Aug 26

ISRAELVALLEY. LA PEUR DE LA GUERRE FAIT-ELLE VENDRE PLUS ? UN CHERCHEUR ISRAELIEN EXPLIQUE LA SUR-CONSOMMATION DE CEUX QUI SONT EN ETAT D'ANXIETE.

Authors picture

Youval Barzilaï (Tel-Aviv) | News

Headline image

Selon (1) : "Cela s’appelle la théorie du management de la terreur (TMT). Et cela dit, pour schématiser, que l’homme moderne, qui n’a plus autant que par le passé à se battre pour sa survie au jour le jour, passe beaucoup de temps à raffiner les constructions symboliques (culture, estime de soi) qui servent de paravents à sa peur de mourir.

Comme une version sophistiquée de l’instinct de préservation qui ne l’a jamais quitté. Plus de deux cents études expérimentales ont, au cours de ces quinze dernières années, confirmé différents aspects de cette théorie. Notamment le fait qu’à toute manifestation de la mort, chacun combat cette angoisse primordiale en renforçant les comportements valorisés par sa culture. Or, dans notre culture occidentale, la possession de biens matériels constitue un élément fondamental du système de valeurs. La conclusion logique consiste à prédire qu’une plus grande présence de la Camarde renforcera les comportements de consommation.

Une confirmation semble en avoir été apportée après les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis. Comme l’a rappelé en 2007 une étude française, suite au 11-Septembre, “les Américains ont acheté des biens immobiliers et des automobiles en quantité record et se sont arraché de l’électroménager, des meubles et des gadgets électroniques, au point que d’octobre à décembre, la consommation grimpa à un rythme de croissance de 6 %. Or, ces faits peuvent être interprétés au regard de la théorie du management de la terreur : pour soulager un état d’anxiété face à la mort, subtilement présent aux franges de la conscience dans les jours et les semaines qui suivirent ces événements dramatiques, les citoyens américains ont tenu, en moyenne, à se valoriser au sein de leur culture en adoptant des comportements sous-tendus par les valeurs solidement ancrées dans la culture américaine, telles que le matérialisme. Cette valorisation aurait pour effet d’augmenter l’estime de soi, et de soulager ainsi l’anxiété face à la mort en atteignant une forme d’ « immortalité symbolique ».”

Je dépense donc je suis. Pour tester cette hypothèse, le chercheur israélien Ilan Dar-Nimrod (université de Rochester, Etats-Unis) s’est focalisé sur le lieu où mort et incitation à la consommation se concentrent le plus : la télévision. Les Américains en consomment en moyenne plus de 5 heures par jour tandis que les Français se contentent (si l’on peut dire) de 3 heures et 47 minutes. Des deux côtés de l’Atlantique, les séries policières sont légion sur les petits écrans, ainsi que les documentaires ou magazines consacrés à des faits divers, sans oublier les journaux télévisés et leur content – leur quota ? – de crimes, attentats, accidents, etc (un livre déjà ancien, paru en 1992, Big World, Small Screen, estimait qu’au moment de quitter l’école primaire, un enfant américain avait en moyenne assisté à 8 000 meurtres sur petit écran). Et, évidemment, toutes ces émissions sont encadrées voire découpées en tranches par des publicités.

Pour estimer l’impact de la mort “vue à la télé” sur l’efficacité des réclames et l’envie d’acheter, Ilan Dar-Nimrod a mené la petite expérience suivante avec une centaine de cobayes canadiens. Comme il l’explique dans l’étude qu’il a publiée dans le numéro daté mars-avril du Journal of Social Psychology, les participants à l’expérience ont d’abord regardé une vidéo de 10 minutes extraite de la série A la Maison blanche, ne contenant aucune allusion à la mort, suivie de la diffusion de quatre spots publicitaires (pour une voiture allemande, une voiture sud-coréenne, un fast-food et des jeans). Ensuite, ils ont visionné un extrait de la série Six Feet Under, au cours duquel un bébé succombait au syndrome de la mort subite du nourrisson, suivi là encore de quatre réclames (pour une autre marque de voitures allemandes, une autre auto sud-coréenne, une autre chaîne de restauration rapide et d’autres jeans). Au terme de chacune de ces deux parties, les personnes commençaient par mettre une note à l’extrait regardé. Puis elles évaluaient l’attractivité des produits présentés dans les publicités et leur désir de les acquérir. Ceux visionnés après l’extrait de Six Feet Under ont été jugés plus attractifs que les autres. Un indice favorable à la théorie de la TMT.

Mais Ilan Dar-Nimrod a craint un biais : le passage de Six Feet Under ayant été plus apprécié que celui d’A la Maison blanche, cela a pu déteindre sur l’envie d’acheter les produits vantés dans les publicités. Le chercheur israélien a donc mené une autre expérience, cette fois avec des extraits de films : un morceau de Forrest Gump (pour l’extrait sans mort) et le passage final de Voyage au bout de l’enfer, au cours duquel le personnage interprété par Christopher Walken se tire une balle dans la tête lors d’une séance de roulette russe. A chaque fois, une série de spots publicitaires suivait l’extrait. Pendant les évaluations, Ilan Dar-Nimrod a glissé un test supplémentaire afin de vérifier si l’idée de mort s’était imprimée dans l’esprit des participants : il s’agissait de compléter 14 mots auxquels manquait une ou plusieurs lettres. Dans 6 cas sur 14, la solution pouvait être soit un mot neutre, soit un mot en rapport avec la mort. Par exemple, _RAVE pouvait être résolu en BRAVE ou en GRAVE (qui, en anglais, signifie la tombe). Après avoir vu l’extrait de Voyage au bout de l’enfer, les cobayes trouvaient davantage de mots liés à la mort qu’après l’extrait de Forrest Gump. Et les publicités ayant suivi la roulette russe fatale leur semblaient plus efficaces, alors même qu’ils n’avaient pas préféré ce passage…

Consommer en réaction à la mort, pour montrer qu’on est bien vivant. Avoir pour être, en quelque sorte. Si d’autres études confirment les résultats d’Ilan Dar-Nimrod, il est permis d’imaginer que de grandes marques auront l’idée de financer la production de nouveaux feuilletons remplis de tueurs en série tous plus performants les uns que les autres… Il n’y a pas loin de la théorie du management de la terreur au marketing par la mort".

Source: http://passeurdesciences.blog.lemonde.fr/2012/05/03/la-mort-a-la-tele-donne-envie-dacheter/

Le Cabinet de sécurité israélien a approuvé samedi soir la demande de l'ONU de prolonger la trêve humanitaire à Gaza jusqu'à dimanche soir. Cette décision unilatérale a cependant été rejetée par le Hamas. "Le Cabinet a approuvé la demande de l'ONU concernant une trêve humanitaire valable jusqu'à dimanche minuit", a indiqué une source gouvernementale israélienne. Un porte-parole du Hamas a ce...

IsraelValley Desk | News

CNN et les concurrents de i24News sont sous le choc. Dans Tel Aviv et sa région, sur d'immenses panneaux publicitaires, la Chaîne i24News annonce la couleur. Nous sommes le "Dome de Fer d'Israël dans le Monde en Matière de News". Les chiffres sont là pour le prouver : des milliers de personnes dans le monde se connectent à la Chaîne. En France elle est devenue, en un temps record, le lien p...

Eyal Friedman (Tel Aviv) | News

Selon i24 News : "Air France a annoncé la reprise de ses vols vers Tel-Aviv à compter de ce vendredi soir, revenant sur la suspension décidée mardi en raison du conflit à Gaza. La première liaison doit décoller de Paris vendredi à 23H00, a précisé un porte-parole de la compagnie française à l'AFP. La suspension décidée mardi faisait suite à la chute d'une roquette près de l'aéroport internat...

i24News | News

16H00 Les terribles chiffres liés aux combats :37 soldats israéliens sont morts dans les combats dans et autour de Gaza, ainsi que deux civils par les tirs de roquettes des terroristes du Hamas. Un travailleur agricole thaïlandais a aussi péri par un tir d'obus. 138 soldats de Tsahal sont encore hospitalisés, dont 9 dans un état grave, ainsi que trois civils. Autre" Chiffres : 980 morts à G...

IsraelValley Desk | News

BREAKING NEWS. L'Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) est revenue jeudi 24 juillet sur sa recommandation de ne plus desservir l'aéroport de Tel Aviv, tout en appelant à "surveiller étroitement les risques relatifs à la sécurité des vols". L'AESA avait émis mercredi une recommandation invitant les compagnies aériennes européennes à ne plus desservir Israël, du fait de la situation...

Eyal Goren (Tel Aviv) | News

Présente en Terre Sainte depuis très longtemps, la Compagnie Air France, qui n'a jamais boycotté Israël et possède des bureaux au coeur de Tel Aviv, attire le regard ce jour. Les américains ont repris leurs vols vers Tel Aviv. Air France et Lufthansa (incluant la filiale Swiss) refusent toujours de se rendre en Israël. Ce vendredi aucun vol Air France n'est autorisé. De nombreux francopho...

IsraelValley Desk | News

Le ‘CommonSensor’ est un système d’irrigation informatisé qui permet à la plante de décider des paramètres par elle-même de l’irrigation dont elle a besoin. Le CommonSensor reçoit les signaux de la plante qui manque d’eau et déclenche alors la valve d’irrigation qui alimente la plante. Fonctions du CommonSensor CommonSensor mesure en permanence la quantité...

Norbert Lipszyc | News

Le Point (Copyrights) : "Al Jazeera est financée par le Qatar, proche du mouvement islamiste Hamas, engagé dans le conflit avec l'armée israélienne qui a fait plus de 600 morts palestiniens dans la bande de Gaza. La chaîne qatarie a annoncé mardi que son bureau à Gaza avait été touché par des tirs. Selon un journaliste de l'AFP, il s'agissait de tirs d'avertissement auxquels procède parfois...

IsraelValley Desk | News

BREAKING NEWS. L'Agence fédérale de l'aviation américaine (FAA) a levé son interdiction faite aux compagnies aériennes de voler vers Israël, mais a mis en garde contre "la situation très instable" localement. "La FAA a levé ses restrictions sur les vols américains vers et depuis l'aéroport Ben-Gourion de Tel-Aviv en annulant une directive aux équipages qu'elle avait renouvelée plus tôt aujourd'...

IsraelValley Desk | News

Une décision très politique poussée par John Kerry pour faire pression sur le Premier Ministre israélien ? "L''Agence fédérale de l'aviation américaine (FAA) a prolongé mercredi de 24 heures l'interdiction faite aux compagnies aériennes américaines de voler vers Tel Aviv, en raison d'une "situation potentiellement dangereuse" en Israël et dans la bande de Gaza". SELON RTL.FR : La compagnie...

IsraelValley Desk | News

Lors d'une visite à Sderot, le ministre des Finances a détaillé les mesures spéciales. «Notre travail est de vous fournir un Dôme de fer économique sur lequel vous pouvez compter," a déclaré le ministre des Finances Yair Lapid aujourd'hui lors d’une visite à Sderot et aux villages voisins de la bande de Gaza. Il était accompagné de hauts fonctionnaires du ministère des F...

Julie Klein | News

URGENT. Effet désastreux assuré! Depuis environ une heure, les avions de Air France, KLM, Lufthansa, Delta, ...sont cloués au sol. Les israéliens en voyage actuellement dans le monde sont bloqués. Impossible de sortir d'Israël pour des milliers de touristes. Cette situation devra durer au moins 24 heures. Ce qui est certain : El Al n'a pas arrêté ses vols. A l'Aéroport Ben Gourion, IsraelVal...

Eyal Friedman (Tel Aviv) | News

Les États-Unis ont officiellement demandé à leurs ressortissants d'éviter de se rendre en Israël et à Gaza en raison du conflit qui y fait rage. Site internet de RTL (Copyrights) : "Les Etats-Unis ont émis ce lundi un avertissement demandant à leurs ressortissants de ne pas se rendre en Israël, dans la bande de Gaza ou en Cisjordanie, en raison des vives tensions qui secouent la région. "...

IsraelValley Desk | News

La Chambre de Commerce Israël-France à Tel Aviv accueille cet été cinq jeunes stagiaires de Grandes Ecoles qui, pour certains d'entre eux, sont en Israël pour la première fois. Ils habitent le centre de Tel Aviv et se rendent (pour deux d'entre eux) tous les matins à l'incubateur TheHive de Gvahim situé sur le campus de l'Université de Tel Aviv. Nous leur avons demandé de témoigner, s'ils le s...

Yaël Haouzi | News

L'aide totale à Israël pour le système antimissile approuvée cette semaine par les Etats-Unis s'élève à 621 millions de dollars. Le sous-comité du Senat américain affecté à la défense a approuvé le transfert de 351 millions de dollars à Israël pour le système de défense antimissile Dôme de fer. Le transfert intervient alors que l'opération « bordure protect...

Julie Klein | News