Aug 26

ISRAELVALLEY. LA PEUR DE LA GUERRE FAIT-ELLE VENDRE PLUS ? UN CHERCHEUR ISRAELIEN EXPLIQUE LA SUR-CONSOMMATION DE CEUX QUI SONT EN ETAT D'ANXIETE.

Authors picture

Youval Barzilaï (Tel-Aviv) | News

Headline image

Selon (1) : "Cela s’appelle la théorie du management de la terreur (TMT). Et cela dit, pour schématiser, que l’homme moderne, qui n’a plus autant que par le passé à se battre pour sa survie au jour le jour, passe beaucoup de temps à raffiner les constructions symboliques (culture, estime de soi) qui servent de paravents à sa peur de mourir.

Comme une version sophistiquée de l’instinct de préservation qui ne l’a jamais quitté. Plus de deux cents études expérimentales ont, au cours de ces quinze dernières années, confirmé différents aspects de cette théorie. Notamment le fait qu’à toute manifestation de la mort, chacun combat cette angoisse primordiale en renforçant les comportements valorisés par sa culture. Or, dans notre culture occidentale, la possession de biens matériels constitue un élément fondamental du système de valeurs. La conclusion logique consiste à prédire qu’une plus grande présence de la Camarde renforcera les comportements de consommation.

Une confirmation semble en avoir été apportée après les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis. Comme l’a rappelé en 2007 une étude française, suite au 11-Septembre, “les Américains ont acheté des biens immobiliers et des automobiles en quantité record et se sont arraché de l’électroménager, des meubles et des gadgets électroniques, au point que d’octobre à décembre, la consommation grimpa à un rythme de croissance de 6 %. Or, ces faits peuvent être interprétés au regard de la théorie du management de la terreur : pour soulager un état d’anxiété face à la mort, subtilement présent aux franges de la conscience dans les jours et les semaines qui suivirent ces événements dramatiques, les citoyens américains ont tenu, en moyenne, à se valoriser au sein de leur culture en adoptant des comportements sous-tendus par les valeurs solidement ancrées dans la culture américaine, telles que le matérialisme. Cette valorisation aurait pour effet d’augmenter l’estime de soi, et de soulager ainsi l’anxiété face à la mort en atteignant une forme d’ « immortalité symbolique ».”

Je dépense donc je suis. Pour tester cette hypothèse, le chercheur israélien Ilan Dar-Nimrod (université de Rochester, Etats-Unis) s’est focalisé sur le lieu où mort et incitation à la consommation se concentrent le plus : la télévision. Les Américains en consomment en moyenne plus de 5 heures par jour tandis que les Français se contentent (si l’on peut dire) de 3 heures et 47 minutes. Des deux côtés de l’Atlantique, les séries policières sont légion sur les petits écrans, ainsi que les documentaires ou magazines consacrés à des faits divers, sans oublier les journaux télévisés et leur content – leur quota ? – de crimes, attentats, accidents, etc (un livre déjà ancien, paru en 1992, Big World, Small Screen, estimait qu’au moment de quitter l’école primaire, un enfant américain avait en moyenne assisté à 8 000 meurtres sur petit écran). Et, évidemment, toutes ces émissions sont encadrées voire découpées en tranches par des publicités.

Pour estimer l’impact de la mort “vue à la télé” sur l’efficacité des réclames et l’envie d’acheter, Ilan Dar-Nimrod a mené la petite expérience suivante avec une centaine de cobayes canadiens. Comme il l’explique dans l’étude qu’il a publiée dans le numéro daté mars-avril du Journal of Social Psychology, les participants à l’expérience ont d’abord regardé une vidéo de 10 minutes extraite de la série A la Maison blanche, ne contenant aucune allusion à la mort, suivie de la diffusion de quatre spots publicitaires (pour une voiture allemande, une voiture sud-coréenne, un fast-food et des jeans). Ensuite, ils ont visionné un extrait de la série Six Feet Under, au cours duquel un bébé succombait au syndrome de la mort subite du nourrisson, suivi là encore de quatre réclames (pour une autre marque de voitures allemandes, une autre auto sud-coréenne, une autre chaîne de restauration rapide et d’autres jeans). Au terme de chacune de ces deux parties, les personnes commençaient par mettre une note à l’extrait regardé. Puis elles évaluaient l’attractivité des produits présentés dans les publicités et leur désir de les acquérir. Ceux visionnés après l’extrait de Six Feet Under ont été jugés plus attractifs que les autres. Un indice favorable à la théorie de la TMT.

Mais Ilan Dar-Nimrod a craint un biais : le passage de Six Feet Under ayant été plus apprécié que celui d’A la Maison blanche, cela a pu déteindre sur l’envie d’acheter les produits vantés dans les publicités. Le chercheur israélien a donc mené une autre expérience, cette fois avec des extraits de films : un morceau de Forrest Gump (pour l’extrait sans mort) et le passage final de Voyage au bout de l’enfer, au cours duquel le personnage interprété par Christopher Walken se tire une balle dans la tête lors d’une séance de roulette russe. A chaque fois, une série de spots publicitaires suivait l’extrait. Pendant les évaluations, Ilan Dar-Nimrod a glissé un test supplémentaire afin de vérifier si l’idée de mort s’était imprimée dans l’esprit des participants : il s’agissait de compléter 14 mots auxquels manquait une ou plusieurs lettres. Dans 6 cas sur 14, la solution pouvait être soit un mot neutre, soit un mot en rapport avec la mort. Par exemple, _RAVE pouvait être résolu en BRAVE ou en GRAVE (qui, en anglais, signifie la tombe). Après avoir vu l’extrait de Voyage au bout de l’enfer, les cobayes trouvaient davantage de mots liés à la mort qu’après l’extrait de Forrest Gump. Et les publicités ayant suivi la roulette russe fatale leur semblaient plus efficaces, alors même qu’ils n’avaient pas préféré ce passage…

Consommer en réaction à la mort, pour montrer qu’on est bien vivant. Avoir pour être, en quelque sorte. Si d’autres études confirment les résultats d’Ilan Dar-Nimrod, il est permis d’imaginer que de grandes marques auront l’idée de financer la production de nouveaux feuilletons remplis de tueurs en série tous plus performants les uns que les autres… Il n’y a pas loin de la théorie du management de la terreur au marketing par la mort".

Source: http://passeurdesciences.blog.lemonde.fr/2012/05/03/la-mort-a-la-tele-donne-envie-dacheter/

Rachel Delia Benaim : "Deux restaurants de Tel Aviv servent de la laitue qui a été cultivée dans des lits d’eau flottant sur le toit du Dizengoff Center, dans un nouveau système de jardinage urbain innovant qui vise à fournir aux citadins avec des légumes sortis tout droit de la ferme. « Les gens sont habitués à ce que la laitue ait un certain goût, après qu’elle soit restée dans un sac dans...

Times of Israel | News

RUTH ROSENTHAL Dans Télérama : "Elle chante et il joue de la musique. Ruth Rosenthal et Xavier Klaine n'aimeraient sans doute pas que l'on commence ainsi leur portrait. Ils vous reprendraient : Ruth chante, mais trouve vite cela « inutile » et se met à parler ; Xavier, au bout de trois notes, les répète en boucle… Et pourtant leur musique fascine, paradoxe comme ce couple d'artistes proche ...

Ilan Rosenthal | News

Un bébé palestinien est mort et ses parents blessés dans la nuit de jeudi à vendredi lors d'un incendie de leur maison. Quatre colons, qui avaient pénétré à Doma près de Naplouse ont mis le feu à une des maisons située à l'entrée de ce village palestinien et inscrit des slogans sur un mur avant de s'enfuir en direction d'une colonie voisine. Depuis des années des colons se livrent, sous le labe...

IsraelValley Desk | News

Portant des drapeaux aux couleurs arc-en-ciel de la communauté gay des jeunes israéliens ont marché hier dans le calme en scandant des slogans prônant "l'amour du prochain". Jusqu'au moment où un tueur récidiviste a tenté avec un couteau d'arrêter la célébration. Six blessés et une communauté meurtie. Un moment de panique dans la rue. Des policiers qui s'emparent du meurtrier. La communauté...

Dan Rosh (Tel Aviv) | News

Un individu a poignardé jeudi six personnes, qui se rendaient au défilé de la gay pride organisée à Jérusalem, blessant grièvement deux de ses victimes, selon un communiqué de la police israélienne. Par ailleurs, une des victimes se trouve dans un état stable et trois autres sont légèrement blessées selon Luba Samri, porte-parole de la police de Jérusalem. L’assaillant, un homme ultra-orthod...

IsraelValley Desk | News

La Knesset a adopté en première lecture un projet de loi pour aider à limiter l’utilisation d’espèces. Le projet de loi, parrainé par le ministre des Finances Moshe Kahlon, est destiné à lutter contre le blanchiment d’argent et l’évasion fiscale. « Le projet de loi ouvre la voie à une guerre contre la criminalité et le blanchiment d’argent, tout en élargissant l’assiette fiscale sans avoir à...

JSS News | News

Lors du premier semestre 2015, Mercedes a vendu 1612 voitures en Israël, contre 945 voitures l’an passé à la même époque, ce qui représente une augmentation de 71%. Mercedes a mis en vente en Israël des Smart For Two, dont le prix de départ commence à 100.000 shekels. La sportive C63 AMG est à un prix de 715.000 shekels pour les voitures en série. ISRAELVALLEY PLUS SUR LES ROUTES D'ISRAË...

JSS News | News

Shraga Blum : "Les travaux de construction du futur tramway de Tel-Aviv dureront quelques bonnes années. La police estime qu’ils ne vont pas seulement perturber sérieusement la circulation et le stationnement à l’intérieur de la ville de Tel-Aviv mais que toute la région du Goush Dan en subira les conséquences à des dizaines de kilomètres à la ronde. Les embouteillages risquent de se produi...

IsraelValley Desk | News

Selon (1) : "Merck USA a annoncé l'acquisition de cCAM Biotherapeutics (Israël), une société spécialisée dans le développement d'immunothérapies contre le cancer. Aux termes de l'accord, Merck versera 95 millions de dollars pour reprendre la totalité du capital de cCAM. Les actionnaires de cCAM pourront ensuite recevoir jusqu'à 510 millions de dollars en fonction de l'atteinte de certains objec...

IsraelValley Desk | News

Hausse des dépenses dues à la criminalité en Israël. Le ministère de la Sécurité publique a déclaré que le coût de la criminalité en Israël a augmenté par rapport à 2013. En effet cela coûte à la société 15,8 milliards de NIS en 2014, marquant une augmentation de 9,1 % par rapport à l’année précédente. Selon un rapport officiel, entre les années 2001 et 2014, la criminalité a coûté à l'Etat d'I...

(A.H) Ariel Aviv | News

Un comité municipal de Jérusalem a approuvé la construction d’un gratte-ciel et du projet commercial qui l’accompagne, dans le centre animé de la capitale, et ce dans l’espoir de revitaliser le centre-ville. Conçue par Daniel Libeskind, un architecte d’origine polonaise qui a créé le Musée juif de Berlin et le Mémorial du 11 septembre de New York, la « Freedom Pyramid » (« Pyramide Liberté ») s...

The Time of Israel. | News

L'organisation du Livre Guinness des records estime qu'il est "trop dangereux" d'envoyer un juge en Israël Un cinéaste israélien avait prévu de battre le record du monde du plus grand plat de houmous au monde mais l’organisation du Livre Guinness des records à Londres a refusé d’envoyer un représentant en Israël pour des raisons de sécurité. “C’est la dernière chose que j’espérais”, a déc...

i24news | News

Manor Automotive Groupe (MAG) est une société de droit luxembourgeois créée en 2011 par la famille Manor et qui représente depuis plus de 75 ans les marques du groupe PSA en Israël. 12.000 Peugeot et Citroën ont été vendues (2012). Au côté de BMW, Citroën a été retenu pour la fourniture de la flotte gouvernementale. Lubinski fournit également la plupart des grands groupes et des grandes adm...

IsraelValley Desk | News

ISRAELVALLEY SPECIAL. Selon le Wall Street Journal, faute d'avoir acheté Mylan, le groupe israélien Teva serait en train de clôturer un deal à Dublin pour le rachat de Allergan. Cette firme est surtout connue pour le Botox et le Namenda contre la maladie d'Alzheimer. Ce rachat éventuel intervient en plein bouleversement du paysage pharmaceutique américain, secoué par une annonce de fusion q...

Dan Rosh (Tel Aviv) | News

Le chiffre du jour: 200 Français prendront un vol simple pour Tel Aviv au départ de Paris ce lundi 27 juillet. Ils étaient 130 à la fin du mois de juin. L'agence juive pour Israël continue de noter une importante hausse de l'intérêt et de la volonté des Juifs de France à s'installer en Israël, que ce soit dans le cadre d'un programme de longue durée (Massa) ou d'un départ définitif (Alyah). ...

Magali Allouche (Tel Aviv) | News