Aug 29

ISRAELVALLEY. ISRAËL, GRAND OUBLIE AU SOMMET DE LA FRANCOPHONIE. François Hollande sera en Octobre au Sommet de Kinshasa.

Authors picture

François Rubin (Tel-Aviv) | Éditorial

Headline image

François Hollande se rendra en Octobre au prochain Sommet de la francophonie, à Kinshasa. Une présence qui devrait lui permettre de dévoiler sa politique africaine. François Hollande a très peu de chances de parler de l’exclusion d’Israël de cette organisation (qui fait figure de “dinosaure politique” par de nombreux pays). L’Etat Hébreu, non invité comme Etat Membre au Congo, fait partie de certaine commissions, mais, malgré tous les efforts d’hommes politiques francophones, rien n’y fait.

Les israéliens sont écartés malgré ses 20% de francophones alors que son voisin, l’Egypte y adhère avec 2% sans oublier l’Albanie et les Iles Seychelles avec moins de 1%. Que faire ? Une expression en hébreu résume bien les choses sous l’angle israélien : “haval a la zmane” (dommage de perdre de perdre du temps sur un dossier qui n’en vaut pas la peine).

En France tout le monde sait que la “francophonie officielle” ne porte pas trop dans son coeur Israël. Le mot d’ordre des politiques Français qui promettent souvent “aux bons amis israéliens que nous aimons beaucoup” pourrait être : “Rien ne presse, soyez calmes et résignés”. Selon Jacques Benillouche : “La France, marraine de cette organisation, déçoit en faisant preuve de retenue et en se cachant derrière l’alibi des statuts”.

ISRAELVALLEY PLUS DANS NOS ARCHIVES
Jacques Benillouche : "La présidente de la Confédération suisse Doris Leuthard et le secrétaire général de la Francophonie Abdou Diouf ont accueilli le 23 octobre les chefs d’Etat et de gouvernement participant au XIIIe sommet de la Francophonie de Montreux. Une quarantaine de dirigeants étrangers sont présents sur les bords du Léman à l’exception d’Israël qui, à ce jour, n’a pas été admis parmi les défenseurs de la langue de Molière. Le président français Nicolas Sarkozy était attendu en dernier.

Abdou Diouf s’était plaint dans le journal « Le Monde » du «désamour, désintérêt des Français pour la francophonie » sans pouvoir expliquer les causes. M. Diouf feint d’ignorer que les soixante-dix Etats, répartis sur l’ensemble des continents, se sont comportés en fossoyeurs de l’organisation en la politisant. Au lieu de promouvoir la langue et la culture françaises et de combattre l’impérialisme de la culture anglo-américaine, les Sommets de la francophonie ont toujours eu des ordres du jour strictement politiques : paix et droits de l’homme, démocratie et économie, technologie et environnement. Le thème de cette année ne déroge pas à la règle : le développement durable, les relations internationales et enfin l’éducation, prouvant que la politique et l’idéologie priment sur la culture et la linguistique. Les hommes politiques devraient être exclus des réunions où seules les joutes littéraires seraient admises.

Israël, malgré ses centaines de milliers d’originaires des anciennes colonies françaises, est exclu de l’organisation par suite du véto de certains pays dont la haine politique vis-à-vis du pays hébreu va jusqu’à s’en prendre à la culture. M. Diouf a pourtant précisé à juste titre que la «langue française appartient à ceux qui ont choisi de la féconder aux accents de leurs cultures, de leurs imaginaires, de leurs talents ». Cette volonté de mêler la politique à la culture ne trouve aucun justificatif tangible alors que rien n’est fait par l’Organisation pour considérer que la défense et la diffusion des textes de Zola, Balzac ou Victor Hugo priment sur les intérêts politiques des dirigeants. La culture est un espace de liberté et de paix où les amoureux des mots et des phrases bien faites devraient se retrouver dans le seul combat pour la défense du talent et de la liberté de penser et d’écrire.

Israël ne mérite pas, selon certains diplomates représentant souvent des régimes verrouillés, de figurer parmi cette caste qui n’ignore pas que Malraux et Sartre défendaient d’abord le combat littéraire avant la lutte politique. La France, marraine de cette organisation, déçoit en faisant preuve de retenue et en se cachant derrière l’alibi des statuts. On modifie des pans entiers de Constitutions et l’on hésite à abroger quelques articles d’un règlement obsolète. Israël est exclu de cette organisation malgré ses 20% de francophones alors que son voisin, l’Egypte y adhère avec 2% sans oublier l’Albanie et les Iles Seychelles avec moins de 1%.

Ses membres devraient s’inspirer des idéaux de culture pour faire asseoir à la même table des ennemis dont le seul ordre du jour serait de lutter pour la prééminence de la langue française face à l’anglo-saxonne. Mais pour cela, il faudrait exiger du réalisme avant de faire preuve d’intelligence qui consiste à comprendre que la culture peut souvent générer des liens humains purs et désintéressés conduisant des ennemis potentiels à se parler, puis à se connaître et enfin à s’apprécier.

Les politiques français, de tous bords, ne se mouillent pas. Ils refusent de se prononcer sur une anomalie qui met Israël au ban de la culture française malgré les nombreuses publications françaises qui naissent au fil des amours des Israéliens avec le texte et les mots. La langue française doit être considérée comme une espèce protégée alors que paradoxalement Israël, selon le souhait d’Abdou Diouf, est le seul à « faire l’effort de se penser dans un ensemble linguistique dynamique et créateur de diversité culturelle ».—

Le "burn-out" est à la Une des médias économiques Français. L'Assemblée Nationale examine actuellement ce phénomène. En Israël la Knesset n'a pas pris en main ce sujet qui semble-t-il ne fait pas partie de l'agenda des députés à la Knesset, qui habituellement n'hésite jamais à porter mille sujets en avant. Il est clair que les médecins israéliens connaissent parfaitement ce phénomène qui to...

Ilan Rosenthal | Éditorial

Les écarts de revenus et de fortunes sont importants en Israël. Des études OCDE le prouvent sans cesse. Le profil des pauvres est analysé. Mais où en est -on sur le "profil" des super-riches ? Les milliardaires européens sont plus riches que leurs homologues américains et asiatiques, avec une fortune moyenne de 5,7 milliards de dollars, selon une étude publiée mardi 26 mai par la grande ban...

Youval Barzilaï (Rehovot) | Éditorial

"A Haïfa, j’ai obtenu le visa d’entrée n°1 de l’Etat d’Israël", titre France-Soir en Une de son édition du mercredi 19 mai 1948. La citation est de Joseph Kessel. L’écrivain et grand reporter ajoute: "Et mon avion fut le premier à toucher le sol de la Palestine libre". A l’époque, l’expression "Palestine libre" n’avait pas le même sens qu’aujourd’hui, c’était plutôt l’inverse: cinq jours aup...

France Soir | Éditorial

L'ancien Premier Ministre Ehoud Olmert a été condamné par un tribunal de Jérusalem à huit mois de prison ferme pour corruption aggravée, ont indiqué les médias israéliens. Les avocats de M. Olmert, chef du gouvernement de 2006 à 2009, ont immédiatement annoncé qu’ils faisaient appel. M. Olmert, 69 ans, est déjà sous le coup d’une peine de six ans de prison ferme dans une autre affaire de corrup...

IsraelValley Desk | Éditorial

Chavouot est en Israël une fête nationale et un jour férié. Chavouot commence le 23 mai 2015 à la tombée de la nuit et se termine le 25 mai. La fête de Chavouot tombe traditionnellement le 6 Sivan dans le calendrier juif et constitue la Pentecôte juive puisqu’elle est la conclusion et le couronnement de la supputation des sept semaines qui la séparent de Pessah - la Pâque juive -. On la surnomm...

Samuel Nathan | Éditorial

Adieu Conchita. En 2015, Mans Zelmerlow, représentant pour la Suède, a remporté la 60e édition de l'Eurovision. L'artiste de 27 ans, un des favoris, a remporté la 60e édition de l'Eurovision ce samedi avec son titre «Heroes». Selon 20Minutes : "Un titre rythmé, mis en scène à grands renforts d'animation, qu'il a interprété bras grand ouverts, en pantalon de cuir et force voix. Le chanteur âgé d...

Ilan Friedman (Tel Aviv) | Éditorial

"Le rapport sur le conflit israélo-palestinien qui inquiète l'AFP" par Simon Nasso (Actualité Juive) : ". Multiplier ces dépêches déséquilibrées par les 4000 clients que l'AFP se félicite de fournir en informations factuelles, et constater l'ampleur des conséquences néfastes. Voici en exclusivité les extraits d'un rapport, réalisé par une équipe de journalistes, mettant en lumière de manièr...

Actualité Juve | Éditorial

Golan Telecom a remporté cette semaine le Prix de la campagne marketing de l’année 2014. Le forfait tout inclus avec appels illimités depuis l’étranger mis en place par l’opérateur de téléphonie a été ainsi primé lors de la cérémonie « Innovate » organisée en Israël et qui récompense les opérations commerciales les plus innovantes réalisées sur l’année écoulée. Le prix a été ainsi remis à la di...

IsraPresse | Éditorial

L'administration américaine a donné son feu vert pour la vente à Israël de bombes guidées au laser. Le feu vert a été notifié au Congrès, qui a trente jours pour s'y opposer. Le contrats porte sur 1,9 milliard de dollars, selon les communiqués de l'Agence pour la coopération de sécurité et de défense, qui fait partie du ministère de la Défense américain. Le contrat israélien prévoit notamme...

Challenges.fr | Éditorial

En tant qu’électeur de "gauche" convaincu, j’ai été, comme beaucoup d'autres, dévasté par les résultats des dernières élections générales israéliennes. Pourtant, lorsque je mets de côté les émotions et repense au chemin qui a conduit à la montée en puissance des partis de droite et nationalistes, je tends à penser qu’au moins une partie de son explication réside dans les processus politiques qu...

Varda Muhlbauer (i24News) | Éditorial

La police israélienne a annoncé lundi matin qu'une enquête massive sur les principales organisations criminelles du pays avait conduit à l'arrestation de quelque 50 individus qui seraient tous liés à plusieurs assassinats qui ont eu lieu ces deux dernières années. Certaines des personnes arrêtées seraient des membres de la fameuse organisation criminelle Abergil. Des dizaines de maisons ont ...

i24news | Éditorial

Méfiez-vous des premières impressions sur les Haredim. Ils consultent internet bien plus souvent que l'on croit. Les chiffres de la croissance de la pénétration d'internet dans la population ultra-orthodoxes d'Israël sont exceptionnels. Le site Kikar Shabbat (dépendant de ynet) enregistre 2,9 millions de visiteurs uniques par mois. Un autre site très célèbre dans la communauté religieuse, Ha...

Ilan Rosenthal | Éditorial

Yom Yeroushalayim (hébreu : יום ירושלים « Journée de Jérusalem »), alternativement dénommé Yom shi'hrour Yeroushalayim (hébreu : יום שחרור ירושלים « Journée de la libération de Jérusalem ») ou Yom I’houd Yeroushalayim (hébreu : יום איחוד ירושלים « Journée de l’unification de Jérusalem ») est une date fixée par l’État d’Israël suite déjà la reconquête de Jérusalem-Est et de la Vieille ville lors...

IsraelValley Desk | Éditorial

Université Tel Aviv. Le Prix d'économie à la mémoire d’Hugo Ramniceanu a été décerné vendredi dernier à Rami Levy, fondateur et PDG de la chaîne de magasins du même nom. Le prix a été remis "pour la contribution exceptionnelle de Rami Levy à la société israélienne, en tant que leader économique et pionnier du changement social, et son succès comme entrepreneur, qui a réussi à faire d’une petit...

IsraelValley Desk | Éditorial

Dressant la liste des passeports "les plus puissants au monde", le site Passport Index propose un classement par nombre de pays pouvant être visités sans visa avec ce document. Il recense 199 pays. Si les États-Unis et le Royaume-Uni arrivent en tête proposant chacun à ses ressortissants de se rendre sans visa dans 147 pays, la France occupe la seconde place avec 145 Etats à égalité avec l'...

Econostrum | Éditorial