Sep 20

ISRAELVALLEY - DEUX CENTRES DE RECHERCHES DU GÉANT CORÉENS SAMSUNG BASÉS EN ISRAËL. Le Dr Nam Sung Woo, Président de Samsung Device, a présenté la semaine dernière la toute dernière innovation.

Authors picture

Myriam Rosenberg (Tel-Aviv) | High-Tech

Headline image

Le leader coréen du high-tech Samsung détient deux centres de R & D en Israël, dont la majorité des innovations sont issue de ces centres de recherches. Le capteur utilisé dans le smartphone Galaxy S3 en est l’exemple.

La semaine dernière, lors de la conférence annuelle de l’Association israélienne Hi-Tech Industry à Jérusalem, les nouvelles recherches sur le capteur Samsung furent présentés par le Dr Nam Sung (Stephen) Woo, Président de Samsung Device Solution’s System LSI Business. Le Président a tenu à préciser que ce ne sont pas seulement les capteurs qui ont été crée en Israël “Toute la technologie utilisée pour le traitement de l’appareil mobile ainsi que les effets spéciaux de l’appareil photo, sont issu des recherches israéliennes.”

L’appareil photo est unique dans le fait qu’il ne possède pas de boutons. Ce dernier est commandé par un écran tactile à l’arrière. L’appareil est plus qu’un simple dispositif permettant de prendre des photos – il possède une connexion internet wifi capable de poster et publier des photos dans les galeries en ligne grâce à une seule touche. De plus, il possède le capteur 16,3 MP BSI CMOS, également intégrée dans les téléphones portables Samsung Galaxy.

Les centres de recherches basés en Israël, mettent au point de nouveaux prototypes conjointement avec d’autres entreprises étrangères. Un nouveau téléphone portable chinois crée la semaine dernière, comprendra le capteur de Samsung. Selon les responsables du ministère de l’Industrie et du Commerce, la technologie israélienne est utilisée pour les produits provenant d’autres géants coréens, tels que LG et Hyundai.

Adaptation pour IsraelValley, Myriam ROSENBERG.

ISRAELVALLEY PLUS

Le Samsung Galaxy S III (référence du fabricant : GT-I9300) est un smartphone haut de gamme qui a été annoncé le 3 mai 2012 à Londres. Il succède au Galaxy S II et est arrivé dans les premiers pays européens fin mai et dans 10 autres pays du monde dans le courant de l’été.
En mai 2012, c’est le deuxième en taille d’écran des Samsung, derrière le Galaxy Note de 5,3 pouces mais devant le Galaxy Nexus de 4,65 pouces.

Il utilise un processeur Samsung Exynos 4412 quadruple cœur à la fréquence de 1,4 GHz. Il dispose du LTE dans les pays qui proposent ce réseau et du NFC. La géolocalisation par GLONASS est en sus du GPS. À sa sortie, il inclut la dernière version d’Android : Ice Cream Sandwich, avec la surcouche TouchWiz. Son écran passe de 4,27 à 4,8 pouces avec 2,40 fois plus de pixels que le S II et dispose d’un capteur photo de 8 megapixels manufacturé par Sony. Il fait 17 g de plus que le S II avec 133 g. La capacité de la batterie amovible augmente de 27 % avec 2 100 mah. Il dispose d’une mémoire interne de 16, 32 ou 64 Go, et il offre la possibilité de rajouter une carte mémoire micro SDXC. Il a 1 ou 2 Go de mémoire vive.

Le Galaxy S III est disponible en deux coloris : blanc et bleu foncé. Bien qu’elle ne soit pas officielle, des photos de la version noire du téléphone se retrouvent le 11 Août sur le compte Facebook de Samsung Mobile. Finalement, Samsung annonce lors du salon IFA 2012 quatre nouveaux coloris : Amber Brown (marron ambrée), Titanium Grey (gris titane), Garnet Red (rouge grenat), Sapphire Black (noir saphir).
La caméra frontale 1,9 Mpx remarque si l’utilisateur regarde l’écran et donc l’appareil ne se mettra pas en veille (Smart Stay). Lors de la prise de photos, il existe une reconnaissance des personnes pour leur envoyer automatiquement les images. Un capteur de proximité détecte le rapprochement de l’oreille du téléphone pour lancer l’appel.

Il a un baromètre, une boussole électronique, un gyroscope, un accéléromètre, un capteur de proximité et un détecteur de luminosité. C’est la micro SIM qui est choisie.S Voice permet à l’utilisateur de contrôler par la voix les applications du smartphone. Il y a aussi Pop Up Play, Allshare Cast, AllShare Play et Smart Alert.
Il existe un chargeur qui recharge la batterie sans fil.
Pour l’instant (avec la version 4.0.4) il est encore impossible de déplacer les applications vers la carte sd.
Un bouton physique est encore visible en regardant l’écran malgré la version 4 d’android. La diagonale de l’appareil fait 6,1 pouces.

Source: NO Camels – Copyright © . Tous droits réservés.

Israël sera l'hôte du Cybertech 2017, la deuxième plus grande exposition de cyber technologies dans le monde, entre le 30 janvier et le 1er février. La conférence se tiendra au Centre des congrès d'Israël à Tel Aviv. Des dizaines de personnalités éminentes, dont des dirigeants de l'État, des dirigeants mondiaux de la cybersécurité et des investisseurs sont attendus à cette manifes...

Aharon Kahn | High-Tech

La municipalité de Herzliya a aujourd'hui une solution pour répondre aux lourds embouteillages qui handicapent la ville : un téléphérique, des pistes cyclables et des points de location de vélos dans environ 40 endroits à travers la ville. Chaque matin, les habitants de la ville d’Herzliya se réveillent devant une réalité décourageante: le gigantesque embouteillage qui bloque l...

IsraelValley Desk | High-Tech

Check Point a annoncé des résultats exceptionnels pour 2016 ($724.8 million). Check Point Software Technologies est un fournisseur mondial de solutions de Sécurité du système d'information. Check Point est un pionnier des pare-feu avec FireWall-1 et sa technologie brevetée « stateful inspection ». Aujourd'hui, la société développe, commercialise et supporte une large gamme de log...

Eyal Kaplan (Tel Aviv) | High-Tech

La capitale économique d’Israël offre un environnement propice à l’innovation et aux nouvelles technologies. Beaucoup de jeunes créent leur start-up grâce à l’expérience acquise pendant leur service militaire. Tel-Aviv est un eldorado pour les nouvelles technologies, dans un pays où l’économie est florissante et où le taux de chômage est tombé à 4,6%. La capitale économ...

IsraelValley Desk | High-Tech

Comment avez-vous eu l’idée : A l’origine, WeKast a été créé pour notre propre usage. J’ai eu l’occasion de travailler dans un incubateur, et après avoir assisté à bon nombre de présentations ratées pour causes techniques (mauvais ou manque de cables, mauvaise connexion au wifi, problèmes pour faire défiler les slides…) j’ai rencontré mon cofondateur et nous nous sommes...

IsraelValley Desk | High-Tech

Pour faire comprendre à son jeune fils les principes de l'électronique, le Dr. Boaz Almog, chercheur à l'Ecole de physique de l'Université de Tel-Aviv, a créé, en collaboration avec son doctorant Amir Saraf, un dispositif permettant aux enfants de transformer toutes leurs créations LEGO en machines motorisées capables d'accomplir des fonctions multiples, et a déjà réussi à lever plu...

Sivan Cohen-Wiesenfeld | High-Tech

Après Cimagine, d’autres start-ups israéliennes prennent leur rêve pour une réalité… augmentée. La dernière acquisition de Snapchat a jeté une nouvelle lumière sur un secteur en pleine expansion. Le réseau social américain Snapchat aurait procédé à l’acquisition de la start-up israélienne Cimagine pour 30 à 40 millions de dollars, selon le très sérieux Calcalist, le p...

IsraelValley Desk | High-Tech

La société de capital-risque de Microsoft et Qualcomm ont investi dans Team8, une start-up israélienne de cybersécurité, comme le font les grandes entreprises multinationales à l’affut de l'industrie du cyber qui est en plein essor en Israël face aux menaces croissantes. Team8, qui a également annoncé lundi un partenariat stratégique avec Citigroup pour aider à développer ses p...

Aharon Kahn | High-Tech

IBM vient de dévoiler sa liste annuelle des cinq innovations scientifiques amenées à bouleverser nos vies dans les cinq prochaines années. En se basant sur les tendances de marché et les technologies sur lesquelles planchent ses chercheurs, Big Blue prédit l’arrivée d’outils scientifiques qui rendront « l’invisible visible » et aideront notamment à surveiller notre santé mental...

IsraelValley Desk | High-Tech

Le CES, Consumer Electronics Show 2017, se tient en ce moment même à Las Vegas et rassemble 3,800 exposants et 170.000 participants. Alors que la cinquantième édition annuelle du CES commence aujourd'hui à Las Vegas, les amateurs de gadgets suivent de près les nouvelles technologies qui font leurs premiers pas. Une fois de plus, de nombreuses entreprises israéliennes participent a...

IsraelValley Desk | High-Tech

Israël affiche la seconde délégation étrangère la plus importante au Consumer Electronic Show (CES de Las Vegas). IsraelValley vous présente la liste des 16 startups en or. 1. Alango Technologies Ltd. 2. BreezoMeter 3. Digisense 4....

Eyal Kaplan (Tel Aviv) | High-Tech

BMW va tester une flotte de 40 voitures autonomes au second semestre 2017. Ces tests mettront en avant les progrès accomplis en six mois par l'alliance formée par BMW, Intel et Mobileye. BMW, Intel et Mobileye vont tester une quarantaine de voitures autonomes au second semestre 2017. Le constructeur allemand a annoncé en juillet 2016 son association avec les deux groupes technologiques vi...

IsraelValley Desk | High-Tech

La course folle vers la voiture autonome passe de plus en plus par les stands israéliens. Difficile de ne pas retrouver à Tel-Aviv ou Jérusalem un acteur de ce nouveau marché. Marques traditionnelles et géants de la technologie y puisent leurs idées et y consacrent des centaines de millions de dollars. Shai Agassi tient son auditoire. Charismatique, les yeux vifs et le sourire complice...

IsraelValley Desk | High-Tech

Basée en Israël, Flytrex a mis au point une plate-forme cloud qui permet de contrôler, gérer et suivre les trajets des drones. La jeune pousse développe également ses propres drones spécialement adaptés aux besoins des livraisons. Elle vient de finaliser un tour de table de 3 millions de dollars auprès d'un fonds de capital-risque suisse.  Fin 2013, lorsque Jeff Bezos, le patron d...

IsraelValley Desk | High-Tech

Israël affiche la seconde délégation étrangère la plus importante au Consumer Electronic Show (CES), derrière celle de la France. L’an dernier, la participation israélienne au CES a fait grand bruit. Et pour cause, Mobileye, la start-up de Jérusalem spécialisée dans les solutions anti-collusion et cotée au Nasdaq, a profité de cette grand-messe pour nouer un partenariat straté...

IsraelValley Desk | High-Tech