Aug 14

ISRAËLVALLEY SOCIAL : LES « BONNES ŒUVRES » MASQUENT UN DENI DE JUSTICE… La pauvreté finira par bloquer la croissance si des mesures ad hoc ne sont pas prises à temps.

Authors picture

Mati Ben-Avraham | Économie

Headline image

Le constat est d’Albert Camus. Il date de la seconde moitié des années 30 du siècle dernier. En Algérie. Il vaut pour l’Israël du début du 21ème siècle. Le dernier rapport de l’OCDE le met en évidence : certes l’économie israélienne affiche une bonne santé (un taux de croissance de 2,8% pour 2012) qui contraste avec les mines soucieuses qui affectent la majorité des pays de l’OCDE, mais une bonne santé qui se paie par une fracture sociale des plus inquiétantes. Au point, selon les experts de cette organisation, que la pauvreté finira par bloquer la croissance si des mesures ad hoc ne sont pas prises à temps.

Mais, pour l’israélien moyen, nul besoin de digérer un tel rapport pour se rendre compte de ce déséquilibre entre nantis et laissés pour compte. Il lui suffit d’arpenter les shouks des grandes villes, de faire ses courses, surtout en ce moment d’avant-Pessah, dans les supermarchés, pour le constater. Ici, il y voit de plus en plus de personnes, des vieilles personnes mais plus seulement, attendre la fin de la journée pour faire bénéficier d’une baisse généralisée des prix ou, hélas, guetter le moment où les invendus – fruits et légumes, sont jetés dans les poubelles pour s’approprier ce qui peut l’être. Sans bruit. Sans cris. Sans bousculade. Une discipline de miséreux. Qui connaissent encore le sens du partage.

Là, au moment de régler leurs achats, les clients des supermarchés sont sollicités : un don global de 10 shekels, ou le prix d’une bouteille d’huile, d’un paquet de Matzot, d’une boite de conserve ou encore d’un lot de fruits et légumes… Tout ceci en collaboration avec l’une ou l’autre des grandes associations caritatives du pays qui font, dans un deuxième temps, se charger de l’empaquetage des produits et de leur distribution aux nécessiteux, selon des listes préétablies, en collaboration le plus souvent avec les services sociaux des municipalités ou, oui, les services du ministère du Travail et des affaires sociales !

Un aveu d’impuissance ? Oui. Le ministère ne pouvant faire face, budget oblige, il distribue des coupons, permettant aux ayant-droit de bénéficier de l’aide des associations caritatives. Ces dernières sauvent l’honneur de la société civile, en tentant d’atténuer ce déni de justice sociale. C’est bien pour cela que la sortie du ministre Moshe Kharlon, contre ces associations a été, pour le moins, déplacée. L’accentuation de la pauvreté en Israël, nous dit le rapport de l’OCDE, découle directement de la politique économique menée par le gouvernement. C’est donc à celui-ci d’y remédier.

Mati Ben-Avraham

A quelques jours de l’ouverture du congrès Cars 2017 à Eilat, l’un des grands rendez-vous de la branche automobile, l’Office israélien du Commerce a publié une proposition intéressante à l’intention du gouvernement. L’avocat Dan Carmeli, adjoint du président Ouriel Linn a proposé que la TVA soit supprimée lors de l’achat de la première voiture pour une famille. Le juris...

IsraelValley Desk | Économie

En quelques décennies, le high tech est devenu la locomotive de l’économie israélienne; aujourd’hui, la pénurie de main d’œuvre menace son avenir. La Start-up Nation serait-elle menacée par son propre succès ? Avec de milliers de startups et des centaines de centres de R&D établies par des multinationales en Israël, la poursuite du développement du secteur des hautes techno...

Jacques Bendelac | Économie

Rivulis Irrigation (Kibbutz Gvat) a fait la Une de la presse spécialisée en Grèce après avoir racheté Eurodrip (le montant de la transactionn'a pas été divulgué). La firme israélienne est spécialisée dans l’industrie de la micro-irrigation et du goutte à goutte, "en fournissant des solutions aux agriculteurs qui souhaitent optimiser leurs rendements et leurs opérations". Rivul...

Ilan Berger (Césarée) | Économie

La situation des finances publiques d’Israël s’améliore : avec quatre années d’avance, sa dette publique tombe à 60% de son PIB. L’objectif financier était prévu pour 2020 mais il a été atteint dès la fin de 2016 : la dette publique d’Israël a frôlé les 60% en 2016, exactement 60,4%. À l’origine de ce résultat inattendu : la hausse des recettes fiscales qui est lié...

Jacques Bendelac | Économie

Les exportations de produits de haute technologie ont représenté 49% de toutes les exportations israéliennes de marchandises l'an dernier. Les exportations de haute technologie ont diminué de 7,1% en 2016, par rapport à 2015, selon les chiffres publiés hier par le Bureau central des statistiques. L'une des raisons pour lesquelles les exportations de haute technologie ont chuté a é...

Aharon Kahn | Économie

L'Etat israélien n'avait pas sollicité les investisseurs obligataires en euros depuis 2014. Et son retour sur le marché, mercredi, s'est déroulé de manière plus que satisfaisante. Le pays, noté A1 /A+ a levé 1,5 milliard d'euros à 10 ans et 750 millions d'euros à 20 ans. Un total supérieur à l'objectif initialement affiché, compris entre 1 et 2 milliards d'euros. Cette aug...

IsraelValley Desk | Économie

Comme son cours de bourse continue à baisser, l'analyste UBS Marc Goodman a abaissé l’objectif de cours de la société pharmaceutique israélienne de 7$. Le cours de l'action de Teva Pharmaceutical Industries Ltd. (Nasdaq: TEVA ; TASE: TEVA ) a continué de baisser à nouveau. Dans le commerce de l'après-midi, le cours de l'action a baissé de 2,51% après avoir chuté de 2,61% sur...

Aharon Kahn | Économie

"Je crois que c'est la première fois qu'un Premier ministre jamaïcain vient en Israël" (Netanyahou) Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a rencontré jeudi son homologue jamaïcain, Andrew Holness, lors de sa première visite en Israël. "Je crois que c'est la première fois qu'un Premier ministre jamaïcain vient en Israël", a déclaré Netanyahou, en remerciant Holness...

i24news | Économie

Les députés israéliens continuent de mettre de l’ordre dans le secteur de la loterie : les paris sur les courses hippiques seront mis hors-la-loi. La commission des Réformes de la Knesset a discuté cette semaine de la proposition du gouvernement de limiter les jeux et paris en Israël. Après avoir interdit les machines à sous, ce sont les paris sur les courses hippiques qui seront...

Jacques Bendelac | Économie

En Israël, la compétitivité de l’industrie est en perte de vitesse : le gouvernement concocte un "plan de renforcement de l’industrie israélienne". Les industriels israéliens ont été entendus : les pouvoirs publics se penchent enfin au chevet de l’industrie qui souffre, depuis longtemps d’une perte de sa compétitivité sur les marchés internationaux. Certes, le rythme de l...

Jacques Bendelac | Économie

Les relations entre Israël et l’Inde se renforcent de jour en jour dans des domaines très divers, dans le cadre d’une coopération de plus en plus active sur le plan commercial, scientifique et militaire. Après la visite, en novembre dernier, du président Rivlin à New Dehli, c’est au tour du ministre de l’Agriculture Ouri Ariel de faire le voyage pour assister à une conférenc...

IsraelValley Desk | Économie

Les israéliens continuent de consommer à crédit alors que de plus en plus de commerçants acceptent les cartes de crédit en moyen de paiement. 272 milliards de shekels ou 65 milliards d'euros: c'est le montant fabuleux des achats à crédit que les consommateurs israéliens ont réalisé auprès de leurs commerçants en 2016. C'est 7,2% de plus que l'année précédente. Et encore ce c...

Jacques Bendelac | Économie

Netanyahou a annulé un déplacement prévu au Forum économique mondial de Davos (Suisse) le 18 janvier, a indiqué lundi son cabinet sans plus de détails. "Le Premier ministre Benyamin Netanyahou n'ira pas à Davos", a affirmé son bureau dans un communiqué laconique. Des médias ont fait état de son possible déplacement à Washington pour assister à la cérémonie d'investiture du...

IsraelValley Desk | Économie

Les propriétaires de Fox et de Castro sont parmi ceux qui exigent que la TVA de 17% soit imposée sur la mode et les chaussures achetées par internet sur des sites à l’étranger. Les hauts responsables des industries de la mode et des centres commerciaux de détail en Israël ont lancé une campagne pour faire infléchir la croissance des ventes de produits de mode en ligne. Selon ...

IsraelValley Desk | Économie

Le gouvernement a approuvé à l'unanimité le plan de développement pour le Nord, proposé par le Premier ministre Benjamin Netanyahou, en collaboration avec le ministre des Finances, Moshe Kahlon, le ministre de la Périphérie, du Néguev et de la Galilée et le ministre de l'Intérieur Aryeh Derhi. Dans le cadre du programme 15 milliards de shekels seront investis par l’Etat et par le KK...

Aharon Kahn | Économie