Aug 26

ISRAELVALLEY. LA PEUR DE LA GUERRE FAIT-ELLE VENDRE PLUS ? UN CHERCHEUR ISRAELIEN EXPLIQUE LA SUR-CONSOMMATION DE CEUX QUI SONT EN ETAT D'ANXIETE.

Authors picture

Youval Barzilaï (Tel-Aviv) | News

Headline image

Selon (1) : "Cela s’appelle la théorie du management de la terreur (TMT). Et cela dit, pour schématiser, que l’homme moderne, qui n’a plus autant que par le passé à se battre pour sa survie au jour le jour, passe beaucoup de temps à raffiner les constructions symboliques (culture, estime de soi) qui servent de paravents à sa peur de mourir.

Comme une version sophistiquée de l’instinct de préservation qui ne l’a jamais quitté. Plus de deux cents études expérimentales ont, au cours de ces quinze dernières années, confirmé différents aspects de cette théorie. Notamment le fait qu’à toute manifestation de la mort, chacun combat cette angoisse primordiale en renforçant les comportements valorisés par sa culture. Or, dans notre culture occidentale, la possession de biens matériels constitue un élément fondamental du système de valeurs. La conclusion logique consiste à prédire qu’une plus grande présence de la Camarde renforcera les comportements de consommation.

Une confirmation semble en avoir été apportée après les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis. Comme l’a rappelé en 2007 une étude française, suite au 11-Septembre, “les Américains ont acheté des biens immobiliers et des automobiles en quantité record et se sont arraché de l’électroménager, des meubles et des gadgets électroniques, au point que d’octobre à décembre, la consommation grimpa à un rythme de croissance de 6 %. Or, ces faits peuvent être interprétés au regard de la théorie du management de la terreur : pour soulager un état d’anxiété face à la mort, subtilement présent aux franges de la conscience dans les jours et les semaines qui suivirent ces événements dramatiques, les citoyens américains ont tenu, en moyenne, à se valoriser au sein de leur culture en adoptant des comportements sous-tendus par les valeurs solidement ancrées dans la culture américaine, telles que le matérialisme. Cette valorisation aurait pour effet d’augmenter l’estime de soi, et de soulager ainsi l’anxiété face à la mort en atteignant une forme d’ « immortalité symbolique ».”

Je dépense donc je suis. Pour tester cette hypothèse, le chercheur israélien Ilan Dar-Nimrod (université de Rochester, Etats-Unis) s’est focalisé sur le lieu où mort et incitation à la consommation se concentrent le plus : la télévision. Les Américains en consomment en moyenne plus de 5 heures par jour tandis que les Français se contentent (si l’on peut dire) de 3 heures et 47 minutes. Des deux côtés de l’Atlantique, les séries policières sont légion sur les petits écrans, ainsi que les documentaires ou magazines consacrés à des faits divers, sans oublier les journaux télévisés et leur content – leur quota ? – de crimes, attentats, accidents, etc (un livre déjà ancien, paru en 1992, Big World, Small Screen, estimait qu’au moment de quitter l’école primaire, un enfant américain avait en moyenne assisté à 8 000 meurtres sur petit écran). Et, évidemment, toutes ces émissions sont encadrées voire découpées en tranches par des publicités.

Pour estimer l’impact de la mort “vue à la télé” sur l’efficacité des réclames et l’envie d’acheter, Ilan Dar-Nimrod a mené la petite expérience suivante avec une centaine de cobayes canadiens. Comme il l’explique dans l’étude qu’il a publiée dans le numéro daté mars-avril du Journal of Social Psychology, les participants à l’expérience ont d’abord regardé une vidéo de 10 minutes extraite de la série A la Maison blanche, ne contenant aucune allusion à la mort, suivie de la diffusion de quatre spots publicitaires (pour une voiture allemande, une voiture sud-coréenne, un fast-food et des jeans). Ensuite, ils ont visionné un extrait de la série Six Feet Under, au cours duquel un bébé succombait au syndrome de la mort subite du nourrisson, suivi là encore de quatre réclames (pour une autre marque de voitures allemandes, une autre auto sud-coréenne, une autre chaîne de restauration rapide et d’autres jeans). Au terme de chacune de ces deux parties, les personnes commençaient par mettre une note à l’extrait regardé. Puis elles évaluaient l’attractivité des produits présentés dans les publicités et leur désir de les acquérir. Ceux visionnés après l’extrait de Six Feet Under ont été jugés plus attractifs que les autres. Un indice favorable à la théorie de la TMT.

Mais Ilan Dar-Nimrod a craint un biais : le passage de Six Feet Under ayant été plus apprécié que celui d’A la Maison blanche, cela a pu déteindre sur l’envie d’acheter les produits vantés dans les publicités. Le chercheur israélien a donc mené une autre expérience, cette fois avec des extraits de films : un morceau de Forrest Gump (pour l’extrait sans mort) et le passage final de Voyage au bout de l’enfer, au cours duquel le personnage interprété par Christopher Walken se tire une balle dans la tête lors d’une séance de roulette russe. A chaque fois, une série de spots publicitaires suivait l’extrait. Pendant les évaluations, Ilan Dar-Nimrod a glissé un test supplémentaire afin de vérifier si l’idée de mort s’était imprimée dans l’esprit des participants : il s’agissait de compléter 14 mots auxquels manquait une ou plusieurs lettres. Dans 6 cas sur 14, la solution pouvait être soit un mot neutre, soit un mot en rapport avec la mort. Par exemple, _RAVE pouvait être résolu en BRAVE ou en GRAVE (qui, en anglais, signifie la tombe). Après avoir vu l’extrait de Voyage au bout de l’enfer, les cobayes trouvaient davantage de mots liés à la mort qu’après l’extrait de Forrest Gump. Et les publicités ayant suivi la roulette russe fatale leur semblaient plus efficaces, alors même qu’ils n’avaient pas préféré ce passage…

Consommer en réaction à la mort, pour montrer qu’on est bien vivant. Avoir pour être, en quelque sorte. Si d’autres études confirment les résultats d’Ilan Dar-Nimrod, il est permis d’imaginer que de grandes marques auront l’idée de financer la production de nouveaux feuilletons remplis de tueurs en série tous plus performants les uns que les autres… Il n’y a pas loin de la théorie du management de la terreur au marketing par la mort".

Source: http://passeurdesciences.blog.lemonde.fr/2012/05/03/la-mort-a-la-tele-donne-envie-dacheter/

Lors d'une visite à Sderot, le ministre des Finances a détaillé les mesures spéciales. «Notre travail est de vous fournir un Dôme de fer économique sur lequel vous pouvez compter," a déclaré le ministre des Finances Yair Lapid aujourd'hui lors d’une visite à Sderot et aux villages voisins de la bande de Gaza. Il était accompagné de hauts fonctionnaires du ministère des F...

Julie Klein | News

Les États-Unis ont officiellement demandé à leurs ressortissants d'éviter de se rendre en Israël et à Gaza en raison du conflit qui y fait rage. Site internet de RTL (Copyrights) : "Les Etats-Unis ont émis ce lundi un avertissement demandant à leurs ressortissants de ne pas se rendre en Israël, dans la bande de Gaza ou en Cisjordanie, en raison des vives tensions qui secouent la région. "...

IsraelValley Desk | News

La Chambre de Commerce Israël-France à Tel Aviv accueille cet été cinq jeunes stagiaires de Grandes Ecoles qui, pour certains d'entre eux, sont en Israël pour la première fois. Ils habitent le centre de Tel Aviv et se rendent (pour deux d'entre eux) tous les matins à l'incubateur TheHive de Gvahim situé sur le campus de l'Université de Tel Aviv. Nous leur avons demandé de témoigner, s'ils le s...

Yaël Haouzi | News

L'aide totale à Israël pour le système antimissile approuvée cette semaine par les Etats-Unis s'élève à 621 millions de dollars. Le sous-comité du Senat américain affecté à la défense a approuvé le transfert de 351 millions de dollars à Israël pour le système de défense antimissile Dôme de fer. Le transfert intervient alors que l'opération « bordure protect...

Julie Klein | News

Un peu après 18h, les forces israéliennes ont confirmé la mort de 13 soldats du bataillon d'infanterie Golani. La presse internationale s'était déjà fait l'écho de ce bilan meurtrier dans la matinée. ISRAELVALLEY BREAKING NEWS. Ce matin un tournant de la guerre s'opère de manière dramatique. Selon le site internet Ynet (qui est en liaison directe avec la censure militaire), un bataillon ...

Youval Barzilay (Tel Aviv) | News

L’organisation « The Face of Israel » s’applique depuis quelques années à mettre en œuvre des campagnes de diplomatie publique estimant que « l’État hébreu demeure l’un des pays les plus mal compris dans le monde » explique Michel Azoulay un des responsables. À travers des programmes de visite, elle entend montrer aux personnes et aux groupes d’influence, comme aux correspondants des médias...

Eric Shiran (Tel Aviv) | News

Est-ce le signe d’un éclatement de la coalition ou celui de la reprise en main du gouvernement par le premier ministre ? Depuis quelques semaines certains ministres se lançaient dans des déclarations personnelles intempestives pour critiquer la politique suivie par Benjamin Netanyahou et même menacer de quitter leur poste si certaines conditions n’...

Jacques BENILLOUCHE | News

Les roquettes palestiniennes n’étaient pas envoyées pour tuer ou pour détruire mais pour tester la défense israélienne et la qualité de réaction du système Dôme de fer. À la demande de Téhéran. Après plus d’une semaine de conflit militaire entre le Hamas et Israël, les stratèges et les analystes de l’État-major israélien essaient de comprendre pourquoi le Hamas s’est lancé dans une aventure ...

Jacques BENILLOUCHE | News

21h. Une première tête qui tombe. Décision Brutale et Irrévocable : Le Premier Ministre Netanyahou, ne pouvant se séparer pour des raisons politiques de son Ministre des Affaires étrangères, demande à Danny Dannon de quitter le Gouvernement immédiatement. Ses critiques publiques du Premier Ministre lui auront été fatales. Il avait déclaré la semaine dernière au cours de la réunion du Cabine...

Eyal Friedman (Tel Aviv) | News

Tsidkat-Eliaou est une association officielle qui aide les familles les plus démunies vivant dans des conditions particulièrement précaires à Jérusalem. Tsidkat-Eliaou possède également une antenne d’aide et de soutien aux soldats de Tsahal. Les actions de soutien sont les suivantes : distribution de beignets pour Hanouka, de pizzas et boissons chaudes, de paniers « M...

IsraelValley Desk | News

Quand les canons grondent, les naissances sont plus nombreuses. L'hôpital Soroka de Beersheba a découvert cette semaine que les bombardement dans les villes du Sud ont entraîné une augmentation de 10% du nombre des naissances. L'hôpital attribuent la hausse des naissances à la tension et au stress dont sont victimes les femmes enceintes... Le professeur Eyal Sheiner, directeur adjoint de l'h...

David Illouz (Tel Aviv) | News

Le premier ministre canadien Stephen Harper a fait aujourd'hui la déclaration suivante en réponse à la situation en Israël : "Les tirs de roquettes aveugles sur Israël à partir de la bande de Gaza sont des actes terroristes, pour lesquels il n'existe aucune justification. Il est évident que le Hamas utilise délibérément des boucliers humains pour faire avancer le terroriste dans la région." ...

IsraelValley Plus | News

BREAKING NEWS. Les premières forces terrestres de Tsahal pénètrent dans Gaza. Ce sont les commandos marins "Shayetet 13", groupe d'élite de la marine, qui sont les premiers sur le terrain. On déplore déjà des blessés légers selon Ynet. Selon Le Monde : "Une fusillade a éclaté, dimanche 13 juillet, entre des combattants du Hamas et des membres d'un commando de la marine israélienne dans la...

Eyal Kaddosh (Tel Aviv) | News

Le conflit israélo-palestinien s'envenime de jour en jour. Les bombes tombent sur des quartiers d'habitation d'un côté comme de l'autre de la frontière. Les humains vivent dans la terreur et, visiblement, les animaux aussi. On sait que, dans la nature, les éléphants, qui vivent en groupe, sont très protecteurs envers leurs petits. Un instinct qu'ils ne perdent pas en captivité. Cela se passa...

IsraelValley Desk | News

Benjamin Netanyahou : "Le Hamas et d’autres organisations terroristes à Gaza, tirent des roquettes sur toutes les villes d’Israël : Tel-Aviv, Jérusalem, Haïfa, Beer Sheva, Sdérot, et bien d’autres encore. Aucun pays au monde ne saurait rester les bras croisés devant un tel déluge (des centaines) de roquettes qui s’abattent sur ses propres villes et Israël ne diffère en rien du reste du monde....

NosNondits | News