Aug 29

ISRAELVALLEY. ISRAËL, GRAND OUBLIE AU SOMMET DE LA FRANCOPHONIE. François Hollande sera en Octobre au Sommet de Kinshasa.

Authors picture

François Rubin (Tel-Aviv) | Éditorial

Headline image

François Hollande se rendra en Octobre au prochain Sommet de la francophonie, à Kinshasa. Une présence qui devrait lui permettre de dévoiler sa politique africaine. François Hollande a très peu de chances de parler de l’exclusion d’Israël de cette organisation (qui fait figure de “dinosaure politique” par de nombreux pays). L’Etat Hébreu, non invité comme Etat Membre au Congo, fait partie de certaine commissions, mais, malgré tous les efforts d’hommes politiques francophones, rien n’y fait.

Les israéliens sont écartés malgré ses 20% de francophones alors que son voisin, l’Egypte y adhère avec 2% sans oublier l’Albanie et les Iles Seychelles avec moins de 1%. Que faire ? Une expression en hébreu résume bien les choses sous l’angle israélien : “haval a la zmane” (dommage de perdre de perdre du temps sur un dossier qui n’en vaut pas la peine).

En France tout le monde sait que la “francophonie officielle” ne porte pas trop dans son coeur Israël. Le mot d’ordre des politiques Français qui promettent souvent “aux bons amis israéliens que nous aimons beaucoup” pourrait être : “Rien ne presse, soyez calmes et résignés”. Selon Jacques Benillouche : “La France, marraine de cette organisation, déçoit en faisant preuve de retenue et en se cachant derrière l’alibi des statuts”.

ISRAELVALLEY PLUS DANS NOS ARCHIVES
Jacques Benillouche : "La présidente de la Confédération suisse Doris Leuthard et le secrétaire général de la Francophonie Abdou Diouf ont accueilli le 23 octobre les chefs d’Etat et de gouvernement participant au XIIIe sommet de la Francophonie de Montreux. Une quarantaine de dirigeants étrangers sont présents sur les bords du Léman à l’exception d’Israël qui, à ce jour, n’a pas été admis parmi les défenseurs de la langue de Molière. Le président français Nicolas Sarkozy était attendu en dernier.

Abdou Diouf s’était plaint dans le journal « Le Monde » du «désamour, désintérêt des Français pour la francophonie » sans pouvoir expliquer les causes. M. Diouf feint d’ignorer que les soixante-dix Etats, répartis sur l’ensemble des continents, se sont comportés en fossoyeurs de l’organisation en la politisant. Au lieu de promouvoir la langue et la culture françaises et de combattre l’impérialisme de la culture anglo-américaine, les Sommets de la francophonie ont toujours eu des ordres du jour strictement politiques : paix et droits de l’homme, démocratie et économie, technologie et environnement. Le thème de cette année ne déroge pas à la règle : le développement durable, les relations internationales et enfin l’éducation, prouvant que la politique et l’idéologie priment sur la culture et la linguistique. Les hommes politiques devraient être exclus des réunions où seules les joutes littéraires seraient admises.

Israël, malgré ses centaines de milliers d’originaires des anciennes colonies françaises, est exclu de l’organisation par suite du véto de certains pays dont la haine politique vis-à-vis du pays hébreu va jusqu’à s’en prendre à la culture. M. Diouf a pourtant précisé à juste titre que la «langue française appartient à ceux qui ont choisi de la féconder aux accents de leurs cultures, de leurs imaginaires, de leurs talents ». Cette volonté de mêler la politique à la culture ne trouve aucun justificatif tangible alors que rien n’est fait par l’Organisation pour considérer que la défense et la diffusion des textes de Zola, Balzac ou Victor Hugo priment sur les intérêts politiques des dirigeants. La culture est un espace de liberté et de paix où les amoureux des mots et des phrases bien faites devraient se retrouver dans le seul combat pour la défense du talent et de la liberté de penser et d’écrire.

Israël ne mérite pas, selon certains diplomates représentant souvent des régimes verrouillés, de figurer parmi cette caste qui n’ignore pas que Malraux et Sartre défendaient d’abord le combat littéraire avant la lutte politique. La France, marraine de cette organisation, déçoit en faisant preuve de retenue et en se cachant derrière l’alibi des statuts. On modifie des pans entiers de Constitutions et l’on hésite à abroger quelques articles d’un règlement obsolète. Israël est exclu de cette organisation malgré ses 20% de francophones alors que son voisin, l’Egypte y adhère avec 2% sans oublier l’Albanie et les Iles Seychelles avec moins de 1%.

Ses membres devraient s’inspirer des idéaux de culture pour faire asseoir à la même table des ennemis dont le seul ordre du jour serait de lutter pour la prééminence de la langue française face à l’anglo-saxonne. Mais pour cela, il faudrait exiger du réalisme avant de faire preuve d’intelligence qui consiste à comprendre que la culture peut souvent générer des liens humains purs et désintéressés conduisant des ennemis potentiels à se parler, puis à se connaître et enfin à s’apprécier.

Les politiques français, de tous bords, ne se mouillent pas. Ils refusent de se prononcer sur une anomalie qui met Israël au ban de la culture française malgré les nombreuses publications françaises qui naissent au fil des amours des Israéliens avec le texte et les mots. La langue française doit être considérée comme une espèce protégée alors que paradoxalement Israël, selon le souhait d’Abdou Diouf, est le seul à « faire l’effort de se penser dans un ensemble linguistique dynamique et créateur de diversité culturelle ».—

Martine Aubry depuis dimanche dernier (article paru dans dans le JDD) attire tous les regards des analystes. Nous avons retrouvé pour nos lecteurs un excellent article paru en 2011 dans (1) : "Actuelle maire de Lille et ancienne première secrétaire du P.S, Martine Aubry s’était distinguée en mars 2010 lorsqu’elle a stoppé de potentiels échanges économique entre la ville de Lille et celle de Haï...

IsraelValley Desk | Éditorial

Selon le quotidien économique Calcalist, la police israélienne a été très discrète sur les statistiques de la criminalité dans le pays, et pour une bonne raison. Alors que le taux global de la criminalité a diminué, il a augmenté dans certaines des plus grandes villes du pays, y compris Tel Aviv, Ashkelon et Modi'in. Rahat, la ville bédouine du Néguev, a vu une montée du crime de 18% en 2013...

Israelvalley Desk | Éditorial

L'italien Lavazza et l'israélien Strauss Group ont fait appel aux services de banques conseil en vue de soumettre chacun une offre sur les marques françaises de café L'Or et Grand'Mère, qui pourraient être mises en vente dès le début de l'année prochaine, selon plusieurs sources proches du dossier. LONDRES (Reuters) - L'italien Lavazza et l'israélien Strauss Group ont fait appel aux service...

IsraelValley Desk | Éditorial

Hier matin, Jean-François Roubaud, Président de la CGPME, Jean-lou Blachier Médiateur National des Marchés Publics, Vice-président confédéral de la CGPME, Président de la CGPME93 et Président de l'UTPMI et Frédéric Grivot, Vice-président en charge de la coordination des branches professionnelles et Président de l'Union Nationale de la Petite et Moyenne Industrie ont reçu en leur locaux, Mr Patr...

M.H. | Éditorial

Les millionnaires israéliens ne dorment plus tranquillement. Terminé un certain laxisme des autorités israéliennes en matière de fuite des capitaux. La guerre aux fraudeurs fiscaux s'intensifie en Israël depuis quelques mois. Moshe Asher, patron des services fiscaux d'Israël va se rendre bientôt en Suisse. Il devrait rencontrer les patrons des banques de la Confédération helvétique. Cette a...

Eyal Ganim (Rehovot) | Éditorial

Israël obtient la quatrième place dans le classement annuel mondial des soins de santé publié fin août par l’agence de presse américaine Bloomberg. Hong Kong, Singapour et le Japon occupent les trois premières places. Ils sont suivis par l'Etat hébreu alors que la Suède n'arrive qu'en 10e position et les Etats-Unis en 46e place. Isabelle Puderbeutel pour Actuj.com (Copyrights) : "L'étude pu...

Isabelle Puderbeutel (AJ) | Éditorial

En France, l'Assemblée nationale a voté vendredi 10 octobre l'interdiction des sacs plastiques à usage unique à partir de 2016. Dans le cadre du projet de loi sur la transition énergétique, la chambre basse du Parlement s'est également prononcée en faveur de la prohibition de la vaisselle jetable en plastique à compter de 2020. Leur objectif est de réduire les déchets, constitués par « l'énerg...

Eyal Ganim (Rehovot) et J.B. | Éditorial

Vous avez peut-être entendu parler de « Rich Kids of Instagram » (en français : « la jeunesse dorée d'Instagram ») : un groupe de jeunes très riches qui publient des photos de voitures, yachts et montres de luxe que leurs parents leur ont achetés. Ils connaissent désormais une féroce concurrence au Moyen-Orient : le compte Instagram « Rich Kids of Tehran », qui montre le style de vie ostentatoi...

Leslie Maarek | Éditorial

Il faut le reconnaître, alors qu'Israël pourrait devenir dans les années à venir le royaume de l'impression 3D (beaucoup de statrups et iniiatives dans ce secteur), c'est bien la Corée qui a pris une longueur d'avance dans ce domaine très prometteur. Andreï Touabovitch dans Stratégie (Copyrights) : "Le ministre sud-coréen de l’Infrastructure et des technologies ainsi que son homologue du Com...

IsraelValley Desk | Éditorial

Le conflit lié à la réforme de la Poste d’Israël est terminé. Depuis le 6 octobre les employés de le Poste avaient arrêté le traitement du courrier venu de l’étranger et refusaient de traiter les courriers recommandés, de transmettre les lettres du gouvernement, de gérer les courriers de la police et le traitement des amendes (en Israël on paye ses PV à la poste). La Fédération générale du T...

IsraelValley Desk | Éditorial

Appeler des Israéliens à quitter un pays qui s'efforce précisément d'attirer le plus grand nombre de juifs du monde entier est déjà difficilement acceptable pour beaucoup. Mais, à en croire les commentaires suscités par l'initiative de ces Berlinois, exhorter des Israéliens à délaisser leur pays pour une capitale où a été organisé l'Holocauste semble confiner à l'insupportable. "Le moment es...

IsraelValley Desk | Éditorial

Israël envisage de privatiser totalement ou partiellement des entreprises publiques afin de stimuler l'efficacité, réduire la dette publique et combattre la corruption, a annoncé le ministère des Finances. Selon AFP et Le Figaro (Copyrights) : "Cette décision, approuvée par un comité interministériel, devrait rapporter 15 milliards de shekels (4,07 milliards de dollars ou 3,26 milliards d'e...

IsraelValley Desk | Éditorial

Un homme d’affaires habitant Londres, a offert la somme de 360 000 dollars à la yeshiva hassidique de Rosh Ha’ayin, le soir de Kippour. Les fidèles sont restés sans voix lorsqu’ils ont entendu le montant du don. Il a été fait par un Juif anglais, Mendy Gluck, de la Hassidout Belz, qui tenait absolument à ouvrir l’Arche Sainte pour la prière de Neïla. Il a annoncé qu’il avait l’intention de v...

Claire Dana-Picard | Éditorial

YOM KIPPOUR. La police israélienne va déployer des renforts vendredi et samedi pour éviter des « frictions » lors de la célébration le même jour des deux plus importantes fêtes du judaïsme et de l’Islam, a indiqué ce lundi la police. Les juifs vont célébrer à partir de vendredi soir Yom Kippour. Les musulmans célèbrent eux à partir de vendredi l’Aïd al-Adha. VELO. Yom Kippour est là. Il est ...

Eylan Katzev | Éditorial

Deux sondages ont été conduits auprès de la population juive israélienne pendant et après l'opération Bordure protectrice à Gaza, concernant la consommation de produits arabes. D'après l'enquête établie après la guerre, 24% des personnes interrogées ont admis refuser d'acheter des produits arabes, soit un quart de la population juive en Israël, rapporte mardi le journal financier israélien G...

i24News (Tel Aviv) | Éditorial