Sep 3

ISRAELVALLEY- COMPTEZ JUSQU'A TROIS... ET VOUS COMPRENDREZ COMMENT L'HYPNOSE FONCTIONNE! "'Expériences extracorporelles" par le Centre pour l'Etude de l'Hypnose au CHU Hadassah.

Authors picture

Isabelle Stroweis | Économie

Headline image

Au nouveau Centre pour l’Etude de l’Hypnose au CHU Hadassah Ein Kerem, des chercheurs tentent d’élucider l’influence de l’état hypnotique sur le cerveau humain.
Dans une de ces études, la Magnéto-encéphalographie (MEG), technique de mesure des champs magnétiques induits par l’activité électrique des neurones du cerveau, a été utilisée pour la première fois en vue de “décrypter le cerveau” sous hypnose.
Sous la direction des docteurs Eitan Abramowitz et Avi Goldstein, ce projet examine l’activité neurologique durant ce qu’il est convenu d’appeler les “expériences extracorporelles”.
“Les sujets choisis sont des étudiants ayant déjà fait preuve d’une grande capacité à être hypnotisés et entrer facilement en transe profonde. Leur activité cérébrale est comparée à celle de sujets de contrôle”, explique le Dr. Abramowitz, en précisant que la durée de l’hypnose est de trente minutes.

La comparaison des données a déjà permis d’identifier la partie du cerveau probablement influencée par l’hypnose – à savoir la région où le lobe temporal se connecte au lobe pariétal dans le cortex cérébral. Le Dr. Abramowitz note qu’il s’agit là “d’une zone sensible soumise à une activité électrique exceptionnelle chez des épileptiques qui développent des expériences pathologiques où ils ont l’impression de quitter leur corps.”
L’attention des chercheurs se porte également sur les expériences dites de “paralysie simulée” qui touchent certains organes durant la transe hypnotique. Dans le passé, la littérature médicale a qualifié d’"hystériques" ces phénomènes transitoires, sans explication physiologique.
“La paralysie se déclenche lorsque le cerveau est inattentif à une certaine partie du corps, ou lorsqu’il néglige intentionnellement et neutralise un région particulière”, dit le Dr. Abramowitz. “Une telle connaissance peut nous aider à mieux comprendre le fonctionnement de l’hypnose et lui donner la place qui lui revient dans les sciences et la médecine grâce à l’utilisation d’instruments de recherche scientifiques.”

Dans une étude récente de l’activité cérébrale sous hypnose à l’aide d’un appareil d’IRM fonctionnelle, des chercheurs Allemands de l’Université d’Hambourg ont remarqué une activité accrue dans le précunéus du lobe pariétal situé dans le cortex cérébral.
La Magnéto-encéphalographie, technique non-invasive employée en Israël uniquement à l’Université Bar-Ilan, permet de dresser une cartographie du cerveau, sans radiation, grâce à des senseurs mesurant les champs magnétiques dans le système nerveux du cerveau à des intervalles de temps inférieures à un millier de secondes.
Meir Wolf, doctorant des laboratoires de MEG et EEG à Bar-Ilan, explique que “l’examen des champs magnétiques présente un avantage sur l’usage d’équipements mesurant l’activité électrique. Les champs ne sont pas déformés par la forme du crâne ou autres substances biologiques.”
La Magnéto-encéphalographie est également utilisée à des fins diagnostiques telles la détection des foyers épileptiques dans le cerveau, avant la chirurgie.

Une autre étude menée au Centre pour l’Etude de l’Hypnose en coopération avec le Dr. Netta Levin, Directrice du Laboratoire de Neurologie, se concentre sur la manière dont les mécanismes physiologiques du cerveau sont affectés par les fluctuations de la mémoire induites par l’hypnose. Dans le cadre de cette recherche conduite à l’aide d’un appareil d’IRM, des sujets sains, pour la plupart docteurs et étudiants, sont examinés. On leur demande de se remémorer l’image effrayante d’une personne liée à un souvenir négatif.
“Chacun d’entre nous a connu dans le passé une expérience négative avec une personne nous ayant fait du mal, ou dégradé. Nous nous concentrons sur son visage afin d’examiner de plus près la zone du cerveau affectée par le souvenir visuel,” explique le Dr. Abramowitz. A l’étape suivante, les sujets sont scannés par IRM, puis hypnotisés pendant plusieurs minutes durant lesquelles le chercheur “efface” le souvenir du visage terrifiant. Un autre scanner est ensuite effectué pour examiner s’il s’est opéré un quelconque changement dans l’activité cérébrale en réponse à l’hypnose.
Les chercheurs mettent ici l’accent sur le lobe occipital, qui est connecté à la mémoire visuelle. Les tous premiers résultats mettent en évidence un accroissement du flot sanguin dans cette région lorsque le sujet tente de se remémorer l’image récemment “effacée”.
Les deux études ont été approuvées par le Comité Consultatif National du Ministère de la Santé, garant du respect de la Loi sur l’Hypnose de 1984.

Isabelle Stroweis

Source: Extraits de l'article de Dan Even paru dans le quotidien Haaretz le 27 Août 2012

Israël. Quelques heures dans les rues du pays suffisent pour constater que l'économie continue globalement d'aller de l'avant. Et pourtant certaines données viennent obscurcir ce constat à priori. La récession économique est-elle à nos portes ? Cette question mérite d'être posée. En effet depuis la reprise du conflit Israël/Hamas on constate une baisse des ventes de tous types de produits da...

Dan Rosh (Tel Aviv) | Économie

Les habitants de Tel Aviv jettent à peu près trois kilos d’ordures par jour tandis que les habitants d’Ashdod, qui gaspillent le moins dans le pays, en jettent la moitié de cette quantité. Le ministère de la Protection de l’environnement explique cette grande différence de quantité d’ordures, qui est de 3,1 kilos par personne et par jour à Tel Aviv et de 1,49 kilo à Ashdod, par le programm...

Times of Israel | Économie

Actionnaire majoritaire de la banque israélienne avec 20,3 % des actions détenues par Arison Holdings et 1,3 % par Salt of the Earth Ltd, la milliardaire a vendu 8.750.000 parts pour un montant total de 51 millions de dollars. Shari Arison avait déjà vendu des actions Hapoalim à plusieurs reprises, et ce dans le cadre d'une stratégie visant à augmenter le montant des investisseurs étrangers ...

Avner Myers | Économie

ANALYSE – Au bord de la faillite, l’Autorité palestinienne ne pourra pas remplacer le pouvoir du Hamas à Gaza sans l’aide des donateurs étrangers. La volonté avouée des dirigeants israéliens de remplacer le pouvoir du Hamas dans la bande de Gaza par l’Autorité palestinienne (AP) présidée par Mahmoud Abbas risque de se heurter à un problème économique majeur : l’AP est elle-même au bord de ...

Jacques Bendelac | Économie

La Chutzpah israélienne dans toute sa splendeur. Un entrepreneur au long cours et grand fan de Jerry Seinfeld n'a même pas pris la peine de décrire le produit (ou le service ?) pour lequel il levait des fonds. Itay Adam est un serial entrepreneur israélien. Selon le magazine Forbes, il a levé 2 millions de dollars auprès d'un groupe d'investisseurs à l'étranger en présentant cinq slides mai...

Avner Myers | Économie

Savez-vous que le "World Nutella Day" est fêté en Israël ? Nutella est une marque mondiale par excellence. Ses fans israéliens sont très nombreux. Mais le pays classé numéro 1 dans le monde est ... la France. Un article du Figaro nous apporte des informations précieuses. Le Figaro (Copyrights) : "Un demi-siècle. Nutella fête ses 50 ans. Le nom Nutella est né du croisement de «nut», noisette...

Michal Goldinger | Économie

L'ancien patron de Bright Food (Shangai) qui a acquis récemment Tnuva, Wang Zongnan, est accusé de corruption. Le deal entre Tnuva et Brightfood qui devait être finalisé dans deux jours a été finalement repoussé au 5 Octobre 2014. Le Haaretz signale que l'affaire de corruption qui touche l'ex-patron de Bright Food n'a rien à voir avec le deal de Tnuva. ISRAELVALLEY DANS NOS ARCHIVES. Quelle...

Dan Rosh (Tel Aviv) et Yann Cohen (Paris) | Économie

Au cours des dix dernières années, Israël est devenu l'un des centres mondiaux de l'innovation, en particulier dans la sécurité de l'information, des semi-conducteurs, et des produits pharmaceutiques. Aujourd'hui, les domaines couverts par les Start-Ups en Israël sont beaucoup plus diversifiés, allant de l'internet des consommateurs au CleanTech. Une de ces industries émergentes est la Techn...

James Lewin | Économie

En recherchant la diversité parmi ses cadres supérieurs, Apple a nommé, Johny Srouji, arabe israélien originaire de Haïfa, parmi ses 15 dirigeants les plus importants. Cette nomination fait de ce diplômé du Technion, l'Israélien le plus puissant de la Silicon Valley En fin de semaine dernière, Apple a dévoilé les noms des cinq nouveaux vice-présidents de son équipe de direction. Ces nominati...

Avner Myers | Économie

Après la guerre Israël/Gaza, les autorités israéliennes sont sur les nerfs. Très fortes inquiétudes des israéliens qui craignent un phénomène de contagion du boycott en Grande Bretagne et dans le monde. BOYCOTT ? Un des magasins de la Chaîne Sainsbury (la Qatar Investment Authority détient 25,999% de la société) avait décidé récemment de retirer des rayons des produits cashers "Made In Isra...

Ilan Friedman (Tel Aviv) | Économie

La Bourse de Tel Aviv a perdu depuis 2007 des clients prestigieux. Le nombre de firmes listées était de 654 en 2007. En 2014, le nombre est tombé à 475. Le volume des transactions journalières a aussi chuté. Des plans d'action ont été montés pour redonner vie à la Bourse. L'objectif déclaré du patron de la bourse, Yossi Beinart, est de repasser à 575 firmes dans les cinq ans. L'idée est d'attir...

Ilan Friedman (Tel Aviv) | Économie

La municipalité de Tel-Aviv avait demandé au tribunal d'ordonner la fermeture de 21 magasins d'alimentation qui étaient restés ouverts ce samedi – et ce en violation des règlements municipaux. Les établissements visés font notamment partie de chaines telles que AM: PM, Tiv Ta'am, Super Yuda, Drugstore Food ou Dor Alon. Ces enseignes resteront ouvertes à Tel-Aviv au moins ce week-end, après q...

Avner Myers | Économie

En raison d'une extension de ses activités en Asie, par l'ouverture d'un bureau à Shanghai, la plus grande banque d'Israël connait un résultat net trimestriel supérieur aux dernières prévisions. La banque Hapoalim a annoncé jeudi un bénéfice au deuxième trimestre de 783 millions de shekels (225 millions de dollars), en hausse de 19,5% par rapport à l'année...

Avner Myers | Économie

La décision de stopper la vente de produits israéliens venant de certaines régions telle que Jérusalem-Est, Golan et Cisjordanie, est purement symbolique. Elle va satisfaire des lobbys anti-sionistes, souvent antisémites. Il s'agit d'une de ses décisions incohérentes et totalement inadaptées qui font mal à l'image de l'Europe. Selon l'AFP (Copyrights) : "Israël va cesser d'exporter vers l'U...

Eyal Friedmann | Économie

La municipalité de Haïfa a émis l'objectif de mettre en place un marché boursier qui serait en concurrence avec celui de Tel Aviv. Selon le site internet spécialisé Globes, les cotations financières seraient concentrées sur les valeurs technologiques. Des contacts en ce sens ont déjà été pris par la mairie. Le maire de la plus grande ville du nord d'Israël, Yonah Yahav, s'emploie depuis...

Avner Myers (Haïfa) | Économie