Aug 20

ISRAELVALLEY – APRES DUBLIN ET SINGAPOUR, LA CITIBANK OUVRE SON PROPRE CENTRE DE RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT QUI SERA BIENTOT SON PLUS IMPORTANT AU MONDE.

Authors picture

Lionel Yrhi (Netanya) | High-Tech

Headline image

Les plus grandes entreprises technologiques au monde ont déjà compris l’importance stratégique des centres de développement israéliens. Aujourd’hui, cette information s’étend à plusieurs grands groupes financiers ainsi qu’aux banques qui, depuis ces dernières années, emploient des dizaines de milliers de développeurs, et dépensent des milliards de dollars dans la technologie.

L’année dernière, la géante financière CitiBank avait exprimé son intention de créer un centre de recherche et développement destiné notamment au soutien de l’activité globale de la banque, dans le cadre du programme « avantage relatif » élaboré par le trésor public dans le but d’encourager l’industrie de la high tech. Le ministère de l’industrie avait alors accordé 93 millions de shekels à Citi, utilisables sur une période de 5 ans, dans le but de l’aider dans le développement de son projet. Le centre Citi compte déjà une vingtaine d’employés dans ses locaux de la rue Haarbaa à Tel Aviv.

« Israel est encore chère au monde de la high-tech. Nos atouts principaux sont l’innovation, l’entreprenariat, les idées originales, ainsi qu’une participation générale des organisations israéliennes » a déclaré Liron Verman, directeur du centre des nouvelles technologie de Citi en Israël, qui aura rencontré cette année plus de 60 directeurs de recherche et développement de multiples nationalités au sein du pays, ainsi que des startups locales. Le centre de développement israélien est l’un des trois plus importants dans le monde des nouveautés technologiques, avec ceux de Dublin et de Singapour. Le groupe Citi compte plus de 13 centres de développement dans des domaines différents à travers le monde, tandis que l’israélien deviendra dans un futur proche, selon les estimations, le plus important du monde.

Jusqu’en fin 2012, le centre emploiera près de 40 salariés. Il déménagera également vers Ramat Hahayal pour qu’en 2013, il compte 180 employés, avec l’intention d’en multiplier le nombre.

La CitiBank compte déjà près de 15,000 programmeurs dans différents pôles, qui élaborent notamment les systèmes commerciaux ainsi que ceux destinés aux clients. En plus des développements indépendants, la banque achète également des services technologiques de plusieurs entreprises et startups, dont 20 sont israéliennes.

A l’heure actuelle, le centre de recherche se focalise sur le développement de solutions dans le monde des marchés financiers. 6 projets différents sont en cours de réalisation, notamment dans les domaines de la monnaie étrangère, des hypothèques et des impôts municipaux.

Selon Verman, la différence essentielle avec les autres centres de développement installés en Israël est le domaine d’occupation des programmeurs. Contrairement aux autres, Citi ne recherche pas des travailleurs expérimentés dans le domaine de la finance, mais des développeurs issus de monde différents, comme le gaming par exemple. « Nous recherchons des gens de toute sorte. Il n’est pas possible de créer de la nouveauté sans cela » a-t-il ajouté.

Lionel Yrhi (Netanya).

Selon Globes.co, les conducteurs n’utilisent des outils d’assistance à la navigation que sur 5% du réseau routier mondial. Cependant, le succès des applications offrant ce type de service est indéniable. On compte actuellement plus d’une centaine d’applications mobiles y étant spécifiquement dédiées. La start-up israélienne Cellepathy est l’une de ces sociétés développant ce type d’outils. ...

Nathan Sarel | High-Tech

Tikkun Olam Makers organise des “makethons” où les ingénieurs inventent des produits pour les handicapés. La start-up israélienne Paratrek a créé un fauteuil roulant amélioré, qui permet aux paraplégiques de faire des randonnées, pendant un makethon. Selon timesofisrael.com : "Google va financer à hauteur de 700 000 dollars une initiative israélienne visant à produire des technologies pour a...

IsraelValley Plus | High-Tech

Début avril a eu lieu en Israël le Salon "Clean Tech 2016", rendez vous annuel international de tout ce qui a trait à la protection de l’environnement, aux industries « vertes », aux énergies renouvelables et aux technologies du traitement de l’eau. Plus de cinq-mille participants représentant des centaines d’entreprises à travers le monde étaient à Jérusalem, devenue pour un temps capitale...

IsraelValley Plus | High-Tech

La startup israélienne PointGrab développe des solutions IoT de pointe pour la gestion de l’habitat et des immeubles, et compte bien étendre son activité au reste du monde. PointGrab compte bien marquer le paysage de l’IoT. La société israélienne a profité de l’aide financière de Flex Lab IX, d’ABB Technology Ventures, et d’Ecomachines Ventures. PointGrab développe des produits pour facilite...

IsraelValley Plus | High-Tech

TVL partners, société à capital risque, a réalisé un mapping des 60 startups israéliennes dédiées à l’IoT. Cette carte révèle la variété des activités des entreprises dans tous les domaines de la société. Parmi elles, Sensibo et SwitchBee. Sensibo propose un dispositif pour connecter son système d’air conditionné et le contrôler depuis son smartphone. Il est possible de planifier ses besoins...

IsraelValley Plus | High-Tech

Du 30 juin au 2 juillet 2016, au Parc des Expositions, Porte de Versailles, Publicis Groupe & le Groupe Les Echos organisent VIVA TECHNOLOGY, à Paris, le rassemblement de tous les acteurs de la transformation digitale. Près de 100 start-ups israéliennes seront présentes, grâce aux efforts de Yossi Vardi (DLD) (à droite sur la photo) et de l’Ambassade de France en Israël. Lors de cet événeme...

IsraelValley Plus | High-Tech

Moteurs d’analyses prédictives. Les startups israéliennes, fort nombreuses dans ce domaine (au moins une centaine selon IsraelValley) car nées avec le "soutien indirect" de Tsahal (Unité 8200) proposent des outils d’ingestion et d’analyse de gros volumes de données structurées et non structurées (documents, images, etc). Les outils d’analyse s’appuient sur un panaché de méthodes associant des s...

Eyal Federman | High-Tech

1. Safebeyond (Israël) “redéfinit la perception de la mort” en permettant à ses utilisateurs de créer des testaments digitaux destinés à sa famille, ses amis ou autres et qui sont envoyés avec un délai précis après le décès ou à une date précise. Dans la vidéo de démonstration, tous les récipiendaires des messages se mettent à pleurer. Ca vend de l’émotion au kilo ! Le système étant gratuit...

IsraelValley Plus | High-Tech

La Startup Nation n'est pas la seule ! A force de crier sur tous les toits qu'Israël est un leader mondial des technologies, beaucoup oublient les succès Français indéniables. Selon (1): "Dix innovateurs français de moins de 35 ans ont été récompensés par la MIT Technology Review, la revue scientifique du prestigieux Massachusetts Institue of Technology (MIT), lors de la soirée annuelle Inno...

IsraelValley Plus | High-Tech

Qui aurait cru qu’un lampadaire pouvait faire autant de choses ? La startup israélienne Gaash Lighting a mis au point un prototype innovant, baptisé Apollo. Véritable condensé de technologies, ce lampadaire LED économise de l’énergie. Mais il est aussi équipé de caméras de sécurité, de capteurs pour mesurer la qualité de l’air et la température, d’un réseau wi-fi et d’un système pour déterm...

IsraelValley Plus | High-Tech

Il est presque certain que des chercheurs israéliens travaillant pour Microsoft, très présent en R&D en Israël, sont engagés dans les programmes présentés par (1) : "Microsoft n’a pas fini d’épater son monde avec HoloLens. Le casque de réalité augmentée est également très doué pour afficher des hologrammes. Et avec un peu d’astuce, il est aussi possible d’afficher dans son environnement les mem...

IsraelValley Plus | High-Tech

Commercialisé en France, Bird est une bague révolutionnaire. Et pour cause : connectable à tous les appareils mobiles via Bluetooth, elle transforme toute surface en écran tactile interactif grâce à plusieurs capteurs qui enregistrent les mouvements du doigt. Les écrans des appareils (smartphone, montre connectée, phablette, tablette, PC, etc.) apparaissent alors sur la surface, qu’il s’agi...

IsraelValley Plus | High-Tech

La startup israélienne Radgreen était à Bercy le 6 avril 2016. Elle a également participé à la 1ère rencontre de l’Innovation Lyon-Israël, à Lyon, le 5 avril dernier. Radgreen propose des détecteurs permettant d’identifier les nombreuses radiations qui polluent les habitations et les bureaux actuels. Elle détecte non seulement les ondes wi-fi mais aussi les ondes émises par les antennes-r...

IsraelValley Plus | High-Tech

De nombreux israéliens ont pris très au sérieux cette annonce parue dans la presse. Selon La Tribune : "Après le Grand Prix de drones, Dubaï innove encore en lançant les premiers Jeux olympiques pour robots, prévus pour décembre 2017. Selon le gouvernement, la compétition s’appellera World Future Sports Games et s’étalera sur trois jours. Elle opposera des équipes de robots sélectionnées dan...

IsraelValley Plus | High-Tech

Les patients israéliens seront les premiers dans le monde à profiter d’une première de son genre dans le domaine des scanners à imagerie hybride, avec un instrument qui vient d’être installée à l’Hôpital Rambam de Haïfa cette semaine. L'instrument d’imagerie nucléaire permet aux médecins de cartographier les tissus et les os et permet d’identifier les maladies et leurs développements, y comp...

CoolamNews | High-Tech