Aug 26

ISRAELVALLEY. LA PEUR DE LA GUERRE FAIT-ELLE VENDRE PLUS ? UN CHERCHEUR ISRAELIEN EXPLIQUE LA SUR-CONSOMMATION DE CEUX QUI SONT EN ETAT D'ANXIETE.

Authors picture

Youval Barzilaï (Tel-Aviv) | News

Headline image

Selon (1) : "Cela s’appelle la théorie du management de la terreur (TMT). Et cela dit, pour schématiser, que l’homme moderne, qui n’a plus autant que par le passé à se battre pour sa survie au jour le jour, passe beaucoup de temps à raffiner les constructions symboliques (culture, estime de soi) qui servent de paravents à sa peur de mourir.

Comme une version sophistiquée de l’instinct de préservation qui ne l’a jamais quitté. Plus de deux cents études expérimentales ont, au cours de ces quinze dernières années, confirmé différents aspects de cette théorie. Notamment le fait qu’à toute manifestation de la mort, chacun combat cette angoisse primordiale en renforçant les comportements valorisés par sa culture. Or, dans notre culture occidentale, la possession de biens matériels constitue un élément fondamental du système de valeurs. La conclusion logique consiste à prédire qu’une plus grande présence de la Camarde renforcera les comportements de consommation.

Une confirmation semble en avoir été apportée après les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis. Comme l’a rappelé en 2007 une étude française, suite au 11-Septembre, “les Américains ont acheté des biens immobiliers et des automobiles en quantité record et se sont arraché de l’électroménager, des meubles et des gadgets électroniques, au point que d’octobre à décembre, la consommation grimpa à un rythme de croissance de 6 %. Or, ces faits peuvent être interprétés au regard de la théorie du management de la terreur : pour soulager un état d’anxiété face à la mort, subtilement présent aux franges de la conscience dans les jours et les semaines qui suivirent ces événements dramatiques, les citoyens américains ont tenu, en moyenne, à se valoriser au sein de leur culture en adoptant des comportements sous-tendus par les valeurs solidement ancrées dans la culture américaine, telles que le matérialisme. Cette valorisation aurait pour effet d’augmenter l’estime de soi, et de soulager ainsi l’anxiété face à la mort en atteignant une forme d’ « immortalité symbolique ».”

Je dépense donc je suis. Pour tester cette hypothèse, le chercheur israélien Ilan Dar-Nimrod (université de Rochester, Etats-Unis) s’est focalisé sur le lieu où mort et incitation à la consommation se concentrent le plus : la télévision. Les Américains en consomment en moyenne plus de 5 heures par jour tandis que les Français se contentent (si l’on peut dire) de 3 heures et 47 minutes. Des deux côtés de l’Atlantique, les séries policières sont légion sur les petits écrans, ainsi que les documentaires ou magazines consacrés à des faits divers, sans oublier les journaux télévisés et leur content – leur quota ? – de crimes, attentats, accidents, etc (un livre déjà ancien, paru en 1992, Big World, Small Screen, estimait qu’au moment de quitter l’école primaire, un enfant américain avait en moyenne assisté à 8 000 meurtres sur petit écran). Et, évidemment, toutes ces émissions sont encadrées voire découpées en tranches par des publicités.

Pour estimer l’impact de la mort “vue à la télé” sur l’efficacité des réclames et l’envie d’acheter, Ilan Dar-Nimrod a mené la petite expérience suivante avec une centaine de cobayes canadiens. Comme il l’explique dans l’étude qu’il a publiée dans le numéro daté mars-avril du Journal of Social Psychology, les participants à l’expérience ont d’abord regardé une vidéo de 10 minutes extraite de la série A la Maison blanche, ne contenant aucune allusion à la mort, suivie de la diffusion de quatre spots publicitaires (pour une voiture allemande, une voiture sud-coréenne, un fast-food et des jeans). Ensuite, ils ont visionné un extrait de la série Six Feet Under, au cours duquel un bébé succombait au syndrome de la mort subite du nourrisson, suivi là encore de quatre réclames (pour une autre marque de voitures allemandes, une autre auto sud-coréenne, une autre chaîne de restauration rapide et d’autres jeans). Au terme de chacune de ces deux parties, les personnes commençaient par mettre une note à l’extrait regardé. Puis elles évaluaient l’attractivité des produits présentés dans les publicités et leur désir de les acquérir. Ceux visionnés après l’extrait de Six Feet Under ont été jugés plus attractifs que les autres. Un indice favorable à la théorie de la TMT.

Mais Ilan Dar-Nimrod a craint un biais : le passage de Six Feet Under ayant été plus apprécié que celui d’A la Maison blanche, cela a pu déteindre sur l’envie d’acheter les produits vantés dans les publicités. Le chercheur israélien a donc mené une autre expérience, cette fois avec des extraits de films : un morceau de Forrest Gump (pour l’extrait sans mort) et le passage final de Voyage au bout de l’enfer, au cours duquel le personnage interprété par Christopher Walken se tire une balle dans la tête lors d’une séance de roulette russe. A chaque fois, une série de spots publicitaires suivait l’extrait. Pendant les évaluations, Ilan Dar-Nimrod a glissé un test supplémentaire afin de vérifier si l’idée de mort s’était imprimée dans l’esprit des participants : il s’agissait de compléter 14 mots auxquels manquait une ou plusieurs lettres. Dans 6 cas sur 14, la solution pouvait être soit un mot neutre, soit un mot en rapport avec la mort. Par exemple, _RAVE pouvait être résolu en BRAVE ou en GRAVE (qui, en anglais, signifie la tombe). Après avoir vu l’extrait de Voyage au bout de l’enfer, les cobayes trouvaient davantage de mots liés à la mort qu’après l’extrait de Forrest Gump. Et les publicités ayant suivi la roulette russe fatale leur semblaient plus efficaces, alors même qu’ils n’avaient pas préféré ce passage…

Consommer en réaction à la mort, pour montrer qu’on est bien vivant. Avoir pour être, en quelque sorte. Si d’autres études confirment les résultats d’Ilan Dar-Nimrod, il est permis d’imaginer que de grandes marques auront l’idée de financer la production de nouveaux feuilletons remplis de tueurs en série tous plus performants les uns que les autres… Il n’y a pas loin de la théorie du management de la terreur au marketing par la mort".

Source: http://passeurdesciences.blog.lemonde.fr/2012/05/03/la-mort-a-la-tele-donne-envie-dacheter/

La menace croissante de cyberattaques force Hydro-Québec à rehausser son niveau de vigilance pour protéger efficacement son réseau de distribution d'électricité. La société d'État doit contrer jusqu'à 500 attaques de pirates informatiques chaque année, une situation qui préoccupe la haute direction. Pour mieux se prémunir contre ces agressions, qui pourraient avoir des conséque...

IsraelValley Desk | News

Excellente news pour la Capitale d'Israël qui sera dotée d'un magnifique Quartier Général d'une firme leader. Mobileye change de siège et s'installera dans un nouvel immeuble à Jérusalem. Mobileye est une société israélienne de haute technologie qui développe des systèmes anti-collisions et d'assistance à la conduite de véhicules (ADAS). Mobileye est également un acteur majeu...

Eyal Koren (Tel Aviv) | News

Les taxes appliquées a l'importation de chaussures devraient disparaître très prochainement. La plupart des produits peuvent être importés librement en Israël, à l'exception de certains produits agricoles qui doivent se conformer à des règles sanitaires strictes ainsi qu'au respect des rites casher pour l'alimentation. Les exigences documentaires sont assez importantes, notamment...

Dan Rosch (Tel Aviv) | News

Nathalie Hamou : "Le « Wall Street Journal » a révélé que les Etats du Golfe travailleraient à un projet de normalisation de leurs relations avec Israël, en échange de certains gestes de bonne volonté vis-à-vis des Palestiniens. Selon les informations du quotidien américain du 15 mai, les Etats sunnites du Golfe seraient en train de finaliser un document, visant à améliorer leur...

IsraelValley Desk | News

Donald Trump a débuté hier une tournée internationale qui l'emmène de l'Arabie saoudite à la Sicile en passant par Israël. Si ce voyage, son premier à l'étranger, semble le bienvenu au moment où le président américain affronte de nombreuses polémiques dans son pays, il ne sera pas exempt de difficultés. En Israël, le premier ministre Netanyahou est angoissé par les éventuell...

IsraelValley Desk | News

La balance commerciale d'Israël est structurellement déficitaire (exception faite de l’excédent record réalisé en 2009). En 2016, elle a affiché un déficit de 13,1 milliards USD, en hausse de plus de 65% par rapport à 2015. Les importations ont augmenté de 4,8% par rapport à 2015 tandis que les exportations (notamment des produits high-tech) ont chuté de 4,1%. Les princi...

IsraelValley Desk | News

L'inauguration du centre international de rayonnement synchrotron pour les sciences expérimentales et appliquées au Moyen-Orient (SESAME) a eu lieu le 16 mai en Jordanie. Ce centre de recherches international, qui constitue le premier accélérateur de particules entièrement alimenté par l'énergie solaire, réunira des scientifiques de plusieurs pays, dont Chypre, l'Egypte, Israël, l'...

IsraelValley Desk | News

Lancée en 2014 par Paul Besnainou, la start-up franco-israélienne Sweet Inn vient de finaliser un tour de table de 20 millions d’euros auprès du fonds israélien Qumra Capital. BRM, La Maison dirigée par Michel Cicurel et Marc Levy, ainsi que le Luxembourgeois M.I.3 ont également participé à l’opération. Sweet Inn propose la location occasionnelle d’appartements à la décorati...

IsraelValley Desk | News

Les israéliens adorent les hamburgers et ils en mangent non-stop. Pas un centre commercial du pays sans sa chaîne de hamburgers. Quelques idées des meilleurs restaurants à Tel Aviv : Magic Burger : "Après 13 ans d’expérience à Los Angeles, Haim a décidé de faire profiter son savoir-faire culinaire aux israéliens. Il y a 4 ans de cela, Haim a relevé le défi en ouvrant son restau...

Eyal Koren (Tel Aviv) | News

Otsuka Pharmaceutical a signé un accord de partenariat avec Teva pour développer un médicament anti-migraine. Otsuka est une entreprise pharmaceutique japonaise dont le siège social est partagé entre Tokyo, Osaka et Naruto au Japon. Fondée le 10 août 1964, elle emploie environ 27 000 employés. En 2007, a vendu pour 2 milliards USD de médicaments. En septembre 2013, Otsuka a lancé u...

Ilan Kotel (Tel Aviv) | News

Muriel Touaty, la directrice générale de l’Association Technion France, peut être satisfaite. Succès exceptionnel pour la 12ème édition de la Mission Annuelle ATF qui se termine ce 15 Mai 2017. Lun des invités d'honneur du gala qui a eu lieu hier soir à Haïfa, en présence d'IsraelValley, était Modi Eden de Intel qui a fait un exposé devant les convives. La presse le présente...

IsraelValley Desk | News

En réaction à une déclaration du secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson, Netanyahou a appelé dimanche les Etats-Unis à transférer leur ambassade à Jérusalem. M. Tillerson a en effet affirmé dimanche que déplacer l'ambassade américaine de Tel Aviv à Jérusalem pourrait ne pas avoir d'impact sur les efforts du gouvernement Trump pour parvenir à un accord de paix entre Israël...

IsraelValley Desk | News

BONJOUR CHERS AUDITEURS DE RADIO J 1. STARTUPS. Une étude récente démontre que seuls 4% des start-ups israéliennes réussissent (IVC Research Center) et seulement 4 sur 500 parviennent à grandir de manière indépendante, sans passer par la case rachat. 2. REVENUS. Si le coût de la vie est particulièrement élevé à Tel Aviv, les niveaux restent malgré tout inférieurs aux stand...

Ilan Kotel (Tel Aviv) | News

En Israël, première nomination analysée à la loupe par Jérusalem. Celle de Philippe Etienne qui va diriger la cellule diplomatique d’Emmanuel Macron à l’Elysée. Ambassadeur de France à Berlin depuis 2014, avant une récente nomination à Moscou, cet ex-directeur de cabinet de Bernard Kouchner entre 2007 et 2009, est aussi un ancien de la promotion Voltaire à l’ENA. LA CROI...

Eyal Aviv | News

De temps à autre une startup israélienne émerge dans l'émission de Anicet Mbida sur Europe1 : "L’innovation, c’est une combinaison pour que les personnes en fauteuil roulant puissent marcher à nouveau. Certains diront que ce n’est pas nouveau, qu’ils ont déjà vu des exosquelettes, ces amures comme celle d’Iron Man, qui permettent aux paralysés de marcher. Le problème, ...

IsraelValley Desk | News