Sep 2

ISRAELVALLEY. GOLAN TELECOM A GAGNE LA GRANDE BATAILLE DU MOBILE. Bezeq-Pelephone, Cellcom et Orange, qui se partageaient le marché de la téléphonie portable, vont devoir revoir leur stratégie.

Authors picture

David Jortner | Économie

Jusqu’à la mi-mai, 3 opérateurs se partageaient le marché de la téléphonique mobile en Israël : Cellcom (groupe IDB), Partner (qui détient la licence de la marque Orange, mais sans rapport avec l’opérateur français) et Pelephone (filiale de la compagnie nationale Bezeq). Ces trois « poids lourds » étaient alors persuadés que ce marché de 25 milliards de shekels était saturé : avec plus de 9 millions de lignes téléphoniques et un taux de pénétration de 132 %, ils n’imaginaient pas qu’on puisse les bousculer.

De la place pour tout le monde
Avec l’arrivée de Golan Telecom, qui a appliqué en Israël la même stratégie que Free en France, tout a changé : en proposant un forfait illimité à 99 shekels par mois, avec 2 Go d’accès à Internet et 29 destinations à l’international, Michaël Golan raflait en un mois près de 100 000 clients aux opérateurs historiques. Il fut aussitôt imité par HOT Mobile, qui proposa un forfait plus bas encore : 89 shekels mensuels ! Dans la foulée, certain qu’il y aurait de la place pour tout le monde, Rami Lévy, qui a su se faire un nom dans la distribution alimentaire, annonçait qu’il lance sa propre compagnie de téléphonie portable avec pour objectif 5 % du marché. Trois mois plus tard, il aura convaincu 67 000 nouveaux clients !
20 à 30 % de pertes

Conséquence directe de ces révolutions encouragées par le ministère des Télécommunications : désormais, pour les opérateurs historiques, l’avenir est moins rose. Dans son rapport financier du second trimestre de 2012, Bezeq (Pelephone qui reconnaît avoir perdu 33 000 lignes) fait état d’une baisse de 20 % de son bénéfice d’exploitation. Pour rassurer les investisseurs, le groupe annonce une distribution de 1,5 milliard de dollars de dividendes. Mais les agences de notation créditent l’action Bezeq de la note la plus basse jamais obtenue.

Chez Partner et Cellcom, les pertes sont encore plus sensibles : le premier accuse une baisse de 24 % de ses résultats, qui se monte à 30 % pour le second ! Nir Stern, l’un des dirigeants de Cellcom a d’ailleurs annoncé que la compagnie devra réduire ses dépenses de 600 millions de shekels, et envisager de nombreux licenciements. En revanche, pour les consommateurs, la nouvelle donne a des effets positifs : en moins de deux mois, le prix moyen des forfaits est passé de 212 à 159 shekels.
Se refaire grâce à la TNT ?

Alors que l’insatisfaction des Israéliens croît (ils sont 54 % à affirmer vouloir changer de compagnie contre 37 % l’année passée), pour les opérateurs historiques la question est de savoir comment compenser ces pertes. Très pragmatique, Partner choisit d’ouvrir son capital à l’investissement étranger.

Pour d’autres, la stratégie qui semble se dessiner consisterait à investir de nouvelles niches, liées à la technologie cellulaire, et notamment la télévision sur Internet. Ils seraient aidés en cela par la prochaine décision du ministre des Communications, Moché Ka’hlon, d’ouvrir à la concurrence le marché des câblo-opérateurs de TV. En Israël, pour accéder au réseau de télévision, il faut obligatoirement s’abonner auprès d’un câblo-opérateur. Il n’en existe que deux (Hot et Yes) qui pratiquent des marges très élevées.

En ouvrant une infrastructure TNT (télévision numérique terrestre), Moché Ka’hlon les court-circuiterait en proposant des abonnements 50 % moins chers. Selon les estimations ministérielles, 250 000 clients seraient prêts à opter pour la TNT dès son lancement.

Moché Ka’hlon, qui a réussi à faire baisser les prix des télécommunications, semble prêt s’engager dans un nouveau pari, pour ouvrir un second marché à la concurrence !

En attendant, pour fidéliser une clientèle de plus en plus volatile, Bezeq lance son projet de Free Wifi. En utilisant les routeurs des habitants comme bornes émettrices, chacun pourra, où qu’il se trouve, se connecter en toute sécurité : « Le but est que chacun donne un peu pour que tout le monde y gagne » a déclaré Ran Goaron, directeur du marketing. « Parmi nos clients, 850 000 possèdent un routeur Bezeq. Il n’y a jamais eu en Israël de tentative de réseau télécom social. Aussi avons-nous imaginé un nouveau concept : une communauté de partage. » Expression totalement inattendue de la part d’un opérateur qui, il n’y a pas si longtemps, se satisfaisait parfaitement de sa position dominante sur le marché…

Source: Hamodia (Copyrights)

Classement des centres commerciaux les plus prisés des Israéliens mais aussi les plus rentables Les chaînes de distribution, les grossistes et importateurs ont établi un classement des centres commerciaux géants (Kanyon), en Israël. Les critères retenus étaient en outre: le nombre de magasins, la superficie du Mall, les grandes marques présentes, la variété des commerces, la sécurité, les ...

Coolamnews | Économie

Le Premier ministre a exprimé sa satisfaction après la signature d’un accord entre les dirigeants de la compagnie Israel Chemicals Ltd, les employés et le syndicat de la Histadrout : « Le gouvernement s’est fixé comme objectifs entre autres de poursuivre le développement du Néguev, d’y maintenir un taux élevé de vie active et de créer de nouveaux emplois. Cette semaine, nous avons vu que le...

IsraPresse | Économie

ISRAELVALLEY EXCLUSIF. Un open-space au sein d'une ambassade ? Cela relèverait de la fiction si l'on ne se trouvait pas en Israël. Le premier étage de l'ambassade du Royaume-Uni en Israël donne directement sur un open-space totalement dédié à l'UK Israel Tech Hub. L’équipe est jeune, l’ambiance est détendue: une véritable start-up dans les locaux britanniques. Créé en 2011, sous l'impulsion...

Magali Allouche (Tel Aviv) | Économie

Le pavillon d’Israël au CommunicAsia 2015, organisé à Singapour, accueillera 20 entreprises israéliennes qui présenteront du 2 au 5 juin les innovations du marché israélien des communications. Quelque 40 000 visiteurs sont attendus à ce 26e salon des Télécommunications, des Technologies de l’Information et Multimédia numériques. Les attachés commerciaux du ministère de l’Économie ont d’ores ...

IsraPresse | Économie

Le chômage est tombé à 4,9% en avril, un des taux les plus bas jamais enregistré en Israël. Le travail féminin en serait la principale explication. Au mois d'avril, Israël comptait 187 000 chômeurs; le taux de chômage est donc retombé à 4,9% de la population active, contre 5,2% pour le mois de mars. Les chiffres que publie l'Institut de la Statistique sont sans équivoque : le chômage en Is...

Jacques Bendelac | Économie

C'est bien connu. Le malheur des uns, fait le bonheur des autres. En Israël, les banques sont tout a fait disposées à accepter en toute discrétion (mais dans la légalité absolue) les milliards des grosses fortune de Grèce qui quittent le pays à une vitesse vertigineuse. Pour l'instant sans grand succès. Israelvalley a interrogé des banquiers israéliens sur "un état des lieux sur la fraude ...

Youval Kaplish (Ariel) | Économie

Encore une startup israélienne avalée par HP. Contextream est une firme née dans la Startup Nation qui va compléter harmonieusement l'offre de HP en matière de software (software-defined networking (SDN) and network-function virtualization (NFV). Cotextream va ainsi être totalement absorbée par le Groupe américain qui mène une veille technologique très affinée dans le pays. Les 5 premières soci...

Yotan Frishman (Tel Aviv) | Économie

Le fisc américain, l’Internal Revenue Service (IRS), a été victime, mardi 26 mai, d’un piratage informatique qui s’est soldé par le vol des données fiscales de quelque 100 000 contribuables. En Israël, le fisc utilise les technologies et firewall les plus solides pour éviter un piratage. Tous les services publics et banques israéliens ont été attaqués avec violence par des hackers palestini...

Dan Rosh (Tel Aviv) | Économie

Aujourd’hui le comité de liaison chargé de l’aide internationale aux Palestiniens se réunit: seul un tiers des promesses d’aide à Gaza a été versé. Pas moins de trois rapports internationaux consacrés à la situation économique des territoires palestiniens, et de Gaza en particulier, ont été publiés ces jours-ci : ils seront tous soumis au comité de liaison ad hoc (ou Ad Hoc Liaison Committ...

Jacques Bendelac | Économie

Après la vente très courante de firmes du high tech à des firmes étrangères, un nouveau trend semble se dessiner en Israël : des entreprises "low tech" sont en vente (Tnouva, vendue à des Chinois)). Keter fait partie des fleurons israéliens du low-tech qui devrait être vendu dans les prochains mois pour pas moins de $2 Milliards. Apax Partners et Markstone avaient dans le passé approché Ket...

Dan Rosh (Tel Aviv) | Économie

En un temps record, EasyJet a gagné des parts de marché exceptionnelles en Israël. La guerre du low cost oblige des frères ennemis israéliens à se rapprocher. Voire fusionner. FUSION ? Les trois Airbus 320 de ISRAIR (pertes de $4,8 Millions en 2014) vont-ils passer sous la coupe de El Al ? Selon le Haaretz cela pourrait être le cas. Le journal annonce que la Compagnie El Al va fusionner ave...

Dan Assayah (Tel-Aviv) | Économie

Le directeur de l'autorité antitrust israélienne a démissionné en raison du refus du gouvernement de Benjamin Netanyahu de casser un monopole sur le marché du gaz extrait en Méditerranée, selon le texte d'une lettre rendue publique lundi. David Gilo a envoyé une lettre de démission au ministre de l'Economie Arye Deri dans laquelle il exprime son opposition au refus du gouvernement de remettr...

Agence France-Presse. | Économie

Le nouveau Ministre de l'Economie, Moshé Kahlon, souhaite augmenter la taxe d'acquisition à partir du second appartement de 5 à 20%. Après la remise à plat des exonérations sur la plus value et la hausse sur la taxe d'acquisition, les investisseurs et les particuliers voient d'un œil inquiet cette nouvelle mesure. La hausse des droits d’acquisition comme remède à la hausse des prix ? Au m...

Emmanuel Charbit (Avocat) | Économie

Une grande partie du travail dans la promotion de liens entre Israël et le Canada est réalisée par la Fondation pour la recherche et le développement industriels Canada-Israël (CIIRDF). La forte relation technologique du Canada avec Israël fait des merveilles des deux côtés, selon le CIIRDF. L’organisation a été créée en 1994, et depuis lors, a financé plus de 90 partenariats technologiques bil...

Times of Israel | Économie

L’Allemagne est aujourd’hui le plus important partenaire européen d’Israël. La force des relations économiques, scientifiques et militaires tissées depuis cinquante ans entre les deux pays reflète le caractère spécifique de cette bilatéralité née « de l’enfer le plus noir de l’Histoire » Flash-back. « Ces cinq dernières décennies ont montré combien l’Allemagne s’était investie pour assurer à...

Caroll Azoulay (A.J) | Économie