Sep 20

ISRAELVALLEY - GRANDE EMOTION DANS LA COMMUNAUTE JUIVE DE FRANCE APRES L'ATTAQUE DE "CASH CASHER NAOURI" A SARCELLES. MESSAGE OFFICIEL DE L'AMBASSADEUR D'ISRAËL EN FRANCE.

Authors picture

IsraelValley Desk | News

Headline image

Selon AFP-EJP : "Dans le quartier juif de Sarcelles (Val-d’Oise), l’attaque contre le supermarché casher Naouri Market à l’explosif mercredi a suscité l’inquiétude, même si certains relativisaient, faisant cependant tous le lien avec les manifestations des musulmans après le film et les caricatures ridiculisant Mahomet.

“A mon avis, c’est suite à ce qui s’est passé avec l’histoire de Mahomet. C’est des petits jeunes qui ont fait ça, qui discutaient, qui se sont dit: “Ils nous ont fait ça, nous on va faire ça.” C’est bête, c’est idiot, c’est un acte non réfléchi", a déclaré à l’AFP Raphaël, propriétaire d’une boucherie casher située près du supermarché Naouri Market visé.

Toutefois, pour lui, ça ne représente “pas tous les musulmans”.
Dans cette ville surnommée “la petite Jérusalem” en raison de son importante communauté juive, l’attaque de l’épicerie ne semble pas fortuite. “Il y a une violence qui est là, cachée, qui peut exploser à tout moment. Les jeunes du quartier vivent avec ça, ils l’expriment aujourd’hui. C’est très facile, on est des cibles visibles”, s’est indigné Gérard Bouzag, 50 ans, commerçant qui s’approvisionne dans l’épicerie attaquée.

“On est inquiets surtout à l’approche des fêtes. C’est le jour du Grand Pardon (Yom Kippour) mercredi prochain, on ne sait pas ce qui peut se passer”, s’est inquiété Hubert Ayat, un retraité installé dans le quartier depuis 1945.

“Certains justifient cette violence. Ils lui trouvent une excuse dans ce qui se passe dans le monde et, vite, on devient des boucs émissaires”, a-t-il dénoncé. “On ressent de l’inquiétude et de l’incompréhension, mais, bon, on ne va pas s’arrêter de vivre non plus!” a lancé Olivier, père de trois enfants.

“Cette épicerie, j’y allais avec mes enfants, ça fait très peur!” a ajouté sa femme Jessica. “En général, ce qui se passe au Proche-Orient a toujours de petites retombées ici”, a relativisé Olivier. “On voit les caricatures, tout ce qui se passe, on se dit que c’est une petite vengeance, c’est choquant. Ici, c’est un endroit où on vit tous ensemble, arabes, juifs, africains, il n’y a pas d’histoires”, a estimé Jordan Hadida, 21 ans, employé d’un pizzeria qui vit depuis tout petit à Sarcelles. “C’est attiser la haine pour rien!”, a-t-il regretté.

Le préfet du Val-d’Oise, Pierre-Henry Maccioni, a dénoncé un “geste très lourd de signification”, qui contient, selon lui, “une vraie menace pour la communauté juive”.
Le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, s’est rendu sur les lieux, où il a assuré la communauté juive de son soutien et appelé à l’apaisement, selon son entourage.
Le procureur de la République de Pontoise, Yves Jannier, a refusé de qualifier l’acte d’"antisémite". “Il n’y a pas eu de revendication particulière, pas de cris, pas d’inscriptions, de propos tenus. En tout cas, ça ne nous a pas été rapporté par les témoins de la scène”, a-t-il souligné.

Vers 12H30, deux personnes vêtues de noir et portant une capuche, selon un témoin de la scène, sont entrées dans ce commerce très fréquenté par la communauté juive, situé dans le centre commercial des Flanades à Sarcelles. Elles ont jeté “un engin explosif de faible puissance”, a expliqué la directrice départementale de la sécurité publique, Pascale Dubois.

Après la déflagration, un nuage de fumée s’est élevé dans le magasin. Les agresseurs sont ensuite sortis de l’épicerie, brisant la porte vitrée en y jetant une brique ou une pierre, a-t-elle ajouté. Ils étaient toujours en fuite mercredi en fin de journée.
Le blessé léger, qui a reçu “des projections de verre ou de plâtre”, selon Mme Dubois, a été hospitalisé à Gonesse (Val-d’Oise). Trois personnes présentes dans le magasin, a priori des clients, ont été “extrêmement choquées”.

“Dans les témoignages, on a peu d’éléments exploitables”, a souligné le procureur, précisant que l’enquête n’exclurait “aucune piste”. “Il y avait un système vidéo dans le magasin. On ne sait pas s’il était actif et s’il est exploitable”, a-t-il indiqué. “Il y a eu peu de dégâts, mais le traumatisme psychologique est important”, a déclaré Joël Mergui, le président du Consistoire central israélite de France, venu sur place. “Où va-t-on? Est-ce qu’il va falloir finir par protéger l’ensemble des lieux où la communauté juive se promène, les commerces, les restaurants?” s’est-il inquiété.

Le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) affirme redouter “que cette attaque ait un lien avec l’explosion de violence qui a suivi la diffusion du film contre l’islam”, et “estime que ceux qui continuent, contre toute vérité, à incriminer les juifs dans la réalisation de ce film, incitent à la haine dans notre pays”.

L’ambassadeur d’Israël en France, Yossi Gal, a condamné une “agression antisémite”, soulignant qu’"aucun motif ni excuse ne peut justifier de prendre pour cible d’innocentes personnes".

En Israël, le président de la commission parlementaire de l’Immigration, de l’Intégration et de la Diaspora, Danny Danon, a annoncé la tenue d’un débat urgent à la Knesset, le parlement israélien, sur la situation des juifs de diaspora, à la suite de l’attaque à Sarcelles et après les débordements de violence provoqués par le film islamophobe ’’l’innocence des musulmans’’ et la caricature anti-Mahomet du magazine Charlie Hebdo.

‘’Aucun film ne justifie l’atteinte à la vie humaine et aucune caricature ne justifie de toucher à un cheveu d’un juif’’, a affirmé M. Danon, appelant le président français François Hollande à renforcer la surveillance autour des institutions juives du pays.

Le Service de Protection de la Communauté juive (SPCJ) a souligné mercredi que la situation “nous contraint à élever le niveau de protection de notre Communauté et à redoubler de vigilance aux abords des synagogues, des écoles juives et des centres communautaires ou lieux de rassemblement”.

ISRAELVALLEY PLUS
Selon 20mn : "Un magasin casher de Sarcelles a été attaqué à l’explosif mercredi… «Moi j’ai eu Israël au téléphone, ils sont déjà au courant», s’exclame Murielle dans sa boulangerie casher. Dans la galerie commerciale de Sarcelles (Val-d’Oise), mercredi, clients et commerçants avaient peu de doute sur le caractère antisémite de l’agression qui a eu lieu peu après 12h à Cash Cacher Naouri, une grosse épicerie de la galerie marchande.

«Deux personnes portant une cagoule noire ont lancé un engin explosif et une grosse pierre sur la baie vitrée, raconte Alain Bensimon, président de la communauté juive de Garges-lès-Gonnesse, qui a accouru en apprenant la nouvelle. Une personne a été blessée par les éclats de verre. Depuis les attentats de Toulouse, il y a une présence policière plus importante autour des synagogues, des écoles. Mais si on doit commencer à protéger les commerces, ça devient compliqué…»

«Ce ne sont que des jeunes qui cherchent la provoquation»
Le quartier était encore bouclé mercredi en fin d’après-midi et la police judiciaire de Versailles, chargée de l’enquête, interrogeait les commerçants. «Il n’y a eu ni vol, ni injure, reprend Alain. C’est évident que la communauté juive de Sarcelles, la plus importante de France, va être sur la défensive pour les fêtes.» Car à quelques jours de Kippour, qui débute mardi, les achats se multiplient. Dans un climat de défiance plus que de peur.

Beaucoup disent qu’ils feront attention en allant à la synagogue. «Ce ne sont que des jeunes qui cherchent la provoquation, nuance Jean-Pierre. Il y a une bonne entente entre les communautés ici. On va acheter chez les musulmans et eux chez nous.» Personne ne va jusqu’à assurer que cette agression est liée aux manifestations contre le film anti-islam et à la une contreversée de Charlie Hebdo. «C’est une bonne excuse pour nous taper dessus, raille Murielle, qui refuse l’amalgame. Cette année, on va demander la paix avant la santé dans nos prières.»
Oihana Gabriel (Copyrights)

ISRAELVALLEY PLUS
“L’Ambassade d’Israël en France exprime sa profonde aversion quant à l’agression antisémite qui a eu lieu à Sarcelles, au cours de laquelle un engin explosif a été lancé à l’intérieur d’un supermarché cacher très fortement fréquenté en cette période de fêtes du nouvel an juif. Aucun motif ni excuse ne peut justifier de prendre pour cible d’innocentes personnes. Il s’agit d’un acte criminel, perpétuant la sinistre série d’attentats antisémites qui a débuté à Toulouse au début de l’année 2012”.

L’ambassade exprime ses vœux sincères de prompt rétablissement au blessé. “Nous nous tenons aux cotés des institutions juives de France et les assurons de notre soutien et sommes convaincus que les autorités françaises prendrons toutes les mesures nécessaires pour appréhender les auteurs de ce nouveau crime et pour les traduire en justice”, a dit l’ambassadeur d’Israel en France, M. Yossi Gal.

ISRAELVALLEY PLUS
Yossi GAL, né en 1950, était depuis deux ans Directeur Général du ministère des Affaires Etrangères à Jérusalem. Diplomate de longue carrière, il est entré au service diplomatique israélien en 1975 : dés 1976, il est envoyé à Washington comme directeur de cabinet de l’ambassadeur d’Israël aux Etats-Unis, et c’est en 1985 qu’il retrouve la capitale américaine en tant que porte-parole de la mission diplomatique israélienne. C’est à La Haye en 1995 qu’il occupe la fonction d’Ambassadeur d’Israël pour la première fois.

Yossi GAL a participé dés 1991 aux négociations de paix bilatérales avec les palestiniens et les jordaniens (porte-parole de la délégation israélienne).

Directeur général des Affaires économiques dés 1991, il a contribué activement à l’entrée d’Israël dans l’OCDE et au renforcement des relations avec l’Union Européenne.

Yossi GAL a pu partager avec émotion l’enthousiasme qu’il ressentait de pouvoir représenter l’Etat d’Israël en France. Yossi GAL a exprimé le désir d’encourager et de renforcer les relations entre la France et Israël, tant au niveau culturel, qu’économique, et diplomatique.

Le bilan s'élève jeudi matin à 247 victimes, dont de nombreux enfants, après le puissant séisme qui a frappé le centre de l'Italie. Après le tremblement de terre qui a touché l’Italie, Binyamin Netanyahou a proposé son aide à l'Italie. Le séisme, d’une magnitude de 6,2, a frappé le centre de l’Italie, dans la région de l’Ombrie. La secousse a été ressentie jusqu’à l...

IsraelValley Desk | News

C'est la transaction la plus spectaculaire de l'été : un groupe Chinois avale un leader israélien de l'industrie spatiale. Spacecom gardera sa base en Israël mais sera la propriété de Chinois. L'autorité israélienne des télécommunications doit approuver ce deal avant sa mise en place. Spacecom (Space-Communication Ltd ), opérateur des satellites AMOS-2 et AMOS-3 co-localisés à 4...

Dan Rosh (Tel Aviv) | News

Herzliya publiera bientôt un appel d’offres international pour examiner la faisabilité de la construction d’îles artificielles le long du littoral d’Israël. L’offre comprendra l’examen de deux îles: l’une pour le logement et l’autre pour un aéroport visant les vols intérieurs. Des délégations japonaises ont visité Israël le mois dernier à ce sujet, elles ont décla...

IsraelValley Desk | News

Mobileye et Delphi, basées respectivement en Israël et en Angleterre, ont annoncé un partenariat pour développer un système de conduite automatique qui serait à la disposition des constructeurs automobiles en 2019. Selon l'AFP : "Les deux compagnies indiquent dans un communiqué conjoint allier les systèmes de vision et de capteurs de Mobileye et les logiciels de conduite automatique ...

IsraelValley Desk | News

1. L’IDC Herzliya et Mayo Clinic s’unissent pour favoriser la technologie médicale. Cet automne, un nouveau programme d’entrepreneuriat aidera les participants à mettre en œuvre leurs idées. « La coopération avec Mayo Clinic (la Mayo Clinic est une fédération hospitalo-universitaire et de recherche américaine. De réputation mondiale, le siège en est situé dans la ville de ...

IsraelValley Desk | News

CHOMAGE. Selon les derniers chiffres délivrés par l’Office central de la Statistique, le taux de chômage en Israël a baissé de 0,1% au mois de juillet. Il se situe actuellement à 4,7% de la population en âge de travailler soit le taux le plus bas qu’ai jamais connu le pays. Israël est l’un des pays de l’OCDE aux taux de chômage le plus bas. Par ailleurs, autre statistique enco...

Eyal Kaplan (Tel Aviv) | News

Un sondage effectué par l’institut « Meida shivuki » a montré que 60% des israéliens adultes ont un animal de compagnie à la maison (plus de 30% ont un chien, 19% des poissons et 15% un chat). GeekCon a organisé début 2016 une rencontre nommée "GeekCon Pets", première du genre en Israël. Durant 36 heures, les participants ont été invités à élaborer des solutions et des tech...

Dan Rosh | News

La Turquie est sur le point d’envoyer un second navire vers le bande de Gaza, en accord avec les associations locales. Le bateau quittera l’Anatolie le mois prochain, avec à son bord environ 5000 tonnes de marchandises au bénéfice des résidents gazaouis. Seront entre autres transportés de la farine, du sucre, du riz, des graines, des jouets, des vêtements ou encore des couches. Dan...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | News

Puissant opiacé, connu pour avoir provoqué le décès du chanteur Prince, le Fentanyl voit sa consommation exploser aux Etats-Unis. En Israël seuls quelques consommateurs ont été touchés par cette drogue qui a tué aux Etats-Unis de nombreux jeunes. Les autorités israéliennes sont informées des risques. Et s'attendent au pire... Les israéliens ont (une forte) tendance à copier le...

Ilan Berger (Holon) | News

Le Togo est un pays d'Afrique de l'Ouest dont la population est estimée en 2015 à environ 7,5 millions d'habitants. Le président du Togo Faure Gnassingbé a achevé jeudi dernier une visite officielle de 4 jours en Israël, la seconde depuis 2012. Il a rencontré le président de l’Etat, Reuven Rivlin et Benyamin Netanyahou pour un dîner officiel. A l’issue de ces deux entretiens, le...

IsraelValley Desk | News

1. De nouveaux grattes-ciel à Tel Aviv. Quatre nouvelles tours verront prochainement le jour à Tel Aviv, au cœur du quartier Kirya, où se situe notamment le siège du ministère de la Défense. C’est désormais officiel après l’approbation hier du Comité du District de Tel Aviv. Ces nouvelles constructions sont issues du projet Keren Hakyria, qui accouchera d’un édifice de 80...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | News

Les médecins en hôpital sont en grève ce jeudi dans tous les établissemens du pays, ceci dès 8h du matin et durant 24 h. Cette grève incluera les hôpitaux généraux, les cliniques gériatriques, psychiatriques et de rééducation. Tous ces établissements fonctionneront cependant en ‘mode shabbat’ y compris pour les urgences, les dialyses, les maternités, les pouponnières et l...

IsraelValley Desk | News

Le magazine USA Today a réalisé un classement des meilleurs vêtements portés par les délégations lors de la cérémonie d'ouverture à Rio. Les habits des israéliens, classés en Numéro 2, pour la parade des jeux a attiré l'attention des télévisions du monde entier. C'est Castro qui a habillés les sportifs. La partie traditionnelle de la cérémonie commence avec une « Parade ...

IsraelValley Desk | News

Nathalie Hamou : "Bienvenue à Nazareth, la plus importante ville arabe d’Israël. Majoritairement chrétienne jusqu’en 1948, elle se réinvente avec ardeur. Gérée pendant des décennies par le parti communiste, l’agglomération compte 80 000 âmes, dont 70 % désormais de confession musulmane. Au milieu des collines, la cité mêle des constructions vétustes et un centre commercia...

IsraelValley Desk | News

Un test échographique a démontré qu'en raison de sa vétusté, le coeur du réacteur nucléaire israélien de Dimona (Néguev) présente 1.537 défauts et/ou dysfonctionnements,révèle le journal Haaretz se basant sur les conclusions d'un rapport présentées par des scientifiques. Le coeur du réacteur en aluminium enrobé de ciment renferme les barres de combustible utilisées dans le ...

IsraelValley Desk | News