Aug 20

ISRAELVALLEY – APPLICATION SMARTPHONE. LA FIN DES CARTES MAGNETIQUES ? REWARDY : UNE SOLUTION ISRAELIENNE (PARMI D'AUTRES...) A L’EPAISSEUR DU PORTEFEUILLE.

Authors picture

Lionel Yrhi (Netanya). | Économie

Headline image

Si l’on devait vérifier dans notre portefeuille, voici ce que l’on verrait : 2,4 cartes bancaires (moyenne israélienne), une carte d’autobus Rav-Kav, des cartes de membres dans plusieurs grandes chaines de magasins, ainsi qu’une ribambelle de punch cards qui permettent de recevoir le dixième café gratuitement.

La start-up israélienne Rewardy aidera les consommateurs à réduire l’épaisseur de leurs portefeuilles. Rewardy est une application smartphone développée par la société permettant le remplacement des cartes physiques par des produits virtuels.

« L’entreprise a été fondée en 2010 par trois associés au même prénom : Eyal. Eyal Peleg est le responsable de la technologie, Eyal Magen est l’investisseur, et moi, Eyal Barzilay, suis le directeur de la société ainsi que le gérant du développement commercial » a déclaré Barzilay. Selon lui, la force du produit réside dans sa simplicité. « Dans le monde des cartes magnétiques, il est évident que le « but suprême » est d’arriver à générer des paiements cellulaires. Mais nous sommes encore loin de cela. Nous avons commencé avec quelque chose de simple, la Punch Card. Le concept du produit est simple et pratique, d’autant plus qu’il est inspiré de produits déjà existants, pour lesquels il n’y a pas besoin de faire des études de marchés, ni dans le cadre des clients, ni dans celui des chefs d’entreprise ».

La première société à avoir accédé au concept de Rewardy a été le café Orkenos de Tel Aviv. Aujourd’hui, la liste des clients de la société, qui ne cesse de s’allonger, compte la chaine de restaurants Agadir, ainsi que celle des glaciers Vanilia.

Le système est simple : le chef d’entreprise doit s’inscrire au service, choisir un modèle de carte virtuelle, puis reçoit un code PIN grâce auquel il pourra créer une carte à son client, via l’application. Le tout sans aucune configuration supplémentaire.

Rewardy compte actuellement près de 500 commerces inscrits. 90% sont israéliens et 10% son américains. Le paiement mensuel se situe entre 50 et 100 shekels, en fonction du degré d’utilisation. L’application peut être téléchargée sur iPhone, Android, ou encore BlackBerry, et compte près de 30,000 clients.

Si Rewardy n’engage aujourd’hui que trois employés, ses ambitions n’en restent pas moins à échelle internationale. « Nous ne voulons pas créer d’autres petits projets » a déclaré Barzilay. « Notre but aujourd’hui est de nous étendre aux marchés outre-frontières. Nous sommes actuellement en phase de négociations pour d’éventuels partenariats en Pologne, Afrique du Sud, Allemagne et Italie, et nous allons bientôt bénéficier d’apport financiers de la part d’investisseurs privés » a-t-il ajouté.

Lionel Yrhi (Netanya).

Le Département des Affaires Commerciales de l’Ambassade d’Israël en France est la représentation officielle du ministère de l’économie israélien en France Le Département des Affaires Commerciales de l’Ambassade d’Israël en France a pour mission d’identifier les opportunités de partenariat pertinentes en vue de promouvoir les relations d’affaires franco-israéliennes. S...

IsraelValley Desk | Économie

Au deuxième trimestre 2016, le PIB israélien a progressé de 3,7% selon l'institut de statistiques du pays, après avoir stagné au deuxième trimestre 2015 et avoir augmenté de 2,2% sur les trois premiers mois de l'année. Les analystes interrogés par Bloomberg attendaient un léger repli de la croissance à 2,1%. La surperformance de l'économie israélienne a soutenu aujourd'hui le s...

IsraelValley Desk | Économie

Le directeur de l'autorité égyptienne pour l'investissement Mohamed Khadir a annoncé en août la hausse des investissements étrangers en Égypte à hauteur de 7 milliards de dollars pour l'année 2016 contre 6,4 milliards de dollars en 2015. Les israéliens souhaitent investir en Egypte, malgré une relation économique binationale en dents de scie. Le courant d'affaires israélo-égyptien ...

Eyal Kaplan (Tel Aviv) | Économie

La famille Grass, à l’origine de la chaîne américaine de pharmacie Rite Aid, la plus importante de la côte Est et la troisième au niveau national, a investi 10 millions de dollars dans une nouvelle chaîne israélienne : Good Pharm. Le premier magasin été inauguré la semaine dernière au cœur King George Street, à Tel Aviv. 49% des parts sont revenues aux investisseurs, le contr...

Avi Mondeil (Tel Aviv) | Économie

IronSource dans le software et Infinidat (stockage de données) sont deux startups israéliennes qui viennent d’entrer dans le Club très fermé des 131 « licornes » (startups dont la valorisation dépasse le milliard de dollars). La France à sa nouvelle licorne OVH. En Europe, c’est du Royaume-Uni que proviennent la plupart des licornes (17/40, notamment Shazam, PokerStars, et Asos)...

Eyal Kaplan (Tel Aviv) | Économie

Le fournisseur d’énergie chypriote Energean Oil & Gas est sur le point d’acquérir les champs gaziers israéliens de Tanin et Karish auprès de deux filiales du Groupe Delek : Avner Oil and Gas et Delek Drilling. Le montant de la transaction s'élève à 148,5 millions de dollars, 40 millions directement, et les 108,5 restant seront payés sur les 10 prochaines années, plus les intérêt...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Économie

Pour cette deuxième partie de l’été, Israel Valley vous propose de découvrir (ou redécouvrir) certains de ses articles phares, illustrant de manière presque intemporelle l’essence de l’économie et de la société israélienne. Le 19 décembre dernier, en pleine période de fêtes, Jacques Bendelac nous présentait sa sélection des 10 centres commerciaux les plus importants d'Isra...

Jacques Bendelac | Économie

La chaîne espagnole de prêt-à-porter Stradivarius a ouvert son premier magasin en Israël. La société appartient au groupe Inditex, possédant également Zara, Pull&Bear, Bershka et Massimo Dutti. C’est au cœur du centre commercial Azrieli de Tel Aviv, pour une surface de 320 mètres carré, qu’a été inaugurée l’enseigne vendredi dernier. Fin 2016, ce sont deux nouveaux magas...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Économie

Alors que le ministère des finances travaille sur un plan de contrôle étatique des marges effectuées par les intermédiaires pour les produits frais, l’Association israélienne des cultivateurs de légumes (Israel Vegetable Growers Association) a proposé son idée de réglementation. Dans une lettre destinée à Moshe Kahlon et Uri Ariel (respectivement ministres des finances et de l...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Économie

Sur ces dernières semaines, Roman Abramovitch a de nouveau investi en Israël, à destination de deux start-up : La plate-forme d’engagement social Spot.IM et DreaMed Diabetes, société développant des solutions de traitement du diabète. Le milliardaire russe possède désormais un riche porte-feuille de start-up de haute-technologie, et ce par le biais de ses sociétés d’investisse...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Économie

L’application israélienne de réservation de taxi Gett (ou Get Taxi) s’unit avec Google. Le géant américain intègre les services de Gett au sein de l’application de navigation Google Maps. Ses utilisateurs peuvent désormais commander un taxi directement depuis les cartes proposées. Cette option supplémentaire sera activée dès que l’utilisateur recherchera un chemin routier...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Économie

Ce lundi, le Comité des finances de la Knesset a approuvé les nouvelles réglementations relatives aux fonds dédiés aux hautes technologies. Ceux-ci investiront dans les sociétés israéliennes de high-tech, y compris désormais celles n’étant pas inscrites en bourse. Selon les termes du communiqué publié lundi par Autorité israélienne des valeurs mobilières, cet ajustement vise...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Économie

Les échanges commerciaux entre le Maroc et Israël ont atteint 52,3 millions de dollars sur dix-huit mois, indique le Bureau israélien central des statistiques (BCS). Les échanges commerciaux entre Israël et le Maroc connaissent une «nette embellie». Le chiffre avancé par le Bureau israélien central des statistiques est très éloquent. «Les échanges commerciaux entre le Maroc et I...

IsraelValley Desk | Économie

SCANDALE ALIMENTAIRE. La commission de contrôle de l’Etat de la Knesset va convoquer une réunion urgente sur le sujet mardi, rappelant les députés des vacances parlementaires pour demander une enquête sur l’apparente faille du ministère de la Santé à empêcher la distribution des céréales contaminées. Le site d’informations Ynet a annoncé que la compagnie n’avait apparem...

IsraelValley Desk | Économie

La banque HSBC est dans le collimateur du fisc israélien. Les autorités, qui tentent de mettre la main sur des comptes non déclarés de ses ressortissants, ont indiqué avoir reçu des autorités françaises une liste de 8000 clients possédant un compte en Suisse, révèle l'agence Reuters sur son site Internet. En l'occurrence chez HSBC et sa filiale à Genève. Selon lematin.ch : "Le f...

IsraelValley Plus | Économie