Sep 2

ISRAELVALLEY CINEMA. LE CONSEIL DU WEK-END : "LE SEXE DES LARMES". Voir des films qui vous arrachent des larmes est une bonne chose.

Authors picture

Charlotte Pudlowski | Culture

Headline image

Un article qui mérite d’être largement traduit en hébreu car les israéliens, plus que jamais, ont besoin de déstresser. Selon Slate (Copyrights) : "«On se sent manifestement mieux après avoir vu un film triste», explique à Slate.fr Silvia Knobloch-Westerwick, professeur à l’Ohio State University, aux Etats-Unis. Cette enseignante, qui travaille sur les médias de masse et la consommation culturelle, a mené des travaux aboutissant à une conclusion simple: voir des films qui vous arrachent des larmes est une bonne chose.

Pour cela, elle a choisi 361 étudiants, auxquels elle a montré le film Atonement (Reviens-moi en VF) en version abrégée. Avant et après le film, plusieurs questions leur ont été posées pour évaluer leur degré de contentement, de joie: «On leur posait des questions sur leur vie, comment ils se sentaient.» A l’issue de la projection, les participants devaient aussi écrire des textes libres, une manière de comprendre ce qui occupait leur esprit après avoir vu un film pareil, évoquant la séparation et la mort de deux amants.

Conclusion indéniable, selon Silvia Knobloch-Westerwick:
«Les gens se sentent mieux en sortant du film.»

Le psychanalyste Raymond Cahn, auteur notamment de Adolescence et folie: les déliaisons dangereuses et L’adolescent dans la psychanalyse: l’aventure de la subjectivation, explique que les films tristes ou angoissants (et Titanic, avec son histoire d’amour tragique, ses morts, et son naufrage monumental, en est un) ont un effet «jouissif».

«Dans un film comme Titanic, vous êtes transporté au-delà de vous-même: cela fait voler le ronron habituel et fait entrer dans un univers très dangereux et imprévisible. Quand on assiste à une catastrophe, on est spectateur et on s’identifie au héros. On est donc à la fois pris dans la même angoisse, la même tonalité d’humeur, avec cette particularité qu’on est l’autre et on ne l’est pas. On gagne l’excitation, mais sans rien risquer, à l’abri.»

Raymond Cahn rappelle que ce n’est pas pour rien si les enfants sont si friands des histoires qui font peur. La Barbe bleue par exemple? Le Petit Chaperon rouge avec ce loup aux grandes dents, qui dévore l’enfant?

«Ça les fait trembler et simultanément pouvoir se serrer dans les bras de leur mère: avoir gratuitement une telle peur est véritablement jouissif.»
Sadisme?Il ne s’agit pas, en revanche, face aux films tristes, d’une forme de crauté qui consisterait à comparer sa vie au personnage, et à tirer une jouissance de cette comparaison. Une comparaison qui ferait dire: «Oh! Jack (DiCaprio, souvenez-vous) est en train de mourir congelé sur un débris de bateau pendant que je mange ma glace, ma vie est vachement mieux que la sienne»…

«D’après nos travaux, cette comparaison n’a pas d’effet sur la joie des participants», insiste Silvia Knobloch-Westerwick. «Eventuellement, un participant peut apprécier le film davantage s’il y a cet élément de comparaison, sociale par exemple, mais il n’en éprouve pas plus de bonheur.»

Ce «bonheur» évoqué provient davantage d’un retour sur soi-même. En voyant un film triste, le spectateur est amené à réfléchir et à penser aux relations heureuses qui l’entourent:

«Quand on rit, en regardant une comédie par exemple, on n’est pas poussé à réfléchir, tout va bien. La tristesse que suscitent les films comme Titanic permet de cogiter, et de penser aux gens que l’on aime, ce qui procure un sentiment de bonheur.»

Pendant qu’ils regardaient le film, à intervalles réguliers, les spectateurs participant à l’étude devaient aussi répondre à des questions, pour évaluer le degré de tristesse qu’ils ressentaient:

«Les gens éprouvant les accès de tristesse les plus importants étaient le plus souvent ceux qui, ensuite, dans le texte libre, écrivaient à propos des gens qu’ils aiment, qui leur sont proches.»

La tristesse, et son pendant lacrymal, remplit aussi une fonction cathartique. «Lorsque l’on pleure, comme lorsque l’on s’exprime par le rire, les hurlements, le sport, il y a une réaction interne: toutes les hormones liées au stress, comme le cortisol ou l’adrénaline, chutent, car on se vide d’un trop-plein d’émotions», précise Patrick Lemoine, psychiatre auteur de nombreux livres dont Le Sexe des larmes: Pourquoi les femmes pleurent-elles plus et mieux que les hommes?:

«Nous sommes dans une société qui prône le bonheur permanent, tout le monde doit être beau, jeune et souriant. Cela fait du bien quand on regarde un film triste de pouvoir s’identifier à un personnage et de pleurer à l’unisson avec la tonalité du film.»

Voire à l’unisson avec une salle entière de cinéma. Qui pleurera sur le sort des amants. Ou qui pleurera sur le fait d’avoir 3h20 à passer devant un film qu’elle a déjà vu et dont elle connaît la fin. Mais qui pleurera.

Charlotte Pudlowski

Privés par l'histoire de leur temple, les juifs se rassemblent dans une maison commune, la synagogue. Explications de Jean-Christophe Attias dans cette vidéo. Qu'est-ce qu'une synagogue ? On a souvent tendance à mettre ce lieu de culte sur le même plan que l'église chrétienne. Elle est pourtant bien différente, comme l’explique Jean-Christophe Attias, professeur à l'École pratiqu...

IsraelValley Desk | Culture

Karim Rashid est un designer canado-américain d'origine égyptienne, né au Caire le 18 septembre 1960; il fut élevé en Angleterre et au Canada. Il est le frère de Hani Rashid. Il obtient en 1982 un diplôme en Design industriel délivré par l’université d’Ottawa (Canada). Puis Il poursuivit ensuite avec des études supérieures en Design à Naples (Italie), en compagnie d’Ettore...

Eyal Aviv | Culture

Jeudi 23 mars 2017, 19h30, Moadon Wizo "Maurice Houta", 35, rue King Georges, 2ème étage, Tel Aviv Isaac Attia n’est pas un inconnu des francophones d’Israël. Docteur en lettres et en Histoire, professeur de littérature et spécialiste de la littérature concentrationnaire, il est depuis son Alya en 1996 historien de la Shoah à Yad Vashem. Lorsqu’en 2006 la société isra...

IsraelValley Desk | Culture

Le Festival du Cinéma Israélien soufflera cette année sa dix septième bougie. Lors de sa création en 2000, par Charles Zrihen, personne ne pouvait parier sur sa longévité. Aujourd’hui, son succès a dépassé toutes les espérances. Cette année, le grand public aura le plaisir de découvrir 15 longs-métrages dont un must see : le dernier jour d’Yitzhak Rabin présenté en ouvert...

IsraelValley Desk | Culture

Gérard Depardieu et Fanny Ardant seront en Israël pour deux représentations de La Musica deuxième de Marguerite Duras, le samedi 18 mars à 20h30 au Heichal Ha’Tarbout – Auditorium Charles Bronfman, et le dimanche 19 mars à 20h à l’Opéra de Tel Aviv, 19 bd. Shaul Ha’melech, Tel Aviv.   « La Musica deuxième, c'est la triste histoire d'un amour perdu, enseveli sous le poids d...

IsraelValley Desk | Culture

La justice israélienne pourra demander à Facebook, mais aussi à YouTube ou Google, de supprimer certains contenus publiés par des particuliers. Le Parlement israélien examine actuellement un projet de loi controversé. La « loi Facebook », c'est ainsi que l'on nomme ce texte qui a déjà adopté en première lecture à la Knesset début janvier, permet à la justice israélienne d'ord...

IsraelValley Desk | Culture

Le Premier ministre Binyamin Netanyahou a assisté à la lecture de la Meguila dans la grande synagogue de Césarée. Avant le début de la lecture, il s’est adressé au public et surtout aux enfants présents: « Pourquoi fêtons-nous Pourim? De quoi nous souvenons-nous…? Les enfants ont tous répondu « Parce qu’on a voulu tuer les Juifs! ». « Et où a-t-on voulu tuer les Juifs? » co...

Shraga Blum | Culture

Lors d'un récent débat à la Knesset, la députée Stav Shaffir avait les épaules largement dénudées. Ceci a crée une marée de critiques provenant surtout des partis religieux. Stav Shafir, née le 17 mai 1985 à Netanya, est une femme politique israélienne. Elle est l'une des principales organisatrices du mouvement social de 2011 et fait partie du Parti travailliste. En 2012, le ...

Eyal Koren | Culture

Pourim tombe cette année dimanche 12 pour tout Israël, et lundi 13 Mars pour Jérusalem. Pourim est une fête juive d'origine biblique et d'institution rabbinique, qui commémore les événements relatés dans le Livre d'Esther. Pourim ce n’est pas seulement les déguisements, nous devons pendant cette fête, faire 4 actions importantes : La lecture de la Méguila l’histoire d’Est...

Aharon Kahn | Culture

Ses romans sont traduits dans plus de 20 langues. Son beststeller "Vie amoureuse“ a été porté à l’écran dans le cadre d’une co-production germano-israélienne. La célèbre auteure israélienne a reçu le „Prix littéraire Welt 2012“ du journal allemand „Die Welt“. „L’oeuvre complète de cette magnifique auteure témoigne de cet instinct de survie qui s’exprime g...

IsraelValley Desk | Culture

Le musicien électronique Jean-Michel Jarre a confirmé à l'AFP qu'il donnera un concert unique en Israël le 6 avril prochain sur un site antique qui surplombe la mer Morte pour "faire prendre conscience au monde" du danger que connait ce lac, menacé d’assèchement. La dégradation environnementale de la mer Morte, dont le niveau baisse de plus d'un mètre tous les ans, inquiète les ex...

IsraelValley Desk | Culture

3 000 couples sont venus d’Israël mais aussi des pays du monde arabe pour s’unir à Chypre en 2016. La fréquentation des touristes français dans ce pays a progressé de +16,8% par rapport à 2015, celle des britanniques de +11% et des russes de +49 %. Mais ce sont les touristes israéliens qui battent tous les records avec une fréquentation de plus de 51% par rapport à l’an derni...

IsraelValley Desk | Culture

Ce commentaire de la loi juive est le corpus fondamental du judaïsme vivant, celui qui forme et interroge. Explications en vidéo de Jean-Christophe Attias. Qu'est-ce que le Talmud ? Le texte le plus fondamental du judaïsme avec la Torah, celui qui lui permet d'évoluer en même temps que le monde. Comme l'explique Jean-Christophe Attias, professeur à l'École pratique des hautes études ...

IsraelValley Desk | Culture

Il y a plus de quinze ans, j’avais interviewé David Rubinger pour Radio J, dans sa maison de la Moshava Germanit à Jérusalem. Le photographe le plus célèbre d’Israël avait, disait-il plus d’un demi-million de photos dans ses archives. Mais je me suis tout de même hasardée à poser une question-fleuve. ” Quelle est la photo que vous préférez” ? ” Ah, je ne peux pas...

IsraelValley Desk | Culture

Pour la pâte 3 verres de farine 250 grammes de margarine 1/2 verre de sucre 2 jaunes d’œufs 1 cuillère de jus de citron 2 cuillères d’eau Mélanger margarine ramollie et farine, ensuite rajouter tous les ingrédients et mélanger bien le tout sans trop pétrir. Faire une boule et la laisser reposer 1/2 heure au réfrigérateur. Ensuite étaler la pâte au rouleau environ 5 mm d...

Aharon Kahn | Culture