Aug 26

ISRAELVALLEY - LES COPIEURS D'APPLICATIONS MOBILES ACTIFS EN ISRAËL VIVENT DANS L'INQUIETUDE. LE DEPARTMENT OF JUSTICE AMERICAIN ET LE FBI S'ATTAQUENT AUX PROGRAMMES PIRATES.

Authors picture

Youval Barzilaï (Tel-Aviv) | High-Tech

Headline image

Un secteur a explosé en Israël dans le hightech. Il s’agit de celui des applications mobiles. De jeunes talents, poussés par leur volonté d’aller vite, plus vite que tous, tentent de copier des créations américaines. Malheureuseument pour ses créateurs-copieurs les américains (FBI en tête) sont de mieux en mieux organisés. En Israël, ils sont bien là. Une affaire a fait beaucoup de bruit à Hrzlya, le lieu par ecellence où les israéliens inter-agissent le plus dans le secteur de la téléphonie mobile.

Selon (1) : "On ne plaisante pas avec le piratage d’applications mobiles. Voilà le message qu’ont souhaité faire passer le Department of Justice (DoJ) américain et son bras armé, le FBI, en saisissant trois noms de domaine qui pointaient vers des sites distribuant des applications Android piratées. Applanet.net, Appbucket.net et Snappzmarket.net ne répondent plus. Ils affichent désormais un message menaçant du Bureau fédéral.

C’est une première. D’après le DoJ, jamais une telle opération, menée en coopération avec des policiers français et néerlandais, n’avait été lancée contre des kiosques d’applications proposant des programmes piratés. Elle sonne comme un avertissement pour les autres distributeurs de logiciels pirates… Et on se demande si la prochaine cible du FBI ne pourrait pas être Apptrackr, le site dont dépend Installous, célèbre logiciel pour iPhone permettant de télécharger des applications payantes… gratuitement.

« Faire tomber le piratage d’œuvres comme les applications populaires est la priorité de la division criminelle [du Département de la justice ndlr] », a indiqué Lanny Breuer, assistant du procureur général du DoJ. Qui a poursuivi en expliquant que « les applications logicielles ont pris une part de plus en plus essentielle dans l’économie de notre nation et dans la culture créative ».

Une opération internationale
Dans le même communiqué du DoJ, le procureur du district de Georgie Yates précise que « les lois sur le copyright s’appliquent aux applis pour tablettes et téléphones de la même manière que sur d’autres logiciels, la musique et l’écrit. […] Nous continuerons à saisir et à fermer des sites qui font commerce d’applications piratées et nous poursuivrons les responsables de ces activités criminelles si besoin ».

Le Doj rappelle aussi que « dans la plupart des cas les serveurs sur lesquels étaient hébergés les programmes piratés étaient situés dans d’autres pays. Nos partenaires internationaux nous ont assistés pour obtenir des preuves saisies sur ces serveurs ». Possiblement en France, donc, étant donné que la police nationale a aidé les Etats-Unis.

Cette saisie s’inscrit dans un contexte plus large, qui voit depuis quelque temps les Etats-Unis fermer des sites, pour certains établis à l’étranger : Operation in Our Sites, qui depuis 2010 a organisé la fermeture de plusieurs centaines de sites proposant des contenus contrefaits. La plus grosse prise américaine ? Megaupload, dont la fermeture au début de l’année ne faisait pas formellement partie de l’opération… Mais qui affiche aujourd’hui le même avertissement du FBI que les kiosques pirates arrêtés hier".

Source: (1) http://www.01net.com/editorial/571539/etats-unis-plusieurs-app-stores-pirates-fermes-par-le-fbi/

Qualcomm Ferme son Centre R&D à Beit Shemesh en Israël. Cette fermeture va entraîner le licenciement de 30 à 40 salariés israéliens. Qualcomm, qui est le plus grand fabricant mondial de puces informatiques pour appareils mobiles, vient d'annoncer la fermeture de son centre de recherche et de développement basé à Beit Shemesh et le licenciement consécutif de 30 et 40 employés, rapporte TheMarker...

Avner Myers | High-Tech

“Hacker pour le bien commun”, c’était le thème du hackaton, un marathon de programmation en quelque sorte, mondial organisé par Paypal que deux israéliens ont récemment gagné à San José en Californie. Se distinguant face à des développeurs venant de 14 pays différents après un processus de sélection ayant réuni plus de 3 000 programmeurs, Shai Mishali et Pavel Kaminsky sont restés plus de 40 he...

Thibault de la Baronnière (Siliconwadi) | High-Tech

Le développement et l'installation de panneaux solaires se sont accélérés dans le monde depuis une quinzaine d'année, multipliant par cent la puissance installée pour atteindre 140 gigawatts (l'équivalent d'environ 150 centrales au charbon). Ce mode de production est très intéressant pour des pays comme Israël qui disposent d'un ensoleillement important et de zones désertiques pouvant se prêter...

Paul Balança (BE) | High-Tech

L'été 2014 a été marqué par une catastrophe sanitaire de taille : la fulgurante épidémie du virus Ebola qui a déjà provoqué plus de 3.000 morts et qui, au moment où j'écris ces lignes, continue à ravager l'Afrique de l'Ouest. Ce triste bilan confirme la nécessité de disposer de moyens efficaces pour enrayer Ebola et les épidémies similaires. Une solution pour lutter contre la propagation de tel...

Coralie Ebert (BE) | High-Tech

LA TRIBUNE (Copyrights). A Nantes, une clinique a acquis une machine innovante conçue par une start-up israélienne, qui permet de ralentir l'évolution de la maladie. Un espoir pour traiter efficacement les 850.000 personnes touchées par Alzheimer en France? Pour 120.000 euros, la clinique nantaise Brétéché (groupe Vedici), a acquis au mois de septembre la machine NeuroAD, créée par la startup i...

IsraelValley Desk | High-Tech

De plus en plus courant : des firmes israéliennes, dans le cadre de leur développement international, rachètent des firmes étrangères. C'est le cas cette semaine pour Silicom qui vient d'absorber Fiberblaze, une startup très réputée basée au Danemark. IsraelValley a déjà récemment parlé de Silicom : "Le fondateur de Silicom augmente ses parts dans la société* Zohar Zisapel, co-fondateur de l...

Ilan Friedman-Cohen | High-Tech

La naissance de Space-Nest a été annonçée lors de la dérnière conférence Globes qui a eu lieu cette semaine. Cet incubateur sera destiné à lancer des projets nouveaux dans le domaine de l'espace. Israel Aéronautique Industries a décidé d'auto-financer son projet. Opher Doron, le leader du projet a aussi signalé que le financement viendra de "The Space Angels Network". LE SAVIEZ-VOUS? IAI pr...

Dan Rosh (Tel Aviv) | High-Tech

Des robots qui écrivent des articles et qui présentent le journal télévisé, ce n’est plus de la science-fiction. C’est un petit robot haut comme trois pommes, dans un décor de JT de 20 heures, qui présente les nouvelles avec une voix synthétique plutôt chaleureuse… Voilà ce que l’on peut voir en ce moment sur le stand de France Télévision au Web 14. Certes, ce robot n’a pas la chevelure de D...

Franceinfo | High-Tech

Cela devait arriver. Ce qui paraissait inimaginable il y a cinq ans est en train de se produire. Les groupes hightech indiens se déploient dans le monde. Israël est un pays cible pour acheter des technologies et qui peut aider les indiens à se développer rapidement dans des secteurs clés. Le groupe indien Mahindra hérite de la startup israélienne Leadcom (900 personnes et revenus de $100 mil...

Eyal Ganim (Rehovot) | High-Tech

Une start-up fondée par une ancienne chercheuse de l’Université de Tel-Aviv a mis au point une application ayant pour but l’amélioration du sommeil par l’emploi d’une thérapie comportementale, sur la base de données recueillies et analysées par un Iphone. SleeprateLe Dr. Anda Baharav, ancienne chercheuse du Département de physique médicale de l’Université de Tel-Aviv a étudié pendant des ann...

IsraelValley Desk | High-Tech

Une Start-up co-fondée par le professeur Amir Averbuch de l'Université de Tel-Aviv a mis au point une technologie de sécurité permettant de détecter l’amorçage des cyber-attaques sur les systèmes d’infrastructure critiques dans le domaine de l’énergie et des services financiers. Appliquant près d'une décennie de recherches le Prof. Amir Averbuch de l'Université de Tel-Aviv, en collaboration ...

IsraelValley Desk | High-Tech

La compagnie américaine UST Global va délocaliser son centre de recherche et développement en Israël, a annoncé le ministre de l'Economie Naftali Bennett dans une vidéo postée sur sa page Facebook samedi. Ce nouveau centre aura pour but de former des milliers de personnes à la cyber-sécurité en un temps record de 90 jours et commencera à fonctionner à partir du prochain trimestre, a-t-il enc...

i24News | High-Tech

Le moteur de recherche Baidu a racheté pour 3 millions de dollars une startup israélienne. La firme israélienne Pixellot est spécialisée dans le domaine de la production video. Baidu est une entreprise internet chinoise. Son moteur de recherche chinois qui peut chercher du texte et des images. En juin 2013, c'est le site le plus consulté de Chine et le 5ᵉ site le plus consulté sur Internet....

Eyal Dayan (Rehovot) | High-Tech

Glide est une société qui édite une application de messagerie-vidéo instantanée basée à Jérusalem. Elle emploie une cinquantaine de personnes et a officialisé cette semaine avoir bouclé un tour de table de 20 millions de dollars en série B auprès, entre autres, des fonds américains Two Sigma Ventures et Menlo Ventures. Sur l’application, les vidéos sont stockées en ligne, et peuvent être ret...

Adeline Raynal (French Web) | High-Tech

Investisseur providentiel dans une dizaine de startups, Yossi Vardi (à droite sur la photo) est connu pour « L’Effet Mirabilis » et souvent cité comme le parrain de l’industrie high-tech israélienne. Il est l’un des premiers entrepreneurs high-tech d'Israël et l'ambassadeur officieux de la haute technologie sur la scène israélienne. Il sera à Paris en décembre pour LeWeb. Au fil des ans, Var...

IsraelValley Desk | High-Tech