Aug 15

ISRAELVALLEY - TOURISME ET HISTOIRE - A la découverte du véritable Israël. Orah Sofer, guide touristique nous emmène dans un voyage aux allures de retour aux sources.

Authors picture

Lionel Yrhi (Netanya) | Tourisme

Headline image

Orah Sofer est guide touristique diplômée du ministère du Tourisme en Israël. Passionnée par l’histoire et Israël, elle nous emmène dans un voyage aux allures de retour aux sources.

Orah Sofer - Je suis dans le tourisme depuis longtemps. J’ai d’abord été hôtesse de l’air, puis j’ai travaillé dans les bateaux de charters avec mon mari. Ma famille travaille également dans le tourisme. Ainsi, en arrivant en Israël, nous avons voulu nous orienter vers ce domaine. Après avoir suivi la formation du Ministère du Tourisme, j’ai obtenu mon diplôme, et suis donc devenue officiellement guide anglophone et francophone. Je suis également guide certifiée à la cité de David ainsi qu’à l’institut du Temple de Jérusalem.

Dans le cadre du développement de notre activité, nous avons créé un site internet sur lequel nous présentons nos excursions : www.VisiterIsrael.com, ainsi qu’un groupe Facebook :« Tiyoulim en Erets Israël avec des guides diplômés du Ministère du Tourisme » qui décrit nos sorties, et qui présente également des articles hebdomadaires publiés sur certains sites archéologiques, ainsi que des informations historiques se rapportant à la terre d’Israël.

Nous organisons également, des sorties locales en partenariat avec l’office de tourisme de la mairie d’Ashdod (Hofit) ainsi que des associations de francophones.

IsraelValley - A quoi ressemble une journée type ?

O.S - Prenons par exemple une journée de visite guidée à Jérusalem. Nous partons à pied, nous faisons un circuit dans la vieille ville, en commençant par la porte de Jaffa, dans le but de décrire toutes les différentes périodes historiques de cette ville millénaire. Nous nous dirigeons ensuite vers le Shouk, le Cardo, puis, nous nous rendons à l’institut du Temple pour expliquer quels sont les derniers préparatifs nécessaires à la construction du futur troisième Temple.

Notre circuit est principalement axé sur les premier et deuxième Temples. Nous déjeunons ensuite et nous dirigeons vers le Kotel, puis la Cité de David dans laquelle nous traversons le tunnel d’eau du roi Ezékias. Nous racontons notamment l’histoire de la conquête du roi David, puis celle de la destruction du premier Temple. Nous décrivons également les liens spirituels de la source du Gihon, des jardins du Roi Salomon.

C’est l’un de nos circuits types, mais nous en avons élaboré d’autres tous aussi intéressants comme par exemple notre dernier en date qui s’intitule : « Sur les traces des Philistins », dans lequel nous partons d’Ashdod, racontons l’histoire des pérégrinations de l’arche de l’Alliance. Puis nous nous rendons à Tel Azeka, qui est le lieu de bataille entre David et Goliath. Ensuite nous allons à Kirbeth Kayefa, dernier site archéologique en vogue, qui retrace l’histoire du royaume de Juda dès ses débuts avec le Roi Shaül. Nous incluons certaines fois Ashkelon, puis rentrons sur Ashdod.

Un autre circuit qui consiste à visiter Ein Gedi, lieu de refuge du Roi David, ainsi que la mystérieuse inscription de la mosaïque sur son ancienne synagogue, nous permet également d’évoquer l’histoire héroïque de Massada ainsi que la découverte des rouleaux du prophète Ezékiel qui annonce la rédemption.

I.V - Quel est votre type de clientèle ?

O.S - Nous recevons essentiellement des juifs, mais travaillons également avec beaucoup de chrétiens qui, d’ailleurs, constituent la majeure partie du tourisme israélien. Le public évangélique étant très souvent désireux de visiter les sites bibliques, nous organisons des circuits adaptés, « à la carte ».

I.V - Quel est votre atout majeur ?

O.S - Le plus important pour nous, c’est la qualité du service. Nous tenons à ce que chaque personne reparte en ayant appris quelque chose. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle nous guidons souvent à deux (mon mari et moi) et travaillons de préférence avec de petits groupes (15-16 personnes), afin d’obtenir une qualité d’écoute optimale.

Je tiens vraiment à ce que les gens soient touchés en rentrant chez eux, et qu’ils découvrent, que ce soit à travers les sources juives, le Midrach, le Tana’h, ou l’histoire, pas seulement une information ou une donnée historique, mais véritablement un message, et qu’ils comprennent également l’importance de venir sur la Terre sainte et le rôle d’Israël.

C’est ma vision, c’est pour cela que je fais ce métier, pour transmettre quelque chose. Notre devise est « détente et instruction ».

En résumé, nous sommes très professionnels au niveau des groupes. Je fais en sorte que tout le monde apprenne et soit le premier de la classe (rires).

I.V - Pensez vous avoir participé au retour spirituel de certaines personnes ?

O.S - A ma grande joie, cela s’est produit plusieurs fois. Plusieurs israéliens non pratiquants ont changé leur perception de la religion ainsi que leurs pratiques à la suite d’une visite, notamment à la Cité de David.

J’ai eu un jour une expérience singulière lorsque je racontais l’histoire de Bat Sheva et du Roi David. Une femme qui faisait alors partie du groupe avait clairement exprimé son sentiment sceptique, presque moqueur face à cette histoire. Puis, au terme de mon récit, et notamment après avoir expliqué le fond et les détails de ce passage biblique, la grandeur et le rôle du Roi David, ainsi que la motivation profonde de son acte, cette femme est venue vers moi. Elle m’a remercié, puis a ajouté : « maintenant, je ne vois plus les choses de la même façon ». Cela a été une très bonne expérience pour moi.

I.V - Mme Sofer, merci d’avoir répondu à nos questions. Juste une dernière, un peu moins pertinente : quelle crème solaire utilisez vous ?

O.S - (rires) Aucune ! C’est très mauvais pour la santé.

Depuis le XXème siècle, la vie des juifs et des israéliens en Egypte est loin d’être paisible. Déjà en 1948, peu après la victoire israélienne face à la coalition arabe, des expéditions punitives envers les juifs ont été menées par des groupes armés arabes, laissant derrière eux plusieurs maisons et magasins réduits en cendre. Au-delà des conflits internationaux, la situa...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Tourisme

1. Malgré la très forte concurrence des compagnies low-cost et les effets de la réforme “Cieux ouverts”, la compagnie aérienne nationale se porte bien. Les bénéfices nets de la compagnie ont doublé au second trimestre de l’année 2016 par rapport à la même période en 2015 et ont atteint 35 millions de dollars. les recettes de la compagnie ont augmenté de 5%, atteignant 537 mill...

IsraelValley Desk | Tourisme

Trente-neuf personnes, dont onze touristes, se sont noyées en Israël depuis le début de la saison de baignade, rapporte les services de secours du Magen Daviv Adom, ce qui constitue une hausse spectaculaire par rapport à l'an dernier. En 2015, à la même période, 22 personnes avaient trouvé la mort en se noyant au large des côtes israéliennes. Selon le ministère de l'Intéri...

i24News | Tourisme

DERNIERE MINUTE. ANNULATION DE LA GREVE. Le comité des travailleurs de l’Autorité aéroportuaire d’Israël a appelé à des actions de contestation à l’aéroport Ben Gourion. Il a en effet annoncé qu’aucun vol ne décollerait entre les soirées de vendredi et samedi. La raison de ce mouvement : l’intention du ministre des finances Moshe Kahlon de collecter des redevances à l’Au...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Tourisme

Encore une nouvelle qui va décevoir les touristes israéliens. Les cadenas d'amour sont des cadenas que des couples accrochent sur des ponts ou des équipements publics pour symboliser leur amour. Les Israéliens le font avec plaisir à Paris (il suffit de lire les prénoms écrits en hébreu sur les cadenas encore visibles à Paris pour comprendre!). La ville de Paris a supprimé récemmen...

IsraelValley Plus | Tourisme

CULTURE & SECURITE. Les passagers d'un car de touristes Chinois ont été dévalisés mardi matin par une demi-douzaine d'hommes devant un hôtel proche de l'aéroport de Roissy, au nord de Paris. Si les touristes avaient été israéliens il est quasiment certain que les agresseurs auraient été molestés et bloqués... par les passagers. Question de culture de sécurité des israéliens qui,...

Ilan Dreyfus (Ramat Aviv) | Tourisme

FRANCE. Les chiffres ne sont pas excellents sur la fréquentation des vols entre Israël et la France. Les touristes israéliens boudent la France (-20% de fréquentation selon des agences spécialisées). Depuis l'attentat de Nice la chute est spectaculaire vers cette destination pour le Sud de la France :- 40% ! Une information relayée en Israël par Ynet et qui a fait l'effet d'une bomb...

IsraelValley Plus | Tourisme

Le vol direct Tel Aviv-Barcelone est toujours surbooké. L'Espagne fait partie des pays que les israéliens adorent pour y séjourner en vacances en famille. Encore plus depuis les attentats en France. L'Espagne, qui a accueilli 68,1 millions de touristes étrangers en 2015, s'attend à connaître un nouveau record en 2016. Les touristes échaudés par les attentats trouvent refuge dans la pén...

IsraelValley Plus | Tourisme

SPECIAL ISRAELVALLEY. Le groupe Etat islamique (EI) a revendiqué la tuerie ayant fait 84 morts lors des célébrations de la fête nationale le 14 juillet dans la ville française de Nice, rapporte l'agence Amaq liée au groupe jihadiste.La tuerie de Nice (84 morts) aura des répercussions certaines sur le tourisme France-Israël. Il faut le reconnaître : les israéliens n'ont peur de rien en...

Ilan Dreyfus (Paris) | Tourisme

Les vacances en Israël sont parmi les plus chères du monde, que ce soit pour les nationaux ou les étrangers. Pour preuve, le site hotels.com a publié en 2013 un indice, le Hotel Price Index, et a classé Israël en sixième position des pays les plus chers en terme de logement pour les touristes, devant la France, les Pays-Bas, l’Italie, la Norvège, les États-Unis et même la Suisse... ...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Tourisme

Les habitants de Tel-Aviv le savent bien : les méduses se déplacent beaucoup, en grand nombre, et peuvent ruiner une après-midi de baignade. Pour éviter ces désagréments, l’entrepreneur Tamir Huber a créé la première application sociale de géolocalisation des méduses. JellyOh permet à chacun d’indiquer en temps réel si sa plage est infectée afin de prévenir la communauté...

IsraelValley Plus | Tourisme

La mer Morte disparaît peu à peu, et avec elle l’activité économique et touristique qui en dépend. Dans un reportage interactif, le site du journal Ha’aretz montre comment l’assèchement de ce joyau naturel, les gouffres provoqués par la dissolution du sel et l’intense érosion liée aux inondations brutales ont conduit à l’abandon d’hôtels, de fermes et autres infrastructu...

IsraelValley Plus | Tourisme

Le maire de Jérusalem Nir Barkat et des représentants du gouvernement tchèque ont baptisé un jardin de la ville sainte d’après le nom de l’ancien président tchèque et dramaturge, Václav Havel. L’événement est organisé dans le cadre des 25 ans du renouvellement des relations diplomatiques entre Israël et la Tchécoslovaquie. Une pierre rose, portant la célèbre phrase de V...

IsraelValley Plus | Tourisme

Le souk de Jérusalem… C’est dans ce quartier digne des Mille et Une Nuits que croyants et habitants cohabitent. La paix semble pourtant fragile dans cet endroit touristique… Le palmarès de la ville de Jérusalem : être le berceau des trois grandes religions monothéistes. Trois millions de croyants viennent visiter les lieux saints. Avec de mythiques monuments comme le Mur des Lamen...

IsraelValley Plus | Tourisme

Israël construit d’année en année sa réputation vinicole. Les vignobles israéliens sont ouverts au public et le pays propose même de sillonner sa route des vins. Les Israéliens consomment 4 à 5 litres de vin par personne et par an. Ce n’est rien comparé au 46 litres des Français. Pourtant, l’activité vinicole est si populaire en Israël que certaines caves sont visitées par p...

IsraelValley Plus | Tourisme