Aug 26

ISRAELVALLEY. LA PEUR DE LA GUERRE FAIT-ELLE VENDRE PLUS ? UN CHERCHEUR ISRAELIEN EXPLIQUE LA SUR-CONSOMMATION DE CEUX QUI SONT EN ETAT D'ANXIETE.

Authors picture

Youval Barzilaï (Tel-Aviv) | News

Headline image

Selon (1) : "Cela s’appelle la théorie du management de la terreur (TMT). Et cela dit, pour schématiser, que l’homme moderne, qui n’a plus autant que par le passé à se battre pour sa survie au jour le jour, passe beaucoup de temps à raffiner les constructions symboliques (culture, estime de soi) qui servent de paravents à sa peur de mourir.

Comme une version sophistiquée de l’instinct de préservation qui ne l’a jamais quitté. Plus de deux cents études expérimentales ont, au cours de ces quinze dernières années, confirmé différents aspects de cette théorie. Notamment le fait qu’à toute manifestation de la mort, chacun combat cette angoisse primordiale en renforçant les comportements valorisés par sa culture. Or, dans notre culture occidentale, la possession de biens matériels constitue un élément fondamental du système de valeurs. La conclusion logique consiste à prédire qu’une plus grande présence de la Camarde renforcera les comportements de consommation.

Une confirmation semble en avoir été apportée après les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis. Comme l’a rappelé en 2007 une étude française, suite au 11-Septembre, “les Américains ont acheté des biens immobiliers et des automobiles en quantité record et se sont arraché de l’électroménager, des meubles et des gadgets électroniques, au point que d’octobre à décembre, la consommation grimpa à un rythme de croissance de 6 %. Or, ces faits peuvent être interprétés au regard de la théorie du management de la terreur : pour soulager un état d’anxiété face à la mort, subtilement présent aux franges de la conscience dans les jours et les semaines qui suivirent ces événements dramatiques, les citoyens américains ont tenu, en moyenne, à se valoriser au sein de leur culture en adoptant des comportements sous-tendus par les valeurs solidement ancrées dans la culture américaine, telles que le matérialisme. Cette valorisation aurait pour effet d’augmenter l’estime de soi, et de soulager ainsi l’anxiété face à la mort en atteignant une forme d’ « immortalité symbolique ».”

Je dépense donc je suis. Pour tester cette hypothèse, le chercheur israélien Ilan Dar-Nimrod (université de Rochester, Etats-Unis) s’est focalisé sur le lieu où mort et incitation à la consommation se concentrent le plus : la télévision. Les Américains en consomment en moyenne plus de 5 heures par jour tandis que les Français se contentent (si l’on peut dire) de 3 heures et 47 minutes. Des deux côtés de l’Atlantique, les séries policières sont légion sur les petits écrans, ainsi que les documentaires ou magazines consacrés à des faits divers, sans oublier les journaux télévisés et leur content – leur quota ? – de crimes, attentats, accidents, etc (un livre déjà ancien, paru en 1992, Big World, Small Screen, estimait qu’au moment de quitter l’école primaire, un enfant américain avait en moyenne assisté à 8 000 meurtres sur petit écran). Et, évidemment, toutes ces émissions sont encadrées voire découpées en tranches par des publicités.

Pour estimer l’impact de la mort “vue à la télé” sur l’efficacité des réclames et l’envie d’acheter, Ilan Dar-Nimrod a mené la petite expérience suivante avec une centaine de cobayes canadiens. Comme il l’explique dans l’étude qu’il a publiée dans le numéro daté mars-avril du Journal of Social Psychology, les participants à l’expérience ont d’abord regardé une vidéo de 10 minutes extraite de la série A la Maison blanche, ne contenant aucune allusion à la mort, suivie de la diffusion de quatre spots publicitaires (pour une voiture allemande, une voiture sud-coréenne, un fast-food et des jeans). Ensuite, ils ont visionné un extrait de la série Six Feet Under, au cours duquel un bébé succombait au syndrome de la mort subite du nourrisson, suivi là encore de quatre réclames (pour une autre marque de voitures allemandes, une autre auto sud-coréenne, une autre chaîne de restauration rapide et d’autres jeans). Au terme de chacune de ces deux parties, les personnes commençaient par mettre une note à l’extrait regardé. Puis elles évaluaient l’attractivité des produits présentés dans les publicités et leur désir de les acquérir. Ceux visionnés après l’extrait de Six Feet Under ont été jugés plus attractifs que les autres. Un indice favorable à la théorie de la TMT.

Mais Ilan Dar-Nimrod a craint un biais : le passage de Six Feet Under ayant été plus apprécié que celui d’A la Maison blanche, cela a pu déteindre sur l’envie d’acheter les produits vantés dans les publicités. Le chercheur israélien a donc mené une autre expérience, cette fois avec des extraits de films : un morceau de Forrest Gump (pour l’extrait sans mort) et le passage final de Voyage au bout de l’enfer, au cours duquel le personnage interprété par Christopher Walken se tire une balle dans la tête lors d’une séance de roulette russe. A chaque fois, une série de spots publicitaires suivait l’extrait. Pendant les évaluations, Ilan Dar-Nimrod a glissé un test supplémentaire afin de vérifier si l’idée de mort s’était imprimée dans l’esprit des participants : il s’agissait de compléter 14 mots auxquels manquait une ou plusieurs lettres. Dans 6 cas sur 14, la solution pouvait être soit un mot neutre, soit un mot en rapport avec la mort. Par exemple, _RAVE pouvait être résolu en BRAVE ou en GRAVE (qui, en anglais, signifie la tombe). Après avoir vu l’extrait de Voyage au bout de l’enfer, les cobayes trouvaient davantage de mots liés à la mort qu’après l’extrait de Forrest Gump. Et les publicités ayant suivi la roulette russe fatale leur semblaient plus efficaces, alors même qu’ils n’avaient pas préféré ce passage…

Consommer en réaction à la mort, pour montrer qu’on est bien vivant. Avoir pour être, en quelque sorte. Si d’autres études confirment les résultats d’Ilan Dar-Nimrod, il est permis d’imaginer que de grandes marques auront l’idée de financer la production de nouveaux feuilletons remplis de tueurs en série tous plus performants les uns que les autres… Il n’y a pas loin de la théorie du management de la terreur au marketing par la mort".

Source: http://passeurdesciences.blog.lemonde.fr/2012/05/03/la-mort-a-la-tele-donne-envie-dacheter/

EasyJet : Paris-Tel Aviv, 58 euros le vol simple. La Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC), au terme d’une période de consultation d’un mois comme le demande la procédure légale, accorde définitivement à easyJet l’autorisation d’opérer dès avril 2015 trois vols par semaine reliant Paris-Charles de Gaulle à Tel Aviv tout au long de l’année : lundi, mercredi et samedi . Dès aujourd’hu...

Tribune Juive | News

1. RISQUE. La dissolution du gouvernement israélien et les guerres internes qui galvanisent ces derniers jours la politique israélienne, n'attisent pas la cote financière du pays aux yeux du monde, bien au contraire, indique lundi une étude de la société d'analyse financière d'organes gouvernementaux Moody's Investors Services, relayée par le quotidien israélien Haaretz. "Les turbulences pol...

i24News | News

Adi Altschuler a reçu de nombreuses récompenses et distinctions. Récemment le magazine Time l’a élue parmi 6 jeunes dans le monde ayant accompli des œuvres remarquables sur le plan social. Adi a créé le mouvement de jeunesse Krembo Wings pour aider les enfants dans le besoin et « Memories@Home », projet dans lequel des jeunes invitent chez eux des survivants de l’Holocauste, pour perpétuer la ...

IsraelValley Desk | News

Le Groupe Steimatzky (présent dans 68 villes, incluant Londres et Los Angeles), incontournable en Israël dans la vente de livres au détail, se relance en Israël. Plus de 170 magasins, dont cinq à l'Aéroport de Tel Aviv, seront en 2015 en activité en Israël. Le groupe Steimattzky qui avait eu de grandes difficultés financières avait été racheté recemment par des investisseurs. Steimatzky a ét...

Dan Rosh (Tel Aviv) | News

EXCLUSIF. Cette semaine le groupe américain Allflex a décidé de finaliser le rachat de la firme SCR basée à Netanya (Israël) pour 250 millions de dollars. Il est a noter que le groupe Allflex est très actif en France (une usine ultra-moderne). Allflex est un fabricant d’équipements d’identification d’animaux d’élevage qui prennent notamment la forme de « tags » placés dans les oreilles de v...

Eyal Dayan (Rehovot) | News

A partir du 15 décéembre, la bourse de Tel Aviv fait peau neuve et écarte sans ménagements Cellcom et Partner qui ont été les fleurons de la téléphonie mobile israélienne. C'est au tour de Frutarom et Ofer de rentrer dans l'arène du TASE. Les principaux indices boursiers israéliens sont le TA-25 (équivalent israélien du CAC 40) et le TA-100. Ces indices représentent respectivement les 25 et ...

Dan Assayah (Tel-Aviv) | News

Selon Romandie : "La Pologne a autorisé à nouveau l'abattage rituel, banni depuis près de deux ans, la Cour constitutionnelle jugeant que son interdiction n'était pas conforme à la loi fondamentale qui affirme la liberté de religion. La Cour avait été saisie fin août par la communauté juive de Pologne... La garantie constitutionnelle de la liberté de religion s'étend à toutes les activités, ...

IsraelValley Desk | News

Une liste commune regroupant le Parti travailliste et le parti Hatnuah de l'ancien ministre de la Justice israélienne Tzipi Livni a été annoncée mercredi soir. Le chef de l'opposition Yitzhak Herzog et Mme Livni ont indiqué qu'ils se partageraient le pouvoir s'ils remportaient le scrutin. Si nous gagnons "je serai Premier ministre pour les deux premières années, et Tzipi Livni sera Premier m...

i24News | News

Israël a mis à jour ses lois anti-spam afin d'y inclure les appels téléphoniques spam. La nouvelle loi parrainée par la député Adi Koll (Yesh Atid ) et Mickey Rosenthal va rendre les appels téléphoniques de Spam illégales. Le projet est passé en deuxième et troisième lectures. En conséquence, les robots qui appellent pour passer des messages pré-enregistrés seront illégaux à moins que le destin...

IsraelValley Desk | News

Le Premier ministre sortant revendique des dons en provenance des États-Unis et d'Espagne. Pas un shekel ne vient d'Israël. Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a levé environ 375 000 shekels ($ 95,600) de donations pour sa campagne des primaires au sein du Likoud le mois prochain. L'élection interne qui se déroulera la mois prochain a donné lieu à des donations en provenance des États-Uni...

Avner Myers | News

La presse économique israélienne retransmet tous les jours l'état des désaccords entre les deux actionnaires de IDB, Eduardo Elsztain et Ben-Moshe qui avaient écarté Noch Dankner, l'ancien patron de ce groupe. Selon le Haaretz les deux propriétaires vont se séparer car ils ne s'entendent pas sur la stratégie de IDB. A la bourse de Tel Aviv l'action IDB est en chute libre. ISRAELVALLEY PLUS. ...

Eyal Ganim (Rehovot) | News

Un accord entre la France et les Etats-Unis a été signé pour immuniser la SNCF contre des poursuites sur le territoire américain visant sa responsabilité dans la Shoah. La France a fini par trouver un accord avec Washington sur la question épineuse de l’indemnisation des Américains transportés vers les camps de concentration durant la Seconde Guerre mondiale. La SNCF versera 60 millions de ...

IsraelValley Desk | News

C'est un signal fort que viennent d'envoyer plusieurs centaines de personnalités israéliennes, dont des auteurs de renom, tels que Amos Oz, David Grossman et A. B. Yehoshua, en appelant dans une lettre les parlements de plusieurs pays européens à reconnaître l'Etat palestinien. D'après le quotidien israélien Haaretz, près de 800 personnalités de tous horizons se sont associées dans un appel...

IsraelValley Desk | News

La police de Tel Aviv a lancé une action massive contre les travailleurs illégaux africains en fermant plus de 30 bars a proximité de l'ancienne gare routière de Tel-Aviv. Plus de 150 agents de police, des enquêteurs du fisc, ainsi que des représentants de la municipalité, de l'autorité du gaz et de la compagnie d'électricité ont participé à l'opération contre les illégaux Jeudi, peu apr...

David Illouz | News

Selon nouvelobs.com : "Les juifs, ça a de l'argent". C'est de cette manière que trois hommes se sont justifiés d'avoir violemment agressé un couple de confession juive, mercredi 3 décembre, à Créteil. Selon le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, "le caractère antisémite de l'agression semble avéré". Pour le sociologue Michel Wieviorka, auteur de "L'antisémitisme expliqué aux jeunes" (...

IsraelValley Desk | News