Sep 2

ISRAELVALLEY. GOLAN TELECOM A GAGNE LA GRANDE BATAILLE DU MOBILE. Bezeq-Pelephone, Cellcom et Orange, qui se partageaient le marché de la téléphonie portable, vont devoir revoir leur stratégie.

Authors picture

David Jortner | Économie

Jusqu’à la mi-mai, 3 opérateurs se partageaient le marché de la téléphonique mobile en Israël : Cellcom (groupe IDB), Partner (qui détient la licence de la marque Orange, mais sans rapport avec l’opérateur français) et Pelephone (filiale de la compagnie nationale Bezeq). Ces trois « poids lourds » étaient alors persuadés que ce marché de 25 milliards de shekels était saturé : avec plus de 9 millions de lignes téléphoniques et un taux de pénétration de 132 %, ils n’imaginaient pas qu’on puisse les bousculer.

De la place pour tout le monde
Avec l’arrivée de Golan Telecom, qui a appliqué en Israël la même stratégie que Free en France, tout a changé : en proposant un forfait illimité à 99 shekels par mois, avec 2 Go d’accès à Internet et 29 destinations à l’international, Michaël Golan raflait en un mois près de 100 000 clients aux opérateurs historiques. Il fut aussitôt imité par HOT Mobile, qui proposa un forfait plus bas encore : 89 shekels mensuels ! Dans la foulée, certain qu’il y aurait de la place pour tout le monde, Rami Lévy, qui a su se faire un nom dans la distribution alimentaire, annonçait qu’il lance sa propre compagnie de téléphonie portable avec pour objectif 5 % du marché. Trois mois plus tard, il aura convaincu 67 000 nouveaux clients !
20 à 30 % de pertes

Conséquence directe de ces révolutions encouragées par le ministère des Télécommunications : désormais, pour les opérateurs historiques, l’avenir est moins rose. Dans son rapport financier du second trimestre de 2012, Bezeq (Pelephone qui reconnaît avoir perdu 33 000 lignes) fait état d’une baisse de 20 % de son bénéfice d’exploitation. Pour rassurer les investisseurs, le groupe annonce une distribution de 1,5 milliard de dollars de dividendes. Mais les agences de notation créditent l’action Bezeq de la note la plus basse jamais obtenue.

Chez Partner et Cellcom, les pertes sont encore plus sensibles : le premier accuse une baisse de 24 % de ses résultats, qui se monte à 30 % pour le second ! Nir Stern, l’un des dirigeants de Cellcom a d’ailleurs annoncé que la compagnie devra réduire ses dépenses de 600 millions de shekels, et envisager de nombreux licenciements. En revanche, pour les consommateurs, la nouvelle donne a des effets positifs : en moins de deux mois, le prix moyen des forfaits est passé de 212 à 159 shekels.
Se refaire grâce à la TNT ?

Alors que l’insatisfaction des Israéliens croît (ils sont 54 % à affirmer vouloir changer de compagnie contre 37 % l’année passée), pour les opérateurs historiques la question est de savoir comment compenser ces pertes. Très pragmatique, Partner choisit d’ouvrir son capital à l’investissement étranger.

Pour d’autres, la stratégie qui semble se dessiner consisterait à investir de nouvelles niches, liées à la technologie cellulaire, et notamment la télévision sur Internet. Ils seraient aidés en cela par la prochaine décision du ministre des Communications, Moché Ka’hlon, d’ouvrir à la concurrence le marché des câblo-opérateurs de TV. En Israël, pour accéder au réseau de télévision, il faut obligatoirement s’abonner auprès d’un câblo-opérateur. Il n’en existe que deux (Hot et Yes) qui pratiquent des marges très élevées.

En ouvrant une infrastructure TNT (télévision numérique terrestre), Moché Ka’hlon les court-circuiterait en proposant des abonnements 50 % moins chers. Selon les estimations ministérielles, 250 000 clients seraient prêts à opter pour la TNT dès son lancement.

Moché Ka’hlon, qui a réussi à faire baisser les prix des télécommunications, semble prêt s’engager dans un nouveau pari, pour ouvrir un second marché à la concurrence !

En attendant, pour fidéliser une clientèle de plus en plus volatile, Bezeq lance son projet de Free Wifi. En utilisant les routeurs des habitants comme bornes émettrices, chacun pourra, où qu’il se trouve, se connecter en toute sécurité : « Le but est que chacun donne un peu pour que tout le monde y gagne » a déclaré Ran Goaron, directeur du marketing. « Parmi nos clients, 850 000 possèdent un routeur Bezeq. Il n’y a jamais eu en Israël de tentative de réseau télécom social. Aussi avons-nous imaginé un nouveau concept : une communauté de partage. » Expression totalement inattendue de la part d’un opérateur qui, il n’y a pas si longtemps, se satisfaisait parfaitement de sa position dominante sur le marché…

Source: Hamodia (Copyrights)

310 125 étudiants israéliens prennent cette semaine le chemin d’un des 65 établissements d’enseignement supérieur: la majorité d’entre eux travaille. L’étudiant israélien de 2014 travaillera davantage, mais il aura aussi besoin de l’aide accrue de ses parents : ceux-ci accordent à leur enfant étudiant la somme moyenne de 16.497 shekels par an (3.500 euros) pour l’aider à boucler son budget...

Jacques Bendelac | Économie

A New York, une campagne publicitaire lancée cet été et qui a duré jusqu'à mi-octobre n'est pas passée inaperçue. Pour combler son retard sur le marché par rapport à sa concurrente Sabra (67% du marché), la marque de houmous israélien Tribe a créé des affiches qu'elle a publiées dans les médias et accrochées dans les stations de métro. Ce ne sont pas les slogans à double sens («Si bon, il d...

Slate | Économie

Toutes les études le prouvent dans l'Etat hébreu : il va manquer cruellement dans les années à venir de jeunes ayant un niveau suffisant en mathématiques. La "Startup Nation" risque de s'effondrer sans ingénieurs et scientifiques de rang international. Comment réagir ? Intel, Sandisk, Marvell Israel, Microsoft, IBM, Qualcomm, Red Hat, Amdocs, eBay, et Philips s'associent dans un programme co...

Ilana Trajman | Économie

Ce n'est pas du tout par hasard si les touristes israéliens retournent au pays après avoir acheté des quantités énormes d'alcools à l'étranger. Exemple. Depuis quinze mois les prix de l'Absolut Vodka en Israël sont de +33%. La raison : des taxes sur l'alcool imposée par le Gouvernement pour renflouer les caisses de l'Etat. ISRAELVALLEY PLUS DANS NOS ARCHIVES. Après Brooklyn, Vancouver, Ista...

Ilan Friedman-Cohen | Économie

Une forte baisse du prix des carburants vendus à la pompe est attendue en Israël début novembre dans le sillage de la baisse des cours de l’or noir. Voilà une nouvelle qui devrait réjouir l’automobiliste israélien : le prix de l’essence à la pompe va diminuer de 30 agorot pour le sans plomb 95, soit 6 centimes d’euro de moins. Cette baisse prendra effet dès le début du mois de novembre. ...

Jacques Bendelac | Économie

Des centaines de personnes faisaient la queue, hier soir au Mall de Ramat aviv pour être les premiers à acheter l’iPhone. Le nouveau modèle de base coûte NIS 3549, il est 40% plus cher qu’aux Etats-Unis. (Tel Avivre) Le Monde (Copyrights) : "Les dirigeants d’Apple peuvent être rassurés : l’iPhone reste un objet de désir capable de nourrir le chiffre d’affaires et gonfler les profits. Le g...

IsraelValley Desk | Économie

Le ralentissement de l’activité commence à toucher le marché de l’emploi : c’est surtout dans le sud d’Israël que les licenciements se multiplient. Les localités israéliennes situées dans le sud d’Israël ont toujours souffert d’un chômage chronique ; mais lorsque le ralentissement économique se généralise, les entreprises du sud du pays sont les premières à en payer le prix. Si la filière...

Jacques Bendelac | Économie

Israël souhaite encourager l'utilisation des cartes de crédit, afin de lutter contre la fraude fiscale et le blanchiment d'argent. Les transactions en liquide sont limitées à 15 000 shekels (3 176 €) pour les particuliers et 7 500 shekels (1 588 €) pour les entreprises. Le montant passera à 5 000 shekels (1 058 €) après une période initiale pas encore définie. Lors d'une interview pour le q...

Econostrum | Économie

L'OCDE note qu'un élève sur sept "n’est pas capable de prendre des décisions même simples à propos des dépenses courantes, et seulement un sur dix peut résoudre des tâches financières complexes". Pour Angel Gurría, secrétaire général de l'organisation il apparait "essentiel" de développer les compétences et connaissances financières des jeunes "responsables à un âge toujours plus précoce de ris...

Econostrum | Économie

Isabelle Puderbeutel de ActuJ (Copyrights) : "Le mouvement de protestation lancé récemment autour du prix du Milky, crème dessert garnie de Chantilly, qui vaut l'équivalent d'un shekel à Berlin et presque trois fois plus en Israël a relancé le débat sur le coût de la vie dans l'Etat hébreu. Le ministre des Finances, Yaïr Lapid, a exprimé sa sympathie pour les protestataires en déclarant : « Je ...

ActuJ | Économie

La reprise des échanges commerciaux est attendue pour 2014 : les exportations de biens et services augmenteront de 1,2% cette année, contre une hausse de 0,9% en 2013. Côté importations (défense et diamants exclus), une hausse de 3,2% est prévue pour 2014. Il s’agit d’une nette reprise après la baisse des importations de 2,7% enregistrée en 2013. ISRAELVALLEY PLUS BILLET – Yom Kippour est l...

Jacques Bendelac | Économie

Selon une estimation flash des comptes nationaux, le PIB israélien augmentera de 2,2% en 2014. Par habitant, le revenu moyen progressera de 0,3%. L’Institut de la Statistique à Jérusalem vient de publier des estimations corrigées des comptes nationaux d’Israël : en 2014, le PIB israélien augmentera de 2,2%, contre une progression de 3,2% en 2013 et de 3% en 2012. *CROISSANCE RALENTIE* ...

Jacques Bendelac | Économie

Selon francetvinfo : "La chasse aux sites de trading est ouverte. L'Autorité des Marchés Financiers (AMF) se lance à la poursuite de certains sites Internet qui proposent aux particuliers de gagner beaucoup d'argent en très peu de temps. Entre 2009 et 2012, près de 13 000 épargnants ont perdu au total près de 175 millions d’euros. Dans une liste noire, l'AMF fait état d'une centaine de sites...

IsraelValley Desk | Économie

Une course contre la montre est engagée dans le monde pour trouver un traitement anti-Ebola: les israéliens Protalix et CollPlant sont en lice. La recherche médicale israélienne pourrait contribuer à mettre au point un vaccin ou un traitement contre le virus Ebola. C’est, du moins, ce que croient de nombreux spécialistes et investisseurs qui misent sur les valeurs boursières de plusieurs s...

Jacques Bendelac | Économie

La guerre à Gaza aurait-elle dissuadé les voleurs de voitures ? Sans doute que oui : les vols de voitures ont baissé de 20% depuis le début 2014. Bien sûr, il n’y a pas que la guerre à Gaza, l’été dernier, qui ait provoqué la baisse du vol des voitures en Israël ; mais selon les experts en la matière, le conflit a renforcé la tendance à la baisse qui est observée depuis le début de 2014. ...

Jacques Bendelac | Économie