Aug 29

ISRAELVALLEY. ISRAËL, GRAND OUBLIE AU SOMMET DE LA FRANCOPHONIE. François Hollande sera en Octobre au Sommet de Kinshasa.

Authors picture

François Rubin (Tel-Aviv) | Éditorial

Headline image

François Hollande se rendra en Octobre au prochain Sommet de la francophonie, à Kinshasa. Une présence qui devrait lui permettre de dévoiler sa politique africaine. François Hollande a très peu de chances de parler de l’exclusion d’Israël de cette organisation (qui fait figure de “dinosaure politique” par de nombreux pays). L’Etat Hébreu, non invité comme Etat Membre au Congo, fait partie de certaine commissions, mais, malgré tous les efforts d’hommes politiques francophones, rien n’y fait.

Les israéliens sont écartés malgré ses 20% de francophones alors que son voisin, l’Egypte y adhère avec 2% sans oublier l’Albanie et les Iles Seychelles avec moins de 1%. Que faire ? Une expression en hébreu résume bien les choses sous l’angle israélien : “haval a la zmane” (dommage de perdre de perdre du temps sur un dossier qui n’en vaut pas la peine).

En France tout le monde sait que la “francophonie officielle” ne porte pas trop dans son coeur Israël. Le mot d’ordre des politiques Français qui promettent souvent “aux bons amis israéliens que nous aimons beaucoup” pourrait être : “Rien ne presse, soyez calmes et résignés”. Selon Jacques Benillouche : “La France, marraine de cette organisation, déçoit en faisant preuve de retenue et en se cachant derrière l’alibi des statuts”.

ISRAELVALLEY PLUS DANS NOS ARCHIVES
Jacques Benillouche : "La présidente de la Confédération suisse Doris Leuthard et le secrétaire général de la Francophonie Abdou Diouf ont accueilli le 23 octobre les chefs d’Etat et de gouvernement participant au XIIIe sommet de la Francophonie de Montreux. Une quarantaine de dirigeants étrangers sont présents sur les bords du Léman à l’exception d’Israël qui, à ce jour, n’a pas été admis parmi les défenseurs de la langue de Molière. Le président français Nicolas Sarkozy était attendu en dernier.

Abdou Diouf s’était plaint dans le journal « Le Monde » du «désamour, désintérêt des Français pour la francophonie » sans pouvoir expliquer les causes. M. Diouf feint d’ignorer que les soixante-dix Etats, répartis sur l’ensemble des continents, se sont comportés en fossoyeurs de l’organisation en la politisant. Au lieu de promouvoir la langue et la culture françaises et de combattre l’impérialisme de la culture anglo-américaine, les Sommets de la francophonie ont toujours eu des ordres du jour strictement politiques : paix et droits de l’homme, démocratie et économie, technologie et environnement. Le thème de cette année ne déroge pas à la règle : le développement durable, les relations internationales et enfin l’éducation, prouvant que la politique et l’idéologie priment sur la culture et la linguistique. Les hommes politiques devraient être exclus des réunions où seules les joutes littéraires seraient admises.

Israël, malgré ses centaines de milliers d’originaires des anciennes colonies françaises, est exclu de l’organisation par suite du véto de certains pays dont la haine politique vis-à-vis du pays hébreu va jusqu’à s’en prendre à la culture. M. Diouf a pourtant précisé à juste titre que la «langue française appartient à ceux qui ont choisi de la féconder aux accents de leurs cultures, de leurs imaginaires, de leurs talents ». Cette volonté de mêler la politique à la culture ne trouve aucun justificatif tangible alors que rien n’est fait par l’Organisation pour considérer que la défense et la diffusion des textes de Zola, Balzac ou Victor Hugo priment sur les intérêts politiques des dirigeants. La culture est un espace de liberté et de paix où les amoureux des mots et des phrases bien faites devraient se retrouver dans le seul combat pour la défense du talent et de la liberté de penser et d’écrire.

Israël ne mérite pas, selon certains diplomates représentant souvent des régimes verrouillés, de figurer parmi cette caste qui n’ignore pas que Malraux et Sartre défendaient d’abord le combat littéraire avant la lutte politique. La France, marraine de cette organisation, déçoit en faisant preuve de retenue et en se cachant derrière l’alibi des statuts. On modifie des pans entiers de Constitutions et l’on hésite à abroger quelques articles d’un règlement obsolète. Israël est exclu de cette organisation malgré ses 20% de francophones alors que son voisin, l’Egypte y adhère avec 2% sans oublier l’Albanie et les Iles Seychelles avec moins de 1%.

Ses membres devraient s’inspirer des idéaux de culture pour faire asseoir à la même table des ennemis dont le seul ordre du jour serait de lutter pour la prééminence de la langue française face à l’anglo-saxonne. Mais pour cela, il faudrait exiger du réalisme avant de faire preuve d’intelligence qui consiste à comprendre que la culture peut souvent générer des liens humains purs et désintéressés conduisant des ennemis potentiels à se parler, puis à se connaître et enfin à s’apprécier.

Les politiques français, de tous bords, ne se mouillent pas. Ils refusent de se prononcer sur une anomalie qui met Israël au ban de la culture française malgré les nombreuses publications françaises qui naissent au fil des amours des Israéliens avec le texte et les mots. La langue française doit être considérée comme une espèce protégée alors que paradoxalement Israël, selon le souhait d’Abdou Diouf, est le seul à « faire l’effort de se penser dans un ensemble linguistique dynamique et créateur de diversité culturelle ».—

LE 14 AVRIL 2015. DISCOURS DE HENRI CUKIERMAN EN PRESENCE DE EMMANUEL MACRON. Monsieur le Ministre, Messieurs les Ambassadeurs, Chers Amis Cher Emmanuel Macron, votre présence avec nous ce soir montre l’intérêt que vous portez aux pays à forte croissance. Trois pays ont en effet traversé la crise sans encombre : la Corée du Sud, la Pologne et Israël. Rassurez vous, je ne parlerai que du 3èm...

Henri Cukierman | Éditorial

"Smart Cities 2015". Lancement à Paris d'un évènement exceptionnel qui se déroulera en mai 2015 à Tel Aviv. Etaient présents hier matin lors d'une conférence de presse : Arié Bensemhoun, directeur exécutif ELNET; André Viau, préfet et ancien président de FITS; Yossi Gal, ambassadeur d'Israël en France; Jean-Christophe Tortora, président de la Tribune; Patrick Maisonnave, ambassadeur de France e...

Giulietta Gamberini (La Tribune) | Éditorial

EXCLUSIF. Le 14 Avril 2015, lors d'une soirée mémorable qui a rassemblé plus de 350 personnes au Pavillon Dauphine, dont un très grand nombre de dirigeants d’entreprises qui font partie des principaux acteurs de l’économie franco-israélienne et en présence de Patrick Maisonnave, l'Ambassadeur de France en Israël, Emmanuel Macron, le ministre de l’Economie, n’a pas hésité à saluer avec force la ...

Dan Rosh (Paris) | Éditorial

Environ 92 % des foyers juifs israéliens ont fêté le seder de Pessah, 80 % n'ont pas mangé de pain pendant cette semaine et 60 % n'ont mangé que des produits cacher pour Pessah. CE SOIR CELEBRATION, LA MIMOUNA. En Israël, la Mimouna est devenue une fête pour tous et de nombreux Israéliens, séfarades ou pas, n'hésitent pas à célébrer cette fête populaire. Avec la fin de Pessah et la célébra...

Eyal Rosenthal | Éditorial

EXCLUSIF ISRAELVALLEY. Durant la Mimouna qui aura lieu ce soir, les israéliens se bourrent de gâteaux au miel. La télévision israélienne à consacré hier soir un superbe reportage à la Mimouna. Le clou du spectacle télévisé était la préparation d'une Mimouna pour 2000 personnes qui se tiendra ce soir en présence d'IsraelValley à Rehovot. Une table exceptionnelle sera réservée à ceux qui pratique...

Eyal Dayan (Rehovot) | Éditorial

Emmanuel Navon dirige le département de Science politique et de Communication au Collège universitaire orthodoxe de Jérusalem et enseigne les relations internationales à l'Université de Tel Aviv et au Centre interdisciplinaire d’Herzliya. Il est membre du Forum Kohelet de politique publique. L’historien britannique Edward Hallett Carr est généralement connu des étudiants en relations interna...

Emmanuel Navon (i24News) | Éditorial

Au beau milieu des vacances de Pessah et en l'abscence de milliers d'israéliens qui sont en vacances, une annonce très forte a été faite hier dans les milieux économiques israéliens. Le leader pharmaceutique israélo-américain Perrigo possède des unités de production aux USA, en Israël (des milliers d'employés), au Mexique et en UK pourrait passer dans les mains de Mylan, une firme américain...

Ilan Rosenthal | Éditorial

Michel Bougydeval (Copyrights) : " Près de 3 ans depuis l’arrivée de François Hollande à la Présidence de la République, la France va bien. Notre pays se remet rapidement de plus de 25 ans de gouvernance molle, la réussite est indéniable et les résultats sont tangibles et nombreux dans la vie de tous les jours pour nos concitoyens. La croissance insolente de 4,2% réalisée par la France est l...

Agoravox.fr | Éditorial

DOSSIER NUCLEAIRE ET IRAN. Le général (rés.) Amos Yadlin reconnaît qu’il y a des points positifs dans l’accord-cadre signé entre les grandes puissances et l’Iran. M. Yadlin estime qu’il faut regarder « la moité pleine du verre » et qu’il est possible d’arriver à un accord final impliquant un retour de l’Iran à des années en arrière dans leur programme nucléaire. Mais il a ajouté que pour cela i...

IsraPresse | Éditorial

EDITORIAL. Les politiques israéliens sont furieux contre le Président américain. Comment a t-il pu donner son feu vert à un accord intérimaire sans avoir eu de son "principal allié", Israël, un minimum d'accord ? Les intérêts financiers de l'Amérique et de ses multinationales sont-ils si prioritaires pour Obama, au point de mettre en danger l'Etat hébreu ? Les faits sont là : toutes les sem...

Dan Rosh (Tel Aviv) | Éditorial

Enfin la Knesset se bouge sur un dossier important pour la vie des citoyens. Les internautes qui se sont fait insultés en abondance par des blogs "sans foi ni loi" pourront contre-attaquer. A SAVOIR. Selon un site professionnel français, "il existe des moyens juridiques en France pour se défendre face à la diffamation et autre dénigrement injustifié sur internet. C’est une vieille loi du 29...

Ilan Rosenthal | Éditorial

Il existe en Israël nombre de citoyens qui font la synthèse entre judaïsme et christianisme. Dans les prochains jours ils auront successivement fêter Pessah et Pâques sans y voir la moindre contradiction. Kaya Sorkin, mariée à un russe d'ascendance juive, a immigré en Israël en 1992. Durant la Semaine sainte, elle fête Pessah comme Pâques Kaya est ravie. « J’aime quand Pâques et Pessah tomb...

IsraelValley Desk | Éditorial

Israël prévoit de forcer des migrants africains clandestins à choisir entre l'expulsion vers un "pays tiers sécurisé" en Afrique ou la prison, a indiqué mercredi le ministère de l'Intérieur. Selon un communiqué du ministère, la justice a donné son accord à cette nouvelle mesure qui devrait être mise en place "dans les jours à venir". Mais dès l'annonce, six organisations locales et internati...

IsraelValley Desk | Éditorial

Les chefs de la diplomatie des grandes puissances et de l'Iran se sont retrouvés lundi matin à Lausanne autour de la même table pour lever les derniers obstacles à un accord jugé « faisable » avant l'échéance du 31 mars, malgré l'opposition d'Israël et les réserves françaises précédemment exprimées. « Robuste ». C'est le terme employé par le chef de la diplomatie française Laurent Fabius pou...

Tv5monde. | Éditorial

REVELATIONS ISRAELVALLEY. Depuis hier, Omega France (400 personnes) se retrouve dans les mains du leader pharmaceutique israélo-américain Perrigo qui a des unités de production aux USA, en Israël, au Mexique et en UK. Selon (1) : "L'acquisition d'Omega Pharma par Perrigo est conclue, a annoncé lundi le CEO d'Omega Pharma, Marc Coucke via Twitter. "Nous sommes officiellement Omega Pharma, di...

Eyal Cohen (Rehovot) | Éditorial