Aug 7

ISRAELVALLEY STARTUP. AUTOUR DU BERCEAU DE CHECK-CAP : ses actionnaires sont Pontifax Venture Partners, Biomedex, DoCor, banque Emigrant, Conterpoint, Jacobs Investments Company, BXR Partners.

Authors picture

Desmond Bentley | Économie

Headline image

Une société israélienne a conçu une minuscule capsule que vous pouvez avaler et qui détecte sans douleur des polypes quand elle parcourt le colon.

En février 2012, l’initiative de GE (General Electric) Healthymagination à 6 milliards de dollars a lancé le premier projet israélien : une solution révolutionnaire pour le dépistage du cancer colorectal.

« Une des raisons pour lesquelles tant de gens meurent du cancer du côlon, bien qu’il soit relativement facile à guérir, parce qu’ils veulent éviter la procédure de coloscopie embarrassante et envahissante, » explique Guy Neev, le Directeur General de Check-Cap, qui a conçu une capsule injectable qui prend des clichés de rayons X de 360 degrés du côlon quand elle se déplace à travers le trajet gastro-intestinal.

« La capsule va à l’intérieur de l’organisme durant quelques jours et elle est conçue pour détecter les polypes cliniquement significatifs avec la même gamme de précision qu’une coloscopie standard », explique-t-il.

Check-PAC, une entreprise vieille de 7 ans, basée dans la ville de Isfiya sur le Mont Carmel, a été fondée début 2005 par son responsable technique le Dr Yoav Kimchy, un spécialiste de la physique et un ‘leader’ en projets techniques.

Il a réuni une équipe forte de 30 experts dans des domaines aussi variés que l’électronique, la physique, les mathématiques, la mécanique, le génie logiciel, la chimie, la physiologie et la médecine, surtout des diplômés de l’Institut de Technologie du Technion d’Israel à proximité de Haïfa pour créer un appareil qui pourrait révolutionner à jamais le traitement, la prévention et la détection du cancer du côlon.

« Le défi était de produire quelque chose de moins envahissant que les méthodes actuelles », souligne Guy Neev.

Le concept d’utiliser la technologie d’une pilule pour visualiser et détecter les troubles du tube digestif a été lancé par Given Imaging Israël. Check-Cap utilise une approche différente qui est encore plus facile pour le patient, affirme Guy Neev.

« Tandis que les endoscopies actuellement disponibles sont basées sur des caméras qui nécessitent un nettoyage agressif de l’intestin, la capsule d’imagerie Check-Cap est le premier appareil conçu pour fonctionner dans le côlon avec pratiquement aucune préparation de l’intestin. C’est possible car elle utilise des rayons x de faible énergie qui peuvent voir à travers le contenu du côlon. »

Le patient n’a pas même besoin d’être dans un hôpital ou chez le médecin au cours de la procédure. « Ils peuvent suivre leur ‘routine’ quotidienne sans avoir à modifier leurs activités» explique Guy Neev.

Une exposition minimale aux radiations

Le système, qui a déjà été testé chez les animaux, comprend une capsule, un récepteur, un logiciel d’imagerie et une base de données associée pour un accès sur le web et des analyses.

La capsule Check-Cap comporte des capteurs d’imagerie miniatures en Cadmium Zinc Tellurure (CZT). Le dispositif radar à rayons X minuscule crée une image de reconstitution en 3D du côlon avec une exposition minimale aux radiations, beaucoup moins qu’une densitométrie ou une mammographie, par exemple.

La capsule transmet les données à un dispositif porté au poignet, où elles sont stockées pour les analyses du médecin. Si les images 3D révèlent des polypes, une coloscopie thérapeutique sera prescrite selon les besoins.

« Le produit est prêt à être testé, » dit Guy Neev. « Nous prévoyons de demander l’approbation européenne de commercialisation à la fin de l’année prochaine et aux États-Unis sans doute 18 mois plus tard. »

Le but est de lancer la capsule d’imagerie au sein de l’Union Européenne fin 2013, sous réserve de l’approbation réglementaire de la marque CE. Des discussions avec la Food and Drug Administration (FDA) soit l’Agence fédérale américaine des produits alimentaires et médicamenteux, sur les activités cliniques pour supporter l’autorisation de commercialiser du produit aux États-Unis sont en cours.

Un marché au potentiel énorme

Le cancer colorectal constitue le troisième cancer le plus courant chez les hommes et le deuxième chez les femmes, tuant 608 000 personnes par an dans le monde entier – 8% de tous les décès par cancer, selon l’Agence internationale pour la recherche sur le cancer. C’est la quatrième cause de décès par cancer dans le monde.

Cela signifie que l’entreprise israélienne devrait bientôt s’imposer sur un marché potentiel de 25 milliards de dollars.

« Le potentiel est énorme : soit 350 millions de personnes dans le monde Occidental » affirme Guy Neev.

Si la procédure de coloscopie n’était pas si douloureuse et envahissante, beaucoup plus de personnes seraient traité de leur cancer du côlon à un stade beaucoup plus précoce, améliorant considérablement le taux de rétablissement, dit-il.

« Notre objectif est de réduire la mortalité des patients en facilitant leur adhésion considérablement accrue par les recommandations de dépistage des médecins, permettant la détection et le traitement, plus tôt », dit-il. « Toutes les personnes de plus de 50 ans ont droit à un dépistage du cancer du colon, après tout, le dépistage précoce sauve des vies. »

Une première collaboration en Israël

C’est le premier investissement en Israël que le fonds GE (General Electric) Healthymagination a lancé pour aider à fournir les meilleurs soins de santé à plus de gens et à moindre coût. Le fonds d’investissement de capitaux propres de General Electric met l’accent sur l’identification et les partenariats avec des entreprises de technologie de santé prometteuses dans le monde entier.

« Nous sommes heureux d’avoir GE comme nouvel investisseur et collaborateur», dit Guy Neev. « L’investissement de GE est une reconnaissance du besoin des patients que nous lançons ainsi que la promesse clinique de notre technologie. Le cancer du côlon est le cancer le plus mortel, pourtant évitable. L’expérience de GE dans l’imagerie spatiale sera une contribution importante aux efforts apportés dans notre programme clinique et réglementaire vers la commercialisation. »

Plusieurs fonds d’investissements et des entreprises privées américains et israéliens, ainsi que certaines entreprises européennes, soutiennent également Check-Cap. Les actionnaires de l’entreprise comprennent Pontifax Venture Partners, Biomedex, DoCor, la banque Emigrant, Conterpoint, Jacobs Investments Company, BXR Partners et des investisseurs privés.

Par Desmond Bentley, adaptation siliconwadi.fr

Selon les perspectives économiques de l’OCDE, la croissance des économies les plus avancées sera modérée en 2017, mais Israël fera exception. « La faible progression des échanges et les distorsions du système financier exacerbent la lenteur de la croissance économique mondiale » : le message de l’OCDE sur l’économie mondiale est alarmiste. Selon les dernières "Perspec...

Jacques Bendelac | Économie

Selon un haut-responsable de Nasdaq OMX (section européenne de la société boursière), la bourse de Tel Aviv (Tel Aviv Stock Exchange) doit opérer des changements significatifs dans sa structure, son image et sa régulation, sous peine de décliner dangereusement. La bourse américaine est en étroite coopération avec la bourse de Tel Aviv sur diverses problématiques. C’est dans ce ...

Nathan Driot | Économie

Les Israéliens aiment donner et recevoir des cadeaux, notamment à l’occasion des fêtes juives ; cette année, la carte cadeau aura leur préférence. À l’approche des fêtes juives, les Israéliens ont tendance à délaisser les cadeaux traditionnels au profit de la carte cadeau. On peut même dire que la Gift Card (comme les commerçants l’appellent) est devenue le cadeau par exce...

Jacques Bendelac | Économie

Une rumeur persistante en Israël : Elco Holdings Ltd. côté à la bourse de Tel Aviv (TASE: ELCO) et Pelephone Communications Ltd pourraient ensemble racheter Golan Telecom selon le magazine "Globes". Michaël Golan, est un homme d'affaires franco-israélien né en 1978. Il est titulaire d'une maîtrise de sciences de gestion de l'Université Paris-Dauphine (1999) et diplômé de l'ESCP E...

Eyal Kaplan (Tel Aviv) | Économie

Une nouvelle tendance se dessine dans les habitudes de loisirs des Israéliens : ils délaissent les salles de fitness pour le sport en plein air. Depuis toujours, les Israéliens sont des adeptes des salles de sport et de musculation. Or ces derniers temps, des municipalités installent des appareils de fitness en plein air, dans des espaces publics, notamment parcs et plages. Leur utilis...

Jacques Bendelac | Économie

Shraga Brosh, président Association des industriels d’Israël (fédération du patronat), Dov Amitai, président de l’Association des agriculteurs d’Israël, Yair Seroussi, président de l’Association des banques d’Israël, ainsi que d’autres leaders économiques du pays, ont écrit à Benjamin Netanyahou pour lui demander de fixer des objectifs annuels de croissance pour l’écon...

IsraelValley Desk | Économie

ANALYSE – Le nouvel accord d'assistance militaire pour les années 2019-2028 bénéficiera davantage aux entreprises américaines qu'israéliennes. 38 000 000 000 $ : on pourrait aussi écrire 38 milliards de dollars, mais l’Israélien préfère aligner les zéros lorsqu’il s’agit de grosses sommes d’argent qui le font rêver. L’accord est donc signé : Israël recevra des Éta...

Jacques Bendelac | Économie

Judo pour les garçons et danse pour les filles: en cette rentrée 2016, les activités extrascolaires en Israël constituent un marché en plein essor. Les JO 2016 de Rio ont produit leur effet sur les petits Israéliens. Après la médaille de bronze obtenue par le judoka Ouri Sasson, les écoliers israéliens sont de plus en plus nombreux à s’inscrire à un club de judo. En Israë...

Jacques Bendelac | Économie

Les Israéliens vivent beaucoup à crédit, mais l'été dernier ils ont battu un nouveau record; ils ont acheté à crédit 8% de plus que l'été précédent. Avec des taux d’intérêts extrêmement bas, l’Israélien est de plus en plus tenté d’acheter à crédit, et il ne s’en prive pas : cet été, il a fait un usage intense de ses cartes de crédit. C’est ce qui ressort du ...

Jacques Bendelac | Économie

L’économie israélienne est en pleine mutation : si la production continue de croître, la part du high tech a perdu 0,5 point de PIB en 2015. On ne peut pas dire que le high tech israélien soit en perte de vitesse ; mais il augmente moins vite que d’autres secteurs de l’activité, ce qui fait que sa part dans le PIB israélien tend à se réduire. C’est la conclusion qui ressort...

Jacques Bendelac | Économie

La géographie est implacable : Israël est à 60 % désertique. « Le climat est caractérisé par une haute fréquence d’années sèches, de courtes saisons des pluies et une importante évaporation des eaux de surface. Environ 70 % de l’eau de pluie s’évapore, 25 % s’infiltre dans les nappes phréatiques, et 5 % s’écoule dans les lacs et rivières », explique Norbert Lipszyc, ...

IsraelValley Desk | Économie

Malgré l’augmentation de son niveau de vie, l’Israélien réussit à économiser de l’énergie, carburant et électricité ; tout en produisant davantage. Voilà un chiffre encourageant pour l’économie israélienne mais qui a failli passer inaperçu : en 2014, Israël a consommé 20,9 millions de tonnes d’équivalent pétrole (TEP), contre 22,1 millions de TEP en 2013, soit une...

Jacques Bendelac | Économie

Une nouvelle étape est franchie en Israël dans la privatisation : le gouvernement prépare un « Guide de la sous-traitance des services sociaux ». La privatisation de l’économie israélienne se poursuit inexorablement. Après avoir privatisé les entreprises, le gouvernement de Benyamin Netanyahou met les services sociaux sur la sellette. Ce dimanche, le Conseil des ministres a déc...

Jacques Bendelac | Économie

DÉBAT – L’arrestation de la maire de Netanya Myriam Feirberg relance en Israël le débat sur la corruption et abus de pouvoirs des élus locaux. Les municipalités israéliennes seraient-elles gérées par des corrompus ? On est en droit de se poser la question après l’arrestation médiatisée de Myriam Feirberg, qui siège à la mairie de Netanya depuis 18 ans. La police soupçon...

Jacques Bendelac | Économie

Le ministre israélien de l'Energie Yuval Steinitz mène des pourparlers avec des investisseurs asiatiques du secteur pétrolier et gazier. M. Steinitz était à Singapour cette semaine pour mener à bien la vente aux enchères des droits d'exploration prévus pour novembre. En effet, 24 blocs doivent être ouverts pour le forage au large des côtes d'Israël qui seront vendus aux enchè...

i24News | Économie