Sep 2

ISRAELVALLEY – LIVRE: "ISRAËL-PALESTINE: DEMAIN, DEUX ÉTATS PARTENAIRES?". Jacques Bendelac présentera son nouveau livre lundi 3 septembre à la librairie Vice-Versa à Jérusalem.

Authors picture

IsraelValley Desk | Culture

Headline image

Jacques Bendelac présentera son dernier livre à la librairie Vice-Versa à Jérusalem, ce lundi 3 septembre 2012 à 19 heures. L’essai de Jacques Bendelac qui vient de paraître aux éditions Armand Colin (“Israël-Palestine: demain, deux Etats partenaires?”) est un livre-choc qui ne pourra laisser le lecteur indifférent. Spécialiste de l’économie israélienne et des relations israélo-palestiniennes, Jacques Bendelac prend à contre-pied toutes les idées reçues sur l’indépendance d’un Etat palestinien: en démontrant la viabilité économique d’un Etat palestinien aux côtés de l’Etat juif, il remet en cause les réserves fréquemment émises quant aux capacités des Palestiniens à créer un Etat appelé à devenir un partenaire privilégié d’Israël.

Librairie Vice-Versa: 1, rue Ben-Shatah, Jérusalem

ISRAELVALLEY (12 juin 2012)

Dans son nouvel ouvrage, Jacques Bendelac n’hésite donc pas à aborder un sujet polémique et qui soulève les passions: la création d’un Etat palestinien à coté de l’Etat juif. En Israël aussi, l’idée de deux Etats indépendants a fait son chemin depuis les accords d’Oslo. Lancé par la gauche sioniste israélienne, le slogan « deux Etats pour deux peuples », a été repris récemment par la droite nationaliste: dans son discours prononcé en 2009 à l’université Bar-Ilan, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou s’est dit disposé « à parvenir à une solution prévoyant l’existence d’un État palestinien démilitarisé aux côtés de l’État juif ».

L’économiste et sociologue prend le recul nécessaire pour présenter au lecteur les arguments qui alimentent le débat pour et contre la création d’un Etat palestinien. Par exemple, il balaye d’un revers de manche la réserve, souvent évoquée, quant à la petite taille d’un Etat palestinien: plusieurs pays de l’Union européenne ont une superficie plus petite que la Cisjordanie (comme le Luxembourg) ou que la bande de Gaza (comme Malte), sans que leur viabilité économique ne soit sujette à caution. D’autres pays de petite taille, comme Singapour et Hong Kong, disposent d’un revenu par habitant parmi les plus élevés au monde. La taille n’est donc pas un critère de réussite économique; J. Bendelac rappelle que c’est le modèle économique adopté qui est déterminant dans le développement et la modernisation d’un pays, et ce sera aussi le cas pour le futur Etat de Palestine.

Côté israélien aussi, la paix devient un facteur indispensable à la poursuite du développement économique du pays: une situation de paix est nécessaire pour attirer davantage de touristes, pour convaincre les investisseurs d’y placer leurs fonds et pour ouvrir de nouveaux débouchés aux produits israéliens. Moins de dépenses militaires permettront aux gouvernements israéliens de consacrer davantage de budgets à la réduction des inégalités criantes, à l’amélioration du niveau de l’éducation et à lutte contre la pauvreté. C’est là que se situe la thèse forte du livre de J. Bendelac: Israël a besoin d’un Etat palestinien au moins autant que la Palestine a besoin de l’Etat d’Israël.

Après 260 pages d’analyses, appuyées de faits et de chiffres inédits, la conclusion du livre de Jacques Bendelac est sans équivoque: « la solution de deux Etats permettra aux deux Peuples de vivre sur des bases politiques, économiques et humaines viables: Israël a le droit de vivre en paix et en sécurité derrière des frontières sûres et reconnues par la communauté internationale alors que les Palestiniens ont le droit de créer leur propre État souverain, indépendant et viable. L’économie israélienne n’a rien à craindre d’une économie palestinienne indépendante à ses côtés. Les deux économies sont à un degré de développement si différent qu’elles ne seront pas concurrentes, au contraire; leur complémentarité permettra à chacune de profiter des avantages comparatifs de l’autre ». A lire d’urgence.

La présentation de l’éditeur (quatrième page de couverture):

Depuis la création de l’État d’Israël, l’indépendance d’un État palestinien est à l’ordre du jour de la communauté internationale. La coexistence de deux États séparés serait une solution qui conviendrait aux deux peuples : Israël a besoin d’un État palestinien au moins autant que la Palestine à besoin de l’État d’Israël. Aujourd’hui, l’indépendance palestinienne s’avère indispensable à la poursuite du développement de l’État juif : le fardeau de l’occupation nuit à l’économie israélienne et l’état de guerre permanent isole le pays sur la scène diplomatique. En revanche, il reste à définir les conditions selon lesquelles un État de Palestine, sans continuité territoriale et essoufflé par plusieurs décennies d’occupation, sera économiquement viable et politiquement gouvernable.
En analysant des données puisées sur les lieux mêmes du conflit, l’auteur envisage les scénarios qui permettraient aux deux peuples de se séparer tout en restant des partenaires économiques et politiques privilégiés.

Jacques Bendelac, Israël-Palestine : demain, deux Etats partenaires ?, Armand Colin, (Collection “Eléments de réponse”), 260 pages.

L’orchestre de Chambre de Paris poursuit son programme de solidarité internationale au Moyen-orient avec un nouveau dispositif d’actions éducatives en Israël, en partenariat avec les Amis Français de l’Université de Tel-Aviv et avec le soutien de la ville de Paris et de l’Institut Français. A l’initiative de plusieurs de ses musiciens, l’Orchestre de chambre de Paris est porteur depuis 2007...

IsraelValley Desk | Culture

La France compte pas moins de 700 terrains de golf harmonieusement répartis sur le territoire contrairement à Israël où ce sport est peu répandu. Faut-il ramener son sac au moment de venir y vivre en permanence ou lors d'un séjour touristique? Il faut pour répondre à cela, revenir à la particularité du Golf. Qu'est ce qui le différencie des autres sports ? L'ÉTIQUETTE ET LE HANDICAP L'étiq...

Ouri Blum (Tel Aviv) | Culture

Le magazine de mode américain a sélectionné les endroits branchés de Tel-Aviv. Bar Zou Bisou Inspiré par la série Mad Men, ce piano bar et restaurant invite à l’immersion dans le New York des années 60, dans une atmosphère feutrée et chaude. Pour les amateurs de jazz, les performances live du saxophoniste et du pianist...

a | Culture

L’Ambassade de France et l’Institut français d’Israël, le théâtre Cameri de Tel Aviv ont le plaisir de vous annoncer : Livres en scène 4, une mise en voix de la littérature française et israélienne. Avec la présence exceptionnelle de l’acteur français. Lionel Abelanski. Les 18 et 19 novembre au Théâtre Cameri de Tel Aviv Plébiscité par un millier de spectateurs, loué par l’ensemble des m...

IsraelValley Desk | Culture

Bien que petite par sa taille, l'industrie locale du cinéma peut revendiquer une année record, portée par un grand nombre de comédies à succès. Pour en citer un: ZERO MOTIVATION Talya Lavie met en scène deux soldates avec des problèmes émotionnels et une commandante face à des problèmes de management. Elle pourrait avec ce film marquer un tournant dans l'histoire du cinéma israélien. ...

Avner Myers | Culture

Evènement de renommée mondiale pour les amateurs de piano dans le monde, le festival du piano se tiendra pour la 16ème année consécutive au musée d’art de Tel Aviv (67 rue Shaul Hameleh, Tel-Aviv Jaffa) et au Suzanne Dellal Center (6 rue Yeheli, Tel-Aviv Jaffa). Ce festival réunit des amateurs de piano des quatre coins du monde. Plus de 180 pianistes se produiront dans plus de 40 concerts, r...

Anael Dahan | Culture

Une Israélienne remporte le prix littéraire français Femina. Zeruya Shalev s'est dite «ravie d'être la première Israélienne à recevoir ce prix». Le Femina, l'un des principaux prix littéraires français, a récompensé lundi l'Israélienne Zeruya Shalev pour une oeuvre sur l'amour et la famille, ainsi que l'Haïtienne Yanick Lahens pour un roman sur son pays, traversé par les cataclysmes et l'opport...

IsraelValley Desk | Culture

Une Start-Up arabe de Nazareth, lancera en décembre Fostuq, le premier réseau social conçu par des arabes pour des arabes. Le monde arabe est constitué de 370 millions de citoyens, parmi lesquels 150 millions ont accès à internet. Si le chiffre paraît faible, il est cependant en perpétuelle augmentation. La croissance des internautes arabes a été enregistrée à + 2500% entre 2010-2012, tandis...

Shani Benoualid | Culture

4 artistes Israéliens contemporains majeurs, si proches par leurs talents, si différents dans leurs origines et dans leur art, exposent ensemble dans le studio du photographe Yehuda Altmann a Tel Aviv . Jack JANO ZENOU, peintre et sculpteur, est né en 1950 à Fes , au Maroc, Il arrive en Israël à Shlomi, à l'age de 6 ans. Jano est l'un des artistes les plus fascinant sur la scène israélienn...

Shalom Marciano | Culture

TV5MONDE, l’Ambassade de France en Israël et l’Institut français de Haïfa organisent dans le cadre du festival une « Journée 100% Francophone », le 16 octobre 2014. Au cœur de cette journée, la projection du film Atlit de Shirel Amitay avec la présence exceptionnelle de la productrice Sandrine Brauer et des actrices Géraldine Nakache (sous réserve) et Yael Abecassis. La projection se dérou...

IsraelValley Desk | Culture

« Rencontre avec un auteur », à l’initiative de l’Institut français d’Israël, propose une quarantaine de rencontres chaque année, mettant en lumière la diversité et la richesse des publications de langue française, romanciers, poètes, dramaturges ou essayistes. L’Institut français d’Israël s’offre une rentrée littéraire sous le signe de l’hébreu : 8 rencontres avec des écrivains israéliens de r...

IsraelValley Desk | Culture

L'humour juif peut remonter ses origines à la Torah, aux Talmuds et au Midrash, avant de se diversifier selon les époques, les conditions socio-politiques, et les lieux dans lesquels se retrouvent les diverses communautés juives. Actuellement, l'« humour juif » fait généralement référence à une forme plus récente, dont le centre était situé en Europe de l'Est, et s'est particulièrement dével...

IsraelValley Desk | Culture

HUMOUR. Le jour de Kippour est dit aussi le jour du Grand Pardon. Soit le jour où les juifs sollicitent le pardon de Dieu pour les fautes commises à son encontre. Ce qui a inspiré à Gaï Mored, du quotidien Yediot Aharonot, la caricature suivante : la rue d’une agglomération israélienne. Binyamin Netanyahou et Avigdor Lieberman, sur le trottoir, kippa sur la tête, étui à prière sous le bras...

M.B.A. | Culture

Membre d’un réseau présent dans le monde entier, l’institut français de Jérusalem (IFJ) Romain Gary encourage les échanges interculturels et la diffusion de la langue et de la culture françaises à travers ses différentes activités. Situé en plein cœur de Jérusalem sur l’esplanade de la Municipalité, l’IFJ Romain Gary est un espace culturel qui vous propose : - Des cours de français certif...

LG | Culture

Christian Petron, directeur de la photographie du « Grand Bleu » et « Atlantis » de Luc Besson et a qui dirigé les campagnes d’exploration sur l’épave du Titanic de Discovery Channel a peut-être établi un nouveau record du monde lors de la Compétition internationale de photographies sous-marines de la Mer Rouge à Eilat. Il s’agit du nombre de nombre de téléspectateurs YouTube en live d’une vid...

IsraelValley Desk | Culture