Aug 6

ISRAELVALLEY - MESSAGE POUR LES IRANIENS : SOURIEZ, VOUS ÊTES FILMES. L’Etat hébreu dispose de 3 satellites de reconnaissance militaire : Ofek-5, Ofek-7 et Tack SAR, tous conçus par l’IAI.

Authors picture

Maxime Perez | Défense

Pour l’Etat hébreu, la suprématie technologique dans l’espace est appelée à devenir l’élément déterminant de la guerre du futur. Ses activités spatiales débutent dans les années 1970 avec le développement d’infrastructures destinées à la recherche et l’exploration en haute sphère. Ce n’est toutefois qu’en 1988 qu’Israël entre dans le club des puissances spatiales. Avec Ofek, il devient même le 9ème pays au monde à lancer un satellite avec son propre lanceur.

Vers le milieu des années 1990, sous la direction de l’Agence spatiale israélienne (ISA), plusieurs programmes militaires s’accélèrent. Le 5 avril 1995, le satellite Ofek-3 est lancé en direction de la Méditerranée depuis la base de Palmahim. Ce succès offre à Tsahal un tout premier satellite de reconnaissance, équipé de multiples capteurs et crédité d’une durée de vie dans l’espace de six ans minimum. Il permet au passage à Israël d’accroitre le fossé technologique avec ses pays voisins.

Malgré deux déconvenues en 1998 et 2006, l’Etat hébreu dispose aujourd’hui de trois satellites de reconnaissance militaire : Ofek-5, Ofek-7 et Tack SAR, tous conçus par l’IAI (Israel Aerospace Industries) et d’envergure classique. Lancés respectivement en 2002 et 2007, Ofek 5 et Ofek 7 présentent la particularité d’être placés en orbite rétrograde, de sorte que leurs débris, en cas d’échec, ne puissent retomber en territoire hostile et révéler des secrets de fabrication. Véritable chef-d’œuvre technologique, Ofek 7 est doté de caméras d’une résolution inférieure à 50 centimètres. Quant au Tack SAR, il a été placé sur orbite en 2008 depuis le centre spatial de Sriheikkota en Inde. Pesant tout juste 300 kilos, Tack SAR est supposé surveiller l’évolution des installations nucléaires iraniennes.

Au cours de cette même période, Israël a enregistré le lancement de plusieurs satellites de télécommunication couvrant tout le Moyen-Orient et utilisables aussi bien à des fins civiles que militaires. En 1996, le premier d’entre eux, AMOS-1, est placé en orbite géosynchrone à 36 000 kilomètres d’altitude. AMOS-2 le rejoint en 2003, suivi par AMOS-3, le 28 avril 2008. L’industrie spatiale israélienne développe enfin EROS, une nouvelle série de satellite d’observation à très haute définition. Lancé en 2006, EROS-B est stationné à 480 kilomètres de la Terre. Son positionnement sur une orbite synchrone par rapport au soleil en fait un excellent instrument de veille stratégique.

Cette dynamique spatiale devrait activement se poursuivre au cours des prochaines années. Depuis janvier 2010, l’armée de l’air israélienne a choisi de concentrer ses efforts sur les microsatellites dont le lancement s’effectue à partir d’avions. A la fois léger et de petite dimension, ces engins ont la capacité de pouvoir recueillir des informations dans un laps de temps très court et sur des cibles extrêmement précises. Outre l’avantage opérationnel qu’ils présentent en étant déployés à une distance plus rapprochée de la terre (300 km), les microsatellites consolident un peu plus l’expertise israélienne en matière de technologie spatiale.

L’entreprise Rafael, qui développe actuellement plusieurs gammes de satellites pesant moins de 120 kilos, a été désignée pour mener à bien ce projet militaire qui doit aboutir en 2015.

Maxime Perez

La vague d’attentats qui a frappé la France et le monde depuis le 11 septembre 2001 aux Etats-Unis et depuis le Bataclan à Paris, a fini par faire comprendre, avec retard, à de nombreux observateurs occidentaux, ce qu’Israël répète depuis de nombreuses années. Le destin de l’Etat juif, en proie au terrorisme islamiste depuis sa création, préfigure celui de l’ensemble du mon...

IsraelVallley Desk | Défense

Trois engins submersibles ont été commandés par l'Etat hébreu à un constructeur allemand. Or, la presse israélienne révèle que l'Iran, ennemi d'Israël, détient une petite participation dans le capital du fabriquant. Cela fait des années qu'Israël achète ses sous-marins en Allemagne. Et trois nouveaux engins ont été récemment commandés au groupe Thyssen Krupp Marine Systems. ...

IsraelVallley Desk | Défense

Le général de brigade Moti Almoz, porte-parole de l’armée a rendu hommage au courage des femmes qui aspirent à des rôles de combat : “Tsahal est l’armée du peuple et les femmes font partie du peuple”, a-t-il déclaré. Et de saluer la motivation de celles qui veulent contribuer à l’effort de combat, leur ambition de servir dans des positions périlleuses au nom de la sécur...

IsraelVallley Desk | Défense

Par un jeu d'accords, la société construira en partie des navires qui défendront les champs gaziers israéliens. Une entreprise basée aux Emirats arabes unis s'est engagée contractuellement à participer à la construction de navires de guerre pour la marine israélienne, rapporte dimanche le journal Yedioth Aharonoth. Dans le cadre d'un important accord signé avec le constructeur a...

i24news | Défense

L'entreprise britannique de sécurité G4S a annoncé un accord pour la cession de sa filiale G4S Israel à la société de private equity FIMI pour un montant estimé à 88 millions de livres sterling (environ 105 millions d'euros), a rapporté vendredi le Telegraph. Le groupe britannique de sécurité a expliqué que cette vente s'inscrit dans son programme de gestion du portefeuille qui a...

i24news | Défense

Les compagnies israéliennes impliquées dans le char Merkava et le véhicule blindé Namer ont organisé un séminaire en Inde, le plus grand client d’armement d'Israël. Les représentants de plus de 20 entreprises israéliennes impliquées dans le programme de développement et de production du char Merkava et du véhicule blindé Namer ont terminé hier le premier séminaire jamais o...

Aharon Kahn | Défense

L'officier américain qui a abattu l'auteur de l'attaque à l'arme à feu lundi dans un campus de l'université de l'Ohio aux États-Unis, a utilisé des techniques israéliennes auxquelles il a été formé, rapporte mercredi le Toronto Sun. Le quotidien canadien a publié une interview d'Aaron Cohen, un ancien soldat des forces spéciales israéliennes, aujourd'hui consultant en antiterror...

i24news | Défense

Le commandant des forces armées lituanien a rencontré le ministre israélien de la Défense et le chef d'état-major de Tsahal et a discuté de la coopération militaire bilatérale et multilatérale. Le commandant des forces armées lituaniennes, le lieutenant général Jonas Vytautas Zukas se rend en Israël. Il a rencontré le ministre israélien de la Défense, Avigdor Lieberman, et le...

IsraelVallley Desk | Défense

Le contrat signé par le chantier naval allemand ThyssenKrupp pour la construction de 3 sous-marins destinés à la marine israélienne pourrait être contrarié par des accusations de corruption et de lobbying inapproprié. La police israélienne a ouvert une enquête sur des allégations en relation avec un contrat attribué au chantier allemand ThyssenKrupp en vue de construire des corvet...

IsraelVallley Desk | Défense

3 nouveaux avions de transport militaires "Super Hercules" sont aussi prévus d'ici la fin de l'année 2016 Le cabinet de sécurité israélien a accepté mardi, à l'unanimité, l'acquisition de 17 nouveaux avions de combat furtifs de type F-35, ce qui porte le nombre total de chasseurs fabriqués aux États-Unis dans la flotte israélienne à cinquante. Israël avait jusqu'à présent ...

i24news | Défense

En Israël, de plus en plus de jeunes femmes intègrent des unités combattantes. La demande a grimpé de 250% en trois ans. Le visage recouvert de boue, Smadar rampe sous les ronces, son fusil automatique autour du cou, sous les exhortations de sa supérieure qui est une femme, comme elle. Malgré l'intensité de l'entraînement, Smadar a le sourire. «Je ne regrette pas d'avoir choisi c...

IsraelVallley Desk | Défense

Air & Cosmos (Copyrights) : "L'Inde a signé deux contrats d'une valeur de 1,4 milliard de dollars avec Israël Aerospace Industries (IAI). Le premier concerne l'acquisition de deux systèmes radar Phalcon (AWACS) sur Il-76 évalués à 1 milliard de dollars et le second, 10 drones Heron TP. La signature est intervenue lors de la récente visite du président israélien Reuven Rivil en Inde. ...

IsraelVallley Desk | Défense

La Belgique a lancé de nouvelles mesures de sécurité à l'aéroport de Bruxelles après les attentats-suicides en Mars, en s’inspirant des contrôles à l’aéroport Ben Gurion, qui est parmi les aéroports les plus protégés du monde. Le 22 mars, des bombes islamistes avaient tué 16 personnes et en avait blessé plus de 150 dans le hall de départ de l'aéroport de Bruxelles. Les at...

IsraelVallley Desk | Défense

Beaucoup pensent qu’il n’est pas nécessaire de se préparer à une catastrophe naturelle, jusqu’à ce qu’il ne soit trop tard. Le rôle du Sous-lieutenant Eyal du Commandement du Front Intérieur est de préparer les civils à survivre et intervenir en cas de catastrophe naturelle. Il nous fait part de ses conseils : 1 Eteignez tout Lors d’un désastre, éloignez-vous le plus pos...

IsraelVallley Desk | Défense

Le Ministre de la défense de la Côte d’Ivoire, Alain-Richard Donvahi, est arrivé en Israël afin de rencontrer des responsables de l’entreprise Israël Weapons Industries (IWI), une filiale de Israël Military Industries, dans le but de signer un accord de partenariat entre les deux pays. À la suite des dernières élections présidentielles du 25 octobre 2015 qui l’ont réélu ...

IsraelVallley Desk | Défense