Sep 12

ISRAELVALLEY – BUDGET 2013: L'IMPOSSIBLE ÉQUATION DU GOUVERNEMENT ISRAÉLIEN: comment ramener le déficit public à 3% du PIB, sans prendre des mesures impopulaires?

Authors picture

Jacques Bendelac, à Jérusalem | Économie

Headline image

Les dirigeants israéliens se heurtent au même dilemme budgétaire qui préoccupe le gouvernement français et avec des chiffres qui sont, proportionnellement, très semblables: où et comment trouver 12 milliards de shekels (2,4 milliards d’euros) pour ramener le déficit public à 3% du produit intérieur brut (PIB) l’an prochain? C’est sur cette équation que buttent le Premier ministre israélien et son ministre des Finances. Alors que le gouvernement s’apprête à réviser à la baisse la prévision de croissance du PIB israélien pour 2013, la préparation d’un budget pour l’an prochain devient un exercice périlleux. C’est ce qui explique qu’à la mi-septembre, le gouvernement n’ait pas encore approuvé la loi de finances prévisionnelle pour l’an prochain. Ce retard exceptionnel ne laisse rien présager de bon, ni pour les ménages, ni pour les entreprises. Pour l’heure, une chose est sûre: pour permettre au pays de tenir ses objectifs, les contribuables devront mettre la main au portefeuille.

Croissance ralentie

La controverse sur le chiffre de la croissance pour 2013 fait rage au sein même du ministère des Finances. Les hauts fonctionnaires les plus optimistes, comme le directeur du budget, tablent sur une croissance de 3%; d’autres, comme le directeur général des Finances, avancent même le chiffre de 3,3%. Il faut dire que l’Institut de la Statistique confirme ce vent d’optimisme: au second trimestre de 2012, le PIB a augmenté de 3,2% en rythme annuel, contre 2,8% au premier trimestre.

Si les chiffres officiels confirment la tendance prévue pour 2013, en revanche, les économistes qui opèrent dans le secteur privé sont plus prudents: ils estiment que la croissance oscillera dans une fourchette comprise entre 2,5 et 2,8%, soit en dessous des estimations officielles. Or, la prévision de croissance du PIB est nécessaire pour déterminer les recettes de l’Etat: plus la croissance est ralentie, et plus les rentrées fiscales se contracteront, ce qui élargira le déficit public.

Budget d’austérité

A la Banque d’Israël, on commence à s’inquiéter de la paralysie du gouvernement en vue des préparatifs du budget 2013. C’est le gouverneur Stanley Fischer qui vient de tirer la sonnette d’alarme: il estime que les prévisions officielles de croissance sont trop pessimistes et qu’il faudrait couper 13 milliards de shekels supplémentaires dans le budget pour 2013. Après les coupes opérées en 2012, le gouvernement israélien estime qu’un nouveau tour-de-vis pour l’an prochain serait impopulaire, même si cela paraît une nécessité pour contenir le déficit public à 3% du PIB. D’où la question qui n’est pas encore tranchée: faut-il réduire les dépenses ou, contraire, augmenter les impôts?

Après la hausse des impôts de 2012 (TVA et impôt sur le revenu), le gouvernement israélien s’achemine vraisemblablement vers une baisse des dépenses publiques. Parmi les coupes envisagées, on trouve les grands postes de dépenses de l’Etat: le budget de la Défense, les prestations sociales (comme les allocations familiales), les infrastructures et le salaire des fonctionnaires. A moins que des élections législatives anticipées permettent de reporter à 2013 le même budget de 2012, repoussant alors les responsabilités des coupes budgétaires sur le prochain gouvernement.

Jacques Bendelac (Jérusalem)

La Knesset s'empare d'un phénomène qui est devenu un fléau en Israël: les ventes directes aux personnes les plus vulnérables, âgées ou handicapées. Vendre une trottinette à une personne de 90 ans deviendra bientôt impossible en Israël : c'est ce que souhaitent les députes israéliens qui ont préparé un projet de loi visant à règlementer les ventes se caractérisant par un abus de faiblesse. L...

Jacques Bendelac | Économie

Des pesticides à la pollution de l’air, en passant par les déchets de marées noires, les boues de dragage ou encore les PCB : à travers 36 cartes, Atlas de la France toxique, publié le 4 mai par l’association Robin des bois aux Editions Arthaud, dresse un inventaire des pollutions et des risques qui menacent l’environnement et la santé sur notre territoire. A notre connaissance en Israël cette ...

Eyal Federman | Économie

Les grands mouvements sociaux de 2011 ont mis en lumière, l'importance du rôle des monopoles dans la hausse des prix en Israël. Depuis, le gouvernement s'est donné comme mission de casser les monopoles et d'ouvrir les industries à la concurrence afin de faire baisser les prix. Cependant, les efforts du gouvernement n'ont pas encore vraiment porté leurs fruits. Afin de mieux comprendre le march...

Jessica Philippe (Tel Aviv) | Économie

Israël commémore la Journée de la Shoah. La situation financière de nombreux rescapés vivant en Israël est précaire ; la faute à la bureaucratie ? En Israël, ce jeudi 5 mai 2016 est le Yom HaZikaron LaShoah Ve La Gvoura, c’est-à-dire la Journée du Souvenir de la Shoah et de la Bravoure ; les Israéliens se souviennent des six millions de morts, exterminés durant la seconde guerre mondiale, ...

Jacques Bendelac | Économie

Les municipalités israéliennes ont trouvé un moyen facile d'augmenter leurs ressources : limiter les places de stationnement pour accroître les PV. L’automobiliste israélien en a marre : il devient la "vache à lait" des municipalités. Les PV de stationnement se multiplient, devenant pour les pouvoirs locaux une méthode commode pour renflouer leurs caisses. *CASINO DE LA CHANCE* Car t...

Jacques Bendelac | Économie

Le groupe Azrieli fait son entrée dans le commerce en ligne par l’acquisition du site de Buy2 Networks pour 62 millions de shekels (environ 14 millions d’euros). Le groupe paiera également 5 millions de shekels (1,15 millions d’euros) pour leurs services de management. Selon Azrieli, l’acquisition de la filiale Netex New Media de Buy2 Networks fait partie d’une stratégie globale visant à la...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Économie

Siemens (Allemagne) a signé cette semaine un accord avec Israël sur un dossier de corruption avéré. Historique : Siemens Energy avait reçu ily a dix ans une commande de la part du groupe de services aux collectivités publiques Israel Electric Corp (IEC) portant sur la fourniture de 3 turbines à gaz pour des centrales. Le montant de la commande s'élevait à prés de 200 millions d'euros. (La comma...

Ilan Dreyfus (Tel Aviv) | Économie

Comme pour les exercices précédents, Gil Shwed, PDG de Check Point Software Technologies, n’a reçu qu’un salaire minimum et a décidé de renoncer à ses primes. Il a cependant récolté le fruit de son investissement en récoltant pour 2015 environ 35,7 millions de dollars au titre des rémunérations par actions. En comparaison, le président Amnon Bar-Lev a bénéficié un d’un salaire annuel de 470...

Nathan Sarel | Économie

"Retour à la normale" : après la trêve de Pessah, l’activité économique en Israël retrouve sa vitesse de croisière et tente de rattraper son retard. L’activité économique a tourné au ralenti durant toute la semaine de Pessah ; à l’exception de quelques secteurs privilégiés, comme les loisirs et la restauration, les principales entreprises et administrations du pays se sont octroyés huit jo...

Jacques Bendelac | Économie

Le géant chinois de la technologie Kuang-Chi a annoncé la mise en place d'un fonds international pour l’innovation basé à Tel Aviv afin d'investir dans différentes sociétés en Israël et à travers le monde. Le “Kuang-Chi CGI Fund & Incubator” sera le premier fonds chinois de ce type, combinant un incubateur et des investissements de phases initiale et intermédiaire pour des sociétés israélie...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Économie

Le rapport annuel du Centre Adva sur la situation sociale d'Israël estime que le principal problème de la productivité israélienne réside dans les bas salaires. Une majorité de salariés sont payés au-dessous des salaires les plus bas enregistrés dans les pays de l'OCDE dont Israël fait partie. Les auteurs du rapport affirment que le gouvernement, qui lutte contre le chômage, préfère inves...

i24News | Économie

La Wallonie est un territoire occupant le sud de la Belgique appartenant principalement au domaine linguistique roman, par opposition au domaine linguistique germanique du nord. Cette « terre romane » est depuis environ 1886 la base des revendications du mouvement wallon. Elle se concrétise politiquement par la création de la région de langue française et de la Région wallonne qui deviendra...

IsraelValley Plus | Économie

L’écosystème de la télévision numérique israélien comprend quelques dizaines de startups qui couvrent différents segments : le middleware et les solutions pour set-top-boxes, les solutions de web TV, les solutions de gestion de la publicité vidéo, et aussi des composants divers, notamment autour des interfaces utilisateur. Cet écosystème a été dominé jusqu'en 2010 par le mastodonte local qu...

IsraelValley Plus | Économie

Le 12 octobre dernier, IsraelValley annonçait avec d’autres médias l’ouverture d’une ligne aérienne directe entre Tel Aviv et Pékin. C’est maintenant chose faite. Un premier vol a relié les deux villes ce jeudi. La liaison se fera trois fois par semaine - le mardi, jeudi et dimanche - à l'aide d'un Airbus A330 d’une capacité d’accueil de 214 passagers. Pour un tel voyage, il vous faudra débo...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Économie

Très peu d'israéliens qui s'intéressent aux relations entre le Proch-Orient et Israël ont une connaissance de l'existence de relations fortes entre la France et la Jordanie sur le plan du business. Selon (1) : "En présence de François Holande, la CCI France-Jordanie a organisé en partenariat avec la Chambre de Commerce d’Amman et la commission d’Investissement, le Forum Économique France Jor...

IsraelValley Plus | Économie