Sep 9

ISRAELVALLEY- Le prix 2012 de la Défense d’Israël a été attribué à deux développeurs du Dôme de Fer, le système anti-roquettes, ainsi qu’aux “pères” de deux autres systèmes de défense.

Authors picture

IsraelValley Desk | Défense

La cérémonie s’est tenue lundi 3 septembre, en présence du président de l’Etat Shimon Peres, du ministre de la Défense Ehud Barak, du chef d’état-major le Lieutenant Général Benny Gantz ainsi que des chefs du Mossad et du Shin Bet.

“Quand nous avons découvert les projets des candidats nous étions stupéfaits”, a expliqué le Major Général Danny Yatom, ancien chef du Mossad et actuellement responsable du comité en charge d’attribuer le prix. ”Il est impossible de ne pas comprendre l’importance des réussites technologiques récompensées aujourd’hui, ainsi que leur contribution à la sécurité de l’Etat et de ses citoyens.”

Sur les trois projets récompensés, seul celui du Dôme de Fer a été rendu public. “Il s’agit d’un système extrêmement complexe qui intègre de nombreuses technologies”, a explique le Major Général Yatom. “Ce projet a été réalisé en un laps de temps très court avec un coût incroyablement bas par rapport à ses exigences et ses réussites.”

”Le Dôme de Fer a fourni non seulement la sécurité aux citoyens d’Israël vivant près de la bande de Gaza, mais a également raccourci la durée des combats, a contribué à renforcer notre force de dissuasion et a rendu à l’échelon politique la flexibilité nécessaire pour prendre les décisions qui s’imposent”, a pour sa part affirmé le ministre de la Défense Ehud Barak.

En plus du Dôme de Fer, un second prix a été attribué au Bureau du Premier ministre et à IAI (Israel Aerospace Industries) pour le développement d’outils opérationnels “visant à réussir une mission d’une extrême complexité, qui nécessitait du courage et qui s’est achevé par des résultats impressionnants pour la sécurité d’Israël”, a également précisé le Major Général Yatom.

Egalement invité à prendre la parole, le président de l’Etat Shimon Peres a estimé que le pays peut “faire face à n’importe quelle menace, d’où qu’elle vienne”. “Nous avons connu de sérieuses menaces dans le passé et nous les avons toutes affrontées. Je conseille à nos ennemis de ne pas se tromper dans l’évaluation de nos capacités visibles et invisibles”, a-t-il dit.

ISRAELVALLEY DANS NOS ARCHIVES
12 769 roquettes et obus de mortier ont été tirés sur Israël depuis 11 ans. Face à ce bilan tragique, Tsahal a opposé une technologie de pointe. En avril 2011 dernier, le Dôme de fer interceptait sa première roquette.

Dirigée par le Chef du département de la Recherche et du Développement, le Général Danny Gold, la construction du «Dôme de Fer » a débuté en 2005. La décision de construire ce système a été prise par le Ministère de la Défense Israélien en 2007. L’année précédente, l’organisation terroriste du Hezbollah avait tiré des milliers de missiles depuis le Sud-Liban sur le nord d’Israël, pendant la Deuxième Guerre du Liban. Israël avait aussi dû faire face à des attaques de roquettes sur les villes et communautés du sud du pays, tirées depuis la bande de Gaza principalement par le Hamas.

Entre 2008 et 2010, le système Dôme de Fer a subi une multitude de tests visant à évaluer son efficacité. Dès 2009, le premier essai d’interception est un succès et le 7 avril 2011, une batterie de Dôme de fer intercepte une roquette avant qu’elle n’atterrisse sur une zone d’habitations civiles du sud d’Israël.

Comment ça marche ?
Le système « Dôme de Fer » a la capacité d’identifier et de détruire de tels projectiles avant qu’ils n’atterrissent sur le territoire israélien. Il est composé de trois éléments principaux. Tout d’abord, le radar de détection et de suivi, mis au point par la société de défense Elta. Vient ensuite un système de contrôle et de gestion de combat conçu par le groupe de développement de logiciels Prest Systems. Enfin, une unité de tir de missiles, fabriquée par Rafael Advanced Defense Systems Ltd, a pour rôle de faire feu et détruire les menaces significatives.

Ce système est capable de déterminer où la roquette va atterrir, et d’identifier ainsi que de détruire de tels projectiles avant qu’ils n’atterrissent sur le territoire israélien. Le système « Dôme de Fer » a la capacité d’identifier un projectile ayant pour cible un territoire peuplé, et intercepter uniquement les projectiles qui représentent une menace significative.

D’où vient le nom “Dôme de Fer” ?
Le Colonel S. en charge du projet à l’époque n’a eu que très peu de temps pour le mener à terme, alors que les roquettes continuaient de pleuvoir sur Israël. “Le premier nom auquel nous avons pensé était ‘Anti-Qassam’ mais une fois le projet achevé, j’ai pensé que ce nom était problématique. Nous avons aussi pensé à “Dôme d’or”, mais ça nous a semblé trop ostentatoire. Nous avons finalement opté pour ‘Dôme de fer’.

Un succès
Aujourd’hui, trois batteries de « Dôme de Fer » sont déployées dans le sud d’Israël et une 4ème batterie devrait être opérationnelle d’ici peu.

En raison du grand nombre de roquettes tiré sur les civils du sud d’Israël, « Dôme de fer » a fait les gros titres dans les médias. Pendant la récente escalade de violence au mois de mars, ses batteries ont intercepté avec succès 56 roquettes sur les 73 qui représentaient une menace concrète pour les civils israéliens.

Source: http://tsahal.fr/2012/09/05/le-dome-de-fer-recompense-pour-ses-exploits/

Elbit Systems, une sociétés israéliennes leader mondial dans le secteur de la défense, a annoncé cette semaine avoir obtenu un contrat avec un pays asiatique pour $85 millions. Le nom du pays n'a pas encore été révélé. Le contrat consiste a une mise à niveau d'avions Northrop F-5, avions de chasse de fabrication américaine, ainsi que la fourniture de systèmes électro-optiques et de communicatio...

David Illouz | Défense

L’armée américaine a signé un contrat de 12,7 millions de dollars avec la filiale américaine de l’entreprise israélienne de la défense Elbit, pour équiper ses pilotes d’hélicoptères d’attaques Apache de casques intégrés IHADSS-21. Les tests se dérouleront sur une période de deux ans au centre d’Elbit Systems of America à Fort Worth, au Texas. « Nous avons spécialement conçu les modifications...

Serge Dahan | Défense

Le parlement israélien avait donné récemment le feu vert définitif à une privatisation de la société publique Israel Military Industries (IMI), en manque de liquidités depuis des années. IMI a mis au point certains des matériels militaires les plus renommés du pays dont le Uzi. Question très actuelle : le Uzi va t-il devenir finalement non-israélien ? Pour ceux qui l'ignorent encore : le Uzi...

Eyal Ganim (Rehovot) | Défense

Leader mondial dans les systèmes de sécurité du territoire Israël organise une plateforme internationale à Tel-Aviv en novembre prochain destinée à vendre l’expertise de ses entreprises, dans un contexte marqué par le phénomène terroriste. Menaces terroristes jugées persistantes dans le monde, exposition grandissante des infrastructures critiques que sont les bâtiments publics et privés, po...

IsraelValley Desk | Défense

Le système d'interception de roquettes est conçu pour annihiler une menace dont la plupart des pays ne sont pas confrontés. Normalement, un nouveau système d'arme de pointe avec un taux de réussite prouvé de 90% sur le terrain, serait contacté en quelques minutes par l'ensemble des agences mondiales d'approvisionnement en matière de défense. Mais le Dôme de Fer israélien anti-roquette doit e...

Avner Myers | Défense

Israël a vendu pour 223 millions de dollars d’armes aux pays africains en 2013, à comparer aux 107 millions en 2012 et aux 127 millions en 2011. En 2009, au contraire, les ventes représentaient seulement 71 millions de dollars. Les ventes d’armes totales représentaient en 2013 6,5 milliards de dollars, un milliard de moins que l’année précédente. Les chiffres représentent pourtant une croiss...

i24News | Défense

Chaque fois qu'un activiste du BDS prend l'avion, il devrait réfléchir à deux fois. En effet, son avion possède des composants essentiels "Made In Israel". Lehavim technologies a été créée en 1969 à Nahariya en réaction à l’embargo imposé par la France à Israël après la guerre des Six Jours. L’embargo avait laissé les mirages français de l’aviation israélienne dépourvus d’hélices pour avions...

IsraelValley Desk | Défense

Depuis dix ans, l’entreprise de télécommunications allemande Deutsche Telekom s’est investie auprès de l’université israélienne Ben-Gourion. Elle a créé un laboratoire de R&D : 160 chercheurs et étudiants y planchent avec les consultants du groupe sur les solutions de sécurisation des données de demain. Faire de Beer-Shev'a la capitale mondiale de la cybersécurité – autrement dit, de la sécu...

Guillaume Mollaret | Défense

Israël: une startup met au point un système robotique de tirs par hélicoptère Le système est conçu pour protéger les hélicoptères dans les situations les plus vulnérables Une startup israélienne a mis au point un système d'arme robotique conçu pour protéger un hélicoptère lorsqu'il est dans les situations les plus vulnérables (vol en zone hostile pour une mission de recherche ou de sauvet...

i24News | Défense

Le consulat général d’Israël et la Chambre de commerce France-Israël de Marseille ont invité en septembre, des responsables publics et privés de la sécurité à venir découvrir les technologies israéliennes visant à sécuriser les villes. Un article publié dans Actualité Juive (Copyrights) : "C’est au cœur du Palais de la Bourse, sur le Vieux-Port à Marseille que s’est tenue cette journée de co...

Laëtitia Enriquez (AJ) | Défense

Le Centre Blavatnik de recherche interdisciplinaire de Cyber-études de l’Université de Tel-Aviv a été inauguré le 14 septembre en présence du Premier ministre, Benjamin Netanyahu, dans le cadre de la Conférence internationale sur la Cyber-sécurité qui s’est déroulée cette semaine à l'université. Le Premier ministre a insisté sur l’importance de ce centre à la fois pour la recherche dans ce doma...

IsraelValley Desk | Défense

L'agence Israélienne de renseignement lance un nouveau site Internet et parodie « Homeland » pour attirer les espions de demain.   Vous êtes "jeunes et ambitieux ? Laissez tomber les «journées rencontres» déprimantes organisées par Pôle emploi : Le MOSSAD est à la recherche de nouvelles recrues, et se lance dans une vaste opération de com / scouting 2.0 sur les réseaux sociaux, comme le révèl...

IsraelValley Desk | Défense

Les vendeurs d'armes vont s'affronter sans concessions. Les Français et Israéliens se retrouvent face à face pour obtenir un marché en Azerbaïdjan. Selon Intelligence On Line (Copyrights) : "Bataille navale franco-israélienne à Bakou. Selon nos informations, le chantier naval français DCNS cherche à s'implanter en Azerbaïdjan. Il compte y affronter Israel Shipyards, le constructeur de l'Eta...

IsraelValley Desk | Défense

L'amée a décidé d’autoriser les soldats qui suivent un traitement avec de la marijuana thérapeutique à continuer à prendre leur traitement pendant leur service actif, est-il révélé lundi. Selon The Times of Israel : "La Deuxième chaîne indique que l’armée n’a pas encore publié de précisions sur cette mesure, qui n’affectera que quelques centaines de soldats, laissant ainsi sans réponse les i...

Times of Israel | Défense

Le Mossad, le renseignement israélien, a lancé lundi un nouveau site internet pour recruter des espions, promouvant le travail de ses agents dans une vidéo digne d'un thriller hollywoodien. "L'objectif est de rendre l'organisation plus accessible à des recrues potentielles qui ne connaissent pas la variété des fonctions proposées", explique un communiqué du bureau du Premier ministre Benjami...

IsraelValley Desk | Défense