Sep 11

ISRAELVALLEY - A GUICHETS FERMES ! PLUS DE 150 AUDITEURS INSCRITS POUR "MEET THE LEADERS" DE MICHAEL GOLAN ORGANISE PAR LA CHAMBRE DE COMMERCE ISRAEL-FRANCE A TEL-AVIV. GVAHIM EST SPONSOR.

Authors picture

Dan Assayah (Tel-Aviv) | Culture

Headline image

C’est un fait que le jounal économique israélien The Marker a bien souligné : Michael Golan (ex-Michaël Boukobza, ex-D.G. d’Illiad et Israélien depuis à peine quatre ans) attire le regard de tous. La Chambre de Commerce Israël-France avait prévu d’attirer 150 personnes à L’Université IDC (Hertzlya) pour son deuxième évènement “Meet The Leaders” (Gad Propper de L’Oréal était le premier invité). Les services économiques de l’Ambassade de France seront représentés par Mr Wisselman. Des startups “au goût Français” seront présentées dans la soirée par Jonathan Sullum Rouach (Ingénieur chez Waves Audio et directeur des brevets de cette société, qui a reçu récemment un Grammy Award à Hollywood pour sa technologie)

Actuellement le standard de la CCIIF à Ramat Gan reçoit sans cesse des appels. Cet évènement qui se tiendra ce Jeudi soir a déjà enregistré 150 personnes (dont 80 businessmen). La salle contient 160 places et dès ce soir les inscriptions seront closes (A Savoir : pour des raisons de sécurité il sera impossible aux étudiants de s’asseoir dans les couloirs de l’Amphi).

INTERVIEW DE MICHAEL GOLAN PAR HAMODIA EN MAI 2012.
Laly Derai : "Il a créé la surprise en avançant de plusieurs mois l’entrée de sa compagnie, Golan Telecom, sur le marché israélien de la téléphonie mobile. Michaël Golan a voulu « renverser la pyramide » et « redonner au consommateur israélien son pouvoir d’achat ». Résultat : la facture du consommateur israélien a baissé drastiquement depuis lundi dernier et les P.D.G. des trois grandes compagnies cellulaires dorment beaucoup moins bien la nuit. Hamodia a rencontré cet homme d’affaires dynamique qui est certain que la révolution engendrée par Golan Telecom servira de modèle pour d’autres briseurs de monopoles…

Hamodia : Depuis lundi dernier, on ne parle que de Golan Telecom et de ses deux forfaits à prix cassés. Comment cette aventure a-t-elle commencé ?

Michael Golan : Un peu après être monté en Israël il y a quatre ans, je me suis confié à Xavier Niel (le patron de Free, où Golan occupait le poste de Directeur général avant son alya – NDLR) et lui ai raconté que j’avais envie de faire quelque chose de bien pour mon nouveau pays. Je me demandais dans quel domaine je pourrai apporter ma contribution et Xavier m’a immédiatement dit : dans les télécommunications. C’est comme ça que je me suis lancé dans cette aventure. Nous avons répondu à l’appel d’offres du ministère des Télécommunications, dirigé par le ministre Moché Kahlon, et après de nombreuses péripéties, nous sommes devenus le nouvel opérateur mobile israélien.

Hamodia : Les lecteurs français vous connaissent sous le nom de Michaël Boukobza mais ici, vous vous appelez Golan et c’est également le nom de votre société. Pourquoi ce nom ?

Lorsque je suis arrivé en Israël, j’ai d’abord appris l’hébreu à l’oulpan de Raanana. Ensuite, j’ai fait l’acquisition, avec des amis, d’une parcelle de terrain dans le Golan où je cultive jusqu’à aujourd’hui des grenades, du raisin et des olives. C’est comme ça que j’ai choisi mon nouveau patronyme.

Hamodia : Votre mot d’ordre est « Ca suffit d’être des pigeons ! ». Comment comptez-vous y parvenir ?

Le marché de la téléphonie mobile en Israël était détenu, jusqu’au 14 mai dernier, par un oligopole constitué de trois compagnies (Pelephone, Cellcom et Orange) qui, bien qu’elles n’aient pas le droit de se communiquer leurs tarifs, s’alignaient magiquement l’une sur l’autre et se partageaient quasiment à parts égales le marché. Dans ces conditions, aucune concurrence n’était possible et les prix allaient en augmentant. Sans parler du service après-vente abominable. Les consommateurs israéliens n’arrivent pas à comprendre leur facture truffée d’astérisques, de promotions qui se révèlent coûter plus cher et des remises qui ne font pas baisser la facture mais au contraire, l’augmentent. Je compare cela à un couscous où tu reçois de la graine, des boulettes, de la viande, des légumes, du bouillon, pour un prix global. Les tarifs que

Golan Telecom va pratiquer reflètent la véritable valeur du produit : 99 shekels pour l’illimité et 9 shekels pour les « petits consommateurs » qui, pour ce tarif-là, recevront 60 minutes et 60 SMS par mois. Nous offrons un modèle de service simple, sans astérisques et sans surprises pour le consommateur. Le 14 mai 2012 est devenu la journée du consommateur à mon sens, le pouvoir est maintenant entre ses mains. Désormais, « 99 shekels » est devenu le standard des tarifs en Israël !

Hamodia : Mais parviendrez-vous à tenir ce cap des 99 shekels indéfiniment ?
Le modèle que Golan Telecom propose n’a jamais existé en Israël et le seul modèle dont je dispose est celui de Free et de Xavier Niel, qui est actionnaire dans Golan Telecom. Voici dix ans que Free a lancé la Freebox pour un tarif unique de 29.99 euros par mois. Le prix n’a jamais augmenté, au contraire, des services ont été ajoutés.

Hamodia : La majeure partie de l’interaction avec Golan Telecom se déroule via Internet. N’y a-t-il pas de risque que le service après-vente en prenne un coup ?

Tout d’abord, nous avons un service clientèle, le *0058, pour lequel nous employons chaque jour de plus gros effectifs et davantage de télé-conseillers. Mais le plus gros avantage de Golan Telecom, c’est que justement, les clients n’auront plus à attendre des heures pour ajouter un service ou en retirer, pour changer de mot de passe ou même pour résilier leur contrat. Aujourd’hui, les sites Internet des autres compagnies ne servent pratiquement à rien puisqu’ils ne permettent rien et que tout doit passer par un service clientèle dont on connaît le manque d’efficacité. En outre, les clients de Golan Telecom n’ont pas à parlementer ou négocier avec les téléconseillers puisque nous offrons deux forfaits très simples. Nous ne vendons pas d’appareils, mais uniquement des cartes SIM. De ce fait, le service clientèle est d’autant moins sollicité…

Hamodia : Vos concurrents ne doivent pas être très contents…
En effet, nous sommes l’objet de très fortes pressions et les critiques fusent de toutes parts, mais nous tenons bon parce que nous savons que nous contribuons à mettre un terme aux oligopoles, à élargir la concurrence et à créer plus de transparence dans ce marché où tout le monde se perdait jusque-là. Les magnats sont sous pression, ils sentent que le pont en or qu’ils se sont bâti est en train de s’effondrer et ils tentent par tous les moyens de nous déstabiliser.

Certains disent que nous ne sommes pas une vraie société et que nous ne mettons pas en place d’antennes : c’est faux ! Nous allons construire très exactement et dans les délais les infrastructures exigées par l’État dans son appel d’offres. Nous disposons de plusieurs années pour cela et pour le moment, nous avons un accord avec Cellcom et utilisons ses infrastructures et ses antennes dans les endroits où ne nous sommes pas encore présents.

Certains disent que nous ne disposons pas de cartes SIM, que notre site Internet n’est pas sécurisé… Des accusations sans fondement émises par des magnats sous pression.

Hamodia. Vous les avez quand même traités de voleurs…
Parce que selon moi, faire payer 800 shekels quelque chose qui en vaut 100, c’est du vol. Mais attention, le système des oligopoles ne ronge pas seulement le marché des cellulaires, mais bien d’autres domaines de l’économie israélienne. J’espère vraiment que la révolution de Golan Telecom va ouvrir la voie à d’autres révolutions".

ISRAELVALLEY PLUS
Le 13 Septembre 2012. MEET THE LEADERS, “THE FRENCH TOUCH IN ISRAEL”. La Chambre de Commerce et d’Industrie Israël-France et son Président, Daniel Rouach ont le plaisir de vous inviter à l’évènement “Meet the Leaders”. Le jeudi 13 septembre 2012 de 18h à 20h, à l’école IDC (המרכז הבינתחומי הרצליה. Interdisciplinary Center), à Herzliya, 1 Kanfei Nesharim Street.

L’évènement aura pour principal intervenant Michael Golan, Président de Golan Telecom. Le thème de la soirée sera la "French Touch en Israël’ avec la participation de nombreux leaders du monde des affaires.

Merci de confirmer votre participation:
-par téléphone: 03-51 00 288
-par email: cciif@cciif.org.il

PAF
Membres CCIIF: entrée gratuite
Non membres: 100 NIS

CCIIF,3 Ha’yetzira Street.
Ramat Gan 52521, Israel
Tel: +972 37414141
E-mail: cciif@cciif.org.il
http://cciif.com

280px Azrieliflag ISRAELVALLEY DANS NOS ARCHIVES

EXCLUSIF – Economie : La tour Yoo accueille la première édition de ‘Meet The Leaders’. Les happy fews qui ont eu le privilège d’assister au lancement du premier ‘Meet the Leaders", organisé le 19 juillet par la chambre de commerce et d’industrie Israël France, ne dissimulaient pas leur satisfaction.

Pour cette première édition d’une longue série promise à un bel avenir, le président de la chambre de Commerce et d’industrie Israël France, Daniel Rouach, avait choisi les salons de la prestigieuse tour Yoo entièrement désignée par le créateur français Philippe Starck.

Toute une ambiance pour cette soirée qui a réunit une soixantaine de personnes appartenant au club fermé des hommes et femmes d’affaires, entrepreneurs et investisseurs israéliens et français venus écouter la star de la soirée, Gad Propper, président de l’Oréal Israël.

Racontant les débuts de son père Eugène, jeune immigrant ambitieux qui créa Osem, l’une des plus grosse industries alimentaires d’Israël, Gad Propper a ensuite évoqué sa longue carrière de businessman et bien entendu, son rôle dans l’implantation en Israël du groupe L’Oréal.

“Capacité, ténacité, et chance” voici les 3 critères d’une réussite a affirmé Gad Propper devant une assistance captivée.

Objectif atteint pour Daniel Rouach qui souhaite faire du rendez-vous ‘Meet the leaders’ *un des nombreux points forts du programme de relooking de la CCIIF.

Longtemps en berne, le moral de cet organe important de la relation binationale, semble avoir pris un véritable coup de jeune depuis sa nomination il a quelques mois.
A ses côtés, une équipe extrêmement motivée constituée de grands noms de l’industrie israélienne, de jeunes recrues et une vision ultra moderne du management mise en œuvre par ce professeur au Département Stratégie, Hommes et Organisation de l’ESCP Europe.

Déléguer, motiver, s’entourer des bonnes personnes et savoir à qui faire confiance, tel semble être le secret du docteur Rouach qui privilégie par ailleurs la discrétion.
“Avec nos rencontres ‘Meet The Leaders’ qui permettront à nos membres de rencontrer les grands décideurs de l’économie israélienne mais aussi à travers nos diverses activités régulières nous espérons convaincre de nombreuses entreprises israéliennes et françaises de l’intérêt à nous rejoindre au sein de la CCIIF”.

Parmi les différents avantages et objectifs mis en avant par les responsables de l’institution on notera :

La création d’une passerelle commerciale entre Israël et la France, une expertise des différents besoins de l’économie israélienne avec des analyses pour mesurer les secteurs porteurs, la présence d’une équipe en Israël permettant aux chefs d’entreprises israéliens d’organiser leurs voyages en France et de créer leur carnet d’adresses la mise à disposition d’un lieu d’échanges et de discussions entre les entreprises israéliennes et françaises …

Autant d’atouts qui semblent séduire les adhérents de plus en plus nombreux qui ont choisis de rejoindre la CCIF pour développer encore davantage leurs liens économiques avec la France.

Pour toute information
www.cciif.org

*Après Gad Propper, de nombreux invités de prestige ont pris la parole.
Edouard Cukierman, président du fond d’investissement Cukierman and Co, l’avocate Shirley Gal du cabinet Eitan, Mehulal and Sadot, Dan Catarivas, directeur du département des affaires étrangères et relations internationales au sein de l’Association des Manufacturiers d’Israël, Fréderic Szabo directeur d’Ubi France Israel, et le coprésident du Haut Conseil Franco-Israélien pour la Science et la Technologie (HCST) David Harari…

Caroll Azoulay. Le Petit Journal

Israël est en train de devenir l’un des leaders de la "révolution végétarienne" dans le monde, avec plus de 400 établissements végétariens à travers le pays. Devant Berlin, New York ou même l’Inde, Tel Aviv a été désignée comme la destination préférée des touristes végétariens par le site The Daily Meal. L’un des exemples les plus connus du changement qui s’opère actuellement dans la Ville b...

I24News. | Culture

Est-ce un hasard si les israéliens sont les plus importants mangeurs de poulets par tête d'habitant au monde ? Peut-être pas si l'on en croit un travail de recherche publié très récemment par l'Université de Haïfa (lire ci-dessous). La consommation de volaille per capita en Israël est la plus élevée au monde. Selon un calcul réalisé par l'institut de recherche OD Consulting, l'Israélien ma...

Ilan Rosenthal | Culture

Un employé d’Intel a fait circuler sur les réseaux sociaux et dans les agences de presse israéliennes, un document concocté par le service marketing du géant informatique Intel, pour expliquer à ses employés la réalité israélienne et la logique des Israéliens en affaire. Ce document n’est pas choquant en soi car toutes les grandes sociétés internationales (y compris israéliennes) entreprenne...

Coolamnews.com | Culture

Quelques semaines après sa visite en juin, Mariah Carey a annoncé un concert le 18 août à l’amphithéâtre du parc Rishon Lezion. « Shalom Israël, je vais venir vous voir en live le 18 août, alors venez me voir ! Shalom », a déclaré Carey dans une vidéo diffusée lors d’une conférence de presse à Tel Aviv. Les billets ont été mis en vente mercredi matin. (Times of Israel) ISRAELVALLEY PLUS M...

IsraelValley Desk | Culture

L’Institut Weizmann, situé à Rehovot a été classé 10ème dans un classement international des institutions et universités pour la recherche. Il s’agit du seul des 10 établissements à être situé à l’extérieur des Etats-Unis. Le classement a été réalisé par le Centre d’Etudes des Sciences et des Technologies de l’Université de Leiden aux Pays-Bas. Ce classement est basé uniquement sur des indi...

(A.H) Ariel Aviv | Culture

Difficile d'imaginer qu'il y a à peine un an, les Israéliens se réfugiaient dans les abris pour se protéger des roquettes du Hamas, la vie culturelle était au point mort et les artistes étrangers annulaient l'un après l'autre leurs représentations. Cet été, la vie a repris ses droits et jusqu'à présent, même les intimidations des activistes pro-palestiniens du BDS n'ont guère réussi à boulevers...

Pascale Zonszain (Actualité Juive) | Culture

Le 16 Juillet 1942 eut lieu à Paris l’arrestation de plus de 13 000 juifs dont 4 115 enfants. Plus de 70 ans plus tard, à l’occasion de la date d’anniversaire de la rafle du Vel d’Hiv, le musée Beit Lohamei Hagetaot - musée des combattants des ghettos - inaugure l’exposition « Sauver les enfants 1938 - 1945 » conçue par l’Oeuvre de Secours aux Enfants (OSE). Exposée pendant deux ans aux Arc...

Ariel Aviv | Culture

La photographe Rosine Klatzmann a lancé une collecte sur le site de financement participatif KissKissBankBank pour l’aider à faire publier son livre de photomontages sur Tel Aviv (format A4, 96 pages en couleurs,). Un éditeur israélien réputé (le Bauhaus Center) doit le publier, mais il a demandé à l’auteur de financer l’édition. On peut contribuer à partir de cinq euros ; il suffit de cliq...

Rosine Klatzmann | Culture

Plusieurs centaines d’habitants de Tel Aviv se sont réunis sur la place Habima (en plein coeur de Tel Aviv, en face du complexe théâtral.) pour la bataille d’eau organisée chaque année dans la ville, et ceci malgré l’annulation de l’événement officiel suite à des réductions budgétaires. Tous ont convergé vers la place située dans le sud de la ville afin de perpétuer cette tradition estivale...

(A.H) Tel Aviv | Culture

Disparu depuis quelques années, le Professeur Joseph Klaztmann avait écrit un petit livre extraordinaire qui se dénommait "Attention Statistiques!". Avant de lire l'article ci-dessous, il faut se méfier des interprétations hâtives sur les résultats et se poser une question évidente : Comment ce sondage a-t il été réalisé? (nombre de personnes interviewées, mode de formulation des questions, qu...

IsraPresse | Culture

Adi Lederman, un ancien participant du télécrochet israélien Kochav Nolad (« Une star est née»), a plaidé coupable de «piratage d’un certain nombre d’ordinateurs» contenant des chansons inédites de l’artiste et «d’avoir vendu les fichiers musicaux à deux acheteurs», selon le ministère de la Justice. Il a alors été condamné à 14 mois de prison pour ce crime par un tribunal israélien. Lederman...

(A.H) Ariel Beniza (Tel Aviv) | Culture

Du 18 juillet au 30 Septembre 2015, le Musée d’art de Ein Harod accueillera la première exposition muséale en Israël dédiée au peintre franco-israélien Jacques Grinberg (1941-2011). Né à Sofia en 1941, Jacques Grinberg a quitté la Bulgarie pour Israël vers l’âge de 13 ans. Il s’inscrit dès 1958 à l’Avni Art Institute (Tel Aviv). Il y étudie durant trois années avec pour professeurs Mokady, S...

A.H et J.G. | Culture

Gal Gadot, la star Hollywoodienne venue d’Israël, prochainement à l’affiche dans le rôle de Wonder Woman a évoqué son expérience au sein de l’armée israélienne et comment cela l’a préparé à son mode de vie effréné en tant qu’actrice, mannequin, épouse et mère de famille. « L’armée m’a bien entrainé pour Hollywood » a déclaré Gal Gadot au Fashion Magazine. Selon le Daily Mail, c’est même cett...

A.H | Culture

L’été à Tel Aviv est particulièrement animé, et cela grâce notamment à une diversité des événements que la ville propose. En effet le mois de Juillet et d’Août risquent d’être riches en diversité. Tel Aviv aura l’occasion au mois de Juillet d’accueillir notamment le prestigieux Cirque du Soleil pour leur deuxième passage en Israël. Le cirque du soleil se produit donc du 2 au 15 juillet dans ...

Félicien Guillbaud (Tel Aviv) | Culture

En concert le 27 juillet à Rishon le Zion (Sud de Tel Aviv), le chanteur américain Chris Brown se retrouve vigoureusement critiqué par une ONG israélienne. En effet, il est notamment connu pour avoir été reconnu coupable de violence conjugale envers sa compagne de l’époque : Rihanna. Ainsi, Israel Women’s Network a créé une page Facebook pour l’occasion. La conseillère juridique de l’ONG, Ke...

Guillaume Tassin (Tel Aviv) | Culture