Aug 20

ISRAELVALLEY - COUP DUR : GOOGLE FERME LE CENTRE DE RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT DE MOTOROLA EN ISRAËL. 30 PERSONNES LICENCIES... QUI VONT TRES VITE RETROUVER UN JOB AILLEURS.

Authors picture

IsraelValley Desk | High-Tech

Headline image

Les temps changent. Motorola, un grand leader technologique mondial" (comme cela a été pendant longtemps le cas) “passe à la casserole” de Google. Ainsi selon les médias israéliens et repris par Guysen : “Le centre R&D israélien de Motorola Mobility fait partie des 30 centres qui vont fermer, après la décision de Google de réduire de 4.000 personnes les effectifs de Motorola, révèle aujourd’hui le responsable de la société au journal Calcalist. Les 30 employés seront donc mis au chômage”.

ISRAELVALLEY PLUS . DANS NOS ARCHIVES.
L’annonce du rachat de Motorola par Google n’a pas été commenté par les médias économiques en Israël. Pourtant Motorola est très actif dans le pays. Son centre de Haïfa fait partie intégrante du hightech israélien. De très nombreux ingénieurs du Technion de Haïfa sont passés par ses labos.

Selon france2.fr : "Google va acheter le fabricant de téléphones portables Motorola Mobility pour 12,5 milliards de dollars. “L’acquisition de Motorola Mobility, un partenaire dévoué d’Android, va permettre à Google de ‘booster’ l’écosystème d’Android et va intensifier la concurrence dans l’informatique mobile”, s’est réjoui le groupe américain.

Google est l’éditeur d’Androîd, système ouvert qui équipe de nombreuses marques de smartphones, dont Motorola. En dépit de l’achat de Motorola, Google a assuré qu’Android resterait ouvert à tous les fabricants de téléphones. Ce système d’exploitation, principal concurrent d’Apple, a déjà le vent en poupe, puisqu’il équipait 43% des 107,7 millions de “smartphones” vendus au deuxième trimestre dans le monde, selon le cabinet Gartner.

Dans la guerre que se mènent les principaux fabriquants, Google se lance dans la production de hardware et non plus seulement dans le soft. Un acte destiné selon Google à: « mieux protéger Android des menaces anti-concurentielles de Microsoft, Apple et d’autres compagnies ». Un investissement annoncé alors qu’Apple a lancé plusieurs attaques contre des marques utilisant Androîd, sur des questions de brevet."

Google met la main sur le très riche portefeuille de brevets de Motorola qui a été un des pionniers du téléphone mobile. Un avantage indéniable dans la guerre ouverte que mènent Apple et Microsoft contre la propriété industrielle de Google.

ISRAELVALLEY PLUSDANS NOS ARCHIVES EN JANVIER 2010.
L’année 2009 n’a vraiment pas été facile pour Motorola Israel qui envisage de licencier des dizaines d’employés sur le premier trimestre de 2010. C’est en tout cas ce qu’affirme le quotidien israélien Ynet. Selon cette source, ce licenciement touchera entre 40 et 50 employés, la plupart d’entre eux travaillant actuellement dans le centre de R&D de la société à Tel-Aviv. Les autres partiront dans le cadre d’un plan de retraite.

Le centre de R&D de la société est en charge de la recherche et du développement d’un grand nombre de produits commercialisés sur tous les marchés dans le monde, notamment les téléphones VoIP et les systèmes de surveillance et de contrôle de l’eau et de l’électricité.

Depuis le début de la crise économique en 2008, la société a licencié plus de 130 employés en 2 vagues successives, environ 40 employés à Arad et le reste à Tel-Aviv.

L’année 2009 n’a vraiment pas été facile pour Motorola qui a été obligé de céder sa filiale MIRS Communications à Patrick Drahi (détenteur du groupe Numericable-Completel aux côtés de fonds d’investissements) pour seulement 170 millions de dollars.

En outre, Le président de Motorola Israel, Elisha Yanay, a récemment annoncé sa décision de démissionner. Yanay avait longtemps averti qu’il serait très difficile pour l’entreprise de survivre en Israël sans licencier si le dollar restait à son taux actuel, même s’il a bien évolué depuis.

Un responsable de Motorola Israël aurait annoncé au quotidien Ynet : " 20 employés seront à la retraite et ne seront pas remplacés et 20 autres employés seront licenciés dans le cadre du plan de l’entreprise pour 2010. "—

M.Fr

Comment créer "the next big thing" ? Le fondateur de Waze, la start-up israélienne rachetée par Google, explique les avantages et inconvénient d'un écosystème comme celui d'Israël par rapport à la Silicon Valley. Un articlede Nora Poggi : "Noam Bardin, le fondateur de Waze, la startup israélienne rachetée par Google pour 1,1 milliard de dollars, veut faire profiter le monde de son expérien...

IsraelValley Desk | High-Tech

La start-up Pulse Play a lancé une campagne sur Indiegogo pour financer son bracelet connecté capable de remplacer l'arbitre au tennis. Les objets connectés sont déjà nombreux sur les cours de tennis : des capteurs Sony qui se fixent sur le manche de la raquette, au dispositif Shot Stats qui se fixes sur le cordage, en passant par la raquette de tennis connectée de Babolat, tous les moyens so...

Nathalie Hamou (Tel-Aviv) | High-Tech

Coca Cola Israël a conçu un algorithme permettant de générer un design différent pour 2 millions d'étiquettes apposées sur ses bouteilles de Diet Coke. L'innovation technologique, permettant l'impression de milliers d'étiquettes différentes est née en Israël, grâce à un partenariat avec la division locale de HP : Indigo. Le Diet Coke a bénéficié d'une édition limitée sur 2 millions de boutei...

IsraelValley Desk | High-Tech

Aucun hasard si le Groupe Publicis (France) est très actif en Israël en matière de veille technologique. Le "Made in Israel" prend un tournant radical dans la"AdTech". Outbrain, Taboola, IronSource, SimilarWeb, Crossrider, Matomy, Kenshoo,... vous connaissez ? Le journal Les Echos posait récemment cette question : "L'« advertising technology » (« Ad Tech ») est-elle en train de devenir la nouve...

Eyal Dayan (Tel Aviv) | High-Tech

SPECIAL ISRAELVALLEY. IronSource dans le software et Infinidat (data storage) sont deux startups israéliennes qui entrent dans le Club très fermé des 131 "Unicorn" firmes (en Français "le Groupe Licorne, startups dont la valorisation dépasse le milliard de dollars) du New York Times. IRONSOURCE. En janvier 2012, la société IronSource comptait à peine 40 employés. Ce nombre s’élève à présen...

Dan Rosh (Yavné) | High-Tech

A Beit Yanai en Israël, des villageois palestiniens vivant dans des zones désertiques sans réseau en Cisjordanie ont commencé à utiliser le biogaz fourni par des générateurs israéliens qui délivrent une énergie gratuite et propre en avalant des déchets organiques. La technologie de « digestion anaérobie » produite par la start-up israélienne HomeBioGas transforme les restes de nourriture et ...

(A.H) Ariel Aviv | High-Tech

La guerre à l’innovation et dépôts de brevets fait rage pour celui qui remportera l’industrialisation des batteries prochaine génération. Et quand on pense innovation on pense tout de suite aux USA avec ses énormes capitaux, mais aussi à Israel, un pays grand comme 3 pouces qui est l’inventeur de la clé USB et de Waze le GPS intelligent qui propose des trajets alternatifs pour éviter les embout...

IsraelValley Desk | High-Tech

Israël depuis quelques années regorge de milliardaires qui portent des Rolex de manière ostentatoire (pas tous!) et habitent dans les fameuses "Tours de Riches" de Tel Aviv. L'un d'entre eux est très célèbre : Teddy Sagi. Ses amis habitent dans a Tour "Yoo Tel Aviv" qui est un ensemble de gratte-ciel résidentiel construit à Tel Aviv de 2004 à 2007. Il est composé de deux tours (Yoo 1 de 128...

IsraelValley Desk & IsraPresse | High-Tech

Google est à l'origine d'un micro-incident diplomatique avec Israël, après avoir rebaptisé sa page pour les territoires palestiniens en "Google Palestine". Un petit détail d’affichage sur la page d’accueil du moteur de recherche, mais qui donne au territoire un statut d’État. Cette initiative a beaucoup plu aux autorités palestiniennes. Beaucoup moins aux Israéliens qui considèrent que la compa...

IsraelValley Desk | High-Tech

1. Créée par Dr. Ricardo Osiroff et Fernando Patolsky en 2007, la startup « Tracense Systems » a mis au point un système de détection par l’odeur 100 à 1000 fois supérieur à celui des chiens. Issu de la nanotechnologie, il permet d’identifier une grande variété d’explosifs ou de matières dangereuses ou interdites, même en présence d’une très faible quantité. Le système fonctionne grâce à une...

Tel Avivre | High-Tech

Israël rejoint le club des puissances coopérant en vue d'améliorer la circulation des objets dans l'espace. La coopération en matière de sécurité entre les Etats-Unis et Israël s'élargit dorénavant au domaine spatial, rapporte mardi le journal Haaretz. Les deux pays ont signé récemment un accord de coopération sur le traçage de d'objets en mouvement dans l'espace, qu'ils aient été fabriqués par...

i24News | High-Tech

Intel a annoncé que la technologie de traitement rapide en 3-D largement développée par les équipes d'Intel en Israël sera à l’origine d’une collaboration avec les équipes de Google dans le cadre du projet Tango. Ce projet est une technologie développée par Google pour utiliser les smartphones et tablettes pour enregistrer la profondeur en 3-D d’un environnement. En ajoutant de nouveaux o...

(A.H) Ariel Aviv | High-Tech

Un casque avec un affichage intégré, qui permet au conducteur de lire l'état du véhicule, sans détourner les yeux de la route, a été réalisé par les étudiants d'ingénierie pour la troisième édition des Championnats de Formule 1 du Technion Israel Institute of Technology qui se tiendra à Arno, en Italie en Septembre. C’est la troisième voiture de course construite par des étudiants du Technio...

(A.H) Ariel Aviv | High-Tech

C'est un robot capable de secourir les sinistrés sur les lieux d’un désastre, d’aider les personnes handicapées et de soigner des blessés. Son nom ? "LePartenaire". Un robot futuriste construit par des ingénieurs de l’Armée de l’Air et de la Marine israéliennes pendant leur temps libre. Au Salon Machanet (high-tech) il était impossible de manquer "LePartenaire". C’est dans ce salon que les p...

Youval Barzilaï (Holon) | High-Tech

Des jeunes « cerveaux » venus de soixante-dix pays ainsi qu’une quinzaine de prix Nobel seront en Israël du 15 au 22 août pour un rendez-vous scientifique mondial premier du genre : le Word Science Conference Israel (WSCI). Ce congrès qui aura lieu à l’Université hébraïque de Jérusalem incluera divers colloques sur des sujets scientifiques et technologiques ainsi que de nombreux séminaires. ...

Shraga Blum (LPH) | High-Tech