Aug 26

ISRAELVALLEY. LA PEUR DE LA GUERRE FAIT-ELLE VENDRE PLUS ? UN CHERCHEUR ISRAELIEN EXPLIQUE LA SUR-CONSOMMATION DE CEUX QUI SONT EN ETAT D'ANXIETE.

Authors picture

Youval Barzilaï (Tel-Aviv) | News

Headline image

Selon (1) : "Cela s’appelle la théorie du management de la terreur (TMT). Et cela dit, pour schématiser, que l’homme moderne, qui n’a plus autant que par le passé à se battre pour sa survie au jour le jour, passe beaucoup de temps à raffiner les constructions symboliques (culture, estime de soi) qui servent de paravents à sa peur de mourir.

Comme une version sophistiquée de l’instinct de préservation qui ne l’a jamais quitté. Plus de deux cents études expérimentales ont, au cours de ces quinze dernières années, confirmé différents aspects de cette théorie. Notamment le fait qu’à toute manifestation de la mort, chacun combat cette angoisse primordiale en renforçant les comportements valorisés par sa culture. Or, dans notre culture occidentale, la possession de biens matériels constitue un élément fondamental du système de valeurs. La conclusion logique consiste à prédire qu’une plus grande présence de la Camarde renforcera les comportements de consommation.

Une confirmation semble en avoir été apportée après les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis. Comme l’a rappelé en 2007 une étude française, suite au 11-Septembre, “les Américains ont acheté des biens immobiliers et des automobiles en quantité record et se sont arraché de l’électroménager, des meubles et des gadgets électroniques, au point que d’octobre à décembre, la consommation grimpa à un rythme de croissance de 6 %. Or, ces faits peuvent être interprétés au regard de la théorie du management de la terreur : pour soulager un état d’anxiété face à la mort, subtilement présent aux franges de la conscience dans les jours et les semaines qui suivirent ces événements dramatiques, les citoyens américains ont tenu, en moyenne, à se valoriser au sein de leur culture en adoptant des comportements sous-tendus par les valeurs solidement ancrées dans la culture américaine, telles que le matérialisme. Cette valorisation aurait pour effet d’augmenter l’estime de soi, et de soulager ainsi l’anxiété face à la mort en atteignant une forme d’ « immortalité symbolique ».”

Je dépense donc je suis. Pour tester cette hypothèse, le chercheur israélien Ilan Dar-Nimrod (université de Rochester, Etats-Unis) s’est focalisé sur le lieu où mort et incitation à la consommation se concentrent le plus : la télévision. Les Américains en consomment en moyenne plus de 5 heures par jour tandis que les Français se contentent (si l’on peut dire) de 3 heures et 47 minutes. Des deux côtés de l’Atlantique, les séries policières sont légion sur les petits écrans, ainsi que les documentaires ou magazines consacrés à des faits divers, sans oublier les journaux télévisés et leur content – leur quota ? – de crimes, attentats, accidents, etc (un livre déjà ancien, paru en 1992, Big World, Small Screen, estimait qu’au moment de quitter l’école primaire, un enfant américain avait en moyenne assisté à 8 000 meurtres sur petit écran). Et, évidemment, toutes ces émissions sont encadrées voire découpées en tranches par des publicités.

Pour estimer l’impact de la mort “vue à la télé” sur l’efficacité des réclames et l’envie d’acheter, Ilan Dar-Nimrod a mené la petite expérience suivante avec une centaine de cobayes canadiens. Comme il l’explique dans l’étude qu’il a publiée dans le numéro daté mars-avril du Journal of Social Psychology, les participants à l’expérience ont d’abord regardé une vidéo de 10 minutes extraite de la série A la Maison blanche, ne contenant aucune allusion à la mort, suivie de la diffusion de quatre spots publicitaires (pour une voiture allemande, une voiture sud-coréenne, un fast-food et des jeans). Ensuite, ils ont visionné un extrait de la série Six Feet Under, au cours duquel un bébé succombait au syndrome de la mort subite du nourrisson, suivi là encore de quatre réclames (pour une autre marque de voitures allemandes, une autre auto sud-coréenne, une autre chaîne de restauration rapide et d’autres jeans). Au terme de chacune de ces deux parties, les personnes commençaient par mettre une note à l’extrait regardé. Puis elles évaluaient l’attractivité des produits présentés dans les publicités et leur désir de les acquérir. Ceux visionnés après l’extrait de Six Feet Under ont été jugés plus attractifs que les autres. Un indice favorable à la théorie de la TMT.

Mais Ilan Dar-Nimrod a craint un biais : le passage de Six Feet Under ayant été plus apprécié que celui d’A la Maison blanche, cela a pu déteindre sur l’envie d’acheter les produits vantés dans les publicités. Le chercheur israélien a donc mené une autre expérience, cette fois avec des extraits de films : un morceau de Forrest Gump (pour l’extrait sans mort) et le passage final de Voyage au bout de l’enfer, au cours duquel le personnage interprété par Christopher Walken se tire une balle dans la tête lors d’une séance de roulette russe. A chaque fois, une série de spots publicitaires suivait l’extrait. Pendant les évaluations, Ilan Dar-Nimrod a glissé un test supplémentaire afin de vérifier si l’idée de mort s’était imprimée dans l’esprit des participants : il s’agissait de compléter 14 mots auxquels manquait une ou plusieurs lettres. Dans 6 cas sur 14, la solution pouvait être soit un mot neutre, soit un mot en rapport avec la mort. Par exemple, _RAVE pouvait être résolu en BRAVE ou en GRAVE (qui, en anglais, signifie la tombe). Après avoir vu l’extrait de Voyage au bout de l’enfer, les cobayes trouvaient davantage de mots liés à la mort qu’après l’extrait de Forrest Gump. Et les publicités ayant suivi la roulette russe fatale leur semblaient plus efficaces, alors même qu’ils n’avaient pas préféré ce passage…

Consommer en réaction à la mort, pour montrer qu’on est bien vivant. Avoir pour être, en quelque sorte. Si d’autres études confirment les résultats d’Ilan Dar-Nimrod, il est permis d’imaginer que de grandes marques auront l’idée de financer la production de nouveaux feuilletons remplis de tueurs en série tous plus performants les uns que les autres… Il n’y a pas loin de la théorie du management de la terreur au marketing par la mort".

Source: http://passeurdesciences.blog.lemonde.fr/2012/05/03/la-mort-a-la-tele-donne-envie-dacheter/

EXCLUSIF. Newzik (lecteur intelligent de partitions musicales sur iPhone et iPadest), une start up franco-israélienne basée entre Paris et Tel Aviv dans le secteur de la Hi-Tech sera en France. La firme lance une application de musique, Newzik lors du salon Musicora à Paris. Du 5 au 7 février 2016, au sein du plus grand showroom d’instruments de musique en France, Musicora réunit les profes...

Eyal Cohen (Rehovot) | News

El Al a marqué les esprits avec son premier cockpit entièrement féminin. La pilote Smadar Shechter et la co-pilote Meirav Schwartz n‘ont appris qu’elles voleraient ensemble qu’une fois à l’aéroport. „J’ai dû changer mes horaires de vol et, en arrivant à Ben Gourion, j’ai constaté que je volerais avec Meirav comme co-pilote. Nous en avons été ravies toutes les deux“ a raconté Smadar Shechte...

IsraelValley Desk | News

Dans Libération : "Son casier judiciaire mentionne 61 condamnations, il a passé au total 20 ans de sa vie en prison essentiellement pour des vols à la roulotte compulsifs: un homme de 54 ans, souffrant de problèmes psychiatriques, a de nouveau été condamné vendredi à Paris. Le tribunal correctionnel a prononcé une peine de 120 jours amende à cinq euros, soit 600 euros d’amende qui, s’ils ne ...

IsraelValley Desk | News

Les habitants de Raanana ont le sourire. "Ceux qui n’ont jamais été coincés dans les embouteillages dans ce coin très fréquenté d’Israël ne peuvent pas comprendre à quel point les Israéliens l’attendaient avec impatience. Et ce n’est pas les nombreux Français installés à Ra’ananna qui diront le contraire. Inaugurée en début de semaine, cette portion de 4km de la nouvelle route 531 relie l’autor...

IsraelValley Desk | News

Le ministre israélien des Sciences et de la Technologie Ofir Akounis (Likoud) va s’envoler samedi soir pour les Etats-Unis où il doit signer une série d’accords de coopération qui porteront, entre autres, sur la recherche dans le domaine des cellules souches. Il entamera son voyage par une rencontre à Washington avec les directeurs de la NASA et avec son administrateur Charles Bolden pour d...

IsraelValley Desk | News

Le ministère des Affaires étrangères des Pays-Bas a démenti des informations parues en Israël alléguant qu’il avait cessé ou considérait de cesser de verser les paiements des indemnités aux survivants de l’Holocauste vivant en Israël. Irgoen Olei Holland, l’association regroupant les citoyens hollandais qui ont immigré en Israël, a informé mercredi ses membres du démenti du ministère des Aff...

IsraelValley Desk | News

On le savait déjà, mais une étude de UBS publiée par Le Figaro le confirme : le prix d'un taxi est un peu moins cher en Israël qu'en France. Selon Le Figaro : "Alors que la bataille fait rage entre taxis et VTC à Paris, l'étude d'UBS mérite le détour: la banque centralise tous les prix moyens des courses de taxis (en fonction des pouvoir d'achat de chaque population) -pour une course de 5 k...

IsraelValley Desk | News

ISRAEL CHINE. Après avoir sillonné des milliers de kilomètres, avoir parlé devant de très nombreux hommes d'affaires en Chine, avoir invité des délégations d'affaires israélo-chinoises, pris un nombre incalculable d'avions entre Tel Aviv et Pékin, Catalyst Private Equity de Edouard Cukierman (Co-auteur du livre IsraelValley qui est traduit en Chinois) et Yair Shamir ont enfin annoncé début févr...

Eyal Cohen (Rehovot) | News

Des firmes israéliennes et turques du secteur de l'énergie ont signé dimanche un accord pour vendre l'équivalent de 1,3 milliard de dollars de gaz à Edeltech, ont annoncé les partenaires du champ de gaz offshore israélien Leviathan. Le champ de gaz naturel Leviathan a été découvert en 2010 et on estime qu'il recèle 622 miliards de mètres cubes (mmc) de réserves en gaz naturel. Les partenaire...

IsraelValley Desk | News

Les "Intel Men " peuvent sourire car grâce à leur travail la Startup Nation amasse des trésors en shekels. Intel est la firme qui a elle seule représente 11% de l'export du pays. Ce chiffre extraordinaire ne surprend plus les israéliens car il est assez constant depuis des années. LE PLUS. "La PDG d'Intel Israël, Maxine Fassberg a rejoint la multinationale en 1983 comme ingénieur après avoi...

Eyal Cohen (Rehovot) | News

La startup israélienne Utilight, utilise l’impression 3D pour fabriquer des cellules solaires (photovoltaïques – CPV) plus rapidement et à moindre coût que les méthodes traditionnelles de production. (Source : siliconwadi.fr) Selon (1) : "Avec l’arrivée progressive de divers produits qui visent à la création et la récupération d’énergie durable, c’est avec un peu de surprise que beaucoup de ...

IsraelValley Desk | News

EDITORIAL. La désinformation bat son plein sur un dossier qui était jusque là tenu secret par Israël. Il faut être inculte en matière d'espionnage pour ignorer les réelles capacités de la NSA. Ne pensez pas une seconde que les israéliens ne se doutaient pas que les américains espionnaient Israël. L'information révélée par le Yedioth confirme ce que tout le monde savait depuis longtemps : de man...

Dan Rosh (Paris) | News

L'autorité israélienne d’électricité a évité une "cyber-attaque grave" sur ses opérations cette semaine, a révélé Youval Steinitz, le ministre de l'Énergie. Intervenant à la fin du premier jour de la conférence Cybertech à Tel-Aviv. LE PLUS. Selon i24News : "Intervenant à la fin du premier jour de la conférence Cybertech à Tel-Aviv, Steinitz a déclaré que l'attaque - qui a été découverte lun...

IsraelValley Desk | News

Paris, Marseille, Toulouse, ... De nombreuses manifestations contre la venue de Hassan Rohani en France se préparent. (Jeudi 28 Janvier, 15h devant l'Assemblée Nationale, Place Edouard Herriot – Paris). YT : "Israël a fustigé mercredi la France qui accueille le président iranien Hassan Rohani le jour des commémorations de la Shoah. « Il n’y a pas de mot pour décrire l’hypocrisie de la situat...

IsraelValley Desk | News

TheNest, Gvahim Business Accelerator, est une nouvelle initiative de l'association Gvahim pour les entrepreneurs immigrants du monde entier. Ce nouveau programme vise à mettre à profit l'expérience et le savoir-faire développé a TheHive l'accélérateur de start-ups de Gvahim depuis 2011 pour aider les créateurs d'entreprises non technologiques. Ce programme offre aux participants de façon ho...

Talia Blum | News