Aug 22

ISRAELVALLEY - EMBOUTEILLAGES DE SURFEURS SUR LES PLAGES D'ISRAËL ? PAS ENCORE, MAIS CELA VA VENIR.

Authors picture

Youval Barzilaï (Tel-Aviv) | Économie

Headline image

En France le Surf devient de plus en plus populaire. En Israël aussi. Sur les plages du pays on peut observer, de manière de plus en plus fréquente, des jeunes alignés face à leurs moniteurs. Ils apprennent les rudiments de ce sport. Des nouveaux sites en hébreu naissent tous les mois.

Une forte culture du Surf existe autour de Tel-Aviv, Rishon et Eilat. De nombreux champions de surf ont popularisés cette activité qui fait rêver. L’an dernier Israël a participé au World Championship Tour organisé par l’Association des surfers professionnels (ASP) qui est le championnat du monde de surf réunissant les meilleurs surfeurs professionnels. Il est constitué d’une série de 11 épreuves pour les hommes et de 8 pour les femmes, réparties sur l’ensemble du globe (Australie, Chili, Afrique du Sud, Fidji, Tahiti, France, Espagne, Brésil, Hawaii et États-Unis).

EN FRANCE
Selon l’AFP (1) : "Le surf affiche sa croissance insolente en France depuis 4-5 ans, séduisant tous âges et milieux, au point de créer des embouteillages sur les vagues d’été en Bretagne et sur toute la côte Atlantique : prémice d’une saturation à venir ? Dans l’eau à Lacanau, où s’est déroulée le week-end dernier la 33e édition du Lacanau surf pro, Moliets, Messanges, le spectacle se répète : des cohortes d’enfants, d’adolescents, en lycras fluos “d’élèves” encadrés d’un moniteur, barbotent au premier jour, se dressent sur la planche au deuxième, et s’offrent une glisse décente en fin de semaine.

“L’été prochain, je m’y mets aussi. J’aime l’idée d’un jour surfer avec lui”, explique Emmanuel Soules, 33 ans, vacancier de Bretagne qui voit avec un peu d’envie son petit Paul, 6 ans, se faire culbuter par les vagues de Lacanau, et en redemander hilare.
L’Aquitaine comptait 90 écoles de surf en 2011, selon le comité régional de surf : 20% de plus qu’en 2010, et moins qu’en 2012. Leur explosion donne la mesure de l’essor, bien plus que le nombre de licenciés (10.600) d’un sport par nature associé aux pratiquants “libres” (au moins 150.000).

14 clubs de surf en Bretagne, 2e région de France en nombre de licenciés
“Ca bouchonne dans les mousses”
“Ca se démocratise vitesse grand V, ça va devenir comme le ski. Ce ne sont que les prémices, ça va exploser”, prédit Cyril Redon, président du nouveau syndicat d’écoles de surf SNESF. “C’est une bonne nouvelle pour la discipline, mais maintenant il faut qu’on encadre”. Car par endroits “ça bouchonne dans les mousses” (rouleaux de bord), déclare Arnaud Darrigade, conseiller technique fédéral des Landes.

Concurrence des “surf camps”
“Ces cinq dernières années, la croissance a été exponentielle”, affirme Laurent Rondi, président du doyen des clubs de Gironde. “Ca peut à terme poser des problèmes de place, de sécurité, de qualité d’encadrement”. “Nous avons déjà des clients qui commencent à s’en plaindre”, ajoute Redon, dont un grief est la (libre) concurrence de “surf camps” étrangers, qui viennent investir tout l’été un bout de spot.

Image “cool”
Pour expliquer l’attrait du surf, parents et éducateurs citent une multitude de raisons : image “cool”, mode surfwear, écho de champions qui sort peu à peu d’un monde d’initiés, aura d’un sport “nature”, indissociable d’une éducation de la mer, de l’environnement. “On commence à voir des gamins avec de bonnes attitudes spontanées”, dit Darrigade, “qui ramassent sur la plage des déchets qui ne sont pas les leurs, pour les jeter”.

“Le ski s’était démocratisé par le bas: au départ un peu aristo, gagnant les classes moyennes, puis populaires”, se souvient Redon. Le surf par contre, "c’était jadis l’image des “beach bums”, “glandeurs des plages” qui passaient leur temps à surfer. Et là, ça récupère tout le monde".

Impossibilité d’agrandir une vahue
Les planches modernes, plus légères, stables et indulgentes avec le débutant, facilitent l’essor. Et les sensations, garanties pour peu qu’on persévère, assurent la fidélisation. Mais plus d’un spécialiste de ce loisir s’inquiète des étés à venir si la courbe de croissance se poursuit : “Si on peut ajouter une piste à une station de ski, on ne peut pas agrandir une vague ou un banc de sable”, dit Redon.

L’avenir dans des piscines à vagues …
Reste au moins à contrôler la croissance : les municipalités, comme déjà au Pays basque ou dans les Landes, peuvent édicter le partage de l’espace sur leur sable et les clubs s’ancrer comme gardiens des règles, en prônant une certaine éthique. Au-delà, la solution au problème d’espace viendra, qui sait, de la généralisation de piscines à vagues, voire de projets fous comme la piscine à vague circulaire et infinie, sur laquelle planche le “King” Kelly Slater (11 titres mondiaux).

L’océan autorégule
D’ici là, la côte Aquitaine et ses 250 km recèle encore des vagues non saturées, tempère le milieu. A fortiori hors saison, si l’on est prêt à marcher quelques kilomètres, et à se lever tôt. Et puis l’Océan autorégule, sourit Rondi: “quand c’est gros (les vagues), il opère sa sélection naturelle”, car plus personne ne va à l’eau".

Source: (1) http://www.letelegramme.com/ig/generales/france-monde/france/surf-embouteillage-sur-les-vagues-20-08-2012-1812568.php

L'industrie agroalimentaire israélienne sera présente lors du SIAL 2014 (du 19 au 23 octobre 2014 à Paris - France). C'est l'un des salons professionnels que les israéliens adorent. Les visiteurs israéliens peuvent, en un temps record, rencontrer les meilleurs experts au monde du secteur. C'est l'une des rencontres où l'on peut clôturer des deals dans une atmosphère très conviviale. Selon n...

Eyal Ganor (Tel Aviv) | Économie

Avec des vignobles plantés sur d’anciennes terrasses calcaires à 900 mètres d’altitude, la Psagot Winery propose des vins qui ont un lien avec la terre, riches en minéraux, avec des notes d’herbes méditerranéennes, écrit le critique de vin Daniel Rogov. Psagot est également située dans le centre de la Cisjordanie, à proximité de la banlieue d’El Bireh, un quartier de Ramallah. Vraiment à pro...

Times of Israel | Économie

Le Bureau central de statistique publie un aperçu de la vie dans 14 localités. Vous songez à quitter votre ville natale pour Israël? Le Bureau central des statistiques est là pour vous aider. L'organisme gouvernemental propose un mini guide qui nous apprend laquelle des 14 plus grandes villes d'Israël a le meilleur taux d'actif sur le marché du travail, celle qui a l...

Avner Myers | Économie

Une société en cybersécurité lève 86 millions ; Une filiale de la Israel Corporation vendue à Wall Street L'entreprise israélienne en cybersécurité "CyberArk" a levé 86 millions de dollars mercredi lors de son introduction en bourse et le cours de son action s’est envolé à 86% durant les 3 jours qui ont suivi. "CyberArk", qui développe des logiciels de protection contre les cyber-attaqu...

i24News | Économie

Le Japon n’est pas forcément le premier pays qui vient à l’esprit lorsqu’on pense aux partenaires d’Israël. Pourtant, l’intérêt mutuel que se portent ses deux pays grandit. Ainsi, le Premier ministre Benyamin Netanyahou a effectué au Japon une visite de cinq jours en mai dernier, et en a profité pour signer un nouvel accord de coopération économique avec son homologue japonais. Des échanges ...

Dr Paul Balança | Économie

En raison de la guerre à Gaza, les mois d’été ont été moroses pour les commerçants israéliens: les fêtes juives de la rentrée sont arrivées à temps. Les commerçants israéliens tablent sur les fêtes juives pour redresser leur chiffre d’affaires qui a souffert de la guerre à Gaza. Les fêtes juives, qui ont démarré le 25 septembre avec Rosh Hashana et qui se poursuivront avec Kippour et Soucc...

Jacques Bendelac | Économie

La start-up EatWith propose une plateforme en ligne pour les cuisiniers amateurs souhaitant faire bénéficier de leurs talents culinaires de parfaits étrangers. La formule est simple: elle implique la cuisson de vos meilleurs plats servis à des inconnus transformé en clients le temps d'un repas. La société israélienne vient de lever 8 millions de dollars auprès d'un groupe d'investisseurs di...

Avner Myers | Économie

À la veille de Rosh Hashana, les ministres de la Défense et des Finances se sont mis d’accord: le budget militaire d’Israël bondira de 13% en 2015. Benyamin Netanyahou s’envole ce dimanche pour participer à l’assemble générale des Nations-Unis. Il pourra atterrir à New-York la tête reposée : à la dernier minute, il a réussi à mettre d’accord Yaïr Lapid, son ministre des Finances, et Moshe ...

Jacques Bendelac | Économie

Lors de l'année juive écoulée c'est bien la poussée très forte de l'Alyah de France vers Israël qui a profondément marquée les esprits. Sur le plan économique les chiffres des échanges franco-israéliens sont assez stables. IsraelValley vous présente l'analyse des Autorités françaises qui ont fait récemment le point sur le plan économique entre les deux pays. Selon (1) : "Pays jeune, dyn...

IsraelValley Desk | Économie

Vous voulez vous débarrasser de vos objets superflus ? Durant des années il suffisait en Israël d'entendre les cris de "Alte Zachen" (deux mots en Yiddish, mais déclamés avec une lourde prononciation en arabe) pour comprendre qu'une charrette de ramassage, tirée par des chevaux, passait par là. Les arabes israéliens ont l'exclusivité de ce travail. Depuis quelques jours une nouvelle loi in...

Ilan Friedman (Tel Aviv) | Économie

À la veille de Rosh Hachana, une "guerre des chiffres" sur la population israélienne a opposé le ministère de l’Intérieur au Bureau des Statistiques. En début de semaine, le ministère israélien de l’Intérieur a publié des chiffres pour le moins étonnants : à l’approche de l’année juive 5775, la population israélienne compterait 8.904.373 personnes. En se basant sur cette information, la pr...

Jacques Bendelac | Économie

En matière d'innovation, les israéliens sont très bien plaçés dans le monde. Les chiffres le prouvent . Le nombre de brevets par tête d'habitant d'Israël est exceptionnel. Pourtant à Berlin, lors d'une cérémonie importante, aucun israélien n'était sur scène pour reçevoir un prix.C'est un Allemand qui a attiré le regards et les projecteurs du monde entier. son nom : Artur Fisch. Selon (1) : "...

Eyal Friedmann | Économie

La Silicon Valley aux couleurs d'Israël intéresse toujours les Allemands qui veulent toujours en savoir plus sur le potentiel du pays. Ainsi 19 patrons d'entreprises israéliennes se sont retrouvés à l'Export Institute de Tel Aviv pour présenter leur entreprise aux leaders de BMW, venus pour l'occasion.. L'objet de ce défilé exceptionnel des "19" était pour les Allemands de découvrir (sans p...

Eyal Kaddosh (Tel Aviv) | Économie

Croissance, consommation, chômage, bourse, etc.: durant l’année juive écoulée, les indicateurs économiques ont oscillé entre le vert et le rouge. L’année juive 5774 avait bien démarré pour l’économie israélienne : l’exploitation des nouveaux puits de gaz permettait à Israël d’entrevoir son indépendance énergétique, l’afflux de capitaux étrangers confirmait qu’Israël était un placement sûr ...

Jacques Bendelac | Économie

En France très peu de personnes connaissent le meilleur "Think Tank" de l'Etat Hébreu. Le Reut Institute fait un travail remarquable en Israël. Son objectif est d'aider les décideurs du pays à construire le futur technologique, social, économique du pays. Le Reut Institute est spécialisé dans le domaine de l'innovation sociétale. Une conférence baptisée IL@75 (qui a eu lieu récemment) en Is...

IsraelValley Desk | Économie