Aug 26

ISRAELVALLEY. LA PEUR DE LA GUERRE FAIT-ELLE VENDRE PLUS ? UN CHERCHEUR ISRAELIEN EXPLIQUE LA SUR-CONSOMMATION DE CEUX QUI SONT EN ETAT D'ANXIETE.

Authors picture

Youval Barzilaï (Tel-Aviv) | News

Headline image

Selon (1) : "Cela s’appelle la théorie du management de la terreur (TMT). Et cela dit, pour schématiser, que l’homme moderne, qui n’a plus autant que par le passé à se battre pour sa survie au jour le jour, passe beaucoup de temps à raffiner les constructions symboliques (culture, estime de soi) qui servent de paravents à sa peur de mourir.

Comme une version sophistiquée de l’instinct de préservation qui ne l’a jamais quitté. Plus de deux cents études expérimentales ont, au cours de ces quinze dernières années, confirmé différents aspects de cette théorie. Notamment le fait qu’à toute manifestation de la mort, chacun combat cette angoisse primordiale en renforçant les comportements valorisés par sa culture. Or, dans notre culture occidentale, la possession de biens matériels constitue un élément fondamental du système de valeurs. La conclusion logique consiste à prédire qu’une plus grande présence de la Camarde renforcera les comportements de consommation.

Une confirmation semble en avoir été apportée après les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis. Comme l’a rappelé en 2007 une étude française, suite au 11-Septembre, “les Américains ont acheté des biens immobiliers et des automobiles en quantité record et se sont arraché de l’électroménager, des meubles et des gadgets électroniques, au point que d’octobre à décembre, la consommation grimpa à un rythme de croissance de 6 %. Or, ces faits peuvent être interprétés au regard de la théorie du management de la terreur : pour soulager un état d’anxiété face à la mort, subtilement présent aux franges de la conscience dans les jours et les semaines qui suivirent ces événements dramatiques, les citoyens américains ont tenu, en moyenne, à se valoriser au sein de leur culture en adoptant des comportements sous-tendus par les valeurs solidement ancrées dans la culture américaine, telles que le matérialisme. Cette valorisation aurait pour effet d’augmenter l’estime de soi, et de soulager ainsi l’anxiété face à la mort en atteignant une forme d’ « immortalité symbolique ».”

Je dépense donc je suis. Pour tester cette hypothèse, le chercheur israélien Ilan Dar-Nimrod (université de Rochester, Etats-Unis) s’est focalisé sur le lieu où mort et incitation à la consommation se concentrent le plus : la télévision. Les Américains en consomment en moyenne plus de 5 heures par jour tandis que les Français se contentent (si l’on peut dire) de 3 heures et 47 minutes. Des deux côtés de l’Atlantique, les séries policières sont légion sur les petits écrans, ainsi que les documentaires ou magazines consacrés à des faits divers, sans oublier les journaux télévisés et leur content – leur quota ? – de crimes, attentats, accidents, etc (un livre déjà ancien, paru en 1992, Big World, Small Screen, estimait qu’au moment de quitter l’école primaire, un enfant américain avait en moyenne assisté à 8 000 meurtres sur petit écran). Et, évidemment, toutes ces émissions sont encadrées voire découpées en tranches par des publicités.

Pour estimer l’impact de la mort “vue à la télé” sur l’efficacité des réclames et l’envie d’acheter, Ilan Dar-Nimrod a mené la petite expérience suivante avec une centaine de cobayes canadiens. Comme il l’explique dans l’étude qu’il a publiée dans le numéro daté mars-avril du Journal of Social Psychology, les participants à l’expérience ont d’abord regardé une vidéo de 10 minutes extraite de la série A la Maison blanche, ne contenant aucune allusion à la mort, suivie de la diffusion de quatre spots publicitaires (pour une voiture allemande, une voiture sud-coréenne, un fast-food et des jeans). Ensuite, ils ont visionné un extrait de la série Six Feet Under, au cours duquel un bébé succombait au syndrome de la mort subite du nourrisson, suivi là encore de quatre réclames (pour une autre marque de voitures allemandes, une autre auto sud-coréenne, une autre chaîne de restauration rapide et d’autres jeans). Au terme de chacune de ces deux parties, les personnes commençaient par mettre une note à l’extrait regardé. Puis elles évaluaient l’attractivité des produits présentés dans les publicités et leur désir de les acquérir. Ceux visionnés après l’extrait de Six Feet Under ont été jugés plus attractifs que les autres. Un indice favorable à la théorie de la TMT.

Mais Ilan Dar-Nimrod a craint un biais : le passage de Six Feet Under ayant été plus apprécié que celui d’A la Maison blanche, cela a pu déteindre sur l’envie d’acheter les produits vantés dans les publicités. Le chercheur israélien a donc mené une autre expérience, cette fois avec des extraits de films : un morceau de Forrest Gump (pour l’extrait sans mort) et le passage final de Voyage au bout de l’enfer, au cours duquel le personnage interprété par Christopher Walken se tire une balle dans la tête lors d’une séance de roulette russe. A chaque fois, une série de spots publicitaires suivait l’extrait. Pendant les évaluations, Ilan Dar-Nimrod a glissé un test supplémentaire afin de vérifier si l’idée de mort s’était imprimée dans l’esprit des participants : il s’agissait de compléter 14 mots auxquels manquait une ou plusieurs lettres. Dans 6 cas sur 14, la solution pouvait être soit un mot neutre, soit un mot en rapport avec la mort. Par exemple, _RAVE pouvait être résolu en BRAVE ou en GRAVE (qui, en anglais, signifie la tombe). Après avoir vu l’extrait de Voyage au bout de l’enfer, les cobayes trouvaient davantage de mots liés à la mort qu’après l’extrait de Forrest Gump. Et les publicités ayant suivi la roulette russe fatale leur semblaient plus efficaces, alors même qu’ils n’avaient pas préféré ce passage…

Consommer en réaction à la mort, pour montrer qu’on est bien vivant. Avoir pour être, en quelque sorte. Si d’autres études confirment les résultats d’Ilan Dar-Nimrod, il est permis d’imaginer que de grandes marques auront l’idée de financer la production de nouveaux feuilletons remplis de tueurs en série tous plus performants les uns que les autres… Il n’y a pas loin de la théorie du management de la terreur au marketing par la mort".

Source: http://passeurdesciences.blog.lemonde.fr/2012/05/03/la-mort-a-la-tele-donne-envie-dacheter/

Alors que les observateurs de l'ONU ont fui le sud de la Syrie et que les forces régulières syriennes perdent peu à peu le contrôle de la région frontalière avec Israël, l'Etat hébreu devrait se méfier de la présence des islamistes à quelques centaines de mètres de sa frontière. A la frontière israélo-syrienne, les médias locaux font état de récents développements inquiétants : des groupes d...

Haaretz. Amos Harel | News

Le réseau social le plus populaire au monde est censé retirer de la toile de tels contenus, mais beaucoup d'entre eux demeurent sur le web. Voici comment les signaler. Facebook, qui est l'un des sites internet les plus populaires au monde, ne permet pas la diffusion de contenus haineux sur ses pages. Pourtant, malgré avoir reçu de nombreuses plaintes de ses utilisateurs, Facebook ne procède...

Avner Myers | News

Jérusalem - Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a affirmé samedi à la télévision qu'Israël avait accepté de cesser les hostilités à Gaza pour garder des ressources face à d'autres menaces régionales potentielles. AFP (Copyrighst) : "Nous avons combattu 50 jours et nous aurions pu combattre 500 jours, mais nous sommes dans une situation où nous avons l'Etat islamique aux portes ...

IsraelValley Desk | News

Le défi viral du ALS (Sclérose latérale amyotrophique) Ice Bucket a atteint Israël, où certains ont été contraints de faire la mise à jour en ” Défi ALS Ice Bucket Israël (sous les tirs de roquettes)” en se versant rapidement le seau de glace sur la tête avant de courir aux abris. L’animateur de télévision Guy Lerer fait monter les enchères en s’affublant d’un gilet pare-balles et d’un casqu...

IsraelValley Desk | News

Hier soir à Jérusalem s'est tenu un concert du célèbre chanteur israélien Eyal Golan. 20 heures: La salle commence à se remplir: il s'agit de la Sultan's Pool, une immense salle en plein air dotée d'une acoustique exceptionnelle et avec une capacité d'accueil de 6 000 personnes. Située au coeur la vieille ville, elle est entourée de murailles. 21h15 : Le concert commence avec le tube "El...

Leslie Maarek | News

L’entretien et l’accès aux lieux saints de Jérusalem, la ville dite trois fois sainte, est une source de tension politico-religieuse depuis toujours. Il serait présomptueux de penser vouloir régler ce problème d’un coup de baguette magique, mais cela n’empêche aucunement que des hommes de bonne volonté œuvrent dans ce sens. Aussi, malgré le tumulte, l’esprit de Jérusalem prime, ne serait-ce que...

Gilles Mangin | News

REVUE DE PRESSE. Il y aurait environ 8.000 chrétiens et 4.000 juifs au sein de la population marocaine. Ces chiffres sont fournis par le rapport 2013 du département d’Etat américain consacré à la liberté religieuse. Un rapport qui note que le royaume marocain accorde une pleine liberté de la pratique religieuse à sa communauté juive. Mais le même rapport souligne qu’il n’en va pas de même pour ...

IsraelValley Desk | News

Selon nos informations, des importateurs israéliens qui cherchent à se distinguer des concurrents, s'intéressent à acheter du riz de Fukushima. Depuis le 22 août, il est possible, à Singapour, d'acheter du riz de Fukushima. Selon (1) : "La Fédération japonaise des coopératives agricoles a en effet annoncé recommencer à exporter ce mois-ci du riz de la préfecture de Fukushima, pour la premiè...

IsraelValley Desk | News

Les conséquences des activités humaines sur le réchauffement climatique ne sont plus à démontrer. Mais, si certains phénomènes comme le mécanisme d’action des gaz à effet de serre sont relativement bien compris, d’autres demeurent un véritable mystère. C’est notamment le cas de l’effet des aérosols anthropiques sur la formation des nuages et leurs conséquences sur le climat. A quel point les aé...

MAE/ADIT BE Israël | News

En Israël, la chute du Gouvernement Valls a été une surprise totale. Les chroniqueurs de la radio (Galei Tsahal) ont simplement annoncé la nouvelle sans commentaires. Très peu de politiciens israéliens élus à la Knesset connaissent Manuel Valls et son entourage direct. Le seul Ministre dont le visage est connu dans le pays est Laurent Fabius. Manuel Valls est considéré comme un ami d'Israël...

IsraelValley Desk | News

Vous avez essuyé des pertes de revenus en raison du conflit ? Êtes-vous admissible à une indemnisation ? Est-ce qu'un employé qui s'absente du travail en raison de la situation sécuritaire a droit à sa rémunération ? Petit florilège des questions-réponses essentielles par The Marker. Est-ce qu'un parent qui s'absente du travail pour prendre soin de ses enfants lors de l'opération Bordure de ...

Avner Myers | News

Insolite. Les images de la télévision israélienne hier soir ont surpris : Steve Wozniak, la légende vivante de Apple, était en visite depuis hier dans les zones frontalières entre Gaza et Israël. A un moment les sirènes d'alerte ont sonné et des bruits de roquettes se font entendre au loin. Obligé de plonger à terre derrière un mur, il observe avec flegme la situation. ISRAELVALLEY PLUS. B...

Dan Friedman | News

BUDGET : Un rapport du Haaretz indique que le budget israélien de la Défense devrait être revu à la hausse et atteindre 70 milliards de shekels (environ 14 milliards d'euros) en raison des dépenses supplémentaires occasionnées par l’opération Bordure protectrice dans la bande de Gaza. Le ministère israélien de la Défense a réclamé une augmentation de 11 milliards de shekels (près de 2.2 mil...

IsraelValley Desk | News

Un garçon de quatre ans, Daniel Tregerman, a été tué vendredi en début de soirée suite à l’explosion d’un obus de mortier sur une voiture dans un kibboutz de la région Shaar Hanegev au sud d’Israël. L’engin avait été tiré de la région de Shejajiah (Gaza). i24News : "L’enfant a succombé à ses blessures quelques instants après l’explosion. La branche armée du Hamas a revendiqué quelques minut...

i24News et IsraelValley | News

La confiance des Israéliens envers leur Premier ministre Benyamin Netanyahou a fortement baissé depuis le début de la guerre menée contre le Hamas dans la bande de Gaza, selon un sondage rendu public jeudi. Le pourcentage de personnes qui jugent positivement l'action du Premier ministre est tombé à 53%, alors que les Israéliens qui jugent négativement Benyamin Netanyahou atteint 33%, le rest...

i24News | News