Sep 20

ISRAELVALLEY - GRANDE EMOTION DANS LA COMMUNAUTE JUIVE DE FRANCE APRES L'ATTAQUE DE "CASH CASHER NAOURI" A SARCELLES. MESSAGE OFFICIEL DE L'AMBASSADEUR D'ISRAËL EN FRANCE.

Authors picture

IsraelValley Desk | News

Headline image

Selon AFP-EJP : "Dans le quartier juif de Sarcelles (Val-d’Oise), l’attaque contre le supermarché casher Naouri Market à l’explosif mercredi a suscité l’inquiétude, même si certains relativisaient, faisant cependant tous le lien avec les manifestations des musulmans après le film et les caricatures ridiculisant Mahomet.

“A mon avis, c’est suite à ce qui s’est passé avec l’histoire de Mahomet. C’est des petits jeunes qui ont fait ça, qui discutaient, qui se sont dit: “Ils nous ont fait ça, nous on va faire ça.” C’est bête, c’est idiot, c’est un acte non réfléchi", a déclaré à l’AFP Raphaël, propriétaire d’une boucherie casher située près du supermarché Naouri Market visé.

Toutefois, pour lui, ça ne représente “pas tous les musulmans”.
Dans cette ville surnommée “la petite Jérusalem” en raison de son importante communauté juive, l’attaque de l’épicerie ne semble pas fortuite. “Il y a une violence qui est là, cachée, qui peut exploser à tout moment. Les jeunes du quartier vivent avec ça, ils l’expriment aujourd’hui. C’est très facile, on est des cibles visibles”, s’est indigné Gérard Bouzag, 50 ans, commerçant qui s’approvisionne dans l’épicerie attaquée.

“On est inquiets surtout à l’approche des fêtes. C’est le jour du Grand Pardon (Yom Kippour) mercredi prochain, on ne sait pas ce qui peut se passer”, s’est inquiété Hubert Ayat, un retraité installé dans le quartier depuis 1945.

“Certains justifient cette violence. Ils lui trouvent une excuse dans ce qui se passe dans le monde et, vite, on devient des boucs émissaires”, a-t-il dénoncé. “On ressent de l’inquiétude et de l’incompréhension, mais, bon, on ne va pas s’arrêter de vivre non plus!” a lancé Olivier, père de trois enfants.

“Cette épicerie, j’y allais avec mes enfants, ça fait très peur!” a ajouté sa femme Jessica. “En général, ce qui se passe au Proche-Orient a toujours de petites retombées ici”, a relativisé Olivier. “On voit les caricatures, tout ce qui se passe, on se dit que c’est une petite vengeance, c’est choquant. Ici, c’est un endroit où on vit tous ensemble, arabes, juifs, africains, il n’y a pas d’histoires”, a estimé Jordan Hadida, 21 ans, employé d’un pizzeria qui vit depuis tout petit à Sarcelles. “C’est attiser la haine pour rien!”, a-t-il regretté.

Le préfet du Val-d’Oise, Pierre-Henry Maccioni, a dénoncé un “geste très lourd de signification”, qui contient, selon lui, “une vraie menace pour la communauté juive”.
Le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, s’est rendu sur les lieux, où il a assuré la communauté juive de son soutien et appelé à l’apaisement, selon son entourage.
Le procureur de la République de Pontoise, Yves Jannier, a refusé de qualifier l’acte d’"antisémite". “Il n’y a pas eu de revendication particulière, pas de cris, pas d’inscriptions, de propos tenus. En tout cas, ça ne nous a pas été rapporté par les témoins de la scène”, a-t-il souligné.

Vers 12H30, deux personnes vêtues de noir et portant une capuche, selon un témoin de la scène, sont entrées dans ce commerce très fréquenté par la communauté juive, situé dans le centre commercial des Flanades à Sarcelles. Elles ont jeté “un engin explosif de faible puissance”, a expliqué la directrice départementale de la sécurité publique, Pascale Dubois.

Après la déflagration, un nuage de fumée s’est élevé dans le magasin. Les agresseurs sont ensuite sortis de l’épicerie, brisant la porte vitrée en y jetant une brique ou une pierre, a-t-elle ajouté. Ils étaient toujours en fuite mercredi en fin de journée.
Le blessé léger, qui a reçu “des projections de verre ou de plâtre”, selon Mme Dubois, a été hospitalisé à Gonesse (Val-d’Oise). Trois personnes présentes dans le magasin, a priori des clients, ont été “extrêmement choquées”.

“Dans les témoignages, on a peu d’éléments exploitables”, a souligné le procureur, précisant que l’enquête n’exclurait “aucune piste”. “Il y avait un système vidéo dans le magasin. On ne sait pas s’il était actif et s’il est exploitable”, a-t-il indiqué. “Il y a eu peu de dégâts, mais le traumatisme psychologique est important”, a déclaré Joël Mergui, le président du Consistoire central israélite de France, venu sur place. “Où va-t-on? Est-ce qu’il va falloir finir par protéger l’ensemble des lieux où la communauté juive se promène, les commerces, les restaurants?” s’est-il inquiété.

Le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) affirme redouter “que cette attaque ait un lien avec l’explosion de violence qui a suivi la diffusion du film contre l’islam”, et “estime que ceux qui continuent, contre toute vérité, à incriminer les juifs dans la réalisation de ce film, incitent à la haine dans notre pays”.

L’ambassadeur d’Israël en France, Yossi Gal, a condamné une “agression antisémite”, soulignant qu’"aucun motif ni excuse ne peut justifier de prendre pour cible d’innocentes personnes".

En Israël, le président de la commission parlementaire de l’Immigration, de l’Intégration et de la Diaspora, Danny Danon, a annoncé la tenue d’un débat urgent à la Knesset, le parlement israélien, sur la situation des juifs de diaspora, à la suite de l’attaque à Sarcelles et après les débordements de violence provoqués par le film islamophobe ’’l’innocence des musulmans’’ et la caricature anti-Mahomet du magazine Charlie Hebdo.

‘’Aucun film ne justifie l’atteinte à la vie humaine et aucune caricature ne justifie de toucher à un cheveu d’un juif’’, a affirmé M. Danon, appelant le président français François Hollande à renforcer la surveillance autour des institutions juives du pays.

Le Service de Protection de la Communauté juive (SPCJ) a souligné mercredi que la situation “nous contraint à élever le niveau de protection de notre Communauté et à redoubler de vigilance aux abords des synagogues, des écoles juives et des centres communautaires ou lieux de rassemblement”.

ISRAELVALLEY PLUS
Selon 20mn : "Un magasin casher de Sarcelles a été attaqué à l’explosif mercredi… «Moi j’ai eu Israël au téléphone, ils sont déjà au courant», s’exclame Murielle dans sa boulangerie casher. Dans la galerie commerciale de Sarcelles (Val-d’Oise), mercredi, clients et commerçants avaient peu de doute sur le caractère antisémite de l’agression qui a eu lieu peu après 12h à Cash Cacher Naouri, une grosse épicerie de la galerie marchande.

«Deux personnes portant une cagoule noire ont lancé un engin explosif et une grosse pierre sur la baie vitrée, raconte Alain Bensimon, président de la communauté juive de Garges-lès-Gonnesse, qui a accouru en apprenant la nouvelle. Une personne a été blessée par les éclats de verre. Depuis les attentats de Toulouse, il y a une présence policière plus importante autour des synagogues, des écoles. Mais si on doit commencer à protéger les commerces, ça devient compliqué…»

«Ce ne sont que des jeunes qui cherchent la provoquation»
Le quartier était encore bouclé mercredi en fin d’après-midi et la police judiciaire de Versailles, chargée de l’enquête, interrogeait les commerçants. «Il n’y a eu ni vol, ni injure, reprend Alain. C’est évident que la communauté juive de Sarcelles, la plus importante de France, va être sur la défensive pour les fêtes.» Car à quelques jours de Kippour, qui débute mardi, les achats se multiplient. Dans un climat de défiance plus que de peur.

Beaucoup disent qu’ils feront attention en allant à la synagogue. «Ce ne sont que des jeunes qui cherchent la provoquation, nuance Jean-Pierre. Il y a une bonne entente entre les communautés ici. On va acheter chez les musulmans et eux chez nous.» Personne ne va jusqu’à assurer que cette agression est liée aux manifestations contre le film anti-islam et à la une contreversée de Charlie Hebdo. «C’est une bonne excuse pour nous taper dessus, raille Murielle, qui refuse l’amalgame. Cette année, on va demander la paix avant la santé dans nos prières.»
Oihana Gabriel (Copyrights)

ISRAELVALLEY PLUS
“L’Ambassade d’Israël en France exprime sa profonde aversion quant à l’agression antisémite qui a eu lieu à Sarcelles, au cours de laquelle un engin explosif a été lancé à l’intérieur d’un supermarché cacher très fortement fréquenté en cette période de fêtes du nouvel an juif. Aucun motif ni excuse ne peut justifier de prendre pour cible d’innocentes personnes. Il s’agit d’un acte criminel, perpétuant la sinistre série d’attentats antisémites qui a débuté à Toulouse au début de l’année 2012”.

L’ambassade exprime ses vœux sincères de prompt rétablissement au blessé. “Nous nous tenons aux cotés des institutions juives de France et les assurons de notre soutien et sommes convaincus que les autorités françaises prendrons toutes les mesures nécessaires pour appréhender les auteurs de ce nouveau crime et pour les traduire en justice”, a dit l’ambassadeur d’Israel en France, M. Yossi Gal.

ISRAELVALLEY PLUS
Yossi GAL, né en 1950, était depuis deux ans Directeur Général du ministère des Affaires Etrangères à Jérusalem. Diplomate de longue carrière, il est entré au service diplomatique israélien en 1975 : dés 1976, il est envoyé à Washington comme directeur de cabinet de l’ambassadeur d’Israël aux Etats-Unis, et c’est en 1985 qu’il retrouve la capitale américaine en tant que porte-parole de la mission diplomatique israélienne. C’est à La Haye en 1995 qu’il occupe la fonction d’Ambassadeur d’Israël pour la première fois.

Yossi GAL a participé dés 1991 aux négociations de paix bilatérales avec les palestiniens et les jordaniens (porte-parole de la délégation israélienne).

Directeur général des Affaires économiques dés 1991, il a contribué activement à l’entrée d’Israël dans l’OCDE et au renforcement des relations avec l’Union Européenne.

Yossi GAL a pu partager avec émotion l’enthousiasme qu’il ressentait de pouvoir représenter l’Etat d’Israël en France. Yossi GAL a exprimé le désir d’encourager et de renforcer les relations entre la France et Israël, tant au niveau culturel, qu’économique, et diplomatique.

Alors que les observateurs de l'ONU ont fui le sud de la Syrie et que les forces régulières syriennes perdent peu à peu le contrôle de la région frontalière avec Israël, l'Etat hébreu devrait se méfier de la présence des islamistes à quelques centaines de mètres de sa frontière. A la frontière israélo-syrienne, les médias locaux font état de récents développements inquiétants : des groupes d...

Haaretz. Amos Harel | News

Le réseau social le plus populaire au monde est censé retirer de la toile de tels contenus, mais beaucoup d'entre eux demeurent sur le web. Voici comment les signaler. Facebook, qui est l'un des sites internet les plus populaires au monde, ne permet pas la diffusion de contenus haineux sur ses pages. Pourtant, malgré avoir reçu de nombreuses plaintes de ses utilisateurs, Facebook ne procède...

Avner Myers | News

Jérusalem - Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a affirmé samedi à la télévision qu'Israël avait accepté de cesser les hostilités à Gaza pour garder des ressources face à d'autres menaces régionales potentielles. AFP (Copyrighst) : "Nous avons combattu 50 jours et nous aurions pu combattre 500 jours, mais nous sommes dans une situation où nous avons l'Etat islamique aux portes ...

IsraelValley Desk | News

Le défi viral du ALS (Sclérose latérale amyotrophique) Ice Bucket a atteint Israël, où certains ont été contraints de faire la mise à jour en ” Défi ALS Ice Bucket Israël (sous les tirs de roquettes)” en se versant rapidement le seau de glace sur la tête avant de courir aux abris. L’animateur de télévision Guy Lerer fait monter les enchères en s’affublant d’un gilet pare-balles et d’un casqu...

IsraelValley Desk | News

Hier soir à Jérusalem s'est tenu un concert du célèbre chanteur israélien Eyal Golan. 20 heures: La salle commence à se remplir: il s'agit de la Sultan's Pool, une immense salle en plein air dotée d'une acoustique exceptionnelle et avec une capacité d'accueil de 6 000 personnes. Située au coeur la vieille ville, elle est entourée de murailles. 21h15 : Le concert commence avec le tube "El...

Leslie Maarek | News

L’entretien et l’accès aux lieux saints de Jérusalem, la ville dite trois fois sainte, est une source de tension politico-religieuse depuis toujours. Il serait présomptueux de penser vouloir régler ce problème d’un coup de baguette magique, mais cela n’empêche aucunement que des hommes de bonne volonté œuvrent dans ce sens. Aussi, malgré le tumulte, l’esprit de Jérusalem prime, ne serait-ce que...

Gilles Mangin | News

REVUE DE PRESSE. Il y aurait environ 8.000 chrétiens et 4.000 juifs au sein de la population marocaine. Ces chiffres sont fournis par le rapport 2013 du département d’Etat américain consacré à la liberté religieuse. Un rapport qui note que le royaume marocain accorde une pleine liberté de la pratique religieuse à sa communauté juive. Mais le même rapport souligne qu’il n’en va pas de même pour ...

IsraelValley Desk | News

Selon nos informations, des importateurs israéliens qui cherchent à se distinguer des concurrents, s'intéressent à acheter du riz de Fukushima. Depuis le 22 août, il est possible, à Singapour, d'acheter du riz de Fukushima. Selon (1) : "La Fédération japonaise des coopératives agricoles a en effet annoncé recommencer à exporter ce mois-ci du riz de la préfecture de Fukushima, pour la premiè...

IsraelValley Desk | News

Les conséquences des activités humaines sur le réchauffement climatique ne sont plus à démontrer. Mais, si certains phénomènes comme le mécanisme d’action des gaz à effet de serre sont relativement bien compris, d’autres demeurent un véritable mystère. C’est notamment le cas de l’effet des aérosols anthropiques sur la formation des nuages et leurs conséquences sur le climat. A quel point les aé...

MAE/ADIT BE Israël | News

En Israël, la chute du Gouvernement Valls a été une surprise totale. Les chroniqueurs de la radio (Galei Tsahal) ont simplement annoncé la nouvelle sans commentaires. Très peu de politiciens israéliens élus à la Knesset connaissent Manuel Valls et son entourage direct. Le seul Ministre dont le visage est connu dans le pays est Laurent Fabius. Manuel Valls est considéré comme un ami d'Israël...

IsraelValley Desk | News

Vous avez essuyé des pertes de revenus en raison du conflit ? Êtes-vous admissible à une indemnisation ? Est-ce qu'un employé qui s'absente du travail en raison de la situation sécuritaire a droit à sa rémunération ? Petit florilège des questions-réponses essentielles par The Marker. Est-ce qu'un parent qui s'absente du travail pour prendre soin de ses enfants lors de l'opération Bordure de ...

Avner Myers | News

Insolite. Les images de la télévision israélienne hier soir ont surpris : Steve Wozniak, la légende vivante de Apple, était en visite depuis hier dans les zones frontalières entre Gaza et Israël. A un moment les sirènes d'alerte ont sonné et des bruits de roquettes se font entendre au loin. Obligé de plonger à terre derrière un mur, il observe avec flegme la situation. ISRAELVALLEY PLUS. B...

Dan Friedman | News

BUDGET : Un rapport du Haaretz indique que le budget israélien de la Défense devrait être revu à la hausse et atteindre 70 milliards de shekels (environ 14 milliards d'euros) en raison des dépenses supplémentaires occasionnées par l’opération Bordure protectrice dans la bande de Gaza. Le ministère israélien de la Défense a réclamé une augmentation de 11 milliards de shekels (près de 2.2 mil...

IsraelValley Desk | News

Un garçon de quatre ans, Daniel Tregerman, a été tué vendredi en début de soirée suite à l’explosion d’un obus de mortier sur une voiture dans un kibboutz de la région Shaar Hanegev au sud d’Israël. L’engin avait été tiré de la région de Shejajiah (Gaza). i24News : "L’enfant a succombé à ses blessures quelques instants après l’explosion. La branche armée du Hamas a revendiqué quelques minut...

i24News et IsraelValley | News

La confiance des Israéliens envers leur Premier ministre Benyamin Netanyahou a fortement baissé depuis le début de la guerre menée contre le Hamas dans la bande de Gaza, selon un sondage rendu public jeudi. Le pourcentage de personnes qui jugent positivement l'action du Premier ministre est tombé à 53%, alors que les Israéliens qui jugent négativement Benyamin Netanyahou atteint 33%, le rest...

i24News | News