Aug 23

ISRAELVALLEY - UN PAS DE PLUS POUR LE GROUPE FRANCAIS TOTAL EN ISRAËL ? GAZPROM ET TOTAL DISCUTENT D'UNE JOINT VENTURE POUR LE PROJET LEVIATHAN.

Authors picture

Amiram Rubin (Tel-Aviv) | Économie

Headline image

Selon des sources IsraelValley et confirmées par un site économique Russe : “Gazprom et Total pourraient se lancer dans la production de gaz en Israël. Les chances de Gazprom de participer au projet Léviathan sont assez élevées. Israël voit dans la compagnie russe l’un des plus sérieux candidats afin de participer à la mise en valeur du vaste champ pétrolier. Le français Total pourrait également faire partie de la coentreprise”.

Total est une entreprise pétrolière française privée, qui fait partie des supermajors, c’est-à-dire des six plus grosses entreprises du secteur à l’échelle mondiale, avec ExxonMobil, Shell, Chevron, BP et ConocoPhillips. C’est la 1re entreprise française en termes de chiffre d’affaires, la 6e entreprise d’Europe et la 14e entreprise mondiale en 2010 (Classement Fortune Global 500 2010), ainsi que la 1re capitalisation boursière de la zone euro.

Ses activités couvrent l’ensemble de la chaîne de production, de l’extraction du pétrole brut et du gaz naturel à la création d’énergie, le raffinage, et l’exploitation commerciale. Total est par ailleurs une entreprise importante dans le domaine de la chimie. Fondée en 1924 par René Perrin sous la présidence d’Ernest Mercier, son siège social se situe dans le quartier de la Défense près de Paris, dans les Hauts-de-Seine. Total est certifiée ISO 9001, ISO 14001 et MSI 20000.

Dans les archives d’IsraelValley : “Gaz : 16 trillions de m3 de gaz naturel dans les réserves de Léviathan. Les résultats préliminaires des tests pour le gisement de gaz naturel offshore Leviathan viennent en effet d’être communiqués et confirment ainsi tous les pronostics”.

ISRAELVALLEY PLUS. UN ARTICLE DE LA TRIBUNE (COPYRIGHTS)
Les réserves de gaz naturel découvertes au large d’Israël s’avèrent immenses. Elles attisent les tensions régionales. Léviathan, le nom donné au principal gisement de gaz découvert au large d’Israël, pourrait être prémonitoire. L’image du monstre marin, dépeint par la Bible comme un serpent fuyard et malfaisant, crachant du feu, et associé aux Enfers semble aujourd’hui des plus adaptées.

Selon l’Institut d’études géologiques des États-Unis (US Geological Survey), 3.500 milliards de mètres cubes de gaz reposeraient sous les eaux tranquilles de la Méditerranée orientale. Presque autant que les réserves prouvées de l’Algérie, un des deux fournisseurs officiels de gaz de l’Europe, avec la Russie. Pour l’heure, Israël a déjà identifié deux gisements pour un total de 700 milliards de mètres cubes, qui entreront en production d’ici à 2014.

Selon les estimations de Noble Group, le pétrolier texan qui a mené la totalité des prospections sur la zone, ces champs gaziers comptent parmi les plus importants découverts en eau profonde depuis une décennie dans le monde. Leurs réserves représentent déjà deux fois celles de la Grande-Bretagne, soit suffisamment pour alimenter le pays en gaz durant un quart de siècle, et sans doute aussi pour en exporter.

Si ces réserves tombent à pic, alors que le printemps arabe menace l’approvisionnement de gaz israélien, elles perturbent aussi le calme des flots, qui tranchait jusqu’alors avec les tensions terrestres répétées au Proche-Orient. Quatre pays s’agitent intensément pour revendiquer leur part du gâteau, d’où les démonstrations de force. Car les frontières maritimes de la zone ne sont pas des plus limpides. Entre le Liban et Israël, le tracé est encore en suspens, comme entre Chypre et le Liban. Mais le principal problème est posé par la Turquie. Au nom de son implantation chypriote, elle réclame en effet une part des réserves de gaz sous-marines, et proteste contre l’exploration à marche forcée dans laquelle Tel-Aviv s’est lancée, avant que la cartographie de la zone soit clairement établie.

« L’administration chypriote grecque et Israël se sont engagés dans une folle exploration en Méditerranée », a déclaré le Premier ministre turc, Recep Erdogan. « Nos découvertes ne sont dirigées contre personne. Nous considérons le gaz non comme un pouvoir mais comme un moyen d’améliorer la vie des gens », lui a rétorqué le président israélien, Simon Peres, jeudi. Ce même jour, le pétrolier texan Noble Group, qui a mené la totalité des prospections sur la zone, indiquait avoir bon espoir de découvrir un nouveau gisement gigantesque, dans les eaux chypriotes cette fois.

La bataille du gaz est envenimée par les épreuves de force politiques. La Turquie a changé de stratégie pour devenir une grande puissance régionale. Ankara a ainsi expulsé en mai l’ambassadeur d’Israël et gelé toutes les relations militaires avec l’État hébreu, qui a longtemps été l’un de ses proches alliés, pour se faire le champion de la cause palestinienne. En réponse, Israël s’est rapproché de la Grèce et de Chypre, traditionnels rivaux de la Turquie. Le 17 septembre, l’Etat hébreu et Chypre avaient signé un accord de délimitation de leurs zones économiques exclusives respectives.

Afin de venir en aide aux Iles Marshall qui souffrent d’une pénurie d’eau douce, le Ministère des Affaires étrangères d’Israël s’apprête à transférer un véhicule de désalinisation au petit état insulaire de l’Océan pacifique. Dans cette perspective, des représentants de G.A.L. Water Technologies Ltd., l’entreprise basée à Hadera responsable de la conception du véhicule mobile, ainsi que des ...

Silicon Wadi | Économie

Israël est un pays comme un autre. Je veux dire par là qu'un État n'est pas, par nature, philanthrope. Ainsi, il semble important de garder à l'esprit, lorsque l'on étudie les relations internationales, que « nous n'avons pas d'alliés éternels, et nous n'avons pas d'ennemis perpétuels. Nos intérêts sont éternels et perpétuels, et ce sont des intérêts qu'il est de notre devoir de suivre »(Lor...

Magali Allouche | Économie

ANALYSE – Vers des taux d’intérêt négatifs en Israël ? C’est la question que l’on peut se poser après la baisse du taux directeur à 0,1% seulement. En ce début mars 2015, la Banque d’Israël a créé l’évènement économique : le taux d’intérêt directeur est passé de 0,25% à 0,1%, soit pas très loin d’un taux nul, voire négatif. C’est la première baisse des taux en six mois en Israël, sur fond ...

Jacques Bendelac | Économie

Le nombre d'étrangers quittant le pays "reflète la détérioration des perspectives économiques en Russie" et le "signe" de l'isolement croissant du pays, selon le "Financial Times". Selon notre enquête réalisée en Israël, les investisseurs israéliens ne quittent pas la Russie. Selon tempsreel.nouvelobs.com : "La Russie fait face à une vague d'émigration presque incontrôlable. Selon le "Financ...

Dan Rosh (Tel Aviv) | Économie

Les menaces de licenciements ont conduit la Histadrout à lancer un préavis de grève générale pour les entreprises industrielles du Sud d’Israël. À seulement deux semaines des législatives israéliennes, la Confédération générale des Travailleurs (la Histadrout) déposé un préavis de grève générale ; celui-ci prendra effet dans quinze jours, soit à la veille des élections, dans toutes les ind...

Jacques Bendelac | Économie

Oupss, ça sent un peu le roussi pour Nutella en ce moment : si la célèbre pâte à tartiner est toujours très sollicitée dans nos placards, la marque traverse actuellement une période de bad buzz. En cause ? La censure appliquée par l’enseigne pour son projet « Dites-le-avec Nutella » via lequel les consommateurs peuvent personnaliser leur pot et y inscrire des messages. Oui mais voilà, certains ...

be.com | Économie

1. Les prix à la pompe vont connaitre une forte hausse Samedi soir, en augmentant de 0,38 NIS pour atteindre 6,46 NIS par litre. Cette hausse résulte de l’augmentation de 23,2% des prix du baril de brut lors du mois de Février. 2. Après deux déconnexions électriques à Naplouse et Jénine la semaine dernière pour cause d’impayés, le cabinet du Premier ministre a accepté de transférer à la com...

Coolamnews.com | Économie

Faut-il interdire en Israël les transferts budgétaires d’une administration à l’autre ? Les juges de la Cour suprême devront trancher. Un recours déposé devant la Cour suprême à Jérusalem par une députée travailliste met à jour une pratique courante en Israël : le gouvernement modifie la destination des crédits sans l’autorisation de la séance plénière de la Knesset ; la seule commission d...

Jacques Bendelac | Économie

Selon des données de la Banque mondiale, un cinquième de l’économie israélienne, soit 53 milliards de dollars, n’est pas déclaré. C’est deux fois plus qu’aux Etats-Unis, où cette part s’élève à 10%. D’après les statistiques de la Banque nationale suisse, les fonds déposés par des ressortissants de l’Etat hébreu en Suisse s’élevaient à 8,6 milliards de francs à la fin 2013. (letemps.ch) ISRAE...

IsraelValley Desk | Économie

En 2014, selon le FMI, le PIB par habitant d’Israël était de 33 300 dollars, contre 24 100 en 2005. Le pays se classe juste au-dessus de l’Espagne et juste en-dessous de l’Italie, de la Nouvelle-Zélande et de la Corée du Sud. Selon les chiffres préliminaires du Bureau central des statistiques en Israël, le PIB par habitant du pays a augmenté de 0,9 % en 2014. (Times of Israel) ISRAELVALLEY P...

Times of Israel | Économie

Crise du logement – 2.700 logements ont été vendus en Israël à des non-résidents en 2014 : c’est une baisse de 13% par rapport à l’année précédente. Alors que le Contrôleur de l’Etat publie un rapport accablant sur la politique du logement conduite en Israël au cours des sept dernières années, un autre rapport révèle le rôle des non-résidents sur le marché immobilier israélien. Il s’agi...

Jacques Bendelac | Économie

La monnaie israélienne a poursuivi sa chute dans la foulée de la baisse du taux directeur annoncé hier par la Banque d’Israël, à la surprise des analystes financiers. Le Shekel a perdu 1,63% face au Dollar, avec un taux de change de 3.9208 NIS pour un $,et la monnaie israélienne a perdu 1.85% face à l’Euro, à 4.4416 NIS pour un €. (coolamnews) ISRAELVALLEY PLUS. Selon les echos.fr (Copyrigh...

Coolamnews.com | Économie

Bonne nouvelle pour les familles israéliennes très endettées dont les factures d’eau s’accumulent: les coupures seront interdites à compter du 31 mars. Les compagnies israéliennes de distribution d’eau n’auront plus le droit de couper l’eau dans les logements pour cause de factures impayées : la commission de l’Économie de la Knesset s’est réunie exceptionnellement pour voter un amendement...

Jacques Bendelac | Économie

Des dizaines de pressoirs à olives ont été découverts dans le Golan, comme autant de preuves d'une présence juive dans la région depuis des millénaires. Il en est de même en Galilée, et dans le sud du pays. Résultats : de plus en plus de producteurs juifs suivent les traces de leurs ancêtres et se lancent dans la production d’huile d’olive pure dans la plus « pure » tradition. Le Plateau du...

Moshe Michael Tzoren | Économie

Selon lesechos.fr (Copyrights) : "La Banque d'Israël a annoncé lundi avoir réduit son taux d'intérêt directeur de 15 points de base à 0,10%, sa première baisse de taux en six mois sur fond de déflation persistante et de renforcement du shekel. Cette décision a surpris les marchés : 11 des 12 économistes interrogés par Reuters avant la décision anticipaient un statu quo. Le shekel s'est appré...

IsraelValley Desk | Économie