Sep 20

ISRAELVALLEY - GRANDE EMOTION DANS LA COMMUNAUTE JUIVE DE FRANCE APRES L'ATTAQUE DE "CASH CASHER NAOURI" A SARCELLES. MESSAGE OFFICIEL DE L'AMBASSADEUR D'ISRAËL EN FRANCE.

Authors picture

IsraelValley Desk | News

Headline image

Selon AFP-EJP : "Dans le quartier juif de Sarcelles (Val-d’Oise), l’attaque contre le supermarché casher Naouri Market à l’explosif mercredi a suscité l’inquiétude, même si certains relativisaient, faisant cependant tous le lien avec les manifestations des musulmans après le film et les caricatures ridiculisant Mahomet.

“A mon avis, c’est suite à ce qui s’est passé avec l’histoire de Mahomet. C’est des petits jeunes qui ont fait ça, qui discutaient, qui se sont dit: “Ils nous ont fait ça, nous on va faire ça.” C’est bête, c’est idiot, c’est un acte non réfléchi", a déclaré à l’AFP Raphaël, propriétaire d’une boucherie casher située près du supermarché Naouri Market visé.

Toutefois, pour lui, ça ne représente “pas tous les musulmans”.
Dans cette ville surnommée “la petite Jérusalem” en raison de son importante communauté juive, l’attaque de l’épicerie ne semble pas fortuite. “Il y a une violence qui est là, cachée, qui peut exploser à tout moment. Les jeunes du quartier vivent avec ça, ils l’expriment aujourd’hui. C’est très facile, on est des cibles visibles”, s’est indigné Gérard Bouzag, 50 ans, commerçant qui s’approvisionne dans l’épicerie attaquée.

“On est inquiets surtout à l’approche des fêtes. C’est le jour du Grand Pardon (Yom Kippour) mercredi prochain, on ne sait pas ce qui peut se passer”, s’est inquiété Hubert Ayat, un retraité installé dans le quartier depuis 1945.

“Certains justifient cette violence. Ils lui trouvent une excuse dans ce qui se passe dans le monde et, vite, on devient des boucs émissaires”, a-t-il dénoncé. “On ressent de l’inquiétude et de l’incompréhension, mais, bon, on ne va pas s’arrêter de vivre non plus!” a lancé Olivier, père de trois enfants.

“Cette épicerie, j’y allais avec mes enfants, ça fait très peur!” a ajouté sa femme Jessica. “En général, ce qui se passe au Proche-Orient a toujours de petites retombées ici”, a relativisé Olivier. “On voit les caricatures, tout ce qui se passe, on se dit que c’est une petite vengeance, c’est choquant. Ici, c’est un endroit où on vit tous ensemble, arabes, juifs, africains, il n’y a pas d’histoires”, a estimé Jordan Hadida, 21 ans, employé d’un pizzeria qui vit depuis tout petit à Sarcelles. “C’est attiser la haine pour rien!”, a-t-il regretté.

Le préfet du Val-d’Oise, Pierre-Henry Maccioni, a dénoncé un “geste très lourd de signification”, qui contient, selon lui, “une vraie menace pour la communauté juive”.
Le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, s’est rendu sur les lieux, où il a assuré la communauté juive de son soutien et appelé à l’apaisement, selon son entourage.
Le procureur de la République de Pontoise, Yves Jannier, a refusé de qualifier l’acte d’"antisémite". “Il n’y a pas eu de revendication particulière, pas de cris, pas d’inscriptions, de propos tenus. En tout cas, ça ne nous a pas été rapporté par les témoins de la scène”, a-t-il souligné.

Vers 12H30, deux personnes vêtues de noir et portant une capuche, selon un témoin de la scène, sont entrées dans ce commerce très fréquenté par la communauté juive, situé dans le centre commercial des Flanades à Sarcelles. Elles ont jeté “un engin explosif de faible puissance”, a expliqué la directrice départementale de la sécurité publique, Pascale Dubois.

Après la déflagration, un nuage de fumée s’est élevé dans le magasin. Les agresseurs sont ensuite sortis de l’épicerie, brisant la porte vitrée en y jetant une brique ou une pierre, a-t-elle ajouté. Ils étaient toujours en fuite mercredi en fin de journée.
Le blessé léger, qui a reçu “des projections de verre ou de plâtre”, selon Mme Dubois, a été hospitalisé à Gonesse (Val-d’Oise). Trois personnes présentes dans le magasin, a priori des clients, ont été “extrêmement choquées”.

“Dans les témoignages, on a peu d’éléments exploitables”, a souligné le procureur, précisant que l’enquête n’exclurait “aucune piste”. “Il y avait un système vidéo dans le magasin. On ne sait pas s’il était actif et s’il est exploitable”, a-t-il indiqué. “Il y a eu peu de dégâts, mais le traumatisme psychologique est important”, a déclaré Joël Mergui, le président du Consistoire central israélite de France, venu sur place. “Où va-t-on? Est-ce qu’il va falloir finir par protéger l’ensemble des lieux où la communauté juive se promène, les commerces, les restaurants?” s’est-il inquiété.

Le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) affirme redouter “que cette attaque ait un lien avec l’explosion de violence qui a suivi la diffusion du film contre l’islam”, et “estime que ceux qui continuent, contre toute vérité, à incriminer les juifs dans la réalisation de ce film, incitent à la haine dans notre pays”.

L’ambassadeur d’Israël en France, Yossi Gal, a condamné une “agression antisémite”, soulignant qu’"aucun motif ni excuse ne peut justifier de prendre pour cible d’innocentes personnes".

En Israël, le président de la commission parlementaire de l’Immigration, de l’Intégration et de la Diaspora, Danny Danon, a annoncé la tenue d’un débat urgent à la Knesset, le parlement israélien, sur la situation des juifs de diaspora, à la suite de l’attaque à Sarcelles et après les débordements de violence provoqués par le film islamophobe ’’l’innocence des musulmans’’ et la caricature anti-Mahomet du magazine Charlie Hebdo.

‘’Aucun film ne justifie l’atteinte à la vie humaine et aucune caricature ne justifie de toucher à un cheveu d’un juif’’, a affirmé M. Danon, appelant le président français François Hollande à renforcer la surveillance autour des institutions juives du pays.

Le Service de Protection de la Communauté juive (SPCJ) a souligné mercredi que la situation “nous contraint à élever le niveau de protection de notre Communauté et à redoubler de vigilance aux abords des synagogues, des écoles juives et des centres communautaires ou lieux de rassemblement”.

ISRAELVALLEY PLUS
Selon 20mn : "Un magasin casher de Sarcelles a été attaqué à l’explosif mercredi… «Moi j’ai eu Israël au téléphone, ils sont déjà au courant», s’exclame Murielle dans sa boulangerie casher. Dans la galerie commerciale de Sarcelles (Val-d’Oise), mercredi, clients et commerçants avaient peu de doute sur le caractère antisémite de l’agression qui a eu lieu peu après 12h à Cash Cacher Naouri, une grosse épicerie de la galerie marchande.

«Deux personnes portant une cagoule noire ont lancé un engin explosif et une grosse pierre sur la baie vitrée, raconte Alain Bensimon, président de la communauté juive de Garges-lès-Gonnesse, qui a accouru en apprenant la nouvelle. Une personne a été blessée par les éclats de verre. Depuis les attentats de Toulouse, il y a une présence policière plus importante autour des synagogues, des écoles. Mais si on doit commencer à protéger les commerces, ça devient compliqué…»

«Ce ne sont que des jeunes qui cherchent la provoquation»
Le quartier était encore bouclé mercredi en fin d’après-midi et la police judiciaire de Versailles, chargée de l’enquête, interrogeait les commerçants. «Il n’y a eu ni vol, ni injure, reprend Alain. C’est évident que la communauté juive de Sarcelles, la plus importante de France, va être sur la défensive pour les fêtes.» Car à quelques jours de Kippour, qui débute mardi, les achats se multiplient. Dans un climat de défiance plus que de peur.

Beaucoup disent qu’ils feront attention en allant à la synagogue. «Ce ne sont que des jeunes qui cherchent la provoquation, nuance Jean-Pierre. Il y a une bonne entente entre les communautés ici. On va acheter chez les musulmans et eux chez nous.» Personne ne va jusqu’à assurer que cette agression est liée aux manifestations contre le film anti-islam et à la une contreversée de Charlie Hebdo. «C’est une bonne excuse pour nous taper dessus, raille Murielle, qui refuse l’amalgame. Cette année, on va demander la paix avant la santé dans nos prières.»
Oihana Gabriel (Copyrights)

ISRAELVALLEY PLUS
“L’Ambassade d’Israël en France exprime sa profonde aversion quant à l’agression antisémite qui a eu lieu à Sarcelles, au cours de laquelle un engin explosif a été lancé à l’intérieur d’un supermarché cacher très fortement fréquenté en cette période de fêtes du nouvel an juif. Aucun motif ni excuse ne peut justifier de prendre pour cible d’innocentes personnes. Il s’agit d’un acte criminel, perpétuant la sinistre série d’attentats antisémites qui a débuté à Toulouse au début de l’année 2012”.

L’ambassade exprime ses vœux sincères de prompt rétablissement au blessé. “Nous nous tenons aux cotés des institutions juives de France et les assurons de notre soutien et sommes convaincus que les autorités françaises prendrons toutes les mesures nécessaires pour appréhender les auteurs de ce nouveau crime et pour les traduire en justice”, a dit l’ambassadeur d’Israel en France, M. Yossi Gal.

ISRAELVALLEY PLUS
Yossi GAL, né en 1950, était depuis deux ans Directeur Général du ministère des Affaires Etrangères à Jérusalem. Diplomate de longue carrière, il est entré au service diplomatique israélien en 1975 : dés 1976, il est envoyé à Washington comme directeur de cabinet de l’ambassadeur d’Israël aux Etats-Unis, et c’est en 1985 qu’il retrouve la capitale américaine en tant que porte-parole de la mission diplomatique israélienne. C’est à La Haye en 1995 qu’il occupe la fonction d’Ambassadeur d’Israël pour la première fois.

Yossi GAL a participé dés 1991 aux négociations de paix bilatérales avec les palestiniens et les jordaniens (porte-parole de la délégation israélienne).

Directeur général des Affaires économiques dés 1991, il a contribué activement à l’entrée d’Israël dans l’OCDE et au renforcement des relations avec l’Union Européenne.

Yossi GAL a pu partager avec émotion l’enthousiasme qu’il ressentait de pouvoir représenter l’Etat d’Israël en France. Yossi GAL a exprimé le désir d’encourager et de renforcer les relations entre la France et Israël, tant au niveau culturel, qu’économique, et diplomatique.

L'aéroport Ben Gourion fonctionne. Aucun retard ni annulation ce matin. Un responsable du Hamas avait déclaré mercredi que son mouvement avait « décidé de riposter à l’agression » d’Israël en faisant de l’aéroport David Ben Gourion de Tel Aviv une "cible d’attaque" . Selon (1) : En réponse aux bombardements israéliens sur Gaza qui ont repris mardi 19 août après une courte trêve, le Hamas men...

Eyal Kaddosh (Tel Aviv) | News

La police israélienne a découvert jeudi matin qu'un des abris censés protéger les civils contre les tirs de roquettes palestiniens avait été transformé par d'astucieux opportunistes en salle de jeux clandestine doublée d'une plantation de cannabis, a-t-elle indiqué. Les habitants du sud d'Israël exposés depuis un mois aux tirs de roquettes de la bande de Gaza passent de nombreuses heures, vo...

IsraelValley Desk | News

"Mousa Abou Marzouk, un dirigeant du Hamas a accusé mercredi Israël d’avoir tenté d’éliminer dans un raid aérien le chef militaire du mouvement islamiste, Mohammed Deif. Les autorités sanitaires palestiniennes ont déclaré que trois personnes ont été tuées dans l’attaque, dont une fille de trois ans et une femme. La troisième victime n’a pas été identifiée. Les Brigades Izz ad-Din al-Qassam o...

Dan Rosh (Tel Aviv) | News

Les israéliens ont besoin de souffler après la guerre. Ainsi des informations relativement "anodines" prennent actuellement une place démesurée dans les médias du pays. C'est le cas d'une donation de zèbres et lions d'Israël à l'Inde qui pose problème car ... deux lions offerts aux indiens vont être obligés de voyager sur 1700 kilomètres en camion pour retrouver leur place définitive dans un zo...

Igal Klatzmann (Rehovot) | News

BREAKING NEWS. ACCORD DE CESSEZ - LE - FEU. Selon des sources Egyptiennes et Palestiniennes un accord de prolongations de cessez-le feu aurait été signé entre Israël et le Hamas. La télévision israélienne n'a pas encore confirmé d'accord de manière formelle. Ynet et JPost donnent des versions contradictoires. France Info (correspondant en Israël) : "Selon un haut responsable palestinien qui par...

IsraelValley Desk | News

Tesco, la plus grande chaîne de supermarchés britanniques, a annoncé qu’elle allait cesser de vendre des produits fabriqués provenant de Cisjordanie à partir du mois de septembre. Tesco possède des magasins en Europe continentale, en Amérique du Nord et en Asie. Tesco, qui a été fondée par un homme d’affaires juif Jack Cohen, a été au centre d’un certain nombre de controverses concernant sa ...

Times of Israel | News

Bonne nouvelle pour les israéliens qui se rendent en Jordanie. Après plus de trois semaines de fermeture des activités, Royal Jordanian, la compagnie aérienne nationale de la Jordanie, reprend ses vols. Elle opère des vols nationaux et internationaux sur quatre continents depuis sa plate-forme de correspondance à l'aéroport international Queen Alia d'Amman. Elle fait partie de l'alliance Onewor...

Igal Klatzmann | News

Situé à – 400 mètres au-dessous du niveau de la mer, le kibboutz surplombe Yam a Melah (la mer morte). Mais l’endroit le plus extraordinaire de ce kibboutz c’est certainement son jardin botanique. Cet espace accueille une variété considérable de plantes et d’arbres tout aussi exceptionnels les uns que les autres. Plus de 1000 espèces provenant des quatre coins du globe vivent ici, sous le s...

IsraelValley Desk | News

Un groupe de thérapeutes artistiques américains ont rendu visite aux localités israéliennes proches de la bande de Gaza afin de prévenir et de guérir le trouble de stress post-traumatique (TSPT) chez les enfants du sud d'Israël. Avec des techniques des plus sophistiquées, le groupe a rencontré les jeunes enfants qui ont souffert de la menace de roquettes ainsi que de la présence de tunnels t...

i24News | News

Les négociations entre Israël et le Hamas en Egypte se poursuivent. Une prolongation du cessez-le feu est acceptée par les deux parties. Selon des négociateurs palestiniens, Israël consentirait à alléger les restrictions à deux points de passage de la frontière entre Gaza et le territoire israélien, l'un pour les personnes, l'autre pour les biens. Ce dernier serait sous supervision internationa...

IsraelValley Desk | News

Robin Williams, un acteur prolifique qui a gagné les cœurs de millions de personnes avec ses personnages charmants et comiques, est décédé lundi dans ce qui semble être un suicide. Il a joué des rôles mémorables et émouvants tels que Mme Doubtfire, Mork, et le Génie. Il était âgé de 63 ans. Williams a été déclaré mort à son domicile de San Francisco Bay Area lundi, selon le bureau du shérif ...

IsraelValley Desk | News

INTERVIEW DE MECHAAL. Agence France Presse (Copyrights) : "Le chef du Hamas Khaled Mechaal est resté inébranlable sur les demandes de son mouvement pour conclure une trêve durable dans le conflit avec Israël dans la bande de Gaza, notamment pour la levée du blocus de l’enclave, dans une interview exclusive à l’AFP. Le cessez-le-feu de 72 heures, conclu dimanche avec Israël, «est l’un des moyens...

IsraelValley Desk | News

i24News :'Le président israélien Reuven Rivlin, qui a pris ses fonctions le 24 juillet dernier, s'est entretenu lundi avec la présidente brésilienne, Dilma Rousseff, selon un communiqué présidentiel mardi, au cours duquel il a souligné les excellentes relations entre les deux pays et s'excuse des propos désobligeants tenus récemment contre le Brésil. En effet, un fonctionnaire du ministère isra...

IsraelValley Desk | News

D'après trois sondages réalisés fin juillet par l'Israel Democracy Institute, l'intervention des Forces de défense israéliennes dans la bande de Gaza est soutenue par une écrasante majorité d'Israéliens, 95% en moyenne. Selon Francetvinfo (Copyrights) : "Un nouveau cessez-le-feu de 72 heures doit commencer à minuit dans la bande de Gaza. Israël ainsi que le Hamas ont accepté la proposition é...

IsraelValley Desk | News

Les chiffres des « victimes civiles » à Gaza, avancés par les médias internationaux depuis le début du conflit ne sont pas fiables, affirment après enquête la BBC et le New York Times. « Nous ne savons pas aujourd’hui combien de morts à Gaza sont des civils et combien sont des combattants… Cela signifie que certaines conclusions sont tirées prématurément », affirme Anthony Reuben, responsabl...

IsraelValley Desk | News