Sep 13

ISRAELVALLEY – MENACE IRANIENNE: L'ÉCONOMIE ISRAÉLIENNE EST-ELLE PRÊTE À AFFRONTER UNE GUERRE AVEC L'IRAN? secteur public, écoles, banques, électricité, eau, etc.

Authors picture

Jacques Bendelac, à Jérusalem | Économie

Headline image

DOSSIER SPÉCIAL – Une guerre avec l’Iran n’exige pas seulement des préparatifs militaires intenses: elle suppose aussi que les principaux secteurs de l’activité aient pris des précautions pour que l’économie continue de tourner, même au ralenti, notamment les services publics, les banques et la compagnie d’Electricité. A en croire Stanley Fischer, le gouverneur de la Banque d’Israël, l’économie israélienne est prête à affronter une guerre. Fischer est un des rares hauts fonctionnaires israéliens à s’être exprimé publiquement sur la question; avare de mots, il est réputé pour savoir de quoi il parle. Il est vrai que depuis qu’elle existe, l’économie israélienne a appris à se développer à l’ombre de la menace perpétuelle d’une guerre. D’ailleurs, Israël a affronté de nombreuses guerres tout au long de ses 64 années d’existence, et son économie a toujours réussi à y faire face, quitte à rattraper plus tard les pertes causées par un conflit.

En revanche, une guerre avec l’Iran n’aurait rien de comparable avec les Intifada palestiniennes, ni même avec les conflits frontaliers comme avec le Liban, voir l’Egypte. Une guerre avec l’Iran pourrait devenir rapidement un conflit régional, d’une durée et d’une intensité plus forte, ce qui exige des préparatifs économiques plus importants.

Secteur public. Depuis plus d’un an, les services de l’Etat ont réalisé de nombreux exercices de simulation visant à vérifier leur bon fonctionnement en période de guerre. Aujourd’hui, la plupart des ministères sont prêts à poursuivre leurs activités dans toutes situations d’urgence. L’Education nationale est le secteur qui supportera de plein fouet un conflit militaire prolongé; des cours sur Internet ont été préparés pour permettre aux enseignants et élèves de ne pas interrompre totalement les cours.

Parmi les autres ministères qui se sont préparés à un conflit, on trouve notamment: le ministère de l’Industrie, qui veillera à l’approvisionnement de produits alimentaires dans les chaînes de distribution; le ministère du Tourisme, qui sera responsable du rapatriement des touristes étrangers; le ministère de l’Energie, qui devra fournir de l’électricité, de l’eau et du gaz, même sous le feu ennemi; le ministère des transports, qui garantira un service minimum pour les trains et autobus. Par ailleurs, les services déclarés vitaux, comme la Sécurité sociale ou la voirie municipale, continueront à fonctionner avec un personnel réduit.

Secteur bancaire. La Banque d’Israël se prépare à un scénario économique d’urgence: elle a pris toutes les mesures nécessaires pour que les banques israéliennes, ainsi que la Bourse de Tel Aviv, puissent continuer à fonctionner, même en cas d’un conflit prolongé qui toucherait le territoire israélien. C’est en toute discrétion que la banque centrale s’est préparée aux divers scénarios d’une attaque israélienne en Iran: approvisionnement des banques en espèces, gestion des devises, suivi budgétaire de l’Etat, etc. Les banques commerciales devront laisser ouvertes au moins le quart de leurs agences qui desserviront chacune leur clientèle régionale.

A la banque centrale, on estime avoir pris toutes les dispositions nécessaires, précisant que le pays disposait d’un confortable matelas de devises étrangères de 76 milliards de dollars. On ne cache d’ailleurs pas que ces réserves ont été constituées pour faire face aux enjeux géopolitiques de la région. Ces réserves permettront de faire face à une fuite des capitaux, de financer les importations qui ne manqueraient pas d’augmenter en cas de guerre, et de défendre éventuellement le shekel face à la spéculation étrangère.

Energie. La Compagnie nationale d’Electricité a formé des équipés spécialisées qui seront chargées d’intervenir en cas de destruction de matériel ou de pannes prolongées. Des exercices sont effectués régulièrement pour faire face aux différents scénarios de guerre: infrastructures touchées par des tirs ennemis, fuite de produits dangereux, etc.

Par ailleurs, les sociétés pétrolières ont déjà effectuées des stocks d’urgence permettant au pays de disposer d’essence et d’électricité en quantité suffisante. Quant aux compagnies des Eaux, elles disposent aussi d’importants stocks en eau naturelle et minérale, qui seront distribuées aux populations coupées des canalisations d’eau courante.

Croissance soutenue. Les dernières estimations publiées par l’Institut israélien de la Statistique, sont venues rassurer les plus sceptiques: l’économie israélienne résiste mieux que prévu à la crise mondiale. Au second trimestre de 2012, le rythme annuel de la croissance est remonté à 3,2% contre 2,8% au premier trimestre.

La croissance israélienne reste encore tirée par les exportations qui ont redémarré (+ 10%) grâce à la dévaluation du shekel face au dollar et à l’euro; de même, la consommation des ménages reste un des principaux moteurs de l’activité (+ 5,4%). Autrement dit, le déclenchement d’une guerre avec l’Iran bénéficierait en Israël d’un environnement de croissance favorable, ce qui permettrait d’amortir le choc d’une guerre prolongée.

Jacques Bendelac (Jérusalem)

Défense, déficit, croissance, pauvreté: le conflit à Gaza laissera une marque sur la politique économique du gouvernement israélien pour 2015. Les 50 jours de conflit militaire avec la bande de Gaza marqueront l’économie israélienne : voici les 5 questions clés qui permettent de mieux mesurer l’impact du conflit sur l’économie israélienne et de mieux comprendre la politique économique que ...

Jacques Bendelac | Économie

Le gouvernement israélien va se soumettre à une cure d'austérité pour éponger le coût de la guerre dans la bande de Gaza, seul le ministère de la Défense sera épargné par les coupes budgétaires, a indiqué un responsable gouvernemental. Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, le ministre de la Défense Moshé Yaalon et le ministre des finances Yaïr Lapid ont demandé dimanche en conseil des minist...

IsraelValley Desk | Économie

Réuni ce matin dans la région d’Ashkelon, le Conseil des ministres adopte une coupe de 2% dans les dépenses civiles pour financer la guerre à Gaza. Ce dimanche matin, le gouvernement israélien a délaissé la pièce feutrée de la Présidence du Conseil à Jérusalem ; le conseil des ministres hebdomadaire se déplace dans la localité de Bat Hadar, près d’Ashkelon. Benyamin Netanyahou tient ainsi...

Jacques Bendelac | Économie

En 2017, l'une des plus grande usine d'Israël (550 personnes) aura fermé. Il s'agit de l'usine de magnesium de Israel Chemicals située dans le Sud d'Israël. Un conflit a eu lieu avec l'Etat d'Israël sur les taux de royalties et les taxes. L'homme qui a pris la décision de fermeture est Idan Offer. Idan Ofer apparaît en 182 ème position du classement Forbes des personnes les plus riches du m...

Eyal Kaddosh (Tel Aviv) | Économie

La présence de la Coface en Israël est assez discrète mais son efficacité opérationnelle est redoutable. Son professionnalisme et son expertise sont deux atouts majeurs qui lui ont permis de gravir la première place sur le marché local. Selon (1) : "Coface a annoncé sa prise de participation majoritaire dans la société BDI, Business Data Israël, le leader israélien de l'information de solva...

Ilan Friedman (Tel Aviv) | Économie

Les fonds de pension néerlandais ABP ont rejeté cette semaine les appels à se départir de trois banques israéliennes accusées d'avoir aidé financièrement les implantations juives en Cisjordanie, a rapporté Reuters vendredi. Des militants de défense des droits de l'Homme du groupe Avaaz et l'archevêque Desmond Tutu d'Afrique du Sud ont appelé mercredi ABP, troisième fonds de pension du monde,...

i24News | Économie

Drôle de fin pour l'aventure de "Better Place" racontée en détail par le livre "Startup Nation". Selon le journal économique Globes, Carasso Motors Ltd, qui importe Renault et Nissan en Israël, a mis à la casse un nombre très élevé de voitures électriques qui étaient stockées depuis 18 mois dans le port d'Ashdod. Les voitures ont été abimées par les intempéries. ISRAELVALLEY PLUS DANS NOS A...

Eyal Kaddosh (Tel Aviv) | Économie

L'administration fiscale israélienne, qui verse une indemnisation pour les dommages directs et indirects résultant de roquettes du Hamas lors de l'opération Bordure protectrice, reversera environ 1,5 milliards de shekels de dommages et intérêts à la population. L'autorité fiscale estime qu'elle paiera cette somme pour combler la perte d'activité, de salaire et les dépenses de sécurité pour l...

i24News | Économie

Dans les prochains jours, la direction de la Bourse de Tel Aviv présentera un plan à ses membres, pour fermer les bureaux le dimanche, et instaurer le vendredi comme jour de travail normal. Le TASE (Tel Aviv Stock Exchange) ouvrirait comme d’habitude à 9h30, et fermerait à 14h00 le vendredi après-midi, en prenant en compte le début du Shabbat avant le coucher du soleil. Les directeurs du TAS...

Times of Israel | Économie

Ralph Lauren teste un T-shirt connecté pour les sportifs de haut niveau qui devrait être vendu assez rapidement en Israël. Dans un second temps, il sera commercialisé auprès du grand public. Selon (1) : "Marcos Giron portant le Polo Tech de Ralph Lauren, Ralph Lauren fait son entrée sur le marché des vêtements connectés. La célèbre marque teste actuellement le « Polo Tech », son premier T-sh...

IsraelValley Desk | Économie

Israël gagne à toute vitesse des parts de marché dans le secteur agricole en Russie. Les israéliens (au moins le Ministre Shamir) semblent heureux par l'attitude très offensive de Poutine sur l'Ukraine qui finalement semble combler d'aise les firmes israéliennes du secteur agro-alimentaire. Presse Russe : "Spirale des sanctions entre Russie et UE : Israël grand bénéficiaire. Le ministre isra...

IsraelValley Desk | Économie

Le plus long tunnel d’Israël a été achevé cette semaine après 22 mois de travail intensif. Ce tunnel, de 11.6 km, servira à la future liaison entre Jérusalem et Tel-Aviv (Mevasseret Zion et Nahal Yitlah). Un tunnel identique, parallèle à celui-ci, sera construit à partir du mois de septembre 2014, permettant aux passagers de pouvoir prendre le train dans l’autre sens. Le tunnel terminé cette...

IsraelValley Desk | Économie

Selon un sondage réalisé par The Marker, la classe moyenne juive ultra-orthodoxe en Israël possède moins de voitures et se rend plus rarement à des concerts, mais passe plus de temps au téléphone et voyage fréquemment à l'étranger. Enfin, ils apprécient les grandes marques et sont souvent propriétaires de leur maison. Selon la façon dont sont comptabilisés ses membres, la communauté haredi (...

Avner Myers | Économie

Les arabes israéliens (20% de la population du pays) se sont lancés depuis des années dans l'export de produits Halal. C'est un marché qui progresse à grande allure et représente un potentiel énorme de développement. Selon le World Halal Forum, ce marché pesait 2300 milliards de dollars en 2013 dans le monde. Le mot "halal", qui signifie ce qui est "licite" dans la religion musulmane, ne dés...

IsraelValley Desk | Économie

La Banque d'Israël a annoncé lundi avoir réduit son taux d'intérêt directeur de 0,25 point à 0,25%, sa deuxième baisse de taux en autant de mois afin de soutenir l'activité économique. Selon Reuters (Copyrights) : "Cette décision, inattendue puisque dix économistes interrogés par Reuters étaient unanimes à prévoir un statu quo, ramène le taux directeur israélien à un nouveau plus bas record ...

IsraelValley Desk | Économie