Sep 11

ISRAELVALLEY. Lexifone (Israël), dont le service est opérationnel depuis quelques semaines, peut traduire en temps réel les appels passés dans plus de 100 pays en 15 langues et dialectes.

Authors picture

Claude Chendjou | High-Tech

Headline image

La société israélienne Lexifone, fournisseur d’un système de traduction automatique des communications téléphoniques, prévoit de multiplier ses ventes par plus de trois chaque année pendant plusieurs années, a déclaré son dirigeant. Lexifone, dont le service est opérationnel depuis quelques semaines, peut traduire en temps réel les appels passés dans plus de 100 pays en 15 langues et dialectes.

“Notre projet initial visait une croissance annuelle de 200%”, a déclaré à Reuters le fondateur et directeur général de l’entreprise, Ike Sagie. “Mais au vu de l’accueil rencontré par notre technologie sur le marché, je pense que nous avons un potentiel de croissance supérieur à cela.”

Lexifone prévoyait initialement un chiffre d’affaires d’un million de dollars pour sa première année d’exploitation. Son fondateur estime désormais que ce chiffre sera nettement plus élevé, ce qui devrait permettre à Lexifone d’atteindre le point d’équilibre dès la première année.

“Avec ce produit, nous changeons la manière dont les gens communiquent. Il ne s’agit plus de technologie, mais de personnes”, a ajouté Ike Sagie, un expert en linguistique informatique qui a travaillé pour IBM Research Labs.

Lexifone collabore déjà avec les opérateurs de télécommunications britannique et espagnol BT Group et Telefonica pour proposer son service à leurs clients. Des discussions sont en cours aux Etats-Unis et au Mexique.

Le groupe israélien achète aux opérateurs des minutes de communications de sorte que les clients n’aient à payer qu’une fois pour utiliser son service.

AUCUNE CONNEXION INTERNET
Pour utiliser le service, il faut composer un numéro de téléphone fourni par Lexifone. Ni connexion internet ni logiciel ne sont nécessaires. L’utilisateur prononce alors une phrase dans la langue de son choix, qui est traduite et transmise à son interlocuteur à l’autre bout du fil. Il est même possible de vérifier que la traduction a été bien faite.

Selon Lexifone, la traduction est fiable à près de 100% pour la langue des affaires. Pour des conversations personnelles, émaillées de mots d’argot, le résultat sera évidemment moins probant, reconnaît-elle, mais un système d’apprentissage permet d’améliorer progressivement la qualité de la traduction.

Les tarifs, appels inclus, vont de 25 à 40 cents la minute pour l’achat d’une carte prépayée de 10 dollars. Pour un abonnement mensuel de 20 à 200 dollars, la minute est facturée entre 15 et 20 cents. Selon le cabinet Common Sense Advisory, le marché mondial de la traduction automatique externalisée atteindra 33,5 milliards de dollars en 2012. Lexifone estime que sa technologie pourrait aussi intéresser les centres d’appels et les réceptions des hôtels.

Claude Chendjou pour le service français, édité par Marc Angrand

Source: Challenges par Tova Cohen (Reuters)

Simbionix spécialisée dans la simulation virtuelle 3D pour chirurgiens passe dans les mains de la firme américaine 3D Systems. Simbionix est l'un des leaders mondiaux dans la technologie de simulation médicale. Son ambition est de fournir des systèmes ultramodernes de simulation chirurgicale assistée par ordinateur et basée sur la métrologie, mais également de définir une norme en matière de...

Eyal Kaplan | High-Tech

Les failles et autres trous dans notre espace-temps sont des phénomènes communs, voire récurrents, dans la littérature de science-fiction. Des progrès récents en physique laissent cependant entrevoir la possibilité que ces phénomènes ne soient pas condamnés à rester cantonner à notre imaginaire. Le professeur Moti Fridman de l'Université de Bar-Ilan entend bien rendre ce fantasme bien réel en é...

Paul Balança, | High-Tech

La mission annuelle de l’association Technion France, (ATF) vient de se dérouler sur le thème des BIG DATA. Jérémy Harroch de siliconwadi.fr était présent. Voici son compte-rendu en 2 parties. Israel Startup Nation est-il en train de devenir Israel Data Nation ? Le Technion, c’est un budget de 500 millions de dollars dont 9% seulement proviennent des frais de scolarité (environ 3000 euros...

Jérémy Harroch | High-Tech

SAVE THE DATE. Si tout va bien (pas de guerres, crises, grèves !) Tel-Aviv va célébrer l’innovation lors de la semaine du Festival « Digital Life Design » DLD Tel-Aviv Conférence qui se tiendra à la mi-septembre 2014 (du 13 au 20). De nombreux experts Français sont attendus dont Orange. L'avant-programme annonçé sur le site de DLD est exceptionnel (voir lien ci-dessous). La ville va accu...

Dan Rosh (Tel Aviv) | High-Tech

Dans la droite lignée des programmes Taglit /Birthright il est un programme tout à fait particulier (soutenu par l’Agence Juive) : Israel Tech Challenge. Déjà dans sa troisième année d’existence, ce programme sélectionne de jeunes ingénieurs informaticiens juifs issus des plus grandes universités du monde pour un voyage de 10 jours, un stage de 10 semaines ou encore 10 mois au cœur de la st...

Jeremy et Remy (Tel Aviv) | High-Tech

Avec des équipes souvent très jeunes, les startups israéliennes sont durement touchées par le recours massif de Tsahal aux réservistes. Pour autant le travail continue, avec une obligation d'efficacité et de créativité pour boucher les trous, respecter les délais et assurer les livraisons. Comme beaucoup d'Israéliens trentenaires,...

Avner Myers | High-Tech

Si vous détestez faire des trous dans votre mur à chaque fois que vous déplacez une photo ou accrochez une étagère, une start-up israélienne a une solution pour vous, basée sur le pouvoir des aimants (magnets). Une compagnie israélienne appelée Magnektik a créé une solution pour accrocher à la fois des objets légers tels que des photos sur un mur et des objets plus lourds tels que de larges ...

i24News | High-Tech

IsraelValley a rencontré ces derniers jours des patrons de startups assez nerveux mais résignés. Question d'habitude. La raison ? Tsahal a réquisitionné les meilleurs éléments des startups d'Israël. Ceci peut être problématique pour des startups de trois à cinq personnes qui sont par définition assez fragiles. Un exemple. L'Agence Reuters avait consacré un article à la "Bitcoin Embassy". Cet...

Yoram Rosenthal (Kfar Blum) | High-Tech

La nouvelle est tombée la semaine dernière : Israël a obtenu la 15ème place mondiale dans le classement annuel des pays innovateurs. Réalisé par l'Université de Cornell, l'école de commerce INSEAD et l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle, une agence des Nations Unies, le classement est le résultat d'une enquête sur 143 économies du monde et est basé s...

Julie Klein | High-Tech

Combien de temps s'est écoulé depuis le tir de la dernière roquette sur Israël ? Deux immigrants américains en Israël ont conçu une minuterie en ligne qui affiche le temps qui s'est écoulé depuis que la dernière roquette a été tirée. Pour un non israélien, il peut être difficile d'imaginer la fréquence avec laquelle les roquettes sont tirées vers Israël. Deux jeunes Israéliens ont créé da...

Avner Myers | High-Tech

Une nouvelle application (disponible sous Mac et Android), dénommée « Minyan Now », prévient son utilisateur désireux de prier avec le quorum règlementaire s’il y a d’autres personnes dans le coin qui voudraient faire de même. « Ceci marche très bien pour les aéroports, gares, événements sportifs et autres lieux où il y a très probablement dix hommes juifs ou plus mais pas de synagogues dans le...

Catherine Garson (A.J.) | High-Tech

Intel prévoit de transférer temporairement en Irlande une partie de son personnel de Kiryat Gat. La situation sécuritaire ne serait pas à l'origine de cette nouvelle affectation. Environ 300 employés de l'usine Intel à Kiryat Gat dans le sud d'Israël, spécialisée dans la production de de puces informatiques, pourraient être transférés temporairement dans les prochains mois dans des installat...

Avner Myers | High-Tech

Le groupe de capital risque israélien Gemini a investi dans la start-up JFrog, créatrice d’un véritable moteur de recherches pour programmeurs permettant d’isoler les lignes d’Open Source Code. JFrog a jusqu’aujourd’hui gardé profil bas malgré sa réussite. En effet, le programme de recherches de lignes de code développé par la société est utilisé par les géants de la technologie actuelle com...

Lionel Yrhi (Netanya). | High-Tech

Les chiffres sont impressionnnants : cette semaine 4 startups ont réussi à lever plus de 80 Millions de dollars.Le business du Venture Capital ne s'arrête pas, même en temps de crise. Zooz est active dans le secteur du paiement électronique. La startup Jfrog (60 personnes) est opérationnelle dans les moteur de recherches pour programmeurs permettant d’isoler les lignes d’Open Source Code. ...

Erez Koren | High-Tech

Les applications "spéciales guerre" cartonnent en Israël. Elles permettent notamment de suivre les alertes à la roquette en temps réel. Les applications liées à la sécurité, permettant notamment de suivre les alertes à la roquette en temps réel, font fureur auprès des Israéliens qui y voient une protection supplémentaire dans le conflit avec le Hamas qui s'apparente aussi à une guerre psycho...

IsraelValley Desk | High-Tech