Aug 20

ISRAELVALLEY – APRES DUBLIN ET SINGAPOUR, LA CITIBANK OUVRE SON PROPRE CENTRE DE RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT QUI SERA BIENTOT SON PLUS IMPORTANT AU MONDE.

Authors picture

Lionel Yrhi (Netanya) | High-Tech

Headline image

Les plus grandes entreprises technologiques au monde ont déjà compris l’importance stratégique des centres de développement israéliens. Aujourd’hui, cette information s’étend à plusieurs grands groupes financiers ainsi qu’aux banques qui, depuis ces dernières années, emploient des dizaines de milliers de développeurs, et dépensent des milliards de dollars dans la technologie.

L’année dernière, la géante financière CitiBank avait exprimé son intention de créer un centre de recherche et développement destiné notamment au soutien de l’activité globale de la banque, dans le cadre du programme « avantage relatif » élaboré par le trésor public dans le but d’encourager l’industrie de la high tech. Le ministère de l’industrie avait alors accordé 93 millions de shekels à Citi, utilisables sur une période de 5 ans, dans le but de l’aider dans le développement de son projet. Le centre Citi compte déjà une vingtaine d’employés dans ses locaux de la rue Haarbaa à Tel Aviv.

« Israel est encore chère au monde de la high-tech. Nos atouts principaux sont l’innovation, l’entreprenariat, les idées originales, ainsi qu’une participation générale des organisations israéliennes » a déclaré Liron Verman, directeur du centre des nouvelles technologie de Citi en Israël, qui aura rencontré cette année plus de 60 directeurs de recherche et développement de multiples nationalités au sein du pays, ainsi que des startups locales. Le centre de développement israélien est l’un des trois plus importants dans le monde des nouveautés technologiques, avec ceux de Dublin et de Singapour. Le groupe Citi compte plus de 13 centres de développement dans des domaines différents à travers le monde, tandis que l’israélien deviendra dans un futur proche, selon les estimations, le plus important du monde.

Jusqu’en fin 2012, le centre emploiera près de 40 salariés. Il déménagera également vers Ramat Hahayal pour qu’en 2013, il compte 180 employés, avec l’intention d’en multiplier le nombre.

La CitiBank compte déjà près de 15,000 programmeurs dans différents pôles, qui élaborent notamment les systèmes commerciaux ainsi que ceux destinés aux clients. En plus des développements indépendants, la banque achète également des services technologiques de plusieurs entreprises et startups, dont 20 sont israéliennes.

A l’heure actuelle, le centre de recherche se focalise sur le développement de solutions dans le monde des marchés financiers. 6 projets différents sont en cours de réalisation, notamment dans les domaines de la monnaie étrangère, des hypothèques et des impôts municipaux.

Selon Verman, la différence essentielle avec les autres centres de développement installés en Israël est le domaine d’occupation des programmeurs. Contrairement aux autres, Citi ne recherche pas des travailleurs expérimentés dans le domaine de la finance, mais des développeurs issus de monde différents, comme le gaming par exemple. « Nous recherchons des gens de toute sorte. Il n’est pas possible de créer de la nouveauté sans cela » a-t-il ajouté.

Lionel Yrhi (Netanya).

À la suite de l'infiltration d'un dissident émirati par un logiciel espion israélien, Apple s'est penché sur des failles du système d'exploitation des téléphones iPhone et a identifié trois vulnérabilités. La marque à la pomme a mis à jour iOS pour combler le souci ce vendredi. Le Point (Copyrights) : "Le groupe informatique américain a communiqué sa dernière version de mise ...

IsraelValley Desk | High-Tech

Cisco a annoncé récemment l’acquisition de CloudLock, société fondée en 2007 sous le nom d’Aprigo, par trois spécialistes israéliens de la cybersécurité. Le Monde informatique : "L'équipementier réseaux et télécoms Cisco a annoncé l'acquisition de CloudLock pour 293 millions de dollars. En mettant la main sur ce fournisseur de services de sécurité cloud, la société con...

IsraelValley Desk | High-Tech

Une start up israélienne a mis au point une application qui va permettre de passer à la caisse en utilisant son smartphone. Développée par "SuperSmart", cette application permettra de scanner tous les codes barres des articles et pour les produits nécessitant une pesée, il suffira de les poser sur des balances placées dans les supermarchés pour obtenir le bon code. Tout a été pré...

IsraelValley Desk | High-Tech

Il faut le voir pour le croire. La scène locale israélienne possède une énergie créatrice hors du commun. Le site SiliconWadi donne chaque semaine les noms de startups qui décollent. Une start-up israélienne, Mizeus, a mis au point un appareil chargé d’amplifier l’intensité et la portée de la connexion wi-fi domestique. Une nouvelle startup israélienne, Momsense, crée une...

IsraelValley Desk | High-Tech

L'intérêt florissant de la Chine et de l’Inde pour la technologie israélienne présente aux start-ups israéliennes l’opportunité de faire grandir leurs entreprises plutôt que de chercher une sortie rapide, a déclaré Eden Shichat, cofondateur d’un fond de capital-risque de Tel Aviv, Aleph. Times of Israel : "Dans le passé, Israël a eu tendance à vendre « ses meilleures » co...

IsraelValley Desk | High-Tech

Selon diplomatie.gouv.fr : "Face aux contraintes que le transport par voie aérienne requiert, un étudiant de la Shenkar School of Engineering and Design à Ramat Gan réfléchit au développement de robots livreurs intelligents. En utilisant les technologies de conduite sans chauffeur et les technologies de reconnaissance faciale, ces robots pourraient grandement faciliter le transport de mar...

Fabien Lafont | High-Tech

1. Une application israélienne est devenue une des plus rentables des applications payantes pour iPhone et fait des millions de dollars. Photomyne, une start-up de Bnei Brak, a développé une application pour numériser de vieilles photos d'albums et les digitaliser pour les utilisateurs de smartphones. 2. Chemi Peres, patron de Pitango, l’un des plus gros fonds d’investissements d’I...

IsraelValley Desk | High-Tech

Les utilisateurs d’Uber à Pittsburgh pourront bientôt commander des trajets opérés par des voitures automatiques et sans conducteurs. Ce n’est plus qu’une question de semaines. Uber a également annoncé l’acquisition de la start-up de conduite automatique ‘Otto’ (‘voiture’ en hébreu), co-fondée par l’israélien Lior Ron, et ayant développé une technologie permettant u...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | High-Tech

ISRAELVALLEY SPECIAL. Ford a acquis la startup israélienne SAIPS (lancée en 2013 - 15 employés sortis de la célèbre unité militaire 8200) . Avec elle, Ford compte optimiser l’intelligence artificielle embarquée dans ses voitures. SAIPS travaille sur la vision par ordinateur qui permet à l’Intelligence Artificielle de traiter et d’interpréter les images via des techniques d’appr...

Eyal Kaplan (Tel Aviv) | High-Tech

SPECIAL ISRAELVALLEY. Sur les deux dernières décennies, Israël a développé un éco-système solide pour les technologies financières (ou Fintech). On doit un tel phénomène à un fort soutien local pour l’innovation, un intérêt croissant à l’étranger, mais aussi à une communauté dévoué pour répondre aux besoins de cette industrie naissante. Le secteur de la Fintech isra...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | High-Tech

L’histoire d’amour entre les startups israéliennes et les investisseurs chinois se poursuit. Le groupe chinois Kuang-Chi lance un fond d’investissement de 300 millions de dollars pour bénéficier du savoir-faire israélien en matière de “smart city”. Les Chinois ont pris des parts dans plus de 80 sociétés israéliennes. En 2015, ils ont financé 15 % du total des investissemen...

IsraelValley Desk | High-Tech

La délégation d’Israël aux Jeux Olympiques de Rio 2016 s’étend, au-delà des compétitions sportives, à la scène technologique. Plusieurs startups israéliennes présentent leur savoir-faire dans le domaine des technologies de sécurité, de la transmission vidéo en temps réel, des transports publics, des systèmes AR, des technologies satellitaires et des Sport Tech. L’appli d...

IsraelValley Desk | High-Tech

Avec plus de 4000 participants lors de l’évènement de l’année précédente, le salon de l’innovation DLD est de retour. Du 25 au 29 septembre 2016 se tiendra à Tel Aviv la 6ème édition du Festival de l’innovation DLD, l’évènement du numérique le plus important de l’année en Israël. Lors de la troisième journée de l’innovation qui s’est déroulée le 6 avril 20...

IsraelValley Desk | High-Tech

"Près de deux tiers des appareils Android sont accessibles au piratage". L’annonce des spécialistes en cybersécurité Check Point est un véritable coup de semonce. Dans les faits, tous les smartphones Android équipés de composants Qualcomm possèdent quatre failles qui se situent au niveau des pilotes associés aux chipsets Qualcomm, et sont suffisamment sérieuses pour qu’un attaquan...

IsraelValley Desk | High-Tech

Kaltura, fournisseur américano-israélien de solutions vidéo a entériné un financement pré-OPA à hauteur de 50 millions de dollars de la part du groupe d’investissement privé de Goldman Sachs. Kaltura a récemment gagné en notoriété après avoir été désignée comme l’une des “dix sociétés les plus innovantes de 2016” de son domaine par FastCompany, et plus encore en tant ...

Avi Mondeil (Tel Aviv) | High-Tech