Sep 20

ISRAELVALLEY - DEUX CENTRES DE RECHERCHES DU GÉANT CORÉENS SAMSUNG BASÉS EN ISRAËL. Le Dr Nam Sung Woo, Président de Samsung Device, a présenté la semaine dernière la toute dernière innovation.

Authors picture

Myriam Rosenberg (Tel-Aviv) | High-Tech

Headline image

Le leader coréen du high-tech Samsung détient deux centres de R & D en Israël, dont la majorité des innovations sont issue de ces centres de recherches. Le capteur utilisé dans le smartphone Galaxy S3 en est l’exemple.

La semaine dernière, lors de la conférence annuelle de l’Association israélienne Hi-Tech Industry à Jérusalem, les nouvelles recherches sur le capteur Samsung furent présentés par le Dr Nam Sung (Stephen) Woo, Président de Samsung Device Solution’s System LSI Business. Le Président a tenu à préciser que ce ne sont pas seulement les capteurs qui ont été crée en Israël “Toute la technologie utilisée pour le traitement de l’appareil mobile ainsi que les effets spéciaux de l’appareil photo, sont issu des recherches israéliennes.”

L’appareil photo est unique dans le fait qu’il ne possède pas de boutons. Ce dernier est commandé par un écran tactile à l’arrière. L’appareil est plus qu’un simple dispositif permettant de prendre des photos – il possède une connexion internet wifi capable de poster et publier des photos dans les galeries en ligne grâce à une seule touche. De plus, il possède le capteur 16,3 MP BSI CMOS, également intégrée dans les téléphones portables Samsung Galaxy.

Les centres de recherches basés en Israël, mettent au point de nouveaux prototypes conjointement avec d’autres entreprises étrangères. Un nouveau téléphone portable chinois crée la semaine dernière, comprendra le capteur de Samsung. Selon les responsables du ministère de l’Industrie et du Commerce, la technologie israélienne est utilisée pour les produits provenant d’autres géants coréens, tels que LG et Hyundai.

Adaptation pour IsraelValley, Myriam ROSENBERG.

ISRAELVALLEY PLUS

Le Samsung Galaxy S III (référence du fabricant : GT-I9300) est un smartphone haut de gamme qui a été annoncé le 3 mai 2012 à Londres. Il succède au Galaxy S II et est arrivé dans les premiers pays européens fin mai et dans 10 autres pays du monde dans le courant de l’été.
En mai 2012, c’est le deuxième en taille d’écran des Samsung, derrière le Galaxy Note de 5,3 pouces mais devant le Galaxy Nexus de 4,65 pouces.

Il utilise un processeur Samsung Exynos 4412 quadruple cœur à la fréquence de 1,4 GHz. Il dispose du LTE dans les pays qui proposent ce réseau et du NFC. La géolocalisation par GLONASS est en sus du GPS. À sa sortie, il inclut la dernière version d’Android : Ice Cream Sandwich, avec la surcouche TouchWiz. Son écran passe de 4,27 à 4,8 pouces avec 2,40 fois plus de pixels que le S II et dispose d’un capteur photo de 8 megapixels manufacturé par Sony. Il fait 17 g de plus que le S II avec 133 g. La capacité de la batterie amovible augmente de 27 % avec 2 100 mah. Il dispose d’une mémoire interne de 16, 32 ou 64 Go, et il offre la possibilité de rajouter une carte mémoire micro SDXC. Il a 1 ou 2 Go de mémoire vive.

Le Galaxy S III est disponible en deux coloris : blanc et bleu foncé. Bien qu’elle ne soit pas officielle, des photos de la version noire du téléphone se retrouvent le 11 Août sur le compte Facebook de Samsung Mobile. Finalement, Samsung annonce lors du salon IFA 2012 quatre nouveaux coloris : Amber Brown (marron ambrée), Titanium Grey (gris titane), Garnet Red (rouge grenat), Sapphire Black (noir saphir).
La caméra frontale 1,9 Mpx remarque si l’utilisateur regarde l’écran et donc l’appareil ne se mettra pas en veille (Smart Stay). Lors de la prise de photos, il existe une reconnaissance des personnes pour leur envoyer automatiquement les images. Un capteur de proximité détecte le rapprochement de l’oreille du téléphone pour lancer l’appel.

Il a un baromètre, une boussole électronique, un gyroscope, un accéléromètre, un capteur de proximité et un détecteur de luminosité. C’est la micro SIM qui est choisie.S Voice permet à l’utilisateur de contrôler par la voix les applications du smartphone. Il y a aussi Pop Up Play, Allshare Cast, AllShare Play et Smart Alert.
Il existe un chargeur qui recharge la batterie sans fil.
Pour l’instant (avec la version 4.0.4) il est encore impossible de déplacer les applications vers la carte sd.
Un bouton physique est encore visible en regardant l’écran malgré la version 4 d’android. La diagonale de l’appareil fait 6,1 pouces.

Source: NO Camels – Copyright © . Tous droits réservés.

Un article exceptionnel basé sur des interviews et visites de sites et publié ce jour par Les Echos sous la plume de Sandrine Cassini : "Depuis des décennies, des anciens de 8200 essaiment dans les start-up de la Silicon Wadi. Ces parcours inimaginables en France, où l’on embrasse l’armée comme on entre en religion, sont monnaie courante en Israël, où un passage par Tsahal est obligatoire. « En...

Sandrine Cassini (Les Echos) | High-Tech

La Startup Nation n'arrête pas. Né en Israël Orcam est en train de gagner son pari. Le créateur de Mobileye est à l'origine de OrCam qui coûte à l'unité $3500. Amnon Shashua, l'inveteur de Orcam a confirmé récemment un investissement de $20 millions par Intel dans sa firme. La Tribune a réservé une chronique sur Orcam. 5Bon à savoir pour nos lecteurs : chaque semaine, La Tribune et #Living C...

Youval Klapish (Rehovot) | High-Tech

L'idée d’envoyer des robots microscopiques dans le corps humain pour le soigner n’appartient plus à la science-fiction… Une équipe de chercheurs de l'École polytechnique fédérale de Zurich et du Technion a testé avec succès un nanorobot-nageur guidé à l’aide d’un champ magnétique. Injecté dans le circuit sanguin, il pourrait aller diffuser un traitement médical de façon très ciblée. Marc Z...

Marc Zaffagni (Futura-Sciences) | High-Tech

Pourquoi BlackBerry rachète une start-up israélienne et ouvre un centre de R&D près de Tel-Aviv. Le fabricant canadien d’appareils mobiles BlackBerry a acquis la start-up de synchronisation de fichiers WatchDox pour environ 150 millions de dollars. L’accord fait suite à l’annonce de l’ouverture du premier centre de Recherche et Développement de BlackBerry en Israël. WatchDox est une start-up en...

Ilan Rosenthal (Tel Aviv) | High-Tech

La startup Bidalgo a développé un système pour personnaliser les publicités sur Facebook, et prévoit de réaliser 90 millions d'euros de revenus en 2015, rapporte Times of Israël. Bidalgo a été fondée en 2010. Elle est basée à Ramat Gan et emploie 40 ingénieurs. Niv Yemini, le co-fondateur et directeur technique de Bidalgo, explique que ses équipes ont mis en place des algorithmes qui déterm...

i24News et IsraelValley | High-Tech

Patrick Maisonnave, ambassadeur de France en Israël, a annoncé début juin le lancement de la compétition « Paris French Tech Ticket » et a invité les entrepreneurs israéliens à y participer en grand nombre. « Paris French Tech Ticket » est une compétition internationale ouverte aux entrepreneurs du monde entier, qui offrira à 50 entrepreneurs de venir développer une partie de leur R&D à Pari...

actuj | High-Tech

Vous êtes une association, un employé dans une grande entreprise, entrepreneur, investisseur ou start-uper et vous souhaitez être visible par et pour la communauté Française, n’attendez plus et localisez vous sur la "Map":http://mapme.com/frenchnetworkisrael/places de la Chambre de Commerce et d’Industrie Israël - France. Grâce à cette Map, la CCIIF souhaite créer une véritable plate-forme...

Raphael Levin (Tel Aviv) | High-Tech

Un article de l'Agence pour la création d'entreprise (A.P.C.E) : "Pour qualifier le dynamisme de l'écosystème entrepreneurial israélien, Saul Singer et Dan Senor ont choisi en 2009 d'intituler leur ouvrage « Israël, la Nation startup ». On peut remarquer qu'il ne s'agit pas de la seule expression visant à mettre en évidence cette dynamique puisque d'aucuns parlent également de « Silicon Waddi »...

A.C.P.E. | High-Tech

Yotpo vient de finaliser un tour de table de $15Millions. Le patron de Google, Eric Schmidt, a participé au financement de cette merveilleuse start-up. La start-up israélienne Yotpo avait, il y a quelques années, déclaré la levée de la somme de 1,5 million de dollars de la part notamment des groupes Rodium, Gandir, Tron Capital, Zohar Gilon, ainsi que des précédents investisseurs de la société ...

Ilan Rosenthal (Paris) | High-Tech

Communiqué : "La conférence TransTech 5 (2015 Edition) est organisée par la Chambre de Commerce et d’Industrie Israël - France, le 27 Octobre 2015 à l’Université de Tel Aviv. Cette rencontre proposée par le Dr Daniel Rouach (Professeur ESCP Europe et Présidentt CCIIF) et Amos Ron (CCIIIF), a pour but d’informer et de faire comprendre à un auditoire de haut niveau l'intérêt grandissant que porte...

Raphael Levin (Tel Aviv) et Talia Adjiman. | High-Tech

CropX, une start-up américaine et israélienne spécialisée dans l’ «agriculture connectée», vient de lever 9 millions de dollars (7,9 millions d’euros) auprès de Finistere Ventures, en tant que principal investisseur, et d’Innovation Endeavors – le fonds d’investissement lancé par Eric Schmidt, l’ancien PDG de Google – et de GreenSoil Investments. OurCrowd a également participé à ce tour de tabl...

Frenchweb.fr | High-Tech

Adallom (Israël), qui conserve des documents de façon suffisamment sécurisée pour conserver la confiance d’entreprises, fait maintenant partie de Dropbox pour Business. La semaine dernière, Dropbox a annoncé qu’il confiait à Addalom la responsabilité de la sécurité de ses plateformes Dropbox pour Business, le produit haut de gamme de la compagnie pour les entreprises, le type de clients qui n’e...

Time of Israël | High-Tech

UN DOCUMENT EXCEPTIONNEL. "L'entrepreneur Yossi Vardi, qui a soutenu le développement de 86 entreprises en 40 ans, décrypte les raisons économiques, sociales, culturelles et psychologiques derrière le succès de la "Israël Valley" Sylvain Rolland, à Tel Aviv pour La Tribune : "C'est le "pape" de l'innovation israélienne et l'un des meilleurs ambassadeurs de la "Israël Valley" dans le monde. A...

Sylvain Rolland, à Tel Aviv | High-Tech

Les agences spatiales du monde entier étudient les moyens pour réduire la concentration croissante d'objets en orbite. Aux moyens juridiques (le développement de réglementation et d'accord internationaux) s'ajoutent des solutions technologiques. Celles-ci visent à la fois à évacuer les satellites devenus non opérationnels et à un meilleur suivi des objets en orbite. D'après le site de l'Age...

Bulletins Electroniques | High-Tech

Encore une firme israélienne du hightech qui passe dans la même semaine (Insight Venture Partners devrait racheter Checkmarx pour $100 Millions), et pour un prix très élevé, dans les mains d'une firme étrangère (cette fois-ci un fonds de Hong Kong / Chine) Selon (1) : "Lumenis exporte ses technologies médicales basées sur le laser et la radiofréquence dans le monde entier. L'entreprise isra...

Ilan Rosenthal (Tel Aviv) | High-Tech