Sep 23

ISRAELVALLEY - PEUT-ON UTILISER LE TEL-O-FUN (ÉQUIVALENT DU VELIB PARISIEN) DURANT YOM KIPPOUR? Polémique entre le maire de Tel-Aviv, Ron Huldai et le ministre des transports, Israel Katz.

Authors picture

IsraelValley Desk | Économie

Headline image

Les juifs du monde entier célèbrent cette semaine le début de l’année juive. Mais en Israël, l’heure est plutôt à la polémique entre le maire de Tel-Aviv, Ron Huldai, et le ministre des transports, Israel Katz. Entre les deux hommes se joue une “bataille cyclable” de haut vol. En cause, “le système municipal de locations de vélo, Tel-O-Fun, l’équivalent du Vélib’ parisien”, explique sur son blog le correspondant de France Info en Israël. “Doit-il fonctionner à Kippour, le jour du grand pardon ?” s’interrogent les Israéliens.

Le maire de Tel-Aviv souhaite en effet faire profiter ses concitoyens de ce service en ce jour sacré. Problème : “La loi israélienne prévoit une interdiction ce jour-là de faire circuler des véhicules”, a rappelé le ministre des transports, dénonçant “une violation grave de la sainteté du jour le plus saint du peuple juif”. Même si les bicyclettes sont très utilisées par les Israéliens le jour de Yom Kippour, le ministre affirme que le Tel-O-Fun doit être suspendu car il “nécessite le fonctionnement d’un centre d’appels et le renfort de techniciens”.

Le bras de fer a pris de l’ampleur ces derniers jours, et le ministre des transports menace désormais de retirer tous les financements publics au service, accusant le maire de Tel-Aviv de “promouvoir des actions antireligieuses, avec des visées électoralistes”. Celui-ci persiste pourtant, et a mis en place un stratagème pour éviter de tomber sous le coup de la loi. Comme l’an passé, le service sera bien désactivé le jour de Kippour, mais les vélos pourront être loués – gratuitement pour les abonnés annuels – avant la fête et être rapportés après le jour le plus sacré du calendrier juif. Reste à savoir si le ministre maintiendra ses sanctions s’il croise un Tel-O-Fun lors de Kippour.

ISRAELVALLEY PLUS
Tel-O-Fun est un service de partage de vélo qui fournit la ville de Tel-Aviv par les services de la société privée du sol FSM. Le principal objectif du service est de réduire la circulation des véhicules dans la ville. Le projet vise également à réduire la pollution de l’air, de créer une ambiance conviviale dans la ville, et d’encourager l’activité physique. Le nom du service est le pain des mots et la façon de Tel-Aviv, et le mot anglais pour le plaisir (plaisir).

Le service a été lancé le 28 avril 2011 et sa sortie a fourni plus de 250 vélos disponibles à toute personne âgée de plus de 15 dans 35 stations d’accueil déployées autour de la ville. Comme octobre 2011 il y a 125 stations actives fournissent plus de 1000 vélos. En avril 2011, le municipalité a achevé la construction d’environ 100 kilomètres de pistes cyclables.

Système de location, construit en collaboration avec Transport Corporation Ban Deutsche terminal informatique complexe situé positions des stations d’accueil, de commandement et de contrôle associés gère l’intégralité du tableau. Côté terminaux sont installés avec chaînes câblées pages magnétiques connectez vélos. Pour éviter une pénurie de disponibilité de la moto à une station et un autre poste de chargement du vélo, de réglementer les équipages de transport à vélo d’une station à, selon un modèle élaboré à l’Université de Tel-Aviv.

L’accès au service se fait – par un développeur de l’Université de Tel-Aviv – comment (puce munie d’un abonnement annuel) ou fourni par l’utilisateur de carte code-barres pour les abonnés après l’inscription du site web ou à la borne située à la moto. Bike peut être retourné à chaque station. Le projet est basé sur un déficit budgétaire de la municipalité et n’est pas rentable. Budget pour les dix prochaines années est d’environ 130 millions de shekels.

Source: Le Monde.fr – Copyright © . Tous droits réservés.

En quelques décennies, le high tech est devenu la locomotive de l’économie israélienne; aujourd’hui, la pénurie de main d’œuvre menace son avenir. La Start-up Nation serait-elle menacée par son propre succès ? Avec de milliers de startups et des centaines de centres de R&D établies par des multinationales en Israël, la poursuite du développement du secteur des hautes techno...

Jacques Bendelac | Économie

Rivulis Irrigation (Kibbutz Gvat) a fait la Une de la presse spécialisée en Grèce après avoir racheté Eurodrip (le montant de la transactionn'a pas été divulgué). La firme israélienne est spécialisée dans l’industrie de la micro-irrigation et du goutte à goutte, "en fournissant des solutions aux agriculteurs qui souhaitent optimiser leurs rendements et leurs opérations". Rivul...

Ilan Berger (Césarée) | Économie

La situation des finances publiques d’Israël s’améliore : avec quatre années d’avance, sa dette publique tombe à 60% de son PIB. L’objectif financier était prévu pour 2020 mais il a été atteint dès la fin de 2016 : la dette publique d’Israël a frôlé les 60% en 2016, exactement 60,4%. À l’origine de ce résultat inattendu : la hausse des recettes fiscales qui est lié...

Jacques Bendelac | Économie

Les exportations de produits de haute technologie ont représenté 49% de toutes les exportations israéliennes de marchandises l'an dernier. Les exportations de haute technologie ont diminué de 7,1% en 2016, par rapport à 2015, selon les chiffres publiés hier par le Bureau central des statistiques. L'une des raisons pour lesquelles les exportations de haute technologie ont chuté a é...

Aharon Kahn | Économie

L'Etat israélien n'avait pas sollicité les investisseurs obligataires en euros depuis 2014. Et son retour sur le marché, mercredi, s'est déroulé de manière plus que satisfaisante. Le pays, noté A1 /A+ a levé 1,5 milliard d'euros à 10 ans et 750 millions d'euros à 20 ans. Un total supérieur à l'objectif initialement affiché, compris entre 1 et 2 milliards d'euros. Cette aug...

IsraelValley Desk | Économie

Comme son cours de bourse continue à baisser, l'analyste UBS Marc Goodman a abaissé l’objectif de cours de la société pharmaceutique israélienne de 7$. Le cours de l'action de Teva Pharmaceutical Industries Ltd. (Nasdaq: TEVA ; TASE: TEVA ) a continué de baisser à nouveau. Dans le commerce de l'après-midi, le cours de l'action a baissé de 2,51% après avoir chuté de 2,61% sur...

Aharon Kahn | Économie

"Je crois que c'est la première fois qu'un Premier ministre jamaïcain vient en Israël" (Netanyahou) Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a rencontré jeudi son homologue jamaïcain, Andrew Holness, lors de sa première visite en Israël. "Je crois que c'est la première fois qu'un Premier ministre jamaïcain vient en Israël", a déclaré Netanyahou, en remerciant Holness...

i24news | Économie

Les députés israéliens continuent de mettre de l’ordre dans le secteur de la loterie : les paris sur les courses hippiques seront mis hors-la-loi. La commission des Réformes de la Knesset a discuté cette semaine de la proposition du gouvernement de limiter les jeux et paris en Israël. Après avoir interdit les machines à sous, ce sont les paris sur les courses hippiques qui seront...

Jacques Bendelac | Économie

En Israël, la compétitivité de l’industrie est en perte de vitesse : le gouvernement concocte un "plan de renforcement de l’industrie israélienne". Les industriels israéliens ont été entendus : les pouvoirs publics se penchent enfin au chevet de l’industrie qui souffre, depuis longtemps d’une perte de sa compétitivité sur les marchés internationaux. Certes, le rythme de l...

Jacques Bendelac | Économie

Les relations entre Israël et l’Inde se renforcent de jour en jour dans des domaines très divers, dans le cadre d’une coopération de plus en plus active sur le plan commercial, scientifique et militaire. Après la visite, en novembre dernier, du président Rivlin à New Dehli, c’est au tour du ministre de l’Agriculture Ouri Ariel de faire le voyage pour assister à une conférenc...

IsraelValley Desk | Économie

Les israéliens continuent de consommer à crédit alors que de plus en plus de commerçants acceptent les cartes de crédit en moyen de paiement. 272 milliards de shekels ou 65 milliards d'euros: c'est le montant fabuleux des achats à crédit que les consommateurs israéliens ont réalisé auprès de leurs commerçants en 2016. C'est 7,2% de plus que l'année précédente. Et encore ce c...

Jacques Bendelac | Économie

Netanyahou a annulé un déplacement prévu au Forum économique mondial de Davos (Suisse) le 18 janvier, a indiqué lundi son cabinet sans plus de détails. "Le Premier ministre Benyamin Netanyahou n'ira pas à Davos", a affirmé son bureau dans un communiqué laconique. Des médias ont fait état de son possible déplacement à Washington pour assister à la cérémonie d'investiture du...

IsraelValley Desk | Économie

Les propriétaires de Fox et de Castro sont parmi ceux qui exigent que la TVA de 17% soit imposée sur la mode et les chaussures achetées par internet sur des sites à l’étranger. Les hauts responsables des industries de la mode et des centres commerciaux de détail en Israël ont lancé une campagne pour faire infléchir la croissance des ventes de produits de mode en ligne. Selon ...

IsraelValley Desk | Économie

Le gouvernement a approuvé à l'unanimité le plan de développement pour le Nord, proposé par le Premier ministre Benjamin Netanyahou, en collaboration avec le ministre des Finances, Moshe Kahlon, le ministre de la Périphérie, du Néguev et de la Galilée et le ministre de l'Intérieur Aryeh Derhi. Dans le cadre du programme 15 milliards de shekels seront investis par l’Etat et par le KK...

Aharon Kahn | Économie

Les recettes de l'Etat ont dépassé les prévisions de près de 9 milliards de shekels en 2016, ce qui rend le déficit budgétaire de 2,15% pour l'année, selon une estimation comptable initiale publiée aujourd'hui par le ministère des Finances. L'objectif de déficit budgétaire était de 2,9% du PIB, mais le déficit réel était nettement inférieur à l'objectif fixé pour la deuxiè...

Aharon Kahn | Économie