Aug 20

ISRAELVALLEY – APPLICATION SMARTPHONE. LA FIN DES CARTES MAGNETIQUES ? REWARDY : UNE SOLUTION ISRAELIENNE (PARMI D'AUTRES...) A L’EPAISSEUR DU PORTEFEUILLE.

Authors picture

Lionel Yrhi (Netanya). | Économie

Headline image

Si l’on devait vérifier dans notre portefeuille, voici ce que l’on verrait : 2,4 cartes bancaires (moyenne israélienne), une carte d’autobus Rav-Kav, des cartes de membres dans plusieurs grandes chaines de magasins, ainsi qu’une ribambelle de punch cards qui permettent de recevoir le dixième café gratuitement.

La start-up israélienne Rewardy aidera les consommateurs à réduire l’épaisseur de leurs portefeuilles. Rewardy est une application smartphone développée par la société permettant le remplacement des cartes physiques par des produits virtuels.

« L’entreprise a été fondée en 2010 par trois associés au même prénom : Eyal. Eyal Peleg est le responsable de la technologie, Eyal Magen est l’investisseur, et moi, Eyal Barzilay, suis le directeur de la société ainsi que le gérant du développement commercial » a déclaré Barzilay. Selon lui, la force du produit réside dans sa simplicité. « Dans le monde des cartes magnétiques, il est évident que le « but suprême » est d’arriver à générer des paiements cellulaires. Mais nous sommes encore loin de cela. Nous avons commencé avec quelque chose de simple, la Punch Card. Le concept du produit est simple et pratique, d’autant plus qu’il est inspiré de produits déjà existants, pour lesquels il n’y a pas besoin de faire des études de marchés, ni dans le cadre des clients, ni dans celui des chefs d’entreprise ».

La première société à avoir accédé au concept de Rewardy a été le café Orkenos de Tel Aviv. Aujourd’hui, la liste des clients de la société, qui ne cesse de s’allonger, compte la chaine de restaurants Agadir, ainsi que celle des glaciers Vanilia.

Le système est simple : le chef d’entreprise doit s’inscrire au service, choisir un modèle de carte virtuelle, puis reçoit un code PIN grâce auquel il pourra créer une carte à son client, via l’application. Le tout sans aucune configuration supplémentaire.

Rewardy compte actuellement près de 500 commerces inscrits. 90% sont israéliens et 10% son américains. Le paiement mensuel se situe entre 50 et 100 shekels, en fonction du degré d’utilisation. L’application peut être téléchargée sur iPhone, Android, ou encore BlackBerry, et compte près de 30,000 clients.

Si Rewardy n’engage aujourd’hui que trois employés, ses ambitions n’en restent pas moins à échelle internationale. « Nous ne voulons pas créer d’autres petits projets » a déclaré Barzilay. « Notre but aujourd’hui est de nous étendre aux marchés outre-frontières. Nous sommes actuellement en phase de négociations pour d’éventuels partenariats en Pologne, Afrique du Sud, Allemagne et Italie, et nous allons bientôt bénéficier d’apport financiers de la part d’investisseurs privés » a-t-il ajouté.

Lionel Yrhi (Netanya).

Par Nathalie Hamou (thegoodlife) : "Premier « génériqueur » mondial, ce champion israélien a également su miser sur les médicaments innovants". La cérémonie s’est déroulée début ­décembre dans un grand hôtel de Tel-Aviv, devant le gotha du monde des affaires israélien. Désigné homme de l’année 2015 par le quotidien des affaires Globes, Erez Vigodman, qui a repris, ...

IsraelValley Plus | Économie

Depuis plus de 20 ans, Israël connaît un phénomène unique : Le dynamisme du pays et sa jeunesse donne à ses habitants l'envie de développer leur propre projet. Beaucoup d’israéliens ont la fibre entrepreneuriale due à une combinaison de facteurs uniques. Le gouvernement joue un rôle actif, et finance l'innovation via 21 structures et centres de recherche et développement, comme...

Jessica Philippe Consulting | Économie

Peut-être passées inaperçues, elles ont pourtant leur importance. Quelques nouvelles qu'il ne fallait pas rater ce week-end. 1. Teva vend pour 15 milliards d’obligations : Jeudi dernier, le groupe israélien Teva a annoncé avoir vendu 15 milliards de dollars d’obligations. L’objectif ? Permettre l’acquisition de la division des génériques de la multinationale pharmaceutique ...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Économie

A l’occasion de la conférence “Israël, la clé du Moyen-Orient ?” organisée par Herez Israël et accueillant Olivier Rafowicz, colonel de réserve et ancien porte-parole de Tsahal, ainsi qu’Avi Pazner, ancien ambassadeur d’Israël en France, Israël Valley est allé à la rencontre de Jérôme Jarmoune et Laurent Perez associés directeur de la structure en Israël et de Dan Cal...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Économie

Rami Lévy, le propriétaire de la chaîne de supermarchés à bas prix qui porte son nom, a décidé de construire entre Jérusalem et Ramallah le premier centre commercial israélo-palestinien. Certaines enseignes palestiniennes comme la boulangerie Sinokrot ou les bonbons Zalatimo ont déjà retenu des emplacements. Au total, 70 magasins ouvriront dans un peu plus d'un an. Rami Lévy tab...

IsraelValley Plus | Économie

Le ministère des Finances israélien, qui a déjà fait le tour des conséquences du retrait du Royaume-Uni dans un rapport récemment publié, pense quant à lui que le Brexit peut être une chance pour Israël : „Il est possible que la sortie de la Grande-Bretagne de l’UE améliore les chances d’Israël en matière de compétitivité sur le marché européen“. En effet, Israël s...

IsraelValley Plus | Économie

Selon Investing.com : "Israël: Les marchés actions ont terminé la séance en baisse ce jeudi; le repli des secteurs Communication, Pétrole et gaz, et Immobilier a contribué à cette baisse. En clôture à Tel Aviv, l'indice Tel Aviv 25 a lâché 0,04%. La meilleure performance de la séance pour l'indice Tel Aviv 25 est à mettre au crédit du titre Mylan NV (TA:MYL) en hausse de 1,4...

IsraelValley Plus | Économie

Netanyahou et les ministre des Finances Moshé Kahlon ont décidé d’une nouvelle baisse du taux de l’impôt sur les sociétés pour le budget 2017-2018. Il devrait passer en deux étapes de 25% à 23%, ce qui est un plancher historique. LPH : "Dans le budget actuel, ce taux avait déjà été ramené de 26,5% à 25%. Cette mesure devrait encourager les investissements, créer de l’em...

IsraelValley Plus | Économie

1. L’israélien Delek lorgne sur les champs gaziers de la mer du Nord : Le Groupe Delek, géant israélien du gaz a annoncé être en négociation avec la société d’exploitation pétrolière et gazière EnQuest PLC, basée au Royaume-Uni, pour l’acquisition de 20% des droits d’exploration et les licences de production pour le champ “Kraken”. Ce dernier est situé dans les eaux...

Nathan Driot | Économie

Shikun & Binui va construire l’autoroute à péage Cundinamarca 010 de 160 km de long, près de Bogota, la capitale du pays sud-américain. Le projet – comprenant le financement, les coûts de construction, la réhabilitation, l’exploitation et la maintenance – est estimé à environ 640 millions de dollars. La société israélienne mondiale de la construction et des infrastructures...

IsraelValley Plus | Économie

Un des hommes les plus riches d'Israël s'avère être aussi l'un des hommes d'affaires les plus socialement avertis du pays. Reconnu pour sa modestie, l'industriel Stef Wertheimer a gagné des milliards dans l'industrie métallurgique et a construit son sixième parc technologique dans la ville arabe israélienne de Nazareth. Wertheimer a déjà construit cinq parcs de ce type, un en Turqui...

IsraelValley Plus | Économie

Embraer (Empresa Brasileira de Aeronáutica) va livrer 6 avions E195-E2 à Arkia pour $650 Millions (livraison dans 3 ans). Embraer est un constructeur aéronautique brésilien, spécialisé dans les avions civils de petite et de moyenne taille, utilisés dans l'aviation régionale, d'affaire et agricole. L'entreprise construit également des avions de chasse, de télédétection et de transpor...

IsraelValley Plus | Économie

Le groupe ENEL (Ente nazionale per l'energia elettrica), géant italien de l’énergie électrique, cherche à investir dans les technologies israéliennes. C’est pour cette raison que la société est sur le point d’ouvrir un centre d’innovation en Israël. Le plus grand fournisseur d’électricité en Europe (61 millions de clients) choisira 20 start-up chaque année pour leur offr...

Nathan Driot | Économie

Le consulat des Etats-Unis à Jérusalem a annoncé une nouvelle initiative dotée d’un budget de 50 millions de dollars, "Envision Gaza (Envisager Gaza)", un projet sur cinq ans centré sur l’amélioration du taux d’emploi, avec une attention particulière aux domaine, de la technologie, du textile et de l’agriculture. Le secteur agricole de Gaza compte pour une partie relativement...

IsraelValley Plus | Économie

Après plus de quarante ans d'éclipse, Israël tente de revenir sur la scène africaine. Benyamin Netanyahu a effectué une tournée sans précédent dans quatre pays d'Afrique de l'Est : le Rwanda, le Kenya, l'Ouganda et l’Ethiopie. Que cherche Israël en Afrique ? Ely Karmon travaille à l'Institut pour la lutte contre le terrorisme au Centre interdisciplinaire de Herzliya, près de Te...

IsraelValley Plus | Économie