Aug 26

ISRAELVALLEY - LES COPIEURS D'APPLICATIONS MOBILES ACTIFS EN ISRAËL VIVENT DANS L'INQUIETUDE. LE DEPARTMENT OF JUSTICE AMERICAIN ET LE FBI S'ATTAQUENT AUX PROGRAMMES PIRATES.

Authors picture

Youval Barzilaï (Tel-Aviv) | High-Tech

Headline image

Un secteur a explosé en Israël dans le hightech. Il s’agit de celui des applications mobiles. De jeunes talents, poussés par leur volonté d’aller vite, plus vite que tous, tentent de copier des créations américaines. Malheureuseument pour ses créateurs-copieurs les américains (FBI en tête) sont de mieux en mieux organisés. En Israël, ils sont bien là. Une affaire a fait beaucoup de bruit à Hrzlya, le lieu par ecellence où les israéliens inter-agissent le plus dans le secteur de la téléphonie mobile.

Selon (1) : "On ne plaisante pas avec le piratage d’applications mobiles. Voilà le message qu’ont souhaité faire passer le Department of Justice (DoJ) américain et son bras armé, le FBI, en saisissant trois noms de domaine qui pointaient vers des sites distribuant des applications Android piratées. Applanet.net, Appbucket.net et Snappzmarket.net ne répondent plus. Ils affichent désormais un message menaçant du Bureau fédéral.

C’est une première. D’après le DoJ, jamais une telle opération, menée en coopération avec des policiers français et néerlandais, n’avait été lancée contre des kiosques d’applications proposant des programmes piratés. Elle sonne comme un avertissement pour les autres distributeurs de logiciels pirates… Et on se demande si la prochaine cible du FBI ne pourrait pas être Apptrackr, le site dont dépend Installous, célèbre logiciel pour iPhone permettant de télécharger des applications payantes… gratuitement.

« Faire tomber le piratage d’œuvres comme les applications populaires est la priorité de la division criminelle [du Département de la justice ndlr] », a indiqué Lanny Breuer, assistant du procureur général du DoJ. Qui a poursuivi en expliquant que « les applications logicielles ont pris une part de plus en plus essentielle dans l’économie de notre nation et dans la culture créative ».

Une opération internationale
Dans le même communiqué du DoJ, le procureur du district de Georgie Yates précise que « les lois sur le copyright s’appliquent aux applis pour tablettes et téléphones de la même manière que sur d’autres logiciels, la musique et l’écrit. […] Nous continuerons à saisir et à fermer des sites qui font commerce d’applications piratées et nous poursuivrons les responsables de ces activités criminelles si besoin ».

Le Doj rappelle aussi que « dans la plupart des cas les serveurs sur lesquels étaient hébergés les programmes piratés étaient situés dans d’autres pays. Nos partenaires internationaux nous ont assistés pour obtenir des preuves saisies sur ces serveurs ». Possiblement en France, donc, étant donné que la police nationale a aidé les Etats-Unis.

Cette saisie s’inscrit dans un contexte plus large, qui voit depuis quelque temps les Etats-Unis fermer des sites, pour certains établis à l’étranger : Operation in Our Sites, qui depuis 2010 a organisé la fermeture de plusieurs centaines de sites proposant des contenus contrefaits. La plus grosse prise américaine ? Megaupload, dont la fermeture au début de l’année ne faisait pas formellement partie de l’opération… Mais qui affiche aujourd’hui le même avertissement du FBI que les kiosques pirates arrêtés hier".

Source: (1) http://www.01net.com/editorial/571539/etats-unis-plusieurs-app-stores-pirates-fermes-par-le-fbi/

General Electric est un conglomérat américano-canadien fondé en 1892 par la fusion d'une partie de Thomson-Houston Electric Company et d'Edison General Electric Company. La firme possède 36 filiales dans plus de 142 pays et est une valeur symbole du New York Stock Exchange. Depuis 2005, elle était jusqu'à la crise la 2e capitalisation à Wall Street, derrière ExxonMobil mais elle reste cepend...

SiliconWadi | High-Tech

L’objectif du futur est clair, et il consiste au développement du pilotage automatique. L’introduction de véhicules sans conducteur et robots sur le champs de bataille changera de manière radicale le visage de la guerre urbaine, menant les combats modernes vers des directions inattendues. Ces dernières années, l’élite de Tsahal et du Ministère de la Défense se sont voués au développement de ...

IsraelValley Desk | High-Tech

Visa a décidé ouvre au cœur de Tel Aviv un grand centre de recherche et développement dédié au monde des start-ups lié aux technologies financières. Début mai, Visa Europe a lancé le projet Visa Europe Collab, un programme d’innovation d’envergure internationale qui permet à des entrepreneurs de profiter de l’expérience et du réseau mondial de Visa pour développer des technologies liées au ...

Silicon Wadi | High-Tech

A Tel Aviv, ce sera certainement le méga-deal HighTech de la semaine si la signature d'un accord se confirme. Sequoia Capital, Accel Partners, Genesis Partners, Pitango Venture Capital, et Poalim Ventures vont peut-être gagner une petite fortune si la vente de l'israélien Sansa Security installé à Kfar Netter se finalise. Pour $85 Million (maximum) ARM (capitalisation de 25 milliards de do...

Dan Assayah (Tel-Aviv) | High-Tech

SPECIAL SAVE THE DATE TRANSTECH5 A TEL AVIV. Le transfert technologique est un domaine clé qu'il faut impérativement connaître si l'on veut comprendre l'économie Israélienne. Un établissement représentatif dans le transfert technologique en Israël est le Technion d'Haïfa qui devrait générer cette année près de 30 millions de dollars en revenus de licences. L'université compte près de 50 so...

Raphael Levin | High-Tech

Opgal Optronic Industries Ltd. est un important fournisseur mondial de systèmes d'imagerie infrarouge innovants et de solutions avancées de vision et de surveillance. En s'appuyant sur des technologies de pointe dans le domaine de l'imagerie thermique et d'autres types d'imagerie, Opgal tire parti de son expertise approfondie en matière d'optoélectronique et de traitement d'image afin de cr...

IsraelValley Desk | High-Tech

Bruce Aust, le vice-président du NASDAQ (Deuxième plus grand marché d’actions des Etats-Unis ), a déclaré au site d’information NRG : « Israël est une région clef pour le NASDAQ et nous sommes fiers de faire partie de l’économie israélienne ». 20% des sociétés étrangères cotées au NASDAQ sont israéliennes. Israël est d’ailleurs classé, derrière la Chine, en deuxième position du classement des ...

IsraPresse | High-Tech

Yokee est une application qui permet aux utilisateurs l’accès à un karaoké entièrement privé sur leur smartphone. Fondée en 2013, par Gil Selka et Ariel Yaloz, cette application israélienne compte déjà plus de 30 millions d’utilisateurs. Yokee propose à ses utilisateurs une vaste bibliothèque de chansons dans une vingtaine de langues, ainsi que l’accès à la base de données de vidéos musicales d...

CoolIsrael | High-Tech

Stéphany Gardier : "Et si demain les 20 millions de presbytes que compte la France pouvaient se passer des lunettes, devenues indispensables pour lire aux abords de la cinquantaine ? C’est ce que promet une application développée par une société américano-israélienne et qui, après avoir séduit 100 000 Américains, débarque dans l’Hexagone. Une application pour mobiles au nom explicite, « Glas...

IsraelValley Desk | High-Tech

INTERVIEW SPECIAL ISRAELVALLEY. Invité à venir présenter son innovation lors de la conférence « Global Open Innovation » du 13 mai dernier (1), Ilan Mor a répondu à quelques questions pour IsraelValley. Seatylock est une selle de vélo qui, rapidement et sans effort, se convertit en anti-vol, et inversement, en moins de 30 secondes. Comment l'idée d'inventer Seatylock vous est-elle venue ? ...

Magali Allouche (Tel Aviv) | High-Tech

Maxime Seligman et son équipe lancent « Brow’zin ». Le concept de l’application est né d’un constat simple: la multitude des promotions proposées dans les zones commerciales est source de confusion pour les clients qui, par manque de visibilité, perdent du temps dans les étages des « Canyons » (centres commerciaux) israéliens toujours plus monumentaux. « Browz’in » – contraction de « Brownsi...

Daria Soussan (IsraNews) | High-Tech

Les Echos (Copyrights) . "Longtemps boudé, le secteur a reçu plus de 800 millions de dollars d’investissements en capital-risque en 2014. Si le dynamisme des start-up israéliennes dans la high-tech est bien connu, c’est loin d’être le seul secteur à susciter la convoitise. La filière des sciences de la vie fait elle aussi preuve d’une belle vitalité, révèle un rapport publié à l’occasion du Sal...

Nathalie Hamou (Les Echos) | High-Tech

Le Rwanda accueille le plus grand ensemble de panneaux solaires installé sur le continent africain en dehors de l’Afrique du Sud et de l’île Maurice. Ce champ solaire commercial, qui fournit 6% des besoins énergétiques du Rwanda et notamment 12 000 habitations, s’étale sur une parcelle de terrain de 20 hectares et est composé de 28.360 panneaux photovoltaïques, qui exploiteront la lumière du so...

Silicon Wadi | High-Tech

Google fête le 10e anniversaire du lancement du site d’hébergement de vidéos populaire YouTube et pour l’occasion, le géant de la recherche sur la toile a publié quelques données intéressantes sur le site Web. D’après un communiqué de la compagnie Scherf Communications, le clip le plus regardé sur YouTube est une parodie en hébreu du Gangnam Style de PSY, appelée « Gamba Style » (Style poiv...

IsraPresse | High-Tech

Meerkat est devenue l’application à la mode, celle dont parle toute la Silicon Valley. La société n’est pourtant pas nouvelle. Elle a même déjà eu plusieurs vies. Créée à Tel-Aviv en 2012, Yevvo s’est ainsi rebaptisée Air en début d’année, à l’occasion d’une première grosse levée de fonds (3,7 millions de dollars) et après avoir déménagé son siège à San Francisco. L’objectif restait toutefois l...

Les Echos (Copyrights) | High-Tech