Aug 19

ISRAELVALLEY - "ENTENTE" PAR LA MUSIQUE ENTRE ISRAËL ET L'IRAN ? LA CHANTEUSE ISRAELIENNE RITA, EN CHANTANT EN PERSAN FAIT UN CARTON EN IRAN.

Authors picture

IsraelValley Desk | Culture

Headline image

En chantant en persan, la langue de son enfance, la reine de la pop israélienne fait un énorme carton à Tel-Aviv, à New York et… à Téhéran. Du jamais vu. Elle peut en éprouver de la joie, la chanteuse la plus populaire d’Israël. Rita, celle qui a représenté le pays du lait et du miel à l’Eurovision en 1990, celle qui a prêté sa voix à l’héroïne de Disney Pocahontas pour la version en hébreu, celle qui a eu le privilège d’interpréter l’hymne israélien, Hatikva, pour le cinquantenaire de l’État hébreu, de donner un concert à la résidence officielle du chef de l’État, Shimon Pérès, en 2010, celle, en somme, à qui tout sourit depuis presque trente ans a réussi l’exploit de réconcilier, le temps d’un album, sa terre d’accueil et son pays natal, l’Iran.

Née à Téhéran en 1962, la petite Rita Yahan-Farouz a grandi avec des rêves de star plein les yeux. Elle a 8 ans quand, à la suite d’un incident à l’école impliquant sa soeur, ses parents décident de quitter le pays. Cap sur Tel-Aviv, la terre promise pour cette famille juive iranienne aux revenus modestes. Une terre où elle va pouvoir donner libre cours à ses passions, le chant et la scène, et entamer une carrière – qui sera jalonnée de récompenses – pour finalement entrer, à 50 ans, dans le club des divas – même si elle n’aime pas l’expression -, encore au sommet.

Alors que restait-il à accomplir pour cette femme épanouie, mère de famille, adulée pour sa musique en Israël et à travers le monde ? « Au départ, je voulais faire un disque de world music, raconte-t-elle à propos de son dernier album. Mais je me suis vite rendu compte que je ne choisissais que des chansons de mon enfance ou des mélodies que fredonnait ma mère, et cela a donné un album en persan. » Le premier.

La diva surprise

La suite de l’histoire, personne ne l’a vue venir. Son dernier disque, My Joys, sorti en décembre 2011, fait un carton non seulement en Israël, mais aussi au pays des ayatollahs, nonobstant la censure du régime. Que « Beegharar », « Shah Doomad » ou « Shane » passent sous leur forme originale ou revisités à la sauce électro, son interprétation du répertoire des plus grands artistes persans fait l’unanimité auprès de la jeunesse des deux nations. Du jamais vu jusqu’à présent. Il n’en fallait pas moins pour que Rita soit proclamée « ambassadrice de la paix entre Téhéran et Tel-Aviv » par nombre de fans et d’observateurs, à la grande surprise de l’intéressée.

Une unanimité qui vient à point nommé quand on connaît le climat de quasi-guerre froide dans lequel se trouvent les deux pays. Israël cherche toujours à obtenir le soutien de Washington concernant une série de frappes préventives contre des sites nucléaires iraniens, et le vice-Premier ministre israélien Moshe Yaalon affirmait encore il y a peu qu’au train actuel où allaient les choses « le moment de vérité sera[it] bientôt arrivé ». Le Guide suprême, Ali Khamenei, a quant à lui rétorqué que « la foudre s’abattrait sur la tête des Israéliens s’ils venaient à prendre les mauvaises décisions ».

Un pont

Conscients de l’imminence du danger, nombreux sont les anonymes qui tentent actuellement d’apaiser les tensions, notamment par l’intermédiaire de l’art, à l’image du collectif United4Iran, qui regroupe des artistes de tout le monde arabe, ou, plus récemment, via la campagne « We love you Iran », lancée par un designer israélien et propagée sur la Toile par ses compatriotes. Mais le phénomène Rita est d’une tout autre ampleur. C’est la première fois qu’un message pacifique relayé par une personnalité étrangère à la scène politique rencontre un tel écho en Israël, ce qui est évidemment dû à l’envergure médiatique de la chanteuse dans le pays.

Se réjouissant de représenter un terrain d’entente – le seul ? – pour les deux cultures chères à son coeur, Rita confiait lors d’un récent concert aux États-Unis (où son album est sorti en mars) que « la musique peut être un pont, quand bien même des régimes autoritaires construisent des murs entre nous ». Peut-on aussi y voir une allusion à un autre mur, bien réel celui-là ? Quoi qu’il en soit, la diva n’a pas fini de charmer les foules et d’adoucir les moeurs. Il se murmure même que, parfois, derrière les hautes enceintes du palais Sa’dabad, Mahmoud Ahmadinejad improvise quelques pas de danse sur les airs et la voix de la belle Rita.

Source: Jeuneafrique.com (Copyrights)

La Torah est l'un des piliers du judaïsme, mais quel est son rôle exact ? Explications de Jean-Christophe Attias, historien et philosophe du judaïsme pour les lecteurs du Point et que IsraelValley vous retransmet. Ses rouleaux, pieusement conservés dans le tabernacle de la synagogue, sont l'un des symboles les plus importants du judaïsme. La Torah est la Loi par excellence, le texte qu...

IsraelValley Desk | Culture

L’édition 2017 des Oscars, dimanche 26 février, se terminera sur une note historique : l’acteur Warren Beatty venu annoncer le lauréat du meilleur film ouvre l’enveloppe censée contenir le résultat, hésite, puis sacre La La Land, de Damien Chazelle… En lieu et place de Moonlight, de Barry Jenkins. Deux producteurs de la comédie musicale étaient déjà en train de remercier l...

IsraelValley Desk | Culture

Jusqu'au 26 mars, tous les dimanches, le cinéma Pathé Masséna accueille la 10e édition de cet événement créé par Alain Enkaoua. The Women's balcony. Jour de fête à la synagogue. Le balcon des femmes s'effondre, un rabbin charismatique entre en scène. Avec ce film signé par Shlomit Nehama et Emil ben Shimon, le téléspectateur plonge dans un quartier de Jérusalem et fait la conn...

David ILLOUZ | Culture

C’est un son caractéristique qui s’entend à des dizaines de mètres. Un bruit sourd et répétitif au débit de mitraillette : tac-tac-tac. Ce son, c’est celui du « matkot ». Ici, pas question de raquette en bois ni de balle molle. La chose est prise au sérieux : on joue avec une « vraie » balle et des raquettes en carbone. Les joueurs ne plaisantent pas avec la d...

IsraelValley Desk | Culture

DeviantArt (auparavant stylisé deviantART de 2001 à 2014) qui vient d'être rachetée par Wix (Israël) pour $36 Millions, est une communauté artistique en ligne, où chacun peut s'inscrire et exposer ses propres créations, graphiques ou littéraires. Le jour de son 15e anniversaire (7 août 2015), le site comptait plus de 36,4 millions d'inscrits et plus de 200 millions de deviations. ...

Eyal Koren | Culture

Serge Moati – Juifs de France, pourquoi partir ? Ed. Stock, 2017 Une rencontre animée par Daniel Shek Ancien Ambassadeur d’Israël en France Le jeudi 2 mars à 19h30 Institut français de Tel Aviv L’Institut français d’Israël est heureux d’accueillir le journaliste, réalisateur et écrivain Serge Moati pour une rencontre exceptionnelle autour de son dernier livre « Jui...

IsraelValley Desk | Culture

L'écrivain israélien AB Yehoshua, l'auteur américano-antiguaise Jamaica Kincaid, trois astrophysiciens, un biologiste suédois et un généticien américain se partageront les trois millions de dollars du Prix Dan David 2017, qui sera remis à l'Université de Tel-Aviv le 21 mai prochain. ABYehoshuaLe prix international Dan David, l'un des plus prestigieux prix internationaux, remis par l...

Sivan Cohen-Wiesenfeld | Culture

Interviewé par Paris Match, le chanteur Renaud, longtemps défenseur inconditionnel de la « cause palestinienne », a confié au journal sa véritable histoire d’amour avec Israël et le Judaïsme…. Une étoile de David autour du cou, l’artiste de 64 ans confie à Paris Match, vivre une véritable histoire d’amour avec Israël et à la culture juive : « J’ai des passions ful...

IsraelValley Desk | Culture

L’Arche d’Alliance est souvent évoquée dans la Bible, mais elle n’a pas encore été retrouvée. Des archéologues pensent cependant l’avoir localisée. Elle se situerait en effet à Kyriat-Yéarim, un village installé sur les monts de Judée. Des fouilles vont être prochainement menées sur place. Cette relique occupe une place importante dans la culture populaire. Elle occupait...

IsraelValley Desk | Culture

Imri Ziv, 25 ans, a été sélectionné lundi soir pour représenter Israël au concours de l'Eurovision qui aura lieu en mai à Kiev en Ukraine. "Je suis très heureux et je promets de faire de mon mieux pour emmener l'Eurovision en Israël l'année prochaine. Merci de faire de mon plus grand rêve une réalité", a déclaré Imri. Le jeune chanteur avait tenté sa chance à The Voice il...

i24news | Culture

Début janvier 2017 s'est installé un tout nouvel arrivant dans le quartier du Marais : Tavline, un restaurant qui fait souffler comme un air de Tel Aviv en plein Paris... Vous connaissez très peu la cuisine israélienne ? Voire pas du tout ? Heureusement, Tavline (qui signifie "épices" en hébreu !) est là pour corriger tout ça ! Venez découvrir les richesses gastronomiques de ce coi...

IsraelValley Desk | Culture

Radiohead a annoncé officiellement son concert en Israël pour le 19 juillet prochain au parc Yarkon. Ce sera la quatrième fois que le groupe de rock britannique se produira dans l’Etat Hébreu, il était venu notamment en 1993 et 1995 en première partie du groupe REM et était revenu en 2000. Des liens personnels unissent le groupe à Israël puisque Jonny Greenwood, le guitariste de R...

IsraelValley Desk | Culture

Comme New York, Paris ou Londres, Tel Aviv se dotera prochainement d’un espace où les israéliens et les touristes pourront acheter des billets de spectacles en dernières minutes à 50% moins chers. Les touristes et les Israéliens qui souhaiteront profiter de la culture de la ville qui ne dort jamais pourront acheter des billets dans un espace situé à Dizengoff Center : Billet...

IsraelValley Desk | Culture

L’acteur américain Chuck Norris est en Israël et a eu le droit à une entrevue avec le Premier ministre dans ses bureaux. Même s’il est notoire que la grande majorité des vedettes de Hollywood sont pro-israéliennes, Chuck Norris fait partie de ceux qui sont les plus fervents et inconditionnels de l’Etat hébreu. Il fait aussi partie de la minorité d’acteurs qui soutiennent le ...

IsraelValley Desk | Culture

"A Dire Vrai, je vous Mens" . Pièce en français, écrite par Gilles SITRUK et mise en scène par Gilles BENIBRI La Compagnie Franco’Haï de Haïfa jouera cette Comédie pleine d’Humour (et qui donne à réfléchir) Le Mercredi 22 Février 2017 à 20H00 Au Centre Culturel Hillel de Jérusalem - 27, rue Hillel UN pamphlet sarcastique et philosophique sur toutes les formes d’hyp...

IsraelValley | Culture