Sep 2

ISRAELVALLEY – LIVRE: "ISRAËL-PALESTINE: DEMAIN, DEUX ÉTATS PARTENAIRES?". Jacques Bendelac présentera son nouveau livre lundi 3 septembre à la librairie Vice-Versa à Jérusalem.

Authors picture

IsraelValley Desk | Culture

Headline image

Jacques Bendelac présentera son dernier livre à la librairie Vice-Versa à Jérusalem, ce lundi 3 septembre 2012 à 19 heures. L’essai de Jacques Bendelac qui vient de paraître aux éditions Armand Colin (“Israël-Palestine: demain, deux Etats partenaires?”) est un livre-choc qui ne pourra laisser le lecteur indifférent. Spécialiste de l’économie israélienne et des relations israélo-palestiniennes, Jacques Bendelac prend à contre-pied toutes les idées reçues sur l’indépendance d’un Etat palestinien: en démontrant la viabilité économique d’un Etat palestinien aux côtés de l’Etat juif, il remet en cause les réserves fréquemment émises quant aux capacités des Palestiniens à créer un Etat appelé à devenir un partenaire privilégié d’Israël.

Librairie Vice-Versa: 1, rue Ben-Shatah, Jérusalem

ISRAELVALLEY (12 juin 2012)

Dans son nouvel ouvrage, Jacques Bendelac n’hésite donc pas à aborder un sujet polémique et qui soulève les passions: la création d’un Etat palestinien à coté de l’Etat juif. En Israël aussi, l’idée de deux Etats indépendants a fait son chemin depuis les accords d’Oslo. Lancé par la gauche sioniste israélienne, le slogan « deux Etats pour deux peuples », a été repris récemment par la droite nationaliste: dans son discours prononcé en 2009 à l’université Bar-Ilan, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou s’est dit disposé « à parvenir à une solution prévoyant l’existence d’un État palestinien démilitarisé aux côtés de l’État juif ».

L’économiste et sociologue prend le recul nécessaire pour présenter au lecteur les arguments qui alimentent le débat pour et contre la création d’un Etat palestinien. Par exemple, il balaye d’un revers de manche la réserve, souvent évoquée, quant à la petite taille d’un Etat palestinien: plusieurs pays de l’Union européenne ont une superficie plus petite que la Cisjordanie (comme le Luxembourg) ou que la bande de Gaza (comme Malte), sans que leur viabilité économique ne soit sujette à caution. D’autres pays de petite taille, comme Singapour et Hong Kong, disposent d’un revenu par habitant parmi les plus élevés au monde. La taille n’est donc pas un critère de réussite économique; J. Bendelac rappelle que c’est le modèle économique adopté qui est déterminant dans le développement et la modernisation d’un pays, et ce sera aussi le cas pour le futur Etat de Palestine.

Côté israélien aussi, la paix devient un facteur indispensable à la poursuite du développement économique du pays: une situation de paix est nécessaire pour attirer davantage de touristes, pour convaincre les investisseurs d’y placer leurs fonds et pour ouvrir de nouveaux débouchés aux produits israéliens. Moins de dépenses militaires permettront aux gouvernements israéliens de consacrer davantage de budgets à la réduction des inégalités criantes, à l’amélioration du niveau de l’éducation et à lutte contre la pauvreté. C’est là que se situe la thèse forte du livre de J. Bendelac: Israël a besoin d’un Etat palestinien au moins autant que la Palestine a besoin de l’Etat d’Israël.

Après 260 pages d’analyses, appuyées de faits et de chiffres inédits, la conclusion du livre de Jacques Bendelac est sans équivoque: « la solution de deux Etats permettra aux deux Peuples de vivre sur des bases politiques, économiques et humaines viables: Israël a le droit de vivre en paix et en sécurité derrière des frontières sûres et reconnues par la communauté internationale alors que les Palestiniens ont le droit de créer leur propre État souverain, indépendant et viable. L’économie israélienne n’a rien à craindre d’une économie palestinienne indépendante à ses côtés. Les deux économies sont à un degré de développement si différent qu’elles ne seront pas concurrentes, au contraire; leur complémentarité permettra à chacune de profiter des avantages comparatifs de l’autre ». A lire d’urgence.

La présentation de l’éditeur (quatrième page de couverture):

Depuis la création de l’État d’Israël, l’indépendance d’un État palestinien est à l’ordre du jour de la communauté internationale. La coexistence de deux États séparés serait une solution qui conviendrait aux deux peuples : Israël a besoin d’un État palestinien au moins autant que la Palestine à besoin de l’État d’Israël. Aujourd’hui, l’indépendance palestinienne s’avère indispensable à la poursuite du développement de l’État juif : le fardeau de l’occupation nuit à l’économie israélienne et l’état de guerre permanent isole le pays sur la scène diplomatique. En revanche, il reste à définir les conditions selon lesquelles un État de Palestine, sans continuité territoriale et essoufflé par plusieurs décennies d’occupation, sera économiquement viable et politiquement gouvernable.
En analysant des données puisées sur les lieux mêmes du conflit, l’auteur envisage les scénarios qui permettraient aux deux peuples de se séparer tout en restant des partenaires économiques et politiques privilégiés.

Jacques Bendelac, Israël-Palestine : demain, deux Etats partenaires ?, Armand Colin, (Collection “Eléments de réponse”), 260 pages.

En moyenne, une vache Israélienne produit en moyenne quelque 11.970 litres de lait par an. Un rapport récent montre également que la consommation de produits laitiers dans le pays a augmenté de 3,5% en 2016. Un Israélien consommé en moyenne 178 litres de lait par an sous forme de boissons lactées, de yaourts, de fromage et de poudings. En 2016, il y avait en Israël quelques 774 ferm...

David Illouz | Culture

Les touristes ne le savent pas. Les clients qui commandent leur café en ajoutant les mots magiques „s’il vous plaît“ et „merci“ bénéficient d’une remise de 25 pour cent sur le prix de leur gobelet à emporter, ne le payant que 6 shekels au lieu de 8. Ronen Nimni, le président de la chaîne, a expliqué que cette action avait pour but d’inciter les clients à plus de polite...

IsraelValley Desk | Culture

Après les succès des deux précédentes éditions, l’Institut français d’Israël et le Goethe Institut proposent cette année encore une Nuit de la Philosophie à Tel Aviv, en partenariat, avec l’Institut polonais, l’Institut Van Leer, l’Institut Cohn et l’Université de Bar-Ilan. L’événement, coordonné par le philosophe Raphael Zagury-Orly, qui en assure le commissariat, Ti...

IsraelValley Desk | Culture

EXCLUSIF ISRAELVALLEY. L'annonce a été faite très récemment lors du diner de Gala du Technion France organisé par Muriel Touaty à Haïfa. Israël devrait rejoindre Eurimages qui est le Fonds du Conseil de l'Europe pour l'aide à la coproduction, à la distribution et à l'exploitation d'œuvres cinématographiques européennes. Créé en 1988 sur la base d'un accord partiel, il réunit à...

Dan Rosh (Tel Aviv) | Culture

Meïr Dizengoff, né le 25 février 1861 à Akimovici en Bessarabie et décédé le 23 septembre 1936, est l'un des pionniers du mouvement des "Amants de Sion". Homme d'affaires reconnu, il fonde de nombreuses institutions financières publiques et devient le premier maire de Tel Aviv. Avant de se tourner vers le sionisme, il a adhéré à des mouvements révolutionnaires russes. C'est ...

Jonathan Hess (Tel Aviv) | Culture

Des milliers de personnes se sont rendues à Meron pour la fête de Lag baomer. Ils ont dormi dans d'immenses dortoirs. Matelas au sol! Meron est un moshav situé en Haute Galilée, dans le nord d'Israël. Il est particulièrement connu pour abriter les tombes de Rabbi Shimon bar Yohaï et de son fils, Rabbi Eléazar bar Rabbi Shimon, lieu d'un pèlerinage important à Lag Ba'omer. À ce...

Eyal Aviv | Culture

Le Concours Eurovision de la chanson 2017 était la 62e édition du Concours et avait lieu à Kiev, en Ukraine. Cette édition est remportée par la chanson Amar pelos dois, interprétée par le chanteur portugais Salvador Sobral avec 758 points. C'est la première victoire portugaise au Concours, qui met fin à une attente de 53 ans, la première participation du pays remontant à 1964. C'...

Dan Rosh (Tel Aviv) | Culture

Plus de 500 000 personnes vont se déplacer en direction de Meron ce dimanche. Résultats qui fait polémique (chez les non religieux) : tous les bus du pays ont été réservés pour cette fête. Aucun bus n'est disponible pour le transport scolaire. (DR) En Israël, des milliers de juifs croyants se rendent tous les ans sur la tombe de Rabbi Shimon Bar Yohaï à Méron, pour y célébrer s...

Jacques Bendelac | Culture

Lag Ba'omer est une fête juive d’institution rabbinique. La fête est mentionnée pour la première fois dans la littérature rabbinique médiévale qui la rattache à Rabbi Akiva. Une tradition l’associe fortement à Rabbi Shimon bar Yohaï, légendaire auteur du Zohar, tandis que le sionisme y célèbre la vaillance de Shimon bar Kokhba. Elle a lieu le 18 iyar (généralement en mai d...

Ilan Kotel (Tel Aviv) | Culture

Imri Ziv a réussit sa qualification pour la finale du fameux télé-crochet qui se tient cette année à Kiev. Un groupe affilié au mouvement de boycott anti-israélien BDS (Boycott, Desinvestissment, Sanctions) avait appelé cette semaine à ne donner aucun point à Imri Ziv, le représentant d'Israël à l'Eurovision, qui devait se qualifier hier soir pour la finale du fameux télé-cr...

Ilan Kotel (Tel Aviv) | Culture

Il existe une grande diversité d'oiseaux en Israël, cette vie animale est due à la proximité des trois continents, l'Afrique, l'Asie et l'Europe. C'est grâce à cette proximité que nous pouvons observer des oiseaux rares. De plus, les terres agricoles, les vergers, les vignes, les forêts de pins et de chênes et les oasis sont autant d'habitats pour les oiseaux. Il a été répertorié 5...

Ilan Kotel (Tel Aviv) | Culture

En 2010, Tel-Aviv comptait 850 établissements cacher; il y en a plus de 1 000 aujourd'hui. Si ce n'est pas encore une lame de fond, c'est en tout cas le signe d'une évolution dans la ville censée être le bastion de la laïcité israélienne. Plus que l'ouverture de nouveaux restaurants, c'est d'abord le passage à la cacherout des chefs les plus célèbres qui attire l'attention. Me...

Pascale Zonszain (AJ) | Culture

IsraelValley (Rishon). C'est finalisé et les autorisations administratives signées : "Bezalel Academy of Arts and Design" aura un nouveau site de 45,000 mètres carrés (aussi large que le Tel Aviv Museum). Plus de $100 millions vont être investis pour ce magnifique building qui sera construit à Jérusalem. L'École Bezalel a été fondée en 1906 par Boris Schatz. Theodor Herzl et les p...

Eyal Aviv (Kikar hamedina) | Culture

Les chinois en Israël forment plusieurs groupes distincts. Les travailleurs temporaires en bâtiment s'imposent au niveau effectif. Il y a aussi quelques petits groupes de juifs venant de Chine suite à une aliyah, et des étudiants étrangers venus étudier dans les universités israéliennes. Sara Imas fut la première immigrante juive venue de Chine. Son père était juif allemand et sa ...

Eyal Aviv (Kikar hamedina) | Culture

SPECIAL ISRAELVALLEY. Il existe des concepts de franchise de restaurants, magasins, qui marchent partout ailleurs... sauf en Israël. IsraelValley a beau sillonner la Startup Nation, nous n'avons toujours pas trouvé d'Anticafe. Au fait, de quoi s'agit-il? Selon (1) : "A quelques pas de la place République, au cœur de Paris, un Anticafé. Le nom, original, sied tout à fait à ce nouveau c...

Dan Rosch (Tel Aviv) | Culture