de voitures ont baissé de 20% depuis le début 2014. Bien sûr, il n’y a pas que la guerre à Gaza, l’été dernier, qui ait provoqué la baisse du vol des voitures en Israël ; mais selon les experts en la matière, le conflit a renforcé la tendance à la baisse qui est observée depuis le début de 2014. ...

Jacques Bendelac | Économie

L'israélien Teddy Sagi vient de racheter pour £70-90 million une nouvelle partie de Camden. Camden Market est l'un des sites touristiques les plus visités de Londres. Chaque année ce sont plus de 40 millions de visiteurs qui déambulent dans les allées. Le centre dispose de magasins de détails, de galeries d'art , d'antiquaires et d'espaces de bureaux. Lieux emblématiques de Londres, il attir...

Youval Dinor (Paris) | Économie

Une première cargaison de matériaux de construction est entrée à Gaza en provenance d'Israël cette semaine à bord de 15 camions. Dans les semaines à venir Israël va faciliter l'exportation de produits agricoles de Gaza vers la Cisjordanie. Selon un communiqué de l'armée israélienne, le premier transfert comprendra 15 tonnes de marchandise, dont principalement des dates et des patates douces...

i24News | Économie

La baisse des prix s’installe en Israël : si le consommateur peut s’en réjouir, les économistes s’inquiètent de ce signe annonciateur de récession. Encore un indice des prix négatif pour le mois de septembre en Israël : les prix ont baissé de 0,3% par rapport au mois précédent. En août aussi, l’indice des prix avait surpris les experts en reculant de 0,1% par rapport à juillet. *L’AVOC...

Jacques Bendelac | Économie

Marque low cost du groupe Renault, Dacia rencontre un succès qui va crescendo. Désormais solidement implantée dans l'Hexagone, elle a permis au constructeur automobile de tenir le choc quand les marchés français et européens battaient sérieusement de l'aile. Symbole de la cote dont jouit Dacia, le cap des trois millions de clients en Europe et dans le bassin méditerranéen vient d'être franchi....

IsraelValley Desk | Économie

Plus de 23.000 personnes avaient confirmé sur Facebook leur participation à une manifestation à Tel Aviv contre le coût de la vie en Israël. Mais, à la surprise de tous, ils étaient peu nombreux au final place Rabin mardi soir dernier. Après la révolution des tentes en 2011 la « Révolution Berlinoise » (le nom temporaire) s’est organisée en quelques jours à Tel Aviv. On les surnomme les « O...

Dan Levy | Économie

La semaine de Souccot a été courte pour la bourse de Tel Aviv : seulement trois jours de cotation qui se sont soldés par de fortes baisses. En raison de la fête juive de Souccot, les cotations à Tel Aviv n’ont duré cette semaine que trois jours (dimanche, lundi et mardi) alors que la clôture quotidienne des cours a eu lieu plus tôt qu’à l’habitude (dès 14h30). Si la semaine de Souccot a ét...

Jacques Bendelac | Économie

La société Sainte Germaine, spécialiste en corderie fondée en 1828 et basée à Mérignac en Gironde, produit et commercialise de nombreux articles destinés au secteur agricole (ficelles, filets et films mais aussi de nombreuses autres spécialités destinées aux univers de la pêche, de l’emballage, de l’industrie et de la forêt. Depuis 2003, la société Sainte Germaine appartient au groupe améric...

IsraelValley Desk | Économie

Une belle claque pour les Universitaires israéliens qui ne jurent que par l'Amérique! Le Nobel d'économie a été attribué à un Français, Jean Tirolle. Pour des raisons d'étroitesse d'esprit les universitaires israéliens ne vont retenir que le parcourt d'un économiste Français de Toulouse qui a aussi séjourné à Boston au MIT. peu importe. la France, avec un deuxième prix Nobel fait taire de nombe...

Dan Rosh (Tel Aviv) | Économie

Pendant les 8 jours de Souccot, l’Israélien s’installe dans une cabane précaire; oubliera-t-il pour autant la cherté du logement et de l’alimentation? Après le fromage et le concombre, c’est au tour du yoghourt "Milki" de provoquer une mini-protestation sociale : un groupe d'internautes Israéliens vivant à Berlin a soulevé une vague d'indignation en appelant leurs compatriotes en Israël à ...

Jacques Bendelac | Économie