Aug 29

ISRAELVALLEY. ISRAËL, GRAND OUBLIE AU SOMMET DE LA FRANCOPHONIE. François Hollande sera en Octobre au Sommet de Kinshasa.

Authors picture

François Rubin (Tel-Aviv) | Éditorial

Headline image

François Hollande se rendra en Octobre au prochain Sommet de la francophonie, à Kinshasa. Une présence qui devrait lui permettre de dévoiler sa politique africaine. François Hollande a très peu de chances de parler de l’exclusion d’Israël de cette organisation (qui fait figure de “dinosaure politique” par de nombreux pays). L’Etat Hébreu, non invité comme Etat Membre au Congo, fait partie de certaine commissions, mais, malgré tous les efforts d’hommes politiques francophones, rien n’y fait.

Les israéliens sont écartés malgré ses 20% de francophones alors que son voisin, l’Egypte y adhère avec 2% sans oublier l’Albanie et les Iles Seychelles avec moins de 1%. Que faire ? Une expression en hébreu résume bien les choses sous l’angle israélien : “haval a la zmane” (dommage de perdre de perdre du temps sur un dossier qui n’en vaut pas la peine).

En France tout le monde sait que la “francophonie officielle” ne porte pas trop dans son coeur Israël. Le mot d’ordre des politiques Français qui promettent souvent “aux bons amis israéliens que nous aimons beaucoup” pourrait être : “Rien ne presse, soyez calmes et résignés”. Selon Jacques Benillouche : “La France, marraine de cette organisation, déçoit en faisant preuve de retenue et en se cachant derrière l’alibi des statuts”.

ISRAELVALLEY PLUS DANS NOS ARCHIVES
Jacques Benillouche : "La présidente de la Confédération suisse Doris Leuthard et le secrétaire général de la Francophonie Abdou Diouf ont accueilli le 23 octobre les chefs d’Etat et de gouvernement participant au XIIIe sommet de la Francophonie de Montreux. Une quarantaine de dirigeants étrangers sont présents sur les bords du Léman à l’exception d’Israël qui, à ce jour, n’a pas été admis parmi les défenseurs de la langue de Molière. Le président français Nicolas Sarkozy était attendu en dernier.

Abdou Diouf s’était plaint dans le journal « Le Monde » du «désamour, désintérêt des Français pour la francophonie » sans pouvoir expliquer les causes. M. Diouf feint d’ignorer que les soixante-dix Etats, répartis sur l’ensemble des continents, se sont comportés en fossoyeurs de l’organisation en la politisant. Au lieu de promouvoir la langue et la culture françaises et de combattre l’impérialisme de la culture anglo-américaine, les Sommets de la francophonie ont toujours eu des ordres du jour strictement politiques : paix et droits de l’homme, démocratie et économie, technologie et environnement. Le thème de cette année ne déroge pas à la règle : le développement durable, les relations internationales et enfin l’éducation, prouvant que la politique et l’idéologie priment sur la culture et la linguistique. Les hommes politiques devraient être exclus des réunions où seules les joutes littéraires seraient admises.

Israël, malgré ses centaines de milliers d’originaires des anciennes colonies françaises, est exclu de l’organisation par suite du véto de certains pays dont la haine politique vis-à-vis du pays hébreu va jusqu’à s’en prendre à la culture. M. Diouf a pourtant précisé à juste titre que la «langue française appartient à ceux qui ont choisi de la féconder aux accents de leurs cultures, de leurs imaginaires, de leurs talents ». Cette volonté de mêler la politique à la culture ne trouve aucun justificatif tangible alors que rien n’est fait par l’Organisation pour considérer que la défense et la diffusion des textes de Zola, Balzac ou Victor Hugo priment sur les intérêts politiques des dirigeants. La culture est un espace de liberté et de paix où les amoureux des mots et des phrases bien faites devraient se retrouver dans le seul combat pour la défense du talent et de la liberté de penser et d’écrire.

Israël ne mérite pas, selon certains diplomates représentant souvent des régimes verrouillés, de figurer parmi cette caste qui n’ignore pas que Malraux et Sartre défendaient d’abord le combat littéraire avant la lutte politique. La France, marraine de cette organisation, déçoit en faisant preuve de retenue et en se cachant derrière l’alibi des statuts. On modifie des pans entiers de Constitutions et l’on hésite à abroger quelques articles d’un règlement obsolète. Israël est exclu de cette organisation malgré ses 20% de francophones alors que son voisin, l’Egypte y adhère avec 2% sans oublier l’Albanie et les Iles Seychelles avec moins de 1%.

Ses membres devraient s’inspirer des idéaux de culture pour faire asseoir à la même table des ennemis dont le seul ordre du jour serait de lutter pour la prééminence de la langue française face à l’anglo-saxonne. Mais pour cela, il faudrait exiger du réalisme avant de faire preuve d’intelligence qui consiste à comprendre que la culture peut souvent générer des liens humains purs et désintéressés conduisant des ennemis potentiels à se parler, puis à se connaître et enfin à s’apprécier.

Les politiques français, de tous bords, ne se mouillent pas. Ils refusent de se prononcer sur une anomalie qui met Israël au ban de la culture française malgré les nombreuses publications françaises qui naissent au fil des amours des Israéliens avec le texte et les mots. La langue française doit être considérée comme une espèce protégée alors que paradoxalement Israël, selon le souhait d’Abdou Diouf, est le seul à « faire l’effort de se penser dans un ensemble linguistique dynamique et créateur de diversité culturelle ».—

Erdogan, qui a remporté la présidence le 10 août après avoir servi comme Premier ministre pendant les 11 années précédentes, a rencontré Yossef Lévi Sfari, le chargé d’affaires de l’ambassade d’Israël à Ankara, et lui a serré la main lors d’une réception avec des diplomates à l’occasion du Jour de la Victoire de la Turquie – célébrant l’Indépendance de la nation. Erdogan, cherchant à renfo...

Times of Israel | Éditorial

La jeune ministre des Affaires étrangères (qui a fêté ses 41 ans en juin),est considérée comme plutôt favorable à Israël. Selon un blog israélien : "Mi-juillet, en mission en Israël et dans les territoires de l’Autorité palestinienne, la locataire de la Farnesina (le Ministère italien des A.E) avait déploré le manque d’engagement de la communauté internationale pour mettre fin au conflit israél...

Eyal Kaddosh (Tel Aviv) | Éditorial

Les israéliens sont satisfaits de la nomination à la tête de l'Europe de Donald Tusk qui a de bonnes relations avec Benjamin Netanyahou et Israël en général. Lors de sa visite officielle en Israël, c'était Ehoud Olmert qui était Premier Ministre. Tusk est réputé pour son sens du dialogue au niveau international, et pour son désir de rapprochement avec les États-Unis. Il a, ainsi, rencontré ...

Dan Rosh (Tel Aviv) | Éditorial

La menace politique majeure de Netanyahu arrivera à la mi-septembre lorsque le ministre des Finances Yair Lapid doit présenter le budget national de 2015 au gouvernement pour un vote. S’il est voté au cabinet, il passera très probablement à la Knesset, mais un âpre combat au cabinet semble se profiler. La bataille du budget commence avec l’augmentation attendue du budget de la défense. Dans ...

Times of Israel | Éditorial

Shai Agassi, que l'on croyait à 44 ans en retraite anticipée, se relance à Londres lors d'une conférence internationale sur l'énergie. Il présente un nouveau projet baptisé "Nezrgy". Le promoteur de Better Place, qui a fait perdre des sommes colossales à des investisseurs (500 millions de dollars de pertes cumulées), dont des Français, tente donc une nouvelle aventure toujours dans le secteur d...

Dan Rosh (Tel Aviv) | Éditorial

Israël s'appuie fortement sur ses exportations dont un tiers va vers l'Europe. Selon un rapport du gouvernement, 250 millions de dollars des exportations annuelles israéliennes proviennent de zones considérées "en dehors des limites" par la communauté internationale : la Cisjordanie, Jérusalem-Est et le plateau du Golan. Le ministère israélien des Finances estime qu'une baisse de seulement 2...

A. Daniel Roth | Éditorial

Amanda Borschel-Dan (Copyrights) : "Ce polo blanc avec des rayures horizontales foncées pour enfant, composé de 65 % de coton et de 35 % de polyester, a une attrayante étoile jaune de David sur le côté gauche du polo. Ce polo porte le nom de « Sheriff » et lorsqu’on examine de près le polo, on peut effectivement voir ce mot imprimé sur l’étoile. Sur Reddit, un géant des médias sociaux, une p...

Times of Israel | Éditorial

L'Egypte a enfin trouvé la "bonne" formule pour mettre fin aux combats. Netanyahou demeure dans son bunker de Jérusalem avec ses 16 gardes du corps autur de lui. Le showman avec ses tics est détruit. Le Likoud est au bord de l'implosion. Le Chef d'Etat Major de Tsahal, son compagnon de lutte durant la guerre, est devenu "un autre homme". Il a perdu toutes ses plumes lorsqu'il a annoncé des faux...

Youval Barzilay (Tel Aviv) | Éditorial

La presse gay spécialisée fait état d'un certain intérêt de ses lecteurs non juifs pour la nouvelle loi israélienne qui concerne les couples homosexuels. En effet, selon (1) : "Le ministère de l’Intérieur israélien a publié un communiqué annonçant que les « conjoints non juifs d’homosexuels juifs » peuvent désormais accéder à la nationalité israélienne. «Le conjoint du même sexe d’une perso...

IsraelValley Desk | Éditorial

ATMOSPHERE. Les israéliens n'en peuvent plus. Et ils le disent de manière ouverte dans les blogs et articles. Un flot de critiques s'abattent sur Netanyahou. Le Chef d'Etat Major est au centre de polémiques sur sa manière de conduire les opérations. La guerre Hamas-Israël semble interminable. Dans quelques jours les enfants vont reprendre le chemin de l'école et des milliers de parents s'in...

Eyal Kaplan | Éditorial

Faudra-t-il de toute urgence ouvrir des camps de réfugiés pour juifs israéliens qui quittent en urgence les régions du Sud d'Israël ? Impensable au début du conflit Hamas-Israël. C'est devenu à présent une réalité. Des milliers de personnes se déplacent des zones de conflit et se réinstallent ailleurs. Des milliers de photos circulent sur Facebook montrant l'état dramatique de certaines fami...

Dan Rosh (Tel Aviv) | Éditorial

TEMOIGNAGE. La mariée est arrivée. Belle et resplendissante. Le marié est là, habillé en costume de Gala. Le mariage prévu depuis un an se passe dans les meilleures conditions possibles avec environ 350 personnes présentes. Le Kibboutz Mishmar Hanegev a fait les choses en grand. Spectacle Hollywoodien dès l'arrivée. Serveurs en tenue. Sonorisation des grands jours. Salle splendide. Jardins ...

Dan Rosh (Tel Aviv) | Éditorial

Depuis bien longtemps Starbucks a quitté Israël. Est arrivé à sa place COFIX (lire notre article) qui va certainement conquérir le monde. Pour l'instant Starbucks a quelques soucis : Selon (1) : "Starbucks, la plus grande chaîne multinationale de cafés, objet depuis plusieurs années d’appels au boycott de son enseigne par les organisations anti-israéliennes, a affirmé ne pas financer Israël...

IsraelValley Desk | Éditorial

HOLLANDE . Alors que le cessez-le-feu entre le Hamas et l'armée israélienne a été rompu et que les violences ont repris, François Hollande réaffirme les principes de la France, dans son interview donnée au Monde (article payant), mercredi 20 août. Le chef de l'Etat prône "la sécurité d'Israël, la protection des civils et la nécessité de trouver une solution pour Gaza". Le président de la Républ...

IsraelValley Desk | Éditorial

SIGNAUX FAIBLES. Un article a fait la Une des Journaux en Israël. Il s'agit d'une Tribune d'un faucon de la droite israélienne. Il dénonce le racisme ambiant. Dans Courrier International qui reprend le journal Haaretz : "L'ancien ministre israélien des Affaires étrangères et de la Défense, Moshé Arens, pourtant bien classé à droite, dénonce le racisme antiarabe qui s'amplifie en Israël depuis l...

Eyal Kaplan | Éditorial