Aug 26

ISRAELVALLEY. LA PEUR DE LA GUERRE FAIT-ELLE VENDRE PLUS ? UN CHERCHEUR ISRAELIEN EXPLIQUE LA SUR-CONSOMMATION DE CEUX QUI SONT EN ETAT D'ANXIETE.

Authors picture

Youval Barzilaï (Tel-Aviv) | News

Headline image

Selon (1) : "Cela s’appelle la théorie du management de la terreur (TMT). Et cela dit, pour schématiser, que l’homme moderne, qui n’a plus autant que par le passé à se battre pour sa survie au jour le jour, passe beaucoup de temps à raffiner les constructions symboliques (culture, estime de soi) qui servent de paravents à sa peur de mourir.

Comme une version sophistiquée de l’instinct de préservation qui ne l’a jamais quitté. Plus de deux cents études expérimentales ont, au cours de ces quinze dernières années, confirmé différents aspects de cette théorie. Notamment le fait qu’à toute manifestation de la mort, chacun combat cette angoisse primordiale en renforçant les comportements valorisés par sa culture. Or, dans notre culture occidentale, la possession de biens matériels constitue un élément fondamental du système de valeurs. La conclusion logique consiste à prédire qu’une plus grande présence de la Camarde renforcera les comportements de consommation.

Une confirmation semble en avoir été apportée après les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis. Comme l’a rappelé en 2007 une étude française, suite au 11-Septembre, “les Américains ont acheté des biens immobiliers et des automobiles en quantité record et se sont arraché de l’électroménager, des meubles et des gadgets électroniques, au point que d’octobre à décembre, la consommation grimpa à un rythme de croissance de 6 %. Or, ces faits peuvent être interprétés au regard de la théorie du management de la terreur : pour soulager un état d’anxiété face à la mort, subtilement présent aux franges de la conscience dans les jours et les semaines qui suivirent ces événements dramatiques, les citoyens américains ont tenu, en moyenne, à se valoriser au sein de leur culture en adoptant des comportements sous-tendus par les valeurs solidement ancrées dans la culture américaine, telles que le matérialisme. Cette valorisation aurait pour effet d’augmenter l’estime de soi, et de soulager ainsi l’anxiété face à la mort en atteignant une forme d’ « immortalité symbolique ».”

Je dépense donc je suis. Pour tester cette hypothèse, le chercheur israélien Ilan Dar-Nimrod (université de Rochester, Etats-Unis) s’est focalisé sur le lieu où mort et incitation à la consommation se concentrent le plus : la télévision. Les Américains en consomment en moyenne plus de 5 heures par jour tandis que les Français se contentent (si l’on peut dire) de 3 heures et 47 minutes. Des deux côtés de l’Atlantique, les séries policières sont légion sur les petits écrans, ainsi que les documentaires ou magazines consacrés à des faits divers, sans oublier les journaux télévisés et leur content – leur quota ? – de crimes, attentats, accidents, etc (un livre déjà ancien, paru en 1992, Big World, Small Screen, estimait qu’au moment de quitter l’école primaire, un enfant américain avait en moyenne assisté à 8 000 meurtres sur petit écran). Et, évidemment, toutes ces émissions sont encadrées voire découpées en tranches par des publicités.

Pour estimer l’impact de la mort “vue à la télé” sur l’efficacité des réclames et l’envie d’acheter, Ilan Dar-Nimrod a mené la petite expérience suivante avec une centaine de cobayes canadiens. Comme il l’explique dans l’étude qu’il a publiée dans le numéro daté mars-avril du Journal of Social Psychology, les participants à l’expérience ont d’abord regardé une vidéo de 10 minutes extraite de la série A la Maison blanche, ne contenant aucune allusion à la mort, suivie de la diffusion de quatre spots publicitaires (pour une voiture allemande, une voiture sud-coréenne, un fast-food et des jeans). Ensuite, ils ont visionné un extrait de la série Six Feet Under, au cours duquel un bébé succombait au syndrome de la mort subite du nourrisson, suivi là encore de quatre réclames (pour une autre marque de voitures allemandes, une autre auto sud-coréenne, une autre chaîne de restauration rapide et d’autres jeans). Au terme de chacune de ces deux parties, les personnes commençaient par mettre une note à l’extrait regardé. Puis elles évaluaient l’attractivité des produits présentés dans les publicités et leur désir de les acquérir. Ceux visionnés après l’extrait de Six Feet Under ont été jugés plus attractifs que les autres. Un indice favorable à la théorie de la TMT.

Mais Ilan Dar-Nimrod a craint un biais : le passage de Six Feet Under ayant été plus apprécié que celui d’A la Maison blanche, cela a pu déteindre sur l’envie d’acheter les produits vantés dans les publicités. Le chercheur israélien a donc mené une autre expérience, cette fois avec des extraits de films : un morceau de Forrest Gump (pour l’extrait sans mort) et le passage final de Voyage au bout de l’enfer, au cours duquel le personnage interprété par Christopher Walken se tire une balle dans la tête lors d’une séance de roulette russe. A chaque fois, une série de spots publicitaires suivait l’extrait. Pendant les évaluations, Ilan Dar-Nimrod a glissé un test supplémentaire afin de vérifier si l’idée de mort s’était imprimée dans l’esprit des participants : il s’agissait de compléter 14 mots auxquels manquait une ou plusieurs lettres. Dans 6 cas sur 14, la solution pouvait être soit un mot neutre, soit un mot en rapport avec la mort. Par exemple, _RAVE pouvait être résolu en BRAVE ou en GRAVE (qui, en anglais, signifie la tombe). Après avoir vu l’extrait de Voyage au bout de l’enfer, les cobayes trouvaient davantage de mots liés à la mort qu’après l’extrait de Forrest Gump. Et les publicités ayant suivi la roulette russe fatale leur semblaient plus efficaces, alors même qu’ils n’avaient pas préféré ce passage…

Consommer en réaction à la mort, pour montrer qu’on est bien vivant. Avoir pour être, en quelque sorte. Si d’autres études confirment les résultats d’Ilan Dar-Nimrod, il est permis d’imaginer que de grandes marques auront l’idée de financer la production de nouveaux feuilletons remplis de tueurs en série tous plus performants les uns que les autres… Il n’y a pas loin de la théorie du management de la terreur au marketing par la mort".

Source: http://passeurdesciences.blog.lemonde.fr/2012/05/03/la-mort-a-la-tele-donne-envie-dacheter/

Yissum, la structure valorisation de l'Université Hébraïque de Jérusalem a signé un accord exceptionnel avec Phyto Medical (basé en Australie) qui va lui permettre d'engranger des millions de dollars de royalties. Cet accord concerne le développement d'un nouveau processus d'administration du cannabis médical. Le cannabis médical (appelé aussi cannabis thérapeutique, marijuana médicale ou ma...

Eyal Ganim (Rehovot) | News

Les symptômes de la grippe aviaire ou H5N1 ont été observés sur les dindes d'une ferme de la région de Sharon en Israël. Le ministère de l'Agriculture a immédiatement commencé l'abattage des 40.000 volailles et l'établissement a été fermé. La découverte du virus H5N1 dans cette ferme intervient moins d'une semaine après qu'un autre élevage de dinde a été contaminé dans le nord d'Israël lundi...

i24News | News

Après des pressions politiques, finalement Steimatzky ne vendra pas en magasin Charlie. Les employés israéliens de Stematzky ne sont pas d'accord pour "mettre leur vie en danger". C'est une évidence pour tous : les caricatures de Mahomet passent mal dans l'Etat Hébreu. Les israéliens n'ont pas du tout la culture "Charlie Hebdo". i24News : "Steimatzky, principale chaîne de librairie israélien...

i24News | News

REVELATIONS ISRAELVALLEY. A Jérusalem on regrette beaucoup que l'ex-Roi d'Arabaie Saoudite avait dit "non" aux israéliens. Des fausses rumeurs avaient laissé entendre que du hightech israélien avait été utilisé par les Saoudiens. Avec l'aide de la France et de nombreux autres pays, l'Arabie saoudite a achevé la construction d'une épaisse clôture (très similaire à celle existante entre les t...

Eyal Kaplan | News

Les autorités saoudiennes ont annoncé, vendredi 23 janvier, la mort du roi Abdallah, âgé de plus de 90 ans. Nous reproduisons un article très intéressant qui avait été publié par TJ avant la mort du Roi d'Arabie ce vendredi. TJ : "Le grand pèlerinage annuel draine une foule qu’on estime supérieure à 5 millions de fidèles, et cela nécessite un service d’ordre hors pair. Cela fait plusieurs année...

Line Tubiana (TJ) | News

Impossible de ne pas voir une sacrée dose d'hypocrisie dans les louanges d'Israël au Roi d'Arabie Saoudite mort le 23 Janvier. Selon RFI et sa correspondante à Jérusalem, Murielle Paradon (Copyrights) : "Parmi la pluie d'hommages au roi Abdallah d'Arabie saoudite décédé vendredi 23 janvier 2015, celle d'Israël se distingue dans la mesure où les deux pays n'entretenaient pas de relations diploma...

Dan Rosh (Tel Aviv) | News

Benjamin Netanyahu a signé un décret visant à faire passer la taxe sur les voitures de sport de 83% à 19.2%. Une bonne nouvelle couplée à une autre: selon les statistiques révélées par la police, le nombre de vols de voitures serait en baisse dans les grandes villes du pays : Tel-Aviv (-16,6%), Haïfa (-12,5%), Netanya (-38,5%). A Eilat, 39 véhicules ont été dérobés en 2014, c’est 42,6% de moin...

JSS News | News

Message de Patrick Maisonnave, ambassadeur de France en Israël, suite à l’attaque terroriste à Tel Aviv (21/01/2015). « J’ai appris avec horreur l’attaque qui a eu lieu ce matin à Tel Aviv, faisant 13 blessés, dont certains grièvement. Quelques jours après les attaques qui ont endeuillé Paris, la France condamne avec force ce nouvel attentat terroriste. Au nom de mon pays, je veux assurer les a...

Talia Blum | News

Le court-métrage « Aya » des réalisateurs israéliens Oded Binnun and Mihal Brezis (élèves de l’école de cinéma et de télévision Sam Spiegel de Jérusalem) est nominé pour les Oscars 2015 du cinéma, dans la catégorie du meilleur court-métrage de fiction. Produit notamment par l’actrice israélienne Yael Abecassis (Va, vis et deviens), ce court-métrage met en scène l’actrice franco-israélienne ...

Coolisrael | News

L'acteur Michael Douglas a reçu le prix Genesis, communément surnommé le " Prix Nobel Juif " pour ses efforts visant à promouvoir la culture juive. Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le président de l'Agence juive Natan Sharansky remettront le prix ainsi qu'un chéque de 1.000.000 de dollars a la star lors d'une cérémonie qui se déroulera à Jérusalem le 18 Juin... Le prix a été inaugu...

IsraelValley Desk | News

Barack Obama vient de nommer David Cohen (51 ans) directeur adjoint de la CIA, la plus légendaire enseigne des services secrets américains. Il remplace à ce poste Avril Haines qui rejoint la Maison-Blanche comme conseiller à la sécurité. C’est la première fois qu’un citoyen juif accède à un poste aussi élevé au sein de la CIA, réputée depuis sa fondation être un bastion WASP (pour White, Anglo-...

IsraelValley Desk | News

Après la prise d'otage de l'Hyper Cacher dans laquelle quatre Juifs ont été tués par Amedy Coulibaly, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a rappelé aux Juifs de France qu'Israël était "leur foyer" et a annoncé sa volonté d'encourager l'immigration de juifs français en Israël. "Mais si Wolinski [dont la mère état juive] était venu en Israël et avait ouvert un Charlie Hebdo ici, i...

Courrier International | News

De très nombreux juifs Français se posent la question. Quel est le prix d'une tombe à Jérusalem ? IsraelValley a retrouvé un article écrit par Mati Ben Avraham. Le mont des Oliviers domine l'esplanade du Temple selon la tradition hébraïque, là où se dressent depuis la fin du 7ème siècle et le début du 8ème, les mosquées du Dôme du Rocher et d'El Aqsa. C'est de ce mont, toujours suivant...

Mati Ben Avraham | News

"Les quatre familles ont décidé d'enterrer leurs morts en Israël. Les obsèques auront lieu mardi à 10H00 (09H00, heure de Paris) au cimetière du Mont des Oliviers", à Jérusalem, a indiqué cette source. La date a été confirmée par un communiqué du bureau du Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu. La levée des corps des quatre victimes, Yohan Cohen, Yohav Hattab, Philippe Braham et Fra...

Dan Amsellem (Tel Aviv) | News

Comme chaque année les chaînes de distribution, les grossistes et importateurs ont établi un classement des centres commerciaux géants (Kanyon), en Israël. Les critères retenus étaient en autre: Le nombre de magasins, la superficie du Mall, les grandes marques présentes, la variété des commerces, la sécurité, les places de parking, bien sur l’entretien général (propreté et déco), les locations,...

Coolamnews.com | News