Sep 18

ISRAELVALLEY. SUISSE ET ISRAËL : UNE POLEMIQUE ENTRE ELBIT ET PILATUS SUR L'UTILISATION D'AVIONS. L’avionneur Suisse Pilatis est un leader mondial des avions d’instruction militaires.

Authors picture

IsraelValley Desk | Défense

Headline image

De temps à autres des litiges (secteur bancaire,…) émergent entre des Suisses et Israël. Cette fois-ci cela concerne le secteur militaire. Selon swissinfo.ch : "Les commandes affluent chez Pilatus. L’avionneur suisse est devenu un leader mondial des avions d’instruction militaires. Un succès qui s’explique par les performances des appareils, mais aussi par une spécialisation dans un marché toujours plus maigre et délaissé par la concurrence. Basée à Stans, dans le canton de Nidwald, la société Pilatus a vu ses résultats s’envoler l’an dernier. L’avionneur a notamment annoncé un chiffre d’affaires record de 781 millions de francs, en progression de près de 14% par rapport à 2010.

Et l’avenir pourrait être bien plus faste encore. Depuis le début de l’année, la firme a enregistré des commandes pour 154 appareils, dont 79 de ses tout derniers PC-21. Mais comment expliquer un tel succès, accompagné régulièrement de controverses en raison de l’emploi d’avions Pilatus observé sur plusieurs théâtres de guerre ces dernières années?

Un appareil tout en un
Dans la revue d’aéronautique en ligne Flightglobal, le pilote britannique Peter Collins lève un coin du voile. En butte aux contraintes budgétaires, beaucoup de forces aériennes sont face à un dilemme: comment produire des pilotes hautement entraînés aux techniques de vol et d’attaque en un minimum de temps et de coûts?

«A l’avenir, nous aurons besoin d’un avion d’entraînement facile d’entretien mais présentant de si hautes performances et embarquant un système de simulation si sophistiqué qu’il peut remplacer trois ou quatre types d’appareils et ainsi couvrir l’ensemble du programme d’instruction», explique-t-il. Or le PC-21 répond à ces critères, estime le pilote d’essai, qui a lui-même testé l’appareil.

«Les forces aériennes suisses ont démontré que l’on peut utiliser le PC-21 tout au long du processus de formation, confirme Max Ungricht, rédacteur en chef de la revue suisse Cockpit. C’est quelque chose qui n’existait pas auparavant. On a toujours eu deux ou trois types d’avions entre le premier appareil d’entraînement et l’avion de chasse. Cela coûte plus cher et prend davantage de temps. Le système de Pilatus présente donc un très grand avantage.»

Un cockpit sur mesure

Deux caractéristiques notamment font que le PC-21 répond aux critères. Tout d’abord, bien qu’il soit équipé d’une hélice turbopropulseur, l’avion se comporte comme un avion à réaction.

«Il est conçu de manière à ne pas présenter le désavantage typique d’un avion à hélice, à savoir une tendance à être déporté sur le côté à cause du mouvement du moteur et de la pression engendrée par l’hélice sur le fuselage, explique Max Ungricht. Sur le PC-21, la correction de trajectoire est automatique, ce qui n’existe pas sur les autres appareils comparables. Le pilote a donc la sensation de piloter un jet, dont la propulsion est toujours droite.»

Outre le comportement de l’appareil, cette sensation de piloter un jet est encore renforcée à l’intérieur du cockpit. «Le cockpit du PC-21 est très proche de celui d’un F/A-18», relève Max Ungricht.

Mais cet intérieur peut aussi être aménagé sur mesure. Dans son rapport, Peter Collins souligne que la société Pilatus peut rendre son cockpit similaire à celui des avions de chasse les plus modernes, comme le Mirage 2000, l’Eurofighter ou le Saab Gripen.

Très bon rapport qualité-prix

Mais les innovations du dernier PC-21 n’expliquent pas à elles seules les succès commerciaux de Pilatus. La société de Stans bénéficie également d’une excellente image et d’une expérience de plusieurs décennies.

«Pilatus a commencé en 1947 avec son premier modèle, le PC-2, qui était déjà un avion d’entraînement très avancé pour l’époque, déclare le pilote et instructeur de vol Raoul Weit. La firme s’est dès le début concentrée sur deux objectifs: la réduction de coûts par rapport à des appareils plus gros et puissants, et des qualités de vol exceptionnelles qui rendent leurs appareils très agréables à piloter.»

«Les PC sont très fiables, poursuit-il. Le rapport qualité-prix est vraiment exceptionnel pour l’utilisateur. Dans les forces aériennes suisses, on voit aujourd’hui encore des PC-7 qui ont plus de 30 ans, mais qui sont encore comme neufs. Cela fait clairement une différence pour un opérateur qui se retrouve avec une machine qui ne vieillit jamais, sauf évidemment au niveau technologique. C’est certainement aussi l’une des clefs du succès de Pilatus.»

Toujours moins de concurrence

Reste que Pilatus a également l’avantage d’évoluer dans un marché où la concurrence se fait toujours moins vive. La baisse du nombre d’avions de combat fait que le nombre d’avions d’entraînement diminue également. Beaucoup de constructeurs ont donc abandonné ce secteur.

«Encore dans les années 1980, on comptait un demi-millier de jets en Suisse contre seulement 35 aujourd’hui, rappelle Raoul Weit. Il fallait donc former entre 70 et 80 pilotes par an, contre 8 aujourd’hui. Les autres pays européens, pour des raisons financières, ont aussi réduit la voilure, ce qui se répercute sur le marché des avions d’entraînement.»

Une concurrence moins vive, certes, mais néanmoins encore active. Par exemple avec l’industrie aéronautique russe qui intéresse une dizaine de pays avec son nouvel avion d’entraînement et de combat Iak-130, ou encore l’italienne qui a vendu mi-juillet 30 jets d’entraînement biplaces M-346 à l’armée de l’air israélienne.

Problème pour la neutralité

Les exportations de Pilatus créent cependant régulièrement la polémique. En effet, ces avions d’entraînement peuvent être armés après coup et utilisés notamment pour l’attaque au sol. Ce qui pose un problème au concept de neutralité suisse, qui interdit d’exporter des armes vers les zones en conflit.

La patron de Pilatus Oscar Schwenk a admis début août qu’une société israélienne, Elbit Systems, était capable d’armer des modèles anciens comme le PC-7 et le PC-9. Les nouveaux PC-21 ne peuvent en revanche être armés sans l’assistance de Pilatus, car il s’agit d’un «avion très complexe qui ne fonctionne qu’assisté par ordinateur», a-t-il assuré dans une interview au journal économique Handelszeitung.

Le patron de Pilatus a indiqué avoir demandé au gouvernement suisse d’intervenir auprès de l’ambassadeur d’Israël à Berne. Une démarche pour l’heure restée sans suite.

Les spécialistes consultés par swissinfo.ch considèrent cependant que la polémique autour de l’armement des PC constitue un faux-problème. «Les résultats n’ont pas du tout été probants, estime Raoul Weit. Les PC ne sont structurellement pas dessinés pour supporter des bombes ou des missiles. Certes, on peut toujours essayer d’armer un PC, mais l’aérodynamique est une science, et il est difficile d’aller à l’encontre de ses règles de bases.»

«On peut armer tous les avions, même le mien, s’emporte Max Ungricht. Mais dans le concept, le PC n’est pas du tout un avion de combat. Il est dommage qu’en Suisse, on ait davantage critiqué Pilatus pour ces questions d’armement plutôt que souligné le succès extraordinaire de cette petite société.»

Source: Olivier Pauchard, swissinfo.ch

En l’espace de cinq ans, les transferts d’armes dans le monde ont atteint un niveau sans précédent depuis la Guerre froide, selon l’Institut international de recherche pour la paix de Stockholm (Sipri). En cause : la demande croissante en provenance d’Asie et du Moyen-Orient. Entre 2012 et 2016, les transferts d’armes ont augmenté de 8,4% par rapport à la période précédente....

IsraelValley Desk | Défense

L’armée israélienne, en collaboration avec Motorola, a mis au point un système d’alerte mobile qui peut prévenir en 25 secondes d’un tir de barrage de mortier. L’état-major a décidé d’accélérer le déploiement de centaines de ces sirènes dans les prochains mois le long de la frontière avec la bande de Gaza contrôlée par le Hamas, qui avait tiré plusieurs milliers d...

IsraelValley Desk | Défense

L’année prochaine, un nouveau bataillon mixte sera déployé au sud de la Vallée du Jourdain, le long de la frontière jordanienne. Ce nouveau bataillon combattant mixte est en cours de préparation et rejoindra, dès 2018, les trois bataillons mixtes déjà existants. À la fin de l’année 2018, l’objectif de Tsahal est de disposer de 1100 soldats au sein de ses bataillons combatt...

IsraelValley Desk | Défense

REVELATIONS. Lockheed Martin a dépensé plus d'un milliard de dollars en achats réciproques (compensation) depuis 2010, lorsque Israël a signé les accords pour l’achat d’avions de chasse F-35. Depuis 2010, lorsque le ministère de la Défense a signé le premier de trois accords pour la fourniture de 50 chasseurs furtifs F-35, le constructeur américain Lockheed Martin a dépensé pl...

Aharon Kahn | Défense

Le salon international Aero India est un salon professionnel important dans le secteur de l'aéronautique, du spatial et de la défense en Inde. Il a lieu tous les deux ans. La 11ème édition se déroule du 14 au 18 février 2017 toujours à Bangalore. D'après le site air-cosmos, le but du Ministère de la défense indien, qui aujourd'hui opère une flotte d’avions de combat à 95% pilot...

Aharon Kahn | Défense

Que pouvez-vous apprendre en trois semaines ? Apprendre une langue ? Écrire un livre ? Et pourquoi pas faire comme les soldats de Tsahal et créer un bracelet qui peut sauver d’innombrables vies.   RÉSOUDRE UN PROBLÈME Dans le cadre de la formation des officiers spécialisés dans la technologie, les cadets avaient pour mission de trouver un problème au sein de Tsahal et de le réso...

IsraelValley Desk | Défense

Gâce au logiciel de la société israélienne eVigilo, plusieurs dizaines de milliers de personnes ont pu être alertées de l’imminence d’un tremblement de terre au Chili. „Notre firme est spécialisée dans les alertes massives et nous pouvons diffuser un nombre incalculable d’informations via n’importe quelle plate-forme numérique“ a expliqué le PDG de l’entreprise, Lio...

IsraelValley Desk | Défense

Elbit Systems remporte un énorme contrat étalé sur cinq ans dans un pays tenu "secret". Il s'agit d'un pays d'Asie (Israelvalley n'est pas autorisé à donner le nom) qui souhaite upgraderses hélicoptères Mi-17. Le Mil Mi-17 est un hélicoptère de transport lourd soviétique puis russe. Il a été développé à partir du Mi-8. La désignation Mi-17 est conçue pour l'exportation ; l'...

Eyal Koren | Défense

La Roumanie a suspendu les procédures suite à sa sélection de l'avion sans pilote Orbiter 4 d'Aeronautics Defense Systems basé à Yavné en Israël, après un appel contre la décision lancée par des fabricants israéliens rivaux. Des rapports contradictoires ont été émis pour savoir si le choix de l'UAV a été suspendu ou annulé, mais des sources en Roumanie indiquent qu'il est pr...

Aharon Kahn | Défense

La Roumanie a choisi l'avion sans pilote Orbiter 4 d'Aeronautics Defense Systems basé à Yavné en Israël pour répondre aux besoins de son armée. L'Orbiter 4 était en concurrence avec deux autres modèles israéliens: le BlueBird ThunderB et le BirdEye 650D d'Israel Aerospace Industries (IAI). Les deux perdants tentent de renverser la sélection, affirmant que leurs systèmes sont m...

Aharon Kahn | Défense

Les soldats et les commandants seront en mesure de partager des informations classifiées en toute sécurité L'armée israélienne (Tsahal) a récemment sorti un nouveau smartphone militaire, en coopération avec Motorola, qui peut se connecter au réseau 4G et aux réseaux militaires. En utilisant ces nouveaux smartphones, les soldats et les commandants de Tsahal seront en mesure de par...

i24news | Défense

Alain Bauer, professeur de criminologie au Conservatoire National des Arts et Métiers (Paris) et Fudan (Shanghai), président du Conseil Supérieur de la Formation et de la Recherche Stratégique (CSFRS) ainsi que du Conseil National des Activités Privées de Sécurité (CNAPS), était l’invité d’honneur du dîner du CRIF Sud-Est. Actualité Juive: Quels thèmes avez-vous abordés ? ...

IsraelValley Desk | Défense

James Hirshfield, mannequin et égérie de la marque Hugo Boss, a immigré en Israël et s'est enrôlé dans l'armée Israélienne. Il commencera son service militaire en Avril. Dès son plus jeune age, la famille de James est partie vivre à Londres. À l'âge de 20 ans, il a voyagé aux États-Unis pour ses études, et il y a reçu des offres pour devenir top model. James a participé à ...

David Ilouz | Défense

Le ministère de la Défense a annoncé que des essais concluants avaient été effectués sur la dernière version du système de défense anti-missiles 'Fronde de David'. Il s’agit d’un bouclier de défense contre les missiles de courte et moyenne pesant parfois jusqu’à plusieurs centaines de kilos. Les essais ont été effectués en Israël conjointement par le département ‘H...

IsraelValley Desk | Défense

Une Unité Combattante de Tsahal a perdu dimanche soir un drone tactique de type "Sky Rider" lors d'une opération de surveillance dans la région de Balata, près de Naplouse. Ce matin, le drone a été localisé et récupéré. L'armée israélienne a ouvert une enquête sur cet incident car la semaine dernière, un autre "Sky Rider" appartenant au Corps d'artillerie de Tsahal s'est écras...

IsraelValley Desk | Défense