Aug 29

ISRAELVALLEY. ISRAËL, GRAND OUBLIE AU SOMMET DE LA FRANCOPHONIE. François Hollande sera en Octobre au Sommet de Kinshasa.

Authors picture

François Rubin (Tel-Aviv) | Éditorial

Headline image

François Hollande se rendra en Octobre au prochain Sommet de la francophonie, à Kinshasa. Une présence qui devrait lui permettre de dévoiler sa politique africaine. François Hollande a très peu de chances de parler de l’exclusion d’Israël de cette organisation (qui fait figure de “dinosaure politique” par de nombreux pays). L’Etat Hébreu, non invité comme Etat Membre au Congo, fait partie de certaine commissions, mais, malgré tous les efforts d’hommes politiques francophones, rien n’y fait.

Les israéliens sont écartés malgré ses 20% de francophones alors que son voisin, l’Egypte y adhère avec 2% sans oublier l’Albanie et les Iles Seychelles avec moins de 1%. Que faire ? Une expression en hébreu résume bien les choses sous l’angle israélien : “haval a la zmane” (dommage de perdre de perdre du temps sur un dossier qui n’en vaut pas la peine).

En France tout le monde sait que la “francophonie officielle” ne porte pas trop dans son coeur Israël. Le mot d’ordre des politiques Français qui promettent souvent “aux bons amis israéliens que nous aimons beaucoup” pourrait être : “Rien ne presse, soyez calmes et résignés”. Selon Jacques Benillouche : “La France, marraine de cette organisation, déçoit en faisant preuve de retenue et en se cachant derrière l’alibi des statuts”.

ISRAELVALLEY PLUS DANS NOS ARCHIVES
Jacques Benillouche : "La présidente de la Confédération suisse Doris Leuthard et le secrétaire général de la Francophonie Abdou Diouf ont accueilli le 23 octobre les chefs d’Etat et de gouvernement participant au XIIIe sommet de la Francophonie de Montreux. Une quarantaine de dirigeants étrangers sont présents sur les bords du Léman à l’exception d’Israël qui, à ce jour, n’a pas été admis parmi les défenseurs de la langue de Molière. Le président français Nicolas Sarkozy était attendu en dernier.

Abdou Diouf s’était plaint dans le journal « Le Monde » du «désamour, désintérêt des Français pour la francophonie » sans pouvoir expliquer les causes. M. Diouf feint d’ignorer que les soixante-dix Etats, répartis sur l’ensemble des continents, se sont comportés en fossoyeurs de l’organisation en la politisant. Au lieu de promouvoir la langue et la culture françaises et de combattre l’impérialisme de la culture anglo-américaine, les Sommets de la francophonie ont toujours eu des ordres du jour strictement politiques : paix et droits de l’homme, démocratie et économie, technologie et environnement. Le thème de cette année ne déroge pas à la règle : le développement durable, les relations internationales et enfin l’éducation, prouvant que la politique et l’idéologie priment sur la culture et la linguistique. Les hommes politiques devraient être exclus des réunions où seules les joutes littéraires seraient admises.

Israël, malgré ses centaines de milliers d’originaires des anciennes colonies françaises, est exclu de l’organisation par suite du véto de certains pays dont la haine politique vis-à-vis du pays hébreu va jusqu’à s’en prendre à la culture. M. Diouf a pourtant précisé à juste titre que la «langue française appartient à ceux qui ont choisi de la féconder aux accents de leurs cultures, de leurs imaginaires, de leurs talents ». Cette volonté de mêler la politique à la culture ne trouve aucun justificatif tangible alors que rien n’est fait par l’Organisation pour considérer que la défense et la diffusion des textes de Zola, Balzac ou Victor Hugo priment sur les intérêts politiques des dirigeants. La culture est un espace de liberté et de paix où les amoureux des mots et des phrases bien faites devraient se retrouver dans le seul combat pour la défense du talent et de la liberté de penser et d’écrire.

Israël ne mérite pas, selon certains diplomates représentant souvent des régimes verrouillés, de figurer parmi cette caste qui n’ignore pas que Malraux et Sartre défendaient d’abord le combat littéraire avant la lutte politique. La France, marraine de cette organisation, déçoit en faisant preuve de retenue et en se cachant derrière l’alibi des statuts. On modifie des pans entiers de Constitutions et l’on hésite à abroger quelques articles d’un règlement obsolète. Israël est exclu de cette organisation malgré ses 20% de francophones alors que son voisin, l’Egypte y adhère avec 2% sans oublier l’Albanie et les Iles Seychelles avec moins de 1%.

Ses membres devraient s’inspirer des idéaux de culture pour faire asseoir à la même table des ennemis dont le seul ordre du jour serait de lutter pour la prééminence de la langue française face à l’anglo-saxonne. Mais pour cela, il faudrait exiger du réalisme avant de faire preuve d’intelligence qui consiste à comprendre que la culture peut souvent générer des liens humains purs et désintéressés conduisant des ennemis potentiels à se parler, puis à se connaître et enfin à s’apprécier.

Les politiques français, de tous bords, ne se mouillent pas. Ils refusent de se prononcer sur une anomalie qui met Israël au ban de la culture française malgré les nombreuses publications françaises qui naissent au fil des amours des Israéliens avec le texte et les mots. La langue française doit être considérée comme une espèce protégée alors que paradoxalement Israël, selon le souhait d’Abdou Diouf, est le seul à « faire l’effort de se penser dans un ensemble linguistique dynamique et créateur de diversité culturelle ».—

COMMUNIQUE. Disparition de Shimon Peres - Déclaration de l’ambassadrice désignée, Hélène Le Gal (Tel Aviv, le 28 septembre 2016) "Comme des millions de Français, je pleure aujourd'hui avec Israël la disparition de Shimon Peres, ancien Président et Premier ministre de l'Etat d'Israël. J'ai d'abord une pensée pour ses proches en cette terrible épreuve. Israël perd un grand hom...

IsraelValley Desk | Éditorial

Selon un rapport de la société de conseil New Wealth World, la France est en 2015 le pays du monde d'où émigrent le plus de millionnaires, devant la Chine et l'Italie. Israël est une des destinations privilégiées de ces riches français. L'enquête intitulée «La migration des millionaires en 2015» a été réalisée par New Wealth World, un organisme qui recueille des informations ...

IsraelValley Desk | Éditorial

Blindspot, une application lancée en décembre dernier par des israéliens a été vendue à des investisseurs Chinois pour un montant record de $28 million. Selon (1) : "Qualifiée de «prochaine grosse application de messagerie» par le magazine économique américain Forbes, il pourrait s’agir du successeur de Whatsapp. Déjà téléchargée plus d’un demi-million de fois depuis son...

IsraelValley Desk | Éditorial

La Fondation Nomads emmène une délégation suisse au DLD Tel Aviv Innovation Festival, grand-messe technologique au cœur de la capitale économique israélienne. Pôle technologique, Tel Aviv talonne désormais de près la Silicon Valley. La scène innovante de la métropole israélienne est soutenue par des investissements importants en capital-risque et de nombreux incubateurs. Les star...

IsraelValley Desk | Éditorial

Theresa May a salué la relation du Royaume-Uni avec Israël dans une lettre publiée dans la dernière édition du magazine des conservateurs amis d’Israël. Dans la lettre, May a écrit que la relation de la Grande-Bretagne avec Israël est «plus forte que jamais » et a souligné que le commerce bilatéral, la recherche scientifique, la coopération en matière de sécurité sont autan...

IsraelValley Desk | Éditorial

"Il y a une véritable professionnalisation du métier d'administrateur. Ce n'est plus une simple fonction honorifique, octroyée par le patron d'une entreprise à ses bons amis". Cette affirmation tient de plus en plus en France. En Israël "les amis des amis" sont toujours la règle. Le copinage est la règle. La professionnalisation fait figure d'exception. L'exemple symbolique : la comp...

Eyal Kaplan (Tel Aviv) | Éditorial

DIRECT DE CHINE. Près d’un millier d’investisseurs et d’entrepreneurs (1300 exactement) prennent part à la seizième Conférence annuelle “Go for Israël”, qui pour la première fois ne se déroule pas sur le territoire israélien mais à Shanghaï en Chine. La conférence vient de s'ouvrir (9 heures) dans l'immense tour de l'Hotel Hyatt (le lobby est au 54ème étage, et nous r...

Dan Rosh (Shangaï) | Éditorial

La géographie est implacable : Israël est à 60 % désertique. « Le climat est caractérisé par une haute fréquence d’années sèches, de courtes saisons des pluies et une importante évaporation des eaux de surface. Environ 70 % de l’eau de pluie s’évapore, 25 % s’infiltre dans les nappes phréatiques, et 5 % s’écoule dans les lacs et rivières », explique Norbert Lipszyc, ...

IsraelValley Desk | Éditorial

Une source policière dit au "Monde" qu'il s'agissait d'une "fausse alerte". Quelques minutes avant cette annonce :"Une prise d'otage est actuellement en cours rue Saint-Denis à Paris. La préfecture de police a publié un message sur Twitter invitant à éviter le secteur du premier arrondissement de Paris. Des individus armés seraient retranchés dans l'église Saint-Leu. Des hélic...

IsraelValley Desk | Éditorial

L'état de l'ex-président israélien et prix Nobel de la paix Shimon Peres restait « grave » mais a connu une réelle amélioration, après un accident vasculaire cérébral majeur à 93 ans, a indiqué son médecin personnel. « Il y a une amélioration graduelle, il y a de nouveau une réelle amélioration aujourd'hui », a dit Rafi Walden, médecin personnel et gendre de M. Peres. « O...

IsraelValley Desk | Éditorial

Des programmes de coopération entre la pépinière d’entreprises de Hanoi, le centre VIISA (Vietnam Innovative Startup Accelerator) et leurs partenaires israéliens seront signés lors d’un séminaire le 21 septembre à Hanoi. Organisé par le comité populaire municipal, en collaboration avec l’ambassade d’Israël et le groupe FPT, cet évènement réunira plus de 200 représentant...

IsraelValley Desk | Éditorial

Un expert français du contre-terrorisme a largué une "bombe politique" en disant que "nous avons besoin de la détention administrative", ajoutant qu'il visitera le centre de détention de la prison d'Ofer en Israël comme un potentiel modèle pour la France. Le député d'opposition Georges Fenech, a fait ces commentaires surprenants à la conférence IDF Herzliyya sur la lutte contre le...

IsraelValley Desk | Éditorial

Noémie Grynberg pour Israël Magazine : "En Israël, le marché de l’art s’élèverait annuellement à environ 20 millions d’euros en transactions entre galerie et ventes chez Christie’s. Mais la taille du pays ne permet pas de parler de véritable essor local sans fenêtre sur l’extérieur. Inversement, les étrangers comptent pour 40% des acheteurs du marché israélien. Selon i...

IsraelValley Desk | Éditorial

Tel Aviv (Spécial). L’introduction en Bourse du Groupe Shellanoo, appartenant à Roman Abramovitch et Oded Kobo (ou encore David Guetta, le DJ Avicii ou le musicien Will.I.Am) et développant des applications à destination des smartphones et des services en ligne a été annulée suite à une campagne de presse très (très!) défavorable à Shellano. En effet cette firme n'a aucun succès ...

Dan Rosh (Tel Aviv) | Éditorial

En Israël silence total sur les propos de Éric Zemmour qui affirme dans un livre « Un quinquennat pour rien », qu’Israël (Tsahal) aide l’armée française à reconquérir le moment venu ses territoires perdus en France. « L’état-major de l’armée sait qu’un jour viendra où il devra reconquérir ces terres devenues étrangères sur notre propre sol. Le plan est déjà dans l...

Dan Rosh (Tel Aviv) | Éditorial