Aug 22

ISRAELVALLEY - Le choix du radar Elta (Israel) par la US Border Patrol représente pour cette firme un marché potentiel de plusieurs centaines de millions de dollars.

Authors picture

Vanessa Lamaire | High-Tech

Headline image

La frontière entre les États-Unis et le Mexique mesure environ 3 200 kilomètres. Douze millions de clandestins tentent de la traverser chaque année et plus 17 415 patrouilleurs la surveillent nuit et jour. Le coût total de cette protection est estimé à 2,7 milliards de dollars.

Récemment, les Etats-Unis ont fait appel à la compagnie israélienne Elta, filiale d’Israël Aerospace Industries (IAI), afin qu’elle installe des systèmes de un radar unique, conçu pour empêcher l’immigration clandestine et le trafic de drogue qui passe à travers sa frontière sud. Pour assurer cette mission, le gouvernement américain a dépensé des millions de dollars afin de s’offrir le dernier petit bijou de la société israélienne (IAI), le radar ELM-2112.

Détecter le mouvement d’un individu à plus de 5 kilomètres
ELM-2112 est un radar à émission conçue pour la surveillance terrestre et côtière, il s’agit d’un nouveau radar de pointe à haute résolution présentant des capacités uniques en leur genre. Grace à sa technologie multifaisceaux simultanées, il assure une surveillance continue et la détection instantanée de la cible sur une zone étendue.

Opérationnel quelles que soient les conditions météorologiques, ce radar détecte instantanément, assure la surveillance et la poursuite de toutes cibles en mouvement situés dans la zone d’intérêt. Ces cibles pouvant être une personne qui marche, un véhicule en mouvement ainsi que diverses embarcations et bateaux en mer.

Le radar dispose de deux ou de quatre antennes planes stationnaires (non pivotantes) dont chacun couvre un secteur de 90°, soit respectivement une couverture totale de 180° ou 360°. La capacité de détection du radar ELM-2112 va jusqu’à 5000 mètres de distance pour un bateau pneumatique ou une petite personne en mouvement, et jusqu’à 10.000 mètres pour un petit voilier ou un véhicule en déplacement.

Des centaines de millions de dollars à la clef et des opportunités avec d’autres pays
Une source a rapporté au magazine web en anglais Israel Defense que le choix du radar Elta par la US Border Patrol “représente pour Elta un marché potentiel de plusieurs centaines de millions de dollars.”

Il a été ajouté que des négociations sont en cours avec plusieurs pays “intéressés à combiner un radar spécial Elta avec les systèmes existants de protection des frontières afin d’améliorer leurs capacités.”

L’Inde est très intéressée par la façon dont Israël protège sa frontière, des fonctionnaires indiens seront bientôt en Israël pour en apprendre davantage sur ces technologies. Pas étonnant qu’un pays comme l’Inde s’intéresse à de tels systèmes. En effet, sa frontière avec son voisin pakistanais est longue de 2 912 kilomètres. Ces dernières semaines, des représentants de plusieurs pays ont visité la frontière américano-mexicaine pour voir le fonctionnement du système Elta.

Source: Silicon Wadi (Copyrights)

Jeudi dernier, au cœur du superbe Centre pour la Paix Shimon Peres se déroulait la quatrième édition de la Conférence Ecomotion. Cet événement annuel, organisé par le Président de la joint-venture Boaz Mamo, a réuni une fois de plus les start-up israéliennes et les investisseurs du monde entier du secteur du transport intelligent (Smart Transportation). Boaz Mamo s’est logiquement montré sat...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | High-Tech

C'est le méga-deal de la semaine. Le sowftare spécialiste, Nice Systems, a fait l'acquisition de inContact (Etats-Unis) pour un montant record de $870 Millions. NICE est une société israélienne basée à Raanana, distribuant des systèmes d’information et des produits de sécurité dans plus de 100 pays. Elle est spécialisée dans la surveillance des réseaux téléphoniques, par enregistrement et a...

Dan Rosh | High-Tech

La start-up israélienne SkyFi a développé un nouveau modèle de nano-satellite susceptible d’offrir au monde une connexion à haut-débit. Ceux-ci son petits et peu coûteux. Ils sont lancés par grappes et se déplient dans l’espace pour former un grand système de communication. Selon Raz Itzhaki-Tami, président de l’Association isrélienne des Nano-Satellites, PDG et co-fondateur de SkyFi, le la...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | High-Tech

UN 1ER BILAN SUR LA CYBERSECURITE. Israël est l’un des leaders mondiaux dans le domaine de la cybersécurité. Un tel essor a notamment été permis par une coopération entre l’armée, le gouvernement, le secteur privé et le monde éducatif d’un niveau “inégalé dans le monde occidental” rapporte le Washington Post. La cybersécurité israélienne génère annuellement un demi-milliard de dollars, se pl...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | High-Tech

En 2014, Israël était classé premier pays au monde dans le domaine de l’innovation liée aux technologies propres (CleanTech) selon le classement “Global CleanTech Innovation Index 2014”. Doté d’une très forte culture entrepreneuriale, d’un système éducatif de haut niveau et confronté à d’importantes contraintes géographiques et naturelles, Israël réunit des conditions particulièrement propices ...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | High-Tech

La startup française Heetch poursuit son développement international et participe à une délégation française à Tel-Aviv afin d’y évaluer l’opportunité d’un futur lancement. Cette visite fait suite au succès rencontré en France depuis sa création, et au lancement de son service fin 2015 à Varsovie et début mai à Stockholm. La startup espère ainsi lancer son application dans une nouvelle ville...

IsraelValley Plus | High-Tech

"Apporter aujourd’hui la technologie de demain” est la devise de Sirin labs, start-up israélo-britannique et nouveau fabriquant de smartphone haut de gamme ayant pour objectif d’assurer une sécurité optimale à tous ses utilisateurs en s’appuyant sur l’expertise israélienne en matière de cybersécurité. Le projet est né en 2013 entre Moshe Hogeg et l’investisseur Kenges Rakishev. L’aventure a ...

IsraelValley Plus | High-Tech

L’hydroponique est une technique consistant à cultiver les plantes dans l’eau et pas dans le sol, elle existe depuis longtemps puisque les aztèques l’utilisaient déjà. Mais Moti Cohen, un chercheur israélien qui dirige la société LivinGreen, veut la remettre au goût du jour et surtout lui adjoindre la pisciculture pour optimiser les résultats. En effet, il cultive les plantes dans les bassi...

IsraelValley Plus | High-Tech

Bnei Brak se développe, se modernise pour mieux coller aux réalités de l’Etat et à son activité économique. Par Noémie Grynberg pour Israël Magazine. Aujourd’hui Bnei Brak n’est plus seulement la ville des Yéshivot. En bordure de Tel-Aviv, dans la région Centre, la plus dynamique du pays, la cité mue et se transforme. Pour commencer, il y a un an, la localité la plus dense d’Israël (170.0...

IsraelValley Plus | High-Tech

Le rédacteur en chef du site Economie Matin, Jean-Baptiste Giraud, s’est rendu en Israël en 2016 pour dénicher des "innovations qui vont nous changer la vie". Dans un entretien accordé à la station de radio RTL M. Giraud a déclaré « Tel-Aviv, pour ceux qui ne le savent pas, c’est la Californie, la Silicon Valley israélienne. À une différence près : là-bas, les inventeurs ont les mains libres...

IsraelValley Desk | High-Tech

La start-up israélienne Gaash Lighting est à l’origine d’Apollo, un lampadaire haute-technologie qui, en plus d’éclairer la voie, est doté de nombreuses fonctions additionnelles. Le système a été dévoilé en février, à la conférence “Smart Cities” d’Eilat. Tout en équipant ses luminaires de LED basse-consommation, Gaash Lighting y incorpore plusieurs caméras de surveillances en plus d’un syst...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | High-Tech

Consumer Physics annonce la mise au point d’un scanner de taille très réduite, utilisable sous forme de boîtier, relié par internet à un téléphone portable pour scanner les aliments. Connecté à un smartphone, il permettra de détecter tous les allergènes, les produits chimiques, les nutriments et les calories présents dans les aliments. Il sera possible par exemple, de scanner une pomme pour ...

IsraelValley Plus | High-Tech

Comme annoncé en décembre dernier par IsraelValley News, l’application Serenita est disponible sur les magasins d’applications des systèmes iOS et Android. Retour sur une technologie d’avenir. La société israélienne Eco-Fusion a en effet développé une application mobile capable de mesurer votre niveau de stress et de vous aider à réduire celui-ci tout au long de la journée grâce à des exercice...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | High-Tech

Selon Globes.co, les conducteurs n’utilisent des outils d’assistance à la navigation que sur 5% du réseau routier mondial. Cependant, le succès des applications offrant ce type de service est indéniable. On compte actuellement plus d’une centaine d’applications mobiles y étant spécifiquement dédiées. La start-up israélienne Cellepathy est l’une de ces sociétés développant ce type d’outils. ...

Nathan Sarel | High-Tech

Tikkun Olam Makers organise des “makethons” où les ingénieurs inventent des produits pour les handicapés. La start-up israélienne Paratrek a créé un fauteuil roulant amélioré, qui permet aux paraplégiques de faire des randonnées, pendant un makethon. Selon timesofisrael.com : "Google va financer à hauteur de 700 000 dollars une initiative israélienne visant à produire des technologies pour a...

IsraelValley Plus | High-Tech