Aug 20

ISRAELVALLEY - COUP DUR : GOOGLE FERME LE CENTRE DE RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT DE MOTOROLA EN ISRAËL. 30 PERSONNES LICENCIES... QUI VONT TRES VITE RETROUVER UN JOB AILLEURS.

Authors picture

IsraelValley Desk | High-Tech

Headline image

Les temps changent. Motorola, un grand leader technologique mondial" (comme cela a été pendant longtemps le cas) “passe à la casserole” de Google. Ainsi selon les médias israéliens et repris par Guysen : “Le centre R&D israélien de Motorola Mobility fait partie des 30 centres qui vont fermer, après la décision de Google de réduire de 4.000 personnes les effectifs de Motorola, révèle aujourd’hui le responsable de la société au journal Calcalist. Les 30 employés seront donc mis au chômage”.

ISRAELVALLEY PLUS . DANS NOS ARCHIVES.
L’annonce du rachat de Motorola par Google n’a pas été commenté par les médias économiques en Israël. Pourtant Motorola est très actif dans le pays. Son centre de Haïfa fait partie intégrante du hightech israélien. De très nombreux ingénieurs du Technion de Haïfa sont passés par ses labos.

Selon france2.fr : "Google va acheter le fabricant de téléphones portables Motorola Mobility pour 12,5 milliards de dollars. “L’acquisition de Motorola Mobility, un partenaire dévoué d’Android, va permettre à Google de ‘booster’ l’écosystème d’Android et va intensifier la concurrence dans l’informatique mobile”, s’est réjoui le groupe américain.

Google est l’éditeur d’Androîd, système ouvert qui équipe de nombreuses marques de smartphones, dont Motorola. En dépit de l’achat de Motorola, Google a assuré qu’Android resterait ouvert à tous les fabricants de téléphones. Ce système d’exploitation, principal concurrent d’Apple, a déjà le vent en poupe, puisqu’il équipait 43% des 107,7 millions de “smartphones” vendus au deuxième trimestre dans le monde, selon le cabinet Gartner.

Dans la guerre que se mènent les principaux fabriquants, Google se lance dans la production de hardware et non plus seulement dans le soft. Un acte destiné selon Google à: « mieux protéger Android des menaces anti-concurentielles de Microsoft, Apple et d’autres compagnies ». Un investissement annoncé alors qu’Apple a lancé plusieurs attaques contre des marques utilisant Androîd, sur des questions de brevet."

Google met la main sur le très riche portefeuille de brevets de Motorola qui a été un des pionniers du téléphone mobile. Un avantage indéniable dans la guerre ouverte que mènent Apple et Microsoft contre la propriété industrielle de Google.

ISRAELVALLEY PLUSDANS NOS ARCHIVES EN JANVIER 2010.
L’année 2009 n’a vraiment pas été facile pour Motorola Israel qui envisage de licencier des dizaines d’employés sur le premier trimestre de 2010. C’est en tout cas ce qu’affirme le quotidien israélien Ynet. Selon cette source, ce licenciement touchera entre 40 et 50 employés, la plupart d’entre eux travaillant actuellement dans le centre de R&D de la société à Tel-Aviv. Les autres partiront dans le cadre d’un plan de retraite.

Le centre de R&D de la société est en charge de la recherche et du développement d’un grand nombre de produits commercialisés sur tous les marchés dans le monde, notamment les téléphones VoIP et les systèmes de surveillance et de contrôle de l’eau et de l’électricité.

Depuis le début de la crise économique en 2008, la société a licencié plus de 130 employés en 2 vagues successives, environ 40 employés à Arad et le reste à Tel-Aviv.

L’année 2009 n’a vraiment pas été facile pour Motorola qui a été obligé de céder sa filiale MIRS Communications à Patrick Drahi (détenteur du groupe Numericable-Completel aux côtés de fonds d’investissements) pour seulement 170 millions de dollars.

En outre, Le président de Motorola Israel, Elisha Yanay, a récemment annoncé sa décision de démissionner. Yanay avait longtemps averti qu’il serait très difficile pour l’entreprise de survivre en Israël sans licencier si le dollar restait à son taux actuel, même s’il a bien évolué depuis.

Un responsable de Motorola Israël aurait annoncé au quotidien Ynet : " 20 employés seront à la retraite et ne seront pas remplacés et 20 autres employés seront licenciés dans le cadre du plan de l’entreprise pour 2010. "—

M.Fr

Tel Aviv ne cesse de faire parler d’elle depuis quelques années. Classé second écosystème mondial le plus favorable pour entreprendre en 2012 par le classement Compass, la ville continue d’innover et de se réinventer. Selon atelier.net : "A Tel Aviv, le coeur de l’activité des start-ups se concentre sur le boulevard Rothschild, une des grandes artères de la ville ornées de sublimes bâtiments...

IsraelValley Desk | High-Tech

Beaucoup de jeunes pousses se sont inspirées de technologies de pointe mise au point par Tsahal pour les exporter à d’autres applications. Selon atelier.net : "Patricia Lahy-Engel, directrice de l’accélérateur israélien TheHive, ajoute “Le rôle du service militaire est aussi important pour l’esprit entrepreneurial, à 18 ans les jeunes, hommes comme femmes, doivent le suivre et s’engager dan...

IsraelValley Desk | High-Tech

High Tech. Mêler le business à l'entraide avec le projet "Ultra super Buzz" En collaboration avec l’agence "All Is Possible":http://www.allispossibleagency.com, l’association "Haï Bahem":http://www.haibahem.org/ lance le projet “Ultra Super Buzz” qui associe Business et entraide, projet encouragé par l’ICB (business Club de Raanana) "Ultra Super Buzz" : explications. Une entreprise (ou u...

Talia Blum | High-Tech

Après un lancement réussi au NAMM en Californie, la start up franco-israélienne Syncsing fondée par Jean-Louis Lasseri, basée à Paris et Tel Aviv, a présenté pour la première fois au public français, Newzik, lecteur intelligent de partitions digitales sur iPad & iPhone, lors du salon Musicora au cours d’une conférence de presse organisée à la Grande Halle de la Villette. En Israël, cette...

IsraelScienceInfo | High-Tech

IsraelValley (site officiel de la CCFI) a repéré depuis deux ans les activités de veille technologique de Havas dans la Startup Nation. Lors du Gala de la CCFI (2015), André Maarek : "Tous les métiers du groupe HAVAS ont été révolutionné par le numérique. C’est pour cette raison que HAVAS est présent a Tel Aviv au sein de la start-up nation sous forme d’un laboratoire de recherche opérationnell...

IsraelValley Desk | High-Tech

Le Figaro :"Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron a dit jeudi qu'il annoncerait "dans quelques semaines" des mesures destinées à financer plus facilement l'innovation, et notamment une sorte de fonds de pension alimenté par des assurances-vie. "On va (...) procéder à des aménagements, je les annoncerai dans quelques semaines, pour créer ce que j'ai appelé une espèce de fonds de pension à...

IsraelValley Desk | High-Tech

CCIIF & BUSINESSFRANCE. La startup Guest online sera présente lors de la semaine de la gastronomie du 7 au 12 février 2016 et sera présente pour l'évènement FOODTECH co-animé par Challengy et qui se tendra le 8 février 2016 à 18 heures à Tel Aviv (informations talia@cciif.org). Développé par TableOnline, GuestOnline est un logiciel de gestion de réservations, de gestion de la relation client...

Talia Blum | High-Tech

Qualcomm Incorporated est un leader mondial de la 3G et des technologies mobiles de prochaine génération. Qualcomm, qui est le plus grand fabricant mondial de puces informatiques pour appareils mobiles, vient d'annoncer le licenciement de plusieurs dizaine 'd'employés en Israël. La firme américaine n'est pas en forme. Selon Usine-Digitale : "Qualcomm a terminé l’année 2015 avec des résultats...

Dan Rosh (Tel Aviv) | High-Tech

Excellente nouvelle pour la Startup Nation. Le jeune et célèbre patron multi-milliardaire Adam Neumann de WeWork (israélo-américain) annonce cette semaine le lancement d'un centre de R&D dans la capitale économique du pays. LE PLUS. SELON SLATE.FR STARTUP & INNOVATION. L’entreprise WeWork, déjà bien implantée dans le secteur des espaces de travail partagés aux États-Unis (son premier espace...

Eyal Cohen (Rehovot) | High-Tech

Malgré des critiques des médias (surtout le Haaretz) totalement injustifiées, Michael Golan est toujours là en 2016. Et sa gamme de produits attire toujours autant les israéliens. Le secteur de la téléphonie cellulaire est en pleine ébullition. En 2015, la guerre des prix entre les sept opérateurs a porté ses fruits ; en cours d’année, ce sont 2,5 millions d’Israéliens qui ont changé d’opérateu...

Jacques Bendelac | High-Tech

Un guichet muni d’un appareil aux allures de distribanque a été placé devant le domicile du Rav Haïm Kaniewsky à Bné Brak pour les donateurs souhaitant recevoir une bénédiction. L’ordinateur se trouve au centre d’un stand où est exposée une grande photo du Rav près d’un texte rappelant que les donateurs contribuent ainsi au développement des institutions « Shoutafim Latora » qui gèrent des K...

Claire Dana-Picard | High-Tech

EXCLUSIF. Excellente nouvelle pour la Startup Nation qui reçoit d'un géant mondial une marque de confiance indéniable dans son savoir-faire technologique. Philip Morris International a décidé d'investir dans une startup israélienne Syqe Medical qui développe un savoir-faire dans le domaine médical (aide à l'inhalation). Pour la journaliste Nathalie Hamou (Les Echos) : "Si le dynamisme des s...

Dan Rosh (Paris) | High-Tech

Dix projets distingués par le Forum Netexplo, qui recense chaque année les dernières tendances de l’innovation, sont dévoilés aujourd’hui à Paris. Les prix seront remis début février. Selon (1) : "Comment se repérer dans le déluge d’innovations qui caractérise la période actuelle ? L’essor des technologies numériques, l’engouement pour les start-up, la multiplication des incubateurs ou des F...

IsraelValley Desk | High-Tech

L’industrie israélienne du high-tech a établi un nouveau record en 2015, rapporte le site Globes. En effet, 4,43 milliards de dollars ont été investis pour un total de 708 contrats lors de l’année 2015, soit une augmentation de 30% par rapport à l’année 2014 (3,42 milliards de dollars) qui avait déjà établi le record à l’époque. Les chiffres, publiés par le centre israélien de recherche IVC ...

i24News | High-Tech

Le complexe, baptisé CyberSpark, a été inauguré il y a deux ans par le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou. L'objectif : en faire un centre national de cyberdéfense, mais aussi l'un des pôles mondiaux de la sécurité informatique… tout en développant la région désertique du Néguev. La route file, monotone, à travers le désert. Elle longe des campements bédouins, dépasse un chapelet...

IsraelValley Desk | High-Tech