Aug 26

ISRAELVALLEY - LES COPIEURS D'APPLICATIONS MOBILES ACTIFS EN ISRAËL VIVENT DANS L'INQUIETUDE. LE DEPARTMENT OF JUSTICE AMERICAIN ET LE FBI S'ATTAQUENT AUX PROGRAMMES PIRATES.

Authors picture

Youval Barzilaï (Tel-Aviv) | High-Tech

Headline image

Un secteur a explosé en Israël dans le hightech. Il s’agit de celui des applications mobiles. De jeunes talents, poussés par leur volonté d’aller vite, plus vite que tous, tentent de copier des créations américaines. Malheureuseument pour ses créateurs-copieurs les américains (FBI en tête) sont de mieux en mieux organisés. En Israël, ils sont bien là. Une affaire a fait beaucoup de bruit à Hrzlya, le lieu par ecellence où les israéliens inter-agissent le plus dans le secteur de la téléphonie mobile.

Selon (1) : "On ne plaisante pas avec le piratage d’applications mobiles. Voilà le message qu’ont souhaité faire passer le Department of Justice (DoJ) américain et son bras armé, le FBI, en saisissant trois noms de domaine qui pointaient vers des sites distribuant des applications Android piratées. Applanet.net, Appbucket.net et Snappzmarket.net ne répondent plus. Ils affichent désormais un message menaçant du Bureau fédéral.

C’est une première. D’après le DoJ, jamais une telle opération, menée en coopération avec des policiers français et néerlandais, n’avait été lancée contre des kiosques d’applications proposant des programmes piratés. Elle sonne comme un avertissement pour les autres distributeurs de logiciels pirates… Et on se demande si la prochaine cible du FBI ne pourrait pas être Apptrackr, le site dont dépend Installous, célèbre logiciel pour iPhone permettant de télécharger des applications payantes… gratuitement.

« Faire tomber le piratage d’œuvres comme les applications populaires est la priorité de la division criminelle [du Département de la justice ndlr] », a indiqué Lanny Breuer, assistant du procureur général du DoJ. Qui a poursuivi en expliquant que « les applications logicielles ont pris une part de plus en plus essentielle dans l’économie de notre nation et dans la culture créative ».

Une opération internationale
Dans le même communiqué du DoJ, le procureur du district de Georgie Yates précise que « les lois sur le copyright s’appliquent aux applis pour tablettes et téléphones de la même manière que sur d’autres logiciels, la musique et l’écrit. […] Nous continuerons à saisir et à fermer des sites qui font commerce d’applications piratées et nous poursuivrons les responsables de ces activités criminelles si besoin ».

Le Doj rappelle aussi que « dans la plupart des cas les serveurs sur lesquels étaient hébergés les programmes piratés étaient situés dans d’autres pays. Nos partenaires internationaux nous ont assistés pour obtenir des preuves saisies sur ces serveurs ». Possiblement en France, donc, étant donné que la police nationale a aidé les Etats-Unis.

Cette saisie s’inscrit dans un contexte plus large, qui voit depuis quelque temps les Etats-Unis fermer des sites, pour certains établis à l’étranger : Operation in Our Sites, qui depuis 2010 a organisé la fermeture de plusieurs centaines de sites proposant des contenus contrefaits. La plus grosse prise américaine ? Megaupload, dont la fermeture au début de l’année ne faisait pas formellement partie de l’opération… Mais qui affiche aujourd’hui le même avertissement du FBI que les kiosques pirates arrêtés hier".

Source: (1) http://www.01net.com/editorial/571539/etats-unis-plusieurs-app-stores-pirates-fermes-par-le-fbi/

High Tech. Mêler le business à l'entraide avec le projet "Ultra super Buzz" En collaboration avec l’agence "All Is Possible":http://www.allispossibleagency.com, l’association "Haï Bahem":http://www.haibahem.org/ lance le projet “Ultra Super Buzz” qui associe Business et entraide, projet encouragé par l’ICB (business Club de Raanana) "Ultra Super Buzz" : explications. Une entreprise (ou u...

Talia Blum | High-Tech

Après un lancement réussi au NAMM en Californie, la start up franco-israélienne Syncsing fondée par Jean-Louis Lasseri, basée à Paris et Tel Aviv, a présenté pour la première fois au public français, Newzik, lecteur intelligent de partitions digitales sur iPad & iPhone, lors du salon Musicora au cours d’une conférence de presse organisée à la Grande Halle de la Villette. En Israël, cette...

IsraelScienceInfo | High-Tech

IsraelValley (site officiel de la CCFI) a repéré depuis deux ans les activités de veille technologique de Havas dans la Startup Nation. Lors du Gala de la CCFI (2015), André Maarek : "Tous les métiers du groupe HAVAS ont été révolutionné par le numérique. C’est pour cette raison que HAVAS est présent a Tel Aviv au sein de la start-up nation sous forme d’un laboratoire de recherche opérationnell...

IsraelValley Desk | High-Tech

Le Figaro :"Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron a dit jeudi qu'il annoncerait "dans quelques semaines" des mesures destinées à financer plus facilement l'innovation, et notamment une sorte de fonds de pension alimenté par des assurances-vie. "On va (...) procéder à des aménagements, je les annoncerai dans quelques semaines, pour créer ce que j'ai appelé une espèce de fonds de pension à...

IsraelValley Desk | High-Tech

CCIIF & BUSINESSFRANCE. La startup Guest online sera présente lors de la semaine de la gastronomie du 7 au 12 février 2016 et sera présente pour l'évènement FOODTECH co-animé par Challengy et qui se tendra le 8 février 2016 à 18 heures à Tel Aviv (informations talia@cciif.org). Développé par TableOnline, GuestOnline est un logiciel de gestion de réservations, de gestion de la relation client...

Talia Blum | High-Tech

Qualcomm Incorporated est un leader mondial de la 3G et des technologies mobiles de prochaine génération. Qualcomm, qui est le plus grand fabricant mondial de puces informatiques pour appareils mobiles, vient d'annoncer le licenciement de plusieurs dizaine 'd'employés en Israël. La firme américaine n'est pas en forme. Selon Usine-Digitale : "Qualcomm a terminé l’année 2015 avec des résultats...

Dan Rosh (Tel Aviv) | High-Tech

Excellente nouvelle pour la Startup Nation. Le jeune et célèbre patron multi-milliardaire Adam Neumann de WeWork (israélo-américain) annonce cette semaine le lancement d'un centre de R&D dans la capitale économique du pays. LE PLUS. SELON SLATE.FR STARTUP & INNOVATION. L’entreprise WeWork, déjà bien implantée dans le secteur des espaces de travail partagés aux États-Unis (son premier espace...

Eyal Cohen (Rehovot) | High-Tech

Malgré des critiques des médias (surtout le Haaretz) totalement injustifiées, Michael Golan est toujours là en 2016. Et sa gamme de produits attire toujours autant les israéliens. Le secteur de la téléphonie cellulaire est en pleine ébullition. En 2015, la guerre des prix entre les sept opérateurs a porté ses fruits ; en cours d’année, ce sont 2,5 millions d’Israéliens qui ont changé d’opérateu...

Jacques Bendelac | High-Tech

Un guichet muni d’un appareil aux allures de distribanque a été placé devant le domicile du Rav Haïm Kaniewsky à Bné Brak pour les donateurs souhaitant recevoir une bénédiction. L’ordinateur se trouve au centre d’un stand où est exposée une grande photo du Rav près d’un texte rappelant que les donateurs contribuent ainsi au développement des institutions « Shoutafim Latora » qui gèrent des K...

Claire Dana-Picard | High-Tech

EXCLUSIF. Excellente nouvelle pour la Startup Nation qui reçoit d'un géant mondial une marque de confiance indéniable dans son savoir-faire technologique. Philip Morris International a décidé d'investir dans une startup israélienne Syqe Medical qui développe un savoir-faire dans le domaine médical (aide à l'inhalation). Pour la journaliste Nathalie Hamou (Les Echos) : "Si le dynamisme des s...

Dan Rosh (Paris) | High-Tech

Dix projets distingués par le Forum Netexplo, qui recense chaque année les dernières tendances de l’innovation, sont dévoilés aujourd’hui à Paris. Les prix seront remis début février. Selon (1) : "Comment se repérer dans le déluge d’innovations qui caractérise la période actuelle ? L’essor des technologies numériques, l’engouement pour les start-up, la multiplication des incubateurs ou des F...

IsraelValley Desk | High-Tech

L’industrie israélienne du high-tech a établi un nouveau record en 2015, rapporte le site Globes. En effet, 4,43 milliards de dollars ont été investis pour un total de 708 contrats lors de l’année 2015, soit une augmentation de 30% par rapport à l’année 2014 (3,42 milliards de dollars) qui avait déjà établi le record à l’époque. Les chiffres, publiés par le centre israélien de recherche IVC ...

i24News | High-Tech

Le complexe, baptisé CyberSpark, a été inauguré il y a deux ans par le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou. L'objectif : en faire un centre national de cyberdéfense, mais aussi l'un des pôles mondiaux de la sécurité informatique… tout en développant la région désertique du Néguev. La route file, monotone, à travers le désert. Elle longe des campements bédouins, dépasse un chapelet...

IsraelValley Desk | High-Tech

Tel-Aviv pour ceux qui ne le savent pas, c’est la Californie, la Silicon Valley Israélienne, a une différence près : la bas, les inventeurs ont les mains libres. Ce n’est pas le business qui est aux commandes mais l’imagination sans limite. economiematin.fr : "Prenez par exemple la start-up Zutalab : elle a inventé un objet connecté, gros comme une souris. Pour quoi faire ? Tout simplement p...

IsraelValley Desk | High-Tech

RegeneCure, une jeune start-up israélienne, propose une invention simple et efficace permettant une régénération osseuse. Ski, équitation, accident de voiture, glissade sur une peau de banane ou sur une flaque de miel… Les causes des fractures osseuses sont multiples. Le traitement usuel : un bon mois de plâtre. Mais savez-vous le pourquoi du plâtre ? Parce qu’il maintient les deux bouts d’o...

IsraelValley Desk | High-Tech