Aug 9

ISRAELVALLEY - LA TELEVISON ISRAELIENNE CONSACRE UNE EMISSION AU "SPORNO" (SPORT+PORNO). Le Football et la lutte sont les disciplines les plus représentatives du genre.

Authors picture

Ariel Rubin (Tel-Aviv) | Économie

Headline image

) la télévision recherche dans l’urgence des sujets qui puissent attirer de l’audience. Ainsi les télespectateurs ont pu découvrir un nouveau mot lors d’un débat avec un sexologue : le “sporno”. Selon un blog : "Le sporno, vous connaissez? Selon l’Urban Dictionnary, cette contraction des mots «sport» et «porno» est utilisée pour décrire les situations «compromettantes» mais comiques dans lesquelles se retrouvent parfois les sportifs.

Le Football et la lutte sont les disciplines les plus représentatives du genre, mais on retrouve des scènes «érotiques» aussi en basketball, en cricket et même en tennis. Le site thespoiler a d’ailleurs consacré une rubrique spéciale au porno dans le sport, qui recense les meilleures images des sportifs «en pleine action». Le Sporno, c’est l’art de prendre une photo ou de faire une capture d’écran au bon moment. En fonction de la situation, le résultat est si troublant qu’on ne se croirait plus sur un terrain de sport mais dans un film porno.

ISRAELVALLEY PLUS
Drôle de question. Sur les 10.490 athlètes, inscrits dans 26 disciplines olympiques combien sont-ils juifs? Les médias israéliens n’hésitent pas à compter et scrutent les biographies et déclarations publiques.

C’est une tendance générale : les pays qui n’ont pas de médailles aux JO recherchent des stars de leur nationalité qui ont émigré ailleurs et qui ont gagné. Pour Israël, les médias sont à la recherche des juifs qui sont aux JO et qui gagnent. L’équipe américaine a été analysée avec beaucoup d’attention. C’est Jason Lezak qui est mentionné dans toute la presse israélienne comme “l’un des notres”. Il a pour l’instant remporté une médaille d’argent.

Jason Edward Lezak, né le 12 novembre 1975 à Irvine en Californie, est un nageur américain spécialiste des épreuves en nage libre (50 m et 100 m). Composant essentiel des relais américains 4 × 100 m nage libre et 4 × 100 m 4 nages, il a participé à trois victoires olympiques du quatuor américain en 2000, 2004 et 2008. Huit fois champion du monde avec ces relais, il est aussi champion du monde individuel en petit bassin.

Il commence à nager au club Novaquatics d’Irvine, sa ville natale, à l’âge de 5 ans. En 1998, il rejoint l’Université de Californie à Santa Barbara où il dispute ses premières compétitions NCAA et remporte son premier titre national sur 100 m nage libre. Il participe en 1999 à sa première compétition internationale avant d’être sélectionné au sein de l’équipe olympique américaine pour les Jeux olympiques de Sydney en 2000. Il y obtient un premier titre olympique en nageant lors des séries éliminatoires du relais 4 × 100 m 4 nages avant de décrocher la médaille d’argent avec le relais américain 4 × 100 m nage libre. En 2001, l’américain dispute sa première finale mondiale sur 100 m nage libre mais doit se contenter de la 8e et dernière place. C’est en petit bassin, à Moscou en 2002, qu’il obtient ses deux premiers titres mondiaux, toujours avec les relais 4 × 100 m nage libre et 4 × 100 4 nages. Il récidive l’année suivante en grand bassin cette fois : il gagne le relais 4 × 100 4 nages (record du monde à la clé) et décroche l’argent sur 4 × 100 m nage libre.

L’année 2004 est pleine de promesses pour la nageur californien puisqu’il réalise la meilleure performance de l’année sur 100 m nage libre (48"17) lors des sélections olympiques américaines. À seulement quelques semaines du rendez-vous olympique d’Athènes, il réalisait ce qui constituait alors la seconde meilleure performance de l’histoire à un peu plus de trois dixièmes du record du monde de Pieter van den Hoogenband. Mais le meilleur temps des engagés déçoit lors des Jeux olympiques en ne prenant que la cinquième place lors de la finale du 100 m. Il se console avec la médaille d’or obtenue avec le relais américain 4 × 100 m nage libre. La fin de l’année est plus brillante à titre individuel puisqu’il remporte le titre mondial en petit bassin à Indianapolis sur 100 m nage libre. Dans son pays, le nageur gagne également une nouvelle fois les relais 4 × 100 m nage libre et 4 nages. De nouveau champion du monde en relais en 2005, il ne parvient toujours pas à monter sur un podium individuel aux championnats du monde (4e en 2005, 5e en 2007).

En juillet 2008, Lezak se qualifie pour ses troisièmes Jeux olympiques en prenant la seconde place du 100 m lors des sélections olympiques derrière Garrett Weber-Gale. Le nageur avait auparavant battu à deux reprises son record personnel en séries puis lors des demi-finales. Lors de ces dernières, il devient même le troisième nageur le plus rapide de l’histoire derrière Alain Bernard et Eamon Sullivan en 47"58, nouveau record continental.

Le 11 août 2008 à Pékin, à l’occasion de la finale olympique du relais 4 × 100m nage libre, il nage le 100 m lancé le plus rapide de l’histoire en 46"06 pour offrir aux États-Unis la médaille d’or.

Le 5 juillet 2009, à Jérusalem, il annonce qu’il ne participera pas aux championnats du monde, préférant nager aux Maccabiades, compétition réunissant tous les quatre ans les athlètes juifs en Israël et débutant le 13 juillet.

Au deuxième trimestre 2016, le PIB israélien a progressé de 3,7% selon l'institut de statistiques du pays, après avoir stagné au deuxième trimestre 2015 et avoir augmenté de 2,2% sur les trois premiers mois de l'année. Les analystes interrogés par Bloomberg attendaient un léger repli de la croissance à 2,1%. La surperformance de l'économie israélienne a soutenu aujourd'hui le s...

IsraelValley Desk | Économie

Le directeur de l'autorité égyptienne pour l'investissement Mohamed Khadir a annoncé en août la hausse des investissements étrangers en Égypte à hauteur de 7 milliards de dollars pour l'année 2016 contre 6,4 milliards de dollars en 2015. Les israéliens souhaitent investir en Egypte, malgré une relation économique binationale en dents de scie. Le courant d'affaires israélo-égyptien ...

Eyal Kaplan (Tel Aviv) | Économie

La famille Grass, à l’origine de la chaîne américaine de pharmacie Rite Aid, la plus importante de la côte Est et la troisième au niveau national, a investi 10 millions de dollars dans une nouvelle chaîne israélienne : Good Pharm. Le premier magasin été inauguré la semaine dernière au cœur King George Street, à Tel Aviv. 49% des parts sont revenues aux investisseurs, le contr...

Avi Mondeil (Tel Aviv) | Économie

IronSource dans le software et Infinidat (stockage de données) sont deux startups israéliennes qui viennent d’entrer dans le Club très fermé des 131 « licornes » (startups dont la valorisation dépasse le milliard de dollars). La France à sa nouvelle licorne OVH. En Europe, c’est du Royaume-Uni que proviennent la plupart des licornes (17/40, notamment Shazam, PokerStars, et Asos)...

Eyal Kaplan (Tel Aviv) | Économie

Le fournisseur d’énergie chypriote Energean Oil & Gas est sur le point d’acquérir les champs gaziers israéliens de Tanin et Karish auprès de deux filiales du Groupe Delek : Avner Oil and Gas et Delek Drilling. Le montant de la transaction s'élève à 148,5 millions de dollars, 40 millions directement, et les 108,5 restant seront payés sur les 10 prochaines années, plus les intérêt...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Économie

Pour cette deuxième partie de l’été, Israel Valley vous propose de découvrir (ou redécouvrir) certains de ses articles phares, illustrant de manière presque intemporelle l’essence de l’économie et de la société israélienne. Le 19 décembre dernier, en pleine période de fêtes, Jacques Bendelac nous présentait sa sélection des 10 centres commerciaux les plus importants d'Isra...

Jacques Bendelac | Économie

La chaîne espagnole de prêt-à-porter Stradivarius a ouvert son premier magasin en Israël. La société appartient au groupe Inditex, possédant également Zara, Pull&Bear, Bershka et Massimo Dutti. C’est au cœur du centre commercial Azrieli de Tel Aviv, pour une surface de 320 mètres carré, qu’a été inaugurée l’enseigne vendredi dernier. Fin 2016, ce sont deux nouveaux magas...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Économie

Alors que le ministère des finances travaille sur un plan de contrôle étatique des marges effectuées par les intermédiaires pour les produits frais, l’Association israélienne des cultivateurs de légumes (Israel Vegetable Growers Association) a proposé son idée de réglementation. Dans une lettre destinée à Moshe Kahlon et Uri Ariel (respectivement ministres des finances et de l...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Économie

Sur ces dernières semaines, Roman Abramovitch a de nouveau investi en Israël, à destination de deux start-up : La plate-forme d’engagement social Spot.IM et DreaMed Diabetes, société développant des solutions de traitement du diabète. Le milliardaire russe possède désormais un riche porte-feuille de start-up de haute-technologie, et ce par le biais de ses sociétés d’investisse...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Économie

L’application israélienne de réservation de taxi Gett (ou Get Taxi) s’unit avec Google. Le géant américain intègre les services de Gett au sein de l’application de navigation Google Maps. Ses utilisateurs peuvent désormais commander un taxi directement depuis les cartes proposées. Cette option supplémentaire sera activée dès que l’utilisateur recherchera un chemin routier...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Économie

Ce lundi, le Comité des finances de la Knesset a approuvé les nouvelles réglementations relatives aux fonds dédiés aux hautes technologies. Ceux-ci investiront dans les sociétés israéliennes de high-tech, y compris désormais celles n’étant pas inscrites en bourse. Selon les termes du communiqué publié lundi par Autorité israélienne des valeurs mobilières, cet ajustement vise...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Économie

Les échanges commerciaux entre le Maroc et Israël ont atteint 52,3 millions de dollars sur dix-huit mois, indique le Bureau israélien central des statistiques (BCS). Les échanges commerciaux entre Israël et le Maroc connaissent une «nette embellie». Le chiffre avancé par le Bureau israélien central des statistiques est très éloquent. «Les échanges commerciaux entre le Maroc et I...

IsraelValley Desk | Économie

SCANDALE ALIMENTAIRE. La commission de contrôle de l’Etat de la Knesset va convoquer une réunion urgente sur le sujet mardi, rappelant les députés des vacances parlementaires pour demander une enquête sur l’apparente faille du ministère de la Santé à empêcher la distribution des céréales contaminées. Le site d’informations Ynet a annoncé que la compagnie n’avait apparem...

IsraelValley Desk | Économie

La banque HSBC est dans le collimateur du fisc israélien. Les autorités, qui tentent de mettre la main sur des comptes non déclarés de ses ressortissants, ont indiqué avoir reçu des autorités françaises une liste de 8000 clients possédant un compte en Suisse, révèle l'agence Reuters sur son site Internet. En l'occurrence chez HSBC et sa filiale à Genève. Selon lematin.ch : "Le f...

IsraelValley Plus | Économie

Israël a déjà acquis une notoriété mondiale dans le commerce des diamants, mais se pourrait-il que ceux-si soient directement extraits de son sol ? Le professeur William Griffin, géologue de renommée mondiale et expert de la croûte terrestre estime que cela est possible : “Israël dispose de grands gisements contenant différents types de pierres précieuses, y compris des diamant...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Économie