Sep 2

ISRAELVALLEY. GOLAN TELECOM A GAGNE LA GRANDE BATAILLE DU MOBILE. Bezeq-Pelephone, Cellcom et Orange, qui se partageaient le marché de la téléphonie portable, vont devoir revoir leur stratégie.

Authors picture

David Jortner | Économie

Jusqu’à la mi-mai, 3 opérateurs se partageaient le marché de la téléphonique mobile en Israël : Cellcom (groupe IDB), Partner (qui détient la licence de la marque Orange, mais sans rapport avec l’opérateur français) et Pelephone (filiale de la compagnie nationale Bezeq). Ces trois « poids lourds » étaient alors persuadés que ce marché de 25 milliards de shekels était saturé : avec plus de 9 millions de lignes téléphoniques et un taux de pénétration de 132 %, ils n’imaginaient pas qu’on puisse les bousculer.

De la place pour tout le monde
Avec l’arrivée de Golan Telecom, qui a appliqué en Israël la même stratégie que Free en France, tout a changé : en proposant un forfait illimité à 99 shekels par mois, avec 2 Go d’accès à Internet et 29 destinations à l’international, Michaël Golan raflait en un mois près de 100 000 clients aux opérateurs historiques. Il fut aussitôt imité par HOT Mobile, qui proposa un forfait plus bas encore : 89 shekels mensuels ! Dans la foulée, certain qu’il y aurait de la place pour tout le monde, Rami Lévy, qui a su se faire un nom dans la distribution alimentaire, annonçait qu’il lance sa propre compagnie de téléphonie portable avec pour objectif 5 % du marché. Trois mois plus tard, il aura convaincu 67 000 nouveaux clients !
20 à 30 % de pertes

Conséquence directe de ces révolutions encouragées par le ministère des Télécommunications : désormais, pour les opérateurs historiques, l’avenir est moins rose. Dans son rapport financier du second trimestre de 2012, Bezeq (Pelephone qui reconnaît avoir perdu 33 000 lignes) fait état d’une baisse de 20 % de son bénéfice d’exploitation. Pour rassurer les investisseurs, le groupe annonce une distribution de 1,5 milliard de dollars de dividendes. Mais les agences de notation créditent l’action Bezeq de la note la plus basse jamais obtenue.

Chez Partner et Cellcom, les pertes sont encore plus sensibles : le premier accuse une baisse de 24 % de ses résultats, qui se monte à 30 % pour le second ! Nir Stern, l’un des dirigeants de Cellcom a d’ailleurs annoncé que la compagnie devra réduire ses dépenses de 600 millions de shekels, et envisager de nombreux licenciements. En revanche, pour les consommateurs, la nouvelle donne a des effets positifs : en moins de deux mois, le prix moyen des forfaits est passé de 212 à 159 shekels.
Se refaire grâce à la TNT ?

Alors que l’insatisfaction des Israéliens croît (ils sont 54 % à affirmer vouloir changer de compagnie contre 37 % l’année passée), pour les opérateurs historiques la question est de savoir comment compenser ces pertes. Très pragmatique, Partner choisit d’ouvrir son capital à l’investissement étranger.

Pour d’autres, la stratégie qui semble se dessiner consisterait à investir de nouvelles niches, liées à la technologie cellulaire, et notamment la télévision sur Internet. Ils seraient aidés en cela par la prochaine décision du ministre des Communications, Moché Ka’hlon, d’ouvrir à la concurrence le marché des câblo-opérateurs de TV. En Israël, pour accéder au réseau de télévision, il faut obligatoirement s’abonner auprès d’un câblo-opérateur. Il n’en existe que deux (Hot et Yes) qui pratiquent des marges très élevées.

En ouvrant une infrastructure TNT (télévision numérique terrestre), Moché Ka’hlon les court-circuiterait en proposant des abonnements 50 % moins chers. Selon les estimations ministérielles, 250 000 clients seraient prêts à opter pour la TNT dès son lancement.

Moché Ka’hlon, qui a réussi à faire baisser les prix des télécommunications, semble prêt s’engager dans un nouveau pari, pour ouvrir un second marché à la concurrence !

En attendant, pour fidéliser une clientèle de plus en plus volatile, Bezeq lance son projet de Free Wifi. En utilisant les routeurs des habitants comme bornes émettrices, chacun pourra, où qu’il se trouve, se connecter en toute sécurité : « Le but est que chacun donne un peu pour que tout le monde y gagne » a déclaré Ran Goaron, directeur du marketing. « Parmi nos clients, 850 000 possèdent un routeur Bezeq. Il n’y a jamais eu en Israël de tentative de réseau télécom social. Aussi avons-nous imaginé un nouveau concept : une communauté de partage. » Expression totalement inattendue de la part d’un opérateur qui, il n’y a pas si longtemps, se satisfaisait parfaitement de sa position dominante sur le marché…

Source: Hamodia (Copyrights)

L’hiver qui s’est installé en Israël apporte une bonne nouvelle : après deux jours de pluies torrentielles, les réserves en eau se reconstituent. Officiellement, l’hiver ne commence que le 21 décembre ; mais un mois avant, il est déjà tombé en Israël la moitié de la quantité de pluies de tout l’hiver ! C’est en particulier depuis 48 heures, qu’Israël est en proie aux premières intempéries de...

Jacques Bendelac | Économie

La Semaine Méditerranéenne des Leaders Economiques est devenue selon econostrum.info "un événement économique majeur dans la région méditerranéenne et constitue aujourd’hui une plateforme unique pour l’échange de débat et d’expériences en faveur de la promotion et de l’intégration euro-méditerranéenne". Il semblerait que les israéliens ignorent totalement cet évènement qui pourrait être une bel...

IsraelValley Desk | Économie

Dentistes, architectes, kinésithérapeutes ou médecins : ces professionnels devraient s’intégrer plus facilement sur le marché du travail israélien. Le gouvernement israélien décide enfin de déployer les grands moyens : le Conseil des Ministres hebdomadaire vient de voter en faveur d’un train de mesures destinées à faciliter l’intégration professionnelle des nouveaux immigrants. Les Juifs d...

Jacques Bendelac | Économie

Quatre ans après avoir été détrônée par Burger Ranch, la franchise américaine de restauration rapide, Burger King, pourrait bientôt être de retour. Rani Zim est un entrepreneur rompu à l'univers de la grande distribution. Yair Hasson est, quant à lui, un ancien franchisé de Burger King en Israël. Les deux protagonistes sont actuellement en pourparlers avec d'aut...

Avner Myers | Économie

Depuis quelques jours une partie de l'équipe de la startup israélienne "Bits of Gold" se trouve à New York au coeur de Manahattan. IsraelValley se trouvait récemment en visite dans le Gratte-Ciel qui accueille les startupistes israéliens. Le patron de cette jeune startup, Jonathan Rouach, habituellent très bavard avec la presse israélienne, est "obligé" de garder le silence (un contrat hyper-c...

Ilan Friedman-Cohen | Économie

Le système israélien Te-O-Fun est considéré comme un succès quasi-miraculeux. les adeptes de ce mode de transport sont très nombreux à Tel Aviv. Plus de 110 stations et 2000 bicyclettes sont disponibles à Tel aviv. La société FSM qui gère le parc a enregistré deux années de pertes mais semble assez optimiste pour le futur.. ISRAELVALLEY PLUS Tel-O-Fun est un service de partage de vélo qui f...

Ilana Trajman | Économie

Le 1er dialogue Energie France- Israël s’est tenu, le 17 novembre 2014, à Paris, au Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie. La réunion était coprésidée par M. Laurent Michel, Directeur Général de l’Energie et du Climat au Ministère français de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie et Mme Orna Hozman-Bechor, Directrice Générale du Ministère israélien...

IsraelValley Desk | Économie

Casher ou pas, les vins israéliens étaient à l'honneur lundi 24 novembre lors d'une dégustation à l'initiative de l'Organisation internationale des vins, à Paris. Une vingtaine de viticulteurs étaient venus présenter leurs produits aux cavistes et oenologues français. (www.20minutes.fr) ISRAELVALLEY PLUS. DANS COOLISRAEL. Le Ministre israélien de l’Agriculture et du Développement Rural, M. ...

IsraelValley Desk | Économie

Le Smile Clock est un réveil que l’on ne peut éteindre qu’en souriant. Ce n’est pas simplement une idée amusante, selon le créateur de l’application Hanan Rofe Haim. « Il y a de nombreuses études scientifiques qui montrent que vous passerez une meilleure journée si vous la commencez en souriant, même si vous vous forcez », a déclaré Haim au Times of Israel dans un entretien. C’est exactement...

Times of Israel | Économie

Les promesses de reprise économique en Israël dès la fin de 2014 pourraient voler en éclats face à la détérioration de la situation sécuritaire. La reprise attendue de l’économie israélienne ne sera peut-être pas au rendez-vous de 2015 : l’agence de notation financière internationale Fitch vient de déclasser légèrement les perspectives de l’économie israélienne en lui attribuant la note « ...

Jacques Bendelac | Économie

La guerre de l'été sur Gaza et... ses conséquences. Depuis quelques jours les autorités israéliennes en charge des finances se doutaient bien que "quelque chose n'allait pas" avec les firmes qui analysent le "risque Israël". Celles-ci ne font pas de cadeau. Mauvaise nouvelle pour le Ministre des finances d'Israël qui a appris la décision de Fitch ce vendredi. Selon i24News : " Fitch abaiss...

i24News et IsraelValley | Économie

Rapport OCDE – Avec des dépenses de R&D représentant 3,93% de son PIB, Israël a été détrôné par la Corée qui dépense 4,36 % de son PIB pour la R&D. Mauvaise nouvelle pour Israël : le pays de la Silicon Wadi a perdu sa première place dans le classement mondial des pays à forte intensité de Recherche et Développement (R&D) en proportion de leur PIB. C’est ce qu’il ressort du dernier rapport ...

Jacques Bendelac | Économie

Le maire d'Ashkelon : «Bien que le déploiement de gardes de sécurité soit de la responsabilité du ministère de la Sécurité intérieure, j'ai décidé de placer à partir de demain (ndlr: jeudi) matin des gardes armés près de toutes les écoles maternelles adjacentes à des chantiers sur lesquels travaillent des ouvriers arabes», a-t-il ajouté. Le déploiement des gardes de sécurité sera financé par...

IsraelValley Desk | Économie

Israël pourrait exporter vers l'Egypte à partir de 2017, pour une durée de sept ans, via un nouveau pipeline. Les champs de gaz israéliens offshore Tamar pourrait bénéficier de nouvelles installations, estimées à 2 milliards de dollars, avec notamment un nouveau pipeline sous-marin construit pour l'exportation vers L'Egypte. Deux nouveaux puits et une plate-forme font également partie des pl...

i24News | Économie

La paix passera-t-elle par l’économie ? Israël vient de donner son accord pour l’ouverture d’une usine de Coca-Cola à Karni, dans la bande de Gaza. Malgré les menaces d’une troisième Intifada, deux investisseurs palestiniens viennent de recevoir toutes les autorisations pour l’installation d’une usine de Coca-Cola à Gaza. L’accord a été donné simultanément par les autorités israéliennes, p...

Jacques Bendelac | Économie