Sep 20

ISRAELVALLEY - GRANDE EMOTION DANS LA COMMUNAUTE JUIVE DE FRANCE APRES L'ATTAQUE DE "CASH CASHER NAOURI" A SARCELLES. MESSAGE OFFICIEL DE L'AMBASSADEUR D'ISRAËL EN FRANCE.

Authors picture

IsraelValley Desk | News

Headline image

Selon AFP-EJP : "Dans le quartier juif de Sarcelles (Val-d’Oise), l’attaque contre le supermarché casher Naouri Market à l’explosif mercredi a suscité l’inquiétude, même si certains relativisaient, faisant cependant tous le lien avec les manifestations des musulmans après le film et les caricatures ridiculisant Mahomet.

“A mon avis, c’est suite à ce qui s’est passé avec l’histoire de Mahomet. C’est des petits jeunes qui ont fait ça, qui discutaient, qui se sont dit: “Ils nous ont fait ça, nous on va faire ça.” C’est bête, c’est idiot, c’est un acte non réfléchi", a déclaré à l’AFP Raphaël, propriétaire d’une boucherie casher située près du supermarché Naouri Market visé.

Toutefois, pour lui, ça ne représente “pas tous les musulmans”.
Dans cette ville surnommée “la petite Jérusalem” en raison de son importante communauté juive, l’attaque de l’épicerie ne semble pas fortuite. “Il y a une violence qui est là, cachée, qui peut exploser à tout moment. Les jeunes du quartier vivent avec ça, ils l’expriment aujourd’hui. C’est très facile, on est des cibles visibles”, s’est indigné Gérard Bouzag, 50 ans, commerçant qui s’approvisionne dans l’épicerie attaquée.

“On est inquiets surtout à l’approche des fêtes. C’est le jour du Grand Pardon (Yom Kippour) mercredi prochain, on ne sait pas ce qui peut se passer”, s’est inquiété Hubert Ayat, un retraité installé dans le quartier depuis 1945.

“Certains justifient cette violence. Ils lui trouvent une excuse dans ce qui se passe dans le monde et, vite, on devient des boucs émissaires”, a-t-il dénoncé. “On ressent de l’inquiétude et de l’incompréhension, mais, bon, on ne va pas s’arrêter de vivre non plus!” a lancé Olivier, père de trois enfants.

“Cette épicerie, j’y allais avec mes enfants, ça fait très peur!” a ajouté sa femme Jessica. “En général, ce qui se passe au Proche-Orient a toujours de petites retombées ici”, a relativisé Olivier. “On voit les caricatures, tout ce qui se passe, on se dit que c’est une petite vengeance, c’est choquant. Ici, c’est un endroit où on vit tous ensemble, arabes, juifs, africains, il n’y a pas d’histoires”, a estimé Jordan Hadida, 21 ans, employé d’un pizzeria qui vit depuis tout petit à Sarcelles. “C’est attiser la haine pour rien!”, a-t-il regretté.

Le préfet du Val-d’Oise, Pierre-Henry Maccioni, a dénoncé un “geste très lourd de signification”, qui contient, selon lui, “une vraie menace pour la communauté juive”.
Le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, s’est rendu sur les lieux, où il a assuré la communauté juive de son soutien et appelé à l’apaisement, selon son entourage.
Le procureur de la République de Pontoise, Yves Jannier, a refusé de qualifier l’acte d’"antisémite". “Il n’y a pas eu de revendication particulière, pas de cris, pas d’inscriptions, de propos tenus. En tout cas, ça ne nous a pas été rapporté par les témoins de la scène”, a-t-il souligné.

Vers 12H30, deux personnes vêtues de noir et portant une capuche, selon un témoin de la scène, sont entrées dans ce commerce très fréquenté par la communauté juive, situé dans le centre commercial des Flanades à Sarcelles. Elles ont jeté “un engin explosif de faible puissance”, a expliqué la directrice départementale de la sécurité publique, Pascale Dubois.

Après la déflagration, un nuage de fumée s’est élevé dans le magasin. Les agresseurs sont ensuite sortis de l’épicerie, brisant la porte vitrée en y jetant une brique ou une pierre, a-t-elle ajouté. Ils étaient toujours en fuite mercredi en fin de journée.
Le blessé léger, qui a reçu “des projections de verre ou de plâtre”, selon Mme Dubois, a été hospitalisé à Gonesse (Val-d’Oise). Trois personnes présentes dans le magasin, a priori des clients, ont été “extrêmement choquées”.

“Dans les témoignages, on a peu d’éléments exploitables”, a souligné le procureur, précisant que l’enquête n’exclurait “aucune piste”. “Il y avait un système vidéo dans le magasin. On ne sait pas s’il était actif et s’il est exploitable”, a-t-il indiqué. “Il y a eu peu de dégâts, mais le traumatisme psychologique est important”, a déclaré Joël Mergui, le président du Consistoire central israélite de France, venu sur place. “Où va-t-on? Est-ce qu’il va falloir finir par protéger l’ensemble des lieux où la communauté juive se promène, les commerces, les restaurants?” s’est-il inquiété.

Le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) affirme redouter “que cette attaque ait un lien avec l’explosion de violence qui a suivi la diffusion du film contre l’islam”, et “estime que ceux qui continuent, contre toute vérité, à incriminer les juifs dans la réalisation de ce film, incitent à la haine dans notre pays”.

L’ambassadeur d’Israël en France, Yossi Gal, a condamné une “agression antisémite”, soulignant qu’"aucun motif ni excuse ne peut justifier de prendre pour cible d’innocentes personnes".

En Israël, le président de la commission parlementaire de l’Immigration, de l’Intégration et de la Diaspora, Danny Danon, a annoncé la tenue d’un débat urgent à la Knesset, le parlement israélien, sur la situation des juifs de diaspora, à la suite de l’attaque à Sarcelles et après les débordements de violence provoqués par le film islamophobe ’’l’innocence des musulmans’’ et la caricature anti-Mahomet du magazine Charlie Hebdo.

‘’Aucun film ne justifie l’atteinte à la vie humaine et aucune caricature ne justifie de toucher à un cheveu d’un juif’’, a affirmé M. Danon, appelant le président français François Hollande à renforcer la surveillance autour des institutions juives du pays.

Le Service de Protection de la Communauté juive (SPCJ) a souligné mercredi que la situation “nous contraint à élever le niveau de protection de notre Communauté et à redoubler de vigilance aux abords des synagogues, des écoles juives et des centres communautaires ou lieux de rassemblement”.

ISRAELVALLEY PLUS
Selon 20mn : "Un magasin casher de Sarcelles a été attaqué à l’explosif mercredi… «Moi j’ai eu Israël au téléphone, ils sont déjà au courant», s’exclame Murielle dans sa boulangerie casher. Dans la galerie commerciale de Sarcelles (Val-d’Oise), mercredi, clients et commerçants avaient peu de doute sur le caractère antisémite de l’agression qui a eu lieu peu après 12h à Cash Cacher Naouri, une grosse épicerie de la galerie marchande.

«Deux personnes portant une cagoule noire ont lancé un engin explosif et une grosse pierre sur la baie vitrée, raconte Alain Bensimon, président de la communauté juive de Garges-lès-Gonnesse, qui a accouru en apprenant la nouvelle. Une personne a été blessée par les éclats de verre. Depuis les attentats de Toulouse, il y a une présence policière plus importante autour des synagogues, des écoles. Mais si on doit commencer à protéger les commerces, ça devient compliqué…»

«Ce ne sont que des jeunes qui cherchent la provoquation»
Le quartier était encore bouclé mercredi en fin d’après-midi et la police judiciaire de Versailles, chargée de l’enquête, interrogeait les commerçants. «Il n’y a eu ni vol, ni injure, reprend Alain. C’est évident que la communauté juive de Sarcelles, la plus importante de France, va être sur la défensive pour les fêtes.» Car à quelques jours de Kippour, qui débute mardi, les achats se multiplient. Dans un climat de défiance plus que de peur.

Beaucoup disent qu’ils feront attention en allant à la synagogue. «Ce ne sont que des jeunes qui cherchent la provoquation, nuance Jean-Pierre. Il y a une bonne entente entre les communautés ici. On va acheter chez les musulmans et eux chez nous.» Personne ne va jusqu’à assurer que cette agression est liée aux manifestations contre le film anti-islam et à la une contreversée de Charlie Hebdo. «C’est une bonne excuse pour nous taper dessus, raille Murielle, qui refuse l’amalgame. Cette année, on va demander la paix avant la santé dans nos prières.»
Oihana Gabriel (Copyrights)

ISRAELVALLEY PLUS
“L’Ambassade d’Israël en France exprime sa profonde aversion quant à l’agression antisémite qui a eu lieu à Sarcelles, au cours de laquelle un engin explosif a été lancé à l’intérieur d’un supermarché cacher très fortement fréquenté en cette période de fêtes du nouvel an juif. Aucun motif ni excuse ne peut justifier de prendre pour cible d’innocentes personnes. Il s’agit d’un acte criminel, perpétuant la sinistre série d’attentats antisémites qui a débuté à Toulouse au début de l’année 2012”.

L’ambassade exprime ses vœux sincères de prompt rétablissement au blessé. “Nous nous tenons aux cotés des institutions juives de France et les assurons de notre soutien et sommes convaincus que les autorités françaises prendrons toutes les mesures nécessaires pour appréhender les auteurs de ce nouveau crime et pour les traduire en justice”, a dit l’ambassadeur d’Israel en France, M. Yossi Gal.

ISRAELVALLEY PLUS
Yossi GAL, né en 1950, était depuis deux ans Directeur Général du ministère des Affaires Etrangères à Jérusalem. Diplomate de longue carrière, il est entré au service diplomatique israélien en 1975 : dés 1976, il est envoyé à Washington comme directeur de cabinet de l’ambassadeur d’Israël aux Etats-Unis, et c’est en 1985 qu’il retrouve la capitale américaine en tant que porte-parole de la mission diplomatique israélienne. C’est à La Haye en 1995 qu’il occupe la fonction d’Ambassadeur d’Israël pour la première fois.

Yossi GAL a participé dés 1991 aux négociations de paix bilatérales avec les palestiniens et les jordaniens (porte-parole de la délégation israélienne).

Directeur général des Affaires économiques dés 1991, il a contribué activement à l’entrée d’Israël dans l’OCDE et au renforcement des relations avec l’Union Européenne.

Yossi GAL a pu partager avec émotion l’enthousiasme qu’il ressentait de pouvoir représenter l’Etat d’Israël en France. Yossi GAL a exprimé le désir d’encourager et de renforcer les relations entre la France et Israël, tant au niveau culturel, qu’économique, et diplomatique.

Après sa visite de deux jours à Singapour, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a atterri mercredi à Sydney, pour ce qui constitue la première visite officielle d'un chef de gouvernement de l'Etat hébreu en Australie. Netanyahou, qui a été accueilli à l'aéroport par le ministre australien pour le Développement international et le Pacifique, Concetta Fierravanti-Wells,...

i24news | News

Un tribunal militaire israélien a condamné mardi à 18 mois de prison le soldat Elor Azaria, accusé d'avoir achevé un assaillant palestinien blessé, point d'orgue d'un procès qui aura profondément divisé le pays.      Le sergent de 21 ans est entré dans le prétoire exigu de Tel-Aviv sous les applaudissements. Il est le premier soldat israélien depuis plus de dix ans à être con...

IsraelValley Desk | News

La communauté juive d’Espagne a entamé une procédure délicate. Elle demande à l’Eglise catholique espagnole de lui restituer l’antique synagogue de Séville, transformée en église et appelée depuis lors Santa Maria la Blanca. Cette magnifique et luxueuse synagogue avait été construite en 1300 par la communauté juive locale et était la plus grande et plus importante synagogu...

Shraga Blum | News

En quête d'une solution "régionale" pour régler le conflit israélo-palestinien, les Etats-Unis encouragent la formation d'un front uni entre l'Etat hébreu et les puissances arabes sunnites contre l'Iran chiite, leur bête noire commune. La première rencontre cette semaine à la Maison Blanche entre Donald Trump et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a été dominée par l...

IsraelValley Desk | News

BONJOUR CHERS AUDITEURS DE RADIO J. BONJOUR PHILIPPE SAINT CLAIR 1. CYBER EVENT. Le mercredi 15 mars 2017 -16è Rencontres Economiques et Technologiques France-Israël 2017. Pr Eli Biham, Head of the new Technion Cyber Security Research Center Shai Blitzblau, President and co-founder of Israeli cyber security company Maglan 2. Le département des Affaires Economiques et Scientifiques ...

IsraelValley | News

Ce sera la première fois qu'un Premier ministre israélien fait une visite officielle dans ces deux pays A peine rentré des Etats-Unis où il a rencontré le président Trump, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou s'envole dimanche après-midi à Singapour, avant de se rendre en Australie mardi. Ce sera la première fois qu'un Premier ministre israélien fait une visite offici...

i24news | News

La magazine Forbes s’interroge sur le nombre de sandwichs Falafel que l’on peut obtenir pour 10 dollars. On s’aperçoit que l’on peut acheter 17 sandwichs falafel à Gaza, contre 7 au Liban, 4 à Rabat au Maroc et seulement 2 à Haifa, Tel Aviv . (Agathe Edery / Source Cool Israel) Les falafels (arabe : فلافل, hébreu : פלאפל) ou tamiya sont une spécialité culinaire levan...

IsraelValley Desk | News

Depuis son passage aux Etats-Unis, les réseaux sociaux hurlent de joie. En portant un costume rose bonbon sur le perron de la White House, Sarah Netanyahou est devenue, encore une fois, et bien malgré elle, la risée des réseaux sociaux. Son nouveau nom : "Miss Piggy". A Savoir : Piggy la cochonne (miss Piggy est une des principales marionnettes de la série télévisée Muppets). Épris...

Eyal Koren | News

La superbe compagnie El Al, va avoir un nouveau concurrent originaire de Hongrie. Wizz Air, qui va ouvrir de nouvelles lignes Tel Aviv-Londres, est une Compagnie aérienne à bas prix originaire de Hongrie qui dessert 140 destinations à partir de 22 bases situées en Europe centrale (Pologne, République tchèque, Hongrie, Serbie) et en Europe de l'Est (Bulgarie, Roumanie, Lettonie, Lituanie, ...

Ilan Dreyfus | News

Après huit ans de relations tendues avec Obama, le Premier ministre israélien se prépare à un changement d’atmosphère. Quel Donald Trump reçois aujourd'hui, à la Maison Blanche, Benyamin Netanyahu, à l'occasion de la première visite du Premier ministre israélien ? Celui qui déclarait pendant sa campagne en mars dernier « personne n'est plus pro­-Israël que moi » ? Ou celui q...

i24news | News

Le classement se base sur le nombre et la taille des arbres situés dans une zone géographique spécifique. La ville de Tel Aviv est arrivée en 7ème position du classement des "villes les plus vertes" au monde, publié lundi, et réalisé par des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT) en collaboration avec le Forum Economique mondial. Cette étude a permis la créat...

IsraelValley Desk | News

C'est la Une du journal télévisé de la "10". Le Maire de Kfar Saba, Yehuda Ben-Hamo, est en prison. Il est soupçonné de corruption. Kfar Saba (en hébreu : כפר סבא), dont le nom signifie « village du grand-père », est une ville israélienne située dans le District Central. Sa population était en 2010 de 85 400 habitants, à 99,9 % d'origine juive. NE A KFAR SABA. Harel Sk...

Eyal Koren | News

Une réplique de la couronne impériale russe de Catherine II sertie de 11.352 diamants de toutes tailles trône en vedette cette semaine à la bourse israélienne du diamant de Ramat Gan dans la banlieue de Tel Aviv. Elle a été placée à l'entrée d'une énorme salle où des centaines de diamantaires venus d'une trentaine de pays négocient l'achat de pierres précieuses à l'occasion de...

IsraelValley Desk | News

La chaîne d’information internationale i24NEWS se lance, en français et en anglais, aux Etats-Unis. Ses programmes seront diffusés depuis ses studios de New York, Washington, Tel Aviv et Paris à destination des téléspectateurs des États-Unis et du monde entier. Il s’agit d’une étape importante pour la chaîne, dirigée par l'entrepreneur franco-israélien Patrick Drahi, qui ...

i24news | News

Un projet de loi déposé à la Kneset vise à interdire aux mosquées d'utiliser des haut-parleurs pour l'appel à la prière tôt le matin et tard le soir. Le muezzin est le membre de la mosquée chargé de lancer l'appel à la prière, au moins cinq fois par jour, souvent depuis le sommet d'un des minarets de la dite mosquée. Cet appel par la voix a semble-t-il été choisi pour se d...

IsraelValley | News