Sep 23

ISRAELVALLEY – LES CRAINTES SUR LA CROISSANCE MONDIALE SE RÉPERCUTENT À LA BOURSE DE TEL AVIV: Le shekel se renforce face au dollar et à l'euro.

Authors picture

Jacques Bendelac, à Jérusalem | Économie

Headline image

La Bourse de Tel Aviv réagit aux mauvaises perspectives économiques mondiales. Après avoir frôlé la barre des 4 shekels, le dollar est retombé en dessous du seuil de 3,90 shekels en fin de semaine. Depuis le début du mois de septembre, le billet vert a perdu 3% sur le shekel, notamment en raison de la publication d’indicateurs contrastés sur l’économie américaine. La frilosité sur les marchés financiers explique aussi le recul de l’euro vis-à-vis du shekel: à Tel Aviv, la devise européenne a opéré un repli pour revenir à 5,06 shekels. Mais pour les analystes israéliens, le renforcement du shekel ne serait que passager: la devise israélienne devrait continuer son recul face au dollar américain qui prend de la hauteur face à ses principaux rivaux dans le monde.

Contexte économique incertain

La rivalité entre l’euro et le dollar à la Bourse de Tel Aviv n’est que le reflet de l’instabilité des marchés de change dans le monde. En Europe aussi, l’euro vient de se replier sous la barre de 1,30 dollar, notamment grâce à des actions de relance réalisées par les banques centrales, européenne puis américaine; pour l’heure, les cambistes préfèrent se replier sur le billet vert, une valeur jugée plus sûre que les autres devises dans un contexte économique mondial incertain.

En Israël, et malgré les tendances contradictoires, de nombreux économistes estiment que le shekel continuera de s’affaiblir face au dollar au cours des mois prochains. Cette prévision est basée sur le déficit budgétaire qui s’élargit et sur l’éventualité de la tenue d’élections législatives anticipées.

Le dilemme des taux d’intérêt

A la Banque d’Israël, le gouverneur Stanley Fischer doit à nouveau faire face au “dilemme des taux d’intérêt”. Dans quelques jours, il devra fixer le taux directeur pour le mois d’octobre: or, les derniers indicateurs économiques sont contradictoires, ce qui inciterait à laisser le taux d’intérêt sans changement (2,25%).

Sur le seul front monétaire, le mauvais indice des prix du mois d’août (1%) justifierait un relèvement des taux pour garantir la stabilité des prix. En revanche, d’autres indicateurs penchent pour une baisse des taux. C’est ainsi que le rythme de la croissance reste soutenue depuis le début 2012 (3,2% en glissement annuel), tout en restant plus faible que celui de l’an passé. De même, les exportations poursuivent leur envolée, et cela malgré le renforcement du shekel.

Jacques Bendelac (Jérusalem)

A quelques jours des législatives, la bourse de Tel Aviv enregistre de nouveaux records de hausse: la baisse des taux d’intérêt entretient l’euphorie. La Bourse de Tel Aviv a battu de nouveaux records de hausse au cours du mois de février. Tel Aviv suit donc l’exemple du Nasdaq qui vient aussi de battre son record de 2000. C’est bien avant l’annonce de la baisse des taux d’intérêt, fin fév...

Jacques Bendelac | Économie

Les relations économiques avec Israël ont atteint des niveaux record, sous le gouvernement PJD. La valeur des importations du Maroc depuis Israël dépasse les 109 milliards DH. Dans son numéro de ce vendredi, Al Akhbar écrit en Une que l’année 2013 a été celle de l’apogée des importations marocaines en provenance d’Israël qui ont atteint 52 milliards de DH, sachant que la valeur de ces import...

IsraelValley Desk | Économie

À quelques semaines des élections législatives israéliennes, de plus en plus de statistiques économiques et sociales sont publiées alimentant le débat politique. Au cœur des annonces, la hausse des salaires dans l’éducation nationale et la prise d’effet immédiate de la loi sur le salaire minimum adoptée en janvier dernier pour les banques Hapoalim et Leumi. Selon un rapport du bureau centr...

Anael Dahan | Économie

La fête de Pourim est célébrée ce jeudi en Israël et demain à Jérusalem ; pour respecter les traditions, les Israéliens ont préféré le low cost. En Israël, Pourim est une fête populaire qui est célébrée par beaucoup d’Israéliens, et pas seulement par les Juifs religieux. Même parmi les Israéliens les plus laïcs, la consommation d’oreilles d’Aman est forte, tout comme la participation aux s...

Jacques Bendelac | Économie

ANALYSE. « L’armement nucléaire de l’Iran est le principal enjeu d’Israël » a déclaré Benjamin Netanyahou peu avant son départ pour les États-Unis. Depuis Washington, le Premier ministre israélien a lancé son offensive pour torpiller l'accord sur le nucléaire iranien que les États-Unis voudraient boucler dans les semaines qui viennent. À l’en croire, l’Iran serait la cause de tous les maux...

Jacques Bendelac | Économie

Afin de venir en aide aux Iles Marshall qui souffrent d’une pénurie d’eau douce, le Ministère des Affaires étrangères d’Israël s’apprête à transférer un véhicule de désalinisation au petit état insulaire de l’Océan pacifique. Dans cette perspective, des représentants de G.A.L. Water Technologies Ltd., l’entreprise basée à Hadera responsable de la conception du véhicule mobile, ainsi que des ...

Silicon Wadi | Économie

Israël est un pays comme un autre. Je veux dire par là qu'un État n'est pas, par nature, philanthrope. Ainsi, il semble important de garder à l'esprit, lorsque l'on étudie les relations internationales, que « nous n'avons pas d'alliés éternels, et nous n'avons pas d'ennemis perpétuels. Nos intérêts sont éternels et perpétuels, et ce sont des intérêts qu'il est de notre devoir de suivre »(Lor...

Magali Allouche | Économie

ANALYSE – Vers des taux d’intérêt négatifs en Israël ? C’est la question que l’on peut se poser après la baisse du taux directeur à 0,1% seulement. En ce début mars 2015, la Banque d’Israël a créé l’évènement économique : le taux d’intérêt directeur est passé de 0,25% à 0,1%, soit pas très loin d’un taux nul, voire négatif. C’est la première baisse des taux en six mois en Israël, sur fond ...

Jacques Bendelac | Économie

Le nombre d'étrangers quittant le pays "reflète la détérioration des perspectives économiques en Russie" et le "signe" de l'isolement croissant du pays, selon le "Financial Times". Selon notre enquête réalisée en Israël, les investisseurs israéliens ne quittent pas la Russie. Selon tempsreel.nouvelobs.com : "La Russie fait face à une vague d'émigration presque incontrôlable. Selon le "Financ...

Dan Rosh (Tel Aviv) | Économie

Les menaces de licenciements ont conduit la Histadrout à lancer un préavis de grève générale pour les entreprises industrielles du Sud d’Israël. À seulement deux semaines des législatives israéliennes, la Confédération générale des Travailleurs (la Histadrout) déposé un préavis de grève générale ; celui-ci prendra effet dans quinze jours, soit à la veille des élections, dans toutes les ind...

Jacques Bendelac | Économie

Oupss, ça sent un peu le roussi pour Nutella en ce moment : si la célèbre pâte à tartiner est toujours très sollicitée dans nos placards, la marque traverse actuellement une période de bad buzz. En cause ? La censure appliquée par l’enseigne pour son projet « Dites-le-avec Nutella » via lequel les consommateurs peuvent personnaliser leur pot et y inscrire des messages. Oui mais voilà, certains ...

be.com | Économie

1. Les prix à la pompe vont connaitre une forte hausse Samedi soir, en augmentant de 0,38 NIS pour atteindre 6,46 NIS par litre. Cette hausse résulte de l’augmentation de 23,2% des prix du baril de brut lors du mois de Février. 2. Après deux déconnexions électriques à Naplouse et Jénine la semaine dernière pour cause d’impayés, le cabinet du Premier ministre a accepté de transférer à la com...

Coolamnews.com | Économie

Faut-il interdire en Israël les transferts budgétaires d’une administration à l’autre ? Les juges de la Cour suprême devront trancher. Un recours déposé devant la Cour suprême à Jérusalem par une députée travailliste met à jour une pratique courante en Israël : le gouvernement modifie la destination des crédits sans l’autorisation de la séance plénière de la Knesset ; la seule commission d...

Jacques Bendelac | Économie

Selon des données de la Banque mondiale, un cinquième de l’économie israélienne, soit 53 milliards de dollars, n’est pas déclaré. C’est deux fois plus qu’aux Etats-Unis, où cette part s’élève à 10%. D’après les statistiques de la Banque nationale suisse, les fonds déposés par des ressortissants de l’Etat hébreu en Suisse s’élevaient à 8,6 milliards de francs à la fin 2013. (letemps.ch) ISRAE...

IsraelValley Desk | Économie

En 2014, selon le FMI, le PIB par habitant d’Israël était de 33 300 dollars, contre 24 100 en 2005. Le pays se classe juste au-dessus de l’Espagne et juste en-dessous de l’Italie, de la Nouvelle-Zélande et de la Corée du Sud. Selon les chiffres préliminaires du Bureau central des statistiques en Israël, le PIB par habitant du pays a augmenté de 0,9 % en 2014. (Times of Israel) ISRAELVALLEY P...

Times of Israel | Économie