Sep 2

ISRAELVALLEY CINEMA. LE CONSEIL DU WEK-END : "LE SEXE DES LARMES". Voir des films qui vous arrachent des larmes est une bonne chose.

Authors picture

Charlotte Pudlowski | Culture

Headline image

Un article qui mérite d’être largement traduit en hébreu car les israéliens, plus que jamais, ont besoin de déstresser. Selon Slate (Copyrights) : "«On se sent manifestement mieux après avoir vu un film triste», explique à Slate.fr Silvia Knobloch-Westerwick, professeur à l’Ohio State University, aux Etats-Unis. Cette enseignante, qui travaille sur les médias de masse et la consommation culturelle, a mené des travaux aboutissant à une conclusion simple: voir des films qui vous arrachent des larmes est une bonne chose.

Pour cela, elle a choisi 361 étudiants, auxquels elle a montré le film Atonement (Reviens-moi en VF) en version abrégée. Avant et après le film, plusieurs questions leur ont été posées pour évaluer leur degré de contentement, de joie: «On leur posait des questions sur leur vie, comment ils se sentaient.» A l’issue de la projection, les participants devaient aussi écrire des textes libres, une manière de comprendre ce qui occupait leur esprit après avoir vu un film pareil, évoquant la séparation et la mort de deux amants.

Conclusion indéniable, selon Silvia Knobloch-Westerwick:
«Les gens se sentent mieux en sortant du film.»

Le psychanalyste Raymond Cahn, auteur notamment de Adolescence et folie: les déliaisons dangereuses et L’adolescent dans la psychanalyse: l’aventure de la subjectivation, explique que les films tristes ou angoissants (et Titanic, avec son histoire d’amour tragique, ses morts, et son naufrage monumental, en est un) ont un effet «jouissif».

«Dans un film comme Titanic, vous êtes transporté au-delà de vous-même: cela fait voler le ronron habituel et fait entrer dans un univers très dangereux et imprévisible. Quand on assiste à une catastrophe, on est spectateur et on s’identifie au héros. On est donc à la fois pris dans la même angoisse, la même tonalité d’humeur, avec cette particularité qu’on est l’autre et on ne l’est pas. On gagne l’excitation, mais sans rien risquer, à l’abri.»

Raymond Cahn rappelle que ce n’est pas pour rien si les enfants sont si friands des histoires qui font peur. La Barbe bleue par exemple? Le Petit Chaperon rouge avec ce loup aux grandes dents, qui dévore l’enfant?

«Ça les fait trembler et simultanément pouvoir se serrer dans les bras de leur mère: avoir gratuitement une telle peur est véritablement jouissif.»
Sadisme?Il ne s’agit pas, en revanche, face aux films tristes, d’une forme de crauté qui consisterait à comparer sa vie au personnage, et à tirer une jouissance de cette comparaison. Une comparaison qui ferait dire: «Oh! Jack (DiCaprio, souvenez-vous) est en train de mourir congelé sur un débris de bateau pendant que je mange ma glace, ma vie est vachement mieux que la sienne»…

«D’après nos travaux, cette comparaison n’a pas d’effet sur la joie des participants», insiste Silvia Knobloch-Westerwick. «Eventuellement, un participant peut apprécier le film davantage s’il y a cet élément de comparaison, sociale par exemple, mais il n’en éprouve pas plus de bonheur.»

Ce «bonheur» évoqué provient davantage d’un retour sur soi-même. En voyant un film triste, le spectateur est amené à réfléchir et à penser aux relations heureuses qui l’entourent:

«Quand on rit, en regardant une comédie par exemple, on n’est pas poussé à réfléchir, tout va bien. La tristesse que suscitent les films comme Titanic permet de cogiter, et de penser aux gens que l’on aime, ce qui procure un sentiment de bonheur.»

Pendant qu’ils regardaient le film, à intervalles réguliers, les spectateurs participant à l’étude devaient aussi répondre à des questions, pour évaluer le degré de tristesse qu’ils ressentaient:

«Les gens éprouvant les accès de tristesse les plus importants étaient le plus souvent ceux qui, ensuite, dans le texte libre, écrivaient à propos des gens qu’ils aiment, qui leur sont proches.»

La tristesse, et son pendant lacrymal, remplit aussi une fonction cathartique. «Lorsque l’on pleure, comme lorsque l’on s’exprime par le rire, les hurlements, le sport, il y a une réaction interne: toutes les hormones liées au stress, comme le cortisol ou l’adrénaline, chutent, car on se vide d’un trop-plein d’émotions», précise Patrick Lemoine, psychiatre auteur de nombreux livres dont Le Sexe des larmes: Pourquoi les femmes pleurent-elles plus et mieux que les hommes?:

«Nous sommes dans une société qui prône le bonheur permanent, tout le monde doit être beau, jeune et souriant. Cela fait du bien quand on regarde un film triste de pouvoir s’identifier à un personnage et de pleurer à l’unisson avec la tonalité du film.»

Voire à l’unisson avec une salle entière de cinéma. Qui pleurera sur le sort des amants. Ou qui pleurera sur le fait d’avoir 3h20 à passer devant un film qu’elle a déjà vu et dont elle connaît la fin. Mais qui pleurera.

Charlotte Pudlowski

Invité par le centre culturel français de Tel-Aviv pour la promotion de son film sorti en 2014 en France Supercondriaque et prévu sur la toile le 25 décembre en Israël, j’ai rencontré un Dany Boon en pleine forme. Pourquoi avez-vous fait ce film sur l’hypocondrie Dany Boon ? Dany Boon : je me suis inspiré de ma propre hypocondrie pour mon quatrième long-métrage en tant que scénariste et r...

Maryline Medioni (Le Monde Juif .info) | Culture

L’orchestre de Chambre de Paris poursuit son programme de solidarité internationale au Moyen-orient avec un nouveau dispositif d’actions éducatives en Israël, en partenariat avec les Amis Français de l’Université de Tel-Aviv et avec le soutien de la ville de Paris et de l’Institut Français. A l’initiative de plusieurs de ses musiciens, l’Orchestre de chambre de Paris est porteur depuis 2007...

IsraelValley Desk | Culture

La France compte pas moins de 700 terrains de golf harmonieusement répartis sur le territoire contrairement à Israël où ce sport est peu répandu. Faut-il ramener son sac au moment de venir y vivre en permanence ou lors d'un séjour touristique? Il faut pour répondre à cela, revenir à la particularité du Golf. Qu'est ce qui le différencie des autres sports ? L'ÉTIQUETTE ET LE HANDICAP L'étiq...

Ouri Blum (Tel Aviv) | Culture

Le magazine de mode américain a sélectionné les endroits branchés de Tel-Aviv. Bar Zou Bisou Inspiré par la série Mad Men, ce piano bar et restaurant invite à l’immersion dans le New York des années 60, dans une atmosphère feutrée et chaude. Pour les amateurs de jazz, les performances live du saxophoniste et du pianist...

a | Culture

L’Ambassade de France et l’Institut français d’Israël, le théâtre Cameri de Tel Aviv ont le plaisir de vous annoncer : Livres en scène 4, une mise en voix de la littérature française et israélienne. Avec la présence exceptionnelle de l’acteur français. Lionel Abelanski. Les 18 et 19 novembre au Théâtre Cameri de Tel Aviv Plébiscité par un millier de spectateurs, loué par l’ensemble des m...

IsraelValley Desk | Culture

Bien que petite par sa taille, l'industrie locale du cinéma peut revendiquer une année record, portée par un grand nombre de comédies à succès. Pour en citer un: ZERO MOTIVATION Talya Lavie met en scène deux soldates avec des problèmes émotionnels et une commandante face à des problèmes de management. Elle pourrait avec ce film marquer un tournant dans l'histoire du cinéma israélien. ...

Avner Myers | Culture

Evènement de renommée mondiale pour les amateurs de piano dans le monde, le festival du piano se tiendra pour la 16ème année consécutive au musée d’art de Tel Aviv (67 rue Shaul Hameleh, Tel-Aviv Jaffa) et au Suzanne Dellal Center (6 rue Yeheli, Tel-Aviv Jaffa). Ce festival réunit des amateurs de piano des quatre coins du monde. Plus de 180 pianistes se produiront dans plus de 40 concerts, r...

Anael Dahan | Culture

Une Israélienne remporte le prix littéraire français Femina. Zeruya Shalev s'est dite «ravie d'être la première Israélienne à recevoir ce prix». Le Femina, l'un des principaux prix littéraires français, a récompensé lundi l'Israélienne Zeruya Shalev pour une oeuvre sur l'amour et la famille, ainsi que l'Haïtienne Yanick Lahens pour un roman sur son pays, traversé par les cataclysmes et l'opport...

IsraelValley Desk | Culture

Une Start-Up arabe de Nazareth, lancera en décembre Fostuq, le premier réseau social conçu par des arabes pour des arabes. Le monde arabe est constitué de 370 millions de citoyens, parmi lesquels 150 millions ont accès à internet. Si le chiffre paraît faible, il est cependant en perpétuelle augmentation. La croissance des internautes arabes a été enregistrée à + 2500% entre 2010-2012, tandis...

Shani Benoualid | Culture

4 artistes Israéliens contemporains majeurs, si proches par leurs talents, si différents dans leurs origines et dans leur art, exposent ensemble dans le studio du photographe Yehuda Altmann a Tel Aviv . Jack JANO ZENOU, peintre et sculpteur, est né en 1950 à Fes , au Maroc, Il arrive en Israël à Shlomi, à l'age de 6 ans. Jano est l'un des artistes les plus fascinant sur la scène israélienn...

Shalom Marciano | Culture

TV5MONDE, l’Ambassade de France en Israël et l’Institut français de Haïfa organisent dans le cadre du festival une « Journée 100% Francophone », le 16 octobre 2014. Au cœur de cette journée, la projection du film Atlit de Shirel Amitay avec la présence exceptionnelle de la productrice Sandrine Brauer et des actrices Géraldine Nakache (sous réserve) et Yael Abecassis. La projection se dérou...

IsraelValley Desk | Culture

« Rencontre avec un auteur », à l’initiative de l’Institut français d’Israël, propose une quarantaine de rencontres chaque année, mettant en lumière la diversité et la richesse des publications de langue française, romanciers, poètes, dramaturges ou essayistes. L’Institut français d’Israël s’offre une rentrée littéraire sous le signe de l’hébreu : 8 rencontres avec des écrivains israéliens de r...

IsraelValley Desk | Culture

L'humour juif peut remonter ses origines à la Torah, aux Talmuds et au Midrash, avant de se diversifier selon les époques, les conditions socio-politiques, et les lieux dans lesquels se retrouvent les diverses communautés juives. Actuellement, l'« humour juif » fait généralement référence à une forme plus récente, dont le centre était situé en Europe de l'Est, et s'est particulièrement dével...

IsraelValley Desk | Culture

HUMOUR. Le jour de Kippour est dit aussi le jour du Grand Pardon. Soit le jour où les juifs sollicitent le pardon de Dieu pour les fautes commises à son encontre. Ce qui a inspiré à Gaï Mored, du quotidien Yediot Aharonot, la caricature suivante : la rue d’une agglomération israélienne. Binyamin Netanyahou et Avigdor Lieberman, sur le trottoir, kippa sur la tête, étui à prière sous le bras...

M.B.A. | Culture

Membre d’un réseau présent dans le monde entier, l’institut français de Jérusalem (IFJ) Romain Gary encourage les échanges interculturels et la diffusion de la langue et de la culture françaises à travers ses différentes activités. Situé en plein cœur de Jérusalem sur l’esplanade de la Municipalité, l’IFJ Romain Gary est un espace culturel qui vous propose : - Des cours de français certif...

LG | Culture