Aug 22

ISRAELVALLEY - LA NASA A MIS DU MATERIEL "MADE IN ISRAEL" DANS LE CURIOSITY ROVER DE LA NASA. DES REFROIDISSEURS FABRIQUES DANS LE KIBBOUTZ SONT SUR MARS.

Authors picture

Zoé Kauffman | High-Tech

Headline image

Le 6 août dernier, le Curiosity Rover de la NASA atterrissait sur Mars au terme d’un voyage de 570 millions de kms. qui aura duré un peu plus de 8 mois. Si les images des ingénieurs et techniciens américains explosant de joie à l’atterrissage de Curiosity sur Mars ont fait le tour du monde,. celles des 170 employés de la société israélienne Ricor Cryogenic and Vacuum Systems, située dans le kibbutz Ein Harod, sont moins connues.

Et pourtant, la compagnie israélienne spécialisée dans les refroidisseurs cryogéniques (cryorefroidisseurs) (réfrigérateurs miniatures conçus pour atteindre des températures très basses) a appris récemment que le réfrigérateur utilisé dans la navette spatiale américaine avait été construit dans leur usine.

En 2005, un acheteur américain avait approché Ricor. Il avait ensuite acheté des systèmes de refroidissement cryogéniques fabriqués par l’entreprise. L’acheteur avait informé qu’il s’agissait d’un achat pour une mission de la NASA sur Mars.

“Quand on a annoncé que Curiosity avait atterri sur Mars, nous avons contacté l’acheteur, qui nous a confirmé que le refroidisseur actuellement sur Mars, venait d’Israël. Nous étions surexcités et extrêmement fiers” a déclaré le directeur du marketing de la compagnie, Yoav Ricor. Et d’ajouter: ”Il y a un détecteur à bord de Curiosity qui identifie les matériaux de Mars, ce détecteur doit être maintenu constamment à moins 173 degrés Celsius. Sans notre glacière, il aurait été impossible de déterminer le type de matériaux examinés sur Mars”.

La cryogénie est l’étude et la production des basses températures (inférieures à -150°C) dans le but de comprendre les phénomènes physiques qui s’y manifestent. La limite de -153,15 °C représente la limite à partir de laquelle les gaz de l’air se liquéfient. La cryogénie possède de très nombreuses applications notamment dans les secteurs alimentaire, militaire, médical, industriel, physique, spatiale et de l’élevage.

Source: Silicon Wadi (Copyrights)

Visa a décidé ouvre au cœur de Tel Aviv un grand centre de recherche et développement dédié au monde des start-ups lié aux technologies financières. Début mai, Visa Europe a lancé le projet Visa Europe Collab, un programme d’innovation d’envergure internationale qui permet à des entrepreneurs de profiter de l’expérience et du réseau mondial de Visa pour développer des technologies liées au ...

Silicon Wadi | High-Tech

A Tel Aviv, ce sera certainement le méga-deal HighTech de la semaine si la signature d'un accord se confirme. Sequoia Capital, Accel Partners, Genesis Partners, Pitango Venture Capital, et Poalim Ventures vont peut-être gagner une petite fortune si la vente de l'israélien Sansa Security installé à Kfar Netter se finalise. Pour $85 Million (maximum) ARM (capitalisation de 25 milliards de do...

Dan Assayah (Tel-Aviv) | High-Tech

SPECIAL SAVE THE DATE TRANSTECH5 A TEL AVIV. Le transfert technologique est un domaine clé qu'il faut impérativement connaître si l'on veut comprendre l'économie Israélienne. Un établissement représentatif dans le transfert technologique en Israël est le Technion d'Haïfa qui devrait générer cette année près de 30 millions de dollars en revenus de licences. L'université compte près de 50 so...

Raphael Levin | High-Tech

Opgal Optronic Industries Ltd. est un important fournisseur mondial de systèmes d'imagerie infrarouge innovants et de solutions avancées de vision et de surveillance. En s'appuyant sur des technologies de pointe dans le domaine de l'imagerie thermique et d'autres types d'imagerie, Opgal tire parti de son expertise approfondie en matière d'optoélectronique et de traitement d'image afin de cr...

IsraelValley Desk | High-Tech

Bruce Aust, le vice-président du NASDAQ (Deuxième plus grand marché d’actions des Etats-Unis ), a déclaré au site d’information NRG : « Israël est une région clef pour le NASDAQ et nous sommes fiers de faire partie de l’économie israélienne ». 20% des sociétés étrangères cotées au NASDAQ sont israéliennes. Israël est d’ailleurs classé, derrière la Chine, en deuxième position du classement des ...

IsraPresse | High-Tech

Yokee est une application qui permet aux utilisateurs l’accès à un karaoké entièrement privé sur leur smartphone. Fondée en 2013, par Gil Selka et Ariel Yaloz, cette application israélienne compte déjà plus de 30 millions d’utilisateurs. Yokee propose à ses utilisateurs une vaste bibliothèque de chansons dans une vingtaine de langues, ainsi que l’accès à la base de données de vidéos musicales d...

CoolIsrael | High-Tech

Stéphany Gardier : "Et si demain les 20 millions de presbytes que compte la France pouvaient se passer des lunettes, devenues indispensables pour lire aux abords de la cinquantaine ? C’est ce que promet une application développée par une société américano-israélienne et qui, après avoir séduit 100 000 Américains, débarque dans l’Hexagone. Une application pour mobiles au nom explicite, « Glas...

IsraelValley Desk | High-Tech

INTERVIEW SPECIAL ISRAELVALLEY. Invité à venir présenter son innovation lors de la conférence « Global Open Innovation » du 13 mai dernier (1), Ilan Mor a répondu à quelques questions pour IsraelValley. Seatylock est une selle de vélo qui, rapidement et sans effort, se convertit en anti-vol, et inversement, en moins de 30 secondes. Comment l'idée d'inventer Seatylock vous est-elle venue ? ...

Magali Allouche (Tel Aviv) | High-Tech

Maxime Seligman et son équipe lancent « Brow’zin ». Le concept de l’application est né d’un constat simple: la multitude des promotions proposées dans les zones commerciales est source de confusion pour les clients qui, par manque de visibilité, perdent du temps dans les étages des « Canyons » (centres commerciaux) israéliens toujours plus monumentaux. « Browz’in » – contraction de « Brownsi...

Daria Soussan (IsraNews) | High-Tech

Les Echos (Copyrights) . "Longtemps boudé, le secteur a reçu plus de 800 millions de dollars d’investissements en capital-risque en 2014. Si le dynamisme des start-up israéliennes dans la high-tech est bien connu, c’est loin d’être le seul secteur à susciter la convoitise. La filière des sciences de la vie fait elle aussi preuve d’une belle vitalité, révèle un rapport publié à l’occasion du Sal...

Nathalie Hamou (Les Echos) | High-Tech

Le Rwanda accueille le plus grand ensemble de panneaux solaires installé sur le continent africain en dehors de l’Afrique du Sud et de l’île Maurice. Ce champ solaire commercial, qui fournit 6% des besoins énergétiques du Rwanda et notamment 12 000 habitations, s’étale sur une parcelle de terrain de 20 hectares et est composé de 28.360 panneaux photovoltaïques, qui exploiteront la lumière du so...

Silicon Wadi | High-Tech

Google fête le 10e anniversaire du lancement du site d’hébergement de vidéos populaire YouTube et pour l’occasion, le géant de la recherche sur la toile a publié quelques données intéressantes sur le site Web. D’après un communiqué de la compagnie Scherf Communications, le clip le plus regardé sur YouTube est une parodie en hébreu du Gangnam Style de PSY, appelée « Gamba Style » (Style poiv...

IsraPresse | High-Tech

Meerkat est devenue l’application à la mode, celle dont parle toute la Silicon Valley. La société n’est pourtant pas nouvelle. Elle a même déjà eu plusieurs vies. Créée à Tel-Aviv en 2012, Yevvo s’est ainsi rebaptisée Air en début d’année, à l’occasion d’une première grosse levée de fonds (3,7 millions de dollars) et après avoir déménagé son siège à San Francisco. L’objectif restait toutefois l...

Les Echos (Copyrights) | High-Tech

Une start-up israélienne a lancé l’application Wooof. Le module permet d’obtenir des informations sur les parcs et autres aires de jeux adaptés à l’animal domestique et situés proche de sa situation géographique. Il est aussi possible de connaître en temps réel la position des autres possesseurs de chiens présents dans la région. « L’application offre par ailleurs tous les services liés aux...

IsraPresse | High-Tech

Google fait l’acquisition de Timeful, une application qui permet de gérer son emploi du temps de façon intelligente. Timeful est née en mars 2014 du génie de trois Israéliens qui ont transformé le fruit d’une recherche académique sur le thème de la gestion du temps en un service d’assistance personnalisé. (Silicon Wadi) ISRAELVALLEY PLUS. Selon Clubic (Copyrights) :" Google annonce le rach...

Silicon Wadi | High-Tech