Sep 11

ISRAELVALLEY. Lexifone (Israël), dont le service est opérationnel depuis quelques semaines, peut traduire en temps réel les appels passés dans plus de 100 pays en 15 langues et dialectes.

Authors picture

Claude Chendjou | High-Tech

Headline image

La société israélienne Lexifone, fournisseur d’un système de traduction automatique des communications téléphoniques, prévoit de multiplier ses ventes par plus de trois chaque année pendant plusieurs années, a déclaré son dirigeant. Lexifone, dont le service est opérationnel depuis quelques semaines, peut traduire en temps réel les appels passés dans plus de 100 pays en 15 langues et dialectes.

“Notre projet initial visait une croissance annuelle de 200%”, a déclaré à Reuters le fondateur et directeur général de l’entreprise, Ike Sagie. “Mais au vu de l’accueil rencontré par notre technologie sur le marché, je pense que nous avons un potentiel de croissance supérieur à cela.”

Lexifone prévoyait initialement un chiffre d’affaires d’un million de dollars pour sa première année d’exploitation. Son fondateur estime désormais que ce chiffre sera nettement plus élevé, ce qui devrait permettre à Lexifone d’atteindre le point d’équilibre dès la première année.

“Avec ce produit, nous changeons la manière dont les gens communiquent. Il ne s’agit plus de technologie, mais de personnes”, a ajouté Ike Sagie, un expert en linguistique informatique qui a travaillé pour IBM Research Labs.

Lexifone collabore déjà avec les opérateurs de télécommunications britannique et espagnol BT Group et Telefonica pour proposer son service à leurs clients. Des discussions sont en cours aux Etats-Unis et au Mexique.

Le groupe israélien achète aux opérateurs des minutes de communications de sorte que les clients n’aient à payer qu’une fois pour utiliser son service.

AUCUNE CONNEXION INTERNET
Pour utiliser le service, il faut composer un numéro de téléphone fourni par Lexifone. Ni connexion internet ni logiciel ne sont nécessaires. L’utilisateur prononce alors une phrase dans la langue de son choix, qui est traduite et transmise à son interlocuteur à l’autre bout du fil. Il est même possible de vérifier que la traduction a été bien faite.

Selon Lexifone, la traduction est fiable à près de 100% pour la langue des affaires. Pour des conversations personnelles, émaillées de mots d’argot, le résultat sera évidemment moins probant, reconnaît-elle, mais un système d’apprentissage permet d’améliorer progressivement la qualité de la traduction.

Les tarifs, appels inclus, vont de 25 à 40 cents la minute pour l’achat d’une carte prépayée de 10 dollars. Pour un abonnement mensuel de 20 à 200 dollars, la minute est facturée entre 15 et 20 cents. Selon le cabinet Common Sense Advisory, le marché mondial de la traduction automatique externalisée atteindra 33,5 milliards de dollars en 2012. Lexifone estime que sa technologie pourrait aussi intéresser les centres d’appels et les réceptions des hôtels.

Claude Chendjou pour le service français, édité par Marc Angrand

Source: Challenges par Tova Cohen (Reuters)

Israël produit parfois des pépites qui avancent discrètement jusqu’au moment où un géant les découvre. A ce moment-là, soit il rachète la société, comme ce fut le cas pour Waze ou WhatsApp, soit il tente de lancer une solution concurrente. C’est le cas de la société Taboola à laquelle des sources bien informées prédisent que Google va s’attaquer en lançant une offre alternative dans les prochai...

Bernard Musicant | High-Tech

StoreDot a présenté officiellement à Tel-Aviv sa batterie rechargeable en 30 secondes. La rupture technologique avec les solutions proposées actuellement est si importante que la presse du monde entier se fit l’écho de cette révolution imminente. L’article suivant apporte un éclairage nouveau sur les travaux de StoreDot et explique comment les "nanodots" vont transformer notre quotidien bien au...

Dr. Sivan Cohen-Wiesenfeld | High-Tech

Un article publié récemment mérite l'attention de nos lecteurs car il présente une des facettes de la Startup Nation. L'auteure a réalisé des rencontres fascinantes dans l'écosytème de Tel Aviv. Marie de Vergès (Tel-Aviv, envoyée spéciale de Le Monde) : "Derrière une porte anonyme, une volée de marches conduit chez Soluto. L'entreprise, qui fournit un service d'assistance à distance des éq...

IsraelValley Plus | High-Tech

Cette entreprise israélienne est très discrète mais elle se trouve être leader mondial dans son secteur. Connaissez-vous Micronet ? Selon (1) : La société israélienne Micronet est le principal producteur de terminaux de données mobiles qu’utilisent les camions et taxis. L’A317 de Micronet permet aux utilisateurs de bénéficier d’applications pour des tablettes fonctionnant avec le système d’e...

IsraelValley Plus | High-Tech

Le chiffre : 10. C’est en millions le nombre de téléchargement total de Muslim Pro , une application développée par la société singapourienne Bitsmedia Pte. Cet outil pour téléphone mobile indique aux musulmans les horaires des cinq prières quotidiennes, en fonction de leur localisation. Selon les statistiques fournies par le développeur, Muslim Pro est en usage dans 216 pays depuis son lan...

IsraelValley Desk | High-Tech

Selon lemondeinformatique.fr (Copyrights) : "La jeune pousse israélienne ThetaRay a développé, avec General Electric, une technologie de sécurité qui détectera des attaques similaires à celles du ver Stuxnet sur les systèmes d’infrastructures critiques dans le domaine de l’énergie. L’attaque informatique furtive des installations nucléaires iraniennes en 2010 par le malware Stuxnet a permis ...

J.E. | High-Tech

My Single Point (MSP) a développé une solution logicielle unique qui prend en charge la gestion de tous les aspects d’un directeur des systèmes d'information (DSI) d'entreprise. British Telecom, (18 milliards de dollars de chiffre d’affaire en 2012), atteste avoir gagné avec My Single Point en clarté et en transparence sur les sujets de l’adéquation ETP / demandes du business. L'autre géant bri...

Thierry Gluzman | High-Tech

eZone , un hub pour les entrepreneurs palestiniens du secteur high-tech en Cisjordanie, a été officiellement ouvert la semaine dernière. Le lieu offre un espace de bureau, un laboratoire de test pour les applications, des programmes de formation, des événements de networking et un même un café. "Avec 400 millions de personnes dans le monde parlant l'arabe et parmi eux 80 millions d'utilisa...

Avner Myers | High-Tech

Priceline, le site internet de voyage employant 8000 personnes a fait l’acquisition le mois dernier d’une start-up israélienne de 6 employés, Qlika. Qlika a été créée dans un incubateur israélien à Palo Alto en 2012. Son activité principale est le micro marketing géolocalisé. En d’autres termes, Qlika essaie de faire pour le marketing ce que Google fait avec la recherche. Le constat de ba...

Esther Kern | High-Tech

Quand Wall Street tousse, Israël s'inquiète. Mais lorsque le Nasdaq chute de plusieurs points Tel Aviv s'angoisse. Le Nasdaq a chuté de plus de 3% ce jeudi, entraînant dans son sillage les places asiatiques et européennes le vendredi. Les Echos (Copyrights) : "Depuis plusieurs semaines, les valeurs Internet sont soumises à de fortes secousses. Ainsi, le top 15 du Nasdaq (comprenant Google, ...

Amitai Shomron (Bne Berak) | High-Tech

L’État hébreu a lancé cette semaine Ofek 10, un nouveau satellite espion. La technologie de Ofek 10, engin de 330 kg qui sera utilisé à des fins militaires, surpasse celle des modèles plus anciens, notamment avec sa capacité à "sauter" d'une cible à l'autre plutôt que de simplement "balayer" des zones, ont indiqué à la presse des responsables du ministère de la Défense. Le satellite israéli...

IsraelValley Desk | High-Tech

Plus de batterie? Recharge en 30 secondes! Une start-up israélienne a annoncé travailler à la mise au point d’une batterie ultra-performante capable de recharger un smartphone en 30 seconde. Ce prototype de batterie utilise des composants naturels capables d’augmenter considérablement la puissance des électrodes contenues dans les batteries des téléphones portables, a expliqué Doron Myersdo...

Tribune Juive | High-Tech

Le fondateur de la start-up israélienne rachetée par Google, explique les avantages et inconvénient d'un écosystème comme celui d'Israël par rapport à la Silicon Valley. Noam Bardin, le fondateur de Waze, la startup israélienne rachetée par Google pour 1,1 milliard de dollars, veut faire profite...

IsraelValley Desk | High-Tech

La société israélienne StoreDot a fait le pari de batteries de nouvelle génération utilisant un matériau bio-organique minuscule. La start-up vient de passer sous le feu des projecteurs en revendiquant cette semaine un moyen pour alimenter un téléphone et recharger sa batterie en 30 secondes. Lors d'une démonstration au Microsoft ...

Avner Myers | High-Tech

Selon L'Usine digitale: "La Fab 28 d'Intel, implantée au sud de Tel Aviv, est la seule usine du groupe à graver en 22 nanomètres en dehors des Etats-Unis. C'est grâce à sa production qu'Intel Israël exporte pour 3,8 milliards de dollars par an. Le site pourrait accueillir la future ligne de production 10 nanomètres qu'Intel prévoit de construire prochainement. Nous sommes en Israël, à Kiryat...

IsraelValley Desk | High-Tech