Aug 22

ISRAELVALLEY - EMBOUTEILLAGES DE SURFEURS SUR LES PLAGES D'ISRAËL ? PAS ENCORE, MAIS CELA VA VENIR.

Authors picture

Youval Barzilaï (Tel-Aviv) | Économie

Headline image

En France le Surf devient de plus en plus populaire. En Israël aussi. Sur les plages du pays on peut observer, de manière de plus en plus fréquente, des jeunes alignés face à leurs moniteurs. Ils apprennent les rudiments de ce sport. Des nouveaux sites en hébreu naissent tous les mois.

Une forte culture du Surf existe autour de Tel-Aviv, Rishon et Eilat. De nombreux champions de surf ont popularisés cette activité qui fait rêver. L’an dernier Israël a participé au World Championship Tour organisé par l’Association des surfers professionnels (ASP) qui est le championnat du monde de surf réunissant les meilleurs surfeurs professionnels. Il est constitué d’une série de 11 épreuves pour les hommes et de 8 pour les femmes, réparties sur l’ensemble du globe (Australie, Chili, Afrique du Sud, Fidji, Tahiti, France, Espagne, Brésil, Hawaii et États-Unis).

EN FRANCE
Selon l’AFP (1) : "Le surf affiche sa croissance insolente en France depuis 4-5 ans, séduisant tous âges et milieux, au point de créer des embouteillages sur les vagues d’été en Bretagne et sur toute la côte Atlantique : prémice d’une saturation à venir ? Dans l’eau à Lacanau, où s’est déroulée le week-end dernier la 33e édition du Lacanau surf pro, Moliets, Messanges, le spectacle se répète : des cohortes d’enfants, d’adolescents, en lycras fluos “d’élèves” encadrés d’un moniteur, barbotent au premier jour, se dressent sur la planche au deuxième, et s’offrent une glisse décente en fin de semaine.

“L’été prochain, je m’y mets aussi. J’aime l’idée d’un jour surfer avec lui”, explique Emmanuel Soules, 33 ans, vacancier de Bretagne qui voit avec un peu d’envie son petit Paul, 6 ans, se faire culbuter par les vagues de Lacanau, et en redemander hilare.
L’Aquitaine comptait 90 écoles de surf en 2011, selon le comité régional de surf : 20% de plus qu’en 2010, et moins qu’en 2012. Leur explosion donne la mesure de l’essor, bien plus que le nombre de licenciés (10.600) d’un sport par nature associé aux pratiquants “libres” (au moins 150.000).

14 clubs de surf en Bretagne, 2e région de France en nombre de licenciés
“Ca bouchonne dans les mousses”
“Ca se démocratise vitesse grand V, ça va devenir comme le ski. Ce ne sont que les prémices, ça va exploser”, prédit Cyril Redon, président du nouveau syndicat d’écoles de surf SNESF. “C’est une bonne nouvelle pour la discipline, mais maintenant il faut qu’on encadre”. Car par endroits “ça bouchonne dans les mousses” (rouleaux de bord), déclare Arnaud Darrigade, conseiller technique fédéral des Landes.

Concurrence des “surf camps”
“Ces cinq dernières années, la croissance a été exponentielle”, affirme Laurent Rondi, président du doyen des clubs de Gironde. “Ca peut à terme poser des problèmes de place, de sécurité, de qualité d’encadrement”. “Nous avons déjà des clients qui commencent à s’en plaindre”, ajoute Redon, dont un grief est la (libre) concurrence de “surf camps” étrangers, qui viennent investir tout l’été un bout de spot.

Image “cool”
Pour expliquer l’attrait du surf, parents et éducateurs citent une multitude de raisons : image “cool”, mode surfwear, écho de champions qui sort peu à peu d’un monde d’initiés, aura d’un sport “nature”, indissociable d’une éducation de la mer, de l’environnement. “On commence à voir des gamins avec de bonnes attitudes spontanées”, dit Darrigade, “qui ramassent sur la plage des déchets qui ne sont pas les leurs, pour les jeter”.

“Le ski s’était démocratisé par le bas: au départ un peu aristo, gagnant les classes moyennes, puis populaires”, se souvient Redon. Le surf par contre, "c’était jadis l’image des “beach bums”, “glandeurs des plages” qui passaient leur temps à surfer. Et là, ça récupère tout le monde".

Impossibilité d’agrandir une vahue
Les planches modernes, plus légères, stables et indulgentes avec le débutant, facilitent l’essor. Et les sensations, garanties pour peu qu’on persévère, assurent la fidélisation. Mais plus d’un spécialiste de ce loisir s’inquiète des étés à venir si la courbe de croissance se poursuit : “Si on peut ajouter une piste à une station de ski, on ne peut pas agrandir une vague ou un banc de sable”, dit Redon.

L’avenir dans des piscines à vagues …
Reste au moins à contrôler la croissance : les municipalités, comme déjà au Pays basque ou dans les Landes, peuvent édicter le partage de l’espace sur leur sable et les clubs s’ancrer comme gardiens des règles, en prônant une certaine éthique. Au-delà, la solution au problème d’espace viendra, qui sait, de la généralisation de piscines à vagues, voire de projets fous comme la piscine à vague circulaire et infinie, sur laquelle planche le “King” Kelly Slater (11 titres mondiaux).

L’océan autorégule
D’ici là, la côte Aquitaine et ses 250 km recèle encore des vagues non saturées, tempère le milieu. A fortiori hors saison, si l’on est prêt à marcher quelques kilomètres, et à se lever tôt. Et puis l’Océan autorégule, sourit Rondi: “quand c’est gros (les vagues), il opère sa sélection naturelle”, car plus personne ne va à l’eau".

Source: (1) http://www.letelegramme.com/ig/generales/france-monde/france/surf-embouteillage-sur-les-vagues-20-08-2012-1812568.php

En France très peu de personnes connaissent le meilleur "Think Tank" de l'Etat Hébreu. Le Reut Institute fait un travail remarquable en Israël. Son objectif est d'aider les décideurs du pays à construire le futur technologique, social, économique du pays. Le Reut Institute est spécialisé dans le domaine de l'innovation sociétale. Une conférence baptisée IL@75 (qui a eu lieu récemment) en Is...

IsraelValley Desk | Économie

Israël ne cessera pas ses exportations de produits agricoles vers la Russie malgré les pressions de l’Union européenne contre Moscou, a indiqué le ministre israélien de l’Agriculture Yair Shamir. Ce dernier a motivé cette décision par le boycott européen des produits israéliens provenant des implantations, lors d’une interview à l’agence de presse russe RIA Novosti. "S'ils viennent (les Europée...

i24News (Tel Aviv) | Économie

La guerre à Gaza a incité le gouvernement israélien à débloquer des crédits pour le Néguev et les villes israéliennes proches de la bande de Gaza. Après l’opération militaire israélienne dans la bande de Gaza, le gouvernement a décidé d’accélérer le développement économique et social du sud d’Israël. Cette semaine, le conseil des Ministres débat à Jérusalem de deux plans de développement du ...

Jacques Bendelac | Économie

Les hôtels israéliens ont fustigé le ministère des Affaires religieuses pour la hausse des prix à venir des certificats de cacherout de près de 30 % alors même que l’industrie du tourisme a souffert d’un ralentissement suite à l’opération Bordure protectrice. Le PDG de l’Association des Hôteliers Shevi Shai a critiqué le gouvernement pour avoir annoncé un plan pour aider ostensiblement le se...

Times of Israel | Économie

Il fut une époque ou Nokia avait le vent en poupe dans l'industrie du téléphone portable. Aujourd'hui, Nokia n'est plus que l'ombre de lui-même et la société n'a plus les moyens d'autrefois. Ainsi, le Nokia Stadium Arena, l'un des plus grands stades couverts du pays, à Tel Aviv, qui s'appelait autrefois " Yad Eliyahu Arena " va devoir changer de nom sous peu. Nokia a annoncé son intention ...

IsraelValley Desk | Économie

Les échanges commerciaux entre Israël et le Japon ont débuté dès 1952 avec l'établissement des relations diplomatiques. Ils furent dès le début relativement importants. Israël exportait alors vers le Japon principalement des diamants, fruits et produits chimiques. Si, à l'époque, la balance commerciale était relativement équilibrée entre les deux pays (autour de 1,5 milliard de dollars d'ex...

Dr Paul Balança | Économie

Les salariés grévistes s'opposent à un plan de redressement qui impliquerait de nombreux licenciements. Les représentants du service postal et du syndicat israélien (Histadrout) ont prévu de reprendre les négociations avec le ministère des Finances. Les tribunaux israéliens seront fermés au public ce dimanche, bien que les audiences devraient avoir lieu comme prévu. En outre, les agents du ...

Avner Myers | Économie

Le compromis trouvé par le Premier ministre israélien et son ministre des Finances permettra de boucler rapidement le projet de budget 2015. Ce n’était qu’une question de temps : un accord entre Benyamin Netanyahou et Yaïr Lapid va enfin permettre au gouvernement de débattre de la loi de finances pour 2015 et de la soumettre aux députés israéliens pour son adoption définitive avant la fin ...

Jacques Bendelac | Économie

C’était l’OpenStartUp cette semaine, l’après-midi portes-ouvertes des start ups de Tel Aviv dans le cadre du DLD, le festival de l’innovation. IsraelValley en a profité pour aller rendre visite à Pzartech, une jeune start up israélienne dans le secteur de l’impression 3D qui s’apprête à débuter son Beta Test. Joachim Hagege, Yonathan Aflalo et Jérémie Brabet, les fondateurs de Pzartech, dév...

Yaël Haouzi | Économie

Arrivé à la présidence de Yoplait International en juillet 2012, Olivier Faujour affiche de fortes ambitions. Prochaine étape, la Chine, où le groupe va construire une usine en 2015, comme il le confie dans un entretien au «Parisien Economie». Yoplait est déjà implanté dans près d'une cinquantaine de pays, avec plus de 2 500 références à travers le monde. Sur les 5 milliards de chiffre d'aff...

IsraelValley Desk | Économie

Le thème du « rôle du capital-risque dans l'écosystème de l'innovation » a réuni des décideurs, hommes d'affaires et universitaires israéliens et européens, lors du séminaire de l'innovation UE-Israël, mené chaque année par la Délégation de l'UE en Israël, dans le cadre du Festival de l'innovation DLD à Tel-Aviv. Le séminaire de cette année a été co-organisé par les Etats membres de l'UE, I...

IsraelValley Desk | Économie

Keshet, la société de production israëlienne, poursuit son ascension. Entretien avec son PDG, Alon Shtruzman. Selon tvmag.lefigaro.fr (Copyrights) : "Alon Shtruzman, comment expliquez-vous la réussite de Keshet? Réponse : C'est le résultat de beaucoup de travail. Nous avons lié de bonnes relations avec les studios américains et de grands groupes mondiaux. En nous adaptant à chaque fois au «l...

IsraelValley Desk | Économie

Depuis quelques années, la coopération entre Israël et Madagascar dans le domaine du commerce est en veilleuse. Les échanges commerciaux restent très faibles alors que dans les années 60, lorsque Madagascar a obtenu son indépendance, des produits agricoles ont été exportés en Israël. Pour redynamiser cette relation, le ministre des Finances et du Budget, Jean Razafindravonana et l’ambassade...

IsraelValley Desk | Économie

La CNUCED (Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement) a publié son Rapport sur l’investissement dans le monde 2014 (World Investment Report - WIR 2014) fin juin 2014. Selon animaweb.org : "Après une année 2012 difficile, les investissements directs étrangers (IDE) rebondissent en 2013: les flux d'IDE ont enregistré une hausse de 9% par rapport à 2012, s'établissant à ...

IsraelValley Desk | Économie

Israël ne s'inquiète pas seulement des combats le long de sa ligne de démarcation sur le Golan; une fièvre venue de Syrie menace le cheptel israélien. Les bactéries ne connaissent pas de frontières. Depuis quelques semaines, des bactéries de type coccobacilles touchent le cheptel israélien sur le plateau du Golan. Les vétérinaires soupçonnent la Syrie d’être involontairement à l’origine de...

Jacques Bendelac | Économie